Page 89

PICG et le SET d’avoir le personnel qui représente chaque pays. Ceci ne se réduit pas juste à avoir de l’expertise au niveau de chaque pays, mais la reconnaissance du besoin d’éviter la perception de biais et lorsqu’il y a négociations, il est parfois utile d’avoir un Ougandais négocier avec les Ougandais etc. “Des rapports entre pays peuvent être très difficiles, quand ils sont en guerre. L’une des stratégies du PICG est de renforcer la capacité du personnel local qui peuvent alors gérer ces conflits. Il est plus facile pour eux de gagner de la confiance et d’ influencer – ils peuvent alors dire des choses tel qu’elles sont”. Augustin Basabose, Responsable Scientifique pour la Conservation du PICG, Goma.

En dernier lieu, nous avons tendance à ne pas souligner le leadership lors de la recherche des leçons sur l’efficacité en conservation. Ceci est pour des raisons claires puisque ceci est une condition si difficile à répliquer – ce n’est pas très utile de se faire dire que ‘un bon leadership est important’. Mais néanmoins, une équité et un engagement permanents du leadership jouent un rôle important dans la réalisation de la confiance et la coopération, particulièrement quand les événements politiques menacent de l’anéantir.

Echelle et Fonction de la GRNT

Le PICG a été formé pour appuyer la protection des gorilles de montagne et leurs habitats. Les activités régionales ont été exécutées parce que les gorilles de montagne sont des espèces transfrontalières. En d’autres termes, le PICG définit l’échelle appropriée d’observation et d’intervention en regardant à travers les lentilles particulières de sa cible de conservation et, dans ses limites, les menaces auxquelles cette cible fait face. D’autre part, les AAPs et quelques unes des autres ONGs avec lesquelles le PICG travaille ont plutôt une autre manière de voir et de définir le paysage de conservation qui, par exemple, tient en compte une plus large gamme d’espèces qui dépendent de la conservation transfrontalière . Plumptre et al. (2008) établit la liste des espèces suivantes qui requièrent un paysage transfrontalier afin de survivre dans le Rift Albertin Central: éléphants, hippopotames, lions, léopards, hyènes, chats dorés, chimpanzés, gorilles, sangliers géants forestiers et les topis.

Comme ci haut décrit, le processus ARCOS-Mac Arthur a développé un plan de 30 ans pour le Rift Albertin entier. Cependant, étendre la gouvernance en conservation implique l’augmentation du nombre des nations (Burundi, RDCongo, Rwanda, Tanzania et Uganda) et la gamme des intervenants, des arrangements d’utilisations des terres et fonciers etc... En d’autres mots, la gouvernance d’un paysage complexe de mosaïque devient extrêmement compliqué. Pour des raisons pratiques, le Rift Albertin a alors été divisé en 6 unités de gestion, dont le Rift Albertin Central qui a été défini comme le paysage de conservation composé de: • Parc National de Virunga (RDCongo), • Parc National des Volcans (Rwanda), • Parc National de Gorille de Mgahinga (Uganda),

Ci-dessus: Le Dos Argenté dans le Groupe Hirwa, le Parc National des Volcans, Rwanda. Photo par A. B. Masozera/PICG.

• Parc National Impénétrable de Bwindi (Uganda), • Parc National de la Reine Elizabeth (Uganda) • Parc National des Montagne de la Ruwenzori (Uganda),

Ci-dessous: Le Singe Doré dans le Parc National des Volcans, Rwanda. Photo par Paul Thomson/AWF.

• Parc National de la Semuliki (Uganda), • Parc National de la Kibale (Uganda), 81

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you