Page 1

INVESTIR DANS LE SAVOIR POUR CONSTRUIRE LE FUTUR.

RAPPORT D’ACTIVITÉS 2012


Table des matières

3 Faits saillants 4 Mot de la Présidente du conseil d’administration 6 Mot de la Présidente-directrice générale 8 Demandes de subventions de maturation technologique 9 Actions 2012 10 Options de licence et conventions de licence signées 14 Témoignages 18 Activité de maillage et de formation en propriété intellectuelle 19 Conseil d’administration de SOCPRA 19 Actions 2013


Faits saillants (au 31 décembre 2012)

01

03

Revenus générés

2012 2011 2010 2009 2008

663 386 $ 1 044 831 $ 543 744 $ 321 991 $ 216 727 $

02

2012 2011

82 875 $

2010

106 645 $ 34 012 $

2009 2008

2

4

6

8

10

12

14

16

18

20

22

24

• L’année 2012 nous a permis de générer des revenus de 663 386 $ comparativement à plus de 1 M$ en 2011. Il faut se rappeler que l’année 2011 a été exceptionnelle puisque nous avons vendu une technologie. • À la fin de l’année 2012, nous comptions un total de vingt-trois (23) options de licence et de conventions de licence actives dans notre portfolio comparativement à dix-huit (18) en 2011.

204 411 $

32 774 $

Nombre d’options de licence et de conventions de licence actives

2012 2011 2010 2009 2008 0

Redistribution de redevances aux inventeurs

5 659 $

326 548 $

135 883 $

31 976 $ 8 276 $

• En 2012, une somme de 237 185 $ a été redistribuée aux inventeurs et aux institutions participantes à titre de redevances comparativement au montant de 409 423 $ qui a été versé en 2011. Légende :

 SOCPRA SG s.e.c. : Sciences et Génie, société en commandite  SOCPRA SSH s.e.c. : Sciences Santé et Humaines, société en commandite

3


4

Mot de la PrÊsidente du conseil d’administration


L’année 2012 a été marquée par le renouvellement des conventions de transfert technologique entre les deux sociétés en commandite de SOCPRA et l’Université de Sherbrooke, notre commanditaire unique. En effet, ce renouvellement a pris effet en janvier 2012, et ce, pour un deuxième mandat de cinq ans. Je remercie notre commanditaire pour son appui, sa confiance et sa reconnaissance envers SOCPRA. Sans cet engagement, il serait impossible de réaliser notre mission et d’ainsi assurer une continuité de nos activités de valorisation et de commercialisation. Étant donné que notre premier mandat de cinq ans est officiellement complété, l’heure est au bilan des réalisations.

Au cours des cinq premières années d’opérations, c’est plus de 2.8 M$ de revenus qui ont été générés par la vente d’une technologie ou par l’octroi d’options de licence ou de licences, dont 23 étaient toujours actives à la fin de 2012. Ces retombées monétaires ont permis aux chercheurs impliqués de bénéficier de redevances pour un montant de près de 1 M$. Ce bilan démontre clairement que SOCPRA récolte le fruit de ses efforts.

Essentiellement, la mission de SOCPRA consiste à gérer la propriété intellectuelle issue des résultats de la recherche des chercheurs de l’Université de Sherbrooke et de ses institutions affiliées. SOCPRA doit agir de manière à maximiser le potentiel commercial de la propriété intellectuelle. Pour ce faire, SOCPRA doit s’impliquer dans la rédaction de demandes de subventions de maturation technologique, et ce, de concert avec les chercheurs. Enfin, SOCPRA doit identifier et contacter des partenaires commerciaux dans le but de commercialiser la propriété intellectuelle soit par l’octroi d’options de licence, de licences ou par la vente de la technologie.

J’aimerais remercier les membres du conseil d’administration de SOCPRA pour leurs précieux conseils, leur implication ainsi que leur vigilance en matière de gouvernance. J’aimerais remercier en particulier Monsieur Alex Navarre dont le mandat à titre d’administrateur s’est terminé en décembre 2012. Je tiens également à souligner l’arrivée de Monsieur Claude Charest qui s’est joint au conseil d’administration de SOCPRA en juillet 2012.

En octobre 2012, SOCPRA a souligné son cinquième anniversaire d’existence dans le cadre d’une activité de maillage et de formation en propriété intellectuelle. Nous en avons profité pour présenter un premier bilan des réalisations depuis le début des opérations en 2007. On dénombrait alors 80 technologies dans le portfolio de SOCPRA, impliquant environ 240 chercheurs. Avec le concours de ces chercheurs, plus de 9.3 M$ en subventions de maturation technologique ont été obtenus pour 32 technologies. Ces programmes d’aide financière sont essentiels puisqu’ils permettent d’amener les technologies à des stades plus avancés et d’intéresser des partenaires commerciaux afin de générer des retombées importantes. En effet, ces contributions financières ont permis, entre autres, l’embauche ou le maintien de 120 emplois de personnel hautement qualifié.

