Page 61

• S’assurer que les autorités gouvernementales compétentes soient au courant de vos activités. • L’échange des visites est importan Exemples

• Le programme du renforcement des capacités se concentre sur l’investissement des capacités organisationnelles et la population a prouvé être le plus réussi pendant les conflits.

Leçon 3: Utiliser une approche ascendante plutôt descendante Contexte: Il y a toujours un risque en respectant les structures et les règlements existants des prises de décisions, souvent marquées par une lourde bureaucratie au plus haut niveau. Cependant, commencer par le plus bas niveau peut aussi considérer comme ignorer les structures établies. C’est un dilemme souvent rencontré par les programmes qui doivent travailler à différent niveaux. Par où commencer ? Par où se concentrer ? Les principes importants

• Travailler avec les communautés; décider avec eux, pas pour eux. • Pour le développement l’CBO, commencer avec les gens qui ont les mêmes valeurs et une vision partagée. • Demander des idées aux communautés locales pas seulement aux autorités locales. • Consulter uniquement les leaders locaux peut dissimuler les intérêts globaux de la communauté. • Impliquer le maximum des parties prenantes sur terrain pour s’assurer que tous leurs besoins sont pris en compte. Exemples • L e PICG a commencé avec la fédération des sculpteurs au niveau communal. Il aurait été préférable de commencer avec des petits groupes ensuite étendre. • L es activités transfrontalières ont commencé avec les gardes forestiers, maintenant elles sont au niveau ministériel.

Leçon 4: Reconnaitre que vous ne pouvez pas le faire seul, le partenariat et les liens avec d’autres intervenants sont importants Contexte: La conservation et le développement de la communauté sont très complexes et exigent des interventions multidisciplinaires. Aucune organisation ne peut prétendre avoir toutes les expertises et ressources exigées. Promouvoir les activités de développement est particulièrement un défi pour organisations conservation classique comme le PICG. Le manque des partenaires stratégiques a été identifié dans plusieurs secteurs comme une lacune critique dans la réalisation efficace des buts et objectifs du programme. Les principes clés

• Etablir un minimum de base financière. • Impliquer le secteur privé dans les entreprises communautaires. Leur business peut être productif alors qu’au même moment ils reçoivent également une expérience en gestion. Exemples • Les loges communautaires sont gérées par des sociétés privées. • L a synergie avec les autres organisations manquait au début. En conséquence, les activités parallèles sont concentrées sur une zone (Kinigi). • L e PICG a bénéficié de ses membres de coalition (par exemple l’AWF sur les entreprises, le FFI sur la stratégie des communications, le WWF sur la stratégie financière). • Le PICG collabore avec CARE sur les moyens de vie, le MGVP sur la santé des gorilles, le Centre de 53

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles