Page 1

La voie Ă suivre

Rapport annuel 2012


taille et portée du secteur de la bienfaisance et sans but lucratif

176 milliards $ Revenu total du secteur des OSBL.

170,000 Estimation du nombre d'OSBL dans le secteur.

2 millions

Canadiens employés par le secteur des OSBL.

8,1 % Contribution du secteur des OSBL au PIB canadien.

la communauté d'Imagine Canada membres

1 300

7%

Nombre d'organismes de bienfaisance enregistrés et d'OSBL membres d'Imagine Canada.

Total des revenus du secteur de la bienfaisance représenté par les membres d'Imagine Canada en 2011.

subventionnaires

2 800

1,8 milliard $

Nombre de fondations subventionnaires actives dans la base de données de Connexion subvention.

Valeur totale des dons versés à des donataires reconnus par les fondations de la base de données de Connexion subvention.

employés

166 000

empreinte

82 %

Nombre total des employés déclarés par les organismes membres d'Imagine Canada.

Villes du Canada où se trouve au moins un organisme de bienfaisance membre d'Imagine Canada. Les sources des informations et des images sont affichées au imaginecanada.ca/fr/rapportsannuels/2012sources

2


qui nous sommes table des matières Imagine Canada est un organisme de bienfaisance dont la cause est de faire la promotion des OSBL du Canada. Nos trois grands objectifs sont de renforcer la voix collective du secteur, de créer des possibilités d’établir des liens et d’apprendre les uns des autres et de renforcer la capacité du secteur à réussir.

Message de la direction 4 Politiques publiques et engagement 6 Le rôle du secteur dans la défense des intérêts et les politiques publiques Incitatifs fiscaux pour dons de bienfaisance (Crédit d’impôt allongé pour dons de charité) Un discours commun pour le secteur des OSBL Gouvernance et imputabilité 8 Normes communes. Leadership partagé. (Programme de normes)

notre vision

Nous croyons en un Canada plus fort, où les OSBL travaillent ensemble, aux côtés des entreprises et des gouvernements, à bâtir des collectivités dynamiques et prospères.

Portail sur les organismes de bienfaisance et leur impact (Portail DonAction) Capacité et connaissances 10 Une approche axée sur les données (Recherche, Enquête sectorielle)

notre mission

Imagine Canada appuie et renforce les OSBL canadiens afin qu’ils puissent mieux servir et engager les gens et les collectivités du Canada et du monde.

»» engager les Canadiens »» aider ceux qui sont dans le besoin »» améliorer la qualité de vie »» accroître les connaissances »» renforcer les politiques publiques

Transformations des connaissances Notre communauté 11 Engagement au secteur dans son ensemble (membres d’Imagine Canada, Champions du secteur)

nos valeurs fondamentales

Nous croyons que les OSBL jouent un rôle essentiel dans la société canadienne pour :

Évolution d’une entreprise sociale (Connexion subvention)

Nous croyons également que les OSBL ont la responsabilité d’être : »» novateurs »» transparents et responsables

Les entreprises qui se soucient de la communauté (Programme des entreprises généreuses) Nos gens

»» éthiques

Conseil d’administration

»» bien gérés

Conseil consultatif

»» inclusifs

Membres du personnel

»» collaborateurs

»» contribuer à la prospérité économique

État des revenus et des dépenses

12

14

Réseau d’appui 2012 15

En plus, nous pensons que les OSBL doivent disposer des ressources financières et humaines nécessaires pour avoir un impact réel.

Leadership pour un Canada plus fort Fondations donatrices Commanditaires Amis d’Imagine Canada Communauté de bénévoles 16

3


message de la direction

Nous tenons à souligner un certain nombre d’initiatives nouvelles et stimulantes lancées par Imagine Canada en 2012 qui partagent un objectif commun : appuyer le travail des OSBL . Politiques publiques Notre travail à Ottawa et sur la Colline du Parlement était centré sur les audiences sur les dons de bienfaisance du Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Imagine Canada et ses nombreux partenaires continuaient de promouvoir l’importance du Crédit d’impôt allongé pour dons de bienfaisance, qui a également reçu l’appui de 70 % des témoins qui ont comparu devant le Comité. Nous nous sommes réjouis de l’annonce du Super crédit pour premier don de bienfaisance dans le budget fédéral de 2013. À notre avis, cette mesure constitue une première étape vers la mise en œuvre com­ plète du Crédit d’impôt allongé.

Raconter notre histoire

Nous avons également obtenu un finance­ ment de trois ans pour établir le premier poste d’économiste en chef pour le secteur des OSBL du Canada.

Connexion subvention, notre propre entreprise sociale, a été lancée en décembre 2012. S’inspirant de notre Répertoire canadien des fondations et des entreprises, Connexion subvention vise à aider les organismes de bienfaisance à obtenir le financement dont ils ont besoin pour s’acquitter de leur mission, tout en générant des revenus pour appuyer les objectifs plus larges d’Imagine Canada.

Transparence et efficacité Imagine Canada croit qu’il est important que les organismes de bienfaisance soient transpa­ rents et qu’ils aient un moyen de raconter leur histoire à ceux qui envisagent de soutenir leur cause. Développé en partenariat avec l’Agence du revenu du Canada, Portail DonAction, le premier portail axé sur les citoyens, fournit des renseignements utiles, exacts et faciles à comprendre sur tous les 85 000 organismes de bienfaisance du Canada. Après une phase pilote couronnée de succès, nous avons lancé notre nouveau Programme de normes, qui est à la fois une initiative de renforcement des capacités et un programme d’accréditation national. Il s’agit d’une initiative

4

de calibre mondial qui pourrait vraiment trans­ former le secteur des OSBL au Canada. Plus de 150 organismes, grands et petits, participent actuellement au processus d’accréditation afin de démontrer qu’ils disposent des politiques, des procédures et des pratiques nécessaires pour être des organismes efficaces et dignes de soutien.

En partenariat avec la Fondation Muttart, nous avons lancé Les étudiant(e)s (verbe) les organismes de charité, un con­ cours pancanadien, unique en son genre, qui a mis des étudiants universitaires et collégiaux au défi d’élaborer des campagnes de sensibil­ isation novatrices sur l’importance du rôle des organismes de bienfaisance. Les gagnants du concours, qui sont en compétition pour le pre­ mier prix de 50 000 dollars, seront annoncés en juin 2013 à l’occasion d’une cérémonie spéciale.

