Page 1

Brussels_Tallinn_Vienna_Stockholm_Caen_London_Paris


Exposition « Size Doesn’t Matter » aperçu du design estonien Éditeur : Association estonienne des designers (AED) Commissaire de l’exposition : Ilona Gurjanova Rédacteurs : Ilona Gurjanova Créateur du logo « Size Doesn’t Matter » : Martin Lazarev Maquette et mise en page : Tuumik Stuudio OÜ et Design Management OÜ Traduction : Külliki Posti Scénographe de l’exposition : Ilona Gurjanova, Sandra Biaggi

Lieu d’exposition à Paris : Cité de la Mode et du Design 34 Quai d’Austerlitz, 75013 PARIS Photopraphies : Mait Summatavet, Henry Mang, Juta Kübarsepp, Piret Loog, Triinu Luming, Andrey Kulpin, Kristiin Kõosalu, Oliver Moosus, Margot Vaaderpass, Stigo, Urmas Lüüs, Renee Altrov, Kaidi Lillep, Sergei Didyk, Magnus Heinmets, Felix Laasme, Tõnu Tunnel, Terje Talpsepp, Andero Kalju, Villem Tõnisberg Marianne Jõesaar, Dmitri Gerasimov, Janno Nõu, Markus Marks, Jaana Süld, Terje Ugandi, Mari-Liis Heinsaar, EAD et archives personnelles des designers. Impression : Aktaprint AS Papier : 115g G-Print 95*65 / 270g Curious Matter Goya White 70*50 2017

Association estonienne des designers ESTONIAN DESIGN HOUSE Estonia pst 9, 11314 Tallinn www.edl.ee www.estoniandesignhouse.com www.tallinndesignfestival.com


Size Doesn’t Matter / La taille ne compte pas Ilona Gurjanova, commissaire de l’exposition, présidente de L’Association estonienne des designers Dans l’Union européenne il n’y a que trois pays dont la population est moins nombreuse que l’Estonie. Pourtant, la concentration de designers dans cette petite nation balte est étonnamment élevée. L’Estonie compte un designer par 800 habitants, et le niveau d’enseignement du design y est excellent. Saviez-vous que l’Estonie est le pays d’origine de l’appareil photo espion miniature Minox type « James Bond », ainsi que de Skype et de TransferWise, et qu’elle a, en outre, son propre satellite ? En Estonie, l’électronique est utilisée partout : le e-gouvernement, le vote électronique, le e-parking et même un service électronique de livraison de sapins de Noël depuis les forêts environnantes. La taille du pays a ses avantages. Un petit pays fonctionne comme un club : en Estonie il est facile d’expérimenter des idées nouvelles car c’est un pays très démocratique et il y a peu de bureaucratie. Comme un petit pays ne peut pas compter sur une grande industrie, le secteur du design doit chercher des solutions, des méthodes et des matériaux alternatifs, afin de prendre part aux multiples étapes du processus, en commençant par le design et en allant jusqu’à la fabrication, et de les améliorer. Les designers doivent combiner le processus industriel avec la fabrication artisanale et sur mesure, ils doivent mélanger le traditionnel avec le contemporain, ils doivent repousser les limites, s’ouvrir aux autres, trouver des voisins et des partenaires avec qui échanger des produits et des idées.

L’Association estonienne des designers (AED) a créé le concept « Size Doesn’t Matter » en 2014. Celui-ci se base sur le contraste entre la petite taille du pays et le grand nombre de ses designers, ainsi que ses multiples performances. Son objectif est de faire connaître le design estonien aux pays étrangers et de proposer un aperçu du monde du design contemporain en Estonie. Les dernières expositions présentaient des produits industriels de pointe et démontraient la combinaison réussie entre, d’une part, un héritage visuel riche et, d’autre part, les dernières nouveautés technologiques et les solutions innovantes. À travers ses expositions à l’étranger, l’AED espère stimuler des échanges culturels et promouvoir les performances de l’Estonie en tant que pays où le design se développe rapidement. Cela devrait apporter aux designers estoniens désirant se propulser sur la scène internationale des opportunités de nouer des contacts. La présente exposition « Size Doesn’t Matter » fait découvrir notamment des produits liés à l’ameublement et la décoration de l’intérieur : textiles, meubles, luminaires, céramiques, verre ; des véhicules, ainsi que des accessoires de mode : sacs, chaussures, bijoux, et également des exemples choisis du design graphique de packaging et de conception graphique de livres. L’exposition réunit les œuvres de près de 50 designers, parmi eux aussi bien des créateurs reconnus que des jeunes artistes prometteurs qui ont été récompensés en Estonie et à l’étranger. La collection, empreinte d’un style nordique épuré, est caractérisée par le minimalisme, les matériaux naturels, les solutions astucieuses et l’humour. Les expositions « Size Doesn’t Matter » ont déjà eu lieu à Bruxelles, à Tallinn, à Vienne, à Stockholm, à Caen, à Londres, à Paris et seront prochainement à Berlin et ailleurs.


Design estonien À quel point le design d’un pays peut-il se distinguer dans la société mondialisée d’aujourd’hui et quelle impression le design estonien laisse-t-il aux spectateurs ? S’agit-il d’un phénomène d’un pays balte avant-gardiste ou bien du Petit Poucet de la Scandinavie ? L’identité culturelle estonienne est largement basée sur le sentiment d’appartenance aux peuples finno-ougriens, éparpillés sur un territoire s’étendant des monts Oural jusqu’à la Hongrie. Un des facteurs cruciaux ayant permis la préservation d’une identité culturelle unifiée a été la langue estonienne. Les designers estoniens considèrent qu’il est important d’acquérir de l’expérience internationale par le biais de contacts avec le monde. L’Estonie est reconnaissante envers ses voisins nordiques – la Finlande et le Danemark – qui l’ont aidée à devenir un pays très porté sur le design. Bien que les designers se familiarisent avec des développements et des styles contemporains, leur identité continue à être influencée par la particularité locale du pays, issue de son patrimoine culturel et de son économie. Ascétique, tourné vers les besoins et les fonctions essentiels, intelligent et sans prétention au luxe – voici les qualités intrinsèques du design estonien. L’identité nationale a toujours été une question politique pour les estoniens, et ceci a été consciemment ou inconsciemment le moteur de mécanismes de défense culturelle. L’art estonien, et l’art appliqué en particulier, a réussi à garder un certain détachement de la politique. Toutefois, lors de l’occupation par l’Union soviétique, les créateurs utilisaient toutes les occasions disponibles pour protester contre l’idéologie officielle via le renouvellement des expressions artistiques. Beaucoup de nations peuvent se vanter de leurs icônes de l’art de du design internationalement connues. Malheureusement, on en compte peu en Estonie. Nous pouvons malgré tout évoquer quelques noms. D’abord Walter Zapp, inventeur de l’appareil photo espion Minox que tout le monde connait grâce aux films de James Bond. Zapp développa son premier modèle en Estonie en 1934, mais, ne lui trouvant pas de

fabricant, il emmena le prototype à Riga, où celui-ci fut mis en production quelques années plus tard. Les architectes connaissent le nom de Louis Kahn, mais le fait qu’il est né à Saaremaa, en Estonie, est peu connu. En effet, sa famille a déménagé aux Etats-Unis dans la crainte que le chef de famille soit mobilisé pour la guerre russo-japonaise. Kalev Mark Kostabi, artiste américain bien connu, a également ses racines en Estonie : sa famille a émigré lors de la Seconde Guerre mondiale. Les Estoniens sont tout particulièrement fiers de la fabrique de meubles Luther qui démarra au 19e siècle et, grâce à sa haute technologie et à son niveau d’innovation, attirait des designers du monde entier. Des noms comme Alvar Aalto et Bauhaus ont été évoqués en lien avec cette fabrique. Au pinacle de sa production se trouvaient des produits en contreplaqué cintré et des malles en carton et en contreplaqué résistantes à l’humidité. Le nouveau design estonien est né dans les années 1990. Pendant que le pays s’ouvrait à l’économie de marché, l’idée que le design permet la création d’un environnement contemporain de haute qualité a commencé à prendre racine. L’enseignement du design avait commencé en 1966 , quand Bruno Tomberg démarra à l’Institut national estonien des arts la première formation de ce type dans le pays. Comme à l’époque le terme « design » était considéré trop « occidental » , son utilisation était interdite et il fut remplacé par le terme « art industriel ». Aujourd’hui, le design est enseigné à l’Académie estonienne des arts, dans deux écoles supérieures privées et également dans le cadre d’un programme commun entre l’Académie estonienne des arts et l’Université technologique de Tallinn. Diverses orientations contemporaines, comme le design de services, et l’excellence en savoir-faire artisanal peuvent être acquis dans différentes facultés, à l’Ecole supérieure d’art de Tartu et à l’Académie de culture de Viljandi. Plus de 2500 designers sont diplômés de l’enseignement supérieur. Plus de la moitié d’entre eux travaillent activement dans leur domaine. Peu d’entre eux ont l’opportunité de travailler comme designers en interne et le nombre de designers qui travaillent comme entrepreneurs individuels est en constante augmentation. Ce sont les graphistes qui


obtiennent le plus de possibilités professionnelles. On compte près de 90 entreprises qui exportent des produits et des services de design. La sous-traitance a longtemps constitué la source principale de revenus pour l’industrie estonienne. Cependant aujourd’hui, la production locale est aussi en train d’augmenter, offrant des débouchés aux designers, dont certains ont été récompensés de leur travail. Ainsi, le designer Martin Pärn, qui a obtenu le prix Red Dot Best of the Best pour sa création, la table « Martin », et son fabricant, l’entreprise Martela, font partie du recueil des 200 meilleurs produits de design du 20e siècle, publié par le célèbre magazine de design MD. En 2015, le poêle de sauna Drop, conçu par Mihkel Masso pour la marque Huum, a été nominé au prix Red Dot Award, et Karl Annus a obtenu ce même prix pour les lunettes Glens. Une forte tradition de design de meubles a eu un impact très important sur l’industrie du meuble et des luminaires en Estonie. Les entreprises comme Standard, Thulema et 4Room ciblent tout particulièrement le design d’intérieur des bâtiments publics. Les designers de meubles les plus connus en Estonie sont Maile Grünberg, la famille Mang, Katrin Soans, Toivo Raidmets, Taevo Gans et Anu Vainomäe. Les jeunes designers les plus remarquables sont Jaanus Orgusaar, Martin Saar, Argo Tamm, Igor Volkov, Maria Rästa, Veiko Liis, Pavel Sidorenko, aux côtés des marques Oot-Oot, Ruumilabor et Warm North.

des designers de produits de maroquinerie (Stella Soomlais, Piret Loog, Kadri Kruus, Nulku, Craftory, Mokoko). Actuellement, la demande pour des petites séries de produits de qualité, partiellement artisanaux, est en augmentation, ce qui est une excellente nouvelle pour les designers estoniens qui ont un savoir-faire exceptionnel en artisanat. La liste d’attente pour des montures de lunettes en bois faites sur mesure (Karl Annus) ou pour des chaussures faites à la main (Kärt Põldmaa, Sille Sikmann, Kaspar Paas) peut atteindre quelques mois. Ces produits sont également demandés à l’étranger et on peut compter parmi les heureux clients des acteurs célèbres ainsi que des membres de familles royales. Le secteur qui a actuellement le plus le vent en poupe est d’industrie du textile et de l’habillement. Les marques les plus connues sont Ivo Nikkolo, Monton, Xenia Joost, Lilli Jahilo, Katrin Kuldma, Aldo Järvsoo, Tiina Talumees, Oksana Tandit, Marit Ilison. Anna Viik, Kriss Soonik, Perit Muuga et Kristian Steinberg qui fait des vagues au Royaume-Uni, Ragne Kikas qui travaille dans une maison de mode japonaise, ainsi que Mirja Pitkäärt qui conçoit des accessoires pour Louis Vuitton.

Elmet Treier s’est inspiré des chutes de la production de l’industrie de meubles allemande pour créer des planchers en bois solides, modulés, faciles à poser sans outils particuliers et sans joints en acier, ainsi que des lampes, tables et chaises inspirant la convivialité. Parmi les designers de luminaires les plus reconnus figurent Tarmo Luisk, Margus Triibmann, Johanna Tammsalu et Tõnis Vellama. Mait Summataavet pourrait être considéré comme le grand classique du design estonien. L’industrie des baignoires et des douches s’est développée en une branche de production considérable, représentée notamment par deux entreprises importantes – Balteco et Aquator. Il existe aussi plusieurs designers qui ont réussi dans le domaine du développement de produits pour salles de bains : Villi Pogga, Aivar Habakukk et Sven Sõrmus.

Reet Aus, qui préconise la transformation des attitudes dans le domaine de la mode, a fait un audacieux pas en avant : elle applique des méthodes de la revalorisation – le ‘surcyclage’, en utilisant des restes de l’industrie du textile comme matériaux pour créer de nouveaux vêtements. Par conséquent, elle a diminué son empreinte écologique de 20% par rapport à la production habituelle, en réduisant radicalement les quantités d’eau et de substances chimiques utilisées, tout en conservant des volumes de production importants. Les textiles traditionnels sont réinventés en Estonie par une nouvelle génération de designers en textile qui expérimentent avec de nouvelles solutions innovantes. Kristi Kuusk travaille sur des textiles ‘intelligents’ qui deviennent de plus en plus populaires. Les designers en textile Monika Järg, Mare Kelpman, Annike Laigo, Kärt Ojavee, Elna Kaasik et Krista Leesi font preuve de compétences artistiques et techniques de haut niveau : outre les solutions traditionnelles, elles créent des textiles « parlants » et luminescents, combinent des textiles avec le bois et le béton, avec de vieux journaux ou même avec des emballages de café.

Parmi les poids lourds du design estonien il faut citer d’abord Matti Õunapuu, fondateur de la première agence de design et concepteur de Stigo, le scooter électrique innovant, ainsi que Tiit Liiv avec sa longue expérience finlandaise, Heikki Zoova et Üllar Karro, qui a conçu un scooter à énergie solaire. Il y a aussi des produits de niche, comme les véhicules motorisés rétros (Andres Uibomäe, Gabriel Verilaskja) et les bicyclettes ergonomiques fabriquées à partir de matériaux contemporains (Indrek Narusk). Les entreprises proposant des services de design industriel, comme Iseasi et TenTwelwe, rencontrent également un succès grandissant. Il faut aussi mettre en avant un designer estonien reconnu dans l’industrie automobile– Björn Koop qui est établi en Allemagne.

L’Estonie jouit aussi d’une renommée internationale pour son attachement aux inventions et pour son utilisation extensive des nouvelles technologies de l’information. Services bancaires sur Internet et transactions par téléphone portable (paiements par portable, parking sur mobile) sont généralisés, ainsi que le « e-parlement », le vote électronique, l’administration électronique des impôts et la carte d’identité numérique à puce. L’Estonie est en train de créer une société numérique sans frontières pour des citoyens du monde, en étant le premier pays qui offre la résidence électronique. Les entreprises comme Skype, Playtech, Transferwise, GrabCad et Fits Me sont devenues mondialement connues. Par ailleurs, en Estonie, l’accès à Internet est considéré comme un droit de l’homme.

Comme le marché local est petit et l’accès à la production de masse extrêmement limité, les limites entre le design, les arts appliqués et les arts plastiques sont souvent floues, ce qui est mis en évidence par les œuvres des designers verriers estoniens (Maie-Ann Raun, Kalli Sein, Annkris-Glass), des céramistes (Raili Keiv, Ene Raud, Mariana Laan, Karmen Saat, Maria Sidorenko), des designers de bijouterie-joaillerie (Tanel Veenre, Anu Samarüütel, Sofia Hallik, Darja Popolitova, Kärt Maran, Kadri Mälk, Maarja Niinemägi, Kärt Summatavet, Urmas Lüüs) et

Les arts graphiques estoniens ont historiquement des racines solides, et une école de graphisme distincte est en train d’émerger. Elle commence à s’émanciper de l’influence hollandaise qui résultait du fait que beaucoup de designers ont suivi des formations aux Pays-Bas. Parmi les designers ayant leur propre style distinctif figurent Asko Künnap, Kristjan Mändmaa, Ivar Sakk, Jan Tomson, Eiko Ojala, Marko Kekishev, Joosep Volk et Indrek Sirkel. Depuis les réformes récemment conduites dans l’éducation, une génération de designers, caractérisée par une


nouvelle manière de penser, est en train d’émerger. De plus en plus, l’accent est mis sur le design de communication, centré sur l’utilisateur (Disainiosakond), sur la typographie (Anton Koovit, Mart Anderson, Kristjan Jagomägi) et sur le design des interfaces utilisateur (Markko Karu, Velvet). Les principaux acteurs dans le domaine de design graphique sont des agences de publicité, de communication de marque et de design (AKU, Brandmanual, Der Tank, Identity, Creative Union). L’Association estonienne des designers a créé « la Maison du design estonien » en 2010, avec plusieurs salles de présentation et une boutique en ligne, dans l’objectif de proposer une plateforme unique aux 300 designers estoniens activement impliqués dans l’univers du design et dans son exportation. La Maison du design estonien présente un large éventail de produits de design originaux, proposés par des designers professionnels et par des fabricants impliqués. Les œuvres des designers estoniens reflètent la simplicité et le charme nordiques, l’esthétique, la beauté et la qualité fonctionnelle – le tout présenté avec humour, en mettant en avant la facilité d’utilisation et le développement durable. Grâce à l’extension des activités d’export, le design estonien devient d’année en année de plus en plus apprécié sur le plan international. Il s’est invité à de nombreuses expositions et salons, en perçant aussi sur le marché international. Des magazines comme Elle Décoration, Dwell, Avantages, AD, Newsweek, Wallpaper, Monocle, New York Times et d’innombrables bloggeurs ont publié des articles de fond sur des designers estoniens et sur leurs œuvres. Michael Dumiak, journaliste américain établi à Berlin, a publié un récit documentaire intitulé Woods and the Sea: Estonian Design and the Virtual Frontier (Des bois et la mer : le design estonien et la frontière virtuelle) qui donne une image fidèle des designers estoniens. « Estonian Design in Focus » au Musée du design de Helsinki en 2000 fut la première exposition internationale qui donnait un aperçu du design estonien. Cela fut suivi par des invitations à Copenhague, à Berlin et à la Biennale de St-Étienne. Une collection du design estonien a été à plusieurs reprises exposée aux salons de Paris et de Francfort, aux « Semaines de design » de Londres et de Milan, en plus des pays voisins comme la Lituanie, la Lettonie, de différentes villes finlandaises, allemandes et françaises, mais aussi à St-Pétersbourg, en Chine et aux Etats-Unis. En 2006, l’Association des designers a lancé le festival la Nuit du Design de Tallinn (Disainiöö). Initialement, celui-ci était conçu comme un événement de 24 heures où l’on présentait le design estonien. Aujourd’hui il est devenu un festival international qui dure une semaine, où des designers de plus de 25 pays ont déjà exposé leur travail. Au cœur de la programmation figurent des expositions, des concours, des conférences et des ateliers, mais le festival organise également des défilés de mode, des soirées PechaKucha, des installations de lumière et d’autres événements passionnants.

Ilona Gurjanova edl@edl.ee

ESTONIAN DESIGN HOUSE Boutique de la Maison du Design estonien Solaris, centre commercial Estonia puiestee 9, 11314 Tallinn Estonie Boutique en ligne : www.estoniandesignhouse.com


Organisations du design: Association estonienne des designers (AED) L’AED réunit plus de 150 designers de différents domaines, tels que le design de produits, de textile, de mode et le design graphique. Elle se consacre à la promotion du design estonien aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ; étant à l’origine du développement de la politique nationale dans le domaine du design, elle participe, en coopération avec le Ministère de l’économie et des communications ainsi qu’avec le Ministère de la culture, à la création des moyens pour le développement du design et pour l’augmentation de la demande et de l’offre. L’AED organise régulièrement des séminaires, des ateliers et des concours. L’AED participe, en tant que membre de conseil, au travail de diverses organisations internationales du design (WDO, BEDA, EIDD Design For All Europe), elle collabore à des projets axés notamment sur des sujets tels que le design inclusif, le design appliqué à la santé (EHDM), Human Cities (Villes humaines), le design management, etc. L’AED a par ailleurs lancé le projet « Tallinn pour tous », récompensé par le prix DME, et a organisé en 2011 le Festival européen de l’innovation IF… à Tallinn.

Trophée Bruno, décerné dans le domaine du design de produits

L’AED décerne le prix BRUNO dans le domaine de design de produits (dans le cadre des Prix estoniens du design). Depuis 2006, elle organise le festival la Nuit du Design www.tallinndesignfestival.com. La Maison du design estonien abrite, depuis sept ans, un espace de présentation du design estonien et des studios des designers. Une boutique de design et une boutique en ligne ont été établies sous son égide (www.estoniandesignhouse.com). www.edl.ee

Centre du design estonien (CDE) Le CDE a été fondé par l’Académie estonienne des arts, l’Université technologique de Tallinn, l’Institut estonien du design et l’Association estonienne des designers. Ce centre œuvre au développement d’un environnement propice à l’utilisation du design par des entreprises. Il organise des projets collaboratifs entre designers et entreprises (Buldooser, Vedur), participe à la création des moyens pour le développement du design et s’occupe de la promotion du design estonien aux salons et événements spécialisés à l’étranger. Il décerne le prix du jeune designer – SÄSI – et organise la remise des Prix estoniens du design. www.disainikeskus.ee

Prix estoniens du design /Eesti Disainiauhinnad/ BRUNO / bisannuel / AED SÄSI / bisannuel / CDE ADC*E Estonia / annuel Prix du design de services / bisannuel / Association estonienne de l’industrie de services


EMMANUEL MESLET Manu est un designer expérimenté en fourniture d’objet intérieur qui est souvent entrain d’expérimenter de nouvelles idées pour ainsi trouver des solutions fonctionnelles. Travaillant main dans la main avec des ingénieurs, il s’engage à veiller au fonctionnement de ses concepts. Le COW ameublement creatif est son interpretation du design scandinave – naturel et frais, alliant qualité et fonctionnalité. Le chêne naturel et les surfaces blanches propres se complètent mutuellement dans des formes simples et accrocheuses. COW a été pratiquement conçu avec ingéniosité. Il vous aide à être vousmêmes - gérer vos choses exactement comme vous le souhaitez. COW aide à libérer votre créativité! Manu vécu en Estonie pendant 10 ans. Maintenant, il est de retour en France et travaille pour Gautier, l'un des leaders contemporains d’ameublement en Europe.

Ameublement Créatif COW COW signifie Culte Du BOIS. Lors de la création de la ligne d’ameublement de COW, partout où il était possible d'utiliser du bois, ils l'ont fait. Le design intemporel COW de bois de chêne naturel s'adapte parfaitement à l’environnement – à la maison ou au travail, moderne ou ancien. COW s’adapte à tout ce que vous faites! Le coeur de la ligne d’ameublement COW est COW Box Système - il est unique ! Différents cadres et boîtes offrent des possibilités infinies pour créer des solutions intelligentes et fonctionnelles d’étagères, affichages et de stockage à la maison et au travail. COW est né en Estonie, en studio de design de TenTwelve. L’ameublement de COW est un bon exemple contemporain, de design Nordique frais, combinant minimalisme moderne avec des notes subtiles de rétro. COW est tout. Producer: HiQ Furniture Ltd. www.cultofwood.eu


JAANUS ORGUSAAR

COMB Cette étagère est un produit en kit, facile à monter mais néanmoins très attractif. Ses courbes sortent du mur comme un secteur d’une sphère, en créant dans la pièce un effet futuriste. Outre son côté spectaculaire, elle est aussi pratique et le contreplaqué filmé est facile à nettoyer. Malgré les grandes dimensions de cette étagère, J. Orgusaar a réussi à réduire l’épaisseur des matériaux à seulement quelques millimètres, tout en conservant une structure très solide. Matériaux : contreplaqué résistant à l’eau ; technique : découpe à contrôle numérique (CNC).

Etagère Dune DUNE est inspirée par des formes naturelles variées – dunes de sable, l’eau qui coule, structures fractales. L’étagère se base sur le principe de la Fleur de Vie et du Nombre d’or qui chatouille l’œil humain par ses proportions idéales. Du premier regard, les courbes sinueuses de l’étagère semblent spontanées, mais en réalité, la vague est basée sur un algorithme dont le motif réapparaît toutes les cinq rangées de panneaux. La répétition est créée par trois éléments aux formes différentes aussi bien sur les plans horizontaux que verticaux. Un tel algorithme n’est cependant pas généré par ordinateur, mais créé par le designer. En concevant l’étagère, l’artiste tenait à utiliser les matériaux de manière à minimiser leur gaspillage, grâce au placement des éléments et des courbes qui se marient à la perfection, étant donné que les courbes de deux éléments sont découpées en suivant une ligne commune. Dune est spacieuse et peut servir comme étagère contre un mur ou bien pour diviser une pièce. En suivant les instructions, l’étagère est facile à monter grâce à l’assemblage en queue d’aronde et aux simples ferrures d’assemblage excentriques. www.jaanusorgusaar.com

Jaanus Orgusaar est inventeur et designer qui puise directement dans la source originelle : son travail est inspiré par la géométrie de la nature, ce qui donne à ses objets un caractère clairement distinctif. Sa marque de fabrique est la construction d’objets en trois dimensions à partir de matériaux plats en deux dimensions, à travers des motifs inventifs. Expérimentateur passionné, il joue avec les structures, aboutissant à des résultats au design et à l’architecture surprenants. Lorsque les objets se basent sur des principes naturels, il est possible de changer l’échelle d’un objet. Une lampe sur son bureau peut très bien se transformer en une maison et vice versa. Les objets sculpturaux du design d’intérieur crées par J. Orgusaar sont aussi pratiques que beaux, en offrant une expérience unique de l’espace. Comme la nature s’attache à la structure et à l’ordre, en s’adaptant à l’environnement, le designer essaye de faire de même. La plupart de ses objets d’intérieur sont créés pour satisfaire des besoins pratiques de sa propre famille. Tous les produits sont utilisés quotidiennement : ils ont été essayés, testés et perfectionnés au cours des années.


Martin Saar Martin Saar a fondé ONEMANDUO en 2013, après des années de voyages, d’études et de travail partout dans le monde. Depuis, son studio basé à Tallinn travaille sur des projets variés, allant de petits accessoires aux plus grands meubles. Parmi ses travaux récents peuvent être cités HAUS – un bel exemple de poste travail privé – et une gamme d’accessoires en cuir pour l’atelier du cuir Tallinn Craftory. Les produits d’ONEMANDUO sont bien plus que des simples objets du quotidien : ils représentent un flux illimité de possibilités et sont un mélange de l’art, de la science, de la technologie et de l’architecture. Leur objectif est de trouver un équilibre entre la forme et la fonction, en arrivant à une solution durable qui correspond à la fois aux besoins des fabricants et aux souhaits des gens. Avec beaucoup de verve, d’ambition et de passion pour ses produits, ONEMANDUO met en œuvre sa vision de solutions d’un design de demain et est par conséquent constamment à la recherche de collaborateurs et de fabricants pour la réalisation de ses idées de design.

RAPIDE Rapide est un fauteuil qui mélange les formes vintage à la fonctionnalité contemporaine. Ses détails, inspirés d’une brouette, permettent de le déplacer confortablement selon les besoins. Grâce à ses pieds en bois, ses roues surdimensionnées et sa poignée qui respirent une présence chaleureuse, ce fauteuil convient parfaitement aussi bien aux espaces publics qu’à la maison. Sa nature en mouvement, qui en même temps vous tend les bras et vous invite à vous asseoir, permet un grand confort et une position détendue. Conçu par Martin Saar (ONEMANDUO) pour Borg.

HAUS La joyeuse et ludique chaise acoustique. www.borg.ee


MAILE GRÜNBERG Dans le milieu de l’architecture d’intérieur et du design estoniens, Maile Grünberg est une artiste ayant une grande force créative qui emploie une pensée vive et contemporaine. Elle est capable de comprendre presque instinctivement les tendances du design moderne et les styles différents, que ce soit le Pop Art, l’Art Déco ou le high-tech. Son expérience considérable en design de produits est le résultat de nombreuses années de travail dans deux grandes entreprises de production d’ameublement. Ses meubles sont principalement conçus pour ses projets du design d’intérieur qui sont devenus, pour beaucoup d’entre eux, des classiques du design d’intérieur estonien.

CHEVAL Ces chevaux en bois, produits en petite série, ont été créés par Grünberg en deux versions : le cheval à roues et le cheval à bascule. Les finitions sont naturelles ou lasurées en différentes teintes, revêtues de laque satinée. CHEVAL est un produit adapté aux enfants.

Étagère Jack L’étagère JACK fait allusion à l’un des styles préférés de l’auteur : le néo-pop inspiré par les années soixante, ce qui est en vogue actuellement où l’engouement pour le rétro est fort. L’étagère en contreplaqué de bouleau cintré a de l’allure et agit dans l’espace comme une sculpture.


MARKO ALA+JOONAS TORIM+ Mihkel MÖLDER = OOT-OOT Marko et Joonas sont des designers qui ont tous les deux été formés à l’Ecole supérieure des arts de Tartu. Ils ont été activement impliqués dans l’organisation du festival « la Nuit du Design » (Disainiöö) et de beaucoup d’autres festivals, évènements et expositions. Actuellement, Marko est Président Directeur-Général d’Oot-Oot Disain Studio et Joonas conçoit des nouveaux produits et développe des solutions techniques. Ils sont en train de travailler ensemble sur plusieurs projets de développement de meubles.

FAUTEUIL VOOG Ce fauteuil haut de gamme offre une excellente assise grâce aux nouvelles technologies. Les fabricants combinent la technique de mousse moulée et le cadre en métal avec des ressorts métalliques en zigzag intégrés, en arrivant à un résultat très ergonomique qui s’ajoute à un niveau de confort élevé, ainsi qu’à notre objectif principal pour tous nos produits – une durabilité exclusive.

DOT Dot est un tabouret simple et pratique, qui a du caractère. Sa forme pure est inspirée de la nature. Ses pieds tournés en bois de frêne naturel s’associent avec l’assise en feutre industriel, donnant au tabouret son caractère chaleureux et léger. Jusqu’à huit tabourets Dot peuvent être facilement empilés. Empilables et faciles à nettoyer, ces tabourets sont pratiques en toute circonstance. L’innovation du tabouret Dot conçu par le studio Oot-Oot réside principalement dans les matériaux utilisés. Le cycle de fabrication est court, peu coûteux et entièrement local. Ce tabouret est un exemple des possibilités d’utilisation efficace, dans l’industrie d’ameublement, du feutre industriel produit en Estonie. Le feutre industriel garde sa forme, est résistant aux frottements mais est cependant moelleux et chaud au contact de la peau. Les pieds en bois tourné sont également fabriqués localement, en utilisant le bois de frêne estonien. Le processus de fabrication efficace permet de fabriquer quatre revêtements avec un moule. Le feutre industriel est recyclable et peut aussi être produit à partir de bouteilles en plastique recyclées. Toutes les étapes de fabrication du tabouret Dot sont caractérisées par la simplicité et la fonctionnalité. Son design pratique permet un empilage (jusqu’à 8 tabourets) et une facilité maximaux pour l’utilisateur ; il n’y a pas besoin d’outils pour l’assembler. Ce tabouret est pratique à utiliser car il est léger et fin. Le transport du tabouret est facilité grâce à son emballage plat avec poignée. www.oot-oot.com

Oot-Oot gère aussi le magasin de meubles « Enjoy Vintage » qui vend des meubles scandinaves des années 50 et 60. Leur style distinctif a été façonné par l’amour pour les choses anciennes. Ils apprécient tous les deux la qualité durable, la fonctionnalité du design et les bons matériaux. Ils accordent une grande importance à la durabilité des matériaux. Les bons matériaux vieillissent avec dignité. Ceci signifie que les produits fabriqués à partir de matériaux de qualité vivent avec leurs utilisateurs et ne font que s’améliorer avec le temps. Mihkel Mölder a rejoint le studio en 2015.


Raul Abner / RADIS Raul Abner est un designer de meubles autodidacte, qui transforme des idées de haut vol en art appliqué pratique. « Le bois a été ma passion, mon loisir et mon travail depuis plus de 40 années, » dit-il. « Aucun de mes produits n’a été créé juste pour créer un objet, derrière chaque objet il y a toujours une idée précise et un besoin. » Radis, le studio de R. Abner, valorise des matériaux naturels qui sont aussi bons pour l’environnement que pour les gens, et évite une production qui génère des restes. La plupart des produits de Radis sont artisanaux. Chaque meuble est assemblé sur mesure. Avec un langage de conception modeste et mémorable, Radis donne un caractère personnel aux habitations et aux bureaux. Les meubles sont fabriqués en contreplaqué de bouleau – un matériau naturel, simple et résistant. Pour les finitions, une huile-cire pure est utilisée. Tous les tiroirs et portes de placard se ferment silencieusement et doucement.

Meuble TV HUH avec portes coulissantes Un « compagnon » solide qui supporte, avec une légèreté incroyable, un grand téléviseur et des grandes émotions. Petits appareils et accessoires peuvent être cachés derrière les portes coulissantes qui s’ouvrent vers deux côtés et permettent l’utilisation de la télécommande pour les appareils dans le meuble. Le dos est équipé d’une sortie pour les câbles. Fabriqué en contreplaqué de bouleau, ciré.

Bureau MAN Ce bureau dynamique convient à la maison et au bureau. Deux tiroirs spacieux permettent de cacher aussi bien des bonbons que des cahiers. Equipé de glissières de tiroir à fermeture silencieuse. Matériau : contreplaqué de bouleau, huile-cire. www.radis.ee


elmet treier Elmet Treier expérimente sans cesse. Le matériau sur lequel il a jeté son dévolu est le bois. Cela a commencé pendant ses études à l’Institut pédagogique de Tallinn. Puis, il a acquis de l’expérience professionnelle en travaillant aux Pays-Bas et en Suède sur la création de solutions pour constructions en bois. En Estonie, il a travaillé comme designer de meubles dans l’entreprise Natureld. Récemment, il a travaillé avec l’entreprise Z-Module qui produit des modules de construction en bois et où il a développé une nouvelle solution pour construire facilement et rapidement un mur en bois massif sans outils spécialisés et sans joints en acier. Elmet Treier a également créé des parquets innovants pour le fabricant Snakefloor. Quatre de ses prototypes sont protégés en tant que modèles d’utilité et il est en train d’obtenir la protection pour deux autres modèles. E. Treier aime concourir et reste actif : aucun concours de design ne se déroule sans qu’il n’y présente un nouvel objet de sa création.

table Flyday La table de la série Flyday est conçue dans l’objectif d’utiliser des matériaux de bois qui s’accumulent par milliers de mètres cubes dans les cours de stockage des fabricants de produits en bois. Les produits Flyday présentent le bois sous sa forme la plus authentique. Le plateau est posé sur les supports en acier qui la portent solidement, rendant le produit suffisamment robuste, tout en conservant sa légèreté. La géométrie du cadre minutieusement pensée et les jonctions simples mais efficaces permettent au bois de bouger, pour éviter qu’il se gondole ou ne se fissure. Matériaux : bois et acier de 10 mm.

Les Lampes BLUEBELLs Les lampes en bois s'inspirent de la fleur de fée bleu ciel, en forme de cloches captivantes.


NUB Le luminaire NUB a été fabriqué selon la géométrie classique des cellules, qui consiste en formes pentagonales et hexagonales. Les cadres en bois lui donnent une structure légère et transparente. Le textile fin couvrant le cadre en bois crée une forme translucide mais perceptible, qui rappelle un noyau cellulaire connu de la biologie moléculaire.

Ray Elmet Treier a conçu RAY, en s’inspirant d’une raie qui se sert de ses ailes pour nager dans l’eau. De fait, la forme de cette chaise ressemble à une raie. Avec ses côtés courbés vers le haut, l’assise est très confortable et sûre. Il est aisé de s’asseoir et se lever de la chaise, en appuyant ses mains sur ses côtés. Pour la fabrication de cette chaise, une quantité minimale de matériaux a été utilisée, mais sa structure de contreplaqué et de fer rond est très robuste et résistante. Matériaux : contreplaqué de 12 mm et acier rond de 10 mm.


TOIVO RAIDMETS Toivo Raidmets commença sa carrière dans les années 1970 comme designer de meubles dans l’industrie ; dans les années 1980 il se convertit à la production des créations sur commande et uniques. À cette époque, un style de design plus artistique émergeait en Estonie, et Toivo Raidmets était un personnage clé parmi ceux qui s’efforçaient de changer radicalement le paysage du design rationnel et moderne d’après-guerre, qui persistait dans le pays. Toivo Raidmets intriguait les gens avec ses pieds de table en bouleau et ses sièges à trois pieds, en utilisant des formes grotesques et des matériaux inhabituels. Il a travaillé activement dans la conception des expositions, en utilisant des éléments attractifs de grandes dimensions. Il a également créé des installations sculpturales et travaillé dans le design urbain.

KRAPS Chaise Kraps, conçue pour la Chapelle de Viinistu. Matériaux : bouleau, acier.

JOHN La chaise a été initialement conçue pour le restaurant du musée d'art de Viinistu, raison pour laquelle des matériaux associés à la mer, tel que la corde de lin et le bois de merbau, y sont employés. La chaise porte le nom d’un ami, un marin finno-suédois qui est décédé trop jeune.

Yes Un siège à trois pieds. Sa structure est d’une simplicité maximale, et une quantité minimale de matériaux est utilisée pour sa fabrication. Meuble à monter soi-même, emballé dans un carton plat. Couleurs : naturelle, noire ou blanche. www.toivoraidmets.com

Depuis, il a de nouveau changé d’orientation, en revenant au design industriel et en fondant son entreprise – Toivo, et en travaillant sur le design des intérieurs des restaurants et des boîtes de nuit. Le mobilier pour les espaces de vie et les meubles en métal qu’il produit sont devenus plus minimalistes, en suivant les tendances des années post-soviétiques.


Jana Jõgi Talken Design (Jana Jõgi) a commencé à travailler avec ce matériau capricieux qu’est le contreplaqué de bouleau en 2014, en réalisant des étagères circulaires. La forme et les lignes épurées qui caractérisent ces meubles permettent de les combiner avec d’autres meubles dans des intérieurs divers. Les étagères sont 100% faites à la main, en fusionnant des matériaux appréciés : le contreplaqué de bouleau et le cuir au tannage naturel. Les spécialités de Talken Design sont les étagères circulaires autoporteuses – Piggy petit format et Piggy grand format – qui ont été reconnues en Estonie et à l’étranger. Des séparateurs additionnels sont disponibles pour Piggy grand format, en lui donnant encore plus d’effet. Piggy est un accessoire d’intérieur multifonctionnel et élégant.

PIGGY Piggy est un accessoire d’intérieur multifonctionnel et élégant qui peut être utilisé de différentes manières : comme un panier à bûches ou bien pour ranger des journaux ou des plaids. Elle peut aussi servir comme un reposoir à bouteilles élégant.


TARMO LUISK

La gamme de meubles rembourrés FOND et de lampes BATEAU VOLANT La gamme de meubles rembourrés pour usage domestique, au style audacieusement distinctif, est composée de modules résistants et facilement remplaçables. Cette collection à la structure simple comprend des canapés, des fauteuils, des sièges, mais aussi des lits. Le nom de la gamme de produits provient de leurs hauts dossiers en panneaux aux décorations imprimées. Il est possible de modifier la hauteur , les motifs, la largeur de l’assise, les pieds de canapé etc. Chaque produit est une œuvre d’art individuelle. Le dossier est facilement pliable et le transport et le stockage des meubles est facile et économique pour le détaillant. De son côté, le Bateau Volant est une collection de « luminaires à sac » (!) fabriqués à partir de restes de production et utilisables de multiples façons. Une version peut être spécialement fixée au canapé ou au fauteuil, les autres versions sont conçues comme lampadaires individuels ou bien comme lampes murales ou lustres. Les câbles des têtes de lampe sont regroupés dans un sac en cuir qui contient aussi une rallonge pour la lampe. Le résultat est intéressant et inattendu. Matériaux : FOND : tissu d’ameublement (imprimé), carcasse en bois, cadre métallique, pieds en bois ou roues. Fabricant : Krisling OÜ

Luminaire-cintre WHAT? Cette lampe-cintre est réellement universelle, ses possibilités et lieux d’utilisation sont pratiquement illimités. La lampe est économe en énergie (technologie LED). Les matériaux utilisés sont naturels et durables. La lampe peut être transformée, à la demande du client, en une suspension pour le plafond. Chaque utilisateur peut compléter la lampe-cintre à sa guise avec un « abat-jour » – un vêtement choisi de sa garde-robe. La source de lumière LED intégrée dans le luminaire a été conçue et fabriquée en Estonie. Matériaux : bois et métal.

Les expérimentations de Tarmo Luisk oscillent entre le design de produits et l’art. Il incarne une combinaison entre designer et artiste, qui touche à tout. Il aime bien fabriquer des objets qui se vendent et sont économiquement rentables, mais, pour garder sa vivacité, il crée parfois aussi des objets de design uniques. Tarmo Luisk est l’un des designers contemporains estoniens les plus connus et les plus productifs. Il a créé des meubles, des lampes et des horloges, mais aussi des solutions de design pour l’espace public. Le travail de Tarmo Luisk constitue un compromis étudié entre les détails et l’esprit. En tout ce qui concerne le design, il est perfectionniste et très critique envers lui-même. Il peut redessiner une esquisse d’un objet jusqu’à cent fois : ce qui l’importe c’est qu’il soit lui-même content du résultat final. Mais il accorde le plus d’importance à ce que le design soit plein d’esprit. Il y a toujours un grain de malice dans ses œuvres et souvent il leur donne des titres spirituellement décalés qui incitent le public à regarder son travail de design à travers le prisme de l’humour. Les œuvres de T. Luisk ont fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, il a participé à des expositions collectives et à des concours et – chose incroyable mais vraie – il a gagné tous les prix et récompenses décernés en Estonie dans le domaine du design.


Angry Pigs – Porcs en colère Angry Pigs est une des nombreuses œuvres conçue par le designer Tarmo Luisk qui font ressortir n’importe quel endroit de l’intérieur.

Lampadaire LA GRUE La conception du lampadaire La Grue découle de la passion du designer pour tout ce qui est technique – les outils et les machines. Cette lampe est un bon exemple de la manière dont le fonctionnement d’un objet (câbles, cadres, supports, …) peut dicter sa forme. La Grue a été développée en coopération avec le fabricant 4ROOM, en prenant en considération des possibilités et des limites du processus de production qui demandent au designer d’être particulièrement attentif, notamment par rapport à des détails techniques. Cependant, il n’oublie jamais d’y ajouter quelques éléments ludiques.

Stereo Head Light – Tête éclairée stéréo Cette lampe au caractère humoristique, dont le but est de brouiller les frontières entre le design et l’art, est inspirée de la musique et du casque audio. Cette lampe est très importante dans l’œuvre de design d’auteur de Tarmo Luisk car elle marque l’apparition d’un nouveau trait romantique dans son design. Cet objet irrationnel est en réalité un lampadaire fonctionnel. Il a exposé ce lampadaire pour la première fois à sa dernière exposition personnelle (« Back in Business ») en 2015. Matériaux : plastique et métal.


TÕNIS VELLAMA

Tõnis Vellama est toujours été passionné par des lustres faits sur mesure combinés avec des techniques d’éclairage innovantes

X Position Un lustre constitue un élément central d’une pièce. Il y occupe donc une place importante. Ce modèle permet de diriger chaque spot vers un endroit déterminé de la pièce : la table, un cadre sur le mur ou certains objets environnants. Mais il suffit de tourner les spots vers le haut pour obtenir un éclairage doux qui se reflète au plafond. Existe en deux versions de coloris : multicolore et blanche. C’est un lustre moderne d’ambiance, comme la lumière du soleil dans les bois, les rayons de lumière qui traversent les branches. Le modèle multicolore est idéal quand vous avez besoin de rehausser la décoration d’une pièce avec une touche de couleur ; blanc ou gris convient au cas où vous souhaitez un luminaire plus sobre et pratique. La version avec des LED intégrées offre une forme particulièrement fine, mais le modèle au culot GU10 permet un plus grand choix en ampoules.

Suspension AERO Cette suspension a été conçue dans l’objectif de créer un modèle intensément lumineux, en utilisant deux tubes circulaires fluorescents. La forme du luminaire est conçue de sorte que la majorité de la lumière soit dirigée directement vers le bas et le reste de la lumière est diffusée grâce à sa réflexion sur le plafond. Le résultat offre un éclairage efficace et doux à la fois. La forme extérieure du luminaire est douce et profilée, inspirée par le design automobile. Un disque en plexiglas est inséré entre les deux composants en aluminium, et on peut choisir sa couleur parmi les coloris disponibles pour le cordon d’alimentation. Il existe aussi une version plus simple de ce luminaire pour laquelle une ampoule ronde à économie d’énergie, s’adaptant à une douille ordinaire, peut être utilisée. Le luminaire est bien adapté pour l’utilisation dans des espaces publics – cafés et bureaux, mais aussi pour des endroits particuliers à la maison – par exemple au-dessus de la table de la salle à manger. www.seos.ee

Tõnis Vellama est diplômé en design de produits de l’Académie estonienne des arts. Après avoir exercé pendant cinq ans dans le studio Danois Jacob Jensen Design, il a travaillé cinq ans en Estonie comme designer interne de l’entreprise Glamox, fabricant de lampes norvégien. T. Vellama a tenu sa première exposition personnelle de lampes originales « LIGHT. THINGS. » en 1992. Utilisant cette « étiquette », il a été commissaire de plusieurs expositions en Estonie, Finlande, Lettonie et Allemagne, en invitant d’autres designers et étudiants en design estoniens à y participer, se concentrant constamment sur des luminaires nouveaux et expérimentaux et autres innovations. Tõnis Vellama travaille aujourd’hui dans son propre studio – SEOS Valgustus – qui a réalisé des luminaires sophistiqués, conçus sur mesure, pour des ambassades, des hôtels et des salles de concert, dont la salle de concert/église Saint-Jean à SaintPétersbourg. Il a exclusivement construit et installé pour le hall des bureaux de Skype à Tallinn un lustre LED unique. Sa production en petite série de lampes design lui permet d’exprimer sa créativité qui ne peut pas toujours être pleinement mise en œuvre pour des intérieurs d’espaces publics.


JOHANNA TAMMSALU

www.tammadesign.com Instagram: @tammadesign Twitter: #tammadesign

Collection de lampes en céramique Solid Spin Cette collection de lampes résulte d’une série d’expériences avec des objets du quotidien : chaussures, lunettes, livres, mugs, carafes, fourchettes, etc. J. Tammsalu a utilisé des images et des vidéos faites aux vitesses d’obturation lentes pour capturer ces nouvelles formes. Les résultats vaporeux, semblables à un papillon, ont été figés dans le temps. « J’étais fascinée par la force des formes solides, et à l’aide d’un programme 3D, j’ai fait tourner des objets autour de leur axe. » Elle a fait des essais avec des objets pris individuellement et aussi regroupés, empilés les uns sur les autres. « Cela a entraîné une infinité de formes solides , captivantes et révolutionnaires avec un extérieur apaisant et une personnalité individuelle unique. »

Balançoire Hooga La balançoire Hooga est un objet multifonctionnel qui transforme un petit banc en une balançoire moderne et élégante. La balançoire et le banc font ressortir le style classique de son milieu habituel. Les lignes strictes du cadre en bois contrebalancent le tissu d’ameublement élaboré et moelleux. La balançoire est conçue pour être utilisée à l’intérieur. Elle convient parfaitement aux espaces publics – par exemple restaurants et hôtels – où l’on veut apporter un élément ludique.

Nörk Rack La corde est quelque-chose d’extrêmement solide et léger. Elle peut supporter le poids d’un homme qui peut s’y accrocher pour défier des grandes hauteurs. Les crochets qui transforment des cordes techniquement innovantes en accessoires domestiques intelligemment conçus – dont ce porte-vêtements – résultent de longues études sur des équipements d’alpinisme, des outils du nautisme et du sauvetage. Les crochets se déplacent facilement vers le haut et vers le bas, ce qui rend ce porte-vêtements pratique aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Nörk Rack peut être accroché au plafond ou à une poutre, on peut le déplacer facilement, il est discret et il est très peu encombrant.

TAMMA DESIGN est un petit studio expérimental établi à Tallinn. Le studio mélange de manière ludique des formes, des couleurs et des textures pour créer de la beauté à partir des objets du quotidien. TAMMA DESIGN est attaché à la création d’objets frais et beaux qui racontent une histoire, en utilisant des savoir-faire artisanaux, opposés à la production de masse, et qui ont une valeur intemporelle. Johanna Tammsalu a gagné, entre autres, le prix BRUNO du meilleur design de produits pour l’environnement humain à Tallinn en 2016, le prix SÄSI du jeune designer à Tallinn en 2016 et a été sélectionnée pour le Pure Talent Contest à Cologne en 2015.


MARIA RÄSTA Maria Rästa est diplômée de l’Ecole des arts de Tartu en design de meubles et étudia ensuite à l’Académie du design de Kuopio la spécialité de design de produits et de design d’intérieur. Depuis son enfance, elle a toujours été passionnée de dessin et de construction. Elle s’est tournée vers les études de design par amour de créer des choses nouvelles. Son père fabriquait des tabourets, des bancs et des placards dans leur maison de campagne en été, en transmettant son expérience à Maria. Outre le développement de sa créativité, Maria Rästa accordait pendant ses études beaucoup d’importance au travail pratique, aussi bien en design qu’en restauration. Elle utilise son entreprise Maria Rästa Design OÜ avant tout pour concevoir des meubles et des éléments de décoration d’intérieur. Elle aime par-dessus tout créer des choses ludiques et gaies.

Le tabouret POUSSIN Maria Rästa a créé le tabouret Poussin en 2008. A cette époque, elle était attirée par le minimalisme et ses premières esquisses étaient très géométriques et simples. Mais son professeur lui conseilla de rechercher des formes intéressantes et de fabriquer quelque-chose de « bizarre ». A l’une des formes dessinées, elle s’amusa à ajouter un bec et des pattes. Un petit poussin naquit de ce coup de crayon. Initialement, Maria prévoyait de fabriquer les pattes également en bois, mais elle décida finalement d’utiliser du métal. Pour le bec, elle fit le choix d’utiliser un bois précieux – l’acajou – ce qui augmenta la valeur de l’objet et lui ajouta une belle couleur. En arrivant à l’étape de la fabrication, elle choisit d’utiliser du bouleau lamellé-collé plutôt qu’un morceau de bois d’une pièce qui risquait de se fendre. Une petite série de Poussins a également été fabriquée avec une assise en contreplaqué de bouleau, avec les rayures du contreplaqué visibles sur le bord. Avec le temps, Maria Rästa a amélioré la technologie de fabrication, en recherchant de meilleures solutions. Le Poussin et maintenant fabriqué en petites séries et a été vendu dans différents pays d’Europe, aux États-Unis et en Russie. Ce n’est plus un simple tabouret, mais plutôt un petit objet de décoration qui sert comme petite table à côté du canapé, table de nuit, repose-pieds devant un fauteuil ou pour poser des fleurs, ou bien tout simplement pour le plaisir des yeux. Le Poussin apporte le sourire aux gens et il se peut qu’il leur rappelle un heureux souvenir d’enfance.


MARTIN TAUTS Martin Tauts est diplômé en design industriel du Centre du Design Enmore à Sydney, en Australie. Début 2015, il a fondé son entreprise de design Red Block, située actuellement à Newcastle, en Australie. Cette année, il a exposé ses meubles et ses luminaires à Sydney, à Melbourne et à Brisbane et a été finaliste des différents concours de design en Australie, dont les IDEA Awards où il a été un des derniers candidats en lice pour la catégorie « espoirs » en 2016.

Suspension PAC La suspension PAC est conçue pour être utilisé soit seule, soit regroupée, pour créer des compositions abstraites. L’utilisation de couleurs vives et contrastées constitue une référence subtile au style joyeux des années 70. La suspension PAC est fabriquée en bambou lamellé collé ou en liège, entouré d’une feuille d’aluminium à revêtement poudré. Martin Tauts a choisi le bambou non seulement pour sa longévité, mais aussi pour son caractère écologique. Pour la découpe à contrôle numérique (CNC), Tauts a conçu un plan de découpe avec des pièces bien placées, en minimisant ainsi le gaspillage du matériau et en maximisant l’utilisation de chaque planche de bambou. L’aluminium a été choisi parce qu’il est 100% recyclable. www.redblock.com.au


MAIT SUMMATAVET Mait Summatavet, architecte d’intérieur et professeur émérite, a une carrière qui dure depuis un demi-siècle, ayant débutée au milieu des années 1960. Depuis longtemps, il a été un des designers de luminaires les plus constants et a fourni des créations remarquables pour les espaces publics, culturels et cérémoniaux, en concevant des meubles, des expositions et des dispositifs de présentation. En plus de son travail de designer, il a aussi enseigné à l’Académie estonienne des arts, en façonnant ainsi le milieu du design estonien pendant de nombreuses décennies.

"W" La gamme de produits « W » inclut, en option, un élément de son luminaire Albert, conçu en 1967, initialement pour une ampoule à incandescence de 100W. Le concept de base de la série « W » est la lumière, et son aspect innovant vient de la capacité d’éclairage, c’est-à-dire l’utilisation maximale du potentiel d’éclairage des lampes. Cette efficacité est obtenue en suivant méticuleusement les règles de la physique. Les angles de réflexion de la lumière sont calculés pour obtenir une efficacité maximale, en prenant en considération l’ampoule en particulier et la forme du luminaire. Selon le choix du client, des ampoules fluorescentes compactes basse consommation ou des LED sont utilisées, et les luminaires sont équipés de potentiomètre qui permet de faire varier l’intensité lumineuse. Matériaux : aluminium poli et émaillé.

Il fut le premier designer de l’ancienne Union soviétique à avoir son exposition personnelle : ses œuvres de design et d’architecture d’intérieur furent exposées à la Maison Centrale des Artistes à Moscou en 1986. Ses spécialités étaient tout particulièrement l’architecture des espaces culturels et la conception d’expositions, pour lesquelles M. Summatavet concevait souvent simultanément le concept général de l’exposition et également les équipements d’éclairage et de présentation. Il a conçu, parmi beaucoup d’autres, des expositions à Tokyo au Japon et Spokane aux Etats-Unis. Depuis les années 1990, il a conçu beaucoup d’intérieurs, y compris celui de la Banque d’Estonie, la résidence du Président d’Estonie et d’autres monuments nationaux en Estonie, en continuant pendant ce temps toujours la création des luminaires, dont il a produit plus de 70 prototypes.


Margus Triibman Margus Triibmann est diplômé en génie civil de l’Université technologique de Tallinn. Il est propriétaire de l’entreprise de design de produits KEHA3, établie à Tallinn. Il y travaille comme ingénieur et designer. L’entreprise a deux orientations : fournir des services de design et produire ses propres produits. Tous ses travaux ont l’objectif d’insérer des produits fonctionnels et durables dans l’espace public, pour créer et affirmer l’identité locale, puisque c’est important dans notre espace de vie devenu frénétique, superficiel, de plus en plus chargé et empressé.

Les produits de KEHA3 sont variés : mobilier urbain, éclairages pour l’intérieur et l’extérieur et équipements de rue, mais aussi éléments de design d’intérieur. Chaque solution technique peut être utilisée pour tous les produits d’une série, et le design peut être facilement adapté aux souhaits du client.

Lustre BRANCH Le lustre noir conçu par KEHA3 imite la forme organique des branches d’arbre, en disposant des tubes en aluminium pour former une composition complexe. Le concept général de ce lustre en forme de branches est basé sur l’utilisation des éléments d’éclairage Wannabe qui ont aussi été développés par KEHA3. L’idée est de construire facilement des formes d’éclairage uniques, qui à la fin composent une série de luminaires basée sur Wannabe. Les éléments de construction en forme d’Y peuvent être dirigés et tournés dans différentes positions. Le lustre Branch incarne la rationalité fonctionnelle qui – de l’opinion de KEHA3 – est quelque-chose que nous incluons dans l’esthétique industrielle. Comme le monde nous entourant est en constant changement, les luminaires doivent suivre ces évolutions. L’ancien luminaire resplendissant, signe de richesse, de pouvoir et de faste a évolué pour devenir un objet qui porte un message moderne de recyclage (aluminium), de réduction de consommation (LED, intensité réglable) et de préservation de la nature (branche), en préconisant la rationalité fonctionnelle. Les LED insérées dans les éléments Wannabe conçus par KEHA3 sont équipés d’un système mécanique de réglage, qui permet de choisir l’intensité lumineuse adaptée pour créer l’ambiance souhaitée. Les pièces d’alimentation et les régulateurs des lampes se situent dans le cylindre suspendu.

Arceau à vélos Tulip Fan Fan 2 Tulip Fan Fan est un arceau à vélos souple et sûr, en forme de maille. Il permet de choisir librement, de quelle façon et dans quel sens accrocher le vélo. Le vélo peut être accroché tout autour de l’arceau, donc il convient pour des vélos de tailles différentes et pour toutes les formes de cadres. www.keha3.ee

Les produits de Margus Triibman se caractérisent par une simplicité astucieuse, ils sont ludiques et fonctionnels. Il a gagné tous les prix de design décernés en Estonie.


Margot Vaaderpass / WOH

WOH - The Warmth of Home

Cintre feutré Le cintre feutré constitue le produit phare de l’entreprise Warmth of Home. Il est né du besoin d’avoir un cintre sur lequel les vêtements restent bien en place et gardent leur forme d’origine. La particularité du cintre feutré de WOH est sa surface antidérapante, fabriquée en feutre PET qui est composé jusqu’à 70% de plastique recyclé. Les cintres conviennent pour tous les types de vêtements, mais ils sont particulièrement adaptés à des habits tricotés et à des vêtements lourds qui ont tendance à perdre leur forme avec le temps. Matériau : feutre PET.

Tabouret de rangement feutré Le tabouret de rangement feutré Warmth of Home est un meuble de rangement pratique qui peut être utilisé comme siège ou comme petite table basse. Fabriqué en feutre PET qui est composé jusqu’à 70% de plastique recyclé, le tabouret feutré a un beau couvercle en bois à la texture chêne. Disponible en plusieurs coloris pour s’harmoniser avec différents espaces. www.woh.ee

Margot Vaaderpass, jeune designer de mode estonienne, fut d’abord formée au Danemark et obtint ensuite une bourse à IED Barcelona pour étudier la création de vêtements pour femme et le design de mode. Durant ses années de stage et de travail dans des studios en Estonie, elle se mit à s’intéresser au développement durable, tout en progressant professionnellement, jusqu’à travailler comme designer pour Ivo Nikkolo – la marque estonienne haut de gamme et distinguée. En même temps, M. Vaadrepass fonda Warmth of Home et commença à travailler sur le design de produits, dans le but de trouver un débouché à son intérêt pour le design d’intérieur. Ses cintres feutrés ont eu assez de succès pour lui permettre de créer d’autres objets qu’elle continue à développer, tout en ayant repris ses études au Royal College of Art à Londres.


Mihkel MassO Mihkel Masso étudia d’abord le design de produits et l’architecture à l’Académie estonienne des arts et à l’ÉSAD d’Orléans, ensuite il entreprit des études de design industriel à l’Académie royale des beauxarts du Danemark. Il travaille aujourd’hui avec plusieurs entreprises estoniennes et se concentre particulièrement sur l’équilibre et l’harmonie entre fonctions pratiques et l’esthétique établie, en estimant que la valeur la plus importante d’un produit réside dans l’expérience que celui-ci offre à son utilisateur et à l’environnement. Il a produit des solutions de design d’intérieur et de design d’expérience utilisateur pour les clubs Hoov, Hetk et le club pop-up Välk – une boîte de nuit éphémère.

HUUM Drop Le poêle de sauna HUUM DROP offre une expérience unique du sauna grâce à la combinaison des traditions millénaires avec la technologie moderne et le design nordique contemporain. Sa structure est conçue de telle façon que ce poêle de sauna électrique puisse produire de la vapeur aussi agréable et durable que les poêles à bois traditionnels. Il a moins de parties métalliques et plus de place pour les pierres. HUUM DROP peut contenir 55 kg de pierres, au lieu des 20 à 30 kg habituels. Sa forme ovale est inspirée de l’expérience agréable et douce de cocooning qu’offre le sauna. Cette forme constitue également la solution constructive la plus optimale – un cadre métallique qui ressemble à une cage thoracique humaine ou aux bras d’une personne portant des pierres. Le poêle peut être contrôlé via une application smartphone. www.huum.eu


KAIRI KUUSKOR, JANNO NÕU and HARUHARU Kairi Kuuskor et Janno Nõu étudièrent tous les deux à l’Académie estonienne des arts et à l’Hochschule für Gestaltung en Allemagne. Kairi est une entrepreneuse créative et cofondatrice de Bold Tuesday – une entreprise prospère d’export du design. Janno travaille à Iseasi – un des bureaux de design les mieux établis en Estonie – et enseigne le design à l’Université technologique de Tallinn et à l’Académie estonienne des arts.

Cintre en branche HARU Le projet des cintres « cultivés » a débuté comme une expérience de design du vivant, mais il s’est développé en une méthode de production non-conventionnelle. Comme les branches sont modelées sans vapeur et en utilisant uniquement l’humidité des arbres eux-mêmes, le processus a des limites saisonnières, et a appris aux designers à travailler en cohérence avec les cycles de croissance de la forêt. Et – au cas où vous ayez des doutes – ces cintres sont vraiment solides.


IGOR VOLKOV Igor Volkov sait comment trouver des solutions astucieuses, en faisant la synthèse entre le travail acharné et les idées fulgurantes. Toutes ses créations se basent sur des idées très simples. Ses œuvres sont techniquement faciles à réaliser, reposant en 2/3 sur le design et en 1/3 sur la technologie. Avec ses produits à structure pleine d’esprit, qui véhiculent sa pensée fraiche et enthousiaste, aux formes et aux couleurs d’une esthétique toujours plaisante. Igor Volkov tire le maximum de son matériau de prédilection : le contreplaqué. Diplômé en design de produits, ayant complété ses études dans le cadre d’un programme d’échange à l’Université de l’art et du design d’Helsinki, Igor a travaillé avec plusieurs entreprises estoniennes et européennes et crée actuellement ses produits de design sous la marque LUM.

Pot à crayons ROLL et corbeille à papier ROLL La corbeille à papier ROLL est fabriquée d’un seul morceau de contreplaqué de bouleau. Elle constitue un moyen élégant pour jeter ses déchets en papier. ROLL convient parfaitement pour les maisons et pour les bureaux. Matériau : contreplaqué de bouleau.

Horloge de table en bois massif Cette horloge, petite mais joliment façonnée, conçue par LUM, a une face épaisse en bois, avec des motifs naturels de fil du bois et un cadran précis. Au fur et à mesure que le temps passe, le fil du bois s’intensifie et devient encore plus joli.


ANNIKE LAIGO Annike Laigo a commencé comme designer du textile en 2000, en se concentrant sur une approche expérimentale de ce domaine. Au cours des années, elle a employé ses talents dans d’autres domaines et travaille actuellement beaucoup avec la céramique. L’ADN de son design est pur et minimaliste, elle se pose toujours des défis, en recherchant quelque chose de novateur, que ce soit au niveau d’un matériau, d’une technique ou d’une forme. Annike Laigo croit que dans les objets du quotidien, la fonction devrait être accompagnée par l’émotion, ils doivent être dénués d’informations inutiles, mais cependant mettre en avant le design. Les produits devraient avoir le potentiel de durer plus longtemps que les tendances saisonnières.

TAPIS FLOAT Ce tapis est confortable, fonctionnel et facile à utiliser. En décomposant le procédé général du design des tapis, Annike Laigo arrive aux trois éléments de base : le matériau, la composition et la couleur. Tous ces éléments influencent ses décisions sur le design. Float est le résultat de ses recherches qui constituent un acte personnel pour trouver et définir l’essence à travers des choix qu’elle fait. Les effets délicats, semblables à l’aquarelle, combinés à une ligne noire tranchante, créent une association charmante des opposées sous une surprenante forme laineuse. Teint à la main avec une touche de magie, chaque tapis devient un objet d’art unique.

Naked Clay En mettant en valeur des matériaux et des méthodes purs, les tasses Naked Clay sont tournées manuellement au tour et glaçurées uniquement là où c’est vraiment nécessaire. La terre cuite brute est étonnante au toucher, tout en étant contrastée par la glaçure. D’une texture opposée mais d’une couleur similaire, cette composition est d’une beauté intrigante.

