Page 1

N

P

A

S

O

S

I

R

M

T

A

I

F

O

L

L

E

I

S

O


INDEX

01 CURRICULUM VITAE

02

ARCHITECTURE & URBANISME

29

Juan Carlos Rojas Arias Anne Pere . Hocine Aliouane-Shaw . Alain Grima Ricardo Silva Pinto Rafaël Van Der Beken Juan Carlos Rojas Arias Christophe Hutin

WORKSHOP Dimitri Messu

31 STAGES

37 CENTRES D’INTÉRÊT

Aires Mateus & associados Christophe Cousy

41

LETTRES DE RECOMMANDATION


NASSIMA ILES 19, Rue Bellegarde, 31000 TOULOUSE TÉLÉPHONE I 0033 682 352 319 COURRIEL I iles.nassima@hotmail.com

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

POINTS FORTS

Mars-Juillet 2016 I Stagiaire chez AIRES MATEUS e associados à Lisbonne. Septembre-janvier 2016 I Stagiaire chez COUSY Architectures à Toulouse.

Juillet 2014 I Stage premières pratiques au SDAP (Service Départemental d’Architecture et du Patrimoine) I

Maître de stage : Isabelle BROU-POIRIERSeptembre 2013 I Stage ouvrier I Entreprise : GIRAUD Midi-Pyrénées -b.a- Gros-œuvres-

Le sens du travail en équipe Le sérieux La persévérance L’ambition La curiosité d’apprendre

FORMATIONS

LOGICIELS

JUIN 2018 I Obtention du diplôme d’architecte d’état à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse. 2017-2018 I MASTER 2 - École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse. 2016-2017 I MASTER 1 - ERASMUS à Lisbonne. 2015-2016 I Année de césure pour effectuer des stages. 2012-2015 I Validation de la licence. SEPTEMBRE 2012 I Inscription en 1ère année à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse. 2010-2012 I Validation des deux premières années de licence. SEPTEMBRE 2010 I Inscription en 1ère année d’architecture à l’Université des Sciences et des Technologies d’Oran –ALGÉRIE. JUIN 2010 I Obtention du baccalauréat en ALGÉRIE -Mention très bien- Sciences expérimentales.

INDESIGN PHOTOSHOP ILLUSTRATOR VECTORWORKS AUTOCAD SKECHUP

CENTRES D’INTÉRÊT

LANGUES

Sport I Gymnastique (4ans), Volley-ball (10ans) , Body combat (3ans), boxe (depuis 1 an). Voyages I Espagne, Allemagne, Hollande, Suisse, Algérie, France, Portugal, Cuba, Italie, Açores. Photographie numérique

FRANÇAIS I ARABE ANGLAIS PORTUGAIS ESPAGNOL

01


P’’c du Coulou’é

Av’n u’ d’ ’’’’

Allé ’ d’ ’ A’

P’’c inond’bl’

N QUARTIER REQUALIFIÉ

G’’’

U

t’

Ru’ du

’’i

G’’’

P’’c inond’bl’

Pl’c’ d’’’’’

DE LA VILLE AU BÂTIMENT . AUCH

Pt du

9è’’ ch’

’’’u’ C’’’é d’’ D’’gon’

v’’d

Pl’c’ d’’ géné’’tion’

’l’u’

Roqu

Cl. ’. P’o

P’’

’’g’

Pon

t d’

ARCHITECTURE

I

MASTER 2 . PFE I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS

’én’

l’ T’

’ill’

u’ d’

’’n’

l’ M

Av’n

P L A N

D ’ A M É N A G E M E N T

D E S P R O G R A M M E S U R B A I N E A U S E I N

02

’’’

G’’

Auch est une ville qui se caractérise par sa géographie et sa topographie. En effet, le Gers la scinde en deux, à l’Est nous retrouvons la ville basse et à l’Ouest, la ville haute. L’enjeu et la thématique de ce PFE étaient de travailler sur une entrée/sortie de ville. Avec ma binôme nous nous sommes intéressées à l’entrée/sortie Nord. Elle représente un réel point fort dans la ville, d’une part par les deux voies routières qui la composent (l’Avenue de l’Yser à l’Est et la route du 08 mai à l’Ouest) et d’autre part par la caserne Espagne qui est un des sites les plus emblématiques de la ville. La caserne ayant été rachetée par la mairie, elle reste néanmoins fermée au public. Dans le projet qui suit nous proposons d’ouvrir ce site aux habitants et à la ville par un réaménagement de l’intégralité du quartier Espagne, avec un aménagement paysager et urbain, la réhabilitation des bâtiments de la caserne et la construction de deux nouvelles structures (dont celle que j’ai développé et que nous verrons un peu plus tard). Dans notre aménagement paysager et urbain nous mettons un point d’honneur sur le confort du piéton. Ainsi: - les voies routières sont retravaillées de façon à accueillir une vraie épaisseur de trottoir avec une matérialité différente de celle de la chaussée, et de nouvelles plantations d’arbres plurispécifiques pour dynamiser l’espace public. - Les berges du Gers sont réaménagées en parc inondable pouvant accueillir les débords du Gers et ainsi conforter l’écosystème déjà présent sur les lieux, des promenades permettront également de connecter ce quartier au reste de la ville. - Les places au coeur de la caserne sont pensées de façon à accueillir plusieurs évènements de natures diverses et variées... - Le long de l’avenue de l’Yser, tous les commerces et services seront délocalisés au sein de la caserne afin de dégager une nouvelle place «la place des générations» accueillant les deux nouvelles constructions.

D’

’b o

n

Boul’

U R B A I N

V A R I É S P O U R D U Q U A R T I E R:

N

Pl’c’ V’’dun

U N E

M I X I T É

S O C I A L E

E T

HÔTEL, AUBERGE, LOGEMENTS, COMMERCES DE PROXIMITÉ, SERVICES, BUREAUX DES SERVICES DE L’ÉTAT, PÉPINIÈRE D’ENTREPRISE, BRASSERIE, SALLE ÉVÈNEMENTIELLE, ET LES DEUX NOUVELLES STRUCTURES ACCUEILLANT UNE HALLE GOURMANDE ET LE CENTRE DES PASSIONS.

Qu’’ti’’ d’ l’ g’’’


U

N LIEU DE RENCONTRE

LE CENTRE DES PASSIONS . AUCH

V U E

03

S U R

L A

ARCHITECTURE

F U T U R E

I

P L A C E

D E S

G É N É R A T I O N S

MASTER 2 . PFE I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS

P L A N

D ’ I M P L A N T A T I O N

N


Le centre des passions est un équipement public dédié au sport et à la culture. Il s’implante au coeur de la place des générations. Cette place a été pensée et travaillée de façon à tenir à distance le plus possible la voiture et offrir un espace public agréable à vivre pour les habitants, tous âges confondus. Située sur l’axe de la caserne et marquée par le nouveau mail mis en place, l’entrée du bâtiment est creusée dans le volume marquant ainsi un seuil. À l’intérieur du bâtiment se dégage une circulation principale autour d’un patio profitant d’une double hauteur et de dilatations, offrant ainsi des lieux de contemplation, d’attente et de rencontre. Autour de ce lieu de vie s’articule les différentes salles de sport et de danse en rez-dechaussée et des ateliers d’art plastiques à l’étage. Le gabarit et les hauteurs du bâtiment sont étudiés en fonction de l’orientation et du confort lumineux et thermique. Ainsi, les toitures sont tournées vers le patio de façon à protéger la façade sud et récolter les eaux pluviales en hiver, qui seraient stockées dans un réservoir souterrain. Afin de profiter d’un éclairage optimum et que le patio soit ombragé, l’arbre planté sera à haute tige. La façade sud quant à elle sera composée d’un mur trombe afin de capter les rayons solaires et de profiter d’apports calorifiques nécessaires. Pour que la circulation soit un véritable lieu de vie et agréable, elle sera protégée des éblouissements et des risques de surchauffe par des lames d’acier orientables manuellement créant ainsi de beaux jeux de lumière. À l’image de la caserne, les façades sont travaillées en respectant une même trame de percement avec une variation dans la dimension de l’allège en fonction des activités qu’elles abritent. Ce bâtiment est une alliance de plusieurs matériaux, entre murs en pierre de taille ou en béton lisse de la même couleur que la pierre calcaire, du zinc en toiture et de l’acier pour la structure porteuse ainsi que les occultations solaires.

04

ARCHITECTURE

I

MASTER 2 . PFE I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS

ÉCOL

E ST -EXU

DE

L’YSE R

PÉRY

LE CAR RÉ DRAGON DES S

AVEN UE

Une implantation basées sur plusieurs axes forts dont celui de l’avenue de l’Yser et de la caserne Espagne afin de connecter les services s’articulant autour de la nouvelle place des générations: une école, une EHPAD, des bureaux ainsi que des logements.

LA PLA GÉNÉRACE DES TIONS

EH PA LES D JARD

INS

D’IR

OISE

X

BUREAU

À l’image de la caserne, le centre des passions se dresse tel un mur cyclopéen en pierre de taille du Gers, s’enroulant autour d’un coeur transparent et ouvert sur la ville haute.

Place des générations

Néanmoins, de par ses percements et la faille qui le traverse suivant un axe nordsud, le bâtiment interagit avec son environnement et l’aménagement urbain de la place des générations.

Place des générations


P L A N

P L A N

05

ARCHITECTURE

F A Ç A D E

N O R D

.

S U R

P L A C E

D E S

G É N É R A T I O N S .

F A Ç A D E

E S T

.

S U R

P L A C E

D E S

G É N É R A T I O N S .

F A Ç A D E

S U D

.

S U R

P L A C E

D E S

G É N É R A T I O N S .

F A Ç A D E

O U E S T

É T A G E

N

R E Z - D E - C H A U S S É E

I

MASTER 2 . PFE I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS

( FAÇADE PRINCIPALE) .

S U R

A V E N U E

D E

L ’ Y S E R .


Un couvert étudié en fonction de l’orientation et de la récupération des eaux de pluie

Une structure acier adaptée à la morphologie du couvert

Une enceinte de pierre calcaire porteuse

Un bâtiment organisé autour du patio et ouvert sur la ville haute

C O U P E

T E C H N I Q U E

Un coeur ouvert et protégé pour un meilleur confort thermique et lumineux

Le patio, un lieu de vie et de partage

06

ARCHITECTURE

I

MASTER 2 PFE I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS


L E U N

C E N T R E D E S P A S S I O N S L I E U D E R E N C O N T R E

A U T O U R

07

D U

P A T I O , U N

ARCHITECTURE

I

L I E U

A U

D E

C O E U R

V I E

MASTER 2 PFE I

D E

E T

L A

P L A C E

D E S

D ’ É C H A N G E

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS

G É N É R A T I O N S ,


De nouvelles connexions intercommunales, pour une ville raccordée.

U

Fonsorbes

N TERRITOIRE CONNECTÉ

DE L’URBAIN À L’ARGRICOLE . FONSORBES

Fonsorbes est située au sud-ouest de Toulouse à 40 minutes en voiture, néanmoins un problème de desserte en transport en commun existe. Ne connaissant pas la ville, nous avons tout d’abord effectué une analyse du tissu urbain, de son architecture, des systèmes viaires et des dessertes, ainsi que les manques et besoins de la ville. Nous nous sommes vite rendu compte que la principale caractéristique de Fonsorbes est l’importante place que détient la voiture au niveau des espaces publics. Plusieurs enjeux sont développés: - Connecter Fonsorbes aux villes avec lesquelles elle interagit en proposant de nouveaux circuits de mobilité rapide et douce. Plusieurs pistes cyclables sont proposées, une le long du Touch et une boucle raccordant différents équipements de la ville qui est recoupée par des traversantes permettant d’accéder directement au coeur de ville. - Limiter l’étalement urbain et préserver la zone agricole en exploitant les vides de la ville par une stratégie de bimBY et à l’aide de la mise en place d’une barrière végétale en densifiant les bribes de forêts existantes. - Créer de nouvelles centralités et polarités afin de dynamiser les quartiers. Les artères principales de la ville sont retravaillées de façon à les rendre plus agréables pour les piétons. Les impasses sont connectées à des endroits clés afin de faciliter et simplifier la praticabilité de Fonsorbes. 08

Toulouse

ARCHITECTURE

I

MASTER 2

I

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

Un circuit doux autour de la ville pour valoriser le patrimoine existant; paysager, agricole et architecturale.

Prise conscience du patrimoine paysager existant et des risques qu’il présente.

Mise en place d’une protection végétale afin de limiter l’étalement urbain et de préserver la zone agricole.


M O B I L I T É S

09

N

R A P I D E S

ARCHITECTURE

I

MASTER 2

I

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

M O B I L I T É S

D O U C E S

N


500 m

0

500

F O N S O R B E S

10

1500

D A N S

ARCHITECTURE

S O N

I

B A S S I N

MASTER 2

I

D E

V I E

N

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

250 m

A U

0

C O E U R

250

750

D E

F O N S O R B E S

N


U

N LIEU EXISTANT EXPLOITÉ UN CENTRE DE PERMACULTURE . FONSORBES

P L A N

11

ARCHITECTURE

I

MASTER 2

I

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

D ’ I M P L A N T A T I O N

N


Une ferme à la croisée de trois systèmes; le milieu urbain avec la ville, le milieu naturel avec la forêt et les étendues agricoles.

Les questionnements ayant engendrés ce travail tournaient essentiellement autour de la lisière de ville et comment protéger les zones actuellement agricoles de l’étalement urbain. Le projet propose donc la réhabilitation d’une ancienne métairie avec une extension et un travail paysager sur des jardins partagés, familiaux et pédagogiques en lien avec la ville et un travail de la terre en permaculture pour une production locale. Le corps de bâtiment existant accueillerait une boutique de vente des produits de la ferme, une étable/écurie, ainsi qu’un restaurant organisé autour d’un noyau central et ouvert proposant des ateliers et workshop de cuisine. L’extension quant à elle offrirait une serre pédagogique avec des ateliers de formation en permaculture ainsi qu’un logement pour le fermier. L’extension serait dans le prolongement du corps de bâti principale, avec une structure en bois réinterprétant la ferme traditionnelle relevée sur le site. Cette structure, se dévoilerait au public sous le vitrage de la serre ou se cacherait derrière l’enveloppe en acier du logement. Ce lieu marquerait une séquence d’entrée et de sortie de ville, un lieu de formation mais également un site propice à la détente, à la découverte, aux rencontres et au partage.

Forêt Agriculture

Un ancien champ, pour un nouveau paysage; jardins, forêt et permaculture.

Un bâtiment pour séparer et une balade pour relier.

12

ARCHITECTURE

I

MASTER 2

I

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

Ville


C

B

A

A

B

P L A N

C

C O M B L E S

C O U P E

L O N G I T U D I N A L E

F A Ç A D E

N O R D

F A Ç A D E

S U D

.

U N

.

U N

B Â T I M E N T , C I N Q

E X I S T A N T

L O U R D , A N C R É

/

E N T I T É S

U N

.

N O U V E A U

N P L A N R E Z - D E - C H A U S S É E L E N O U V E A U D A N S L E P R O L O N G E M E N T

13

ARCHITECTURE

I

MASTER 2

I

D E

L ’ E X I S T A N T

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

.

U N

N O U V E A U

E N

R U P T U R E

A V E C

L ’ E X I S T A N T

L É G E R , P O S É

.


À

C O U P E

14

T E C H N I Q U E

ARCHITECTURE

I

.

L A

S E R R E

MASTER 2

I

P É D A G O G I Q U E

.

ANNE PERE . HOCINE ALIOUANE SHAW . ALAIN GRIMA

L A

R E D É C O U V E R T E

D E

L A

N A T U R E

.

U N E

S E R R E

.


U

N VIDE INVESTI

UNE UNITÉ HÔTELIÈRE . LISBONNE

P L A N

15

ARCHITECTURE

I

MASTER 1 -ERASMUS-

I

RICARDO SILVA PINTO

T O I T U R E

N


Reconstituer le front bâti en s’alignant à la rue.

À Lisbonne, en plein cœur de la capitale portugaise, nous devions concevoir une unité hôtelière 5 étoiles accueillant donc en plus des chambres, une salle de sport et un SPA ainsi qu’un restaurant gastronomique. Le site s’implante face à la rivière du Tage, entre deux parcelles avec des parkings sous-terrains et un centre des congrès. L’idée directrice du projet présenté était de générer des chambres confortables avec une vue sur mer pour toutes, ainsi que des espaces communs semi-privés, partagés entre les habitants de l’hôtel tournés vers la ville. De ce fait, cet espace s’articule autour d’un escalier en longueur sur la façade permettant de dégager une très grande hauteur sous plafond au niveau de l’accueil de l’hôtel. Cet escalier n’est pas seulement une circulation verticale mais participe pleinement à la vie de l’hôtel en générant des lieux confinés et protégés favorisant la vie sociale au sein du bâtiment.

Travailler l’espace public de façon à ce que l’hôtel soit inséré dans un îlot vert. Créer un axe Nord-Sud reliant les deux rues principales à la rivière en se prolongeant en passerelle.

Libérer un espace vert au cœur de l’hôtel, privé et qui se fond petit à petit dans le public. Créant ainsi un lien visuel entre les deux et non physique. Ouvrir l’hôtel à la vue sur la rivière du Tage.

Creuser l’entrée et réorienter le volume de façon à dégager la rue et éviter de l’encombrer, tout en conservant un alignement à la rue grâce à la rampe d’accès.

16

ARCHITECTURE

I

MASTER 1 -ERASMUS-

I

RICARDO SILVA PINTO


F A Ç A D E

P L A N

C H A M B R E

P R I N C I P A L E

É T A G E

C O U P E

A . A

C O U P E

B . B

N P L A N

17

ARCHITECTURE

R E Z

I

-

D E

-

C H A U S S É E

MASTER 1 -ERASMUS-

.

I

R É C É P T I O N

.

RICARDO SILVA PINTO

.

N O R D

.


C O U P E

P L A N

18

D É T A I L

D É T A I L

ARCHITECTURE

I

D E

D E

L A

L A

L E

S P A ,

U N

H Ô T E L

U N

L I E U

D E

D É T E N T E

C H A M B R E

C H A M B R E

MASTER 1 -ERASMUS-

I

RICARDO SILVA PINTO

P R I V É

M A I S

P A R T A G É


U

N ENSEMBLE PARTAGÉ

DU LOGEMENT INDIVIDUEL GROUPÉ . LISLE-SUR-TARN

P L A N

19

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

RAFAËL VAN DER BEKEN . CHRISTOPHE COUSY

T O I T U R E

N


Reconstitution de l’îlot et du front bâti, respectant l’architecture locale.

À Lisle sur Tarn, au Nord-Est de Toulouse, nous devions réaliser 8 logements individuels groupés. Pour ce projet, plusieurs principes ont été mis en place: - Penser les 8 logements comme une seule et même unité. - Créer deux places publiques permettant d’aérer le quartier et de favoriser le partage entre voisins. - Profiter de l’épaisseur des murs pour en faire une bande servante ou des rangements. - Jouer sur la transparence, le plein/vide, le vu/non vu grâce aux clostras et le contraste entre la massivité du RDC qui forme un socle et la légèreté de l’étage et des toits qui glissent et débordent sur la rue en fonction de l’orientation du logement.

Évider et creuser la masse afin de créer des espaces extérieurs, publics partagés et privés.

Opacité sur la rue pour plus de privacité, transparence grâce aux clostras pour garder le lien avec l’espace public .

20

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

RAFAËL VAN DER BEKEN . CHRISTOPHE COUSY


F A Ç A D E

O U E S T

Rue des Couteliers 0,2 m + 0,00

T3 82 m2

4'

0,6 m

Chambre parents

13m

Chambre enfant

Chambre enfant

9m2

9m2

2

4'

SDB

6m2 Cuisine / Repas 20m2

9m2 Chambre enfant

Terrasse 27m2

1

5m2

9m2 Chambre enfant

10m2 Chambre parents

3m

HSP: 5,5m

SDB

Terrasse 30m2

Vide sur cuisine

HSP: 2,6m

2

0,9 m

17

16

15

3

1,3 m

3m

0,9 m

1,3 m

Séjour

3'

4

HSP: 2,60 m2

5

25m2

1

2

3

17

14

5

15

7

9

3m

9m2

10

10

10m2

11

9

Chambre parents

Chambre enfant

8

12

11

12

8

40m2

6

HSP: 2,60 m2

5

6m2 SDB

2m

13

7

14

6

14

Rue Sadi Carnot

13

SDB 6m2

7

13

9

11

10

10

11

9

12

8

13

7

Cuisine / Repas / Séjour

Cuisine / Repas / Séjour 30m2 HSP: 2,60 m2

6

16

4

5

2'

17

2

4

10m2 Chambre parents

1

16

17

15

16

14

Rue Joseph Rigal

T4 90 m2

13

2

12

3

11

4

10

5

T4 90 m2 + 0,00

15

T3 82 m2 + 0,00

1m

13

2

12

3

11

9

4

10

8

5

9

7

7

6

8

8

6

7

7

9

5

10

4

3

4m

12

1

8

1

+ 2,90

Terrasse 30m2

15

16

4

3

12

2

13

1

14

T3 65 m2

Cuisine / Repas 22m2

15

16

17

HSP: 5,5m

Chambre parents 10m2

1

0,15 m

17

HSP: 2,60 m 40m2 Cuisine / Repas / Séjour

3,5 m

16

14

13

7

14

6

15

5

16

3

16

4

Séjour HSP: 2,60 m2

17

3

0,9 m

2

12

8

17

3

11

9

15

0,6 m

5

10

10

14

4

HSP: 2,6m

9

11

6m2 SDB

12

0,2 m

6

8

12

13

7

7

13

10

11

8

5

6

14

Chambre parents 10m2

9

9

4

HSP: 2,60 m2 32m2

15

7

8

10

3

Cuisine / Repas / Séjour

16

6

11

3

2

17

5

12

Chambre enfant 9m2

1

27m2

4

13

6m2

Séjour HSP: 2,60 m2

2

3

2

15

SDB

Vide sur cuisine

HSP: 2,6m

2

2

3,2 m

5

11

14

17

Terrasse 30m2

+ 2,90

6

9

10

2

13

T3 65 m2

14

1

6

11

2'

27m2 HSP: 2,60 m2 Séjour

2,8 m

17

1

T3 82 m2

16

Vide sur cuisine

Cuisine / Repas

+ 0,00

15

2

1

22m2

+ 0,00

14

17

3

HSP: 5,5m

1

6,5 m

8

12

15

3

HSP: 2,6m

3'

4

16 6

2

25m2

1 1

HSP: 5,5m 20m2 Cuisine / Repas

2m

3m

3m

Vide sur cuisine

Chambre enfant 9m2

3,5 m

Terrasse 27m2

2,8 m 4 6m2 SDB

Terrasse 27m2

SDB 5m2

13m2

T3 82 m2

0,5 m

+ 0,00

0,42 m

5

Chambre parents 10m2 Chambre enfant 9m2

4

Chambre parents

9m2 Chambre enfant

9m2 Chambre enfant

5

12 m A

B

C

D

1,2 m

2,4 m

3,6 m

2,4 m

2,4 m

E

F

G

A

B

C

D

E

F

G

Rue Raymond Lafage GSEducationalVersion GSPublisherEngine 374.5.5.100

GSEducationalVersion GSPublisherEngine 374.5.5.100

P L A N

R E Z

-

D E

-

C H A U S S É E

P L A N N

21

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

RAFAËL VAN DER BEKEN . CHRISTOPHE COUSY

R + 1 N


+ 7,20 m

+ 6,00 m

2,90 m

0,00 m

C O U P E

T E C H N I Q U E 4'

22

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

3'

RAFAËL VAN DER BEKEN . CHRISTOPHE COUSY

2'

1

4

5


E

NTRE VÉGÉTAL ET MINÉRAL, UNE ÉCOLE

UNE ÉCOLE MATERNELLE . LISLE-SUR-TARN

P L A N

23

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS.PASCAL THOURON.BRUNO PILON

D ’ I M P L A N T A T I O N

N


Rupture dans la parcelle par l’école ...