Durabilité et développement des capacités

En outre, afin d’améliorer notre capacité d’action collective, nous avons lancé Leadership pour un Canada plus fort, une campagne de financement pluriannuelle qui vise à engager des organismes du secteur et d’autres parties prenantes dans notre travail. En complément de cette initiative, la cam­ pagne Amis d’Imagine Canada a été lancée afin de permettre aux particuliers d’appuyer notre cause. Nous tenons à remercier les organismes, les fondations, les entreprises et les particuliers qui nous ont fait un don pour appuyer notre cause.


la voie à suivre

Les objectifs principaux de notre organisme sont axés sur trois domaines, à savoir renforcer la voix collective du secteur, créer des occasions d'apprendre les un des autres et de nouer des liens, et accroître la capacité du secteur à réussir. Pour appuyer ces objectifs, nous avons élaboré une série de résultats à obtenir pour que, d’ici trois années, nous soyons en mesure de dire que nous avons fait des progrès significatifs dans tous ces domaines. Le secteur de la bienfaisance et sans but lucratif a une voix plus forte, plus cohérente et plus proactive dans l’élaboration de politiques publiques nationales. Pour ce faire, nous devons unir nos efforts pour mettre en place une infrastructure commune qui permette de tirer parti de nos ressources, de réduire les chevauchements et de maximiser notre impact pour ce qui est des questions transectorielles. Ensemble, nous mettrons en œuvre les éléments essentiels à cette infra­ structure sectorielle, dont un système d’alerte précoce et de réponse rapide. Nous irons également de l’avant avec la deuxième phase de notre Stratégie pancanadienne de mobili­ sation. Ces activités permettront de renforcer considérablement notre capacité d’informer et d’engager le secteur, les politiciens, les fonctionnaires, les médias et le public de manière crédible, proactive et opportune. Les organismes du secteur sont plus transparents et ont accès aux outils et ressources dont ils ont besoin pour améliorer la gouvernance et démontrer l’impact. Pour assurer la santé à long terme du secteur, il sera important de renforcer la confiance du public envers les OSBL. À cette fin, nous offrirons encore plus de ressources et services pour aider les organisations à améliorer leurs pratiques, à communiquer leur impact et à faire preuve de transparence — tout en nous appuyant sur les travaux que nous avons déjà faits dans le cadre du Programme des normes, du Portail DonAction, d’Info-impôts et de Source OSBL.

Si 2012 a été une année marquée par de nouvelles initiatives, 2013 sera la première année de notre nouveau plan stratégique triennal qui détermine comment nous consacrerons nos ressources et notre énergie. Les Canadiens ont une meilleure compréhension du rôle et de l’impact du secteur de bienfaisance et sans but lucratif. Le secteur des OSBL à un discours remarquable à tenir. En plus de contribuer au tissu de la société, notre secteur est une importante force économique et a joué un rôle central dans la construction et la définition de notre nation. Travaillant de concert avec des organisations de tout le secteur, nous élaborons un nouveau discours qui reflétera une meilleure com­ préhension du secteur et de son impact et qui constituera le fondement de tout ce que nous devons faire. Afin de réaliser nos objectifs globaux ainsi que ceux énoncés ci-dessus, nous devrons veiller à ce que, en tant qu’organisme-cadre représen­ tant les OSBL canadiens, Imagine Canada soit plus fort, plus indépendant, mieux connecté et plus viable sur le plan financier.

Faye Wightman Présidente du conseil d’administration

Nous n’aurions jamais pu accomplir tout ce que nous avons fait sans le talent et le dévouement exceptionnels de nos collègues à Imagine Canada, sans l’engagement incroyable des membres de notre conseil d’administration, ou sans la participation des nombreux bénévoles hautement qualifiés qui croient profondément à notre mission et qui contribuent à la faire avancer. Il est vraiment encourageant que nous attirions un tel calibre d’employés et de bénévoles dévoués. Pour aller là où nous voulons aller, nous aurons besoin de ressources, de talents, de dévoue­ ment et de détermination. Nous sommes con­ fiants que nous réussirons sur tous ces fronts, et qu’ensemble, nous renforcerons le secteur caritatif au Canada afin qu’il puisse mieux servir et soutenir les gens et les collectivités du Canada et du monde.

Marcel Lauzière Président-directeur général

5


politiques publiques et engagement communautaire

2,5 %

des organismes de bienfaisance reçoivent du financement de l’extérieur du Canada

Imagine Canada travaille au niveau fédéral pour promouvoir et défendre les intérêts des OSBL, pour tenir le secteur au courant de dévelop­ pements pertinents et pour encourager les organismes à participer au processus politique. Nos priorités sont guidées par notre Stratégie pancanadienne de mobilisation, qui a pour but de permettre aux OSBL d’avoir un impact positif et durable dans les collectivités du Canada et du monde entier. imaginecanada.ca/fr/ politiquespubliques

Le rôle du secteur dans la défense des intérêts et dans les politiques publiques

le saviez-vous? Le financement étranger est étranger à la majorité des organismes de bienfaisance.

En 2011, seulement 2,5 % des organismes de bienfaisance ont déclaré avoir reçu du financement de l’extérieur du Canada.* T3010 Déclaration de renseignements des organismes de bienfaisance enregistrés de 2011. *

Au début de 2012, le secteur faisait l’objet de débats houleux concernant le financement de source étrangère et la participation du secteur aux activités politiques. Des commentaires concernant le projet Northern Gateway et les « écologistes radicaux » laissaient entendre que les organismes de bienfaisance, en par­ ticulier ceux qui attirent des dons de sources étrangères, ne devraient pas participer aux discussions de politiques publiques du Canada. Certains sénateurs ont exprimé leurs préoc­

cupations quant à « l’ingérence des fonda­ tions étrangères dans les affaires internes du Canada ». La réaction dans la sphère politique, étonnante à bien des organismes du secteur, témoigne de la nécessité de munir le secteur d’une capacité de « réaction rapide ». Imagine Canada est justement en train d’élaborer un tel système, qui sera lancé en 2013. Nous avons réussi à débattre de ces questions et avons été reconnus pour notre approche équilibrée pour défendre les organismes en­ vironnementaux et, ce faisant, l’ensemble du secteur caritatif. Notre approche comprenait des déclarations publiques dans les mé­ dias, des rencontres avec certains élus et des exposés devant les Comités des finances de la Chambre des communes et du Sénat. Malgré la nature de la situation, et le fait qu’Imagine Canada devait faire appel à des ressources supplémentaires pour y répondre, nous étions heureux d’avoir eu l’occasion de collaborer avec nos collègues du secteur de l’environne­ ment, et ce, sur une question qui risquait d’avoir des répercussions plus larges sur tous les organismes du secteur.

faits saillants Les organismes de bienfaisance et le fardeau administratif

Le budget fédéral de 2012 a modifié les exigences de déclaration relatives aux activités politiques, mais n’a pas modifié les règles sur la participa­ tion des organismes du secteur aux questions d’intérêt public, ce qui représente une victoire importante compte tenu de la rhétorique poli­ tique qui se manifestait peu avant le dépôt du budget. Nous avons conseillé l’Agence du revenu du Canada sur la mise à jour de la Déclaration de renseignements des organismes de bienfaisance enregistrés T3010 et sur le guide qui l’accom­ pagne en vue de réduire le fardeau administratif des organismes de bienfaisance.