Le studio de Laigo a participé à des expositions individuelles et collectives distinguées dans des salons de design les plus réputés d’Europe, dont 100% London, Maison & Objet Paris, DMY Berlin, Salone Satellite Moscow, Talents IMM Cologne, Talents Ambiente, Northmodern Copenhagen, Talents à IFFT Interior Lifestyle Tokyo, et elle a gagné plusieurs prix du design en Estonie.


Monika järg Le travail de Monika Järg est caractérisé par une fraîcheur nordique et un style minimaliste inspiré des paysages estoniens. Elle associe d’une manière inattendue des matériaux (soie et béton, laine et béton, bois et laine) et des méthodes de travail. Depuis son studio Tekstiil Ruumis (Textile dans l’espace), elle invente et produit des textiles pour l’intérieur, en utilisant des matériaux naturels, assistée par la technologie. Elle relie ses compétences magistrales en artisanat avec le monde contemporain. Monika Järg travaille aussi comme responsable de conception à Narma, une des plus grandes entreprises de fabrication de tapis en Estonie. Elle est une membre active du milieu du design : elle aime être présente quand de nouvelles idées émergent, et se mettre à travailler dessus.

TAPIS MOSS WOODY MOSS WOODY est un tapis moelleux, tufté à la main, en fil de laine solide, disponible en couleurs naturelles et avec des détails en bois de chêne. Les motifs structurels du tapis sont formés par des carrés en bois et leur combinaison avec la surface serrée en velours crée un beau contraste. La surface des carrés est légèrement plus basse que la surface en laine, de façon que la structure du tapis puisse être sentie en marchant dessus. Disponible en six couleurs naturelles, ce tapis peut être commandé en différentes dimensions et formes. Des solutions sur commande sont également possibles. La laine étant naturellement difficilement inflammable, ce tapis convient à l’utilisation dans les espaces publics. Grâce à la combinaison des matériaux et de la structure du tapis MOSS WOODY, il a un effet insonorisant quand il est accroché au mur. Toute la production se déroule en Estonie.

DENTELLE EN BOIS DENTELLE EN BOIS est un séparateur de pièce ou un panneau japonais qui est composée d’éléments en forme de feuille. Elle est inspirée des châles en laine extra-fins de Haapsalu : de leurs motifs de feuilles éthérés, de la fragilité, du rythme et de la logique de ces motifs. La logique du design des motifs est sans limites ; il faut juste s’assurer qu’il y ait sur la grande surface suffisamment de points de fixation entre les différents éléments. DENTELLE EN BOIS est fabriquée en contreplaqué bouleau 3 plis, pour les finitions, la cire pour bois ou la peinture Bloom écologiques sont utilisées. Les éléments existent en deux tailles (grand: 20x30,7 cm, petit: 13x21 cm), 6 couleurs (naturelle, blanche, marron, anthracite, verte olive, rouge), et différentes combinaisons de motifs sont disponibles. www.tekstiilruumis.ee


Kärt Ojavee Kärt est une designer textile qui travaille sur plusieurs projets à la fois. Actuellement, elle dirige la marque KO ! et est en même temps impliquée dans un projet intitulé SymbiosisO. Alors que SymbiosisO se concentre sur des expériences et des visions du futur offrant des solutions techniquement plus compliquées et interactives, KO ! est une marque qui vise à développer des produits pour le marché. La gamme de produits KO ! comprend, par exemple, des textiles qui changent à la lumière du soleil.

FIRST VIEWS ON MARS Ces coussins représentent des paysages qui proviennent de surfaces naturelles, de gros plans et de panoramas qui pourraient aussi être vus sur une autre planète : Mars. K. Ojavee a utilisé des techniques de découpe laser pour rendre la surface de la laine feutrée pliable. Cela permet de donner de nouvelles formes et caractéristiques à n’importe quel objet de l’intérieur, une fois qu’il est recouvert de ce tissu. Matériaux : 100% laine, découpe laser.

TAIE D’OREILLER SENSIBLE AU SOLEIL Magique: les motifs apparaissent à la lumière du soleil. Motifs: imprimés à la main, encres sensibles aux rayons du soleil (encres combinées).


Mare kelpman La marque « Kelpman Textile » du studio Mare Kelpman tekstiilistuudio propose une gamme de vêtements, d’accessoires et de linge de maison de haute qualité. Ses mots-clés sont la qualité et la résistance des matériaux, les quantités limitées, les produits unisexe et vintage. Le studio utilise des producteurs européens locaux : tous les produits sont fabriqués dans les pays voisins. Les textiles sont tissés en utilisant des métiers à tisser industriels à l’ancienne. Les écharpes et les couvertures sont principalement 100% en laine. On tisse aussi de la soie épaisse, du lin fin et des matériaux brillants high-tech. La plupart des produits sont unisexe, beaucoup ont une touche vintage et sont inspirés de l’enfance. Les modèles de design et les combinaisons de couleur sont disponibles en quantités limitées.

Tous les tissus et tous les designs de produits sont conçus par Mare Kelpman

Plaids HERBAL, HARLEQUIN Ces plaids en laine sont tissés avec de la laine de qualité, en petites séries, utilisant des métiers à tisser à l’ancienne. L’utilisation minimaliste de couleurs et de motifs caractérise le tempérament nordique. Le noir, le blanc et les nuances de gris vont bien avec les intérieurs modernes. Le vert exprime l’attente du printemps. Les plaids sont exceptionnellement doux et légers.

Manteaux Kelpman Textile Ces manteaux sont créés en pensant aux gens qui apprécient la liberté et la créativité. Les clients de Kelpman Textile ont le courage de sortir de la masse et ils valorisent le charme des matériaux naturels. Les collections sont continuellement renouvelées, tandis que le style reste le même, avec des motifs et des matériaux intemporels. La touche vintage constitue un élément de design intentionnel. En recherchant des utilisations possibles pour ses textiles, Mare Kelpman est passée progressivement des accessoires à l’habillement. Son objectif n’était pas tellement de produire des articles de mode, mais plutôt de créer des habits confortables, chauds et sains, adaptés au climat nordique. www.marekelpman.eu

Propriétaire et designer de son studio, elle est enseignante depuis de nombreuses années et a aussi participé à une multitude d’expositions internationales et gagné des prix prestigieux.


LIISU ARRO Liisu Arro est céramiste, fondatrice et designer en chef d’Arro Keraamika. Arro Keraamika produit de la vaisselle haut de gamme, inspirée par son héritage familial, qui compte des artistes depuis trois générations. Arro Keraamika représente un style nordique ludique et coloré. La vaisselle est luxueuse et originale, élégante avec une touche bohème, et transforme chaque repas simple en une expérience artistique.

Arro Keraamika – Le luxe bohème Nous croyons en l’amour qui dure toute la vie : notre vaisselle est fabriquée en porcelaine de la plus haute qualité. Nous croyons que le temps est le bien le plus précieux : la vaisselle peut être lavée au lave-vaisselle. La vie est pleine de compromis : nous ne voulons en faire aucun concernant notre vaisselle. Nous préférons plutôt produire moins, mais de plus haute qualité. Nous ne voulons pas avoir tout, mais avoir le meilleur. Notre objectif est de rendre les rituels quotidiens plus spéciaux, pour que l’ordinaire devienne extraordinaire.


KARMEN SAAT Karmen étudia les arts en Angleterre pendant six ans. Elle étudia également le design du verre en Suède et travailla aux Pays-Bas, où elle fonda son propre studio de design. Aujourd’hui, elle est retournée à ses racines et son studio est établi en Estonie.

Rotten Beauty / Beauté putride - Pink Edition Des fruits et des légumes pourris ont été utilisés comme modèles afin de saisir la beauté naturelle du processus de décomposition. Ils ont été moulés au moment où la putréfaction était la plus belle et la plus intense, afin de faire ressortir la beauté de la décomposition. L’utilisation de l’argile rehausse la fragilité et la délicatesse des textures. Dans le même temps, cela rend les récipients plus hygiéniques et utilisables. La collection est composée d’une grande pomme de jacque, d’une pastèque, d’une citrouille, d’un poivron rouge et d’une petite mangue.


MARIA SIDORENKO Dans son travail de conception de vaisselle ou d’objets de décoration et du quotidien, Maria Sidorenko tente d’associer le côté pratique et le côté poétique et de trouver des solutions originales. Elle a grandi dans une petite famille d’artistes à Narva, en Estonie. Elle est diplômée en design graphique et en céramique, ayant fait une partie de ses études à l’étranger : à VŠUP à Prague et à l’Université d’Aalto à Helsinki. Elle vit et travaille à Tallinn.

FARFOR FarFor est une petite marque qui contient différentes collections de vaisselle et des céramiques fonctionnelles décoratives, fabriquées en porcelaine de haute qualité. Il y a des objets au style classique et douillet, mais aussi au style industriel et minimaliste. Chaque article est fait à la main et a sa propre histoire. Tous peuvent certainement trouver le moyen d’être aimés et utilisés à la maison.

Moule télescopique et multifonctionnel en plâtre Le but de ce projet était de créer un moule en plâtre composé de modules amovibles, afin de pouvoir mouler des objets de hauteur et de forme différentes, en utilisant un minimum de matériau, et, en même temps, de résoudre le problème de stockage des moules en plâtre. Les objets moulés avec ces moules peuvent servir de vases, de pots, de bols ou d’assiettes. Les prototypes sont inspirés par les télescopes. www.upstairs-shop.com


ANNE-LIIS LEHT KRISTI RINGKJOB Anne-Liis Leht et Kristi Ringkjob (AnnkrisGlass) sont convaincues qu’un objet unique est plus précieux qu’une production de masse. Leurs produits sont réalisés comme un artisanat de haute qualité. Le principe de leur travail est d’associer la fonctionnalité à l’esthétique de la meilleure façon possible. Le verre est un matériau très technique et compliqué. Par conséquent, la réalisation de chaque idée est un défi. Mais grâce à cette complexité, rien n’est jamais ennuyeux, et le désir d’être plus rusé que le matériau et de réaliser son idée reste intact. Et des idées, elles en ont plein.

Plat ŒUF L’idée de « Œuf » est née au cours d’un processus de travail. Anne-Liis Leht et Kristi Ringkjob étaient en train d’expérimenter avec un plat inspiré d’une palette de couleurs avec six cercles de couleurs différentes. Comme il était déjà tard et qu’elles avaient faim, elles n’avaient plus assez d’énergie pour découper et polir les six différents cercles en verre. L’idée leur est venue d’en faire moins : juste un cercle jaune et un autre, plus grand, en blanc. Leur logique leur disait que cela sera prêt plus tôt, pour qu’elles puissent rentrer manger à la maison. Ainsi est né le plat « Œuf ». Pour sa fabrication, un verre opaque en différents tons était utilisé. Le verre noir est dépoli pour mieux mettre en évidence l’idée du plat ; les éléments en verre blanc et jaune sont brillants. « Œuf » peut être utilisé pour servir des salades et des snacks et peut passer au lave-vaisselle. Matériau : verre fusionné et sablé.

Plat « MOUFLE » et « MOUFLES » Les moufles aux motifs colorés, tricotées par nos grand-mères, restent un souvenir chaleureux de notre enfance. L’affection et la chaleur associées aux moufles symbolise également les mains travailleuses de nos grand-mères qui tricotaient avec dévouement dans leurs fauteuils à bascule. Les moufles sont caractéristiques des pays où l’hiver est rude, et en plus de leur utilité pratique, elles ont aussi une valeur émotionnelle. Les moufles véhiculent des mots chaleureux et les meilleures intentions et sont souvent à celui qui les porte beaucoup plus qu’un simple pièce vestimentaire.

Anne-Liis et Kristi ont étudié ensemble à l’Académie estonienne des arts, et après avoir obtenu leur diplôme, elles ont fondé leur studio. Annkris-Glass fabrique de nombreux objets du quotidien et de décoration en verre. Dès que possible, elles collaborent avec des personnes créatives travaillant dans d’autres domaines qui ont la capacité de voir les choses sous un angle différent et de poser des questions d’une nouvelle manière.


RAILI KEiV Raili Keiv est exceptionnellement déterminée pour atteindre un but. Prenons par exemple son service à café « China meets concrete / La porcelaine rencontre le béton ». Le prototype de ce service naquit dans le studio de l’Académie royale des beaux-arts au Danemark. Elle en envoya des photographies en Italie pour participer au concours « Trieste Contemporana ». Les assiettes en béton furent sélectionnées pour l’exposition. Après le prototype, suivit la phase de développement du produit, qui eut lieu principalement à Berlin, à l’usine de porcelaine Kahla, où Keiv avait auparavant effectué son apprentissage. Elle exposa le service « Concrete meets china /Le béton rencontre la porcelaine » au salon Ambiente à Francfort. Le service attira l’attention et la curiosité, et le magazine allemand Deco Home décerna à ce nouveau produit le prix Deco Home. Cette nouvelle se propagea vite dans les médias du monde entier.

Service CHINA MEETS CONCRETE / LA PORCELAINE RENCONTRE LE BÉTON L’inspiration créative de R. Keiv pour combiner le béton et la porcelaine vint des intérieurs des cafés de Tallinn des années 1955-1970, dont le concept esthétique était basé sur l’utilisation de beaucoup de béton. A partir de l’idée d’unir le béton et la porcelaine, elle créa deux séries différentes : une cafetière et des tasses aux poignées en béton, et des plateaux expérimentaux en béton pour lesquels elle utilisa de l’ancienne vaisselle en porcelaine.


MARIANA LAAN Mariana Laan est une designer céramique estonienne qui crée de la vaisselle et des objets de décoration d’intérieur à partir d’un éventail de matériaux. Elle crée ses céramiques en combinant la porcelaine colorée, le verre, le béton et d’autres matériaux variés. Comme point de départ de son travail de design, elle prend les particularités de chaque matériau et les formes géométriques simples. Ses œuvres sont caractérisées par une esthétique minimaliste et sobre et ont été présentées dans plusieurs magazines de design scandinaves renommés.

Nüüd Deux matériaux en apparence différents – la porcelaine délicate et le béton robuste – sont combinés dans ces plats en porcelaine pratiques à utiliser. Ces plats se déclinent en trois tailles différentes et en quatre couleurs : blanc, noir, bleu foncé et rose. Les plats sont très pratiques pour servir, par exemple, des fruits, des friandises ou des amuse-bouches ; les plus petits peuvent aussi servir pour déposer des bijoux ou d’autres petits objets précieux. Le design est basé sur des formes géométriques simples, sans aucune décoration, afin de mettre en valeur le caractère et l’esthétique des matériaux.

On Glass Cet ensemble est composé de trois plateaux en porcelaine sur fond de verre. Ces plateaux de service peuvent être utilisés comme objets de décoration, aussi bien qu’à table. Ayant presque entièrement renoncé à tout type de décoration, l’ensemble met en valeur le caractère et l’esthétique des matériaux. Toutes les étapes de la fabrication sont effectuées à la main. www.nuudceramics.com


KARL ANNUS Karl Annus commença ses études de design à l’École des arts de Tartu en 2005, dans la spécialité du design et de la restauration de meubles. Il conçut trois paires de lunettes en bois personnalisées pour son mémoire de fin d’études en 2010. La couverture médiatique et les réactions suscitées par l’exposition de l’école consacrée aux œuvres réalisées pour la fin d’études lui permirent d’avoir ses premières commandes, et à partir de ce moment, il se consacra à plein temps à la fabrication de lunettes en bois. En même temps, Karl continua ses études, dans le cadre du programme de master co-habilité en design et ingénierie de l’Université technologique de Tallinn et de l’Académie estonienne des arts. Il obtint le grade de master en sciences et en ingénierie et de master en arts en 2014.

Framed by Karl Framed by Karl, la marque de lunettes en bois conçues par l’artisan Karl Annus, est une combinaison d’un sens important des matériaux, d’un bon savoir-faire artisanal et de formes simples. L’objectif du design des montures est d’être intemporel, plutôt que de suivre les tendances saisonnières. Karl Annus choisit les matériaux selon sa vision du monde orientée vers le développement durable, en utilisant du bois précieux naturel pour ses montures. Pour accentuer la pure esthétique des matériaux, ce bois n’est ni coloré, ni teinté. Prix BRUNO 2016.

