Page 1

No 358 février 2013

COURTAGE - BANQUES ET ASSURANCES à vendre

BANCASSURANCES.CH

chalet à tsamandon www.bancassurances.ch YVES-ALAIN FOURNIER Case postale - 1996 Basse-Nendaz Route de la Télécabine 5 1997 Haute-Nendaz T 027 207 14 67 - F 027 565 82 82 N 079 306 47 36 info@bancassurances.ch

Dr Frédéric et Valérie Schaller Pharmaciens FPH

4,5 p, 97 m2, parking

Route des Ecluses 19 1997 Haute-Nendaz Tél. 027 288 16 66 Fax 027 288 54 45

nendaz salins

« Le doute est le commencement de la sagesse. »

nendaz.pharmacie @bluewin.ch www.pharmacie denendaz.ch

ARISTOTE

veysonnaz les agettes isérables

CHF 550'000.– Mensuel indépendant d’information et de publicité paraissant dans les communes de Nendaz, Salins, Veysonnaz, Les Agettes, Isérables • Membres fondateurs : Jacques Bornet - Jeannot Fournier Christian Glassey - Jean-Pierre Guillermin • Abonnements-facturation : case postale 126 1997 Haute-Nendaz • Administration : Jean-Pierre Guillermin (T 027 288 12 51) • Responsable d’impression : Jeannot Fournier (T 079 301 03 20) • Mise en page et impression : IGN SA Nendaz (T 027 288 15 36 - F 027 288 16 41, info@echodelaprintse.ch, www.echodelaprintse.ch).

photos & informations

www.alpimmo.ch 027 288 44 44 info@alpimmo.ch

Prix au numéro : 5 fr.

TRENTE ET UNIÈME ANNÉE

P.P. 1997 HAUTE-NENDAZ

sion

Vernissage et journée portes ouvertes

nendaz

Quel avenir pour le canton du Valais ?

Le vendredi 15 février 2013, Gilles Broccard a présenté le peintre Jérôme Rudin lors du vernissage à la menuiserie à Sion. Un nombreux parterre d’invités était réuni à l’occasion de cette manifestation. Lors du samedi 16 février, une journée portes ouvertes a été organisée pour fêter les 50 ans de la création du premier atelier par Denis Broccard. portante dans votre calendrier 2013 ? Le 16 février a eu lieu notre g énérations de menui- journée portes ouvertes pour siers. Jacques Broccard, le marquer les 50 ans de la créapatriarche, est le fondateur tion du premier atelier par d’une lignée d’hommes dont Denis. Nous avons présenté la passion du bois s’étend sur à notre clientèle et nos parteplus de trois siècles. Gilles naires notre chambre témoin Broccard a repris le flambeau de l’hôtel Nendaz 4 Vallées du de son papa depuis 1993. projet Mer de Glace réalisée Conseils, devis et grande dans nos locaux et véritable écoute sont au rendez-vous. ref let de notre savoir-faire. Rencontre avec Gilles Broc- Nous mettons ainsi en avant card, véritable amoureux du notre capacité à gérer efficabois et professionnel sur son cement des projets hôteliers. Pour cette journée, Jérôme métier. Rudin a accepté de répondre La partie hôtelière de présent et de peindre une « Mer de Glace » représente série de toiles exclusives pour votre plus important chan- l’événement. tier de l’année ? Le projet « Mer de Glace » est Côté matériel, pouvezun complexe hôtelier de très vous nous parler de votre grande qualité, situé à deux dernier investissement, pas des pistes de ski et du une machine moderne à centre de la station de Haute- commande numérique ? Nendaz. Son architecture de Le matériel change et évolue montagne est composée de d’année en année. Nous tramatériaux de première qua- vaillons avec l’outil et la technologie informatique. C’est lité. une révolution en termes La menuiserie Broccard est de précision et d’organisatoujours à l’affût de nou- tion. Une nouvelle machine veaux défis. Le 16 février à commande numérique cinq représente une date im- axes offre une liberté de posTexte : l’Echo Photo : Jean-Pierre Guillermin

4

sibilités d’usinages. Elle vient compléter celle que nous possédons à 4 axes et demi. L’objectif ? Augmenter notre capacité de production et profiter de machines qui font un travail exceptionnel. Bien entendu pour pouvoir l’utiliser efficacement, l’équipe bénéficie d’une formation complète pour en acquérir toutes les subtilités. Pourquoi une exposition de peinture dans votre atelier ? Nos réalisations une fois terminées sont mises en valeur par la décoration et l’art. J’ai souhaité, pour une fois, amener directement un artiste dans notre lieu de fabrication. Jérôme Rudin a tout de suite été motivé par cet exercice et ses nouvelles toiles sur le thème de la montagne m’ont conquis. Nous avons eu également l’idée en commun de créer des objets uniques pour cette journée unique ! Je souhaite sortir du lieu d’exposition traditionnel et emprunter les chemins permettant d’élargir nos possibilités.

Avant un week-end électoral décisif pour notre canton, notre a immortalisé un nuage en forme de point d’interrogation face bon ou un mauvais présage ? On peut se le demander. Alors si quel avenir pour le Valais, allez voter et élisez ! Ainsi vous aurez ı Photo Jean-Pierre Guillermin

echo de la printse

Votre journal s’offre un coup de jeune La dernière maquette de l’Echo de la Printse date de novembre 1997… Il était temps d’apporter un lifting à votre mensuel préféré. Texte : l’Echo

V

ous tenez dans vos mains la nouvelle version de l’Echo de la Printse. Celle-ci a été complètement repensée.

Denis, Gilles, Nina et Téo Broccard devant la nouvelle machine.

photographe Jean-Pierre au Haut de Cry. Est-ce un même le ciel se demande le droit de vous plaindre…

Les principales nouveautés de la mise en page Le logo a été modernisé. Nous avons supprimé l’ombre désuette des lettres et revu les espaces dans le but d’obtenir un logo plus compact. Le bas de la cartouche, en aplat bleu représente la Printse, trait d’union des cinq communes. Le bleu de la nouvelle version donne un côté moderne et se marie parfaitement avec le beige des encadrés qui rappelle l’esprit « bois » de la cartouche. La police de base du texte courant, le Swift, a été conçue

spécialement pour les journaux. Elle est très lisible en petit caractère et s’adapte parfaitement aux colonnes du journal. Les titres, rubriques, légende sont composés en Gotham. Cette police créée en 2000 a le vent en poupe actuellement. Elle a par exemple été très utilisée lors de la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008. Les tirets, signes de ponctuations, etc. débordent légèrement dans la gouttière de la colonne. On obtient ainsi un alignement optique parfait des colonnes. Toujours dans un souci de lisibilité, un filet maigre vertical sépare les articles. Les noms de l’auteur du texte et du photographe figurent désormais en tête d’article, bien en évidence. Il n’y a plus de cadre autour des

photos, ils n’apportent rien et alourdissent inutilement la mise en page. Les cadres des annonces sont aussi plus fins, question d’élégance... Nous sommes convaincus que ces changements vous apporteront satisfaction et vous souhaitons une bonne lecture.

PROCHAINE PARUTION

Vendredi 29 mars 2013 Dernier délai pour vos textes et annonces : lundi 18 mars 2013. info@echodelaprintse.ch www.echodelaprintse.ch

no 358 ı février 2013

1


patouè de nînda

Cruijatîri 1

2

3

4

5

Grille 286 - 02.2013 6

7

8

9

1

souvenirs, souvenirs…

Le derby de la Biolle Texte : ASPN Photo : coll. Gilda Délèze

D

urant de nombreuses années se déroula un slalom géant sur la pente des mayens de la Biolle. Le départ se donnait aux mayens du Quatre au-dessus de Dardel

2 3

et l’arrivée au pré de la cure de Chardonney. Observez le coteau de Brignon et Veysonnaz à l’arrière-plan et les changements au niveau de l’activité humaine. Question agriculture, tous les terrains étaient exploités, seule la forêt du Dutzé « résistait » pour

protéger le village de Brignon. D’autre part, ni les résidences principales, ni les résidences secondaires autour de Veysonnaz n’avaient encore supplanté les terrains agricoles. Tiré du livre d’Albert Lathion « Miettes de patrimoine, bouchées de bonheur »

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE NENDARD

4 5 6 7

CONTACT

RENDEZ-VOUS

Si vous voulez partager des images, des films anciens, des enregistrements, ou si vous avez des objets anciens à donner, n’hésitez pas à contacter l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine : Marie-Paule Loye - 027 288 20 17 ou 079 628 28 18 - marie.loye@bluewin.ch

SOIRÉES « CONTES DE L’ABBÉ MICHELET » Samedi 20 avril à Basse-Nendaz et samedi 11 mai lors de la journée des moulins à Haute-Nendaz.

COUPURE DE PRESSE

8 9 10 11 12 13 Dominique Fournier

A plan 1. D’ivéi, oun’ë contin do t’aey 2. Gagninte (plur) 3. Decou, fo chaey féire youn po mio continuâ - Tsanson a sucsë 4. Ounco mio qu’oun bin! Mô dij’ëncourâ 5. Derechyon da Grèce - Ecreley 6. Ouna nyoâye d’avion de guyère 7. Vouan tchuî ën aey! Meyjon ën bou de chapën 8. Ouna pâ - Déan o bocon 9. Régla - Chôme a paé 10. Petâ - Pli béa cheyjon 11. Doïn chëndze - Pû arouâ a tchui d’ën aey youn 12. Clachya ën ôdre (plur) 13. Bitchyon que vouate pa - Po aâ mé vite ën ski -

1. Hilaire Rossini, 2. Gaston Gillioz, 3.Marco Fournier, 4. Henri Délèze, 5. André Mayoraz, 6. ?, 7. Simon Fournier, 8. Armand Fournier, 9. René Délèze, 10. Charles Délèze, 11. Roger Mayoraz, 12. Jean-Louis Lang.

