Page 78

En Janvier 2004, le processus transfrontalier à petite échelle a été lancée lors d’une réunion à Goma facilitée par le PICG et à laquelle participaient les Directeurs Exécutifs de l’ORTPN, ICCN et UWA. Cette réunion a conclu sur la signature d’un Memorandum of Understanding pour le Réseau des Aires Protégées du Rift Albertin Central. Comme défini dans ce nouveau processus, le Rift Albertin Central comprend les six parcs nationaux qui forment l’Unité 2 dans le processus MarcArthur/ARCOS, mais pas les réserves forestières les réserves de faune. C’est peut être pour cette raison que certaines personnes voient le processus du PICG comme faisant parti du Cadre 2004-2030 tandis que d’autres le voient comme une alternative. Des éléments clés de ce MoU étaient l’accord pour le Développement d’un Plan Stratégique Transfrontalier, une initiative pour la coordination de la gestion des parcs et l’établissement d’un Secrétariat Central (TCS) avec deux membres issus de chacune des AAPs et du PICG. En Octobre 2005, cet MoU a été renforcé davantage par la Déclaration de Goma, qui a mis l’accent sur les efforts nécessaires pour progresser vers la formalisation des accords pour une gestion transfrontalière et pour la plaidoirie / soutien auprès des gouvernements respectifs en vue d’un engagement financier pour la mise en oeuvre du Plan Stratégique. Cette déclaration a été signée par les ministres d’état en charge de la gestion des ressources naturelles des trois pays. En Mai 2006, les directeurs des trois AAPs ont adopté le Plan Stratégique Décennal Transfrontalier produit par le TCS avec le support du PICG. Au même moment les directeurs ont également signé le Memorandum Trilatéral pour le Monitoring Collaboratif et le Partage des Revenus de Tourisme issus des Groupes de Gorilles Transfrontaliers. Sommaire du Plan Stratégique Transfrontalier

Le plan établit la structure institutionnelle pour la mise en exécution de la GRNT. Ceci comprend:

• Un Conseil Interministériel de Collaboration Transfrontalière: Des représentants des ministères concernés dans les trois pays. • Le Secrétariat Central pour la Collaboration Transfrontalière (TCS): Les DirecteursExécutifs et un Technicien Associé de chaque AAP. • Le Secrétariat Exécutif pour la Collaboration Transfrontalière (TES): Ceci n’a pas été mentionné comme tel dans le Plan Stratégique, mais été référé en tant que secrétariat à temps plein. Les membres sont constitués de trois employés à temps plein issus de chaque pays. • Quatre Comités Techniques Régionaux: Recherche, Tourisme, Conservation Communautaire et Développement des Entreprises, Sécurité et Application de la Loi. Les membres de ces comités sont des représentants provennant des trois AAPs, plus six autres membres.

L’intention du plan est de travailler vers l’objectif d’assurer la “Conservation durable de la biodiversité du Rift Albertin Central pour développement socio-économique durable, à travers une gestion stratégique collaborative”. Pour atteindre cet objectif, le plan identifie huit ‘domaines de résultats’: 1. Environnement Favorable: politiques et Lois 2. Gestion du Paysage. 3. Capacité effective de Gestion 4. Collaboration 5. Application de la Loi 6. Education et Sensibilisation 7. Développement Economique 8. Durabilité Financière Dans ce chapitre, nous avons sommairement présenté le contexte et le développement de la GRNT dans le Rift Albertin Central. Dans le chapitre suivant, nous présentons l’analyse de cette expérience de façon plus détaillée, en identifiant les leçons pour le PICG pour la large communauté de conservation.

70

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles

Advertisement