A Lisle sur Tarn, au Nord-Est de Toulouse, existent deux écoles, à côté desquelles il nous a été demandé de réaliser une maternelle. L’aménagement d’un jardin et d’une place faisait partie du projet. En collaboration avec ma binôme, Clémence GOUDAL, nous avons voulu créer deux atmosphères différentes au sein d’un seul univers, avec autant d’espaces extérieurs privilégiés qu’intérieurs.

... Rupture dans l’école par la rue intérieure.

Liaisons transversales dans le site, entre les deux ambiances, les deux univers, le minéral et le végétal grâce aux patios et aux ouvertures dans l’école.

24

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS.PASCAL THOURON.BRUNO PILON


F A Ç A D E

ARCHITECTURE

C O U P E

T R A N S V E R S A L E

C O U P E

L O N G I T U D I N A L E

. S U R

L E S

C L A S S E S .

N

P L A N

25

P R I N C I P A L E

I

LICENCE 3

I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS.PASCAL THOURON.BRUNO PILON

C E N T R A L E


26

ARCHITECTURE

I

LICENCE 3

I

JUAN CARLOS ROJAS ARIAS.PASCAL THOURON.BRUNO PILON


R

EDONNER BÂTIMENTS

VIE

AUX

DU LOGEMENT INDIVIDUEL . TOULOUSE «Les vêtements n’ont aucun intérêt s’ils ne provoquent ni sentiments ni réactions ». ISSEY MIYAKE

La rue de Metz à Toulouse, me renvoie une image de lassitude. Les gens passent sans y prêter attention. Redonner vie aux façades, à la rue est mon objectif. Le tissu est comme une robe que vêtit l’immeuble. Mais tout n’est pas qu’une question d’apparence. La fonctionnalité d’un espace, le confort et le bien-être qu’il peut procurer, a tout autant son importance. Le but étant de libérer l’espace, d’ouvrir le logement à l’extérieur tout en gardant son intimité grâce aux voilages.

27

ARCHITECTURE

I

LICENCE 2

I

CHRISTOPHE HUTIN


F A Ç A D E

P L A N

28

N

A V A N T

ARCHITECTURE

I

LICENCE 2

P L A N

I

A P R È S

CHRISTOPHE HUTIN

F A Ç A D E

A V A N T

A P R È S . A V E C E X T E N S I O N .


R

ESSENS À FOND -

SORBES

Ce workshop était en lien avec l’atelier de projet, dont l’objectif était de réaliser une installation questionnant notre thème d’étude. Travaillant sur la densité urbaine, nous avons opté pour cette installation de ballons qui permettait de reproduire à petite échelle les différentes sensations que nous avions perçu dans la ville de Fonsorbes lors de notre première visite. Mais pas seulement. L’idée étant de partager avec les habitants et de leur offrir un moment d’amusement (tout âge confondu) ainsi qu’une expérimentation sensorielle avec la vue des ballons pleins d’eau, le toucher car ils étaient suspendus de façon à entourer le corps de la personne et enfin l’ouïe avec les enregistrements des bruits de la ville qui étaient mis en scène.

29

WORKSHOP

I

MASTER 2

I

DIMITRI MESSU


30

WORKSHOP

I

MASTER 2

I

DIMITRI MESSU


CONVERGENCES projet d'aménagement de L'ÎLOT DE L'OCTROI, berges de la vilaine, RENNES 1/3