L’avenir appartient à ceux qui ont les infos

À la suite des préoccupations exprimées lors des débats sur le financement étranger et les activités politiques, on a déterminé qu’il y avait un besoin de mettre en place un système d’alerte précoce pour le secteur. Au cours de la deuxième moitié de 2012, nous avons mis à l’essai un Système d’alerte rapide afin de surveiller les dévelop­ pements au niveau fédéral et de diffuser en temps opportun des renseignements sur des questions d’importance pour le secteur des OSBL. Le Système d’alerte rapide sera offert à tous les membres d’Imagine Canada en 2013. Que feriez-vous si vous n’aviez aucun doute?

Les étudiant(e)s (verbe) les organismes de charité est un concours pancanadien qui

6

demande aux étudiants d’institutions postsec­ ondaires publiques de créer une campagne de sensibilisation qui montre comment le secteur de bienfaisance assure, améliore et reflète la qualité de vie au Canada et partout dans le monde. Par­ rainé par Imagine Canada et la Fondation Muttart, ​​ le concours offre un total de 100 000 dollars à gagner, dont un prix de 50 000 dollars pour la meilleure campagne. Il a pris fin le 30 novembre et a été évalué par un groupe diversifié de juges ayant des liens au secteur. Les juges ont sélec­ tionné 12 finalistes qui, pour la deuxième phase du concours, ont été invités à faire du travail supplémentaire pour mettre en œuvre leur con­ cept. Les gagnants seront annoncés à l’occasion de la cérémonie de remise des prix en juin 2013. etudiantsverbecharite.ca


le saviez-vous? Les organismes de bienfaisance font front commun. De tous les organismes

de bienfaisance qui ont comparu devant le Comité permanent de la Chambre des communes, 70 % ont appuyé le Crédit d’impôt allongé pour dons de charité.

70 %

des organismes ont appuyé le Crédit d’impôt allongé pour dons de charité

Source : Imagine Canada

Incitatifs fiscaux pour dons de bienfaisance Nous avons travaillé avec un certain nombre d’organismes de bienfaisance de partout au Canada qui ont indiqué leur intérêt à participer à l’étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance, menée par le Comité permanent des finances de la Chambre des communes. En collaboration avec ces organismes, nous avons fait front commun pour appuyer le Crédit d’impôt allongé pour dons de charité — un inci­ tatif fiscal simple qui permettrait aux Canadiens d’« allonger » leurs dons de bienfaisance en bénéficiant d’un crédit pour tous les nouveaux dons qui dépassent le montant précédemment donné — que nous préconisons depuis des années. imaginecanada.ca/fr/creditallonge

veau discours consiste à trouver des moyens d’attirer des talents (des employés rémunérés et des bénévoles hautement qualifiés) et des ressources financières afin de servir la popula­ tion canadienne. La création d’un nouveau discours est, selon nous, le fondement de toutes nos activités. La première étape importante du processus consiste à développer une base de données de ressources fondamentales dont décou­ leront tous les messages clés, campagnes et d’autres informations sur l’impact du secteur. Cette base de données, qui sera mise à jour régulièrement, contiendra notamment : »» des données sur la taille et la portée

du secteur; »» des arguments expliquant nos besoins en matière de ressources et les avantages de nos contributions au processus politique; »» des éléments d’impact, soit des déclarations fondées sur des faits et des évaluations effectuées par des tiers qui démontrent l’impact du travail du secteur. Nous nous sommes également servis de notre Enquête sectorielle pour interroger les membres de notre secteur sur des questions pertinentes au discours. Nous sommes en dis­ cussion avec IPSOS Reid, qui offrira bénévole­ ment ses services pour mener un sondage auprès des Canadiens.

Un discours commun pour le secteur des OSBL Notre secteur a un discours remarquable à te­ nir. Pourtant, nous n’avons pas toujours réussi à communiquer ce discours aux Canadiens. Imagine Canada travaille en collaboration avec un vaste échantillon d’organismes pour créer un nouveau discours sur notre rôle et nos contributions, et sur la légitimité et la fiabilité du secteur dans son ensemble. Le discours servira de fondement et présentera un message qui est pertinent et adaptable à tous les sous-secteurs. L’élaboration d’un nou­

le saviez-vous? Les Canadiens veulent plus d'information. Lorsqu’on

i

demande aux Canadiens leur avis sur l’importance d’avoir accès à des informations sur l’impact des organismes de bienfaisance, 96 % d’entre eux ont dit que ces informations sont très importantes ou assez importantes. Toutefois, seulement 38 % des Canadiens pensent que les organismes de bienfaisance font un bon ou un excellent travail pour ce qui est de fournir des renseignements sur leur impact. Source : Talking about Charities, The Muttart Foundation, 2008.

7


gouvernance et imputabilité

Normes communes. Leadership partagé. Il y a un sentiment de changement dans la communauté mondiale des OSBL en ce moment où un nombre croissant d’organismes reconnaissent l’importance de l’auto-régulation et d’une série commune de normes organisationnelles. Nous sommes fiers de faire partie de ce changement. Les organismes qui ont participé à la phase pilote et les membres fondateurs du L'objectif de ce nouveau système de certification est ambitieux, destiné à bâtir Programme de normes ont joué un rôle une communauté de pratique axée sur l'auto-amélioration. Il s'agit d'un initiative important dans ce qui pourrait être un audacieuse pour un secteur qui n'a pas été particulièrement favorable aux organisations programme de calibre mondial.

«

»

responsables de son infrastructure et qui, jusqu'à tout récemment, ne voyait pas du tout la nécessité d'établir des normes sectorielles. Si le Programme de normes réussit, il pourrait devenir un chef de file mondial dans l'autorégulation du secteur caritatif…

Le Programme de normes d’Imagine Canada est un ensemble de normes communes à l’intention des organismes de bienfaisance — Canadian Leapfrog: From Regulating Charitable Fundraising et sans but lucratif canadiens qui veulent ac­ to Co-regulating Good Governance, © 2012, Susan D. Phillips croître et démontrer leur efficacité dans cinq domaines fondamentaux : la gouvernance du conseil d’administration, la responsabilité et la transparence financières, les activités de finance­ ment, la gestion du personnel et la participation des bénévoles. Il est en outre une initiative Ce n’est pas la taille de l’organisme qui de renforcement des capacités qui offre gratuitement des outils et des ressources pour aider compte, c’est son dévouement. Vingt-six pour les organismes qui souhaitent se conformer aux normes. En 2012, au terme d’une phase pilote cent des organismes qui participent au processus couronnée de succès, 21 organismes ont été accrédités dans le cadre du programme. Le Comité d’accréditation du Programme de normes ont d’examen par les pairs, un groupe diversifié de personnes de tous les coins du pays, représen­ cinq employés ou moins. Ces petits organismes tant divers sous-secteurs et des organismes de toutes tailles, a consacré beaucoup de temps à de bienfaisance ont démontré qu’ils ont examiner les demandes et à offrir une rétroaction constructive aux participants au processus. des systèmes en place pour fonctionner efficacement et qu’ils assument le même Les organismes accrédités font preuve d’un dévouement et d’un engagement au renforcement de niveau de responsabilité que les grands la confiance du public, non seulement envers leur propre organisme, mais envers le secteur dans organismes pour ce qui est de leurs politiques, son ensemble. La durée moyenne du processus d’accréditation, qui varie en fonction du niveau procédures, conformité et engagement à la transparence et à une meilleure gouvernance.

le saviez-vous?

