Page 70

Introduction La présente étude se focalise sur des stratégies maîtresses du PICG: une approche régionale basée sur la collaboration transfrontalière. Pendant que la gestion des ressources naturelles transfrontalières (GRNT) est actuellement répandue, l’expérience du PICG comporte quelques aspects particuliers qui constituent une contribution originale dans les connaissances en conservation. Premièrement, la coopération entre les trois parcs nationaux s’est développée et renforcée pendant que les pays partenaires traversaient une situation précaire dans leurs relations et qui par moments se sont teintées de guerres rangées. Même quand nous étions entrain de mener cette étude, les relations diplomatiques entre le Rwanda et le RDCongo avaient été rompues, et pourtant le Secrétariat Central Transfrontalier du Grand Virunga a réussi à se réunir le 1er Décembre 2008. La deuxième particularité étant que GRNT dans la région de Virunga s’est développée à partir d’une coopération informelle basée sur terrain mais qui a progressé verticalement, mais uniquement depuis peu, au niveau ministériel et à la formalisation des accords.

Méthodes

L’approche principale a été de synthétiser les connaissances existantes. Ceci a été fait de trois manières. Premièrement, la revue des données secondaires comprenant des travaux scientifiques publiés ainsi que les documents et données internes du PICG. Deuxièmement, des personnes clés au sein du PICG et des organisations partenaires ont été contactés par e-mail dans un exercice de délimitation du sujet (étendu). L’objectif pour cela était de prioriser les éléments de l’expérience pour une analyse plus intense, mais aussi de s’assurer que les aspects critiques n’étaient pas oubliés. Troisièmement, une série de réunions de consultation et des visites de terrain ont eu lieu en Octobre 2008 en RDCongo, Rwanda et Uganda.

L’on s’est basé trop sur les témoignages des intervenants: le personnel du PICG, le personnel de RDB, UWA, ICCN et des représentants venant des organisations partenaires travaillant avec le PICG. Là où c’est possible, nous avons appuyé ces témoignages par d’autres sources d’information, dont les résultats des recherches scientifiques qui ont été publiés dans les journaux, et les évaluations des programmes et projets particuliers par le PICG lui-même ou ses consultants. Après avoir décrit le contexte et analysé la GRNT dans la région, l’étude se poursuit sur l’analyse des leçons apprises, se focalisant sur quatre domaines d’intervention du PICG: 1) le modèle ONG-Etat de GRNT; 2) coopération et conflit; 3) échelle et fonctions de GRNT;et 4) contribution de la gestion environnementale dans le développement de la paix. Ci-dessus: La réserve naturelle, en RDC, est continue au Bwindi Impenetrable National Park, Ouganda. Ci-dessous: Le personnel du ICCN hors du poste de patrouille nouvellement construit à la Réserve Naturelle de Sarambwe, en RDC. Photos par Wellard Makambo/ PICG.

62

Le processus du thème

La Gestion des Ressources Naturelles Transfrontalières (GRNT) est un processus visant à promouvoir la gestion coopérative des ressources qui se retrouvent au delà des frontières nationales ou qui sont affectées par des activités menées au delà des frontières. La promotion de la GRNT implique quelques fois le démantèlement des partitions physiques telles que les clôtures, mais elle implique toujours celui des barrières institutionnelles au comportement coopératif. Quelques changements institutionnels, tels que les comités conjoints, sont typiquement orientés vers l’amélioration des relations personnelles entre les partenaires internationaux pendant que

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles