Page 1

NO 357 JANVIER 2013

COURTAGE - BANQUES ET ASSURANCES à vendre

BANCASSURANCES.CH

villa à aproz

www.bancassurances.ch YVES-ALAIN FOURNIER Case postale - 1996 Basse-Nendaz Route de la Télécabine 5 1997 Haute-Nendaz T 027 207 14 67 - F 027 565 82 82 N 079 306 47 36 info@bancassurances.ch

2

Dr Frédéric et Valérie Schaller Pharmaciens FPH

202 m , terrain 1315 m

2

Route des Ecluses 19 1997 Haute-Nendaz Tél. 027 288 16 66 Fax 027 288 54 45 nendaz.pharmacie @bluewin.ch

« L’amoureux vole un baiser, il encourt perpétuité. »

www.pharmacie denendaz.ch

CHARLES DE LEUSSE

CHF 670'000.–

NENDAZ - SALINS - VEYSONNAZ - LES AGETTES - ISÉRABLES Mensuel indépendant d’information et de publicité paraissant dans les communes de Nendaz, Salins, Veysonnaz, Les Agettes, Isérables • Membres fondateurs: Jacques Bornet - Jeannot Fournier - Christian Glassey Jean-Pierre Guillermin • Abonnements-facturation: case postale 126 - 1997 Haute-Nendaz • Administration: JeanPierre Guillermin (tél. 027 288 12 51) • Responsable d’impression: Jeannot Fournier (tél. 079 301 03 20) Mise en page: IGN, Basse-Nendaz (tél. 027 288 15 36, fax 027 288 16 41, info@echodelaprintse.ch, www.echodelaprintse.ch). Prix au numéro: CHF 5.– TRENTE ET UNIÈME ANNÉE

photos & informations

www.alpimmo.ch 027 288 44 44 info@alpimmo.ch

P.P. 1997 HAUTE-NENDAZ

SALINS

COL DES GENTIANES

Inauguration du nouveau restaurant

Photo Jeannot

M. le Conseiller d’État Maurice Tornay, M. le Président de la ville de Sion Marcel Maurer, Mmes et MM. les députés, conseillers communaux, bourgeoisiaux et généraux, Mmes et MM. bienvenue à Salins, pour fêter la Passe à Sion.

Certains me diront qu’il nous en fallut du temps pour passer à l’acte. Une union telle que réalisée par nos deux communes passe bien évidemment par des analyses approfondies. Une nouvelle identité ne peut se construire sans penser au contexte historique et à la nouvelle organisation politique qu’elle génère. Une projection de l’évolution de la population en prenant en compte la composition et la structure sociale de la nouvelle ville a été faite. Des études sur l’emploi et les activités économiques pouvant émerger de la mise en commun de nos forces apportent des réponses positives. Les compétences techniques à disposition pourront finaliser d’ambitieux projets et valoriseront notre patrimoine villageois. Les nouvelles limites communales donneront aux générations futures la possibilité de concevoir des projets universitaires. Avec des moyens financiers différents, certaines impossibilités d’aujourd’hui deviendront des réalités de demain. Les avantages comme les inconvénients ont été identifiés

LDD

La finalisation de la fusion avec la ville de Sion, Mesdames et Messieurs est bel et bien le résultat prédit d’une histoire commune. Déjà en l’an 1227 de notre ère la dime de Salins, assignée par Pierre de la Tour garantissait une rente en seigle et orge au Chapitre de Sion. Nous nous sommes donc observés, séduits, voire charmés durant quelque 786 ans avant de convoler en justes noces. et mis au regard de tout un chacun. Conclusion, ensemble nous serons plus forts et mieux préparés à relever les défis de demain. Pour faciliter la construction du nouveau Sion, les électrices et électeurs sédunois ont permis à Salins d’être représenté à l’exécutif et au législatif de la ville. Nos rêves se sont réalisés et nous pouvons en être fièrs. Les Mayas avaient annoncé la fin du monde le 21 décembre 2012. Ils avaient raison c’est a cette date précise que l’administration salinsarde fermait ses portes. Une fin du monde symbolique certes, mais qui correspond pour moi à une renaissance en terre sédunoise, une métamorphose de la chrysalide en papillon. Pour conclure, je tiens à remercier le Conseiller d’État, M. Maurice Tornay, pour avoir défendu notre fusion auprès des députés du Grand-Conseil, et pour le soutien qu’il nous a apporté durant cette fusion particulièrement complexe, entre une ville et un village. Mes remerciements vont également au Conseil municipal et général de Sion, par son président de la ville, M. Marcel

Maurer, pour avoir répondu de manière positive à notre demande et aux nombreuses sollicitations que nous avons formulées. Et pour finir mes remerciements vont sans doute aux plus méritants de tous, le Conseil communal de Salins et la commission de fusion pour le travail méthodique fourni durant ces dernières années et le soutien apporté lors cette réunification. Pour moi cette soirée revêt un caractère tout particulier, elle met un terme à ma fonction de Président de la commune de Salins. Une tâche qui m’a procuré de nombreuses satisfactions et qui restera gravée en ma mémoire. Merci à vous, de m’avoir fait confiance durant ces quatre dernières années. Le dernier président de la commune de Salins vous salue et vous souhaite ainsi qu’à vos familles, une très bonne année 2013. Merci de m’avoir prêté une oreille attentive, très bonne soirée parmi nous et aux nombreux Sédunois présents, vous êtes définitivement «Bienvenus chez vous». Nicolas Rossier ■

3,2 millions C’est le coût des investissements que Téléverbier SA a consentis pour la réalisation du nouveau concept. Le restaurant situé sur la commune de Nendaz entre les deux gares des téléphériques des Gentianes a remplacé l’ancien restaurant qui a fonctionné pendant 30 ans dans les anciennes baraques de chantier ayant servi à la construction des téléphériques. Notez que depuis cette année, c’est la société Téléverbier SA qui assure l’exploitation, un accord avec Télénendaz SA ayant été réalisé : cette dernière société exploite quant à elle le restaurant de la Chotte de Tortin, qui doit être transformé tout prochainement.

Photo Jeannot

Pour Salins, Sion c’est l’ouverture, et l’ouverture implique questionnement, analyse, interrogation, réflexion et par déduction bien évidement fusion.

Ouvert depuis le début de la saison, le nouveau restaurant «L’Igloo des Gentianes» a officiellement été inauguré le samedi 19 janvier 2012. Devant un parterre d’invités prestigieux, et des autorités des deux communes, Jean-Pierre Morand président de Téléverbier et Eric Balet directeur ont accueilli les convives dans le nouvel espace. L’ abbé Gilles Roduit a béni les installations. Notez que le parrain du nouveau restaurant Nelson Montfort journaliste sportif sur la chaîne France 2 porte un nom prédestiné. Il s’est adressé aux nombreux invités avec beaucoup d’humour et a rappelé les liens qui le rattachaient au domaine skiable des 4 Vallées et de ses habitants.

l’étage la mezzanine « Espace Rouvinez » peut recevoir jusqu’à 36 personnes sur réservation. Le lounge-bar « Espace Decarte » permet lui de recevoir une vingtaine de personnes dans une atmosphère très cosi.

Défi écologique Remarquons encore que l’architecte français Patrick Marsilli a travaillé pour obtenir un rendu écologique optimal. Le restaurant situé à 2900 mètres d’altitude est chauffé 100% aux pellets. Pour la ventilation des locaux et de la cuisine tout a été mis en œuvre pour un résultat de qualité en respectant toutes les normes du label Minergie. L’ Igloo d’un diamètre de 23,6 mètres et d’une surface de 400 m2 au sol est installé sur deux niveaux. Le restaurant self-service peut accueillir jusqu’à 120 personnes au rez. A

Une magnifique réalisation très bien intégrée qui paraît petite de l’extérieur, mais dès la porte passée, le client est surpris par la grandeur de l’espace et la convivialité des locaux. A découvrir absolument lors de votre prochaine journée de ski sur la domaine des 4 Vallées. Jeannot ■

Nelson Montfort le parrain, Jean-Pierre Morand président de Téléverbier SA et Eric Balet directeur de Téléverbier SA.

P R O C H A I N E

Photo Jeannot

Le samedi 29 décembre 2012 a eu lieu la passation entre les deux communes. Voici l’allocution officielle prononcée par le dernier président de Salins pour l’occasion.

Photo Jeannot

Passe à Sion

L’abbé Gilles Roduit lors de la bénédiction.

PA R U T I O N

VENDREDI 22 FÉVRIER 2013 Dernier délai pour vos textes et annonces: lundi 11 février 2013 info@echodelaprintse.ch - www.echodelaprintse.ch


PAT O U È D E N Î N D A

1

2

3

A Lourdes en pèlerinage au printemps 2013

GRILLE 285 / 01 / 13

4

5

6

7

8

9

1

30 ans de l’Association des Hospitaliers de Notre-Dame de Lourdes de Nendaz-Veysonnaz

2

Faire route ensemble vers Lourdes du 12 au 18 mai 2013, c’est l’invitation que vous lancent les Hospitaliers de Nendaz-Veysonnaz en collaboration avec le secteur paroissial en cette année de leur trentenaire. Dans la petite bourgade de Lourdes, il y a maintenant plus de 150 ans, la Vierge Marie était apparue à une jeune fille, Bernadette Soubirous et depuis des millions de personnes,chaque année, viennent s’y ressourcer et trouver un sens à leurs vies.

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Dominique Fournier

A PLAN 1. Bal oun è avantadzoeu - (fém.) 2. Chon pa contréro â louè - Pa vouéiro 3. Maéyne a pignë - Borchi da vêa ! 4. Vyëla vêa - Dû du bordzon 5. Pû ître a côrna ou bën û barlë - Po féire ô tô de Pari 6. Protèstachyon d’ouna côbla que chon pa contin 7. Pechon - Bramenë culotâe 8. Bîtchon - Yû ô dzô 9. En… - Machyëne 10. É pâ méi tin - Erechon (plur.) 11. Pa bon dô te mindjë déan d'aâ frotatchyë - Idze 12. Pli bèa fèna - Déan! 13. Bien bâtey - Coum oun reynâ DREI BA 1. Dzin discou pô apedâ ouna bèa - Dzouëno 2. Poûto mâ - Pan beney (plur.) 3. Féi d'efë - Avouéi - Po prindre ouna couëte a Londre 4. I tâvouë - Dère - Aprey 5. Pachâdzo couè - Trâèchon Ameriquye du sud 6. Chortchyâ - Pâ cou - Méi que dou cou 7. Pa tapey (plur.) - Aâ, ma pië deman 8. Chin que vën apréi - Câche é pyâ 9. Enhloûche - Oun cogne pa ché dij'andze -

Grille à faire parvenir au plus tard pour le 28 février 2013 à: Echo de la Printse, Mots croisés patois, Case postale 126, 1997 Haute-Nendaz

Solûchyon da grële no 283 / 11 / 12 1

2

3

AM R A 3 G R 4 U R 5 M E 6 E R 7 N 8 T G 9 R 10 P A 11 I N 12 S I 13 E T 1 2

4

5

6

O U R A S S A S E E N E C A M E G R E A E T O C V L E I T E T R O N A L E N C E R E S F

7

8

9

C I T R O N

H E R I T E S

E R I E

T AM N E N I T O I

S U P E R B E S

36 réponses nous sont parvenues, dont 32 exactes: Madeleine Albelda, Sion Bruno Baeriswyl, Vex André Beytrison, Pramin Louis Bornet, Vernayaz Marcel Bornet, Saclentse Sandra Bornet, Haute-Nendaz Marie-Edith Bourban, Saclentse Paul Bourban, Sion

Léon Broccard, Basse-Nendaz René Charbonnet, Aproz André Crettenand, Isérables Jean-Pierre Crettenand, Condémines Jacques Darioly, Aproz Camille Dayer, Vex Jean-Paul Délèze, Haute-Nendaz René Délèz, Saxon Olivier Devènes, Saclentse Georgette Fournier, Brignon Jean-Luc Fournier, Basse-Nendaz Raymonde Fournier, Sion Gaby Glassey, Saillon Jean-Claude Glassey, Leytron Roland Lathion, Uvrier Claire Mariéthoz, La Poya Dom Mariéthoz, Haute-Nendaz Marie-Hélène Massy, St-Jean René Maytain, Neuchâtel Danièle Métrailler, Nax Gérald Morand, Mase Madeleine Morand, Riddes Laurence Rossini, Haute-Nendaz Paulo Vouillamoz, Haute-Nendaz Le tirage au sort a désigné Léon Broccard à Basse-Nendaz qui recevra un bon au restaurant Les Bergers à Siviez.

Par 18 fois entre le 11 février et le 16 juillet 1858, Marie est apparue à Bernadette, en lui confiant notamment 2 missions : celle d’aller dire aux prêtres de bâtir en ces lieux une chapelle – une toute petite chapelle, demandera Bernadette – et celle ensuite d’y venir en procession. C’est à cette demande insistante de Marie, que nous vous convions tous, personnes malades, personnes handicapées, personnes bien portantes de notre secteur à y répondre favorablement.