Source : Imagine Canada

Une approche communautaire aux normes

Wood Buffalo, en Alberta, est la deuxième muni­ cipalité en importance au Canada et se compose de 10 communautés, dont Fort McMurray. De par la croissance économique rapide dans cette région, il est difficile de suivre la cadence de la demande de leaders hautement qualifiés dans les OSBL. Pour renforcer la mémoire institution­ nelle et la capacité organisationnelle, l’organisme Social Prosperity Wood Buffalo a introduit le Programme de normes dans sa communauté. Grâce à une série d’ateliers locaux ainsi qu’à des conseils offerts par Imagine Canada, l’organisme aide maintenant d’autres organismes à se prépa­

8

rer à l’accréditation. Sa philosophie veut que, en mettant en place les normes, les directives et les processus appropriés, un organisme serait mieux en mesure de transférer des connaissances pen­ dant des périodes de transition afin de pouvoir continuer sans interruption à répondre aux beso­ ins de la communauté. Cette approche commu­ nautaire à l’égard du Programme de normes a eu une réaction positive. En effet, d’autres orga­ nismes à travers le Canada cherchent à reproduire ce modèle dans leur propre communauté. imaginecanada.ca/fr/normes Transition du Programme du Code d’éthique Le Programme du Code d’éthique demeure

actif, mais n’accepte plus de nouveaux partici­ pants comme il sera éventuellement fusionné avec le Programme de normes. À la fin de 2012, les 383 participants restants recevaient toujours du soutien du programme et continuaient d’utiliser la marque de confiance du Code d’éthique. Environ la moitié des participants au Programme de normes étant des adhérents au Code d’éthique, nous sommes encouragés de constater qu’un certain nombre de ces organismes s’engagent à adopter des normes fondamentales plus larges qui s’appuient sur leur dévouement à la collecte de fonds éthique et à la transparence. imaginecanada.ca/fr/codedethique


le saviez-vous? Le conseil d’administration est un élément essentiel du système de contrôle au sein d’un organisme. Selon

l’Enquete sectorielle d’Imagine Canada, seulement 57 % des organismes font examiner leur Déclaration de ren­ seignements des organismes de bienfaisance enregistrés T3010 par leur conseil d’administration avant de la déposer auprès de l’Agence du revenu du Canada.

57 %

des organismes font examiner leur Déclaration

T3010 par leur conseil d'administration

de préparation de l'organisme au moment de son inscription, est de six mois. Plus de 100 partici­ pants travaillaient à l’accréditation à l’approche de la fin de 2012. imaginecanada.ca/fr/normes

Portail sur les organismes de bienfaisance et leur impact

«

Compte tenu de la demande accrue de transparence et d’imputabilité dans le secteur de la bienfaisance, le besoin d’accéder à des informations sur les plus de 85 000 organismes de bien­ faisance canadiens n’a jamais été aussi grand. Après une série d’avantLe nouveau site permet non seulement de trouver, comparer et visualiser facilement dix ans premières du site à la fin de 2011, de données, il permet aussi aux organismes de bienfaisance de télécharger des renseignements Portail DonAction a été officielle­ ment lancé en février 2012 et continue plus détaillés et à jour sur leurs programmes et leurs réalisations. Les utilisateurs ont accès d’être bien accueilli par le secteur ainsi à des liens et outils pratiques, ainsi que la capacité de faire des dons sur place. que par les milliers de particuliers à la — Information for Impact: Liberating Nonprofit Sector Data, Aspen Institute, © 2013 recherche d’informations sur les orga­ nismes de bienfaisance.

»

Portail DonAction continuera d’aider les organismes à raconter leur histoire, tout en favorisant la transparence du secteur et, ce faisant, d’augmenter la confiance du public envers ce secteur essentiel. portaildonaction.ca

faits saillants Transfert des actifs du programme de gestion du risque

Ce fut une année de transition pour notre Centre de ressources en assurance et en responsabilité pour les OSBL (Centre de gestion du risque). Pendant sa dernière année de financement du gouvernement de l’Ontario, l’objectif principal du Centre de gestion du risque était de préserver son héritage ainsi que les connaissances et les ressources qui avaient été développées au cours de ses cinq ans d’existence. En collaboration avec le Programme de normes, nous avons offert en 2012 de la formation sur la gestion du risque en personne et par webinaire.

Les ressources et outils en ligne du Centre de gestion du risque ont été intégrés au nouveau site d’Imagine Canada, Source OSBL, qui soutient l’objectif du Programme de normes quant au ren­ forcement des capacités. Il s’agit d’un site idéal pour les actifs et l’héritage du Centre de gestion du risque. sourceosbl.ca

le saviez-vous? FaciliT3010 est une caractéristique clé du PortailDonAction.ca.

FaciliT3010 est un outil en ligne simple, précis et gratuit qui aide les organismes à remplir leur formulaire de déclaration T3010. Grâce à ses conseils et définitions contextuels, il est presque impossible de faire une erreur, ce qui améliore grandement la qualité des données. faciliT3010.ca

9


capacité et connaissances

le saviez-vous? Nous sommes des entrepreneurs sociaux. L’entreprise sociale d’Imagine Canada, Connexion subvention, permet non seulement aux organismes de bienfaisance de trouver des sources de finance­ ment, mais les ventes d’abonnements contribuent aussi à financer le travail d’Imagine Canada. connexionsubvention.ca

faits saillants Évolution d’une entreprise sociale

Le Répertoire canadien des fondations et des entreprises a été publié à l’origine en 1966 sous le titre Répertoire des fondations et autres organismes donateurs à l’intention des universités canadiennes par l’Association des universités et des collèges du Canada. Il a ensuite été adopté par le Centre canadien de philanthropie (l’un des prédécesseurs d’Imagine Canada) qui, au fil des ans, a élargi davantage la taille et la portée de la publication. En 2011, Imagine Canada a démarré un projet qui donnerait lieu à la transformation radicale du Répertoire. Grâce à un finance­ ment de la Fondation Muttart et à l’aide des bénévoles, des abonnés et de notre groupe consultatif d’utilisateurs, un nouveau site a vu le jour. Connexion subvention a été lancée le 6 décembre 2012. Connexion subvention est un outil innovant qui met en relation les organismes de bien­ faisance et les bailleurs de fonds œuvrant au service de la même cause. Doté d’un ensemble de nouvelles fonctions novatrices et d’un large éventail de sources de données, il permet aux utilisateurs de faire beaucoup plus qu’ils ne le pouvaient avec le Répertoire. L’interface conviviale facilite la recherche de nouveaux bailleurs de fonds et permet aux organisations de gérer efficacement les do­ nateurs potentiels à l’aide d’outils de gestion des relations faciles à utiliser. connexionsubvention.ca