Finalement, je félicite toute l’équipe de SOCPRA, qui contribue par son talent à la mise en œuvre de notre stratégie et à l’atteinte de nos objectifs. Manon Laporte

5


6

Mot de la Présidentedirectrice générale


Les années se suivent et elles ne se ressemblent pas. Toutefois, c’est sans surprise puisqu’on se souviendra que l’année 2011 a été exceptionnelle en fonction des revenus générés dus à la vente d’une technologie de son portfolio. Cette vente a permis à SOCPRA, entre autres, de générer des revenus totaux de 1 044 831 $ en 2011 alors que ceux de l’année 2012 s’élèvent au montant de 663 386 $. Malgré un contexte économique mondial difficile en 2012, nous avons été témoin de plusieurs démarrages d’entreprises. Six entreprises en démarrage se sont prévalues d’une option de licence ou d’une convention de licence pour une ou des technologies contenues dans le portfolio de SOCPRA. Trois de ces entreprises ont bénéficié d’excellents conseils des membres de l’équipe de notre partenaire, l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET). Par ailleurs, le contexte économique a été très difficile pour une entreprise partenaire puisque nous avons dû mettre fin à une convention de licence. SOCPRA a donc augmenté le nombre d’options et de licences actives pour atteindre un total net de vingt-trois (23) comparativement à dix-huit (18) en 2011. Fidèle à sa mission, SOCPRA partage avec les inventeurs les redevances nettes qui découlent des options de licence et conventions de licence actives. En 2012, SOCPRA a redistribué une somme totale de 237 185 $ de redevances aux inventeurs par rapport à un montant de 409 423 $ pour l’année 2011. En 2012, les technologies transférées par l’Université de Sherbrooke (UdeS) à SOCPRA sont au nombre de onze (11), soit trois (3) de moins qu’en 2011. De plus, sept (7) demandes de brevets provisoires ont été déposées en 2012 alors que nous en avions soumises seize (16) en 2011. Par ailleurs, ce qui fait la force d’un portfolio, c’est le nombre de brevets délivrés et, à ce titre, SOCPRA s’est vue octroyer sept (7) brevets en 2012 alors qu’elle en avait obtenu quatorze (14) en 2011. Le portfolio de SOCPRA compte donc un total de soixante-dix (70) brevets délivrés dont plusieurs sont déjà sous licences. En date du 31 décembre 2012, le nombre de brevets en instance était de cent trente-sept (137) dont nous espérons que plusieurs d’entre eux seront délivrés en 2013.

2011

2012

Technologies transférées de l’UdeS à SOCPRA

14

11

Dépôt des demandes de brevets provisoires

16

7

Brevets délivrés

14

7

Brevets en instance

135

137

Afin de réaliser sa mission, SOCPRA s’entoure de partenaires, travaille en équipe avec les chercheurs pour la signature d’ententes contractuelles et le transfert des connaissances. SOCPRA tire sa force du rassemblement de plusieurs acteurs tournés vers un but commun soit de s’assurer que les technologies qui sont découvertes à l’Université de Sherbrooke soient valorisées et commercialisées avec succès. C’est également ce qui motive les chercheurs avec lesquels nous interagissions régulièrement. Pour ces raisons, je dis un merci spécial aux chercheurs qui partagent notre passion en transfert technologique. Je remercie également tous nos partenaires. La synergie créée par nos collaborations est essentielle pour assurer notre réussite. Un merci particulier aux administrateurs de SOCPRA dont je reconnais leur grand dévouement et surtout leurs précieux conseils. À toute l’équipe, je vous remercie pour votre professionnalisme, votre dévouement et pour tous les efforts que vous faites dans le but de réaliser notre plan d’affaires. Josée Fortin

7


Demandes de subventions de maturation technologique 8

Organisme gouvernemental ou ministère

SOCPRA SG s.e.c.

SOCPRA SSH s.e.c.

Total

$ octroyés

# dossiers acceptés

$ octroyés

% de succès: acceptés / présentés

0$

2

250 000 $

66,7 %

1

60 000 $

100,0 %

3

473 401 $

60,0 %

$ octroyés

# dossiers présentés

3

250 000 $

0

CRSNG (INNOV phase Ib)

1

60 000 $

0

0$

IRSC (DDP-I)

0

0$

5

473 401 $

Total

4

310 000 $

5

473 401 $

6

783 401 $

CRSNG (INNOV phase I)

# dossiers présentés

Nous avons présenté des demandes de subventions auprès d’organismes subventionnaires du gouvernement fédéral, tel qu’indiqué dans le tableau suivant. Un total de neuf (9) demandes ont été soumises. Six (6) d’entre elles ont été acceptées ce qui nous a permis de recueillir près de 800 000 $ pour l’avancement des technologies de notre portfolio.

Légende :

CRSNG : Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada IRSC : Instituts de recherche en santé du Canada INNOV : De l’idée à l’innovation DDP : Démonstration de principe SOCPRA SG s.e.c. : SOCPRA Sciences et Génie, société en commandite SOCPRA SSH s.e.c. : SOCPRA Sciences Santé et Humaines, société en commandite


Actions 2012 : • Participation au «Consumer Electronic Show» à Las Vegas, Nevada en janvier. • Participation au «Medical Device Summit» à Boston, Massachussetts en mars. • Participation à «Association of University Technology Managers (AUTM)» à Anaheim, Californie en mars. • «TechConnect» à Santa Clara, Californie en juin. • «Bio International Convention» à Boston, Massachusetts en juin. • BioContact à Québec, Québec en octobre. • «World Stem Cells Summit» à West Palm Beach, Floride en décembre. • Organisation d’une activité de maillage entre chercheurs et entrepreneurs à Sherbrooke, Québec, en octobre. • Organisation d’une activité de formation en propriété intellectuelle à Sherbrooke, Québec, en octobre. • 5 à 7 — 5e anniversaire de SOCPRA, en octobre. • Signatures d’une (1) option de licence et de cinq (5) conventions de licence. • Dépôt de quatre (4) demandes INNOV dont trois (3) ont été acceptées pour un financement octroyé de 310 000 $. • Dépôt de cinq (5) demandes DDP dont trois (3) ont été acceptées pour un financement octroyé de 473 401 $. • Acceptation du transfert de onze (11) nouveaux dossiers de commercialisation découlant des travaux de recherche des chercheurs de l’Université de Sherbrooke. Légende :

INNOV : De l’idée à l’innovation ; DDP : Démonstration de principe

9


10

Options de licence et conventions de licence signĂŠes


SOCPRA a procédé à la signature d’une (1) option de licence ainsi que cinq (5) conventions de licence pour certaines technologies de son portfolio. Pour des raisons de confidentialité et de stratégies d’affaires, le nom de quelques entreprises n’a pu être dévoilé. Note : Le titre de chacun des inventeurs est repris comme indiqué à l’entente de valorisation signée dès le début du processus de valorisation. Le lecteur est à même de comprendre que les carrières de plusieurs personnes ont cheminé depuis.

Technologie :

Technologie :

Appareil de positionnement pour utilisation biomédicale

Inventeurs :

Charles Sévigny, étudiant au Département de génie mécanique, FG

Guillaume Chauvette, étudiant au Département de génie mécanique, FG

Entreprise :

GCS Medical inc.

Système de surveillance automatisée des prescriptions d’antibiotiques

Pr. Froduald Kabanza, FS

Technologie :

Vincent Nault, étudiant au Département de sciences cliniques, FMSS

Inventeurs :

Pr. Pierre-Marc Jodoin, FS

Pr. Maxime Descoteaux, FS

Olivier Vaillancourt, étudiant au Département d’informatique, FS

Entreprise :

Imeka Solutions inc.

Inventeurs : Pr. Louis Valiquette, FMSS

Entreprise :

Mathieu Beaudoin, étudiant au Département d’informatique, FS LUMED inc.

Suite logicielle MICA, Medical Imaging Clinical Assistant

11


Technologies : 1 )

Technologies :

Chitosanase thermostable

1 )

Inventeurs : Pr. Ryszard Brzezinski, FS

Mélanie Fortin, technicienne en laboratoire au Département de biologie, FS

Inventeurs :

Pr. Domenico Regoli, FMSS

Mina Zitouni, étudiante au Département de biologie, FS

Witold A. Neugebauer, professionnel de recherche au Département de pharmacologie, FMSS

Pr. Fernand Jr. Gobeil, FMSS

Bichoy Gabra, étudiant, au Département de pharmacologie, FMSS

Pr. Pierre Sirois, FMSS

2 )

12

Nouveaux antagonistes sélectifs du récepteur peptidique de la bradykinine (BK) B1 et leurs utilisations

Utilisation d’actinobactéries déficientes pour le gène CSNR pour la production d’enzymes ayant une activité chitosanase

Inventeurs :

Pr. Ryszard Brzezinski, FS

Marie-Pierre Dubeau, professionnelle de recherche au Département de microbiologie et infectiologie, FMSS

2 )

Nouveaux antagonistes peptidiques et peptidoïdes du récepteur de la bradykinine B1 et utilisations de ceux-ci

Inventeurs :

Pr. Brigitte Guérin, FMSS

Pr. Fernand Jr. Gobeil, FMSS

Witold A. Neugebauer, professionnel de recherche au Département de pharmacologie, FMSS

Pr. Gérard E. Plante, FMSS

Pr. Domenico Regoli, FMSS

Pr. Pierre Sirois, FMSS

François Nantel, Pr. adjoint, FMSS

Bruno Battistini, Pr. adjoint, FS


3 )

Méthode de traitement du cancer des os ou de la prostate avec des antagonistes sélectifs du récepteur de la bradykinine B1

Félicitations à tous les inventeurs pour ces belles découvertes !

Inventeurs :

Pr. Pierre Sirois, FMSS

Bruno Battistini, Pr. adjoint, FS

FG : Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke

François Nantel, Pr. adjoint, FMSS

FS : Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke

Roger Chammas, professionnel de recherche à l’Université de São Paulo, Brésil

FMSS : Faculté de médecine et sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke

Technologie :

Nouveaux antagonistes sélectifs du récepteur peptidique de la bradykinine (BK) B1 et leurs utilisations

Inventeurs :

Pr. Domenico Regoli, FMSS

Witold A. Neugebauer, professionnel de recherche au Département de pharmacologie, FMSS

Pr. Fernand Jr. Gobeil, FMSS

Bichoy Gabra, étudiant, au Département de pharmacologie, FMSS

Pr. Pierre Sirois, FMSS

Entreprise :

Nitrox Medical Devices inc.

Légende :

Toutes les entreprises avec lesquelles SOCPRA a signé des options de licence et conventions de licence sont des entreprises en démarrage. Trois d’entre elles, LUMED, GCS Medical et Imeka Solutions, ont bénéficié des précieux conseils de notre partenaire, l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET). Nous souhaitons la meilleure des chances à toutes ces entreprises dans la réalisation de leur plan d’affaires incluant la recherche de financement et la commercialisation des produits et services issus de ces technologies.

13


14

TĂŠmoignages


François Malouin, Ph. D. Professeur titulaire Département de biologie Faculté des sciences

De l’invention à la commercialisation, en passant par la protection de la propriété intellectuelle, un chemin qui n’est pas facile. J’en sais quelque chose avec plusieurs années d’expérience autant en milieu pharmaceutique qu’académique. L’équipe de SOCPRA, notamment par l’entremise de Mme Soraya Mahiout (Chargée de projets), M. Guy Benoit (Directeur de projets), Mme France Roy (Adjointe à la direction) et Mme Josée Fortin (Présidente-directrice générale), m’a vraiment aidé dans ce processus. En fait, il s’agit d’une aide à plusieurs niveaux; élaboration de demandes de financement, gestion de la propriété intellectuelle, plan de développement, négociations avec les partenaires industriels, conseils et suivis sur chacune des étapes du processus. Cela avec une compréhension très claire des objectifs et contraintes du milieu académique et des objectifs de commercialisation à plus long terme. Une équipe orientée sur la réussite des objectifs, mais avec une flexibilité dans l’action. En effet, loin de représenter la bureaucratie caricaturale souvent associée à la gestion de la propriété intellectuelle, il m’est rapidement apparu évident que la philosophie de SOCPRA permettait de développer la meilleure complémentarité possible avec les chercheurs-inventeurs en s’adaptant à leurs forces et faiblesses. L’équipe dynamique de SOCPRA permet donc l’avancement des dossiers tout en gardant une relation très respectueuse avec les chercheurs-inventeurs. On se sent soutenu et bien guidé. Sans ce support, bien des projets de grand potentiel innovant risqueraient d’être abandonnés. Bonne continuation à SOCPRA !