Glens Les Glens sont des lunettes de lecture de secours pour les gens qui portent des lunettes pour la presbytie. Prévues pour une utilisation de courte durée, ces lunettes sont une solution facile quand vous n’avez pas vos lunettes habituelles sur vous. Les lunettes de lecture de secours sont fabriquées en copolyester de haute qualité et pèsent moins d’un gramme. Elles sont petites et aussi fines qu’une carte bancaire : on peut les ranger même dans le plus petit des portefeuilles et les y laisser jusqu’au moment où on en a de nouveau besoin, pour une utilisation de courte durée en cas d’imprévus. Les Glens sont disponibles en trois dioptries : +1,5; +2,0; +2,5. www.karl.ee

GLENS


URMAS LÜÜS Urmas Lüüs est un artiste et designer établi en Estonie, diplômé d’un master en art du métal. Il aime la glace à la pistache, il enseigne l’art du bijou et la ferronnerie à l’Académie estonienne des arts, il compose de la musique ambient industrielle étrange, il est inspiré des subcultures underground, il mélange la musique, la sculpture, le théâtre, la joaillerie et la vidéo en un seul grand organisme vivant. Pour plus d’informations, veuillez suivre Urmas sur Instagram : byurmaslyys.

Sügisball / Bal d’automne (broche ) L’Estonie est le premier pays des anciens états du bloc soviétique qui a commencé à débattre sur la légalisation du mariage homosexuel. Pendant qu’il créait la série de broches « le Bal d’automne », Urmas habitait dans une banlieue peuplée d’ouvriers pauvres d’origine russe. Pour lui, cette zone portait encore en elle les mentalités du passé. Il commença à découper des cœurs à partir de vieilles casseroles émaillées fabriquées dans l’Union soviétique : il y’en avait dans chaque foyer. Le matériau lui-même est imbu de l’énergie du totalitarisme. Les broches nouvelles, en forme de cœur, représentent l’esprit de l’amour qui se libère du passé conservateur. Matériaux : casseroles soviétiques émaillées recyclées, acier. www.urmasluus.com


KÄRT SUMMATAVET PhD Kärt Summatavet est professeur, ferronnière d’art, chercheuse, chef de projet, gestionnaire des programmes, entrepreneuse, conseillère experte, designer et inventrice. Remplir tous ces rôles à la fois demande une approche intelligente de la vie. Il se peut ce soit la raison pour laquelle sa thèse de doctorat a été récompensée par le prix de l’Union européenne pour les femmes auteurs d’inventions et d’innovations, pour sa méthode de production de bijoux. Summatavet produit des bijoux qui ressemblent à des bijoux d’art uniques, mais sont créés industriellement, en utilisant la production en série. Maintenant, elle utilise ses inventions dans son entreprise, EHEsummatavet, pour produire des bijoux et préparer des collections de mode expérimentales.

Rêves primordiaux Cette collection de boucles d’oreille, de pendentifs et de broches est inspirée par des chants archaïques sur la vision du monde mythologique des Estoniens et des histoires anciennes sur la création du monde. Dans le monde moderne, nous oublions souvent notre sensibilité et notre sens de l’humour qui peut être une source d’innovation et de créativité. Une épopée ou une mythe, en tant qu’une histoire ancienne, fournit des symboles qui sont au cœur des identités et fonctionnent comme des grands récits pour beaucoup de cultures. Il n’est pas facile de représenter une épopée, puisque chaque grand récit surnaturel est un organisme vivant aux multiples couches, une grande histoire, un vaste paysage ancien aménagé par l’imagination humaine. Cette collection reflète des secrets, des valeurs, des archétypes, des paysages de rêve et des symboles de l’âme et de l’imagination des peuples nordiques. C’est une interprétation du patrimoine, de la perspective d’un barde, conteur, artisan et poète.

Danceurs La série de broches « Tantsivad Prossid/ Danceurs » a été inspirée par le patrimoine culturel ancien de l’Estonie – un monde imaginaire magique des gens du nord, de rites locaux et d’humour folklorique. Dans le monde moderne, nous oublions souvent notre sens de l’humour qui peut être une source d’innovation et de créativité, qui donne de la vitalité et crée des expériences de vie harmonieuses. La joie et la danse ont un pouvoir thérapeutique ancien, et avec mes bijoux, j’essaye d’aider les gens à s’en souvenir et à mémoriser cette force.

Les œuvres de Kärt Summatavet ont été exposées dans des galeries et des musées aux États-Unis, en Angleterre, en Allemagne, en Russie, en Finlande, en Norvège, en Suède, en Hongrie, en Pologne, en Lettonie, en Slovénie, en Chine et en Corée.


ANU SAMARÜÜTEL Anu Samarüütel est une artiste et designer qui vit et travaille entre Tallinn et Londres Est. Diplômée en design de mode ainsi qu’en design industriel et graphique, son travail s’étend de la peinture à la mode ; des accessoires aux tissus imprimés, ainsi qu’aux illustrations. A. Samarüütel est très attachée à l’esthétique minimaliste nordique, et les couleurs et les lignes claires et simples sont des éléments très importants dans son travail. Anu préfère produire des pièces uniques faites à la main ou des petites éditions limitées d’artiste, pensant que ce genre d’approche correspond mieux à son identité de créatrice multidisciplinaire indépendante que d’essayer de se joindre à la course de l’industrie de mode.

Les créations d’Anu Samarüütel sont vendues dans des boutiques à Londres et à Copenhague, son principal point de vente de ces 13 dernières années étant la boutique Nu Nordik à Tallinn, en Estonie.

Collection de bijoux cubistes Anu Samarüütel commença le design des bijoux après son diplôme de maîtrise du Saint Martins College of Fashion. La création de bijoux lui donne un sentiment d’indépendance, comme le processus peut être réalisé du début à la fin par une seule personne. « En créant de cette façon, vous pouvez prendre des décisions et effectuer des changements sur-le-champ, et voir les résultats beaucoup plus rapidement qu’avec une collection de mode. » Le design de ses bijoux est inspiré par des artistes comme Picasso, Ben Nicholson, Malevich, Rodchenko, mais aussi par ses propres dessins de mode et peintures de grandes dimensions. Parmi ses matériaux préférés sont le liège et le bois, puisqu’ils peuvent être facilement travaillés sans équipement spécialisé. Tout comme ses peintures, ses bijoux explorent souvent le pouvoir de la couleur et des formes d’une manière ludique et élégante.

Elle continue à mélanger son travail de design avec l’art et participe au projet d’exposition itinérante mondiale New Nordic Fashion Illustration. Au cours de ces dernières années, ses peintures ont été exposées dans des galeries au Royaume-Uni, en Finlande et en Estonie.


TANEL VEENRE Tanel Veenre vit et travaille à Tallinn, en Estonie. Il est diplômé d’une maîtrise d’artiste bijoutier-joaillier de l’Académie estonienne des arts (1995 2005) et a étudié également à la Gerrit Rietveld Academie à Amsterdam (1997–98). Son travail englobe la bijouterie, la photographie et la mode, et il expose ses œuvres depuis 1996. T. Veenre est également enseignant à la faculté du design de l’Académie estonienne des arts. Il a exposé ses œuvres dans plus de 100 expositions personnelles et collectives à travers le monde, et a donné des conférences en Estonie, en Écosse, en Finlande, au Portugal, en Espagne, au Norvège, en Israël et en Allemagne. Ses œuvres sont exposées dans des galeries en Suède, aux ÉtatsUnis, en Turquie, au Canada, en Belgique, en Lettonie et en Allemagne.

Tanel Veenre Jewellery est une marque fantaisiste et onirique de bijoux de mode estoniens. Le slogan de la marque « Kingdom of Dreams » – « Le Royaume des rêves » en exprime la quintessence – Tanel Veenre Jewellery appelle à croire aux contes de fées et aux miracles, aux hippocampes ailés et aux baies couvertes de poussière cosmique, qui sont comme des souvenirs retrouvés du jardin d’Éden disparu.

FRUITS OF PARADISE La collection FRUITS OF PARADISE / FRUITS DE PARADIS est basée sur des combinaisons de couleurs séduisantes entre les pendants veloutés, rappelant des fruits, et les pierres brillantes. Rose-pêche au champagne, vert pomme aux olives, bleu outremer au lilas – toutes les couleurs tourbillonnent ensemble dans une des collections les plus enchanteresses de TVJ. Les parties pendantes, aux formes pulpeuses mais légères affichent des gradations de couleurs délicates. Cette collection est une déclaration de mode éclatante et glamour – il est difficile de passer inaperçu avec ces beautés électrisantes. www.tanelveenre.com

Pantone Flies


SOFIA HALLIK SOMA est un studio de bijouterie établi à Tallinn qui, depuis sa fondation en 2014, crée un monde de rêveries. Combinant des matériaux modernes aux techniques traditionnelles et aux esthétiques du style urbain, la bijouterie SOMA est particulièrement connue pour ses combinaisons de couleur et de forme vibrantes et attirantes, ainsi que pour ses choix de matériaux inattendus. SOMA mélange des matériaux synthétiques, relativement rares dans la fabrication de bijoux, aux côtés des composants traditionnels, comme les pierres précieuses, les métaux et le bois. Sofia Hallik, directrice de création de SOMA (27 ans) est une artiste bijoutière-joaillère dont les œuvres ont été exposées à des expositions internationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Brésil, au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Estonie. Elle prépare actuellement son doctorat à l’Académie estonienne des arts.

PLÜSCH Cette série est faite à partir de bouchons de vin couverts de flocage – un matériau de textile écologique permettant d’obtenir une surface veloutée et douce. La collection PLÜSCH est connue pour son choix de matériaux duveteux et un éventail de couleurs attirantes. Matériaux : bouchon de vin en liège, fibres de flocage, argent 925.

NYMPHE Cette série est fabriquée à partir de matériaux comme le caoutchouc flexible et le bois d’ébène. Au départ, personne ne s’attendrait à ce que le bijou soit en caoutchouc, et qu’en plus il soit souple et léger. Pourtant, même un léger mouvement du caoutchouc, dû à sa souplesse, est suffisant pour provoquer une excitation enfantine. Matériaux : bois d’ébène, caoutchouc flexible, argent 925.


PIRET LOOG Piret Loog est une designer de maroquinerie établie à Tallinn. Elle enseigne le design de sacs à main et de chaussures à l’Académie estonienne des arts et gère sa propre marque de maroquinerie depuis 1998. Elle conçoit des sacs à main, sacs à dos, sacoches et sacs fourre-tout en cuir, au style nordique minimaliste, qui sont fonctionnels et universels pour un usage quotidien par des citadins contemporains. Loog trouve l’équilibre entre la fonction, le style clair et la beauté du cuir en tant que matériau. Le style minimaliste et intemporel est combiné avec des matériaux de haute qualité – les collections sont fabriquées en cuir de vachette. Les articles sont fabriqués à la main, uniquement en séries limitées.

SAC PIRET LOOG, SÉRIE LIMITÉE Sac Piret Loog fabriqué à la main en série limitée en Estonie, et en vente en Estonie et en Finlande. Matériau : cuir de vachette


Stella Soomlais Stella Soomlais est une designer de maroquinerie et d’accessoires issue de la nouvelle vague des artisans et créateurs de mode qui ont émergé en Estonie pendant ces dernières années. « Nous sommes fiers des sacs que nous fabriquons et avons beaucoup de respect pour les matériaux que nous utilisons. Nous nous assurons d’en tirer le maximum, » dit Soomlais. « Le design des sacs suit le concept de design durable que nous avons développé. Les patrons sont conçus d’une telle manière qu’à l’intérieur des patrons des produits plus grands, on peut placer des patrons d’objets plus petits, ce qui permet de réutiliser le matériau du produit initial, pour fabriquer de nouveaux accessoires. Nous souhaitons atteindre l’objectif de zéro déchet à la production. Si votre sac est taché et ne peut plus être nettoyé ou bien si vous en avez tout simplement assez, vous pouvez nous le retourner, et nous lui donnerons une nouvelle vie. En échange, nous vous offrirons une réduction à la hauteur du prix du matériau ou bien, en cadeau, un accessoire fabriqué en cuir réutilisé. Un sac créé par Stella Soomlais combine la fonctionnalité avec une esthétique minimaliste

Sac à main fourre-tout par Stella Soomlais Le sac à main fourre-tout créé par Soomlais est conçu en pensant aux matériaux de haute qualité et de façon à ce que ses détails (par exemple ses anses et ses poches) puissent être facilement rafraichis ou échangés quand ils seront usés, ou quand le client souhaitera quelque-chose de différent en termes de fonctionnalité ou de décoration. Quand le sac a fini de servir son propriétaire, les matériaux peuvent être réutilisés pour un nouveau produit, puisque le cuir de qualité vieillit avec beauté et devient encore plus original avec le temps. La conception intelligente et la sélection des matériaux le rend possible avec une perte de ressources minimale. www.stellasoomlais.com


REET AUS PhD Reet Aus est une designer de mode estonienne qui s’est consacrée à la « slow fashion ». Elle produit en utilisant un design astucieux et le système de surcyclage, en revalorisant des restes de l’industrie d’habillement de masse. Anu prouve continuellement qu’un design astucieux peut sauver des montagnes de textiles inutilisés et des tonnes de ressources naturelles utilisées pour la production de ces textiles.

UPMADE Reet Aus a développé pour ses créations une méthode de surcyclage, qui implique une analyse complète du cycle de vie des vêtements. Elle permet la circulation des matériaux, de façon à ce que les restes reviennent à la production à l’intérieur de la même usine. Un fabricant de masse moyen se retrouve avec 18% de déchets textiles pré-consommation qui sont habituellement apportés à la décharge ou brulés. Chaque pièce dans la collection de Reet Aus permet de réduire en moyenne de 75% la consommation de l’eau, économise 88% d’énergie et génère 80% de moins d’émissions de CO2.


Andres labi Andres est un designer estonien reconnu. Il est cofondateur du studio de design d’intérieur Ruumilabor (2004) et gère la marque de design Tie&Apron (2013). En 2012, dans le cadre d’un programme d’échange, il étudia l’architecture urbaine à la LUCA à Bruxelles. Cette même année, il obtint une habilitation pour les projets du patrimoine architectural. Pendant sa carrière de plus de 17 ans, il a acquis de l’expérience dans plusieurs domaines du design, allant de l’architecture au développement de produits, en dirigeant par ailleurs des étudiants et des ateliers de design. Il a participé, en tant que membre d’une équipe plus large, à de nombreux concours de design internationalement reconnus, par exemple au projet qui a remporté le concours de la conception du pavillon de l’Estonie à l’EXPO 2010 à Shanghai.

TIE&APRON La création la plus connue d’Andres Labi transforme ce symbole du statut social que constitue une cravate en quelque-chose qui est à la fois décoratif et fonctionnel : Tie&Apron associe le côté distingué d’une cravate à l’utilité d’un tablier. Que vous soyez en train de cuisiner, de servir vos invités ou juste en train de profiter de la convivialité d’un repas à table, Tie&Apron transforme chaque repas en un moment extravagant, en un rituel sophistiqué et inoubliable. La cravate nouée n’est pas seulement conçue pour vous rendre chic, mais elle est parfaitement réglable et il n’y a aucun risque de la plonger dans la soupe par inadvertance. Tie&Apron n’est pas seulement destiné aux hommes – il peut être porté par toute personne qui a du style.


MAARJA LINSI

Exemples de détails : dessus, doublure, semelle intercalaire, semelle intérieure découpés laser, semelle extérieure, bout dur et contrefort imprimés en 3D

Chaussures Ces chaussures ont été conçues et faites à la main pour le mémoire de fin d’études de Linsi à l’École des arts de Tartu. Ses recherches portaient sur le développement et les problèmes de l’industrie de chaussures. Quels changements technologiques de la production de chaussures et utilisations de matériaux plus durables contribueront à la création de chaussures nouvelle génération, fabriquées plus vite, tout en réduisant les effets nocifs à l’environnement ? Les détails du dessus sont fabriqués en liège, tissu en liège, feutre et papier cellulose, découpés au laser. Les semelles extérieures, bouts durs et contreforts sont imprimés en 3D, en bioplastique. Le design des chaussures est inspiré par le procédé. Les lignes, courbes et couches caractéristiques des technologies numériques sont associées à des matériaux naturels. Le résultat est une paire de chaussures décontractées.