10

Une approche axée sur les données Des recherches rigoureuses sont nécessaires pour aider le secteur de bienfaisance et sans but lucratif à prospérer. Notre programme de recherche est actuellement axé sur : la surveillance de l’état du secteur; la documentation de sa taille et de sa portée; l’identification des tendances en matière de philanthropie; et une meilleure compréhension de l’opinion publique sur le secteur. En plus de produire des connaissances tangibles, les liens que nous établissons avec d’autres orga­ n­ismes dans le cadre du processus de recherche nous permettent de rester en phase avec nos parties prenantes. sourceosbl.ca/recherche_sur_le_secteur Depuis 2009, notre Enquête sectorielle surveille régulièrement la santé et la vitalité du secteur de la bienfaisance en suivant les fluctuations dans l’accès au financement, l’évolution des pressions organisationnelles, la confiance des organismes dans l’avenir et d’autres questions émergentes. En 2012, nous avons publié des rapports sur les cinquième et sixième vagues de l’Enquête sectorielle. Les conclusions de l’enquête effectuée à la fin de 2012 ont révélé un senti­ ment général selon lequel le secteur fera face à des défis encore plus grands dans l’année suiv­ ante, notamment en ce qui concerne sa résilience financière et l’augmentation de la demande de produits et de services. Ces données permettent aux dirigeants d’organismes, aux bailleurs de fonds et à d’autres partenaires du secteur d’être mieux en mesure d’affronter les défis de l’avenir. Les prochaines éditions de l’Enquête sectorielle continueront de surveiller les tendances et de fournir des renseignements sur d’autres questions clés. sourceosbl.ca/enquête-sectorielle

Transformations des connaissances Répondre aux besoins en matière d’information des OSBL canadiens a été l’objectif principal de la BibliOSBL. En 2011, nous avons recadré le rôle de la bibliothèque pour tenir compte de l’évolution constante de l’environnement de partage de l’information. En 2012, grâce à un financement partiel du gouvernement de l’Ontario, nous nous sommes mis à transformer la BibliOSBL en Source OSBL. Source OSBL offre plus de 6 000 ressources qui soutiennent la gestion organisationnelle et la recherche axée sur le secteur. Nous avons également intégré au site des sujets qui reflètent l’alignement naturel entre les thèmes de notre nouveau Programme de normes et l’objectif de renforcement des capacités de Source OSBL. Source OSBL oriente les OSBL vers les ressources et les renseignements qui les aident à développer leur organisme et mener à bien leur mission au service de la collectivité. sourceosbl.ca

le saviez-vous? Le secteur des OSBL du Canada veut en savoir plus à son propre sujet, au sujet de ceux qui le soutiennent et au sujet de sa place dans la communauté mondiale. En 2012, les ressources

les plus souvent consultées dans le site Web d'Imagine Canada étaient celles portant sur : la taille et la portée du secteur au Canada; les contributions des entreprises à la collectivité; les partenariats entre les entreprises et la collectivité; le milieu de fonctionnement des organismes de taille petite et moyenne; et comment le secteur des OSBL au Canada se compare à celui d’autres pays dans le monde. Ces renseignements sont disponibles en ligne au sourceosbl. ca/recherche-dimagine-canada


notre communauté

Engagement au secteur dans son ensemble Les membres d’Imagine Canada sont des organismes de bienfaisance et sans but lucra­ tif canadiens qui travaillent pour le bien-être des collectivités au Canada et partout dans le monde. Cette année, notre programme d’adhésion a atteint deux jalons importants : 1 318 membres et un taux de renouvellement de 90 %. Devenir membre, Champion du secteur ou Affilié du secteur dans le cadre du Programme d’adhésion d’Imagine Canada, c’est témoigner non seulement d’un appui à l’égard du travail et de la vision d’Imagine Canada, mais aussi de l’engagement d’un organisme à appuyer ses pairs dans la communauté sectorielle. Notre en­ gagement envers les membres se manifeste par le travail que nous faisons au nom du secteur et par les nombreux outils et ressources que nous mettons à leur disposition, dont certains sont offerts exclusivement aux membres. Les Champions du secteur, parmi lesquels figurent certains des plus importants orga­nismes de portée nationale au Canada, ont assumé un rôle de leadership dans le secteur. Nous sommes heureux de constater que cette catégorie de membres est en plein essor, tout comme le dévouement dont témoigne chaque Champion du secteur envers le programme et envers les objectifs plus larges d’Imagine Canada. À la fin de 2012, nous avons atteint notre objectif de 60 Champions du secteur et le taux de renouvellement était de 98 %. imaginecanada.ca/ fr/adhesion

Les entreprises qui se soucient de la communauté L’investissement communautaire n’est plus une activité secondaire, mais constitue plutôt un élément important des activités d’une entreprise. En faisant le bien, une entreprise renforce non seulement la collectivité, mais elle bâtit son image de marque, favorise la rétention et le recrute­ ment des employés et améliore sa réputation auprès du public. Le programme des Entreprises généreuses d’Imagine Canada sert de pont entre les entreprises citoyennes et leurs partenaires du secteur caritatif. Tous les 97 participants au Programme des Entreprises généreuses sont des modèles dans le domaine d’investissement communautaire dans leur collectivité. Ceux-ci continuent de mener par l’exemple en s’engageant à verser au moins 1 % de leur profit avant impôt à des orga­ nismes communautaires, à parrainer au moins un projet communautaire et à rendre compte publiquement de leurs activités d’investissement communautaire. imaginecanada.ca/fr/ entreprises_genereuses

le saviez-vous? Les Champions du secteur s’attaquent aux plus grands problèmes. Tous les 18 mois, les Champions du secteur se réunissent, à leurs propres

frais, pour discuter des questions de portée nationale qui transcendent les intérêts de leur organisme respectif. En s’appuyant sur ces discussions, Imagine Canada est mieux en mesure de déterminer les préoccupations et les questions les plus pressantes auxquelles fait face le secteur, et d'y trouver des solutions.