«Lourdes une porte de la foi», tel est le thème pastoral qui sera partagé et approfondi durant cette semaine de pèlerinage avec le signe de la croix qui est le symbole de notre foi de baptisé et aussi avec les signes marquants de Lourdes que sont le rocher de la Grotte, l’eau de la source et la lumière des cierges. Ensemble, franchissons cette porte qui nous est entrouverte, pour un retour à Lourdes ou pour un premier pèlerinage. Organisation pour le secteur Nendaz-Veysonnaz-Salins-Les Agettes Déplacement en train de jour : départ le dimanche 12 mai de

Vous avez fait exprès avec Jean ou quoi ! de nous quitter le même jour à un an près… Drôle de façon de nous faire des cadeaux de Noël! Marcel, presque plus connu par son surnom de « Benzine ». Pourquoi Benzine? Tu permets que je donne une petite explication. Ses parents avaient une épicerie au village de Basse-Nendaz, avec à l’extérieur une pompe à essence manuelle et Marcel était régulièrement de service pour faire le plein des quelques vélomoteurs, motos et motoculteurs de l’époque. C’est ainsi qu’il est devenu et resté «Benzine». Surnom sympathique qu’il portait avec humour et qui explique déjà son instinct de commerçant et ce contact particulier qu’il a toujours eu avec sa clientèle et son entourage. Arrivé à l’adolescence, Marcel savait très bien que cette petite pompe ne lui permettrait pas d’assurer un avenir économique. Il entreprit un apprentissage de maçon, métier assez dur à l’époque «il y a 60 ans». On ne disposait pas de l’outillage et des équipements actuels. Assez souvent il nous racontait par le détail l’organisation des chantiers et les méthodes de travail. Ce travail rude et péni-

ble l’a certainement endurci physiquement et de caractère! Il pouvait avoir sa tronche Marcel! Excuse- moi! Son apprentissage terminé, il se perfectionna et devint conducteur de travaux sur des grands chantiers, en Suisse, en Arabie et en Côte d’Ivoire. Mais Marcel n’était pas fait pour s’exiler, trop enraciné à son coin de terre de Nendaz, il fallait qu’il y revienne. C’est ainsi qu’en 1980, une opportunité s’est présentée d’acheter un local à Siviez, permettant d’y créer un restaurant. Et c’est parti ! Le café les Bergers chez Benzine est arrivé! Il s’est lancé corps et âme dans cette nouvelle activité et a eu la chance de rencontrer Anne Marie sa compagne et son bras droit. Il faut reconnaître que Marcel était un peu gauche dans son rôle de garçon de café! Il avait par contre un talent de communicateur et tout de suite il savait apprivoiser la situation par une plaisanterie ou une boutade. Ils se sont tellement investis dans l’exploitation de ce restaurant que pendant 10 ans, il n’a pas été fermé un seul jour! Mais trop c’est trop! Marcel a eu une sérieuse alerte de santé.

pour 2 couples la trentaine, non fumeurs, établis à Nendaz depuis plusieurs années (emplois stables) désirant prendre soin d’un habitat spacieux avec si possible 4 chambres et jardin.

Merci d’appeler le 078 814 87 59 357 janvier 2013

Hospitalière, hospitalier à Lourdes, pourquoi pas moi ? Comme Bernadette, au service des malades, si tu le souhaites, tu peux t’engager à Lourdes durant ce pèlerinage en tant qu’hospitalière ou hospitalier pour être plus proche des malades et handicapés en leur offrant ton aide, ta disponibilité et ton amour. Si tu es intéressé, nous te fournirons volontiers tous les renseignements nécessaires. Pour tous renseignements : Christian Charbonnet, Clèbes 027 207 10 01, 078 614 80 64 ou christiancharbonnet@netplus.ch. Alors, à tout bientôt à Lourdes, pour qu’ensemble nous puissions nous laisser bercer par les Ave Maria : «Ô Vierge Marie, le peuple chrétien, à Lourdes vous prie : chez vous, il revient. » Les Hospitaliers de Nendaz-Veysonnaz ■

A mon ami Marcel !

Grand chalet

o

Pèlerins malades du secteur A Lourdes, les pèlerins malades sont le cœur du pèlerinage et nous serions particulièrement heureux, nous aussi, de vous avoir à nos côtés. N’hésitez pas à nous contacter, nous serions ravis également de vous offrir ce

pèlerinage, car il n’est de plus grande joie, pour nous, que de pouvoir partager avec vous ce temps de grâce que la grotte de Massabielle nous révèle.

HOMMAGE

CHERCHE À LOUER À L’ANNÉE

2n

Sion avec arrivée en soirée à Lourdes; retour le samedi 18 mai avec arrivée en soirée à Sion. Logement à Lourdes dans le même hôtel dans la mesure du possible pour les pèlerins. Accompagnateur spirituel : abbé Léonard Bertelletto. Bulletins d’inscriptions disponibles dans les églises du secteur à retourner directement à l’organisateur du pèlerinage et à ajouter Groupe Nendaz sur le bulletin. Pour les pèlerins voyageant par un autre moyen que le train de jour, ajoutez également Groupe Nendaz sur le bulletin si vous souhaitez loger dans le même hôtel. Soutien financier de 100.– à tous les paroissiens du secteur accordé par notre association dans le cadre des 30 ans de la section. Dernier délai d’inscription, le 10 mars.

Une fois remis sur pieds , il devient plus raisonnable, prend des vacances et introduit un horaire basse saison. Il ne part jamais bien longtemps Marcel, son monde c’est les Bergers, c’est son travail, ses vacances, sa vie… il se passe toujours quelque chose aux Bergers. Il y a l’inalpe, les vachers, les chasseurs, les cantonniers, les touristes… Et il y avait Djan Blanc! Et tu es parti le même jour que lui à un an d’écart. Une coïncidence? Le Destin? J’espère que vous vous retrouverez pour partager un verre de rouge et vous chamailler un peu. Jean est à HauteNendaz, toi tu seras à Basse-Nendaz, mais au paradis il n’y a pas de distance et vous vous retrouverez certainement après un petit passage au purgatoire… Tu voulais rester à Basse-Nendaz, en face de chez « Cale » pour pouvoir contrôler les allées et venues du bistrot…

LDD

Cruijatirî

NENDAZ-VEYSONNAZ

l’animateur incontournable de nos sorties. Au dernier repas de septembre tu n’es pas venu… tu avais oublié ton rendez-vous chez ton médecin. Nous étions tristes et inquiets, mais toi tu ne croyais pas à la « maladie », ou par pudeur tu faisais semblant de ne pas y croire pour ne pas inquiéter ton entourage. Fin octobre, tu as remis les clés de votre restaurant et deux mois plus tard, tu t’es éteint sans pouvoir profiter d’une retraite tellement méritée.

En un an, Siviez a perdu deux de ses illustres citoyens, Jean et Marcel. Ils resteront dans l’histoire locale.

Marcel tu vas nous manquer, nous ne t’oublierons pas! Adieu mon ami!

Et puis, Marcel, il y a les contemporaines et contemporains, tu as toujours été le chouchou de ces dames et

Bernard ■

BASSE-NENDAZ A LOUER À L’ANNÉE

2 pièces ½ 2 (70 m )

beaucoup de cachet, 2 salles d’eau, cave, place de parc, vue imprenable CHF 1100.– / mois charges comprises 079 753 29 19

BEUSON-NENDAZ A LOUER

3 pièces ½ meublé

avec deux places de parc Libre dès le 15 février 2013 Loyer CHF 900.– / mois + charges 027 288 30 74 079 787 19 85


BASSE-NENDAZ

Allocution du jour de l’an 2013 du président

Un cahier sur lequel nous nous apprêtons à écrire, avec cette application propre aux commencements, notre voie, notre chemin vers l’horizon, notre vie finalement. Mais ouvrir un nouveau cahier vaut quelques appréhensions. Peut-être avezvous encore les réminiscences du temps de l’école, ou des études: du respect de la page blanche, de l’émotion qu’elle induit, des sentiments furtifs mais contradictoires que provoque l’inconnu. Bien sûr, ce cahier-ci est semblable aux autres, ses prédécesseurs. Mais sa virginité, un court instant, en impose; n’y a-t-il pas, encore, ce parfum de mystère et d’incertitude? Cette blancheur matérialise un nouveau départ, une tranche d’existence inédite, un destin à bâtir ou à consolider. C’est pour cela qu’en saisissant une plume, pour y tracer les premiers mots, surgit cette sorte de crainte: ne faire ni rature, ni faute, sur la première page en tout cas. Ces ratures, ces fautes qui, trop vite alors, pourraient nous faire croire que ce cahier neuf ne sera, finalement, qu’une copie des précédents. Même modèle, mêmes réalités quotidiennes, même réflexion et… même illusion ou désillusion. Vous me direz qu’un cahier cela sert surtout à enregistrer, à ap-

prendre, à transmettre, à communiquer de manière à être compris du plus grand nombre et à témoigner de notre action. Témoignage portant sur 365 jours, ou sur 4 ans. Puis le cahier rejoindra les archives de la communauté. Cahier neuf et année nouvelle peuvent révéler nos espoirs et nos craintes. Espoir ou crainte face à l’exercice de la liberté ; celle de remplir les pages d’innovations, de beautés, de services à rendre aux citoyens. Espoir et crainte des résultats de nos engagements; car demeureront inscrits nos erreurs ou nos échecs, comme nos moissons et nos acquis. Sans vouloir tirer un bilan de 2012 – comme de la législature passée – je dirai simplement que Nendaz a vécu en prise directe avec les événements qui ont marqué le pays. Nous nous étions fixés quelques objectifs qui sont atteints et avions misé sur la poursuite d’infrastructures nécessaires au développement local. Notre commune est aujourd’hui bien notée, si je puis m’exprimer en termes scolaires, notamment sur les plans financier et touristique. Cette appréciation n’est pas gratuite; elle est fondée sur des courriers que l’administration reçoit et sur les conversations que nous avons au gré des rencontres. On nous affirme apprécier la mise en place des nouveaux équipements à caractère public, comme les efforts faits en matière d’entretien. 2012 a mis en terre les semences d’un futur différent et

Impressum

peut-être difficile, du moins dans certains domaines. Permettez que votre président vous fasse part de deux inquiétudes. La première est un bouquet de mesures récentes, dont on ne sait encore ni la couleur ni la senteur des fleurs à éclore : ce bouquet est fait de l’acceptation par le peuple suisse de l’initiative Weber, de l’adoption par les chambres fédérales d’une révision de la Loi sur l’aménagement du territoire, bouquet dont nous tenterons d’améliorer l’ensemble en y incluant notre propre plan d’aménagement. L’ incidence des mises en œuvre respectives est encore quasi inconnue tant les incertitudes demeurent, qui ne seront pas levées demain par le simple fait du calendrier. Il y aura des répercussions sur notre quotidien, c’est certain. Mais quelles répercussions ? Il faudra revoir nos budgets, recalculer nos recettes, réfléchir à notre train de vie… Mais au-delà il faudra faire preuve d’imagination, d’innovation, de vigilance. La Suisse peut dicter nos lois, certes c’est son droit, mais nous ne devons pas lui céder nos capacités de conduite de nos propres affaires. A nous donc de montrer notre détermination, notre volonté, pour réorienter notre économie sur des voies attractives. A redéfinir certes pour ce qui est du Valais et de Nendaz, mais en persévérant sur la voie du travail et de l’effort. J’invite chacun de vous à réfléchir à ces nouvelles voies à prendre ; mieux encore, à les prendre. Et lorsque votre administration peut se trouver susceptible d’en faciliter l’accès, à nous les suggérer.

Ma deuxième préoccupation actuelle m’est dictée par le mandat que l’on m’a confié au sein du Groupement des Populations de Montagne du Valais Romand. Notre pays, la Suisse, instaure, subtilement, mais avec une sorte de persévérance malsaine, un esprit d’opposition entre la ville et la montagne. Ce n’est point un poncif à la mode, mais le résultat d’observations quasi permanentes de la vie politique. Regardez de plus près ce qui se passe en matière de transports - même au sens large du terme - en matière de densification du domaine bâti, en matière d’agriculture et demain dans celui de l’énergie… Vous y constaterez une nette propension à favoriser les grandes agglomérations - à créer en quelque sorte un axe GenèveBâle-Zurich - au détriment des périphéries de tous genres ; les régions de montagne étant les plus éloignées de ces courants. Si certains peuvent supporter ces chocs nouveaux sans trop de dégâts, la montagne est moins armée pour faire front. Elle risque la marginalisation et l’appauvrissement. Même si la difficulté peut sembler « naturelle » dans un pays comme le

Photo Jeannot

Nous voici donc en 2013. Nouveau millésime doublé, pour ce qui concerne ma fonction, d’une nouvelle législature. Nous entamons, ce matin, deux commencements: la 2013e année du calendrier romain, la 49e législature du régime communal valaisan instauré par la Constitution de 1848. Nous avons devant nous deux pages blanches. Ou bien un cahier neuf, c’est du même effet.

Photo Jeannot

C’est bien ici et maintenant, le lieu et l’heure pour dire que la vie est faite de recommencements, comme le temps d’ailleurs. Les aubes succèdent aux aubes, les mois aux mois, les années aux années… Invariablement. Il faut accepter.

Photo Jeannot

Mesdames, Messieurs, Chères Nendettes, chers Nendards, Chers amies et amis de notre commune, Chers hôtes,

nôtre, nous vivons tout de même à l’endroit où la parade à cette discrimination avait été trouvée naguère, grâce au fédéralisme. Ce fédéralisme dont tout le monde se gausse, se revendique avec fierté, mais dont on ne voit pas - aveugle que nous devenons - l’étiolement au gré des décrets, des lois comme des initiatives. Dans ce domaine aussi, autorités et citoyens avons du pain sur la planche. Davantage qu’ailleurs, en ce domaine, nous avons intérêt à demeurer unis. Car nous pesons de trop peu de poids dans la république pour nous permettre la division. J’en appelle donc à votre vigilance et à votre engagement civique. Je l’ai dit en ouverture de ce discours, votre Conseil communal a été renouvelé et prend ses fonctions aujourd’hui. J’aimerais inscrire en première page de mon cahier neuf deux annotations. Je souhaite une cordiale bienvenue aux nouveaux membres du Conseil, ainsi qu’à la nouvelle autorité judiciaire. Dans l’intérêt de toute notre population, nous travaillerons ensemble

avec un esprit constructif et innovant. A ceux qui nous quittent, je dis un tout grand MERCI. Le travail fait demeurera gravé dans nos annales comme dans nos mémoires. Merci et bon retour dans un quotidien recentré sur d’autres activités que je souhaite fructueuses. Pour terminer je m’adresse à vous, chers concitoyennes et concitoyens. Remerciements aussi à votre intention. Vous m’avez fait l’honneur de votre confiance pour présider à la conduite du Conseil communal pendant quatre nouvelles années. Je m’attacherai, c’est promis, à la mériter pleinement tout au long de ce nouveau mandat. A chacune, à chacun de vous, je vous adresse une gerbe de souhaits pour l’an nouveau. Que 2013 soit une année de succès, de chance, d’espoir, de sérénité et de joie. Que la santé surtout, et la prospérité vous soient accordées de surcroît. Bonne et heureuse année. Francis Dumas, président de Nendaz ■

A LOUER À RIDDES

Réception des textes et des annonces : Echo de la Printse - C.P. 126 - 1997 Haute-Nendaz info@echodelaprintse.ch - Fax 027 288 12 11 • Abonnement: CHF 40.–. Autres régions CHF 45.–. Abonnements de soutien CHF 60.–. Club des cents CHF 100.–. • Parution: le dernier vendredi de chaque mois • Tirage: 5350 exemplaires • Impression : IGN SA Prix au numéro CHF 5.–

www.echodelaprintse.ch - aussi sur Facebook

Chambre meublée porte palière - usage cuisine CHF 450.– / mois 027 288 22 92

POMPES FUNÈBRES

MISE AU CONCOURS Dans le but de contribuer à la formation professionnelle des jeunes, Ecoforêt Nendaz-Isérables met au concours l’engagement d’un

apprenti forestier-bûcheron dans le cadre des activités de son entreprise forestière. Les offres de services sont à adresser à : Ecoforêt Nendaz-Isérables, Route de Pracondu 1, 1997 Haute-Nendaz, pour le 15 février 2013, au plus tard, accompagnées d’une lettre de motivation manuscrite et une copie du bulletin de notes scolaires des deux dernières années. Pour tout renseignement, M. Frédéric Bourban, garde forestier, se tient à votre disposition au 079 337 66 21 ou par mail, à l’adresse bourban@ecoforet.ch. Ecoforêt Nendaz-Isérables

ALDO PERRUCHOUD NENDAZ ET ENVIRONS Sophie Bornet 078 749 54 64 CHAMOSON - NENDAZ Pascal Fournier 079 216 96 57 APROZ ET ENVIRONS Denise Hurni-Fontannaz 078 729 2116 SION - CONTHEY Claude Fontannaz 079 509 45 48 3966 RÉCHY Tél. 027 458 22 70 Fax 027 458 22 36

no 357 janvier 2013

3


NENDAZ TOURISME

Max se réjouit de revenir à Nendaz en février ! Après avoir bien profité de la neige et du soleil de la période des fêtes de fin d’année, Max est de retour à l’école depuis quelques semaines. Grand rêveur, il imagine déjà son prochain séjour à Nendaz. Un thème pour Carnaval ? Les Hommes des cavernes Max réfléchit à son déguisement pour Carnaval. Il prévoit déjà de regarder quelques épisodes de la célèbre série télévisée d’animation «les Pierrafeu» le soir même pour avoir plus d’inspiration. Le lendemain, avec ses amis, il s’amuse à imiter les hommes des cavernes, ces hommes préhistoriques considérés comme sauvages mais qui sont bel et bien nos ancêtres… Laissez-vous également inspirer par ce thème «primitif» pour le Carnaval 2013 à Nendaz! Carnaval à Siviez et Nendaz DIMANCHE 10 FÉVRIER À SIVIEZ - Dès 10h30 : stands de restauration et jeux. Animation musicale avec La fanfarette La

HABITANT DE HAUTE-NENDAZ CHERCHE À LOUER pour la saison printemps / été 2013

Un petit mazot / mayen même sans électricité, situé au calme dans les alpages ou forêts d’altitude. Contact : didier.planche@bluewin.ch

MARDI 12 FÉVRIER À NENDAZ - 15h 30 : concours de déguisements pour les enfants, animé par le clown Pif au centre sportif; - 19 h 15 : animation avec les Guggenmusiks « Les Peinsâclicks » d’Hérémence et « Les Chenegaudes » de Saint-Martin au fond de la piste de Tracouet; - 19 h 30 : descente aux flambeaux des moniteurs des écoles de ski; - 20 h : cortège jusqu’à la patinoire et animation sur la Plaine des Écluses; - 20 h 30 : show des parapentistes, vin chaud offert par Nendaz Tourisme. Animation avec les Guggens; - 22h : fin de la manifestation; - Dès 22 h : animation dans les bars de Nendaz. Pour s’amuser à Carnaval? Max ne s’ennuie jamais à Nendaz. Lorsqu’il ne dévale pas les pentes enneigées ou ne sirote pas un chocolat chaud tranquillement installé devant la cheminée du chalet familial, il participe aux nombreuses animations organisées par Nendaz Tourisme et ses partenaires. Deux chasses aux trésors ont même été organisées à son effigie. Voyez plutôt: - Max découvre le chemin du blé au pain;

Blaise Fontannaz Vétroz

Sébastien Roh Conthey

la saison d’hiver et disponible sur notre site www.nendaz.ch ainsi que sur nos programmes hebdomadaires. Inscription auprès de Nendaz Tourisme.

- Max cherche les empreintes des animaux sur le chemin des sculptures. Ces deux parcours sont accessibles tout au long de l’hiver avec des cadeaux à la clé. Air pur, paysages magnifiques et fous rires en famille. Les carnets d’aventures avec jeux et description des parcours sont disponibles auprès de Nendaz Tourisme ou sur le web: www.nendaz.ch Pâtisserie pour les petits Ponctuellement, de décembre à avril, un pâtissier de Nendaz initie les enfants à son métier passionnant. Les petits hôtes apprennent à faire des biscuits comme des professionnels… Alternant théorie, pratique et dégustation, cette activité pédagogique et divertissante fait découvrir aux pâtissiers en herbe les techniques et les astuces d’un chef. Un goûter inoubliable pour les petits… et les grands, qui se régaleront des talents culinaires de leurs enfants. Dates précises à définir durant

Stéphane Gaillard Ardon

Myriam Roduit Chamoson

Thierry Evéquoz Vétroz

L’ après-ski des enfants pour partager un moment inoubliable avec ses amis Tous les jeudis, de 15 h 30 à 17h, Nendaz Tourisme permet aux enfants de se retrouver pour de folles parties de jeux de société dans un esprit ludique et amusant. Sur place, les enfants profitent d’un savoureux goûter afin de compenser les efforts fournis la journée sur les pistes de ski. Inscription jusqu’à la veille, à 17h30, auprès de Nendaz Tourisme. Une idée originale pour la Saint-Valentin? Le slalom parallèle du 14 février Même s’il est un grand timide, Max pense inviter « sa Valentine » au Derby des Clèves, un slalom parallèle sous les étoiles. Prévenant, il a déjà récolté toutes les informations pratiques pour être sûr de passer une soirée inoubliable: - de 18h 30 à 22h 00 - Au bas de la piste de Tracouet - Ouvert à tous - Catégories: populaires - profs de ski - compétiteurs - Inscriptions 10.– à l’École suisse de ski et de snowboard, Neige Aventure ou Arc-en-ciel - Prix, animations, stands boissons et nourriture.

Animations hebdomadaire 17.12.2012 au 14.04.2013 Lundi Pâtisserie pour les petits (5-14 ans) / 14h-15h Il était une fois à Nendaz / 15h30-17h30 Initiation au curling (dès 15 ans) / 18h-19h Mardi Balade en raquettes / 14h-16h30 Dégustation de vins au Château de Brignon 17h30-19h30 Mercredi Les secrets du fromager / 7h45-10h30 Freeride / 8h30-16h30

INSCRIPTION

Nendaz Tourisme Nendaz Tourisme Nendaz Sport INSCRIPTION

ESS 027 288 29 75 Nendaz Tourisme

INSCRIPTION

Nendaz Tourisme Guidesvalais.com 079 796 10 53 Nendaz Tourisme Nendaz Tourisme

Technique de cirque* / 14h-15h30 Oh la vache* / 16h45-18h15 Soirée randonnée / 18h-22h Comment entretenir ses skis ou son snowboard? Neige Aventure 19h-20h30 027 288 31 31

Jeudi INSCRIPTION Inititiation au cor des Alpes / 9h-11h Nendaz Tourisme L’après-ski des enfants (dès 5 ans) / 15h30-17h Nendaz Tourisme Descente aux flambeaux à Siviez / 16h15-18h Arc-en-Ciel 027 288 32 22 Sortie raquettes nocturne / 18h30-20h30 ESS 027 288 29 75 Ice-disco / 20h30-22h Vendredi Slalom géant pour tous / 10h30-12h Balade en raquettes / 14h-16h30

INSCRIPTION

ESS 027 288 29 75 ESS 027 288 29 75

* Veuillez-vous renseigner auprès de Nendaz Tourisme pour les dates de l'animation Inscription jusqu'à la veille avant 17h30. Sous réserve de modifications. Pour tout complément d'information : Nendaz Tourisme au 027 289 55 89 ou info@nendaz.ch.

Les manifestations à ne pas manquer 14.02.2013 Derby des Clèves - Slalom parallèle - 18h30-22h30 20.02.2013 «Bouge de là», spectacle pour tous du Théâtre Onirique Rendez-vous de 19h à 20h au centre sportif, gratuit 21.02.2013 Descente aux flambeaux à Siviez pour les hôtes et professeurs de ski - arrivée à 19h30 Inscription auprès d’Arc-en-Ciel jusqu’au 20 février 23.02.2013 Ski au clair de lune - Inscriptions auprès de Télénendaz - 19h Plus d’informations sur www.nendaz.ch, info@nendaz.ch ou au 027 289 55 89 Programme complet pour la saison d’hiver sur le site www.nendaz.ch ou auprès de notre bureau d’information.

Nendaz Tourisme ■

Raphaël Fournier Nendaz

Vinciane Glassey Nendaz

Beat Eggel Nendaz

Emmanuel Chassot Conthey

3KRWR‹'HO¿OP

Yves Carrupt Chamoson

Rosablanche. Animation pour les enfants avec les mascottes des écoles de ski et « La brigade canarde ». Stand de grimage; - 15h30 : fin des animations

Election au Grand-Conseil Valaisan

3 mars 2013

Pour vous, Détermination Compétences Des candidats au service du district et du canton PDC Chamoson | Ardon | Vétroz | Conthey | Nendaz

4n

o

357 janvier 2013

Liste No 2

SOIRÉES RENCONTRES Mercredi 13 février 18h30 Hall Populaire, Ardon 20h00 Salle de la Concordia, Chamoson Lundi 18 février 18h30 Relais du Valais, Vétroz 20h00 Salle de l’Edelweiss, Conthey Mercredi 20 février 20h00 Salle de la Rosablanche, Basse-Nendaz Valais District Conthey


LIVRES

BASSE-NENDAZ

confirme l’évolution des activités d’Odette Fournier. La culture générale relative à la naissance et à la mort se transforme, passant d’une compréhension religieuse et magique à des interprétations plus prosaïques. L’ auteur souligne la manière dont une sage-femme valaisanne vit cette transformation, dont l’une des caractéristiques tient à son extrême rapidité. Editions Labor et Fides www.laboretfides.com

LDD

Pour en finir avec la culpabilité

« Culpabilité » traduit d’abord une émotion, un ressenti angoissant, un sentiment écrasant. C’est comme quelque chose qui mord à l’intérieur, d’où le terme de remords. La

morsure sécrète un poison paralysant : crainte d’être jugé, honte, peur de l’exclusion, dégoût de soi, crispation et repli sur soi. L’ impression d’avoir mal fait peut devenir tellement empoisonnante qu’elle tourne alors à l’obsession. Dans ce cas, on reparlera de complexe ou de culpabilité maladive, pathologique. La morsure de la culpabilité n’est-elle pas capable d’infecter le corps tout entier ? Comment s’en débarrasser ? Comment passer d’une vie rongée par la culpabilité à une vie profondément libre et nouvelle? Cet ouvrage de qualité répond admirablement aux pauvretés psychologiques de notre temps. L’ auteur est à l’écoute des maladies du siècle et donne, dans un langage simple, des clés de vie

et de précieuses pistes pour cheminer vers la guérison intérieure. Il aborde des sujets délicats tels que vraie et fausse culpabilité, confusion et scrupule, péché et conversion, miséricorde et pardon en nous permettant d’éviter beaucoup de souffrances, de larmes ou de combats inutiles. Puisse ce livre aider une multitude de personnes désemparées, voire désespérées, à se libérer de ces subtiles chaînes de l’esclavage. L’éditeur ■

Préface du Dr Eric Bonvin, psychiatre, Médecin-chef du Département des Institutions Psychiatriques du Valais romand (Suisse)

C'est en l’an 1924, le 9 janvier que naissait au Cerisier, dans la famille de Julien Pitteloud et Marie née Vouillamoz, une petite Julia. Quatrième enfant d’une famille de sept, précédée de trois frères, elle n’a pas toujours eu la vie facile. Dans son enfance, suite à des problèmes de santé, elle vécut ses premières et probablement seules vacances, à Dzelon, dans la grange où sa maman Marie disait avoir vu le «diabla». Elle fit ses études primaires à Haute-Nendaz et sa hantise était d’être dans la même classe que son papa Julien, car alors les moments de discipline se prolongeaient de la maison à l’école. L’ école primaire terminée, elle continua son chemin de vie par l’école ménagère à Basse-Nendaz. En ces temps-là pas de bus scolaire, Le Cerisier - Basse-Nendaz et retour « pédibus cum jambis ». Grâce à cela elle rencontra son Lucien chéri, déjà « piquiaim », qui prenant en pitié ces pauvres ménagères, les raccompagnait sur le chemin de la Poya en direction de Haute-

Photo Guillermin

Attitudes religieuses face à la naissance en Valais entre 1930 et 1970 Pendant quarante ans, Odette Fournier exerça comme sagefemme à Haute-Nendaz en Valais. Psychologue de la religion, son petit-fils Claude-Alexandre Fournier a pu consulter ses carnets des naissances à partir desquels il propose ici une chronique inédite de la société valaisanne au XXe siècle. Profondément marquée par la construction des grands barrages hydrauliques, celle-ci bascule dans la modernité, ce que

Julia, 90 ans de vie et quelle vie !

Photo Guillermin

LDD

Odette Fournier, sage-femme

Nendaz, et progressivement jusqu’au Cerisier. Fatigué de « tchamé» de Basse-Nendaz au Cerisier, Lucien demanda la main de Julia. Le 25 novembre 1945, ils convolèrent en justes noces, pour le meilleur et pour le pire, dans ces années de misère d’après la guerre. Pour chercher fortune ils émigrèrent à Martigny / Charrat au domaine agricole « El Capio ». Mais voilà Charrat était déjà trop loin, alors retour à Nendaz, bien entendu sans la fortune, mais Julia et Lucien se souvenaient de la fable du paysan qui disait « Un trésor est caché au coin du jardin». Pour s’établir à mi-chemin de leur bonheur, Julia et Lucien construisirent leur nid à la Poya. Dans ce nid ils aménagèrent avec le « doin » CharlesHenri devenu Charly qui bientôt sera accompagné de Marie Louise Adeline devenue Christiane et plus tard de la petite Marie Madeleine restée Madeleine. Une pensée aussi pour le petit dernier, Pierre Lucien, qui décéda quelques heures

après sa naissance, mais dans le malheur son souvenir renforça encore notre esprit de famille. Et à la Poya, Julia s’occupait de diriger la progéniture, pendant que Lucien assurait le pain quotidien sur les divers chantiers. Pas toujours facile de tenir le ménage, le jardin, l’écurie, les fraises et les framboises et en même temps le trio des descendants qui n’était pas toujours assidus à bosser les devoirs et les tâches ordonnées par la maman. Malgré ce dur labeur Julia était « pratiquement » toujours de bonne humeur et savait mijoter de bons plats pour le bonheur du trio et de son Lucien chéri. Bonne humeur qu’elle transmettra à ses trois enfants et à ses sept petits-enfants, qui auront la tâche de la transmettre à ses dix arrière-petits-enfants. MERCI Maman, Grand-Maman et arrière-Grand-Maman pour ton exemple, et continue à profiter de ce repos bien mérité. Charly de la Poya et ses sœurs ■

Photo Guillermin

Plaisirs de l’hiver en famille

DÈS LE 28 JANVIER

Participez à notre concours et gagnez : - 4 pneus d’hiver - bons d’essence (CHF 200.– / CHF 100.– / CHF 50.–) - entrées pour Aquaparc - entrées pour le Parc Aventure

GRAND DESTOCKAGE

T AU SOR TIRAGE C GRANERD RIL 2013 AVE V A LE 1

EAU UN BAT IQUE AT M U E PN UR ! À MOTE ER I GN K U A Z SU G É! A À LA CL

SUR TOUTE LA COLLECTION HIVER 2012/2013 PROFITEZ SANS MODÉRATION !

CAP 3D SA - ECHAFAUDAGES

)

ERMIS (SANS P

Pour participer c’est simple : remplissez le bulletin de participation ci-dessous et déposez-le jusqu’au 21.02.2013 dans l’un des restaurants du domaine skiable de Nendaz (Tracouet, Cabane de Balavaux, Plan du Fou, Combatseline, La Chotte de Tortin et Hôtel de Siviez).

Bonne Chance ! NOM

PRÉNOM

ADRESSE

DATE DE NAISSANCE

FRANCIS DUMAS Route du Manège 63 1950 Sion

Men & Women L’art du relooking sport-chic

Tél. 027 203 51 41 Fax 027 203 17 93 E-mail : info@cap3d.ch

Ouvert tous les jours : 9h30-12h / 15h-18h30 aussi sur rendez-vous 078 707 51 57

E-MAIL

Avec le soutien d’Emil Frey Sion, un esprit familial au service de ses clients ! Le prix du concours ne sera pas versé en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. La voie juridique est exclue.

Route des Ecluses 10 - 1997 Haute-Nendaz 078 707 51 57 - 027 288 50 47

no 357 janvier 2013

5


VEYSONNAZ

Hôtels Chalet Royal et Magrappé : une nouvelle équipe Notez pour la petite histoire que le chien du Saint-Bernard «César» est né sur l’île de Chypre… Ce dernier week-end, les journalistes Karine et Conor Lennon de Mountain Radio ont réalisé une émission en langue anglaise pour présenter aux résidents de Verbier la nouvelle équipe du Chalet Royal et les partenaires de Veysonnaz.

Mais, l’envie du retour au pays a été plus forte et c’est pour ça

■ Christos, le plus valaisan des Chypriotes.

Photo Jeannot

Après l’obtention de leur diplôme, ils ont collaboré dans plusieurs complexes hôteliers sur l’île de Chypre, pays d’origine de Christos.

que toute la famille est établie actuellement à Veysonnaz.

Photo Jeannot

Depuis le début décembre 2012, une nouvelle équipe assure la gestion des Hôtels Chalet Royal et Magrappé à Veysonnaz. Raphaelle et Christos Constantinides-Blaser se sont rencontrés lorsqu’ils étaient étudiants à l’école hôtelière « César Ritz » au Bouveret.

Raphaelle et Christos en compagnie des techniciens de l’équipe suisse de ski.

VEYSONNAZ

Voici le nouveau comité : Dany Fournier, Carole Théoduloz, Christian Bader président, Anne-Sophie Fumeaux et Xavier Constantin. Manquent : Jean-Edouard Fragnière et Boris Bader.

Conor Lennon et Karine interviewent Jean-Marie Fournier.

Photo Jeannot

LDD

Photo Jeannot

Ski-club Mont-Rouge

Les tenanciers avec la mascotte Cesar.

Maurice

Jacques

Jean-Michel

Tornay Melly Cina

imedia

Réussir le Valais

, Candidats au Conseil d Etat

6n

o

357 janvier 2013

www.pdcvr.ch

Les partis C


BASSE-NENDAZ

NENDAZ TOURISME

Noël des aînés

Un début de saison réussi… et des perspectives réjouissantes

Photo Guillermin

De bonnes conditions de neige, une météo propice, un calendrier favorable et des mesures ciblées ont contribué à un lancement de saison réussi. Du début de la saison au 10 janvier le volume touristique progresse de 15 à 20%, selon les secteurs, par rapport à la saison 2011-12.

Photo Guillermin

Maurice Michelet s’est adressé en patois aux aînés.

Philippe Fournier, vice-président : dernière prestation officielle.

approché leurs meilleurs résultats, d’autres ont pulvérisé leurs records. En plus d’une augmentation globale de la fréquentation, d’autres indicateurs sont particulièrement réjouissants: - Le climat de consommation s’est clairement amélioré : les hôtes dépensent plus et tous les secteurs en profitent; - Des clients qui ont testé d’autres régions comme l’Autriche ou la France depuis une ou deux années, reviennent, signe que notre offre est compétitive en comparaison avec les pays environnants; - Le nombre d’hôtes allemands, qui ont déserté notre pays depuis que le franc suisse est devenu fort, est en nette progression à Nendaz : ce constat nous conforte dans notre stratégie de maintenir une présence importante sur ce marché prioritaire. Tous les secteurs, de l’alimentation aux remontées mécaniques en passant par la restauration ou les boutiques, en bénéficient, bien sûr de manière différenciée, avec des progressions qui vont de 12% pour la grande distribution à 30% pour les

Des mesures qui portent leurs fruits Les chutes de neige précoces et une météo favorable ont certes permis de lancer la saison dans des conditions optimales en décembre, mais ils ne sont pas les seuls facteurs qui ont influencé positivement ce début d’hiver. En effet, des offres attractives en ouverture de saison ont contribué à booster les réservations ; d’autre part, l’ouverture nocturne de 40 commerces de la station pendant tous les weekends de décembre ont aussi eu des retombées positives sur la consommation. Des fêtes réussies sur tous les plans La période des fêtes de fin d’année a été particulièrement réussie. Plusieurs commerces ont

produits à forte valeur ajoutée comme la confection par exemple. Des perspectives réjouissantes Si les deux premières semaines de janvier sont plus calmes, les perspectives pour la suite de la saison sont bonnes. En effet, dès le 20 du mois en cours, la fréquentation devrait repartir à la hausse. Pour la période de janvier, notre destination propose des offres attractives comme « skier 6 jours pour le prix de 5». Février, avec un bon étalement des vacances, sera très bien occupé. L’ exercice 2012-13 étant relativement court (Pâques le 31 mars 2013), la fin de saison devrait également apporter son lot de satisfactions. Enfin, les mesures de marketing prises, en particulier en e-marketing, dans les pays ciblés prioritairement comme la Suisse, l’Allemagne, le Bénélux, la France, la République Tchèque, la Pologne, la Russie et la Scandinavie, confortent notre optimisme. Nendaz Tourisme ■

LES AGETTES

Une belle tablée d’aînés !

Les enfants de l’école pendant leur prestation.

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Nouveaux citoyens et Noël des aînés

Les trois enseignants qui ont préparé avec soin la manifestation.

CHÂTEAU DE BRIGNON

Les nouveaux citoyens.

Dernière allocution du président Rossier

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Photo Jeannot

René Lavatelli expose !! La conseillère Mme Lagger en compagnie du conseiller Favre.

l’atelier

Dame de Sion

ZZZEHUQDUGPRL[FK_¬SKRWRILRULQD

La complice de vos pistes !