enveloppe

L

perméabilité

OGEMENTS RÉSIDENCIELS À RENNES

structure unificatrice

systéme adaptable

plan masse | 1:500

64.80

Niv R+10 60.80

Niv R+9 57.60

Niv R+8 54.40

Niv R+7 51.20 48.20

48.20

Niv R+5 44.80

Niv R+4 41.60

Niv R+4 41.60

Niv R+3 38.40

Niv R+3 38.40

Niv R+2 35.20

Niv R+2 35.20

Niv R+1 32.00

Niv R+1 32.00

Niv RDC+ 28.80

28.04

28.04

27.46

26.66

26.54 25.60

26.00

25.60

coupe bâtiment "borne" | 1:200

Niv R+10 60.80

Niv R+9 57.60

Niv R+8 54.40

Niv R+7 51.20 48.20

Niv R+5 44.80

rue de lorient

Niv R+4 41.60

Niv R+3 38.40

Niv R+2 35.20

Niv R+1 32.00

27.85

27.50 26.70 25.60 24.04 22.60

coupe partie basse en coeur d'îlot | 1:200

31

STAGES

I

AIRES MATEUS & ASSOCIADOS . LISBONNE .

rue louis guilloux

L’énoncée de ce concours était de réaliser une résidence de logements en plein cœur de Rennes en France. Les concepts étant la transparence et la légèreté, les bâtiments ont donc été pensés en verre avec une double peau afin de protéger les façades du soleil et du vis à vis. Cette double peau en bois est également un clin d’œil aux colombages des maisons traditionnelles de Rennes.

rue de la carrière

Niv R+6 48.00

Niv R+5 44.80

19.60

27.73


C O U P E

32

T E C H N I Q U E

STAGES

I

AIRES MATEUS & ASSOCIADOS . LISBONNE .


B

IENNALE

DE

VENISE

L’intitulé de cette Biennale était « Reporting from the Front » et les frères Aires Mateus ont voulu travailler sur le thème de la faille. 10 maquettes allaient être exposées dans une salle totalement plongée dans le noir de façon à ce que les volumes des maquettes, les murs et le plafond ne fassent qu’un, comme si on était au cœur d’un seul bloc en béton et qu’il y ait seulement une faille lumineuse qui scinde ce bloc en deux. Ces maquettes représentaient des projets déjà réalisés ou des sculptures et études spatiales.

33

STAGES

I

AIRES MATEUS & ASSOCIADOS . LISBONNE .


34

STAGES

I

AIRES MATEUS & ASSOCIADOS . LISBONNE .


c

RÉATION LOGEMENTS

DE DE

DEUX VILLE

Le projet porte sur la démolition des garages existants sur la parcelle et la construction de deux logements de type T3, en conservant le loft existant. Le logement donnant sur la rue est sur deux niveaux avec le RDC évidé afin de permettre le stationnement des voitures. Le logement en fond de parcelle est quant à lui de plain pieds et a son propre jardin. Sa toiture constitue la terrasse de l’autre logement.

P L A N

35

STAGES

I

AGENCE COUSY ARCHITECTURES . TOULOUSE .

R + 1

N


P L A N

E . E

C O U P E

B . B

D É T A I L

C O U P E

36

C O U P E

STAGES

I

AGENCE COUSY ARCHITECTURES . TOULOUSE .

D É T A I L

F A Ç A D E

P R I N C I P A L E


L I S B O N N E

37

VOYAGES

I

ART

I

.

P O R T U G A L

PHOTOGRAPHIE

.

L A

H A V A N E

.

C U B A

.


B E L L - L L O C

38

VOYAGES

I

ART

I

.

R C R

A R C H I T E C T E S

PHOTOGRAPHIE

.

G É R O N E .

E S P A G N E

.

B R U D E R K L A U S F I E L D C H A P E L . P E T E R C O L O G N E . A L L E M A G N E .

Z U M T H O R .


T A B L E A U

39

VOYAGES

I

ART

D E

I

S O U L A G E S

PHOTOGRAPHIE

.

R O D E Z

.

F R A N C E

.

C A B A N A S

N O

R I O

.

A I R E S

M A T E U S

.

E V O R A

.

P O R T U G A L

.


L A G O A

40

VOYAGES

I

D A S

ART

I

F U R N A S

.

S A O

PHOTOGRAPHIE

M I G U E L

.

A Ç O R E S

.

L A G O A

D O

F O G O

.

S A O

M I G U E L

.

A Ç O R E S

.


41

LETTRES DE RECOMMANDATION

Portfolio  
Portfolio  
Advertisement