Maarja Linsi commença ses études de design dans le département du textile de l’École des arts de Tartu, et y découvrit sa passion pour le design de chaussures. L’idée initiale de fabriquer des chaussures avec des textiles et autres alternatives au cuir se développa en un intérêt à appliquer des technologies 3D aux chaussures. Comment faire le lien entre les qualités des matériaux et les technologies numériques ? Le design numérique et la technologie sont devenus des parties importantes de la production. Les procédés de design sont en train de changer, en devenant plus informatisés et plus centrés sur le consommateur. Cela peut aider à créer des chaussures plus personnalisées et plus confortables. Maarja continue ses études à l’Académie estonienne des arts, et ses recherches sur les possibilités d’application des technologies numériques et d’utilisation des matériaux écologiques dans le design de chaussures.


KASPAR PAAS À une époque, Kaspar Paas ne se trouvait pas de chaussures dans les magasins. Avec les conseils et l’aide de cordonniers locaux, il s’en est fabriqué une paire. Fabriquer des chaussures devint son passe-temps. En Estonie, il pouvait seulement apprendre comment faire des chaussures au montage « soudé » ou au montage chevillé bois. Comme il ne pouvait pas trouver en Estonie le savoir-faire sur la fabrication de chaussures avec une trépointe traditionnelle cousue à la main et une semelle cousue, il le chercha à l’étranger. En 2007, il se trouva à Londres et eut l’occasion de faire un apprentissage chez John Lobb Bootmaker à St. James’s, qui dura trois ans et demi. Il resta chez Lobb et commença à fabriquer des chaussures pour ses clients privés.

Chaussures homme faites à la main Les chaussures faites à la main donnent une possibilité de réutiliser le dessus et les autres composants de la chaussure pendant très longtemps. Si les semelles sont usées, on peut coudre des nouvelles. Les autres parties de la chaussure sont facilement réparées, réutilisées ou remplacées, ce qui rend les chaussures faites sur mesure durables et écologiques. Avec l’âge et l’usage, les chaussures développent aussi leur propre patine qui les distinguera clairement des chaussures industrielles.


KÄRT PÕLDMANN Kärt Põldmann est l’une des quatre jeunes designers montants dont l’exposition « KAAMOS. Fashion Now: Estonia » (« La mode aujourd’hui : l’Estonie ») a remporté le prix principal à l’International Fashion Showcase lors de la London Fashion Week en Février 2014. Formée à l’École des arts de Tartu et à l’Académie estonienne des arts, K. Põldmann est entrée en contact avec des cordonniers locaux en 2012, afin d’affiner ses méthodes de production artisanale, dans le but de compléter la collection de chaussures qu’elle était en train de créer. Cette collaboration avec des artisans l’a poussée à faire du sur-mesure et des collections aux éditions limitées. Elle estime que le processus de fabrication de chaussures qui est proche de son héritage constitue une dimension significative de son travail. Chaque paire est fabriquée individuellement. Kärt Põldmann veut amener des idéaux dorés dans le présent, en associant la magie rêveuse et la réalité quotidienne.

Collection de chaussures Made In  Composée des chaussures artisanales qui intègrent des idées d’un âge d’or féérique, tout en reflétant le présent, la collection de chaussures de Kärt Põldmann est animée par des interprétations modernes d’une génération passée. Chaque paire de chaussures créées par Põldmann est fabriquée une par une par des cordonniers locaux qui n’utilisent que les meilleurs cuirs provenant de tanneries italiennes de premier plan. Dans le cadre de sa collaboration avec les cordonniers locaux, Põldmann a affiné une méthode de production unique pour la création de sa collection, tandis que son héritage influence fortement ses créations. « Les chaussures intemporelles sont simples et discrètes, tout en ayant une forme d’attraction expressive. Comme un pétillement dans les yeux, glissant secrètement de la modestie vers son extrême opposé. C’est là qu’une impression modeste devient un regard de séduction qui touche et donne de l’envergure. Ces chaussures sont faites d’amour. »


SILLE SIKMANN Sille Sikmann est une designer de chaussures et d’accessoires qui fit ses études en design de maroquinerie à l’École des arts de Tartu et en Finlande, et effectua un stage chez la designer Anna Zaboeva à Budapest, en Hongrie. Elle a créé la marque Scheckmann, qui s’est rapidement implantée en Estonie et devenue une marque reconnue de chaussures et d’accessoires artisanaux pour homme. Les chaussures créées par Sikmann ont été nominées pour les Prix estoniens de design en 2012 dans deux catégories : SÄSI, le prix pour jeune designer, et Bruno, le prix général.

CHAUSSURES SUR MESURE ET ACCESSOIRES FAITS À LA MAIN DE LA MARQUE SCHECKMANN POUR HOMME La marque Scheckmann crée des chaussures et des accessoires pour homme, faits sur mesure et à la main. Depuis qu’elle a constaté que le choix de modèles pour homme dans les magasins de chaussures était limité, elle a mené une étude de marché, pour analyser quel genre de chaussures préfèrent les hommes des pays nordiques. Il s’est avéré que les hommes aimeraient une marque de niche exclusive et originale, offrant un large choix de couleurs et des chaussures plus confortables, qui les fassent se sentir spéciaux.


TIIU ARUOJA Tiiu Aruoja est une jeune designer de maroquinerie qui fut diplômée en design de maroquinerie de l’École des arts de Tartu en 2016 et continua à étudier le design de chaussures à l’Université des sciences appliquées de Häme. Elle est designer indépendante et développe actuellement Talkativ, une nouvelle marque de maroquinerie.

Collection de chaussures ethnographique Cette collection de chaussures crée par Tiiu Aruoja est inspirée par les chaussures traditionnelles estoniennes. Aruoja a créé des chaussures historiques d’une manière contemporaine : elle considère qu’il est important de fabriquer des chaussures qui offrent un bon soutien au pied, tout en laissant son imagination filer pour leur aspect extérieur. Les chaussures à talon plat sont confortables au pied. Le cuir naturel permet au pied de respirer. La première paire de chaussures est inspirée de l’écorce de bouleau. Elles sont basées sur les motifs de l’écorce de bouleau et fabriquées en cuir au tannage végétal, travaillé à la main. Elles sont tressées en oblique. La deuxième paire est inspirée par les chaussons et les chaussures de l’île estonienne de Muhu. Elles sont fabriquées en cuir noir et blanc et en fourrure noire. Les côtés des chaussures font référence au motif fleuri des chaussons de Muhu. Le troisième modèle est inspiré des chaussures paysannes en peau de phoque et par des souliers finlandais. Ces chaussures sont fabriquées en cuir de vachette. Leur forme, qui ressemble à celle des mocassins, s’inspire des souliers traditionnels finlandais.


ÖÖLOOM Une personne dort au cours de sa vie en moyenne 200 000 heures : au total plus de 22 ans. Ceci est trop important pour prendre le sommeil à la légère ! Ööloom est une couverture de visage (ou un masque de sommeil, si vous préférez) qui utilise les anciens pouvoirs des animaux sauvages, puisque, contrairement aux hommes, les animaux n’ont jamais eu du mal à dormir. Les masques de sommeil Ööloom sont faits à la main par une petite armée de jolies dames. Cela rend chaque Ööloom aussi précieux et unique qu’un flocon de neige sur le coude d’un hibou perplexe. www.ooloomstore.com

Karmen Heinmaa, Johan Kallas, Jan Plaan and Mihkel Virkus Ööloom fut imaginé et ensuite réalisé par quatre créateurs nordiques somnolents. À quatre, ils ont accumulé une expérience de sommeil de plus de 100 ans, qu’ils ont utilisée pour créer quelque-chose qui inspire vraiment les bâillements.


ÜLLAR KARRO Üllar Karro est un ingénieur, designer et technologue qui est familier avec les technologies, les matériaux et le savoirfaire destinés à la production écologique. Ü. Karro a commencé le design à la fin des années 1980. Ensuite, il a commencé à travailler avec le designer finlandais Ristomatti Ratia, ce qui l’a mené à des projets partout dans le monde. En 2000, Üllar a commencé la conception des maisons individuelles modulaires EKO, dont il y a maintenant en Estonie près de 250 exemplaires. E-Roll marque cependant son retour au design industriel.

The E-ROLL E-ROLL est un petit véhicule électrique monoplace léger, à deux roues. Ses spécificités techniques permettent de le conduire sur les pistes cyclables et il n’y a pas besoin de permis, d’assurance ou d’enregistrement du véhicule. Ce véhicule du type de petit cyclomoteur est globalement l’équivalent d’un vélo. Son design n’impose pas de restrictions vestimentaires, il protège contre les éclaboussures et peut être conduit en costume ou en robe. E-Roll incarne un style retro moderne. Le but était d’arriver à une forme intemporelle, simple et mémorable : la forme dominante en L. L’objectif de créer un scooter avec une largeur d’essieu réduite a mené à une solution dans laquelle les pieds du conducteur sont aussi près de la roue avant que possible. Différent des solutions conventionnelles, l’assemblage de la fourche avant et du cadre s’avance des deux côtés de la roue avant, en conservant le rayon de braquage nécessaire et en créant de l’espace pour les jambes. Les batteries se situent sous les pieds pour améliorer le maniement.


MATTI ÕUNAPUU

Son projet de scooter électrique Stigo a commencé en coopération avec Curonia Research en 2010, la production de masse de Stigos a débuté en 2016.

Scooter électrique Stigo Développé en réaction aux embouteillages de plus en plus fréquents et au manque de places de parking qui a créé un segment de marché inexploité, le concept de Stigo est d’offrir la liberté de déplacement aux citadins des zones urbaines au trafic intense, qui rencontrent des problèmes de parking, de rechargement et de stockage pour leurs deux-roues. Son design est basé sur la fonctionnalité, l’ergonomie et la simplicité ; le résultat est stylé et écologique. Le scooter électrique Stigo est portatif, donc ne requiert aucune place de parking. Il peut être plié en juste deux simples mouvements. Il peut être tiré comme une valise à roulettes, dehors ou à l’intérieur. Stigo est le plus léger et le plus ergonomique des véhicules de ce type, facile et confortable même quand il atteint la vitesse de 25 km/h. Stigo est un des rares scooters électriques portatifs qui correspondent aux normes réglementaires de l’UE et est homologué pour la route. Il ne rejette pas d’émissions, ne demande pas de carburant, est presque silencieux et peut être chargé depuis une prise ordinaire. Matériau : aluminium. www.stigobike.com

Matti Õunapuu obtint le diplôme en design industriel de l’Académie estonienne des arts au milieu des années 70, et depuis, il a participé à de nombreux projets de design et d’aménagement de la ville, dont la conception du piédestal pour la flamme olympique à l’occasion des compétitions de voile que Tallinn accueillit dans le cadre des Jeux olympiques de 1980. Ensuite, il participa, au sein de la fabrique russe d’appareils électroménagers Tupolev, à plus de 200 projets de design, allant du matériel de cuisine aux mobile homes. Le groupe finlandais Helkama collabora avec Matti pour produire des réfrigérateurs et des cuisinières électriques au design original, et depuis, il a participé à la conception de beaucoup d’appareils et de machines innovants. Matti Õunapuu fonda le studio de design MaDis et y a produit des objets allant des coffres de toit et des mannequins pour vêtements aux panneaux frontaux des distributeurs de billets. Matti a aussi conçu des baignoires pour Balteco, en utilisant une nouvelle technologie : la masse de pierres Xonyx. Avec l’entreprise estonienne Curonia Research, il a développé un appareil novateur – doc@ Home, qui permet aux patients de contrôler leur santé à la maison.


ANDRES UIBOMÄE Andres Uibomäe étudia le design industriel, après avoir, dans son adolescence, passé tout son temps à rouler à moto, à réparer ou à reconstruire des motos. Sa passion sans limites pour les motos et ses ambitions créatives jusqu’ici inexploitées sont derrière la renaissance de Renard. En Estonie il n’y a pas d’industrie de motocycles : la seule solution pour Andres était de la fonder. Comme quelqu’un a joliment dit : «Quatre roues déplacent le corps; deux roues déplacent l'âme ».

Renard Une moto devrait être plus qu’un simple moyen de transport. Notre intention est de créer quelquechose qui soit plus qu’une moto. Notre objectif est de créer une moto par excellence. Renard Grand Tourer est une moto cruiser sportive à grosse cylindrée, un symbole d’individualité et de puissance, caractérisée par un maniement optimal et une fabrication de qualité. L’ADN de the Renard Grand Tourer réside en son ingénierie intelligente – la construction monocoque ultralégère en matériau composite, le moteur monté longitudinalement et les pièces à la pointe de l’industrie de motocycles. Grâce à sa coque solide, son inertie rotative réduite et son centre de gravité bas, Renard GT permet une parfaite maniabilité dans tous les manœuvres. Cette moto est aussi précise qu’une lame de chirurgien et vous comble avec une expérience de conduite complète et puissante.


Indrek Narusk

Le vélo Viks a été sélectionné parmi les 10 meilleurs designs de vélo en 2013 par Designboom ; en 2014, la version Viks “Anniveloversary” et en 2015 la version Viks Carbon ont eu le même honneur. En 2014, BBC World a placé Viks parmi les 10 plus beaux vélos du monde.

Né en 1982 à Tallinn, en Estonie, Indrek Narusk dessine et construit depuis qu’il sait tenir un stylo et jouer aux Lego. Étudiant à l’Université technologique de Tallinn, il commença à travailler comme ingénieur mécanique pour une entreprise fabriquant des moules et des outils. Peu de temps après avoir soutenu son mémoire sur les cadres des VTT tout suspendus et obtenu son diplôme en 2007, il fonda une entreprise de services en ingénierie qui devint rapidement une des plus grandes communautés d’ingénierie en ligne au monde – GrabCAD (grabcad. com). Après son départ de GrabCAD en 2012, il se consacre à son entreprise, Velonia Bicycles, puisqu’il est depuis longtemps un cycliste passionné. Indrek Narusk a de l’expérience en développement de solutions techniques et en marketing international, ainsi que dans le domaine de l’aérodynamique et du design. Il enseigne actuellement le design des cadres de vélos à l’Académie estonienne des arts. I. Narusk a récolté de nombreuses distinctions : le cadre de vélo de route RD01 de Velonia Bicycles était finaliste des prix estoniens du design en 2010, tout comme le modèle Viks en 2014.

Viks GT Récompensé comme « Meilleur vélo de ville » à l’exposition Cyclingworld Düsseldorf cette année, ce vélo qui a déclenché la réinvention de l’industrie des vélos en Estonie, est destiné au citadin moderne. Chaque Viks est fabriqué à la main et sur commande. Viks n’a pas été créé pour chercher à attirer l’attention, mais fait pourtant se retourner dans la rue quand il passe ou même quand il est juste garé devant un café. En estonien, « viks » signifie « classieux », « courtois ». En même temps, le mot sonne comme « fixe », comme dans « pignon fixe ». C’était l’idée de départ : un vélo citadin à pignon fixe. Aujourd’hui, Viks est bien plus que cela. Velonia Bicycles encourage ses clients à prendre part dans le processus et à travailler étroitement avec eux, afin de créer un vélo aussi beau que possible. Son guidon bas de type Café racer, son cadre en acier inoxydable ou en alliage d’aluminium et les possibilités de personnalisation sans limite le rendent encore plus unique et personnel. Viks est un parfait moyen de locomotion pour un citadin branché. Il vous conduira partout où vous voulez, avec beaucoup de style. www.viks.cc


MARTIN LAZAREV, ARGO MÄNNISTE Martin Lazarev étudia le design et la restauration de meubles à l’École des arts de Tartu, mais ensuite il se tourna progressivement vers le design graphique. Il travailla en Estonie comme designer, directeur artistique et illustrateur dans plusieurs agences de publicité réputées. Il est néanmoins plus connu comme photographe. Il y a plusieurs années, après un voyage au Brésil, il décida de s’y installer. Il travaille aujourd’hui comme designer graphique et continue ses projets photographiques. Lecteur de carte à puce +iD USB. Inventé par Martin Lazarev / Design industriel: Argo Männiste

Lecteur de carte à puce +iD USB L’alliance d’un design moderne et de la technologie la plus récente offre une solution adaptée aux environnements exigeants. Soigneusement conçu pour être le plus petit des appareils de ce type disponibles sur le marché de lecteurs de carte à puce au format standard (ID1), la taille du +ID USB permet de le glisser dans votre portefeuille – il ne s’agit pas seulement de réaliser tout ce qui est possible, mais surtout de le rendre utile. Cet appareil est le lecteur de carte officiel pour le programme estonien de la résidence électronique de 2015. www.pluss-id.com

L’idée de créer un beau lecteur de cartes d’identité à puce lui vint à l’esprit lors d’un voyage photo au Brésil quand il était nécessaire de se débarrasser de fils. Mais M. Lazarev avait besoin d’aide pour réaliser son idée. Il fit des esquisses de design et les montra aux gens qu’il connaissait. Il fallut 6 mois avant que l’un de ses amis, Argo Männiste, n’acceptât de l’aider, en devenant le chef de développement du projet. Aujourd’hui, les commandes de ce lecteur de cartes viennent du monde entier.


