Page 1

janvier - mars 2014 programme


· ÉQUIPE Directeur et conseiller culturel Balázs ABLONCZY info@instituthongrois.fr Chargée de programmation artistique Judit BARANYAI j.baranyai@instituthongrois.fr Responsable du pôle sciences et enseignement Franciska DEDE f.dede@instituthongrois.fr Responsable financière Nóra BESSENYEI n.bessenyei@instituthongrois.fr Assistante de direction Judit FONTANAROSA info@instituthongrois.fr Responsable de la bibliothèque Gábor ORBÁN g.orban@instituthongrois.fr Chargé de projets visuels József KERESZTES-NAGY j.keresztes@instituthongrois.fr Chargé de mission (informatique) János HŐGYÉSZI j.hogyeszi@instituthongrois.fr Accueil Dóra BÖRCSÖK, Júlia SÁNDOR accueil@instituthongrois.fr

COURS DE HONGROIS L’Institut hongrois vous propose, pour le semestre de printemps 2014, des cours de hongrois de plusieurs niveaux : débutant, faux-débutant 1-3, niveau moyen 1-2, avancé 1-2, en groupe restreint de 4 à 10 personnes, dispensés par des professeurs de langue maternelle hongroise. Les cours se composent d’exercices oraux et écrits, et visent à l’acquisition des compétences de base suivantes : parcours grammaticaux, enrichissement du vocabulaire à partir de contenus thématiques, capacité à conduire une conversation quotidienne, apprentissage et amélioration de la prononciation et développement de la compréhension. Ils ont lieu dans l'après-midi (de 16h45 à 18h45) et le soir (de 18h45 à 20h45) : 120 minutes par semaine et 15 semaines par semestre. Tarif : 320€/semestre. La fiche d’inscription, téléchargeable sur notre site internet, doit être envoyée à l’adresse suivante : f.dede@instituthongrois.fr Date limite d’inscription : le 7 février 2014. Le semestre de printemps débute la semaine du 17 février. L’Institut hongrois propose des cours particuliers, également à plusieurs niveaux. Tarif : 300€ pour 10 cours de 60 minutes, les horaires étant à définir avec les professeurs. EXAMEN DE LANGUE HONGROISE

· CRÉDITS Relecture : Anne Veevaert Impression : Les Grandes Imprimeries Imprimé en 1000 ex. Couverture : Ildi Hermann : Series Daughters

· PARTENAIRES

En tant que centre d’examen, l’Institut hongrois offre chaque année la possibilité de s’inscrire aux épreuves de langue hongroise, aux différents niveaux définis par l’ECL (European Consortium for the Certificate of Attainment in Modern Languages). Dates des examens pour le semestre de printemps 2014 : niveau A2, B1 et C1 le 13 juin et niveau B2 le 14 juin. L’examen comprend pour chaque niveau, une épreuve orale et écrite, chacune constituée de


deux parties : écoute-compréhension et conversation pour l’oral, lecture et composition pour l’écrit. Nous invitons les candidats à s’entraîner à l’aide des tests d’examen accessibles sur le site internet de l’ECL. Le prix de l’inscription à l’examen complet est de 80€, l’inscription pour l’oral ou l’écrit seul coûte 48€. Renseignements : www.ecl.hu, inscription jusqu’au jeudi 15 mai : f.dede@instituthongrois.fr ATELIERS POUR ENFANTS Tous les mercredis à partir du 8 janvier, l’Institut hongrois propose des cours de hongrois dédiés aux enfants et aux jeunes âgés de 3 à 14 ans. Les groupes sont constitués en fonction de l’âge, les cours ont lieu de 15h30 à 16h15 et de 16h15 à 17h. Pour les plus petits, l’enseignement est axé sur des comptines, des chants et des contes ; pour les plus âgés, l’accent est plutôt mis sur les connaissances de base de la littérature et de l’histoire hongroises. Manók/Lutins : 4-5 ans de 15h30 à 16h15 et Törpék/Nains : 3-4 ans de 15h30 à 16h15 Animatrice : Mme Zsófia Varró

Kis Óriások/Petits Géants : 6-7 ans de 15h30 à 16h15 et Nagy Óriások/ Grands Géants : à partir de 8 ans de 16h15 à 17h Animatrice : Mme Éva Erdélyi. Contact : Franciska Dede Email : f.dede@instituthongrois.fr Un atelier de danse folklorique attend les plus jeunes chaque mercredi après-midi de 17h à 18h. L’atelier commence le 8 janvier. Contact : Júlia Eredics | Tél. : +33 6 99 55 76 14 Email : jula.hu@gmail.com FÊTE DE LA LANGUE HONGROISE L’Institut hongrois lance un concours de belle prononciation pour tous ceux qui apprennent le hongrois ou perfectionnent leurs compétences. Le concours aura lieu dans le cadre d’une fête de la langue hongroise au mois d’avril. Les candidats sont invités à prendre connaissance des conditions de participation et de la sélection de poèmes à réciter qui seront consultables à partir de février sur le site internet : www.instituthongrois.fr et à la Médiathèque de l’Institut hongrois.


Janvier

Concert de Dénes Várjon | musique | Cité de la Musique 13 janvier à 20h – p.7 Le cocon familial | exposition | Institut hongrois 16 janvier - 28 mars – p.4 Sur le départ de Vaclav Havel | cinéma | Institut hongrois 18 janvier à 16h – p.10 Elnémulás (Silence) de Miklós Hubay | théâtre | Institut hongrois 22 janvier à 20h – p.18 Courts-métrages hongrois | cinéma | Institut hongrois 24 janvier à 20h – p.10 All that I love de Jacek Borcuch | cinéma | Institut hongrois 25 janvier à 16h – p.10 Soirée littéraire Ladislas Gara | littérature | Institut hongrois 28 janvier à 19h – p.14

Février Atelier de danse | danse | Institut hongrois 4 février à 18h – p.19 JINX 103 - József Trefeli, Gábor Varga | danse | Centre Nationale de la Danse 5-7 février à 19h – p.19 Soirée Bartók avec Ágnes Herczku | musique | Institut hongrois 6 février à 20h – p.8 Récital piano avec Philippe Guilhon-Herbert | musique | Institut hongrois 7 février à 20h – p.7 Traduire l’intraduisible | conférence | Institut hongrois 11 février à 19h30 – p.16 Remise du Prix Nicole Bagarry-Karátson | Institut hongrois 12 février à 19h – p.20 Le grand cahier de János Szász | cinéma | Institut hongrois 15 février à 16h – p.11 Compagnie Le Théâtre Ouranos : La famille Tót | cinéma | Institut hongrois 18 février à 20h – p.11 Itinéraires et rencontres | littérature | Institut hongrois 19 février à 19h30 – p.15 Amours aveugles de Juraj Lehotský | cinéma | Institut hongrois 22 février à 16h – p.13


Quel avenir pour le quartier juif de Budapest ? | exposition | Institut hongrois 27 février - 8 mars – p.5 Documentaires sur le quartier juif de Budapest | cinéma | Institut hongrois 28 février à 20h – p.12

Mars Quel avenir pour le quartier juif de Budapest ? | table ronde | Institut hongrois 1er mars, à 14h – p.17 Inauguration de Squaring the circle d’Attila Csörgő | exposition | Palais de Tokyo 8-15 mars – p.6 Carnaval pour enfants | Institut hongrois 12 mars, à 15h30 – p.20 Remise du Prix Hungarica 2014 | Institut hongrois 13 mars, à 19h – p.20 Commémoration | fête nationale | Institut hongrois 14 mars, à 19h – p.21 Sur les traces de l’identité nationale naissante... | conférence | Institut hongrois 18 mars, à 19h30 – p.17 Le Baron de Crac de Karel Zeman | cinéma | Institut hongrois 20 mars, à 18h – p.13 Le Miroir aux alouettes de Ján Kadár et Elmar Klos | cinéma | Institut hongrois 21 mars, à 18h – p.13 Nous filmons le peuple ! de Ania Szczepanska | cinéma | Institut hongrois 22 mars, à 16h – p.13 Académie Liszt avec Giovanni Bellucci | musique | Institut hongrois 25-27 mars, à 19h – p.8 Récital piano avec Sarah Lavaud | musique | Institut hongrois 29 mars, à 20h – p.9 Cantate de Miklós Jancsó | cinéma | Institut hongrois 28 mars, à 18h – p.13

