Page 1

2012 SCORECARD DU PARTENAIRE POUR European Commission

PROFIL DE L'ORGANISATION

PAYS OU L'ORGANISATION S'ENGAGE

Le rôle que joue l'UE dans les communications mondiales relatives à la santé en 2010 engage celle-ci à renforcer les systèmes de santé à l'aide des processus IHP+. La Commission soutient activement l’IHP+ et elle est membre de l’équipe dirigeante.

RESULTATS ATTENDUS

Burundi

EVALUATION

DRC

Mozambique Nigeria

OBJECTIF-CIBLE

PROGRES GENERAUX

Un accord national IHP+ ou une entente équivalente a été signé par l’agence dans 100% des pays IHP+ dans lesquels ils sont présents. Objectif-cible = 100%.

Les engagements sont documentés et convenus mutuellement

100% 2005/7 2011

En 2011, 100% de l’aide offerte dans le secteur de la santé a été rapporté par l’agence dans les budgets nationaux sectoriels de santé, soit une augmentation par rapport à 29%. Objectif-cible = réduction de 50% de l’aide n’apparaissant pas dans le budget (dont ≥ 85% dans le budget).

Le soutien offert repose sur les plans et les stratégies nationaux, y compris le renforcement des systèmes de santé

En 2011, 100% du développement des capacités a été offert par l’agence par l’intermédiaire de programmes coordonnés, soit une augmentation par rapport à 0%. Objectif-cible = 50.0%.

85% 2005/7 2011 50% 2005/7 2011

En 2011, 35% de l’aide offerte dans le secteur de la santé a été fourni par l’agence par l’intermédiaire d’approches axées sur les programmes, soit une augmentation par rapport à 29%. Objectifcible = 66%.

66% 2005/7 2011 90%

Les engagements financiers sont à long terme

En 2011, 90% de l’aide offerte dans le secteur de la santé a été fourni par l’agence par l’intermédiaire d’engagements pluriannuels, soit une augmentation par rapport à 64%. Objectif-cible = 90%.

2005/7 2011

71%

Les fonds sont décaissés de façon prévisible, selon l'engagement

En 2011, 93% des décaissements de fonds alloués dans le secteur de la santé fournis par l’agence ont été faits conformément aux échéanciers convenus, une diminution par rapport à 100%. Objectif-cible = 71%.

*

L’aide sectorielle en santé offerte par l’agence qui a utilisé des systèmes d’approvisionnement nationaux se consideró que no procedía para EC.

2005/7 2011

80% 2005/7 2011

Les systèmes d'approvisionnement et de gestion des finances publiques des pays sont utilisés et renforcés

En 2011, 100% de l’aide offerte dans le secteur de la santé a été fourni par l’agence par l’intermédiaire des systèmes de gestion des finances publiques, soit une augmentation par rapport à 30%. Objectif-cible = diminution de 33% de l’aide offerte sans utiliser les systèmes de gestion des finances publiques (dont ≥ 80 % utilisent les systèmes nationaux).

En 2011, le nombre d’unités de mise en œuvre de projets parallèles utilisés par l’agence dans les pays étudiés était de 5.0, une diminution par rapport à 11.0. Object-cible = réduction de 66% du nombre d’unités de mise en œuvre de projets parallèles.

Les ressources sont gérées pour l'obtention de résultats en matière de développment

Une responsabilité mutuelle est perceptible

En 2011, des cadres nationaux d’évaluation de la performance ont été utilisés de façon systématique par l’agence pour évaluer les progrès accomplis dans 75% les pays IHP+ où ils sont présents. Objectif-cible = 100%.

En 2011, l’agence a participé aux évaluations mutuelles des progrès accomplis dans le secteur de la santé en dans 67% des pays IHP+ lesquels ils sont présents. Objectif-cible = 100%.

NO DATA

80% 2005/7 2011

2005/7 2011

Lower values are better

100% 2005/7 2011

100% 2005/7 2011

100%

Participation significative de la société civile.

objectif atteint

progrès accomplis vers la réalisation de l’objectif

En 2011, des données dans 100% des pays IHP+ indiquent que l’agence a soutenu l’engagement de la société civile envers les processus relatifs aux politiques dans le secteur de la santé. Objectif-cible = 100%.

aucun progrès ou la régression

données non fournies

2005/7 2011

mesure ne s’applique pas

Objectif convenu

*La performance est évaluée seulement au Niger, au Rwanda, au Sénégal, au Sierra Leone et en Ouganda. L’approvisionnement financé au moyen d'un appui budgétaire n’est pas compté non plus. Par conséquent, il est possible que l’évaluation ne reflète pas entièrement les progrès accomplis et pourrait ainsi constituer une sous-évaluation.


Ces renseignements supplémentaires sont présentés par l'organisation pour expliquer les mesures spécifiques qu'elle prend pour mettre en oeuvre ses engagements IHP+ par rapport aux huit résultats attendus ou pour qualifier ses mesures de progrès. La CE a signé des pactes dans tous les pays où ils existent.

Au Burundi, le financement CE est inscrit dans le budget national mais pas dans le budget spécifique du ministère de la Santé. Une présentation du financement externe de la santé a été préparée dans le cadre de la coordination du secteur de la santé. En RDC, un modèle de MTEF a été élaboré et tous les principaux programmes sectoriels devraient être inclus dans le budget 2012. Au Mozambique, tout le soutien est conforme au budget. Au Nigeria, les Comptes de la santé nationale du ministère fédéral de la Santé devraient englober à l’avenir l’intégralité du financement CE dédié à la santé.

En RDC, tous les programmes sont pluriannuels. Au Burundi, le soutien CE dure de 1 à 5 années, mais s’étale sur 2 à 3 ans. Au Nigeria, le soutien CE existe depuis 2002.

Design licensed with Creative Commons with some restrictions, 2010

DETAILS SUR CE QUE FAIT L'ORGANISATION POUR OBTENIR DES RESULTATS

Au Mozambique, tous les fonds utilisent des systèmes nationaux. Au Nigeria et en RDC, la politique d’achats fait appel aux procédures du Fonds européen de développement (FED). En RDC, les procédures FED sont employées, mais les fonds sont acheminés par l’intermédiaire d’organisations fiduciaires nationales.

En RDC, on emploie le cadre national chargé du suivi et de l’évaluation. Au Burundi, le cadre d’évaluation de la performance ne s’applique pas à l’échelon national. Au Nigeria, le cadre des résultats du Plan national stratégique de développement de la santé (« National Strategic Health Development Plan ») forme la base du suivi et de l’évaluation.

Au Burundi et au Nigeria, des comptes rendus annuels conjoints sont organisés. Au Nigeria, tous les efforts sont consentis pour assurer un suivi commun du soutien en matière d’éradication de la polio. Cependant, cette pratique est moins courante pour le composant « immunisation de routine » de l’action. Il est prévu de réaliser des évaluations mutuelles au titre du 10ème FED.

La CE soutient la société civile dans les 4 pays, soit au moyen d’un financement direct, soit au moyen d’un système de parrainage.

COMMENT INTERPRETER CE SCORECARD Rèsultats attendus: Refléter les engagements clés qui ont été pris dans le cadre du Pacte mondial IHP+. Evaluations: Le symbole indique que l'Agence a atteint les objectfs relatifs aux mesures de la performance standard, le symbole indique qu'elle fait actuellement des progrès et le symbole indique qu'elle n'a pas fait de progrès en ce qui concerne les 12 mesures de la performance standard. Le terme Objectif cible décrit les données agrégées sur lesquelles l’Évaluation est fondée et inclut une comparaison de la performance de 2011 et de la performance de l'année de référence. Les progrès globaux sont indiqués dans deux tableaux comprenant les données agrégées relatives à l’agence concernée dans tous les pays où un soutien a été rapporté dans le secteur de la santé. Dans la majorité des cas, l’objectif cible convenu pour chaque mesure de la performance standard est une ligne rouge. Les évaluations du scorecard constituent des agrégats de performance dans un certain nombre de pays. Les agrégats peuvent dissimuler des variations dans la performance des partenaires. NB : Les évaluations présentées ici sont fondées sur des données autodéclarées. IHP+Results a pris des mesures pour trianguler ces données à l'aide d'autres sources.De plus amples renseignements sont accessibles sur le site Web : www.ihpresults.net

Produced by the independent North-South Consortium for IHP+Results, mandated by IHP+ Global Compact signatories. See www.ihpresults.net

La totalité du financement est déboursée au niveau du pays. On constate des fluctuations des taux de change entre les transferts en € vers des comptes pays en dollars américains.


EC  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you