le saviez-vous? Selon une étude récemment menée par Conference Board du Canada, en partenariat avec Imagine Canada et d'autres organismes, 70 % des budgets d’investissement communautaire des entreprises sont demeurés stables en valeur nominale, ont augmenté plus rapidement que l’inflation ou ont suivi le rythme de l’inflation entre 2008 et 2012. Source : Canadian Corporate Community Investment Benchmarking Report Conference Board du Canada 2013.

faits saillants Les avantages d’être membre

Au fur et à mesure que le Programme d’adhésion d’Imagine Canada évolue, nous nous efforçons d’assurer que nos membres connaissent la valeur de leur adhésion et en profitent des avantages. Nous sommes donc constamment à la recherche de moyens d’améliorer et d’enrichir le programme. Par exemple, en 2012 nous avons lancé Profils des membres, un nouvel avantage de l’adhésion qui permet aux membres de se connaître les uns les autres et de partager leurs histoires avec un auditoire plus vaste. Nous sélec­ tionnons parmi les profils soumis par nos membres un organisme à mettre en vedette dans notre bulletin électronique, Actualités d’Imagine Canada, sur notre blogue et dans nos réseaux de médias sociaux. En plus, grâce à des liens vers leur site Web respectif, les membres ont désormais une plus grande présence dans le site Web d’Imagine Canada. imaginecanada.ca/fr/adhesion Une communauté branchée

Forte d’un réseau de plus de 25 000 abon­ nés, J’AIME et membres, la présence d’Imagine Canada dans les médias sociaux nous permet non seulement de partager des nouvelles et des informations pertinentes sur le secteur des OSBL, mais nous offre aussi d’autres moyens de collaborer, de nouer des liens et de discuter des questions qui sont importantes pour nous tous. Les médias sociaux contribuent également à créer un esprit communautaire qui renforce l’idée que, peu importe leur emplacement géographique et leurs buts et objectifs diver­ gents, les organismes du secteur ont beau­ coup plus en commun qu’ils ne le pensent.

/imaginecanada 11


nos gens

L’une des meilleures façons de comprendre toute organisation qui vise un but précis est de connaître l'équipe de personnes qui la compose. Un certain nombre de personnes de milieux variés et de diverses compétences, unies par une vision et un objectif communs, se sont réunies pour faire avancer avec passion et conviction les objectifs de l'organisme. Ce sont les individus qui ont travaillé avec nous au cours de l'année 2012 et qui font d'Imagine Canada l'organisme qu'il est aujourd'hui. CONSEIL D'ADMINISTRATION

Elisa Levi

Peter Robinson

CONSEIL CONSULTATIF

Barbara Grantham

Ian Bird

Le Cercle sur la

Fondation David Suzuki

Father Paul J. Abbass

VGH & UBC

philanthropie et les peuples

Vancouver,

Maison Talbot

Hospital Foundation

Fondations

autochtones au Canada

(Colombie-Britannique)

Vancouver

communautaires du Canada

Sydney (Nouvelle-Écosse)

Toronto (Ontario)

Ottawa (Ontario) Tim Brodhead Génération de

Lee Rose

Beth Bilson

Susan Lewis*

Fondations

Faculté de droit, Université

Scott Haldane

United Way of Winnipeg

communautaires

de la Saskatchewan

YMCA Canada

Winnipeg (Manitoba)

du Canada, Ten Oaks

Saskatoon (Saskatchewan)

Toronto (Ontario)

Lyse Brunet

Sandy Houston

Avenir d’enfants

Metcalf Foundation

Montréal (Québec)

Toronto (Ontario)

l'innovation sociale (SIG)

Project et MESH

Metcalfe (Ontario)

Kevin McCort Ottawa (Ontario)

Société canadienne de la SP

Marcel Côté*

Miranda Lam McCarthy Tétrault

Caroline Sauriol Les petits frères

Tim Moro

des Pauvres

Michelle Dagnino

Daniel Lapointe

Ipsos en Amérique du Nord

Montréal (Québec)

L'alliance nationale pour

Katimavik

l'enfance et la jeunesse

Montreal, Quebec

Calgary (Alberta)

SECOR Inc.

Montreal (Quebec)

Chelsea (Québec)

CARE Canada

Owen Charters Toronto (Ontario)

(Colombie-Britannique)

Martha J. Tory Hilary Pearson*

Ernst & Young srl

Fondations

Toronto (Ontario)

SENCRL, srl

enterprising nonprofits

YWCA Toronto

Vancouver

Toronto (Ontario)

(Colombie-Britannique)

Gordon Floyd

Susan Manwaring

Santé mentale

Miller Thompson

Willy Van Klooster

pour enfants Ontario

Toronto (Ontario)

Centre of Hope

Toronto (Ontario)

Stéphane Vaillancourt Les YMCA du Québec

Vancouver

Montréal (Québec)

(Colombie-Britannique)

le saviez-vous?

9,7

membres Les conseils d'administration sont engagés.

Selon l'Enquête sectorielle d'Imagine Canada, les conseils d'administration d'organismes de bienfaisance sont composés en moyenne de 9,7 membres. Ceux-ci tiennent en moyenne 7,9 réunions chaque année, avec une participation moyenne à une réunion typique de 83 %. Quarante-six pour cent des conseils d'administration surveillent régulièrement leur propre rendement.

Family Health Team London (Ontario) Faye Wightman, présidente

Jill McAlpine Karen Fonseth

PwC

Direct Action in Support of

Toronto (Ontario)

Community Homes Winnipeg (Manitoba)

Vancouver Foundation Vancouver (Colombie-Britannique) Bob Wyatt La Fondation Muttart Edmonton (Alberta) *mandat terminé en juin 2012.

12

David Lepage Lois Fine

philanthropiques Canada Montréal (Québec)

Ottawa (Ontario)

Don McCreesh, président du

Martin Garber-Conrad

Conseil consultatif

Edmonton Community

Garnet Group Inc.

Foundation

Toronto (Ontario)

Edmonton (Alberta)


de nos employés ont consacré

le saviez-vous?