http://ihongrois.fr/fr/programmes


Ildi Hermann : Series Daughters

EXPOSITION

LE COCON FAMILIAL

·

·

16 janvier - 28 mars Institut hongrois Entrée libre vernissage : 16 janvier à 19h Szabolcs Barakonyi, Ágnes Eperjesi, Krisztina Erdei, Marcell Esterházy, Viola Fátyol, Zsolt Fekete, Ildi Hermann, Gábor Arion Kudász, Balázs Telek, Viktor Váradi L’exposition intitulée Le cocon familial présente un parcours autour de la photographie contemporaine hongroise qui a pour point de départ le simple fait que les modèles de ces œuvres sont des membres, fictifs ou réels, de la famille du photographe. L’exposition examine, sans prétendre à l’exhaustivité, la manière dont ces artistes contemporains, aux frontières de la réalité et de la fiction, représentent, mettent en scène, dirigent, utilisent les personnes qui leur sont les plus proches au service de leur création. L’institution de l’album-photos familial qui, grâce aux moyens techniques, fait partie de notre vie depuis plusieurs générations, offre aux photographes un terreau fertile pour leurs expérimentations et leurs créations picturales. Ce point de départ représente une source d’inspiration d’autant plus significative qu’elle permet en fin de compte au photographe lui-même de lever le voile et de donner accès à sa sphère privée et à son histoire personnelle. Ces récits et ces instantanés, ces confessions volées et ces mensonges mis en scène posent en eux-mêmes beaucoup de questions qui, en définitive, nous interrogent sur la responsabilité et la nature humaine en général dont le cocon familial est le laboratoire idéal. Sári Stenczer L’exposition a été réalisée en collaboration avec La Maison Mai Manó – Maison hongroise de la photographie.


QUEL AVENIR POUR LE QUARTIER JUIF DE BUDAPEST ? 27 février - 8 mars

· Institut hongrois · Entrée libre

Sélection de photos d’István Jávor et de Martin Fejér, deux observateurs infatigables du 7ème arrondissement de Budapest qui consignent depuis de longues années tous les changements qui y sont survenus. Immortalisant riverains, communautés religieuses, artisans, petits commerçants et « bars de ruines », leurs images nous plongent dans un univers dont certaines facettes risquent de disparaître à jamais.

p.5


Attila Csörgő : Squaring the Circle | © photo : Nils Klinger

INAUGURATION DE SQUARING THE CIRCLE D’ATTILA CSÖRGŐ

·

8 mars – 15 mars Palais de Tokyo 13 avenue du Président Wilson, 75016 Paris En 2012, à l'occasion du centenaire de la première mesure des rayons cosmiques, plusieurs astrophysiciens de l'Université Paris Diderot ont souhaité passer commande d'une œuvre qui incarnerait les enjeux conceptuels voire métaphysiques ou spirituels liés à l'objet de leur recherche. Réalisée dans le cadre de l'action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, la commande a été confiée à l'artiste hongrois Attila Csörgő. Après une première présentation du prototype de l'œuvre à la Documenta de Kassel en 2012, la sculpture définitive, intitulée Squaring the Circle, sera inaugurée au Palais de Tokyo. À cette occasion, une conférence inaugurale réunira le Prix Nobel d'astrophysique Georges Smoot, le philosophe Daniel Heller-Roazen, le sociologue Bruno Latour et Róna Kopeczky, historienne de l'art. Squaring the circle, œuvre réalisée par Attila Csörgő, pour le Laboratoire Astroparticule et cosmologie (Paris) de l’Université Paris Diderot, dans le cadre de l’action Nouveaux Commanditaires, soutenue par la Fondation de France, avec la médiation d’Objet de production, Paris. www.palaisdetokyo.com | www.objetdeproduction.com


musique CONCERT DE DÉNES VÁRJON

·

·

13 janvier à 20h Cité de la Musique 221, Av Jean Jaurès 75019 Paris Le pianiste hongrois Dénes Várjon, qui fut notamment l’élève de György Kurtág et d’András Schiff, propose un programme dédié à la nuit, conduisant pas à pas l’auditeur depuis les Nocturnes de Chopin vers l’impressionnante page que constituent les Musiques nocturnes du quatrième mouvement de la suite En plein air de Bartók (1926). On y entend se superposer comme des stridulations d’insectes, des cris d’oiseaux ou des froissements d’ailes, sur fond desquels se dégage une lointaine mélodie. En coopération avec la Cité de la Musique