Drei ba 1. Pô rindjyë de fôle - Nadze, bâ pe Fey ! 2. Instrumin a côrde (plur) - Oun pouey véire che proubenâ César ! 3. Aey, ma pië deman ! Notâye - Déan të 4. Vio bûtchyo - A chë - I myô, é de me féire comprindre ! 5. Anme bien béire de véro - Istouère de nâ ! 6. Chû mi - Choeudâ ameriquyïn - Can oun’ë chou ! 7. Pli dzinta vèa - Ché du Roûnno ét’ën Camargue 8. Pyouche - Bouéyte d’ouna môtra 9. Po véire o choey de bon matën - Pa capâblo - Doïn chin Grille à faire parvenir au plus tard pour le 31 mars 2013 à : Echo de la Printse - Mots croisés patois, C.P. 126, 1997 Haute-Nendaz

Solûchyon da grële no 284 - 12.2012 1 2 3 4 5 6 7 8

1

2

E P L U C H E S

N O U N O U

9 10 11 12 13

P O T S

P I E R R E

3

4

5

C E R R T U I R E I S O L R L E G E N J A N F O E L I O N O T T N S

6

7

8

C L E A I R V O A R D B E E U R P S E T A A R N G B U I N E T I N

9

S E L S U S T O U R S

35 réponses nous sont parvenues, dont 26 exactes : André Beytrison, Pramin Sandra Bornet, Haute-Nendaz Marie-Edith Bourban, Saclentse Paul Bourban, Sion René Charbonnet, Aproz André Crettenand, Isérables Marithé Crettenand, Beuson Jacques Darioly, Aproz

Camille Dayer, Vex Clément Dayer, Hérémence Jean-Paul Délèze, Haute-Nendaz René Délèze-Scaglia, Saxon Georgette Fournier, Brignon Jean-Maurice Fournier, Haute-Nendaz Marie-Louise Fournier, Haute-Nendaz Raymonde Fournier, Sion Anne-Marie Fragnière, Turin Isabelle Lathion, Sornard Mélanie Maret, Conthey Eliane Mariéthoz, La Poya Marie-Hélène Massy, St-Jean René Maytain, Neuchâtel Gérald Morand, Mase Madeleine Morand-Délèze, Riddes Antonia Rausis, Orsières Laurence Rossini, Haute-Nendaz Le tirage au sort a désigné JeanPaul Délèze à Haute-Nendaz qui recevra un bon au restaurant Les Bergers chez O. et D. Michelet à Siviez.

Liste No 3 CAP 3D SA - ECHAFAUDAGES

Grand u a s n o ti c le E 3 03.03.1

Conseil FRANCIS DUMAS Route du Manège 63 1950 Sion Tél. 027 203 51 41 Fax 027 203 17 93 E-mail : info@cap3d.ch

JE COMPLÈTE VOTRE

déclaration d’impôts 1 Julien Délèze (suppléant) 2 Patrick Evéquoz (suppléant) 3 Elisabeth Di Blasi-Coucet (député) 4 Didier Fournier (député)

ve 22.02

à 20h : diffusion du débat interpartis du district de Conthey sur Canal 9

di 03.03

après-midi : suivi des résultats en direct sur Canal 9 ou à la rue de Conthey à Sion

PROCHAINE VEILLÉE DU PATOIS Jeudi 7 mars 2013 à 20 h au Moulin du Tsâblo Thème de la soirée : du berceau à la tombe : la vie de famille - hommage à mon père (témoignages filmés). Les soirées de la Cöbla dû patouè de Nînda sont ouvertes à tous, membres ou non-membres. Soyez les bienvenus.

2

no 358 ı février 2013

www.valaisautrement.ch

parti socialiste

Nicolas Fournier d’Albert Immo Centrale 1997 Haute-Nendaz 027 288 24 23 079 301 13 71 nicolas@immo-nendaz.ch


solid’air 2013

basse-nendaz

A vos VTT pour lutter 1 mois, 1 jeu ! contre la mucoviscidose Texte : Lud’oasis Photo : LDD

I

l ressemble au jeu de l’oie, mais il est plus malin et surtout, bien plus drôle à pratiquer. That’s Life est un jeu de parcours dont les joueurs collectionnent… les cases du parcours. En effet, le plateau de ce jeu de dé est fait de tuiles qui ont des valeurs de -10 à +10. Son point fort : la règle du jeu est très simple ! Afin de pimenter les parties, quelques variantes sont proposées… Et comme le dit le proverbe : « Rira bien qui rira le dernier ! »

Texte : comité d’organisation Photos : Fred Broccard

L’

hiver est certes encore bien présent, mais les préparatifs de la prochaine édition des 10 heures de VTT en faveur de la lutte contre la mucoviscidose battent leur plein.

La 9e édition aura lieu le samedi 4 mai prochain Il s’agira du premier rendez-vous important du printemps pour les amateurs de VTT ! Dans cette course pas comme les autres, pédaler, c’est mettre un grand coup de frein à la maladie. Sur une boucle d’environ 4 kilomètres aux alentours de Nendaz-Station, le but est d’accomplir un maximum de tours en 10 heures, par équipe de 2 à 5 coureurs. Mais surtout, oubliez la pression du chrono, l’objectif est ailleurs : le soutien à la lutte contre la mucoviscidose.

Fiche du jeu Nom du jeu : That’s Life ! Type de jeu : dé, stratégie Age : 8+ Nombre de joueurs : de 2 à 6 Durée : 30 minutes.

Explications A son tour, chaque joueur lance le dé et avance soit l’un de ses pions soit un des pions neutres. Le dernier pion à quitter une tuile doit la prendre. Il faut tenter de s’emparer d’un maximum de tuiles Bonus et Chance, tout

INFO LUDO Que votre enfant soit plutôt Lego ou PlayMobil, nous vous proposons tout un assortiment de jeux de construction… Profitez-en !

pro senectute

Agenda de mars

Les inscriptions sont ouvertes. Rendez-vous sur www.solidair. ch. Un véritable village des enfants Avec le succès rencontré en 2012 avec le village des enfants, le concept sera reconduit et développé. De 13 h à 17 h 30, un grand village des enfants fera le bonheur des

en évitant les tuiles Malus. Les tuiles Chance sont particulièrement importantes car elles transforment les tuiles Malus obtenues en tuiles Bonus.

But du jeu Totaliser le plus de points à la fin de la partie.

familles. Un groupe d’animateurs assurera l’ambiance dans le village des enfants… le tout gratuitement. Les enfants (nés en 2001 et après) ont également droit à leur course de vélo. Rien que pour eux. Un magnifique

t-shirt de vélo récompensera leurs efforts. Les inscriptions sont possibles sur www.solidair.ch ou directement sur place. Le programme complet paraîtra dans l’édition d’avril de l’Echo de la Printse.

Texte : Pro Senectute

SION COURS 60+ Messagerie, e-mails Apprendre à se créer une adresse mail, utiliser et gérer sa messagerie, créer des contacts etc. Rendez-vous les mercredis 4, 11, 18, 25 mars

2013 de 9 heures à 11 heures, 160 fr. Transmettre ses biens Avec une notaire, vous aborderez les notions suivantes : introduction au système légal des successions, comment protéger son conjoint ? Usu-

fruit, hoirie, testament, etc. Aucun conseil concernant des situations privées ne sera donné. Les mardis 5 et 12 mars 2013 de 17 h 30 à 19 heures, 60 fr. Infos et contact : Pro Senectute Valais, 027 322 07 41.

ELECTION DU GRAND CONSEIL Liste N°

1

PARTI LIBÉRAL-RADICAL ET ALLIANCE COMMUNALE DE CONTHEY

Claivaz Christophe, Nendaz Giroud Patrick, Chamoson Rossier Nadine, Conthey Monney Gilbert, Vétroz Vergères Jean-Daniel, Conthey Penon Jean-Pierre, Conthey Delaloye Olivier, Ardon Gillioz Charles-Albert, Conthey

no 358 ı février 2013

3


†A Meretae

isĂŠrables

Remerciements

AutoritĂŠs communales

Anciens et nouveaux ĂŠlus ont posĂŠ pour notre photographe. Äą Photo Jean-Pierre Guillermin Texte : tes enfants chĂŠris, ta famille Photos : LDD

D

ominique c’Êtait Dominique. Alors pourquoi pleurer ? N’a-t-il pas son Êtoile ? Quelqu’un le gardera

là -haut et le rendra heureux à jamais. Comme il a dÝ être content que vous soyez venus l’accompagner un dernier bout de chemin et lui dire au revoir. Mille fois merci !

spectacle

Pa Capona ! La Revue du Valais Texte : Casino de Saxon

L

a Troupe du Casino de Saxon prÊpare dans l’enthousiasme, l’effronterie et la bonne humeur  Pa Capona ! La Revue du Valais , première du nom, qui sera jouÊe en mars et avril 2013.

Les artistes Cette Êdition inaugurale est signÊe principalement Alexis Giroud, auteur notamment de  Martignix , de  Bienvenue chez les Valaisans  ou encore de la  Revue du Centenaire du FC Sion . La distribution rÊunit une joyeuse Êquipe de comÊdiens affirmÊs, venus d’horizons

ATTENTION: CHUTE DES PRIX!

REMISE DE PRIX SUZUKI JUSQU’A Fr Ě˜ *

13-106-SI

New Splash 1.0 GA Avant Fr. 14 990.– MAINTENANT Fr. 12 990.–

New Kizashi 2.4 Sport Avant Fr. 37 990.– MAINTENANT Fr. 35 990.–

New SX4 1.6 GL Top Avant Fr. 28 990.– MAINTENANT Fr. 22 990.–

New Alto 1.0 GA Avant Fr. 12 990.– MAINTENANT Fr. 9 990.–

New Grand Vitara 2.4 GL Top Avant Fr. 31 990.– MAINTENANT Fr. 28 990.–

SE R DE IE S DE Fr M  O  DE  L E Ě˜ S

lay‌ et Weber‌ et Chifelle ! Mais on fera connaissance aussi avec celui qui a tirÊ sur le chamois blanc. On parlera de la couleur des croix dans un cimetière du LÜtschental. On saura tout sur le crÊmatorium de Sion. En direct, sur la très belle scène du Casino, les O’Dinos contre les O’Merta, western à Finhaut. Ecône et les Gitans, puisque tous les chemins mènent aux Roms ! Et ces Êtrangers qui nous piquent les places‌ au cimetière ! Ou sur le terrain : Gattuso, MorLes sources Évidemment ! Il y a les incon- ganella et les Gillioz, pardon tournables, les inÊvitables‌ les J.O., Blatter Sepp et cep Varone, Freysinger, Fournier, de vigne. Bref ! Tout ce qui Constantin, Rappaz, Darbel- fait que le Valais est Valais. Et divers, de Monthey à Nendaz, en passant par Vernayaz, Bagnes ou Saxon. Christine Fournier, Olivier Giroud, LÊritier, Nicolas Tornay et CÊsar Monaci, entre autres, ont dÊjà exercÊ, à maintes reprises, leurs talents de comiques avec grand succès. Le dÊcor sonore est assurÊ par un petit orchestre et quatre danseuses apporteront beaucoup de charme, de couleurs et un brin de sensualitÊ au spectacle.

vice versa ! On sera à même de vous rÊvÊler la vÊritable identitÊ de celui qui se cache sous le pseudonyme de  Pelure  - il faudrait pour cela qu’il Êcrive un mot à l’auteur de la Revue ! Merci d’avance !  Pa Capona !  La Revue a fait sienne la devise saviÊsanne et consacre ainsi sa dimension dÊsormais cantonale. Elle vous en fera voir de toutes les couleurs. Mais avant tout, celles du rire ! Bienvenue à la première  Revue du Valais  ! Pa Capona ! La Revue du Valais Du 8 mars au 20 avril 2013. Infos et renseignements : www.casino-de-saxon.ch ou 027 743 20 00