15


Martin Richter, Ph. D. Professeur agrégé Département de Médecine – service de pneumologie Faculté de médecine et des sciences de la santé Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel

16

Depuis quelques années, mes co-inventeurs et moi avons développé une étroite collaboration avec SOCPRA. Cette relation a été caractérisée par un accompagnement soutenu dans toutes les étapes de protection de la propriété intellectuelle allant jusqu’à la valorisation de celle-ci. Ce travail d’équipe s’est concrétisé en un réel partenariat de développement entre nous, les inventeurs, et SOCPRA. Le savoir-faire et l’expertise de madame Chantal Michel (directrice de projets), de même que l’enthousiasme et la volonté de réussir de madame Josée Fortin (présidente et directrice générale) nous ont permis de faire progresser rapidement notre technologie à travers l’ensemble du processus de valorisation. Le dynamisme et l’efficacité de SOCPRA dans la recherche d’opportunités de collaboration avec l’industrie, conjugués à leur excellente compréhension du contexte de la recherche en milieu universitaire, nous permettent encore aujourd’hui de poursuivre le développement de notre technologie dans un environnement mutuellement favorable. Le support continu de SOCPRA s’est révélé central à l’innovation qui caractérise nos projets. Ce travail d’équipe a su faire rayonner nos travaux à l’échelle internationale et contribue à la reconnaissance de l’Université de Sherbrooke comme porteur d’innovation en recherche.


Joël Sirois, ing., Ph. D. Professeur agrégé Département de génie chimique et biotechnologique Faculté de génie

« Les gens de SOCPRA sont une res­source importante dans le processus de valo­ risation commerciale de nos technologies. Ceux-ci nous ont judicieusement conseillés sur les différentes avenues de valorisation technologique. Ils nous ont guidés et accompagnés dans le processus de protection de le propriété intellectuelle, autant lors de l’étude de liberté d’opération (FTO) que dans le processus long et ardu de demandes et d’obtention des brevets. Tout au long de ce parcours, le personnel de SOCPRA nous a aiguillés et appuyés pour obtenir du financement d’organismes pertinents, et ce, dans un ordre opportun de progression. L’implication des gens de SOCPRA permet de transformer une découverte universitaire en une application industrielle, en passant par un développement technologique stratégique et structuré. »

17


Activité de maillage et de formation en propriété intellectuelle 18

Le 23 octobre 2012, 130 personnes ont participé aux deux événements organisés par SOCPRA. Le premier événement était une activité de maillage entre chercheurs et entrepreneurs afin de discuter des possibilités de collaboration université-entreprise. En parallèle, des capsules de formation sur la propriété intellectuelle ont été présentées par différentes firmes spécialisées en propriété intellectuelle. Cette formule a été grandement appréciée par tous les participants. Comme le démontre ces photos, cette activité a été couronnée par un 5@7 pour souligner le 5e anniversaire de SOCPRA. L’ambiance était certes au rendez-vous et les gens ont pu continuer d’échanger dans une atmosphère festive.


Conseil d’administration de SOCPRA (au 31 décembre 2012)

Les affaires de SOCPRA sont administrées par un conseil d’administration composé des personnes suivantes : Manon Laporte Présidente du conseil d’administration de SOCPRA Présidente-directrice générale, Enviro-Accès Serge Beaudoin Vice-président du conseil d’administration de SOCPRA Chef de l’exploitation, AxesNetwork Solutions inc. Renald Mercier Secrétaire-trésorier du conseil d’administration de SOCPRA Directeur des relations corporatives, Université de Sherbrooke Jean-Maurice Plourde Président du conseil d’administration du Centre québécois de valorisation des biotechnologies et Fonds Bio-Innovation s.e.c. Daniel Carreau Président et Directeur général, DataForce Claude Charest Administrateur de sociétés Associé retraité de DELOITTE

Actions 2013 : • Participation au Forum international de la propriété intellectuelle - Québec (FORPIQ) à Montréal, Québec en février. • «Bio International Convention» à Chicago, Illinois en avril. • Participation au «Drug Discovery Summit» à Boston, Massachussetts en avril. • Forum Développement durable à Victoriaville, Québec en avril. • La Propriété Intellectuelle au service de l’innovation, de l’intelligence d’affaires et de la valorisation technologique, organisée par le CRIBIQ à Montréal, Québec en mai. • «Sustainanble Chemistry Summit» à Montréal, Québec en juin. • ISSCR StemCell à Boston, Massachussetts en juin. • Colloque du Réseau québécois de recherche sur les médicaments (RQRM) à Montréal, Québec en juin. • Sommet international des Sciences de la vie à Sherbrooke, Québec en septembre. • Bio Europe à Vienne, Autriche en novembre.

19


35 rue Radisson, bureau 100 Sherbrooke (Québec) J1L 1E2 Canada Téléphone : 819 821-7961 Télécopieur : 819 821-7973 info@socpra.com • www.socpra.com

SOCPRA rapport activités 2012