photo : Róbert Bácsi

SOIRÉE BARTÓK AVEC ÁGNES HERCZKU

·

·

6 février à 20h Institut hongrois Entrée : 5/3€ Le programme de ce concert vous fera découvrir l’album Bartók d’Ágnes Herczku (Hagyományok Háza, 2007) enregistré avec les pianistes Margit Kincses et Tímea Djerdj, sous la direction du musicologue László Kelemen. La particularité du disque Béla Bartók : Chansons traditionnelles hongroises pour voix et piano est d’offrir une version originale des œuvres du compositeur, interprétées ici non par une artiste lyrique, mais par une grande voix de la musique traditionnelle. Ágnes Herczku, soliste au sein du prestigieux Ensemble folklorique national de Hongrie, est considérée comme l’une des plus belles voix de sa génération.

p.7


Récital piano avec

PHILIPPE GUILHON-HERBERT

·

·

7 février à 20h Institut hongrois Entrée : 22/18€ Musicien complet au parcours éclectique, Philippe Guilhon-Herbert étudie auprès de Michel Béroff, Jean-Claude Pennetier et Denis Pascal. Premier Prix de piano, musique de chambre et d’accompagnement, il se produit tant en récital qu’en soliste notamment à l’Opéra de Bastille, au Mozarteum de Salzbourg, à l’Unesco. Ses récents enregistrements (Stravinsky, Prokofiev, Schubert) ont été salués par la critique spécialisée (FFFF de Télérama et Diapason, Pianiste…). Au programme : œuvres de Moussorgski, Schubert, Liszt, Debussy En collaboration avec l’Association Arthèmes

Académie Liszt

AVEC GIOVANNI BELLUCCI

·

·

25-27 mars à 19h Institut hongrois Entrée libre Jacopo Giovannini - Elizaveta Frolova, piano Comme chaque année, en parallèle des Lisztomanias de Châteauroux, se déroule au printemps, à l’Institut hongrois, partenaire du festival, une académie Liszt, dirigée par le pianiste Giovanni Bellucci. Elle a pour but d’approfondir la connaissance du compositeur hongrois.


Récital piano avec

SARAH LAVAUD

·

·

29 mars à 20h Institut hongrois Entrée : 22/18€ Remarquée dès l'âge de quatorze ans par François-René Duchâble, lauréate de concours internationaux (Canals, Rubinstein...), Sarah Lavaud se produit en France et en Europe (Espagne, Italie, Pays-Bas, Suède...), s’investissant dans la défense des œuvres rares ou méconnues du répertoire (Janacek, Koechlin) et la recherche de nouvelles approches de la performance scénique (concerts commentés, théâtre musical). Son nouveau CD dédié aux œuvres de Janáček vient de sortir chez Hortus. Au programme : œuvres de Janáček, Beethoven, Liszt, Schumann En collaboration avec l’Association Arthèmes

p.9


cinéma

SUR LE DÉPART DE VACLAV HAVEL

·

·

18 janvier à 16h Institut hongrois Entrée : 5/3€ Fiction, République Tchèque, 2011, 90’, VOSTF avec Josef Abraham, Dagmar Havlova Veskrnova, Barbara Seidlova Une comédie douce-amère qui raconte l’histoire d’un chancelier sur le point de quitter le pouvoir. Il voit tout à coup s’écrouler son univers et son entourage le trahir, dans une confrontation sans merci avec son peu scrupuleux successeur. Havel s’est inspiré librement du Roi Lear de Shakespeare et de la Cerisaie de Tchekhov. (12 nominations pour le prix du Lion tchèque - Český lev 2012).

COURTS-MÉTRAGES HONGROIS

·

·

24 janvier à 20h Institut hongrois Entrée libre Lágy eső (Douce pluie) de Dénes Nagy, 2013, VOST français, 28’ Pingvinkonstrukció (Construction de pingouin) de Mihály Schwechtje 2013, VOST anglais, 15’ Nagyanyám köldöke (Le nombril de ma grand-mère) de Lakos Nóra 2013, VOST anglais, 10’ 180/100 de Bálint Nagy et Nándor Lőrincz, 2011, VOST anglais, 25’ Kispárizs (Petit Paris) d’Orsi Nagypál, 2013, VOST anglais, 14’

ALL THAT I LOVE DE JACEK BORCUCH

·

·

25 janvier à 16h Institut hongrois Entrée : 5/3€ Fiction, Pologne, 2010, 95’, Couleur, VOSTF avec Mateusz Koścukiewicz, Jakub Gierszał, Mateusz Banasiuk Pologne, 1981. Derrière le rideau de fer, Janek, fils de militaire, crée un groupe de rock avec des copains et s’amourache de Basia, dont la famille, composée de sympathisants à la cause de Walesa, déteste le père de Janek. Famille, amis, copine : l’ado est peu à peu contraint de faire des choix qui vont bouleverser sa vie. | Sélection officielle Oscar 2011 Sélection officielle Sundance 2010 | Sélection officielle Bruxelles 2010


LE GRAND CAHIER DE JÁNOS SZÁSZ

·

·

15 février à 16h Institut hongrois Entrée 5/3€ Hongrie, 2013, 1h49 minutes Dans la grande ville la guerre fait rage. Pour les protéger, une femme dépose ses deux jumeaux chez leur grand-mère à la campagne. Celle-ci, vieille femme méchante, sale et avare, les admet tout juste chez elle. Les deux enfants, livrés à eux-mêmes, apprendront à surmonter le froid, la faim et les cruautés dans un pays dévasté, en notant chaque jour leur quotidien dans ce grand cahier. D’après le roman d’Ágota Kristóf

Compagnie Le Théâtre Ouranos :

LA FAMILLE TÓT

·

·

18 février à 20h Institut hongrois Entrée libre Après la première lecture de la pièce de théâtre La Famille Tót d’István Örkény, présentée à l’Institut en avril 2012 par la Compagnie Le Théâtre Ouranos, nous vous invitons à la projection du film de la pièce tourné en juin dernier. Un beau matin débarque chez les paisibles Tót un étrange et tyrannique commandant. Comment ils finiront par s’en débarrasser, c’est toute l’histoire de cette grande farce profonde aux arrière-plans subtils et amers d’apologue.

p.11


AMOURS AVEUGLES DE JURAJ LEHOTSKÝ

·

·

22 février à 16h Institut hongrois Entrée 5/3€ Slovaquie, 2008, 77’ « Représenter des aveugles au cinéma n'est jamais anodin : en mettant en scène le rapport au monde de personnes privées du sens visuel, les cinéastes interrogent la pratique même de leur art. Dans Amours aveugles, le réalisateur slovaque Juraj Lehotský a pris le parti de suivre quatre aveugles de naissance et de travailler avec eux sur l'essence du sentiment amoureux. Dès lors que la beauté physique n'est plus un critère d'élection, et qu'il n'est plus de sens à capter les échanges de regards, l'enjeu formel du film consiste à réinventer la manière de représenter l'amour, le plus grand de tous les sujets de cinéma. » Isabelle Regnier, Le Monde, 2009

DOCUMENTAIRES SUR LE QUARTIER JUIF DE BUDAPEST

·

·

28 février à 20h Institut hongrois Entrée libre Projection de documentaires réalisés par István Jávor sur la vie du quartier juif de Budapest. Negyedem, negyeded (Mon quartier, ton quartier) 53' VOST anglais Mesék a Zsidó negyedből (Contes du quartier juif) 35' VOST anglais Bűvös város (Ville magique) 15' VOST anglais


FESTIVAL L’EUROPE AUTOUR DE L’EUROPE 20 mars à 18h

· Institut hongrois · Entrée 5€

Le Baron de Crac (Baron Prásil) de Karel Zeman (Fiction, Tchécoslovaquie, 1961, 83’, NB, VOSTF) Avec Miloš Kopecký, Rudolf Jelínek, Jana Brejchová. Prix du meilleur film à Locarno 1962 En posant le pied sur la Lune, le cosmonaute Toník ne s’attendait pas à rencontrer ses illustres prédécesseurs Impey Barbicane, Cyrano de Bergerac et le Baron de Crac. Croyant avoir affaire à un autochtone, le Baron décide de l’emmener sur Terre pour lui faire découvrir les beautés des civilisations terrestres.