100 % de leur carrière au

service du secteur

Notre équipe est formée d'un groupe diversifié de personnes dévouées et motivées qui comptent une moyenne de 12 ans de service dans le secteur des OSBL. Le tiers de nos employés ont consacré 100 % de leur carrière au secteur. Source : Imagine Canada

Susan McIsaac

David Toycen

Diane M. Ellison

Lisa Hartford

Michael Meadows

United Way of Toronto

Vision Mondiale Canada

Conseillère spéciale au

Gestionnaire, marketing et

Directeur, Engagement

Toronto (Ontario)

Mississauga (Ontario)

président-directeur général

communications, Portail

des entreprises et adhésion

DonAction et Info-impôts Micheline McKay

Katherine van Kooy

Stephen Faul

Micheline McKay &

Calgary Chamber of

Vice-président,

Devon Hurvid

Joan Mitchell Spécialiste en soutien

Associates

Voluntary Organizations

Communications

Gestionnaire,

informatique et réseautique

Toronto (Ontario)

Calgary (Alberta)

stratégiques et

Connexion subvention

Paul Melia

Dick Vollet

Centre canadien pour

Streettohome Foundation

Brittany Fritsch

l'éthique dans le sport

Vancouver,

Analyste de

Ottawa (Ontario)

British Columbia

politiques (stagiaire)

Margot Porter

développement des affaires Erica Ip

Représentante

Adjointe administrative

du service à la clientèle, Connexion subvention

Sol Kasimer Conseillère spéciale au

Farah Rafi

président-directeur général

Aide-comptable

David Morley

Faye Wightman

Michelle Gauthier

UNICEF Canada

Vancouver Foundation

Vice-présidente des

Toronto (Ontario)

Vancouver

politiques publiques

Michael Kushnir*

Bill Schaper

(Colombie-Britannique)

et de l’engagement

Coordonnateur des

Gestionnaire supérieur,

communautaire

communications,

Politiques publiques

Allan Northcott Max Bell Foundation Calgary (Alberta) Susan Philips Carleton University Ottawa (Ontario) Mark Rodgers Habitat pour l'humanité Canada Waterloo (Ontario) Paul Shay La Fondation canadienne du rein Toronto (Ontario) Sharon Snook Burin Peninsula Health Centre Burin (Terre-Neuve) Lynne Toupin LT & Associates Consulting

Ottawa (Ontario)

MEMBRES DU PERSONNEL Karen Alebon Gestionnaire du programme du Code d'éthique Zeke Bruzon Aide-comptable et représentant des services aux membres et abonnés Cathy Barr Vice-présidente exécutive Brenda Cameron Couch Directrice, Engagement communautaire Lynn Chambers Gestionnaire, Programme de normes Anna-Marie Christian* Directrice, Finances Brynn Clarke Gestionnaire des

Connexion subvention Alyssa Gebert*

Galina Shapiro

Adjointe aux

Meg Kwasnicki

communications, Répertoire

Gestionnaire supérieure

canadien des fondations et

de la BibliOSBL et de

Toni Stockton

des entreprises

la mobilisation des

Coordonnatrice de

connaissances; directrice

programme, BibliOSBL

Comptable principale

Ann Gratton

par intérim du Centre de

Coordonnatrice de

ressources en assurance et

Lainie Towell

programme, Politiques

en responsabilité

Gestionnaire de projet,

publiques et engagement communautaire

Concours de sensibilisation David Lasby Directeur de la recherche

Marnie Grona

Lindsey Vodarek* Gestionnaire,

Directrice, Marketing

Marcel Lauzière

Communications et

et communications

Président-directeur général

politiques publiques

Bill Harper

Haley MacDonald

Maria Volakhava

Directeur, Finances

Coordonnatrice

Représentante bilingue

de la recherche,

du service à la clientèle,

Connexion subvention

Connexion subvention

ressources en assurance et

Amanda Mayer

*a quitté Imagine

en responsabilité

Adjointe exécutive au

pour les OSBL

président-directeur général

David Hartley* Directeur du Centre de

Canada en 2012.

et coordonnatrice du conseil d'administration

services aux membres 13


état des revenus et des dépenses

Exercice terminé le 31 décembre 2012. Les graphiques ci-dessous proviennent des états financiers de 2012, qui ont été vérifiés par Grant Thornton s.r.l. Nos états financiers vérifiés et notre Déclaration de renseignements des organismes de bienfaisance T3010, telle que soumise à l'Agence du revenu du Canada, peuvent être consultés au imaginecanada.ca/fr/rapportsannuels.

Revenus 12 %

15 %

34 %

1%

30 %

Subventions, dons et commandites des fondations et des entreprises

1 184 404 $

Cotisations - Programme d'adhésion, Entreprises généreuses, Code d'éthique et Programme de normes

1 037 051

952 973

21 922

232 971

Gouvernement - provincial

278 279

288 750

Répertoire canadien des fondations et des entreprises

538 479

489 837

Conférences, ateliers et autre

428 632

439 233

3 488 767 $

3 773 788 $

Gouvernement - fédéral

TOTAL

Dépenses 15 %

17 %

25 %

19 %

24 %

2011*

• • •

8%

2012

• • • • •

1 370 024 $

2012

2011*

Programmes de gouvernance et d'imputabilité

692 230 $

Politiques publiques et engagement communautaire

870 250

1 152 159

Développement et mobilisation des connaissances

885 625

922 918

Services aux membres

517 715

544 941

Infrastructure et fonctionnement

606 423

392 363

3 572 243 $

3 919 600 $

TOTAL

907 219 $

* Certains des chiffres comparatifs de 2011 ont été modifiés afin de les rendre comformes aux normes adoptées en 2012.

le saviez-vous? 14

Portail DonAction contient 10 ans de données financières sur tous les 85 000 organismes de bienfaisance enregistrés du Canada. portaildonaction.ca


réseau d'appui 2012

Imagine Canada est reconnaissant envers l’engagement des membres de son réseau d’appui qui ont contribué au succès de ses activités en 2012 et qui ont montré par le fait même leur foi en un secteur des OSBL dynamique et engagé. LEADERSHIP POUR UN CANADA PLUS FORT

Table rondes des Champions du secteur

Anonyme (2 donateurs)

KCI (Ketchum Canada Inc.)

Centraide du Grand Montréal

Miller Thomson

Great-West, London Life, Canada-Vie

Placements Mackenzie

Groupe Investors Fondation de philanthropie stratégique Mackenzie Fondation J. Armand Bombardier Fondation PricewaterhouseCoopers Canada

Source OSBL Fondation Agora Gouvernement de l’Ontario

le saviez-vous? Lorsqu'Imagine Canada a été établi en 2005, le financement gouvernemental représentait 65 % de nos revenus. Cette proportion s'est réduite à 8,6 % en 2012 et on s'attend à ce qu'elle diminue à 3 % en 2013 à mesure qu'Imagine Canada améliore sa viabilité à long terme. Au cours de cette même période, la proportion du revenu représentée par les dons, les subventions et les commandites ont plus que doublé (14-34 %).