Depuis 1975 Retrouvez dès aujourd’hui le millésime 2011 dans vos verres!

au: Sion .ch Nouveet Dame defav re-vins w. le bonnde online: ww an

comm

www.favre-vins.ch

Même adresse, à l’étage Tél. 027 288 12 51 - 027 288 18 80 Ouvert de 15 h à 18 h du lundi au vendredi aussi sur rendez-vous au 079 565 02 32 www.nendazphotos.ch

Photo Jeannot

Nous sommes toujours à votre disposition pour tous vos travaux photo : identité, agrandissements, etc.

Notre ami peintre a recréé le château de Brignon en peinture et de plus il a imaginé que la Ford 1908 était de couleur jaune. Venez sur place contempler cette œuvre…

no 357 janvier 2013

7


HAUTE-NENDAZ

Nocturnes 2012 MERCI à vous, commerçants de Nendaz, votre dynamisme a permis à notre région de connaître des soirées nocturnes inoubliables.

tombée en grande quantité quelques jours avant et pendant ces festivités afin de rendre ces moments encore plus beaux.

Distribution de cadeaux par le Père Noël.

Commerces qui ont participé : Gaby Sports, On the Mountain, Coiffure Jess et Marylène, Pam, La Brioche, Boutique Steevie, Chez Aline, Mariethoz Sports, Rêve d’en Haut, Vaquin Sports & Loisirs, Performance Beauté, Coiffure les Arcades, Boucherie Mariéthoz, La Mascotte, Benetton, Zap Shop, Optique des Montagnes, Mode pluriel, Boutique Micha, North Face, Migros, Coop, Le Grenier, La Baguette magique, Le Makalu, Tchin-Tchin, Le Mont-Rouge, Les Jeux d'Hiver, L’Alpée, Le MontCalme, Le Mazot, L’ Ecole Suisse de Ski, Le Gariko, Les Flambeaux, Bistrot d’ici - Le Petit Valais, Le Square, Le Millésime, La Cabane.

Des animations ont couronné le tout: le Père Noël et Snowli se sont promenés dans la station ainsi que les musiciens du « Grupetto » et des Faustin’s. Chacun a animé à sa guise son propre commerce afin d’accueillir au mieux ses clients. N’oublions pas la neige qui est

Comm. pub ■

CONCERT DU BRASS BAND 13 ETOILES

Le Père Noël a rendu visite à tous les commerces pendant les nocturnes.

Photo Guillermin

Photo Guillermin Photo Guillermin

Le lundi 31 décembre, la descente aux flambeaux des écoles de ski a remporté un grand succès.

Nous avons été soutenus par Télénendaz, les Vins Favre, la Commune et Nendaz Tourisme. Le plus marquant fut l’enthousiasme général des commerçants. Une quarantaine d’établissements ont participé à cette manifestation. Pour faire connaître nos nocturnes, une annonce est parue dans L’ Echo de la Printse et des spots radio ont été diffusés sur Rhône FM.

Photo Guillermin

La magie de Noël a opéré. Nous espérons vivement réitérer cette expérience l’année prochaine ! D'ici là, nous souhaitons à tous un excellent hiver.

Cet élan de solidarité immédiat nous a encouragé à aller de l’avant tous ensemble.

Le «Grupetto» a animé les rues de la station.

LUD’OASIS • BASSE-NENDAZ

Entre tradition et modernité

1 mois, 1 jeu ! Eh les grandes filles! Vous souvenez-vous des Polly-Pockets ? Ces petites boîtes rondes ou ovales, toutes roses ou violettes, contenant ce fabuleux trésor ? Dès qu’on les ouvre, on découvre une ville ou un château ou encore une maison, avec de minuscules personnages, véhicules et animaux… Certes, on en trouve de nos jours dans le commerce qui ont un système aimanté; on peut à loisir les habiller, les transformer… mais c’est plus grand, plus pareil quoi! Eh bien nous, on a chiné

Fiche du jeu NOM DU JEU: Les Polly Pockets TYPE DE JEU: imitation AGE: 6+ NOMBRE DE JOUEURS: seul ou avec une copine DURÉE: selon ses envies BUT DU JEU: laisser son imagination vagabonder et créer des histoires

et on en a retrouvé. Petites boites d’hier et salon de coiffure ou podium de défilé de mode d’aujourd’hui se partagent une étagère… Les petites filles cra■ quent aussi!

Info ludo En février, nous organisons des après-midis jeux pour nos petits abonnés. Plus d’infos sur notre site www.ludonendaz.ch

Photo Guillermin

HAUTE-NENDAZ

En effet, le programme compte six morceaux écrits au cours des deux dernières années, dont le magnifique «Breath of Souls», pièce de concours de Paul Lovatt-Cooper imposée en Grande-Bretagne en 2011 et un duo de cornets composé par Bertrand Moren en 2012, «Cor-

net Wizards», qui sera ici interprété par Patrick Vergères et Stéphane Rudaz. Trois œuvres originales figurent également au menu de la soirée : une marche justement intitulée «Brass Band 13 Etoiles», que le directeur Géo-Pierre Moren a écrite spécialement pour les 40 ans de son ensemble, et deux morceaux solistiques, l’un pour Bertrand Moren au trombone et l’autre pour Gilles Rocha à l’euphonium. Il est intéressant de noter que ces deux musiciens sont aussi les compositeurs en résidence du Brass Band 13 Etoiles, et que pour ce concert, ils ont chacun écrit la pièce de l’autre ! Toujours au chapitre des solistes, mais cette fois dans un

1997 Haute-Nendaz

Agence immobilière patentée

Dominique et Jean-Pierre Fournier - 1997 Haute-Nendaz Tél. 027 288 23 19 - 079 651 20 68 - www.inter-agence.ch - info@inter-agence.ch

Vous avez un objet à vendre ou à louer ? Nous avons l’acheteur ou le loueur. A VENDRE Magnifique appartement 2,5 pièces dans l’immeuble Les Bouleaux (centre de la station) Superbe situation sud-ouest, calme et ensoleillée. Grande terrasse sur le toit de 37 m2 avec vue imprenable. Prix de vente : CHF 295’000.–

8n

o

357 janvier 2013

registre nettement plus traditionnel, on aura le plaisir de retrouver Jérémy Coquoz au cornet soprano, dans un arrangement magique de «La reine de la nuit», air célèbre tiré de «La flûte enchantée» de Mozart. Deux autres pièces plus anciennes tireront sans doute des larmes à certains : l’émouvant «ln Memoriam», 2e mouvement de «Royal Parks» de George Lloyd, et la majestueuse finale de la «Symphonie No 3» de Camille St-Saens, arrangée par Frank Renton. Le concert se terminera sur une note moderne et résolument «treizétoilesque» avec l’hymne de cette formation, composé en 2012 par Bertrand Moren et in■ titulé «Golden Brass».

Photo Guillermin

Le concert annuel du BB13*, qui aura lieu le dimanche 17 février 2013 à 17h30 à la salle de la Matze à Sion, marquera le début des festivités pour le 40e anniversaire de cette formation, fondée en 1973. Cette soirée sera l’occasion d’un mélange entre l’ancien et le moderne, un cocktail inventif de pièces tirées du répertoire traditionnel ou classique et de compositions récentes ou originales.

50 ans de Mariéthoz Sports

Grégoire Mariéthoz a posé avec toute son équipe lors de la fête du jubilé.

Anne Guillermin

Travaux d’écriture sur commande, plus particulièrement dans les domaines suivants: reportages / publi-reportages histoire de la société • biographies

praticienne en

Reiki 078 753 05 96 - anneguillermin@yahoo.fr

Tarifs forfaitaires convenus préalablement

SG

Atelier d’écriture

1996 Basse-Nendaz

Simon Germanier Le Courtenâ, 1996 Basse-Nendaz Tél. 079 848 33 71 simon.germanier@bluewin.ch


BASSE-NENDAZ

HAUTE-NENDAZ

Crèche de Noël

Ensemble ! Chantons la francophonie

Le concept et l’association «ENSEMBLE» «Ensemble», c’est l’importance du vrai dans la relation humaine, la richesse de nos différences et la force créatrice de toutes ces différences mises « Ensemble», voilà qui qualifie à merveille cette manifestation. Fondée dans le but de porter ce rendez-vous annuel de la Francophonie, l’association « Ensemble », tisse habilement des liens solides entre des artistes francophones.

La diversité, moteur de la soirée Deux artistes entièrement acquis à la cause francophone seront présents pour cette soirée exceptionnelle : Teofilo Chantre représentant le Cap Vert et Ifolk représentant le Valais. Le choix de ces 2 formations n’est pas le fruit du hasard. Cette nouvelle édition se veut un trait d’union entre la culture francophone du monde entier et la culture linguistique riche et authentique de notre région. Programme de la soirée, du Cap Vert au Valais Le premier set nous transportera dans l’univers capverdien, doux et balançant de Teofilo Chantre, ami et complice de scène de la grande Cesaria Evora, Teofilo nous présentera son dernier album « meStissage». Le deuxième set emmené par le groupe valaisan IFolk, donnera

place à l’univers mélangé de folk irlandais, chanson traditionnelle valaisanne ou encore de folklore balkanique. La soirée s’achèvera par une interprétation inédite et commune du titre en hommage à la Francophonie «Ensemble». - 19h30: ouverture des portes; - 20h 30: allocutions officielles et lancement de cette 3e version; - 20h45: Teofilo Chantre (CapVert); - 22h15: I Folk (Valais); - 23h15: final « Ensemble». Inscriptions et renseignements Nendaz Tourisme : +41 (0)27 289 55 89 info@nendaz.ch - www.nendaz.ch

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Le 1er mars 2013 à 20 h 30 au «Black Rabbit» La 3e édition de « Ensemble ! Chantons la Francophonie» ouvrira ses portes au cœur des 4 vallées, à la salle de spectacles « Black Rabbit » à Nendaz-Station, qui deviendra, l’espace d’une soirée, le phare de la cause culturelle francophone. Soirée présentée par Célina Ramsauer.

Gaston Délèze, René Lavatelli, Léonard Bertelletto, Robert Rosset et Pascal Gillioz : les bénévoles qui chaque année préparent la crèche en plein devant l’église de Basse-Nendaz.

Photo numérique Yeux rouges, prises à contrejour ou trop lumineuses, découvrez comment transformer vos photos en de superbes clichés. Rendez-vous les mercredis 6, 13, 20, 27 février et 6 mars 2013 de 14h à 16h, CHF 200.–.

A LOUER À BAAR-NENDAZ

4 pièces ½

Informatique: foire aux questions Vous recherchez une information , une astuce, une explication ou une solution à un problème informatique? Cet espace de rencontre vous permettra de trouver les réponses désirées. Rendez-vous le vendredi 22 février 2013 de 13h30 à 16h, CHF 15.–. Communiquer avec un proche âgé Vous êtes régulièrement en contact avec un parent âgé et souhaitez améliorer votre communication avec lui. Rendezvous les mardis 26 février, 5 et le lundi 11 mars 2013 de 14h à

A VENDRE AU TERRY

16 h. Inscription obligatoire. CHF 60.–. Informatique: maintenir votre ordinateur performant et le protéger Votre ordinateur fonctionne au ralenti, votre classement n’est pas ou plus cohérent, vous désirez protéger votre PC, … Rendez-vous les mercredis 20, 27 février et 6 mars 2013 de 9h à 11h. CHF 120.–.

Seic-Télédis

VSTax Le programme informatique qui vous permettra de remplir votre déclaration d’impôts en quelques clics. Le vendredi 22 février 2013 de 9h à 11h. CHF 40.–. SION / MONTORGE Sport et mouvement 60+ Nordic-Walking Reprise des cours de Nordicwalking le lundi 18 février 2013 de 14 h à 15 h 15, CHF 36.– les 6 leçons. Infos et contact: Pro Senectute Valais, 027 322 07 41.

Afin de remercier sa fidèle clientèle, Seic-Télédis a offert vin chaud et raclette le vendredi 28 décembre.

SIVIEZ

Ski handicap

Pro Senectute ■

A LOUER À BEUSON

Appartement 4 pièces½

125 m2 avec 2 salles d’eau, une cave, grand balcon, excellent état, libre de suite.

Un chalet villageois avec une grange et un garage

Loyer CHF 1400.– / mois + charges

Parcelle 1000 m2, idéal pour bricoleur.

Renseignements + visites la semaine dès 18 heures

Prix sur demande

CHF 1000.– / mois + charges Libre de suite

079 301 03 20

079 634 86 39

079 373 69 00

HAUTE-NENDAZ

Photo Guillermin

SION COURS 60+ Internet Rechercher des informations, sauvegarder les résultats de la recherche, imprimer des pages de sites, etc. Rendez-vous les mardis 4, 11, 18, 25 février et le 4 mars 2013 de 14 h à 16 h, CHF 200.–.