21 mars à 18h

· Institut hongrois · Entrée 5€ · projection sous réserve

Le Miroir aux alouettes (Obchod na korze) de Ján Kadár et Elmar Klos (Fiction, Tchécoslovaquie, 1965, 125’, NB, VOSTF) Avec Jozef Kroner, Ida Kaminska, Frantisek Zvarik, Hana Slikova Oscar du meilleur film étranger 1966 En 1942, dans un petit village de Slovaquie sous l’Occupation, le menuisier Tono doit accepter la gérance d'une mercerie, appartenant à une vieille femme juive, Mme Lautmanova, totalement ignorante des nouvelles lois raciales. Tono finit par la protéger. Jusqu’au jour où la population yiddish est rassemblée sur la grand place pour être déportée...

22 mars à 16h

· Institut hongrois · Entrée 5€

Nous filmons le peuple ! d'Ania Szczepanska (Documentaire, France, 2013, 57’, NB/C, VOFR) Avec Andrzej Wajda, Krzysztof Zanussi, Marcel Łoziński, Ryszard Bugajski, Krystyna Janda. Le documentaire dévoile la manière dont les grands réalisateurs réussissaient à raconter la vérité sur leur pays et leur peuple sous le régime soviétique, dans les années 70 en Pologne.

28 mars à 18h

· Institut hongrois · Entrée 5€

Cantate (Oldás és kötés) de Miklós Jancsó (Fiction, Hongrie, 1963, 90’, NB, VOSTF) Avec Zoltán Latinovits, Béla Barsi, Miklós Szakáts, Andor Ajtay. Ambrus est un chirurgien confronté à une opération compliquée du cœur. Mais, entouré d’amis artistes et dans une impasse amoureuse, il est en crise et ne trouve plus d’objectifs à sa vie. Il décide alors d’aller se ressourcer dans son village natal auprès de la figure charismatique de son père.

p.13


photo : PIM

littérature

SOIRÉE LITTÉRAIRE LADISLAS GARA

·

·

28 janvier à 19h Institut hongrois Entrée libre La soirée littéraire de l’Institut hongrois fait suite à la conférence organisée par le Musée littéraire Petőfi de Budapest en mars dernier sur l’œuvre de Ladislas Gara et tente de nous faire mieux connaître cet homme de lettre hongrois, décédé il y a presque 50 ans. Gara a bénéficié, dès ses débuts, de l’appui amical des littérateurs français et des éditeurs parisiens. C’est ainsi que sont parus en français des dizaines de classiques hongrois, dont L’Anthologie de huit siècles de poésie hongroise marque le couronnement en 1962. Participants à la table ronde : Ioana Popa, sociologue, chercheur au CNRS ; Bill Reed, traducteur littéraire ; André Farkas, journaliste. Extraits lus par Cécile Falcon, comédienne. Soirée modérée par Timothé Goupil, journaliste.


ITINÉRAIRES ET RENCONTRES

·

·

19 février à 19h30 Institut hongrois Entrée libre Mercredi des bouquins : Gyula Krúdy, N.N. et Dezső Kosztolányi, Portraits (parus aux Éditions La Baconnière, Collection Ibolya Virág, 2013). Deux chefs-d’œuvre de l’entre-deux-guerres très différents, écrits par deux grands écrivains novateurs au talent inimitable. Le court roman de Krúdy, dans lequel la prose de l’écrivain se déploie dans toute sa richesse, est une balade enchanteresse en Hongrie orientale et dans l’âme humaine, tandis que le recueil de Kosztolányi présente un genre littéraire nouveau : trentecinq entretiens imaginaires pimpants, attendris et parfois cruels avec les représentants des métiers les plus divers. Ouvrages présentés par Ibolya Virág, éditrice, traductrice littéraire et Michel Crépu, écrivain, critique littéraire, directeur de la Revue des Deux Mondes. Extraits lus par le comédien Vincent Németh. La soirée sera suivie d’un verre de l’amitié.

p.15


colloque conférence CHAIRE TOURNANTE Afin d’ouvrir leur formation en langue, littérature et civilisation hongroises à des expériences et pratiques variées, l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, l’Université Paris-Sorbonne Paris 4 et l’Institut hongrois ont pris l’initiative de créer une chaire tournante. Elle accueille des personnalités francophones, connues pour la qualité de leurs travaux et l’originalité de leurs initiatives dans le cadre de conférences-débats ouvertes au grand public.