Mihkel Güsson Mihkel Güsson est un designer industriel estonien, récemment diplômé de l’Académie estonienne des arts. M. Güsson a rejoint le milieu bouillonnant des start-up, en créant avec Raigo Raamat et Jens Kasemets l’anémomètre et la station météorologique Shaka. Actuellement, il est un designer prolifique au sein du bureau de design industriel Ten Twelwe. tentwelve.ee

Mihkel Güsson, Helene Vetik, Karl Saluveer, Indrek Rebane, Siim Ainsaar, Mihkel Heidelberg, Tanel Luure, Erich Jagomägi

Anémomètre Shaka et station météorologique Shaka Ces deux outils sont des variantes d’un nouveau type de capteur météo qui se branche sur un smartphone ou une tablette et les transforme en un appareil d’observation météo. Shaka est un système fournissant un produit et des services, où les informations météorologiques sont collectées et peuvent être partagées. Le nouveau réseau météorologique participatif est alimenté par des utilisateurs de domaines très variés, allant des sports de voile à l’agriculture. L’accès au matériel informatique du smartphone permet de réaliser un produit plus compact et moins cher pour l’utilisateur. De plus, l’utilisation du smartphone permet à l’utilisateur de changer de logiciel et d’utiliser des fonctions différentes : par exemple, une application pour une carte participative des conditions de planche à voile et une autre application pour le domaine du bâtiment. Après son lancement en 2013, Shaka e été vendu dans plus de 50 pays à travers le monde, mais les fondateurs ont décidé de ne pas poursuivre son développement.

UKU, système de commande à distance pour le poêle de sauna Huum L’objectif de Uku est de changer pour toujours votre façon de chauffer votre sauna. Imaginez que vous êtes dehors en train de faire du sport, ou bien au bureau, en ayant une dure journée de travail. Quelques tapes sur votre application mobile Huum, et le sauna sera chaud quand vous rentrerez. Le boîtier de contrôle Uku allie la facilité d’utilisation et la sécurité et son usage est tout de suite intuitif. Il est équipé d’une sécurité enfant, d’un détecteur de porte et d’une protection contre la surchauffe.


JAANUS TAMME JANNO JÕULU / assistant technique

Spider Block ROPEYE Cette poulie légère à faible friction pour des charges lourdes tourne autour d’une structure fine, composée d’un réseau de fils en fibres textile Dyneema. Il s’agit d’une poulie innovante qui remplace la solution habituelle basée sur le roulement à billes. À l’intérieur, la structure fine composée d’un réseau de fils, en mode de toile d’araignée, donne une très grande force qui permet de manipuler des charges lourdes. La structure diagonale du réseau de fils répartit la charge simultanément sur 40 points différents, permettant une rotation régulière à faible friction. Matériaux : Dyneema mélangé avec Spectra (structure interne composée d’un réseau de fils). Joues et réa en aluminium. Innovation : construction, sans roulement à billes, la structure fine en réseau de fils donne une très grande puissance pour manier des charges lourdes, structure diagonale du réseau de fils qui permet une friction particulièrement faible, facile à assembler (sans boulons, vis, écrous ni rondelles). Utilisations : industries de nautisme, de marine, de construction, industries pétrochimique, militaire. Prix BRUNO en 2016 – mention spéciale du jury.

Ropeye PRO Loop Cadène textile, avec un point de fixation unique, pour des charges lourdes. Un point d’accroche innovant, étanche et léger. Matériaux : produit principal (boucle et platine) : fibre de carbone, Dyneema SK90 ; accessoires (anneau de friction et insert passe-pont) : aluminium. Innovations : construction, matériaux utilisés, procédé de moulage (boucle Dyneema + moulage en carbone), l’idée de répartition des charges. Avantages du produit : 3 fois plus résistant et 5 fois plus léger qu’un produit métallique ; un seul élément (Ropeye), comparé à 12 éléments pour un produit métallique ; un seul trou est nécessaire pour le monter, en comparaison d’au moins 3 pour un produit métallique ; pas de boulons, vis, écrous ni rondelles ; 1 seul point d’appui pour tous les axes de chargement ; platine courbée qui répartit les poids de manière égale sur une zone plus étendue ; boucle souple plus résistante que l’acier, jonction étanche ; pas de rouille ou de corrosion. Vendu partout dans le monde. Brevet : Ropeye Loop est protégé par un brevet international. La conception technique, la recherche et le développement, le design du produit, la production, les ventes et la communication sont basés en Estonie. www.ropeye.com

Jaanus Tamme est ingénieur et architecte depuis plus de 20 ans. Sa carrière commença dans différentes agences et en tant que travailleur indépendant, jusqu’au moment où il décida de consacrer son énergie à l’agence de publicité TANK, où il travailla près de 15 ans comme directeur artistique et directeur de création. Il y a quelques années, Jaanus a décidé de faire un changement radical et de combiner son expérience dans les domaines de l’architecture et de la communication, en fondant Sailinvest, qui travaille actuellement notamment dans le marketing urbain. Occasionnellement, il fournit aussi des services de conseil en marketing et en communication. Son activité principale est l’aménagement et le développement du quartier du port de Noblessner à Tallinn et il est aussi consultant sur le repositionnement de l’image et le développement du port du centre-ville de Shanghai.


Mihkel Mäll, Mihkel-Emil Mikk Mihkel Mäll et Mihkel-Emil Mikk sont des designers industriels qui dirigent ensemble leur studio de design industriel – MI/KL. Leur expérience provient du design industriel mais ils ont chacun leurs propres spécialités. Mihkel Mäll est spécialisé dans les formes, ayant un bon sens des proportions et des capacités en dessin qui vont avec. Mihkel-Emil Mikk travaille plus sur le plan technique, en réfléchissant comment construire des choses et donner corps à ces jolies esquisses. Tous les deux, ils aiment baser leur travail sur les besoins réels des utilisateurs et estiment que le résultat de chaque produit devrait être fonctionnel.

Fieldman Xv1 Le dispositif de mesure à distance de mise au point pour un 1er assistant caméra du chef opérateur de cinéma permet de travailler sur le style et de réduire les couts de production d’un film. Dans la production professionnelle, la mise au point est encore faite manuellement par un 1er assistant caméra du chef opérateur. A chaque moment, il lui est nécessaire de connaître, à quelle distance de la caméra se situe une personne ou un objet filmé, afin d’obtenir la mise au point voulue. Ce dispositif donne à l’utilisateur des mesures de distances et autres détails sur la personne ou l’objet sélectionné. Cela aide à réduire les erreurs sur le plateau, en particulier pendant les prises de vues difficiles, quand l’objet filmé et la caméra sont tous les deux en constant mouvement. Meilleures informations et plus de précision permettent d’avoir une faible profondeur de champ, même pour un documentaire ou le sport. Ce détecteur, qui se compose de deux modules – l’unité de contrôle et le capteur, est aussi utilisable comme un système d’autofocus intelligent. L’utilisation du dispositif au niveau professionnel est intuitive et ne demande pas de formation particulière. Il est développé pour être compatible avec toutes les caméras généralement utilisées. L’outil a été développé en étroite collaboration avec les utilisateurs et à travers un certain nombre d’essais et de prototypes. Prix BRUNO 2016.

Velkur Velkur est une évolution moderne d’un réflecteur classique. Si le réflecteur classique fonctionne quand il y a de la lumière dirigée vers lui, Velkur constitue lui-même une source de lumière. Velkur est conçu pour rendre une personne visible dans les rues et sur les routes dans l’obscurité, tout en étant juste un accessoire de vêtements discret. Son revêtement en cuir naturel est élégant et va avec toutes les tenues. Gagnant du concours du Meilleur cadeau 2016.


EGERT UIBO Egert est un designer de produit expérimenté en design et en prototypage de concepts industriels pour des clients des pays voisins de l’Estonie et aussi plus lointains. Il travaille actuellement à Ten Twelve OÜ, une entreprise de développement de produits établie en Estonie, dans laquelle il a participé à des projets pour des clients spécialisés dans l’électronique grand public et la santé. Il aime donner corps à des grands concepts pour qu’ils deviennent des solutions concrètes.

Huntloc Cette application est un outil pour suivre des chiens de chasse dans la forêt grâce à la technologie GPS-GSM. L’application fonctionne sur smartphone et permet de voir la localisation du chien sur l’écran en temps réel. Il est aussi possible d’appeler le chien et d’écouter les bruits qui l’entourent, ainsi que de donner des ordres via l’appareil. Afin de garantir le meilleur signal GPS-GSM, l’appareil se compose de deux parties qui s’attachent facilement autour du cou du chien, en maintenant l’antenne toujours dirigée vers le haut. Huntloc fonctionne parfaitement dans des conditions difficiles. Ses boîtiers surmoulés sont étanches et résistants aux chocs et n’ont pas de parties saillantes qui pourraient gêner la mobilité du chien. Trois signaux lumineux indiquent l’état de fonctionnement de l’appareil et rendent le chien visible dans l’obscurité. Le collier échangeable permet d’utiliser l’appareil aussi bien sur des petits que sur des grands chiens. Ce marché potentiel comporte 70 millions de chasseurs et 10 millions de chiens, mais Huntloc peut aussi être utilisé dans d’autres domaines, comme la sécurité et la police, les services d’urgence et les patrouilles de gardes-frontières, voire pour surveiller des animaux de compagnie. Il est moitié moins cher que ses concurrents et le succès des ventes des modèles précédents de la gamme lui promet un bel avenir. tentwelve.ee


VILLEM TÕNISBERG Villem Tõnisberg a travaillé comme designer graphique pendant plus de 20 ans. Mais son esprit curieux combiné à ses gènes d’artiste et d’ingénieur ne pouvait que le conduire vers le design de produit. Ses objectifs principaux sont de travailler avec des matériaux qui nous entourent depuis longtemps et de créer des objets qui feront la même chose. Son amour des matériaux apparents et des formes simples lui a valu la nomination pour le prix du design estonien Bruno en 2016.

Bol KRANTZ Un bol pour animaux domestiques révolutionnaire : la fin des bols qui se baladent ! Les bols en béton coulé à la main sont jolis et lourds, restent exactement là où vous les avez posés et ne se renversent pas. Le béton est traité avec un durcisseur de surface pour un meilleur entretien et pour qu’il ne se tache pas. Existe en 5 tailles différentes.


Anton Koovit Anton Koovit est né à Tallinn en 1981. Il a étudié le graphisme à l’Académie estonienne des arts, à l’ESAG Paris et à l’Académie Gerrit Rietveld à Amsterdam, aux Pays-Bas. En 2005, après son diplôme de licence, il a continué à se spécialiser, en étudiant « Polices de caractères et médias » à la Haye (KABK), aux Pays-Bas. En 2006, il a fondé l’entreprise de design Khork OÜ et s’est installé à Berlin en 2007. En 2012, il a fondé avec Yassin Baggar la fonderie typographique numérique Fatype, qui possède un catalogue croissant de polices de caractères : Adam, U8, Beausite, Aleksei, Arvo, Baton, Laplace…

U8, une police linéale géométrique avec sept graisses Koovit a débuté U8 comme un projet de recherche sur la signalétique du métro de Berlin, en particulier de la ligne U8 qui relie le quartier nord de Reinickendorf au quartier de Neukölln au sud, en passant par la jonction de Alexanderplatz. Ses objectifs étaient de restaurer un morceau d’histoire, de faire des recherches sur le lien entre DIN et Bauhaus et de traduire le lettrage des panneaux artisanaux de chacune des stations en une police de caractères formelle. Excepté la graisse régulière des majuscules et des minuscules, les glyphes, tels que les nombres, et les autres graisses ont dû être créés par le designer, en permettant l’interprétation contemporaine de Koovit. Le résultat est une police de caractères reflétant le style du début du modernisme, qui a des proportions plus larges que la plupart des polices linéales géométriques communes, un caractère fort et un design épuré. Destinée à l’origine à des fins d’affichage, U8 a aussi prouvé qu’elle marche bien dans beaucoup de tailles de texte différentes. www.korkork.com


bold tuesday Bold Tuesday est un studio de création de cartes design interactives, fondé en 2013 par Kairi Kuuskor et Markus Marks, deux jeunes designers estoniens. Grâce à l’originalité de leurs idées et à leur style élégant, ce projet, initialement modeste, a rapidement pris de l’ampleur et gagné de la renommée internationale. Leurs cartes minimalistes monochromes fonctionnent parfaitement dans le design d’intérieur, en y ajoutant une dose de personnalité et en permettant à leurs propriétaires d’exposer leurs aventures. La collection de Bold Tuesday comprend également des différents types d’infographies et d’imprimés, parmi lesquels presque chacun peut trouver son bonheur : qui ne s’est jamais retrouvé à rêver d’explorer le monde, plutôt que d’être assis derrière son bureau ? Même si le bureau ne disparaît pas, il y a au moins un imprimé au-dessus qui peut exprimer des désirs alternatifs.

Go! World Gardez un rappel visuel de vos voyages, en retirant les autocollants de chaque pays que vous avez visité. Au début, le poster est entièrement noir. Plus vous voyagez, plus vous dévoilez de l’espace blanc. La différence esthétiquement saisissante entre les zones que vous avez vues et celles encore à découvrir augmente au fur et à mesure que vos aventures s’étendent. 3M vinyle de qualité supérieure.

List of Countries Le monde simplifié, embelli et réorganisé selon la vraie taille, pour invoquer une perspective cosmopolitaine fraiche. Que vous soyez amateur de design, globe-trotteur ou collecteur des informations – ce poster constitue pour vous un rappel unique et stylé de voir le monde différemment. Papier de haute qualité provenant de forêts gérées durablement. www.boldtuesday.com


Koda par Kodasema est une petite maison en préfabriqué. Architecte : Ülar Mark. www.kodasema.com. Bureau de l'association estonienne des designers. Mere pst 10, No 1, Tallinn. www.edl.ee.


Woods and the Sea: Estonian Design and the Virtual Frontier / Les bois et la mer: le design estonien et la frontière virtuelle. Michael Dumiak

Les designers contemporains englobent chaque aspect de la culture estonienne, allant des répercussions restantes de l’orthodoxie soviétique austère au tourbillon de la mondialisation, au caractère social branché et progressiste, aux constantes de la vie du bord de mer et de la cueillette de champignons dans des forêts profondes. Voici le paysage couvert dans le livre à paraître cet automne: Woods and the Sea: Estonian Design and the Virtual Frontier (Les bois et la mer: le design estonien et la frontière virtuelle) de Michael Dumiak, journaliste et écrivain sur le design, publié par l’imprimerie culturelle Black Dog, établie à Londres. Association estonienne des designers. Boutique en ligne: estoniandesignhouse.com


Estonian Fashion Brands Association (EFBA) is a voice and uniting platform of the most established Estonian fashion & design brands, from couture to ready-to-wear to accessories to beauty. Each of them is known for its unique signature handwriting and is ready for export markets. Our mission is to take them jointly abroad, based on professional export concepts and choosing the appropriate entering & marketing strategies for each priority market. More about us, our design brands and joining us: www.efba-fashion.com


Johanna Tammsalu / Mariana Laan / Liisa Soolepp / Mari Ait / Maria Rästa / Piret Loog

Estonian Design House - Boutique Solaris Estonia pst 9, 11314 Tallinn info@estoniandesignhouse.ee #estoniandesignhouse Boutique en ligne : estoniandesignhouse.com


size doesn't matter_paris_2017  
size doesn't matter_paris_2017  

Preview of Estonian design

Advertisement