Election du Grand conseil - 3 mars 2013

New Swift 1.2 GA Avant Fr. 16 990.– MAINTENANT Fr. 14 990.–

New Jimny 1.3 Country Avant Fr. 19 990.– MAINTENANT Fr. 17 990.–

* New SX4 1.6 GL Top 4 x 4, Fr. 22 990.–, consommation de carburant mixte normalisĂŠe: 6.5 l / 100 km, catĂŠgorie de rendement ĂŠnerJÂŤWLTXH(ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP 1HZ$OWR*$)U ĘŁFRQVRPPDWLRQGHFDUEXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤHONP FDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQWÂŤQHUJÂŤWLTXH%ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP3KRWR1HZ6SODVK*/)U ĘŁFRQVRPPDWLRQGHFDU EXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤHONPFDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQWÂŤQHUJÂŤWLTXH&ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP1HZ.L]DVKL6SRUW 4 x 4, Fr. 35 990.–, consommation de carburant mixte normalisĂŠe: 7.9 l / 100 km, catĂŠgorie de rendement ĂŠnergĂŠtique: F, ĂŠmissions de &2Ë„JNP1HZ$OWR*/)U ĘŁFRQVRPPDWLRQGHFDUEXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤHONPFDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQW ÂŤQHUJÂŤWLTXH%ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP1HZ6ZLIW*/7RSSRUWHV)U ĘŁFRQVRPPDWLRQGHFDUEXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤH ONPFDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQWÂŤQHUJÂŤWLTXH&ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP1HZ6;*/7RS [ )U ĘŁFRQVRPPD WLRQGHFDUEXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤHONPFDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQWÂŤQHUJÂŤWLTXH(ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP1HZ*UDQG Vitara 2.4 GL Top 4 x 4, 5 portes, Fr. 32 990.–, consommation de carburant mixte normalisĂŠe: 8.8 l / 100 km, catĂŠgorie de rendement ÂŤQHUJÂŤWLTXH*ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP1HZ-LPQ\*/7RS [ )U ĘŁFRQVRPPDWLRQGHFDUEXUDQWPL[WHQRUPDOLVÂŤH ONPFDWÂŤJRULHGHUHQGHPHQWÂŤQHUJÂŤWLTXH)ÂŤPLVVLRQVGH&2Ë„JNP0R\HQQHSRXUOʧHQVHPEOHGHVPDUTXHVHWPRGÂŞOHV GHYRLWXUHVQHXYHVHQ6XLVVHJNP/DEDLVVHGHSUL[YDULHGH)U ĘŁ¢)U ĘŁVHORQOHPRGÂŞOH/HVSUL[VRQWYDODEOHV¢ partir du 1.1.2013.

Emil Frey SA, Centre Automobile Sion Rue de la Dixence 83, 1950 Sion 4 027 205 68 68, www.emil-frey.ch/sion

www.suzuki.ch 9RWUHUHYHQGHXUVSFLDOLVRIILFLHO6X]XNLVHIHUDXQSODLVLUGHYRXVVRXPHWWUHXQH RIIUHGH6X]XNL+LW/HDVLQJUSRQGDQW¢YRVVRXKDLWVHW¢YRVEHVRLQV7RXVOHVSUL[ indiquÊs sont des recommandations sans engagement, TVA comprise.

4

no 358 Äą fĂŠvrier 2013

3KRWR‹'HO¿OP

SERIE DE MODELES SUZUKI DES Fr Ě&#x2DC; <&2035,6$16'(*$5$17,('ʧ86,1((7'(02%,/,7( 352),7(=Ëż(10$,17(1$17&+(=9275(5(9(1'(8563(&,$/,6(2)),&,(/68=8.,

LISTE No 2 Vinciane Glassey Beat Eggel RaphaĂŤl Fournier 3 Nendards sur toutes les listes ! Allez voter et faites voter ! Pour vous, DpWHUPLQDWLRQHWCRPSpWHQFHV


salins

La marraine de Charley

nendaz tourisme

Max attaque… mars ! Texte : Nendaz Tourisme Photo : Sébastien Staub

Le groupe théâtral de Salins remonte sur les planches dès le mois de mars pour neuf représentations. À ne pas manquer !

L

es températures printanières et les excellentes conditions de neige en altitude font de cette période un moment idéal pour une petite escapade à la montagne… Max a donc décidé d’améliorer sa technique de carving sur la piste de Tracouet et ses virages courts aux Gentianes. Pour ne rien manquer durant son séjour, il a déjà mis à jour son app Nendaz 4 Vallées. La nouvelle version conserve la réalité augmentée, que Max apprécie tout particulièrement, et donne aussi beaucoup d’informations William, un ami malencon- concernant les activités & inTexte : GTS treux qui devra s’y coller… frastructures en station. Photo : LDD Tout se passe plus ou moins ès le mois de mars le bien, jusqu’au moment où la Max a repéré des G r o u p e T h é â t r a l d e véritable marraine va finale- événements à ne pas manquer Salins va reprendre comme ment faire son apparition… à l’accoutumée ses représen- Depuis quelques saisons le Au mois de mars une foule • Grand Prix Migros - 16 mars 2013. La plus grande course tations. Cette année, il s’est Groupe Théâtral de Salins d’événements rythmeront les de ski en Europe pour les lancé dans la représentation tient à mettre en avant la jeu- journées et les soirées à Nenjeunes âgés de 8 à 15 ans en costumes d’une comédie- nesse, pour cela le spectacle daz. Max ne saura décidément compte Nendaz comme bouffe anglaise de la fin du est précédé par une pièce, pas où donner de la tête. étape depuis plus de 35 XIXe siècle. « La Marraine de jouée par la troupe jeunesse Ski, terrasses et bronans. Charley » de Maurice Ordon- de Salins. La Belle au Bois zage ne seront donc pas neau et Brandon-Thomas, une Dormant : un tournage qui les seuls ingrédients de ce • Ski au clair de lune pièce remplie de quiproquos réveille, mis en scène par délicieux mois de mars. à Tracouet - 23 mars et de situations burlesques Cédric Jossen et interprété Parmi les nombreux 2013. Soirée catamise en scène par Cédric Jos- par 10 jeunes de 10 à 16 ans, événements organisés, est une comédie qui revisite il en a déjà sélectionlane : apéro de sen. bienvenue et Deux anciens étudiants de ce classique au travers d’un né quelques-uns : repas catalan l’université d’Oxford sou- tournage qui va finir en catas• « Ensemble ! Chantons la Franau restaurant de Tracouet haitent inviter chez eux deux trophe. cophonie » - 1er mars 2013. La avec animation musicale. belles jeunes femmes. Or, à Ouverture de la piste de la cette époque, la bienséance Les vendredis et samedis, le 3 e édition de « Ensemble ! Jean-Pierre avec vin chaud, interdisait la chose à moins spectacle a lieu 20 h et le diChantons la Francophonie » cor des Alpes, contes et hisqu’un chaperon ne soit là. manche à 17 h. ouvrira ses portes au cœur toires. Inscriptions auprès Heureusement, la marraine des 4 vallées à la salle de de Télénendaz. de Charley (un des étudiants) Les dates de représentations spectacles « Black Rabbit » accepte la tâche. Mais voilà sont les suivantes : qui deviendra, l’espace qu’au dernier moment, elle les 1er et 2 mars à Salins, d’une soirée, le phare de • Chasse aux lapins… de Pâques - 31 mars 2013. La chasse aux s’annonce indisponible. Tou- les 9 et 10 mars à Bramois, la cause culturelle francoœufs à Pâques est un grand tefois l’invitation est déjà lan- les 16 et 17 mars à Chamoson phone. Soirée présentée par classique ! À Nendaz, les cée. Il faut donc une marraine les 22, 23 et 24 mars à St-LéoCélina Ramsauer. Inscripenfants ne découvriront pas de substitution. Ce sera donc nard. tions et renseignements : des œufs mais des lapins de Ne n d a z To u r i s m e : + 41 Pâques pour la chasse au (0)27 289 55 89 - info@nencentre de la station. Max y daz.ch - www.nendaz.ch. IMPRESSUM sera bien sûr la « guest star » ! Réception des textes et des annonces : Echo de la Printse, C.P. 126 - 1997 Haute-Nendaz info@echodelaprintse.ch - Fax 027 288 12 11 • Abonnement : 40 fr. Autres régions • Nendaz Freeride - 15 au 17 mars 45 fr. Abonnements de soutien 60 fr. Club des cents 100 fr. • Parution : le dernier 2013. Une semaine avant • Trophée de Pâques à Siviez vendredi de chaque mois • Tirage : 5350 exemplaires • Impression et mise en page : IGN SA • Prix au numéro 5 fr. 1 er avril 2013. Même si Max l’Xtrême de Verbier, cette www.echodelaprintse.ch - aussi sur Facebook compétition spectaculaire n’est pas le plus rapide pour du Freeride World Qualifier dévaler la piste, il ramènera réunit une centaine des plus peut-être les œufs les plus talentueux riders de la plainattendus… nète. Vivez en direct la 7 e édition de la Nendaz Free- Max voit en 7 dimensions ride depuis le « secret spot » Notre mascotte a bien sûr au pied du Mont-Gond le entendu parler du « Cinéma 17 mars. Accès au site amé- 7D », qui se trouve sur la nagé : Bar des neiges, BBQ, plaine des Ecluses depuis le animations avec DJ et com- 14 décembre. Il n’a pas encore mentaires live ! Programme eu le temps de tester cette et infos : www.nendazfree- Première en Suisse. ComéRoute des Ecluses 8 - 1997 Haute-Nendaz ride.ch. Nouveau ! Packages dies, films d’horreur, films 079 601 88 84 VIP : www.nendazfreeride.ch d’action, 8 films d’une durée

D

d’environ 10 minutes mettent tous les sens en éveil et font vivre des émotions très fortes. Max se réjouit de s’asseoir dans un des 12 sièges de cette salle unique. Tous les jours de 14 h à 20 h. Rabais sur présentation du forfait de ski. Age conseillé : à partir de 5 ans Max reste toujours connecté Afin d’être informé de tout ce qui se passe, Max consulte régulièrement le site nendaz. ch, la page Facebook Nendaz Switzerland, le programme

d’animations hebdomadaires ou la page Facebook « Nenda’Out. ch ». La page Facebook « Nend’Out. ch » a pour mission de promouvoir la vie diurne & nocturne du village. Le but est d’y regrouper l’information pour les hôtes et les habitants de la commune. N’hésitez pas à faire vivre cette page en y annonçant vos activités. Vous pouvez y poster vos concerts, animations spéciales, soirées à thème, etc. Retrouvez toutes les informations pour publier sur la page sur www.facebook. com/NendOut dans les FAQ’s.

Commerce à remettre dès avril 2013

Liste n° 1

Engagés! www.plrvs.ch

Mathieu Fardel Evelyne Gapany

Thierry Stalder Anne-Marie Sauthier-Luyet Didier Bonvin Julien Dubuis Philippe Germanier Frédéric Delessert Georges Tavernier Ruth Bornet-Studer

no 358 ı février 2013

Photos: Denis Emery Photo-genic

Grand Conseil 2013

5


conte

Visite à Grand-mère… Texte : Gabrielle Monnet-Vuignier

G

entiment, la lune s’effaçait à l’ouest et, le soleil ne pointait pas encore le bout de son nez à l’est. Quelques rares étoiles vagabondaient de-ci, de-là, parmi la voûte céleste. C’était jour de congé pour Sidonie, mais elle avait réglé la sonnerie de son réveil à l’aube. Le village était encore endormi lorsqu’elle posa ses pieds hors du lit, sur le tapis orangé. Elle jeta un regard furtif par la baie vitrée. Ouais ! Il va faire beau et chaud c’est super-chouette ! Toute émoustillée, elle avala son café, puis trempa deux biscottes avant d’allumer sa clope en se remémorant la liste de ses trésors à emporter. Son sac à dos plein à ras bord, contenait : quelques ingrédients de première nécessité, les quotidiens de la semaine, cinq, six revues féminines, des photos récentes, son petit cahier bleu et son stylo ; oui, tout y était… Oups, son appareil photos ? Yess, il est du voyage ! Elle fourra sa bouteille d’eau sur le côté dans une poche, la crème solaire dans une autre. Ouais, le portable, elle le prendrait quand même, on ne sait jamais ? Mais elle le laisserait sur silence, car elle ne serait là pour personne ; c’était son jour à elle : son dimanche à elle, comme elle se plaisait à le dire. Un coup d’œil au miroir, son sourire lui faisait face, son chapeau de paille ne faisait point de grimace, d’un clin d’œil malicieux elle murmura un bonjour fillette à son reflet

matinal : point besoin de noir aux yeux, ni de mascara sur les cils ; ce matin, elle se sentait petite fille ! Ses chaussures de marche bien lacées, son chapeau engoncé bas sur sa chevelure aérienne, son baluchon, ma foi pas très léger, elle contourna la place du village, emprunta le chemin en lacets. Comme chaque mardi, elle le gravissait avec plaisir, s’arrêtait de temps à autre ; son fessier bien posé sur un muret, pour lamper une gorgée d’eau fraîche ; son regard scrutait l’horizon à la recherche de quelques bestioles : une biche aux aguets, une marmotte qui sifflote, un lièvre apeuré qui se terrait vite fait bien fait au fond de son terrier ; un merle tournoyait au-dessus de sa tête, comme chaque semaine pour lui souhaiter la bienvenue ? Était-ce toujours le même ? Peutêtre ? Sidonie aimait à le croire. Sidonie reprit son ascension, laissant loin derrière elle, les bruits de la plaine, les klaxons intempestifs et le CO2 des bagnoles ainsi que les vapeurs de la pollution. Elle respirait l’air pur, foulait l’herbe tendre au bord du sentier, ses narines s’imprégnaient de mille et un arômes à mesure de son avance grâce à une légère brise. Mélèzes et sapins se côtoyaient en toute complicité pour lui offrir un soupçon d’ombrage maintenant que le soleil doucement se levait. Encore une à deux foulées et, elle l’apercevrait ? Elle lorgna sa montre-bracelet : 7 heures

l’atelier Depuis 1975 Nous sommes toujours à votre disposition pour tous vos travaux photo : identité, agrandissements, etc. Même adresse, à l’étage Tél. 027 288 12 51 - 027 288 18 80 Ouvert de 15 h à 18 h du lundi au vendredi aussi sur rendez-vous au 079 565 02 32 www.nendazphotos.ch

cinquante-huit : dans deux minutes il serait visible ? Pourtant, elle ne chronométrait point son périple, mais à chaque fois, elle tombait pile. Une légère fumée s’élevait au-delà du toit de tavillons ; les yeux de Sidonie brillaient d’une plus vive intensité ; elle l’apercevait juste un peu ; puis plus nettement ; une main se balançait au-dessus d’une tête coiffée d’un large chapeau de paille ; le hameau se faisait visible, dans son calme et sa quiétude, et sa grand-mère l’attendait. Ben dis donc ; t’as joué au mulet ce matin ma petiote ? lui dit sa grand-mère en lui ôtant son sac à dos. Il est fichtrement pesant ! Encore heureux que je fasse mes mots croisés après ton passage, sinon, avec le poids des mots, tu ne pourrais pas le soulever ton barda ! Et son rire unique et joyeux s’envola alentours. Sidonie eut droit à sa tisane surprise. Mille feuilles, reine des prés ? Elle devait le deviner. Depuis le temps que ce rituel sympa durait, elle se trompait rarement. Tu deviens experte ma fille c’est bien, bientôt je vais te demander de m’en préparer. Sidonie mit un pied, puis deux, et pénétra, humant au passage les effluves qui s’envolaient, dans ce qu’elle appelait la Caverne d’Ali baba de sa grand-mère. Au plafond s’alignaient en rangs serrés : de la marjolaine, du thym, du romarin, du serpolet, de l’arnica, des fleurs de souci, de la lavande, de la guimauve, pieds en l’air et tête en bas : un trésor parfumé installé pour sécher ! À l’opposé séchaient des chanterelles, des bolets, lépiotes et, même des bourgeons de sapin ; les pignes d’arolles accompagnaient d’autres graines diverses, puis, des haricots, de l’ail, des oignons et autres légumes de son jardinet. Sur des étagères, une lignée de bocaux, tels des soldats de plomb attendaient patiemment que l’on se serve d’eux : des confitures, des conserves, enjolivées d’étiquettes de toutes les couleurs de l’arcen-ciel, laissaient le regard de Sidonie pantois face à tant de prodiges. Décidément sa grandmère était une perle. Pour un moment, elle vibrait dans un autre monde, abandonnait ses pensées aux effluves de parfums envoûtants ; le nez en l’air elle se prenait à

rêver : à un monde simple, un monde calme, serein, joyeux. Oui, chez sa grand-mère elle se sentait un peu comme au paradis ! Sous une ombrelle, proche d’une balancelle, celle-ci avait déposé une nappe blanche brodée, qu’elle sortait pour les grandes occasions ; au centre, une grande ardoise bien plate servait de sous-plat. Elle sortait de son placard les assiettes rouges à pois blancs que Sidonie af fectionnait depuis son jeune âge ; elle ajoutait au coin de la table un pichet en bois, sculpté par son grand-père, rempli à rasbord d’un sirop de baies des bois à faire pâlir d’envie un roi ; des rondelles de citron garnissaient une sous-tasse. Sa grand-mère apporta le menu ! Soupe au potiron maison, parsemée de ciboulette, lièvre au romarin déposé sur un petit nid de foin, accompagné d’une sauce aux airelles dont elle seule avait le secret, purée de pommes de terre persillées, carottes en julienne et dés de courgette. Comme à chacun de ses passages, Sidonie resta un moment sans voix, le souffle coupé, avant de s’exclamer. Waouh ! C’est la grande classe grand-mère, digne des plus grands restos parisiens. Assiedstoi que j’immortalise ta magie ! Oups, attends je règle mon appareil et je me mets à tes côtés. Suivit un dessert tout aussi magique, de crème vanille (aux œufs frais de frais) arrosé d’un coulis de framboises et de mûres des bois, un réel délice. Toutes les deux s’assirent côte à côte, sur la balancelle à l’abri du soleil ; moment propice aux bavardages, aux confidences. Les histoires de grand-mère ravissaient Sidonie : elle contait ses années fofolles, ses farandoles, d’un œil malicieux ; en rajoutait peutêtre un peu ? Mais ça restait pour Sidonie des moments délicieux. Elle lui narrait ; plein de malice au coin d’un œil, sa première robe f leurie du dimanche qui avait fait tourner la tête de grand-père ! À cet instant-là, Sidonie ne percevait plus ni ses rides, ni ses cheveux gris, elle la distinguait jeune et belle, coquette à souhait et toute guillerette. Oui, elle aussi avait connu des chagrins d’amour, des moments où la vie paraissait dure, des moments de

Distinctions et mérites sportifs et culturels

doutes et de peines, puis, des certitudes, des croyances absurdes : comme une bonne partie des femmes, elle s’était attelée à la tâche, pour le bonheur de sa famille, mais, ne soyons pas hypocrites pour son bonheur à elle aussi disait-elle. Souviens-toi toujours des bons moments de la vie, ils te donneront force et courage ; ne rumine pas le passé sous peine de t’étioler. Elle donnait quelques conseils, pertinents et précieux et, en prime lui refilait ses recettes de cuisine et autres astuces. Sidonie, adorait sa grandmère, même sans grand festin : parfois elles grignotaient ensemble, pain de seigle, fromage et café au lait, car elles étaient occupées à fabriquer des crèmes, des huiles de friction et autre baume pour le corps, la peau, ou diverses petites blessures : Sidonie lui donnait volontiers un coup de main à peser les ingrédients, à lui refiler un truc ou un autre et la regardait exécuter ses mixtures d’une main sûre et d’un œil expert. Comment réussis-tu à fabriquer tout cela grand-mère ? Tu sais ma petiote ; maintenant j’ai tout mon temps pour faire ce que j’aime. Ainsi, je me fais plaisir puis, j’ai la joie d’offrir. N’est-elle pas belle la vie ? Ajoutait-elle tout sourire. Sidonie, consignait le tout via son ixième cahier bleu : elle en savait des choses sa grandmère ! Toutes ces choses qui petit à petit se perdaient, par manque de temps ? Les femmes de sa génération, désormais travaillaient : un seul salaire suffisait à peine pour élever toute une famille, avec en prime, les sports, les voitures, les hobbys sans omettre les vacances ? Puis on trouvait tout dans les supermarchés ; tout, empaqueté, daté, parfois même lavé, assaisonnés et, pour les plus pressés, même cuisinés ! Prêts à chauffer, au microonde. Bien sûr s’ajoutaient, les exhausteurs de saveur, les agents conservateurs, les E302, E205, E. XXXe. Divers colorants etc. Sa grand-mère riait lorsque Sidonie lui racontait cela. Tu sais ma chère, il n’y a que le changement qui est permanent. La journée s’étira dans un enchantement continu, par des rires parfois incongrus, Telles deux complices, elles partageaient joies et petites peines, assises sur une balancelle à