·

·

11 février à 19h30 Institut hongrois Entrée libre Traduire l’intraduisible « Pour moi, tous les problèmes de traduction sont surtout des questions philosophiques, telles que : qu’est-ce qui compte pour la traduction d’un texte ? Qui décide et d’après quels critères ? Quelles sont les différences principales entre traduction humaine et traduction automatique ? Quelle réalité recouvrent les concepts tels que la fidélité, l’exactitude, l’adéquation ou l’équivalence ? L’acte de traduire est en effet une activité humaine qui comporte de lourds paradoxes. Ma communication essayera d’en présenter quelques-uns, à l’aide d’exemples concrets tirés de textes appartenant à des genres différents. » Intervenant : Sándor Albert, professeur à l’Université de Szeged. Soirée animée par Thomas Szende, professeur à l’INALCO


photo : Fortepan

·

·

18 mars à 19h30 Institut hongrois Entrée libre Sur les traces de l’identité nationale naissante : le cas de Kassa/Košice Nationalisme et naissance de l'identité nationale moderne dans les villes multiculturelles de la Hongrie du 19ème siècle. Le cas de Kassa/Kaschau/Košice. La composition multiethnique de leur population caractérisait la plupart des villes de Hongrie. Quel était le visage du nationalisme hongrois dans ces communautés multiculturelles, comment a-t-il influencé leur représentation politique ? La conférence examinera ces questions au niveau de la nation, mais aussi au niveau local en prenant l’exemple d’une ville prestigieuse, Kassa, qui au milieu du 19ème siècle était habitée par des Allemands, des Hongrois, des Slovaques et des Juifs. Intervenant : Gábor Czoch, professeur à l'Université ELTE de Budapest. Soirée animée par Clara Royer, maître de conférences spécialiste des cultures d'Europe centrale à l'Université Paris-Sorbonne.

QUEL AVENIR POUR LE QUARTIER JUIF DE BUDAPEST ?

·

·

1er mars, à 14h Institut hongrois Entrée libre La table ronde sera consacrée à l’un des endroits les plus fascinants de Budapest, l’ancien quartier juif du 7ème arrondissement de Pest dont le destin incertain est suivi de près par le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Les représentants d’ÓVÁS ! (association fondée en 2004 pour sauver le quartier juif), des Mardis hongrois de Paris et de l’Association Paris Historique, ainsi que des architectes, urbanistes, sociologues, écrivains et journalistes participeront au débat.

p.17


photo : Théâtre Csokonai

Théâtre

ELNÉMULÁS (SILENCE) DE MIKLÓS HUBAY

·

·

22 janvier à 20h Institut hongrois Entrée libre Spectacle en hongrois Sous-titrage en français

·

La pièce a été inspirée par la rencontre entre Jean-Luc Moreau, ami philologue du dramaturge, et la dernière locutrice de la langue kamasse. « En l’écoutant parler, elle pouvait croire qu’elle avait affaire à un autre survivant puisque que Jean-Luc Moreau avait appris le kamasse dans une bibliothèque parisienne. Le dialogue dans cette langue en voie de disparition, langue maternelle pour l’une, langue apprise pour l’autre, qu’à part eux, seul le bon Dieu, que la survivante priait chaque jour en kammase, parlait, devait être une expérience particulièrement émouvante. C’est cette histoire qui m’a donné l’idée de créer une pièce dont le héros ne serait pas un être humain mais le chef d’œuvre collectif de tout un peuple. »


ATELIER DE DANSE

avec József Trefeli et Gábor Varga

·

·

4 février de 18h à 21h Institut hongrois Entrée : 15/10€ Réservation obligatoire : accueil@instituthongrois.fr Hongrois de la diaspora, nés respectivement en Australie et dans l’Union soviétique, József Trefeli et Gábor Varga allient avec un naturel déconcertant les formes d’expression de la danse contemporaine et de la danse traditionnelle hongroise. Leur atelier est ouvert à tous les amoureux de la danse. József Trefeli est danseur, chorégraphe, professeur de danse, il obtient son Bachelor of Arts en danse à l’Université de Melbourne. En 2005, il fonde sa propre compagnie et présente une douzaine de spectacles dans le monde entier. Gábor Varga commence sous le signe de la danse hongroise traditionnelle, à l’école Talentum de Budapest (1995-2000), avant d’intégrer les P.A.R.T.S. d’Anne Teresa De Keersmaeker à Bruxelles. Il travaille avec des chorégraphes réputés.

JINX 103

József Trefeli, Gábor Varga / Cie József Trefel

·

·

5 - 7 février à 19h Centre Nationale de la Danse Entrée libre Entre danse traditionnelle hongroise, danse contemporaine et percussions corporelles, ils n’hésitent pas à mélanger les genres et les rythmes. Leurs corps comme instruments, ils vont de claquements de doigts en frappes diverses, créant une dynamique de mouvement pour le moins énergique. Pieds légers et rapides comme l’éclair, torsions, grands sauts, entrelacements de jambes qui dessinent l’espace : tout se croise en un spectacle explosif et étonnant. En investissant l’espace public, JINX 103 cristallise cette collaboration intense, la métamorphosant en une synthèse expressive hors norme. Conception et interprétation : József Trefeli, Gabor Varga

p.19


Remise du

PRIX NICOLE BAGARRY-KARÁTSON

·

·

12 février à 19h Institut hongrois Entrée libre Ce prix perpétue la mémoire d’une traductrice exemplaire. Fondé en 2003, il a pour objectif d’encourager la traduction d’œuvres littéraires hongroises par des traducteurs de langue maternelle française.

CARNAVAL POUR ENFANTS

·

·

12 mars à 15h30 Institut hongrois Entrée libre Comme les années précédentes, nous invitons les plus jeunes à participer à notre bal masqué qui verra défiler des princesses, des Zorro, des Petits chaperons rouges et nous leur proposons un concours de déguisement où les masques les plus drôles, les plus sophistiqués et les plus beaux seront récompensés. Programme en langue hongroise. Information et inscription : +33 1 43 26 06 44 E-mail : f.dede@instituthongrois.fr

Remise du

PRIX HUNGARICA 2014

·

·

13 mars à 19h Institut hongrois Entrée libre Créé en 2004, année de l’adhésion de la Hongrie à l’Union Européenne, par l’Association des Amis de l’Institut hongrois de Paris, le Prix Hungarica a pour objectif d’inciter les étudiants des universités et grandes écoles françaises à s’intéresser à la Hongrie. Le prix est attribué chaque année à l’auteur / aux auteurs d’un mémoire ou d’une thèse de doctorat en langue française traitant d’un sujet relatif à la Hongrie. Un jury comprenant des professeurs d’université et des journalistes spécialisés dans les affaires européennes désigne le/les lauréats. Le Prix Hungarica 2014 bénéficie du soutien d’EDF.


Commémoration Son Excellence Monsieur László TRÓCSÁNYI, ambassadeur de Hongrie en France et Monsieur Balázs ABLONCZY, directeur de l’Institut hongrois, conseiller culturel de l’Ambassade de Hongrie vous prient de leur faire l’honneur d’assister à la célébration de la

Commémoration de la révolution et de la guerre d’indépendance de 1848-1849 le 14 mars 2014 à 19h à l’Institut hongrois - 92, rue Bonaparte, 75006 Paris. Un discours sera prononcé par M. Szilveszter E. Vizi, professeur des universités, ancien président de l'Académie des Sciences de Hongrie. La cérémonie sera suivie du concert de l'ensemble Sebő (musique ancienne et traditionnelle) Spectacle en hongrois | Tenue correcte exigée Informations : accueil@instituthongrois.fr, +33 1 43 26 06 44 | Entrée libre dans la limite des places disponibles

p.21


instituthongrois.fr facebook.com/ihongrois

Institut hongrois

MÉDIATHÈQUE mardi – vendredi : 15h - 19h T +33 1 43 26 14 86 mediatheque@instituthongrois.fr Inscrivez-vous à la newsletter sur notre site : www.instituthongrois.fr

http://instituthongrois.fr

92, rue Bonaparte 75006 Paris Horaires : mardi - samedi de 13h30 à 19h30 Fermé le dimanche et le lundi et le 15 mars 2014 (fête nationale) @ : accueil@instituthongrois.fr T : +33 1 43 26 06 44

Profile for Institut hongrois

Institut hongrois - programme 01 03 2014  

92, rue Bonaparte 75006 Paris

Institut hongrois - programme 01 03 2014  

92, rue Bonaparte 75006 Paris

Profile for ihongrois
Advertisement