Cuisine pour débutant Vous ne savez pas cuisiner? Pas de panique! Vous allez apprendre à concocter des mets simples et délicieux. Au programme, la maîtrise de la cuisson et des spécialités à base de pâtes, de riz, de pommes de terre. Le tout assaisonné d’une touche de nutrition. Rendezvous les mercredis 20, 27 février, 6 et 13 mars 2013 de 17h à 20 h. Inscription obligatoire. CHF 140.–.

cuisine, séjour, 3 chambres WC/douche, balcon, place de parc

Photo Guillermin

VERCORIN Conférence: faire face au deuil Faire face au deuil, une étape de vie. Une psychologue abordera les particularités liées au veuvage et comment y faire face. Elle vous présentera les ressources à disposition afin de trouver l’aide nécessaire pour vivre ce moment intense en émotions. Rendez-vous le lundi 4 février 2013 de 13 h 30 à 15 h 30, CHF 5.– goûter compris.

LDD

Activités du mois de février

LDD

PRO SENECTUTE

Une journée découverte a été organisée par Manöelle Pauli à Siviez, ce qui a permis à de nombreuses personnes de prendre contact avec des possibilités insoupçonnées.

no 357 janvier 2013

9


HAUTE-NENDAZ

Assemblée générale de la Chaîne Suisse des Rôtisseurs

A l’occasion du Chapitre d’Automne de Crans-Montana des 8 et 9 septembre a eu lieu l’intronisation des nouveaux membres et la promotion de certains autres. C’est une cérémonie haute en couleurs et fidèle à la tradition chevaleresque. Cette dernière s’est tenue sur la ma-

Le Bailli félicite le Chef et ses brigades.

Otto Perruchoud, Cédric Pannatier, Max Lacher, Olivier Recordon comme Chevaliers.

gnifique terrasse de l’Hôtel Etrier avec la musique d’ambiance du Brass Band Constellation Versatile d’Yvan Lagger. La cérémonie vit Simon Coppex intronisé comme Vice-Chancelier Argentier, Pascal Curdy comme Vice-Chargé de Presse, Reinmar Eggel et Frédéric Gianotti comme Maîtres Rôtisseurs, Viviane Germond Dame de la Chaîne, Jean-Claude Germond,

Après avoir dévoilé le programme 2013 et distribué les diplômes aux nouveaux membres et membres méritants, le bailli a clôturé la séance en invitant les participants à partager l’apéritif. Puis les convives passèrent à table sous le thème

CLUB NENDAZ

Photo Jeannot

Pépé, Ce n’était pas ça le programme. Ca ne devait pas se passer comme ça. Je t’entends encore dire : « Juju, quand je sors de cet hôpital, tu me donnes un coup de main pour trier le courrier, ensuite on fait une fondue chez toi, je visite ta nouvelle maison, et après tu m’organises une descente en car, direction Menton. » C’est comme ça que je voyais la suite des événements, et c’est comme ça que ça aurait dû se passer. Tu avais encore tellement de choses à faire. C’est trop tôt. Le choc est trop dur. C’est à la veille des fêtes de Noël que ton destin s’est scellé. Pépé, tu as toujours été l’exemple à suivre. Un exemple de courage, de volonté, un grand cœur et une énorme gentillesse. Toujours le mot pour rire et une

50 ans de savoir-faire

Volets battants ou coulissants avec lames fixes ou mobiles

Fabrique de Stores Michel SA Route des Ronquoz 17 - 1950 Sion - Tél. 027 327 43 43 - Fax 027 327 43 40 - www.stores-storen.ch - info@stores-storen.ch

Stores à lamelles

10 n

o

357 janvier 2013

LDD

Chevalier Roger Kreuzer Vice-Chargé de Missions.

« Loris vous emmène à la mer ». Tout un programme et quel programme ! Carpaccio de coquilles St-Jacques et cœur de filet de thon rouge, ragoût de grosses crevettes, duo de filets de sole et baudroie en choucroute de la mer, fromages du pays et tatin au miel de Nendaz avec glace au lait, le tout fut une véritable « tuerie » pour utiliser un mot à la mode. D’ailleurs le

Bailli, lors de la présentation des brigades aux convives, fut chargé de la critique du repas et du service. Cela fut très vite fait, car le seul mot qui lui vint fut : « Parfait ! ». Merci à toi Loris et à vous Mesdames, Messieurs des brigades pour ces moments de pur bonheur gastronomique ! Pascal Curdy, vice-chargé de presse ■

A Firmin Délèze

Le Club Nendaz a remis un chèque de 7500 francs à la Fondation Pro Aserablos pour la création du Chemin de l’Ecoute qui sera inauguré prochainement.

Volets à rouleau en alu ou en inox

Neuf ou rénovation nous avons la solution! Conseil personnalisé et devis sans engagement !

Loris Maître Rôtisseur à l’œuvre.

HOMMAGE

Remise d’un chèque à Pro Aserablos

Volets à rouleau en bois

LDD

Ont été intronisés : - Maître restaurateur et Membre OMGD Meddy Hischier du Schweizerhof à Saas-Fee; - Chef Rôtisseur Holger Schultheis du Schweizerhof à SaasFee.

Stores en toile

Moustiquaires enroulables

expression rigolote à chaque personne que tu croisais. La vie ne t’a pas épargné, mais malgré toutes les péripéties qui te sont arrivées, tu n’as jamais baissé les bras. A chaque coup dur, tu savais rebondir, et sortir la tête haute. Je ne sais pas comment tu faisais, mais tu gardais ta bonne humeur et restais positif en toutes circonstances. Que de bons souvenirs en ta compagnie ! De l’époque où je venais dormir aux Violettes, jusqu’aux petites fondues au relai des reines, en passant par les sorties à Montreux et les bons restaurants que tu te plaisais à faire découvrir. Montreux c’était ton coin de paradis. Depuis ton balcon, entouré de tes fleurs, tu te ressourçais en dominant le lac et les montagnes. Tu voulais conserver ton indépendance jusqu’au bout. Eh bien c’est chose faite. Pour dire à quel point Pépé ne voulait rien lâcher et toujours aller de l’avant pour vivre intensément chaque moment : il a été jusqu’à rapatrier son vélo de Montreux. Il s’était mis en tête d’aller faire des virées sur les digues du Rhône quand il irait mieux. Eh oui, une fois de plus tu avais raison. « Faut profiter ! Quand on sera en-là Baboue, ça sera trop tard ». Le rayon de soleil qui illuminait chaque jour nos bureaux s’en est allé. Je n’entendrai plus jamais le bruit de ta canne résonner dans les escaliers, annonçant ton arrivée. Je ne sentirai plus non plus ta tape sur mon épaule avec ton fameux : « Comment y va Juju ? ». Ces petites choses quotidiennes qui paraissent si anodines, prennent une tout autre importance lorsqu’elles s’arrêtent.

LDD

Du 8 au 10 juin, c’est à Bad Ragaz qu’a eu lieu le chapitre de printemps organisé par notre

ami Jacques Sinz, Bailli de StGall. Notre Bailliage a eu une participation intéressante, vu le site éloigné, soit 7 membres et 4 accompagnants. Lors de l’assemblée générale ont été nommés : - Grand Commandeur WernerConrad Kleiner pour 40 ans d’activité; - Officier Commandeur Michel Ebener pour 30 ans d’activité; - Commandeur Raymond Carrupt pour 20 ans d’activité. LDD

Bailliage du Valais Le samedi 15 décembre dernier, par une journée de grosses chutes de neige, a eu lieu l’assemblée générale ordinaire du Bailliage du Valais. Plus de 30 membres ont rejoint, comme ils ont pu et très difficilement pour certains, le restaurant le MontRouge de Loris Lathion à Nendaz, Maître Rôtisseur de la Chaîne. Dans ce cadre, le Bailli François Recordon souhaita à tous la bienvenue et les remercia d’avoir bravé des conditions météo pénibles. Puis, l’écran géant vit défiler les photos de l’année 2012, soit des trois déjeuners amicaux et du Chapitre d’Automne de Crans-Montana, conjointement au rapport des activités établi et commenté par le Bailli. Rappelons que la Chaîne des Rôtisseurs se veut défenseur et promotrice de la gastronomie, mais aussi de l’amitié et de la convivialité.

J’ai toujours été nul pour exprimer mes sentiments. Mais aujourd’hui je sais que tu m’écoutes et je profite pour te dire : « Pépé, tu es la personne que j’admire le plus au monde et je suis fier d’être ton petit-fils. » Oui, le programme a changé. Malheureusement on n’y peut rien. Cependant, les souffrances que tu savais si bien cacher, sont définitivement terminées. Tu as gagné ton combat contre la maladie, elle n’a jamais eu le dessus. La seule chose que je désire aujourd’hui, ce n’est pas que tu te reposes, (car tu es comme moi pour ça ; on ne sait pas le faire), non, la seule chose que je te souhaite, c’est que de là où tu es, où la maladie n’existe pas, profite de ta nouvelle vie sans en perdre une miette. Et si tu trouves le temps, jette un coup d’œil sur nous. Continue à nous prodiguer tes bons conseils et ton expérience. Aide-nous à avancer. Aujourd’hui j’ai le cœur lourd et la gorge nouée, mais je sais que tu es en paix et tu as mérité ta délivrance. Tu resteras pour chacun d’entre nous gravé dans nos esprits et nos cœurs. Merci pour tout Pépé, on ne t’oubliera jamais. Julien ■

RÉVISION ET ASSAINISSEMENT DE CITERNES

J.-P. MEYNET

Tous nos stores peuvent être automatisés !

BREVET FÉDÉRAL

1997 NENDAZ

Service de réparation organisé et rapide!

SDF

TÉL.

027 288 18 17

Natel 079 436 61 46 E-mail: citernex@freesurf.ch


ISÉRABLES

BASSE-NENDAZ

Conseil communal : les anciens et les nouveaux

Photo Guillermin

Nouveaux citoyens et mérites sportifs et culturels

Les anciens et les nouveaux ont posé ensemble pour la postérité.

Photo Guillermin

EGLISE DE HAUTE-NENDAZ

Pour les mérites sportifs : - Mlle Monnet Cendrine (athlétisme) pour les résultats sui-

Sur le plan culturel, un lauréat a été mis l’honneur par la Municipalité à savoir : Pour le mérite culturel : - En musique, une distinction culturelle a été attribuée à M. Donat Gillioz pour son dévouement à la société de musique «L’ Avenir» d’Isérables depuis soixante ans. ■

LDD

Au rayon sportif, quatre lauréates ont été mises à l’honneur par la Municipalité à savoir :

en gymnastique avec la société Gym Evasion en 2011, - Mlle Mandy Narbel (gymnastique) pour son titre de championne valaisanne de société en gymnastique avec la société Gym Evasion en 2011.

Le dimanche 23 décembre dernier l’église de HauteNendaz a fait le plein à l’occasion d’un concert de Noël mis sur pied par le chœur mixte Saint Michel et la fanfare La Concordia. L’assistance a pu apprécier un programme de circonstance préparé avec minutie par Madame Elisabeth Gillioz, directrice du chœur mixte Saint Michel, et par Monsieur PierreAlain Bidaud, directeur de la Concordia. Le chœur mixte Saint Michel ouvrait les feux avec l’annonce de la naissance du Christ Hodie Christus Natus est de Laszlo Halmos. L’ atmosphère de recueillement autour du mystère de Noël se prolongea par un Je vous salue Marie arrangé par la directrice du chœur, Madame Elisabeth Gillioz. Puer Natus in Bethlehem et A Clare Benediction de John Rutter emmena définitivement les auditeurs autour de la crèche d’il y a 2000 ans. Le Chœur Saint Michel termina sa prestation par un negro spiritual du plus bel effet : Go tell it on the mountain. La Concordia prit le relais avec Seize the Day de Peter Graham, puis Cédric Fournier et Eddy Délèze à l’euphonium emplirent l’église de la douce et suave mélodie du Softly as I leave you arrangé par Alan Catherall pour les célèbres chefs et instrumentistes anglais Robert et Nicolas Childs. La conclusion fut amenée par Toccata in D Minor du compositeur allemand Jean-Sébastien Bach. Seules quelques mesures appartiennent à l’écriture originale de Bach, Ray Farr s’étant chargé de l’arrangement conduisant l’ensemble vers un final puissant et tonique.

LDD

Cinq mérites ont été décernés par la Municipalité.

vants : médaille de bronze aux championnats suisses au saut en hauteur, championne romande au saut en hauteur (en salle) ainsi qu’au saut en longueur, médaille d’argent aux championnats romands au lancer du javelot et ses différents titres de championne valaisanne sur 100 m, au saut en hauteur, au saut en longueur ainsi qu’au lancer du javelot obtenus durant l’année 2011, - Mlle Monnet Amandine (athlétisme) pour son titre de championne valaisanne au lancer du javelot obtenu durant l’année 2011, - Mlle Kim Narbel (gymnastique) pour son titre de championne valaisanne de société

Photo Guillermin

Le 28 décembre dernier lors d’une soirée conviviale a eu lieu la remise des distinctions et mérites sportifs et culturels 2011 par les autorités communales d’Isérables conjointement avec la promotion civique des contemporains de la classe 1994 ainsi que la réception officielle des nouveaux citoyens.