l’abri du soleil ; pour une journée entière, le monde leur appartenait ; là-haut près du ruisseau, tout près du ciel. Que ces journées semblaient courtes en compagnie de sa grand-mère. Sidonie renouvela son petit tour dans la chaumière, s’imprégna des parfums des lieux ; elle en avait presque les larmes aux yeux. Une grand-mère, c’est doux comme un sucre d’orge, c’est croquant comme une merveille, c’est un univers de tendresse, un océan de sagesse. Une grand-mère, ça écoute nos chagrins et nous console avec un câlin. Une grandmère, ça a toujours du temps pour ses petits-enfants ; ça ne gronde pas souvent : c’est juste majestueux. C’est plein de petits bonheurs à déguster sans modération. Entre-temps, sa grand-mère remplissait son sac à dos de biscuits à l’anis, de diverses plantes pour ses tisanes, des épices fraîches ou séchées, quelques champignons, et surtout une marmitée d’Amour. Sidonie, l’enlaça tendrement, déposa des bisous sur ses joues, sécha une larme furtive puis, enfonça à nouveau son chapeau sur sa chevelure ébouriffée, grand-mère ajusta son sac à dos, lui rendit sa bouteille remplie d’eau de source. À mardi, ma douce, fais bonne route et, comme vous dites, vous les jeunes, Bye, Bye cria-t-elle en agitant sa main. Sidonie reprit le chemin du retour, le toit de tavillons s’éloignait de sa vue, mais l’écho de la voix de sa grandmère l’accompagnait le long du sentier. Le merle siff lota à son passage, cette fois pour lui dire au revoir. Sidonie retrouva la plaine ; mais rêvait encore d’elle en vidant son baluchon. Une partie des délices de la chaumière de grand-mère garnissait les étagères de sa cuisine. Maintenant, le soleil disparaissait à l’ouest, la lune se levait à l’est, La magie d’un mardi se terminait ; au firmament les étoiles brillaient. À vous petits-enfants, je vous souhaite beaucoup de joies avec vos grands-mères. Clins d’œil et doux bisous à vous, toutes les grands-mères, un cadeau du ciel à la saveur de miel.

Dame de Sion La complice de vos pistes !

MARTIGNONI JEAN-PIERRE Terrassement - Aménagement Fouille - Canalisation Mur végétalisé - Enrochement Marteau hydraulique 1997 HAUTE-NENDAZ 079 628 49 32 martignoni.jp@hotmail.ch

La commission « Sport-Animation-Culture » vous prie d’annoncer, avant le 18 mars, les personnes ou équipes s’étant distinguées dans le domaine du sport, de l’art, de la culture ou autre, en 2012. Le formulaire et le règlement sont disponibles au secrétariat communal ou sur le site internet de la commune de Nendaz : www.nendaz.org

ZZZEHUQDUGPRL[FK_¬SKRWRILRULQD

La commune de Nendaz décerne chaque année des mérites et distinctions afin d’honorer et d’encourager toute personne ou groupement qui s’est distingué dans le domaine du sport, de l’art, de la culture ou autre. La prochaine cérémonie des remises de mérites et distinctions aura lieu en mai prochain. Retrouvez dès aujourd’hui le millésime 2011 dans vos verres!

au: Sion .ch Nouveet Dame defav re-vins w. le bonnde online: ww an

comm

www.favre-vins.ch

6

no 358 ı février 2013


clèbes

bc nendaz

90 ans de Céline Glassey Bilan de mi-saison Aux autorités civiles et religieuses : au nom de toute la famille, nous avons été honorés de votre présence et vous disons un grand merci d’avoir consacré une partie de votre temps précieux pour fêter avec nous les 90 ans de notre maman.

Texte : famille Glassey Photos : Jean-Pierre Guillermin - LDD

C

éline Glassey voit le jour à Verrey le 28 janvier 1924. Elle est la fille de Lucien Théoduloz et d’Alexandrine, née Fournier, et le deuxième enfant d’une famille de cinq dont deux garçons et trois filles. Elle suivit l’école primaire à Clèbes. À ce moment-là, il n’y avait aucun moyen de transport, il fallait s’y rendre à pied ; l’hiver il fallait braver le froid et la luge était aussi un moyen de transport. En 1944, à l’âge de 20 ans, elle épouse Alphonse Glassey et vient s’établir au village de Clèbes. De cette union naîtront six enfants, quatre filles et deux garçons, dont un malheureusement décédé quelques semaines après sa naissance. En cette période après la guerre, le travail était rare, il fallait bien amener le pain quotidien et pour cela Alphonse allait faire des journées sur divers chantiers. Céline, en plus de s’occuper du ménage et de l’éducation des enfants, devait également

prendre part au travail de la campagne soit les fenaisons, les fraises, les jardins et la vigne qui permettaient de nouer les deux bouts. En 1995 elle a la douleur de perdre son époux. Au fil des années sept petits-enfants et sept arrière-petits-enfants viendront faire son bonheur. Depuis quelques mois, elle vit chez sa fille Marie-Thérèse où elle occupe ses journées à lire, prier, jouer aux cartes et écouter quelques émissions à la télévision. Une grande reconnaissance à notre sœur pour le dévouement qu’elle a eu sans compter auprès de notre maman durant ces dernières années.

RÉVISION ET ASSAINISSEMENT DE CITERNES

J.-P. MEYNET BREVET FÉDÉRAL

19 9 7 N EN D A Z

Texte : Badminton Club Nendaz Photos : LDD

Ç

a plane pour les fous du volant du BC Nendaz ! En cette mi-saison, le bilan est au beau fixe. Petit topo rapide pour vous donner un aperçu des résultats. Il y a quelques jours, la première équipe, emmenée par Maxime Reynard, disputait encore la première place du classement en 4 e ligue. Malheureusement, lors du match à domicile, Brig est arrivé avec du renfort et leur a donné du fil à retordre. Distancée, la « une » ne peut donc plus terminer en tête mais continue à se battre pour la 2e place. Du côté de la 6e ligue, l’équipe Nous ne pouvons nous réunir de Pascal Luginbühl a fort à pour cette belle fête sans avoir faire. Après sept rencontres, une pensée émue pour notre la « 2 » de Nendaz pointe au cher époux, papa et grand-pa- sixième rang. Dans le même pa trop tôt disparu, qui aurait championnat, on retrouve la été fier d’être des nôtres et troisième équipe coachée par de voir la famille réunie au Gérald Theytaz. Pour cette complet pour cet événement. saison 2012-2013, les jeunes Il nous disait à toutes les oc- joueurs ont décidé de tencasions l’importance de voir ter leur chance en 6 e ligue. une famille réunie et soudée. Jusqu’à ce jour, tous les efLa famille de Céline, soit ses forts fournis semblent porter enfants, petits-enfants et leurs fruits puisque sur sept arrière-petits-enfants, lui dit rencontres, on dénombre sept un grand merci pour tout ce victoires, parfois même infliqu’elle leur a transmis et lui gées avec brio. Cela promet souhaite une bonne fête et une belle relève… une bonne santé. Continue C o n c e r n a n t l a d e r n i è r e à nous enrichir de ton savoir équipe, on prend les résultats et bonne route pour la pro- de la 3e et on fait copier-colchaine décennie. ler. Mise à part une rencontre qui se termine à égalité, les juniors B ont tout remporté. Il ne manque que quelques petits points à l’équipe pour gagner le championnat et faire ainsi la fierté de la responsable Margit Haechler et de leurs parents. En parallèle à ce bilan de misaison, nous vous livrons également les très bons résultats de deux tournois auxquels plusieurs membres du club

Reiki

Massage assis

pour retrouver l’équilibre et l’harmonie naturelle de votre organisme

30 minutes pour vous libérer des tensions musculaires et du stress

et jeunes de Nendaz Sport ont pris part (voir encadrés). Bravo encore pour ces 11 médailles ramenées en un weekend. Super matchs, super victoires, super ambiance, super équipe. Vive le BC Nendaz !

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas, pour suivre les informations en direct et apprécier les diverses photos : http://bcnendaz.blog4ever. com/blog/index-260714.html

TOURNOI DE COMBREMONT - RIDDES 3e, catégorie Fille U11 : 3e, catégorie Garçon U13 : 1re, catégorie Fille U13 : 3e, catégorie Fille U15 : 2e, catégorie Fille U15 : 3e, catégorie Fille U17 : 2e, catégorie Fille U17 : 3e, catégorie Garçon U17 : 1er, catégorie Garçon U17 :

Candice Délèze (Nendaz Sport) Maxime Fournier Britt Haechler Aline Glassey Justine Mariéthoz Ebony Haechler Eline Charbonnet Thomas Glassey Julien Mariéthoz

TOURNOI DE TOURBILLON - SION 1er, double Homme : 2e, simple Homme :

Maxime Reynard et Eloi Dubuis Maxime Reynard

SDF

TÉL. 027 288 18 17

Natel 079 436 61 46 E-mail : citernex@freesurf.ch

Anne Guillermin Haute-Nendaz - 078 753 05 96

vous informe qu’elle complète son équipe de consultants funéraires pour les régions de Nendaz et environs en s’attachant les services de

Jean-Marc Fournier Chalet Lavanthier 078 724 18 58 1997 Haute-Nendaz

Agence immobilière patentée

Dominique et Jean-Pierre Fournier - 1997 Haute-Nendaz Tél. 027 288 23 19 - 079 651 20 68 - www.inter-agence.ch - info@inter-agence.ch

Vous avez un objet à vendre ou à louer ? Nous avons l’acheteur ou le loueur. A VENDRE Magnifique appartement 2,5 pièces dans l’immeuble Les Bouleaux (centre de la station) Superbe situation sud-ouest, calme et ensoleillée. Grande terrasse sur le toit de 37 m2 avec vue imprenable. Prix de vente : 295 000 fr.

Tous les services inhérents à cette profession vous seront proposés dans le respect et la dignité de la famille. Consultant pour Veysonnaz : Stéphane Délèze, tél. 027 207 12 92 Permanence : tél. 027 322 32 12 Pompes funèbres F. Eggs & Fils SA Rue de Loèche 3, 1950 Sion Depuis 1955 une tradition de dignité et discrétion

no 358 ı février 2013

7


si on chantait

veysonnaz tourisme

« Si on chantait » reverse Sculpture sur neige : 10 000 francs à l’Asrim ! dragon géant

Coralie Fournier pose en compagnie des membres et bénévoles de la troupe.

Hilaire et sa troupe ont profité de cette occasion pour r e m e t t r e u n c h è qu e d e e samedi 16 février der- 10 000 francs à l’Asrim, Assonier, les membres et bé- ciation Suisse Romande et Itanévoles de la troupe « Si on lienne contre les Myopathies, chantait » se sont retrouvés représentée par Nathalie et au Bargeot pour un délicieux Manu Fournier et leur fille Coralie. souper de remerciement.

Texte : Si on chantait Photo : Jeannot

L

Cette sympathique soirée s’est terminée au petit matin sur les notes endiablées des chansons de « L’horloge tourne ». La troupe remercie encore chaleureusement les sponsors et le fidèle public nendard qui ont répondu présent à son spectacle d’octobre dernier.

ess nendaz

L

e samedi 19 janvier 2013, Dédé Baeriswyl a fêté

ses 65 ans en compagnie de quelques amis au bureau de l’école de ski. On peut avoir 65 ans, mais on passe quand même au bureau de l’ESS

De gauche à droite : Dédé Baeriswyl, Lionel Lachat, Jérôme Mariéthoz de Georges président de l’ESS et Grégoire Mariéthoz de Jacques membre du comité du l’ESS.

A LOUER À BEUSON

Appartement 3 pièces ½ avec garage, cave, buanderie. Disponible de suite. Idéal pour couple à la retraite

HAUTE-NENDAZ À LOUER À L’ANNÉE

Grand 2 pièces

900 fr. / mois + charges

079 442 90 55

078 642 46 79

Vos textes et annonces peuvent être envoyés par e-mail à : info@echodelaprintse.ch

Patricia Lebigre

avec balcon, place de parc 900 fr. / mois charges comprises

Remise en forme - Reboutage Humains / Animaux

079 241 23 69 027 288 44 00

GF

FISCALITÉ COMPTABILITÉ

Gilles Fournier Conseiller fiscal Avenue de la Gare 25 - Case postale 100 - 1957 Ardon Tél. 027 306 64 22 - Fax 027 306 64 23 - fourniergc@bluewin.ch

8

no 358 ı février 2013

V

eysonnaz Tourisme a été très heureux d’inviter les 7, 8 et 9 février sur la place de la télécabine de Veysonnaz M. Marcio Morais qui a fasciné plus d’un skieur par son talent artistique. Il a sculpté un dragon géant en neige à partir d’un tas de neige de 6 m de long x 2 m de large x 2 m de haut.

Marcio Morais travaille pour les remontées mécaniques d’Evolène et a appris seul à sculpter la neige. Il pratique pour prévoir le programme sa passion depuis 6 ans. L’arde la semaine suivante… tiste Marcio Morais a effectué Entre l’école de ski de Nendaz sur 3 jours, 45 heures de traet Dédé, l’histoire n’est pas vail avec son collègue pour donner vie à ce superbe draencore terminée ! gon (voir photos).

Bonne retraite Dédé ! Texte : l’Echo Photo : Jean-Pierre Guillermin

Texte : Veysonnaz Tourisme Photo : LDD

de la piste de la Cheminée. Arrivée en dessous du Tipi, sur le début de la piste de l’Ours. 17.3.2013 Coupe du Monde de Snowboardcross « par équipe » (SBX) Epreuve : finales « par équipe » Snowboardcross Dames et Hommes. Départ au milieu de la piste de la Cheminée. Arrivée en dessous du Tipi, sur le début de la piste de l’Ours.

ici et là dans la station pour le plus grand plaisir de vos enfants. Rendez-vous à 15 h 30 devant Veysonnaz Tourisme. Inscription obligatoire au plus tard jusqu’au 30.3 à 11 h 45 à Veysonnaz Tourisme.

Animations hebdomadaires de mars DIMANCHE Apéritif de bienvenue par Veysonnaz Tourisme, 16 h 15 place de la télécabine.

22.3.2013 Ski au clair de lune Pourquoi ne pas profiter de MARDI la pleine lune pour partager B a l a d e e n r a q u e t t e s une délicieuse fondue au res- accompagnée, 10 h 30 devant taurant Mont-Rouge avant de Veysonnaz Tourisme, gratuit. skier sous les étoiles jusqu’à P r o m e n a d e e n c h i e n d e Veysonnaz ? 18 heures, départ traîneau, dès 13 h 30. télécabine de Veysonnaz, suivi du repas au restaurant MARDI Mont-Rouge. Vers 21 heures, Ski de randonnées nocturne, d e s c e n te à Vey s o n n a z à piste des Mayens ouverte de ski. Transport compris dans 17 h 30 jusqu’à 21 h 30 pour l’abonnement de semaine, vos entrainements personnels. saison ou annuel. Sur inscrip- Restaurant du Mont Rouge tion auprès de Téléveysonnaz à Veysonnaz ouvert jusqu’à 21 h 30. au 027 208 55 44.

Agenda des manifestations de mars 15.3.2013 Qualifications – Coupe du Monde de Snowboardcross La plus spectaculaire des disci22-24.3.2013 Championnat Suisse plines de snowboard ! Qualification des meilleures de ski Handisports snowboarder s au monde Les meilleurs skieurs suisses Hommes et Dames pour comportant un handicap se l’épreuve de la Coupe du retrouve à Veysonnaz pour Monde de Snowboard cross une manche de championnat (SBX) de demain le 16.3. Dé- suisse. Vendredi 22.03.13 : GS part au milieu de la piste de Hommes - Dames à 10 heures la Cheminée. Arrivée en des- Samedi 23.03.13 : GS Hommes sous du Tipi, sur le début de - D a m e s à 10 h e u r e s D i manche 24.03.13 : SL Hommes la piste de l’Ours. - Dames à 10 heures Lieu : 16.3.2013 Coupe du Monde de piste de la Cheminée. Inscription : contact@veysonnaz-tiSnowboardcross (SBX) Les meilleurs snowboarders ming.ch. au monde se mesureront sur un parcours impressionnant 30.3.2013 Finale de la Coupe des pour le plus grand plaisir de hôtes nos yeux ! Venez les voir nom- Course populaire de slalom breux s’élancer par 6 riders géant pour les hôtes de la sur ce parcours incroyable station. Propriétaires, à vos parsemé de modules, tous marques ! Inscription à Veyplus impressionnants les uns sonnaz Tourisme au plus tard que les autres : sauts, virages jusqu’au 28.3 à 16 heures. relevés, bosses, etc. Spectacle garanti ! Epreuve : f inales 31.3.2013 Grande chasse aux œufs Snowboardcross (SBX) Dames C’est Pâques ! Venez à la reet Hommes. Départ au milieu cherche des œufs disséminés

MERCREDI Randonnée hivernale accompagnée, 10 h 30 devant Veysonnaz Tourisme, gratuit. Projection de films, salle Beau Soleil, 17 h 30 film famille et 20 h 30 film pour tous, gratuit. JEUDI Coupe des hôtes, piste de la Muraz. VENDREDI Balade en raquettes et raclette dans une cabane, 10 heures devant Veysonnaz Tourisme. Mais encore… - 4 parcours raquettes balisés ; - Ski Mystery, une énigme à trouver tout en skiant ; - Vol en parapente biplace. Information et inscription la veille à Veysonnaz Tourisme +41(0)27 207 10 53, info@veysonnaz.ch, www.veysonnaz.ch


tracouet

Tapis roulant

hommage

Georgeon Texte : Tougne Photo : LDD

E

Le nouveau tapis roulant permet désormais aux skieurs de rejoindre le restaurant de Tracouet sans effort. ı Photo J.-P. Guillermin

haute-nendaz

Inauguration du Café de la Place

lles sont bien vraies les paroles de Julien Clerc. Elle n’est pas donnée à tout le monde la chance de s’aimer toute une vie. Elle n’est pas donnée non plus à tout le monde la chance de vivre à la maison jusqu’à la fin de ses jours. La maladie n’a jamais pu gommer tes rires. Les rires sont restés une constante tout au long de ta vie. Il y a bien eu ton premier garçon qui t’a causé bien des soucis, mais à part ça, trois filles, 12 adorables petits-enfants dont Amélie qui te retrouve enfin là-haut. Et surtout, il y a celle qui t’a cajolé, chouchouté toute ta vie, celle qui a accueilli tant de monde chez toi, celle qui t’est fidèle pour l’éternité. Coûme m’a marquâ y couriâ, tu es né, intrépide et frondeur au bon sens du terme, dans la maison familiale que tu ne quitteras jamais. Can t’îre doïn méyna i avoui dère qu’avouë é 27 vo îrechéi bramin canalon é moûndo djyon chamînte que vo aey méi pachâ de tin à féire de bûticû qu’a étûdiyë, chin charë proeu veréi. M a i s p e u i mp o r te n t l e s crasses d’antan, tout jeune, loin des cahiers et des livres que tu ne supportais pas, tu t’es mis au travail, le travail que tu ne craignais pas. À 15 ans, avec tes 45 kilos, c’est un pléonasme, je crois, de t’appeler « petit Georgeon ». À 15 ans, à la vigne, tu portais les 70 kilos de ton immense brante.

Le propriétaire Georges Barbosa et les nouveaux locataires Rose et Patrick. ı Photo Jean-Pierre Guillermin

Plus tard, tu as couru les bureaux de placement pour décrocher un emploi. Un peu

dzoney po féire ouna preëre po Sagâ qu’îre a fën. Chaö que t’éire proeu douno avouë Sagâ, ma no je copâ o rytme dînche, éi moujâ que t’aey toutoun ouna corioeuja fasson de m’aprîndre a préé.

comme ton père Maurice qui a dû s’exiler à Paris, cocher en Gare du Nord, vers la fin des années 1890, tu es donc parti en Italie et au Tessin œuvrer dans les mines et les trous d’hommes avec comme seul bagage une chemise, un pull, un pantalon, des bottes. Et puis, le temps des barrages chez nous est arrivé. Sur la route d’Anniviers, tu as travaillé avec l’un des premiers trax du Valais, celui de Jules Lathion. Les machines te fascinaient ; un vrai bonheur pour toi. Vous étiez 2 sur cette machine, un pour le jour, l’autre pour la nuit. Ton collègue démissionna à cause du danger. Et puis, Gaston Demierre de Fribourg qui le remplaça ; pauvre Gaston, la montagne est tombée sur lui le 2 e jour. Vous avez remis le trax sur ses chenilles. Il y avait encore du danger làhaut. Par solidarité, Jules est resté près de toi. Si le pan de rocher était tombé, combien de descendants manqueraient à l’appel en ce moment ?

voir conduire ces immenses véhicules. Des passions, tu en avais tellement. Avec ton caractère trempé de valaisan et de Fournier, tu faisais main basse sur tous ceux que tu aimais pour les entraîner dans tes aventures : la montagne, le skiclub, le tir au sens le plus pacifique du terme, les voyages. Tout cela, tu le faisais dans le partage, tu n’étais pas fait pour la solitude.

Le rude montagnard au cœur tendre que tu étais ne supportait pas l’injustice. Tu ne mâchais pas les mots pour défendre la bonne cause et parfois, la colère verbale allait peut-être trop loin, mais jamais tu n’as gardé rancune. L’entraide et la solidarité n’avaient de sens à tes yeux que dans le concret et l’action. Georgeon, é darî tin ta bramin hlacâ bâ. A chenanna pachâ, coume téi jû contîn de véire Cinzano, René da Tsintre et Pierrot. (t’as chaminte chondja que té fé ou 4000 avo Piétre). Epetâ îre pâ por të. Tû vouéi tornâ énâ û pîlo, tû vouéi chaminte « fouga », tû me dejéi : « éj ënfirmière bâ chî chon timîn gentile mà chon totîn darî më ; éi pâ chamînte rousséy a fötre o can).

Un jour, sur le glacier du Grand-Désert, un alpiniste Après les barrages, après la vaudois que je ne connaissais Choin, Georgeon, tû dejéi : Dixence, après Cleuson où pas me dit : « Tu es d’ici, tu « Fô vîa, fô pâ méi drûmî, chi tu travaillais, comme le père dois connaître des gars de la cou fô émodâ ». Tu aimais tant de Coluche, « 12 heures par région qui ont de drôles de les voyages. Alors va, va mainjour, sans rien faire le reste surnoms : Cyquië, Bournis- tenant, va, ne tarde surtout du temps », après les barrages, sen, Rice de nage, Nestor de pas ! Il y a tant de monde qui c’est le volant qui est devenu Valérie, Georgeon de ? » Et ce t’attend sur ton 4000. Allez, Vaudois de rajouter : « J’étais va, va faire rire, là-haut, on ta passion. un jour au sommet du Mont- continuera de rire ici. J’imagine la joie lorsque tu as Blanc, par hasard, avec ces conduit à Vernamiège, à bord drôles d’oiseaux, ces gais Sur ton chemin, tu croisedu Saurer bleu, Edith Piaf et lurons qui n’avaient peur de ras peut-être des cordées qui descendent. Tu rencontreras ses protégés : une trentaine rien ». peut-être un petit ou une d’enfants défavorisés de Paris. Edith Piaf, la môme en per- Ma po é 4000, Georgeon, t’aey petite Georgeon au caractère sonne, qui criait dans ton toutoun ouna corioeuja fas- fort qui te ressemble. Donnecar : « Silence les mômes ! ». son de t’ëntreynâ. Tu vuajey lui tes yeux si bleus pour lui énâ a din avouë oun gro chà permettre de voir notre plaEtrange ? non ? nète bleue avec ton cœur. plin de cayou. Que d’aventures tu as dû vivre aussi sur la route Sion- Oun cou que pouö pa méi ën Merci Georgeon po to chin Nendaz ? Comme j’étais fier, déan, énâ a cruï de Djyan- que ta fé por no, bonne fugue dans ma tête de gosse, de te Péiro, tu no ja fé hlàcâ bâ é coquyîn que téi !

A l’occasion de la sortie du livre « Odette Fournier, sage-femme » un vernissage est organisé à la librairie « Des livres et moi » à Martigny le 15 mars entre 17h et 18h30. Comme toute naissance, le tout se terminera par un apéritif offert par la maison Charles Bonvin SA. Vous êtes tous cordialement invités. Au plaisir de vous y retrouver, Claude Alexandre Fournier et l’équipe des libraires « Des livres et moi ». Plan d’accès à la librairie : www.des-livres-et-moi.ch/situation.html Des livres et moi - Avenue de la gare 31 - Case Postale 615 - 1920 Martigny

no 358 ı février 2013

9


veysonnaz

Courses « cadets combi race » sur la Piste de l’Ours Texte et photos : Jeannot

L

e samedi 9 février 2013, le Giron Thyon Veysonnaz 4 Vallées et le Veysonnaz Timing avaient organisé deux courses de Combi Race sur la Piste de l’Ours. C’est un mélange de différentes disciplines alliant le slalom, le géant avec des techniques de saut, c’est un très bon exercice pour apprendre la réalité des spécificités des concours de ski aux enfants.

Ces courses sont organisées pour les cadets, pour leur apprendre la technique du ski de compétition. Deux épreuves sont prévues par saison. Le chef de course Christian Bader et le chef de piste JeanEdouard Fragnière avaient organisé cette journée de main de maître. Notons que les cadets du ski-club Arpettaz ont participé brillamment à la compétition. Ces champions en herbe seront peut-être des champions de demain !

Cadet 2003, 1er Arnaud Glassey.

Léa Lathion à la raclette !

Schaller, père et fils.

Cadet 2002, 1er Maxime Glassey.

Dans l’attente des résultats.

Cadettes 2002, 1re Emma Dugast et 3e Aurélie Martignoni.

Marie-Julie Huber et Emma Dugast, fières de leur sponsor.

Lampion, Pierre-André, Tom Pouce et Jean-Michel.

Jean-François, Françoise, Nicole et Amélie.

haute-nendaz

Assemblée de la Diana de Nendaz-Veysonnaz Texte : Léonard Lathion Photo : Jean-Pierre Guillermin

B

elle participation, samedi 9 février dernier pour l’assemblée annuelle de la société de chasse locale.

démontré, graphiques et statistiques à l’appui, la bonne situation de notre faune locale. Stabilité pourrait résumer le dernier exercice de chasse, le nombre de gibier abattu est, à quelques unités près, semblable aux années précédentes.

Les membres présents ont eu le privilège de compter sur la présence du président de la Fédération valaisanne des sociétés de chasse M. Patrick Lavanchy ainsi que sur celle de l’adjoint au chef du service de la chasse M. Jacques Blanc.

Seul bémol, une maigre participation au concours interne des trophées. Le président Jean-Michel Fournier a rappellé l’importance de présenter nos trophées.

Si le président cantonal nous a encouragés dans la bonne voie (sécurité des armes, éthique du chasseur, convivialité de l’action chasse), le représentant du service a

Pour l’exercice à venir, une pression plus grande sur l’espèce chevreuil devrait être mise en place ; ceci en rapport avec la surpopulation de ladite espèce.

Le président Fournier a également rappelé l’engagement de la chorale des chasseurs qui participe activement à la vie locale au travers de nombreuses représentations. La ligne de tir (150 m) devrait subir d’importants investissements (installation de cibles polytronic), ceci suite à la réussite du tir cantonal de chasse 2012, organisé par notre Diana, sur le pas de tir du Sauterôt à Euseigne. L’assemblée a été suivie du traditionnel repas, cette année c’est le restaurant Le Grenier qui a accueilli la joyeuse bande de disciples de Saint Hubert.

by Neige Aventure

BIKE SHOP ON THE MOUNTAIN ACTION

2013

LE 20 % DU CHIFFRE D’AFFAIRE «SERVICES ATELIER VTT» RÉALISÉ ENTRE DÉBUT MARS ET FIN JUIN 2013 SERA REVERSÉ À L’ASSOCIATION SOLID’AIR.

ATELIER DE RÉPARATION VTT OUVERT DÈS MARS 2013 ! Espace VTT dans le On The Mountain Shop by Neige Aventure* ! * Local ancienne Coop en face du bureau de l’école et de l’Active Wear Shop Neige Aventure

Ouvert toute l’année pour un meilleur service !

10

no 358 ı février 2013


siviez

Cours romand conducteurs chiens d’avalanches

Une classe au travail avec la participation de trois Nendards. ı Photos Jean-Pierre Guillermin

Joël Mariéthoz et son chien. ı Photos Jean-Pierre Guillermin

Apprentissage pour le chien à monter dans l’hélicoptère. ı Photos Jean-Pierre Guillermin

sion

Avec le bonjour de Christian et Grégoire Texte et photo : Jeannot

L

Les chiens et leurs maîtres prennent contact avec la machine. ı Photos Jean-Pierre Guillermin

Christian Fournier Conseiller technique Christian est le fils de Pierrot d’Anna, marié à Nicole, 4 enfants, il est né à Sornard et après une scolarité sans histoire à Haute-Nendaz, suivie du passage obligé au C.O. de Basse-Nendaz, il accomplit son apprentissage de mécanicien au Garage Vultaggio à Sion. Il collaborera pendant 29 ans avec cette enseigne, passant de mécanicien à technicien, chef d’atelier et responsable du service après vente. Les aléas de la vie font qu’on le retrouve ensuite pendant cinq ans au Garage Sporting Lambiel à Sion. Depuis le 1er janvier 2013, un nouveau défi pour Christian, en effet, le directeur de l’agence de Sion, M. Gérald Bressoud, l’engage comme conseiller technique et Christian se fera un plaisir de mettre ses compétences à la disposition de la clientèle.

Plaisirs de l’hiver en famille

Participez à notre concours et gagnez : - 4 pneus d’hiver - bons d’essence (CHF 200.– / CHF 100.– / CHF 50.–) - entrées pour Aquaparc - entrées pour le Parc Aventure

T AU SOR TIRAGE C GRANERD RIL 2013 AVE V A 1 LE

EAU UN BAT IQUE AT M U E N P UR E T O R! ÀM NE AG SUZUKI G É! A À LA CL )

ERMIS (SANS P

Pour participer c’est simple : remplissez le bulletin de participation ci-dessous et déposez-le jusqu’au 28.03.2013 dans l’un des restaurants du domaine skiable de Nendaz (Tracouet, Cabane de Balavaux, Plan du Fou, Combatseline, La Chotte de Tortin et Hôtel de Siviez).

Bonne Chance ! NOM

PRÉNOM

ADRESSE / LOCALITÉ

DATE DE NAISSANCE

a nouvelle direction du Garage Emil Frey à Sion privilégie le sponsoring de proximité et voue une attention particulière à aider les manifestations sportives et culturelles de la région de la Printse. Nous vous présentons ci-dessous le portrait de deux authentiques Nendards qui collaborent et vous accueillent dans les locaux de Sion.

E-MAIL R JE DÉSIRE RECEVOIR LA NEWSLETTER DE TÉLÉNENDAZ

Avec le soutien d’Emil Frey Sion, un esprit familial au service de ses clients ! Le prix du concours ne sera pas versé en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. La voie juridique est exclue.

Grégoire Baeriswyl Responsable d’atelier Grégoire est le fils de Louis. Il est né à Aproz, marié à Erika et a deux enfants; il est domicilié à Sornard depuis 2004. Il a effectué sa scolarité à Aproz et au C.O. à Sion, puis un apprentissage au Garage du Mont-Fort, chez Claude Délèze. On le retrouve ensuite comme mécanicien au Garage Fipa chez Fidel à Aproz pendant 5 ans. Ensuite, il effectue une formation complémentaire au garage Zenith à Sion. Depuis 2001, il collabore à l’agence Emil Frey à Sion et à ce jour, il occupe le poste de responsable d’atelier. Etre accueilli avec sourire et compétence par nos deux autochtones, voilà qui devrait rassurer la clientèle de notre région. no 358 ı février 2013

11


armée

généalogie nendette

Trente-trois ans « I doïn Djyan » (Le petit Jean) de service ! Texte : Paul Bourban

Marcel Bornet, 33 ans d’activié au service des examens des recrues, caractérisée par un engagement total

P

armi les Nendards qui jouèrent un rôle dans la vie communautaire du XIXe siècle, il y avait Jean Délèze du Cerisier, surnommé « I doïn Djyan », premier instituteur de Haute-Nendaz, député au Grand Conseil, et dont le mariage atypique mérite une mention spéciale. Ses ancêtres vécurent au hameau de la Crettaz, dans une maison abandonnée vers 1890 et rachetée quelques décennies plus tard par Basile Bourban. Les anciens parlaient de la maison de « Djyanë ». Afin que les descendants de cette famille reconnaissent leurs ancêtres, voici les derniers habitants de la maison de « Djyanë » et quelques cousins du « doïn Djyan ».

Barthélemy Délèze (1766-1836), conseiller, président, juré, châtelain, avait épousé en 1776 Marie-Légère Claivaz (1771-1851). Colonel Bartels et Marcel Bornet. De leurs sept enfants, cinq se une quinzaine d’années en marièrent et eurent une nomTexte : Patrice Clivaz des sondages d’opinion à breuse descendance, ce sont : Photo : LDD grande échelle (plus de 4000 1. Jacques Barthélemy (1800a plupart des soldats se par année en Suisse), connus 1853) ; 2. Pierre (1802-1875) ; 3. souviennent des examens sous le nom de Ch x. Engagé Jean Barthélemy (1806-1890) ; 4. pédagogiques des recrues au début comme simple ex- Jean Léger (1808-1884) ; 5. Marqui durant des décennies, pert à la caserne de Sion, Mar- guerite (1813-1888). ont permis aux autorités de cel Bornet a progressivement comparer les performances endossé diverses responsabili- 1. Jacques Barthélemy Délèze cantonales entre autres dans tés jusqu’à celle de 1er expert (1800-1853), commis d’exercice le domaine de l’orthographe. pour la Suisse romande au d’après les recensements canCes examens ont toujours centre de recrutement de Lau- tonaux, épousa en 1831 Elisabeth Bornet (1796-1875), du été confiés à des experts ex- sanne. térieurs à l’armée, recrutés Après 33 ans d’activité, carac- Cerisier. Ce sont les parents parmi les divers corps d’ensei- térisée par un engagement de Jean Barthélemy dit « doïn gnants, afin d’assurer une to- total, Marcel Bornet a récem- Djyan ». tale indépendance du proces- ment remis la responsabilité sus par rapport aux exigences du corps des experts de Suisse 2. Pierre Délèze (1802-1875) du recrutement. Marcel Bor- romande à M. Pierrre-Alain épousa en 1838 Marie Légère net de Saclentse a accompa- Karlen et à M. Olivier Rey, Loye (1814-1891) de Brignon. gné toute l’évolution de ces professeur à Sierre pour les Leurs enfants : a) Jean-Pierre (1840-1908) est le grand-père examens, transformés depuis experts valaisans. de Marie Bornet, épouse de Raphaël Métrailler. b) François (1851-1931), le père d’Antoinette (1875), épouse de Jean Barthélemy Michelet (1869), (rejan di borne) ; de Séraphine (1879), épouse de Pierre Michelet (1873), (peron), paysan-poète ; de Philomène (1884),

L

haute-nendaz

L’ouvroir, vous connaissez ?

la maison du Cerisier à 80 donc à la recherche d’une mètres de Nendaz-Station, ha- perle rare. Au quartier des bitée actuellement par Hélène Bornes, Antoinette Follonier Fournier-Lang que naquirent (1864-1948) dite « Antouène de leurs trois enfants, deux filles Djyandrî » qui regardait par la décédées en bas âge, et Jean fenêtre, dit à son père : « pàpa, 3. Jean Barthélemy Délèze (1806- Barthélemy (1837-1891) dit i doïn djyan vën bâ pé tsan da 1890), conseiller de 1869 à 1876, « doïn Djyan ». Nous savons peu Oûe » (il s’agissait du petit sendit « Djyanë », épousa en 1832 de choses sur lui. Le livre de tier entre le hameau du CeriJeanne Délèze (1816-1882) Simon Germanier, « Autorités sier et le batiment d’école). de La Crettaz. Ils sont les pa- nendettes » nous apprend qu’il Son père lui répondit : « Forents de : a) Anne (1837-1892), a été député au Grand Conseil drei pâ que vinièche reclamâ la mère des « Chartreux » ; b) de 1865 à 1869. Lors du recen- ardzîn, poué pâ o te rîndre. » Jean-Pierre (1849) (Djyan péro sement cantonal de 1870, il (Il ne faudrait pas qu’il vienne de Djyanë), le père de Pierre vivait au Cerisier avec sa mère réclamer l’argent ; je ne peux (1885), (abbé djyanë), Emile et un oncle célibataire, Pierre pas le lui rendre). Le petit Jean (1887), Etienne (1904 ; c) Antoi- Joseph Bornet (1804-1888). On se dirigea ensuite vers le quarnette (1864), épouse de Jean pourrait ajouter que sa mère tier des Bornes. Les Follonier Pitteloud et mère de Jean avait un autre frère, François surveillèrent son parcours, et Félix (1888), Julien (1891), Denis Bornet (1808-1888), grand-père lorsqu’ils virent que sa visite de Philomène (1878), épouse de leur était destinée, le père (1896) et Angeline (1899). Jules Bornet (1881) et d’Alexan- dit : « Dî que chei pâ ïnquye ». 4. Jean Léger Délèze (1808-1884) drine (1882), épouse de Pierre (dis-lui que je ne suis pas là) et notaire ; en 1838 assesseur au Praz (1882). Aux dires de ma s’enferma dans une armoire. tribunal du dizain ; grand châ- maman, native du Cerisier et Le petit Jean vint frapper à telain 1842-1845 ; député, juge dont l’excellente mémoire la porte : « Y a ti cacoun » ? cantonal et président du dizain permettait de rapporter avec Antoinette ouvrit pour lui 1846. Il épousa en 1841 Anne fidélité les récits entendus souhaiter la bienvenue. Puis Marie Fournier (1821-1891) de dans son enfance, « le petit la conversation s’engagea : Brignon. De leurs 14 enfants Jean » aurait été le premier « I pàpa é pâ ïnquye ? – Na é nés à Brignon, trois filles instituteur de Haute-Nendaz pâ ïnquye. - Ô fé rin, é pâ po seulement eurent une des- après avoir étudié pendant yuî que chéi inû, t’udréi tû cendance : a) Marguerite (1848- deux ans à l’Ecole normale mariâ me ? (papa n’est pas 1931) qui épousa Jean Pierre de Sion. Son abonnement à là ? – Non il n’est pas là. – Oh Dayer (1843-1922) de Sac- La Liberté de Fribourg lui au- ça ne fait rien, je ne suis pas lentse. Ce sont les parents de rait permis, lors de la Guerre venu pour lui, voudrais-tu Barthélemy (1882) et de Pierre de 1870, de renseigner les m’épouser ?). Antoinette resta Dayer (1889) ; b) Antoinette hommes du Cerisier sur les bouche bée. Elle avait 22 ans (1853). Sa fille Bénonie (1883) événements du jour en leur et le petit Jean 51. Et puis épousa d’abord Edouard De- faisant la lecture sur la place c’était l’époque où les parents villaz, puis Samuel Fournier ; du village. Célibataire et fils choisissaient les conjoints c) Philomène (1855) épousa unique, il était vraisemblable- pour leurs enfants. Le père, Auguste Pommaz et est la ment dans une meilleure si- entendant cela fit sauter la grand-mère de Maurice Pralong tuation financière que la plu- serrure de l’armoire, sortit part des gens de l’endroit en tout excité pour dire : « Ouè et de Salins. ces temps de misère, ce qui en ôdre » ! (oui, c’est en ordre !). 5. Marguerite Délèze (1813-1888) lui permettait parfois de prê- C’est ainsi que le petit Jean et épousa en 1841 Jean-Pierre ter de l’argent. Parmi les per- Antoinette convolèrent en Bourban (1817-1875). De leurs sonnes qui avaient eu recours justes noces le 30 avril 1889. six enfants, seul le dernier, à lui, il y avait Jean André Follo- Ils n’eurent pas d’enfants et Maurice (1855-1892) s’est ma- nier (1820-1901) dit « Djyandrî » le petit Jean décéda deux ans rié. Il est le père de Jean-Pierre du quartier des Bornes, père plus tard, en 1891. Bourban (1877-1920), le mari d’une famille nombreuse et de Marie Gillioz (1878), insti- que le mauvais sort n’avait Le père Follonier n’eut pas à rembourser sa dette, et les pas épargné. tutrice. derniers survivants de sa faEn 1889, « le petit Jean », âgé mille passèrent leur vieillesse Un mariage atypique Jacques Barthélemy Délèze (1800- de 51 ans, seul à la maison, sa avec leur sœur Antoinette 1853) de la Crettaz, commis mère étant décédée en 1875 dans la maison du petit Jean. d’exercice, avait épousé en et son oncle Pierre-Joseph en 1831 Elisabeth Bornet (1796- 1888, souffrit de solitude et 1875) du Cerisier. C’est dans décida de se marier. Il partit mère de Léon Glassey (1914) ; de François (1890), père de Gabriel (1935). c) Elisabeth (1854), mère de Siméon Mariéthoz (1896).

50 ans de savoir-faire

Volets battants ou coulissants avec lames fixes ou mobiles

Fabrique de Stores Michel SA Route des Ronquoz 17 - 1950 Sion - Tél. 027 327 43 43 - Fax 027 327 43 40 - www.stores-storen.ch - info@stores-storen.ch

Les sourires sur les visages des enfants (en Mongolie) témoignent de leur reconnaissance. Texte : Fabienne Fournier Photo : LDD

C’

est un groupe de 14 dames réunies autour de 3 passions : le tricot, le plaisir d’offrir, la rencontre. Chaque vendredi après midi, elles se retrouvent dans leur local de la Cure de Haute-Nendaz pour passer un moment convivial à partager, échanger, tricoter. Ces dames de l’ombre… Depuis des années, le fruit de leur travail est envoyé au CACP (Comité d’Action pour les Chrétiens persécutés et les Personnes dans la détresse) près de Bienne. De là, il est acheminé par camions ou autres moyens jusqu’à une église ou communauté chré-

12

no 358 ı février 2013

tienne sur place. Les autochtones les distribuent à ceux dans le besoin, chrétiens ou non. Leur rayon d’action s’étend en Europe (surtout à l’Est), en Afrique, en Amérique latine, en Asie. Au Foyer Ma Vallée aussi, les hommes résidents ont reçu pour Noël une paire de chaussette, pour leur plus grand plaisir ! Si des restes de laine enc o m b r e n t vo s a r m o i r e s , n’hésitez pas à les apporter à l’ouvroir, la laine est l’essence même de leur travail ! Mme Bourban Suzanne, tél. 027 288 21 20 Mme Délèze Georgette, tél. 027 288 14 01 Merci à vous et bravo !

Stores à lamelles

Volets à rouleau en bois

Volets à rouleau en alu ou en inox

Neuf ou rénovation nous avons la solution ! Conseil personnalisé et devis sans engagement !

Stores en toile

Moustiquaires enroulables

Tous nos stores peuvent être automatisés !

Service de réparation organisé et rapide !

Echo de la Printse, février 2013  

Echo de la Printse, février 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you