Ivey Foundation

Centre de ressources en assurance et en responsabilité pour les OSBL

Metcalf Foundation

Carters Professional Corporation

United Way Toronto

Co-operators

Elisa Levi

Vancouver Community Foundation

Gouvernement de l’Ontario

Susan Lewis

L’Institut Canadien des

Haley MacDonald

FONDATIONS DONATRICES Fondation Agora

Fondation de la famille J.W. McConnell

Comptables Agréés (ICCA)

Amanda Mayer Kevin McCort Don McCreesh

Fondation Muttart

Les étudiant(e)s (verbe) les organismes de charité

Fondation Trillium de l’Ontario, organisme qui

Fondation Muttart

Michael Meadows

relève du gouvernement de l’Ontario Fondation Suncor Énergie COMMANDITAIRES Portail DonAction Cenovus Energy RBC Fondation TELUS

AMIS D’IMAGINE CANADA Cathy Barr Ian Bird Tim Brodhead Malcolm Burrows Brenda Cameron Couch Lynn Chambers Owen Charters

Info-impôts

Stephen Faul

Commanditaire présentateur : Banque Scotia

Ted Garrard

Commanditaires participants : Carters

Michelle Gauthier

Professional Corporation, KPMG

Barbara Grantham Marnie Grona

Code d’éthique et Programme de normes

Bill Harper

Commanditaire fondateur et présentateur :

Brian Harrison

Great-West, Canada-Vie, London Life Financé par : BMO Groupe financier, The Printing House (TPH)

Lisa Hartford Chuck Kaplan Sol Kasimer

Partenaire : FutureInnovate.net

Robert Kleinman

Ami : KCI (Ketchum Canada Inc.)

Meg Kwasnicki Miranda Lam Marcel Lauzière

Micheline McKay Linda Mollenhauer Joyce Potter Farah Rafi Caroline Sauriol Bill Schaper Galina Shapiro Paul Shay Georgina Steinsky-Schwartz Martha Tory Dave Toycen Stéphane Vaillancourt Willy Van Klooster Christine Webber Kristine Webber Faye Wightman Sandra Wilking Cathy Wright Bob Wyatt David Zussman Toutes les précautions ont été prises pour dresser la liste exacte de tous les donateurs, mais, si vous constatez des erreurs ou des omissions, prière d’accepter toutes nos excuses et de composer le 416 597 2293, poste 312. 15


ont au moins une personne responsable spécifiquement du recrutement et de la gestion des bénévoles

ont un processus établi pour former et orienter les nouveaux bénévoles

mobilisent des bénévoles, et parmi celles-ci, 78 %

évaluent régulièrement le rôle des bénévoles dans leurs programmes

communauté de bénévoles Les bénévoles sont souvent appelés l'épine dorsale de nos collectivités, et nous dédions la couverture arrière de notre rapport à ces personnes remarquables. Ces bénévoles ont apporté une vaste gamme de compétences pratiques et consultatives qui permettent à Imagine Canada d'avoir un plus grand impact sur le secteur des OSBL. Merci pour votre soutien et votre générosité! Mark Austin

Claude David

Jay Hooper

Ross McMillan

Wendy Speziali

Dr. Jacline Abray-Nyman

Marlene DeBoisbriand

David Hughes

Don McRae

Beverlee Stevenson

Marrita Abunda

Marilyn DeMara

Laird Hunter

Noreen Mian

Cathy Taylor

Jason Aebig

Grace Diffey

Tim Jackson

Shawn Mitchell

Lesley Tela

Janet Allan

Francesca Dobbyn

Kadi Kaljuste

Linda Mollenhauer

Sheila Tilotta

Rob Allwright

Rob Donelson

Colleen Kelly

Luce Moreau

Martha Tory

Richard Bailey

Pegi Dover

Jennifer King

Tim Moro

Heather Tory-Orr

Jane A. Baird

Kyle Dube

Sandi Kiverago

Larry Murray

Lynne Toupin

Michelle Baldwin

Penny Eggett

Bobby Kleinman

Bella Nay

Katherine van Kooy

Pedro Barata

Christine Epp

Victor Lachance

Kimberly Niles

Ivan Watson

Ann Barnard Ball

Glenn Ewald

Peter Laird

Annand Ollivierre

Kristine Webber

Josie Bento

Iris Fabbro

Vincent Lamontagne

David Oyler

Beth Weintrop

Rahul Bhardwaj

Peter Faid

Daniel Larouche

Liz Palmieri

Bobbi-Jean White

Beth Bilson

Len Farber

Alain Laurendeau

Glen Pearce

Shelley White

Ian Bird

Lorne Finley

David LePage

Hilary Pearson

Andrew Wilding

Mark Blumberg

Deirdre Freiheit

David Luther

John Pellowe

Verna Williamson

Susan Bower

Eva Friesen

Paul Lynch

Eric Plato

Sarah Young

Denyse Boxell

Yuri Fulmer

Bruce MacDonald

Pam Prior

Katherine Zywert

Linda Brazier-Lamoureux

Derek Gent

Ruth MacKenzie

Caroline Riseboro

Peter Broder

Loris Giusto

Theresa Man

Peter Robinson

Tim Brodhead

Leslie Gosselin

Patrick Manley

Ann Rosenfield

Scott Bryan

Joanne Grant

Tracey Mann

Penelope Rowe

Robin Cardozo

Barbara Grantham

Susan Manwaring

Lorne Salzman

erreurs ou des omissions,

Jennifer Carreiro

Scott Haldane

Margaret Mason

Suramitra Sanatani

prière d’accepter toutes nos

David Carroll

Gay Hamilton

Carol Matusicky

Julia Sanchez

excuses et de composer le

Terrance Carter

Brian Harrison

Stephanie McAllister

Yves Savoie

Kristine Cassie

Chantal Havard

Jill McAlpine

Heather Simpson

Andrea Caven

Renée Hébert

Rosemary McCarney

John Slatcher

Owen Charters

Emmanuelle Hébert

Don McCreesh

Tierney Smith

Tom Coon

Alyson Henry

Micheline McKay

Paula Speevak Sladowski

Marcel Côte

Allyson Hewitt

Andrea McManus

Kimberley Spevack

TORONTO 2, rue Carlton, bureau 600 Toronto (Ontario) M5B 1J3

OTTAWA 130, rue Albert, bureau 1705 Ottawa (Ontario) K1P 5G4

CALGARY 658, 8th avenue SW, bureau 600 Calgary (Alberta) T2P 3M3

téléphone 416 597 2293

téléphone 613 238 7555

sans frais 1 800 263 1178

sans frais 1 800 263 1178

sans frais 1 800 263 1178

télécopieur 416 597 2294

télécopieur 613 238 9300

Toutes les précautions ont été prises pour dresser la liste exacte de tous les bénévoles, mais, si vous constatez des

416 597 2293, poste 312.

MONTRÉAL sans frais 1 800 263 1178, poste 313

info@imaginecanada.ca | www.imaginecanada.ca

Source : Enquête sectorielle d'Imagine Canada

anisations rg

le saviez-vous?

les bénévoles jouent un rôle essentiel dans de nombreux organismes

des o

Rapport annuel 2012 d'Imagine Canada  

Faits saillants de nos initiatives de 2012 et lancement de notre plan stratégique triennal.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you