Concert de Noël du chœur mixte St-Michel et de la Concordia

Remise du chèque à Cerebral Valais.

En point d’orgue à cette soirée de Noël musiciens et chanteurs s’associèrent pour offrir au public l’Air et le Choral de la Cantate Uns ist ein Kind geboren (un enfant nous est né), cantate anonyme du XVIIIe siècle. La production commune se poursuivit avec l’Adieu des Bergers, tiré du tryptique L’ Enfance du Christ d’Hector Berlioz, puis avec A Christmas Gloria. Le public enthousiasmé par ces évocations de Noël se vit même invité par les deux formations à unir sa voix à celles des choristes en guise de bis avec Les Anges dans nos campagnes et O douce Nuit. Les arrangements pour cuivre de l’ensemble des pièces montées par les deux sociétés ont été écrits par le directeur de la Concordia, M. Pierre-Alain Bidaud. Le temps de Noël étant aussi celui du partage, une quête organisée à la sortie du concert, permit à MM. Bernard Gillioz et Christophe Claivaz, présidents respectifs du Chœur St-Michel et de la Concordia, de remettre un montant de 4000 francs à l’institution Cérébral Valais par l’intermédiaire de son président M. Michel Jeanbourquin et de

M. Bernard Monnet, membre du comité cantonal. Un succulent vin chaud préparé et offert par la Boucherie Mariéthoz a réjoui chanteurs, musiciens et public sur le parvis de l’église à l’issue du concert. La température relativement agréable de cette soirée de décembre incita tout le monde à prolonger ce moment et les 60 litres de vin chaud furent vite épuisés. La soirée se prolongea fort tard à la salle de gymnastique de l’école primaire autour des gâteaux préparés par les membres des sociétés et du vin d’honneur offert par la Municipalité de Nendaz. Les échos positifs des acteurs et auditeurs de ce concert de Noël inciteront certainement musiciens et chanteurs à renouveler une telle action dans le futur. Le chœur mixte Saint Michel et la fanfare La Concordia profitent de ce compte-rendu pour souhaiter à tous les lecteurs de l’Echo, ainsi qu’aux bénévoles, parents et enfants de Cérébral Valais une excellente année 2013 de santé et de bonheur, pleine de chants et de musique. ■

no 357 janvier 2013

11


ISÉRABLES

FANFARE LA CONCORDIA

Audition de l’école de musique

Quelques jours avant le concert de Noël des «grands» à l’église de Haute-Nendaz avec le chœur St-Michel, les «petits» de l’école de musique avaient convié leurs supporters à la salle de Beuson à l’occasion de leur audition de fin d’année.

Le 23 décembre 2012, Mme Rose Monnet a fêté son 90e anniversaire en compagnie d’une délégation du Conseil communal d’Isérables emmené par son président M. Régis Monnet, venue lui apporter les vœux et félicitations des autorités communales et de la population d’Isérables. Photo Jeannot

En pleine forme, accompagnée de sa famille, Mme Rose Monnet nous reçoit en toute convivialité au foyer Pierre-Olivier de Chamoson.

Puis, pendant plusieurs saisons, comme beaucoup de Valaisannes, elle se rend dans le canton de Vaud pour effeuiller les vignes. En 1950, elle unit sa destinée à celle de Gilbert Monnet. De leur union naissent deux enfants, un garçon et une fille vinrent agrandir son foyer, à savoir : Gérard et Susy. Après seulement 9 années de vie commune, son mari décède et avec courage elle élève seule ses enfants, mène de front les travaux de la cam-

Photo Jeannot

Situer rétrospectivement son existence, riche d’enseignements, ne peut certes pas se traduire en un texte; nous allons pourtant essayer d’en retracer les faits saillants. Rose Monnet, voit le jour le 23 décembre 1922 à Isérables. Fille de Virginie et d’Etienne Gillioz, elle est la 2e d’une fratrie de 6 enfants. Petite anecdote au passage, à Isérables, c'est la troisième «Rose» à éclore cette année-là, et les trois ont eu la joie de fêter leur nonantième anniversaire. Sa scolarité obligatoire accomplie, elle œuvre d’abord en qualité de fille de salle dans différents établissements à Leysin, Villars, Lausanne et Grand-Lancy, pour un salaire mensuel d’environ cent francs.

pagne, soigne quelques vaches et surtout travaille à la fabrique d’horlogerie à Isérables jusqu’à sa retraite. Le bien-être des siens étant sa priorité, elle aide ses enfants, s’occupe avec joie et amour de ses quatre petits-enfants. Elle incarne la solidité, la force, la droiture, la rigueur du montagnard mais aussi la sensibilité et la générosité avec la richesse de son cœur. Elle contribue ainsi pour beaucoup à l’image forte d’Isérables, pays aux habitants généreux, solides, consciencieux et travailleurs. Infatigable, même après sa retraite, elle va de nouveau en journée à la vigne ou ramasser les pommes. Après toutes ces années de labeur, elle prend enfin le temps de se laisser vivre, de partager des moments de complicité avec ses amies. Aujourd'hui, elle coule des

jours paisibles au foyer PierreOlivier, appréciant les visites, en particulier celles de ses enfants, petits-enfants et arrière-petitefille. Toutes nos félicitations à Rose pour ce magnifique parcours de vie. Les membres du Conseil communal et bourgeoisial d’Isérables ont eu un immense plaisir à partager un moment d’échange et d’amitié avec Mme Rose Monnet et sa famille. Encore bonne fête chère nonagénaire et tous nos vœux de bonheur et de santé ! ■

Chère Maman, Pour toi, pas besoin de chercher des mots savants, mais des mots simples comme : générosité, amabilité, simplicité, serviabilité. Et surtout, ta vie durant tu as travaillé sans penser à toi, tu as donné sans compter. Tu mérites le bonheur et la sérénité et c’est à mon tour de t’entourer. Je t’aime. Ta fille

Delphine et Olivier vous souhaitent une bonne et heureuse année 2013 !

CAFÉ-RESTAURANT 1997 Siviez-Nendaz Tél. 027 288 18 28

12 n

o

357 janvier 2013

LDD

Photo Jeannot

Les 90 ans de Rose Monnet

Grillades à la cheminée Mets au fromage - Fondues viandes Cheminée de table - Spécialités de saison - Carnotzet et terrasse

Musiciens actifs de la Concordia, parents et amis purent apprécier les progrès effectués par les 10 musiciennes et musiciens

en herbe sous l’expert et psychologue encadrement du «maître» Pierre-Alain Bidaud. Au terme de la prestation chaque enfant reçut un cadeau de circonstance pendant que les plus grands partageaient vin chaud et gâteaux. Avec cette dizaine de jeunes motivés et travailleurs, la Concordia peut voir sereine-

ment l’avenir, tout en se remémorant l’adage que «rien n’est définitivement acquis et qu’il faut sans cesse sur le métier remettre l’ouvrage». Les membres de la Concordia profitent de ce compte-rendu pour souhaiter à tous les lecteurs de l’Echo une excellente année et leur donner rendezvous pour le concert annuel du ■ 23 mars 2013.


P U B L I R E P O RTA G E - 5 0 A N S D ’ E X I S T E N C E

Portes ouvertes samedi 16 février 2013 de 10 h à 17 h (prononcez «bois for you»)

Invitation cordiale au public. Visites, avec présentations et démonstrations :

Sortie Sion-ouest

ne Rhô

Chemin Des Gardes de Nuit 14 - 1950 Sion

-

de l’atelier; du nouveau (deuxième) centre d’usinage à commande numérique à 5 axes; d’une chambre-témoin du futur Hôtel Mer de Glace, en grandeur réelle; exposition des peintures de Jérôme Rudin.

Chambre-témoin à visiter à notre atelier.

A l’occasion des 50 années d’existence de l’atelier Denis & Gilles Broccard : Rencontre de l’artisan et de l’artiste, avec la participation du peintre Jérôme Rudin Exposition d’œuvres exclusives peintes à Nendaz pour l’événement, sur le thème de la montagne.

générations de travail du bois, le savoir-faire terreau d’une passion Dire « Broccard », à Nendaz, c’est, déjà, parler menuiserie. Car cette famille-là est dans le bois depuis 4 générations. Pas moins. - Jacques Broccard, le patriarche (1858-1937), apprend sur le tas vers 1874/1876. Outre la charpente, il est demeuré dans les mémoires pour la fabrication des… cercueils de son temps. - François Broccard, le grand-

père, (1886-1973), apprend le métier vers 1902/1904. Il érige son propre atelier à Sonville. Grand constructeur de ce pays on lui doit, outre les nombreuses bâtisses en madriers équarris encore visibles, le «grenier de Tortin», ou les «charpentes de Clèbes», village reconstruit après le grand incendie de 1904. 6 fils, parmi ses 11 enfants, sont charpentiers-menuisiers. Dont… - … Denis Broccard (1932 - …)

qui obtient un CFC en 1953. Il s’installe à son compte en 1963; construit son propre atelier en 1967. Consciencieux et très méticuleux, il exerce son art partout à Nendaz, notamment à la station dont c’est la période faste du développement. - Gilles Broccard (1967 - …) naît l’année où son père construit l’atelier dans lequel il sera formé. Un clin d’œil du destin. Titulaire d’une maîtrise fé-

SG : Tu fais l’apprentissage avec ton père. C’est facile de faire un apprentissage sous l’autorité paternelle ? GB : Avec Denis oui. D’abord c’était très confortable car j’œuvrais tout à côté de mon domicile. Ensuite parce que j’avais une très grande liberté d’action. Dès le début j’avais l’esprit créatif. Alors, au-delà de l’observance des bases techniques et pratiques à apprendre, je pouvais donner libre cours à une sorte de fantaisie créative dans le métier. Je n’avais pas trop de contraintes de rendement et je pouvais faire davantage que le strict objet du mandat confié. C’était parfois grisant.

deviens patron en reprenant l’entreprise paternelle. Ta principale appréhension, à l’époque ? GB : La responsabilité financière. Je n’avais jamais eu l’occasion de rencontrer un banquier jusque-là. J’ai un souvenir cuisant du tout premier contact. On m’a carrément taxé de folie à vouloir me lancer avec une entreprise artisanale. J’ai compris que c’était un vrai défi. Alors j’ai serré les dents et me suis dit que je le relèverais.

dérale en 1992, il opère le grand tournant technologique en installant ses machines dans une nouvelle surface, à Sion, qu’il accompagne d’un premier – aujourd’hui d’un second – centre d’usinage à commande numérique. Un savoir-faire, disions-nous… Et une passion pour le bois qui n’est plus à démontrer. « Avez-vous des rêves en bois ? » ■ Gilles Broccard les réalise.

Interview L’équipe. Manquent sur la photo : Anne, Roberto, Jérémy et Lucas.

Gilles Broccard, « bois4u sa » a un large spectre d’activités, notamment : dans la menuiserie générale, intérieure et extérieure, résidence principale et secondaire ; dans la rénovation et l’assainissement d’anciens logements, gestion complète clé en mains ; dans l’agencement de cuisine, sur mesure et personnalisé ; dans la création et la réalisation de mobilier, neuf, en vieux bois, ou en bois travaillé à l’ancienne ; dans la conception générale d’aménagement intérieur ; dans l’usinage pour des tiers, dans le dépannage et les petites réparations… Gilles Broccard, « bois4u sa » c’est une équipe rôdée, soudée et motivée, d’une vingtaine de personnes, connaissant les exigences de la maison, aimant le travail de qualité, recherchant la satisfaction de notre clientèle.Gilles Broccard, « bois4u sa » est une entreprise formatrice. Plusieurs apprentis maison constituent aujourd’hui notre équipe.

www.bois4u.ch

SG : Gilles, enfant quel était ton rapport au bois ? GB : C’était d’abord le matériau de mes jouets préférés. J’avais une superbe luge en bois, fabriquée par mon oncle Henri. Solide et performante, elle glissait même sur les chemins gravelés. Et puis, en été, une petite moto en bois, du même constructeur. De la famille j’étais celui qui était le plus souvent dans les pas de mon père, ou de ses ouvriers; ils me prenaient avec eux à la pose. Je portais ce que je pouvais, ou je leur tendais leurs outils. SG : D’une fratrie de 5 enfants tu es le seul à avoir pris la voie de la menuiserie. Il y a une explication ? GB : Peut-être, oui. D’abord je ne trouvais pas l’école passionnante, ce qui ne m’a pas incité aux études. Ensuite, Maman ne voulait pas de menuisiers parmi ses enfants, ce qui a probablement détourné mes frères de la voie; elle y voyait trop d’insécurité pour le futur. Alors ? Pilote de ligne… (rire). Non, je voulais faire un CFC. J’ai suggéré celui… d’appareilleur. Tous ont levé les bras au ciel… « Appareilleur, tu n’y songes pas, dans une famille de menuisiers ! ». Bien sûr que non. J’ai fait la menuiserie, parce que je voulais faire la menuiserie.

SG : Denis avait une belle réputation de travail bien fait et de méticulosité. Que revendiques-tu de son héritage professionnel ? GB : Le respect qu’il avait de sa clientèle et la priorité qu’il s’était donnée de la satisfaire. Papa avait cette capacité de trouver des solutions à tous les problèmes qui se posaient, parfois même audelà du strict champ de son métier. En l’observant j’ai appris moi aussi à réfléchir globalement et à regarder l’ensemble des problématiques de la profession. SG : En 1992 tu obtiens la maîtrise fédérale. En 1993 tu

SG : Et, au contraire, ce qui faisait ton enthousiasme ? GB : La possibilité de réaliser des idées personnelles, de concrétiser ma propre conception du travail, de créer des objets différents, des meubles… Et puis j’aimais beaucoup la relation avec les clients. SG : Les principales évolutions de la menuiserie entre les deux générations ? GB : D’abord j’ai dû quitter Basse-Nendaz pour aller m’installer à Sion. Car il était impossible de se développer au village, faute de place là où était l’atelier et faute de terrains appropriés disponibles. Ce fut une décision difficile car j’avais des craintes de type identitaire par exemple. Mais ce fut finalement la meilleure décision de ma vie.

Parce qu’à Sion je dispose d’une surface et d’un volume incomparables qui m’ont permis d’opérer le saut technologique indispensable à la survie. SG : Ton rapport au bois encore, mais aujourd’hui ? GB : Une passion. Je ne peux pas vivre sans le bois. Par contre si j’étais «tout bois» hier, j’ai changé de vision. Aujourd’hui je vois le bois comme façonné en intégration avec d’autres matériaux nobles comme la pierre, ou le verre. Créer des ensembles intérieurs harmonieux est un must du plaisir. SG : Dernière question. Hier est entrée en vigueur ce qu’on appelle la Lex Weber. Contre laquelle tu avais d’ailleurs clairement pris position avant sa votation. Et maintenant ? GB : Je n’en pense pas moins. Mais c’est vrai que, la première colère passée, j’ai vite réagi en me disant que nous ne reviendrions pas en arrière. La seule voie possible est donc celle de faire avec. Et d’imaginer de nouvelles pistes. Sinon nos entreprises disparaîtront. En tous cas j’ai la foi. Nous réussirons. SG : C’est le souhait de tous les lecteurs de L’ Echo de la Printse, j’en suis sûr. Merci Gilles et bonne chance. ■ no 357 janvier 2013

13


LE BLEUSY

NENDAZ

Hommage à Candide Theytaz Grand père, Après 85 années bien remplies, est venu le moment de te dire au revoir.

Photo Guillermin

Nous, tes petits enfants sommes heureux d’avoir eu un homme comme toi à nos côtés pendant toutes ces années. Tu étais un homme fort et fier. Tu as été un mari attentionné pendant plus de 50 ans et un père aimant.

Le propriétaire des lieux Bernard Carthoblaz en compagnie du nouveau tenancier M. Charitable.

Amoureux de la nature et de la campagne, tu aimais nous transmettre cette passion. Je me rappelle avec tendresse des journées passées à fabriquer des

sifflets en bois de noisetier ou à nous apprendre à cueillir soigneusement les framboises.

vait se satisfaire des petits plaisirs de la vie pour construire son bonheur.

Tu nous a appris les notions de respect et générosité. Votre maison était un lieu de rencontre et partage. Tu as toujours été disponible et désireux d’aider et de dépanner les autres. Tu étais en vadrouille toute la journée. Entre le travail de la terre, ta famille et tes amis, tu ne chômais pas. Tu avais le goût de l’effort et du travail manuel.

Nous, tes petits-enfants, sommes tristes aujourd’hui mais heureux d’avoir pu faire partie de ta vie. Nous te souhaitons un bon voyage grand-père. On t’aime…

Nous garderons le souvenir d’un homme simple mais pas ordinaire. D’un homme qui sa-

Vos textes et annonces peuvent être envoyés par e-mail à : info@echodelaprintse.ch LDD

Auberge du Bleusy

Valérie Vaucher de la Croix (Nguyen) a le plaisir de vous signaler qu’elle a repris le magasin «Au Potager» depuis le 1er janvier 2013. Vous y trouverez des plantes d’intérieur et d’extérieur, des plantons et semences en saison et de petits articles de décoration. De plus, des bouquets et des arrangements sur commande pour tous types d’événements. Je me mets volontiers à votre disposition pour agrémenter votre intérieur d’ornement floraux et assurer l’entretien de vos plantes au magasin. 1996 Basse-Nendaz +41 (0)78 640 89 37 opotager@gmail.com Horaire d’ouverture (entre saison) : • lundi-mardi : fermé • mercredi-jeudi-vendredi: 14h - 19h • samedi : 10h-12h30 - 14h18h • dimanche 10h - 12h

Inauguration officielle le samedi 2 février 2013 Venez nombreux ! Un grand merci à ma fidèle clientèle qui, durant ces 5 années, m’a fait confiance. Merci du fond du cœur.

Isabelle Fournier

l i e s n o C d n a r G au s n o i t c e l E 3 1 . 3 03.0

1 Julien Délèze (suppléant) 2 Patrick Evéquoz (suppléant) 3 Elisabeth Di Blasi-Coucet (député) 4 Didier Fournier (député)

www.valaisautrement.ch

14 n

o

357 janvier 2013

parti socialiste


“MonEnergie”, l’application qui vous défie d’économiser de l’énergie - Mode d’emploi Vous pouvez réaliser jusqu’à 20% d’économie d’énergie dans votre maison et écraser vos factures d’électricité. SEIC-TELEDIS vous donne les moyens d’y parvenir grâce à l’application gratuite MonEnergie. Il ne vous faudra que quelques minutes pour paramétrer cet outil et vous familiariser avec son interface.

ETAPE 1

artphone/tablette Installez sur votre sm MonEnergie que vous l’application gratuite ogle e (iPhone/iPad) ou Go trouvez sur l’App Stor der uvez également y accé Play (Android). Vous po rgie ne nE nt sur le menu Mo directement en pointa . .ch ccueil du site groupelec visible sur la page d’a

ETAPE 2

ant t un compte et en valid Inscrivez-vous en créan l’e-mail d’inscription.

ETAPE 3

Saisissez vos informations per sonnelles, ainsi que les données de vot re habitation et les appareils qui s’y trouve nt (surface de l’habitation, type d’équipe ment électroménager, nombre d’o ccupants, etc.)

Relevez les données du compteur et saisissez-les sur l’application. Il s’agit de faire ce relevé au moins une fois par mois. En augmentant le nombre de relevés, vous améliorez la précision de l’outil.

ETAPE 4

ETAPE 5 Vous retrouvez lors de chaque connexio n sur l’application des astuces et des conseils pour prendre des mesures d’économies supplémentaires, ainsi qu’une analyse succincte des étiquett es énergétiques de l’enveloppe du bâtimen t et des appareils électriques.

l’évolution de votre C’est l’écran clé pour suivre évaluer l’efficacité et ité tric consommation d’élec vous avez prises. des mesures d’économies que votre historique de Vous retrouvez également es à jour de l’app mis consommation. Au fil des des courbes de ez ver rou ret MonEnergie, vous er. Ces dernières seront référence pour vous compar une configuration toujours plus précises avec et ion les installations comparable à votre habitat qui s’y trouvent.

no 357 janvier 2013

15


HAUTE-NENDAZ

VEYSONNAZ

Grand succès pour la cinquième édition de la Barlouka Race

Podium Scratch CAS : Martin Anthamatten 1er, Werner Marti 2e, Andreas Steindl 4e et Alan Tissières 3e

Photo Jeannot

Photo Jeannot

L’ASPN et les contes de l’abbé

LDD

Mme Anne Bochatay présidente de la CT Ski-alpinisme.

Veillée 2012, Les animots, moulin du Tsâblo.

Paysan

Païjan, tchuî é dzo tû vî avou'a tèra Tû at'acœûte tsantâ, p'a doïnta bîja dû chyè Coûme oun bon infan. Tû törne véire a mâre Tû ey tin é bréi, i tchyô cou é contin

Paysan, chaque jour, tu vis avec la terre. Tu l’écoutes chanter, à la brise des cieux Ainsi qu’un humble enfant. Tu reviens à ta mère En lui tendant les bras d’un coeur joyeux

Tû viî yuîn dij onö é lou poûroj étsàndzo Tû prin é pâ pejan di tchyôj anchyan Tû âche ën plan o pleyji quye pâche trouà vîto Tû avouéytse ën quye bâ ën préin o Bon Djyû

Tu vis, loin de la gloire et ses vaines chimères Tu suis les pas rudes, tracés par tes aïeux Laissant à d’autres jours le plaisir éphémère Tu regardes le sol, en bénissant ton Dieu

Vouà tchyuî é matën i pra i tsan de pèr chi Ouvouè é râe neyre, ëntô de chi véadzo Can vën i né dij an, amâche tchui éj épyë

Vas-y tous les matins aux prés, aux champs d’ici Ouvre les noirs sillons, autour de ce village Quand vient le soir des ans, cueille tous les épis.

Fé-te oûna dzèrba po toun byô paradî Oun byô boquyë charey nöble é châdzo Can tû te dessoneré po o dari cou, tû, ömo dû paï.

Fais-en une gerbe pour ton beau paradis Un splendide bouquet, serait noble et sage Pour ton dernier éveil, toi, l’homme du pays.

Ché da Seranda

Georges Michelet

La famille Follonier est venue encourager « papa Francis ».

Photo Jeannot

Pierre-Alain Mariéthoz, régional de l’étape.

Philippe Guex, directeur de Terre des Hommes Massongex en compagnie de François Recordon, speaker officiel de la journée.

Photo Jeannot

Pour l’ASPN, Yvan Fournier ■

Païjan

Photo Jeannot

Photo Jeannot

Nous nous réjouissons de partager ces veillées avec vous.

Les trois premières de la catégorie « raquettes ».

Patrick Lathion, nouveau président de la commune.

SIVIEZ Le Veysonnaz Timing fidèle au poste, lors de la remise des prix.

Des ambassadrices de charme

Photo Jeannot

Il publia sa première pièce de théâtre en 1943, «La maison paysanne» et alors qu’il desservait la paroisse de Veysonnaz, il écrivit en 1963, à l’occasion du

Podium dames : Emilie Gex-Fabry 2e, Maude Mathys 1re et Victoria Kreuzer 3e.

Photo Jeannot

L’ abbé Georges Michelet (19101983) est connu pour avoir publié le savoureux «Yo Djyo, le roi de la Crête» en 1979. Mais son activité culturelle ne s’arrête pas là, il s’adonna à la poésie et à la peinture notamment.

festival de chant «Au temps des seigles et des froments». Si vous avez le temps, dès que les conditions le permettront, allez à Beuson aux Grangettes, à la chapelle des Rairettes, et prenez le temps de méditer en admirant les chemins de croix. D’autre part, l’ASPN mettra sur pied deux autres soirées de contes, soit : - le samedi 20 avril, à BasseNendaz; - le samedi 11 mai, lors de la journée des moulins, au Tsâblo.

Photo Jeannot

Pour cette année, l’ASPN vous propose des histoires publiées par l’abbé Georges Michelet de 1972 à 1980 dans la revue «Croix d’Or»; quelques-unes de celles-ci avaient été reprises par l’'Echo de la Printse. Dans cette veillée, vous pourrez entendre quelques poèmes, de la musique, ... Que de bonnes surprises le temps d’une veillée !

Rendez-vous donc au Moulin du Tsâblo à Haute-Nendaz le jeudi 14 février à 20h pour entendre LES CONTES DE L’ABBÉ

Photo Jeannot

C’est la 3e année consécutive que l’ASPN met sur pied une veillée de contes pour le bonheur des auditeurs et des conteurs eux-mêmes. Dans ces veillées, chacun apporte du sien à sa manière et c’est cette diversité qui en fait la richesse.

Ambiance assurée avec l’accordéoniste.

INAUGURATION OFFICIELLE

Samedi 2 février 2013 de 16h à 20h

Photo Guillermin

Verre de l’amitié Invitation cordiale à tous

Heureuse initiative de la maison Charles Favre Vins à Sion. Ses ambassadrices ont servi avec modération la traditionnelle Dame de Sion sur les pistes le samedi 19 janvier 2013.

16 n

o

357 janvier 2013

*** Plats régionaux - Restauration - Suggestions Service traiteur 027 288 12 17 - 078 712 13 43

Echo janvier 2013  

Echo de la Printse janvier 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you