Page 15

est de gérer les parcs ‘en partenariat avec les communes voisines’ et la capacité de le faire est défini dans le statut de UWA «Uganda Wildlife Statute» de 1996 qui donne le pouvoir à l’ UWA d’octroyer de permis pour l’utilisation des ressources dans les zones protégées ’(Blomley, 2003). Contrairement au contexte juridique légal au Rwanda et en RDC, la population locale peut, en principe, avoir des rôles de cogestions véritables. Même avant ce Statut, la population locale autour du BINP et le MGNP a reçu certains droits pour la collecte des ressources dans les zones définies comme «zones a usage multiples».

La stratégie pour la conservation communautaire du PIGC

Si on demande d’évaluer les réalisations du PICG en relation avec les trois stratégies indiquées dans l’introduction de ce rapport, la plupart mettrait en évidence a) la contribution de la Surveillance de Base des Gardes forestiers pour établir une information de base solide et b) la contribution de la gestion des ressources transfrontalières naturelles pour une collaboration régionale efficace. Appuyer les communautés locales avec les stratégies de subsistances ne se caractérisent généralement pas dans des réflexions initiales sur les grandes réalisations du PICG. Cependant, les observateurs proches du travail du PICG reconnaissent que cette zone d’activité est arrivée ‘à grand pas’. Dans cette section, nous décrivons brièvement les types d’entreprises pour la conservation communautaire dans lesquelles le PICG a été impliqué. Nous commençons avec la réflexion sur l’importance du tourisme de gorilles, qui n’est pas le plus évident pour l’inclusion dans la conservation communautaire du PICG, mais sans doute l’un des plus importants. Au Rwanda, 10,000 hectares de l’habitat de basse altitude dans le PNV, valorisé par les gorilles pour ses bambous ainsi que ses climats plus chauds, ont été effacés en 1968-69 pour la culture du Pyrèthre. En 1978, le PNV était encore sous la menace de l’agriculture, cette fois avec un plan du gouvernement pour effacer 12,500 hectares pour l’élevage du bétail. Ce fut à une époque de la grande publicité mondiale pour la conservation des gorilles, suivant le travail de Dian Fossey et le meurtre de Digit. Tandis que Dian Fossey a lancé le Fond Digit, Fauna and Flora Preservation Fund (maintenant le FFI) a recueilli plus de $100,000 dollars du public Anglais. Ensemble le FFI, avec African Wildlife Leadership Foundation (Maintenant le AWF) et le World Wide Fund for Nature (WWF), le Projet pour les Gorilles de Montagnes a été lancé en 1979, et bientôt inclus dans le programme pour développer le tourisme des gorilles (Weber et Vedder, 2001). Pour les pionniers du développement du tourisme, c’était la seule façon de changer les perceptions du parc-les politiciens et la population locale ont considéré le parc comme une terre potentielle pour l’agriculture et les deux entités devaient commencer à voir le parc en lui-même comme une source de revenus et d’emploi.

Alors que le tourisme des gorilles s’est avéré très vulnérable à l’insécurité, il est probablement juste de dire que son développement est l’une des réalisations, très réussie de MGP/PICG en bénéficiant de l’expertise de PICG concernant le comportement des gorilles de montagne et de son expérience avec l’écotourisme. Les revenus provenant du tourisme des gorilles ont contribué à la transformation de l’attitude du gouvernement envers la conservation, surtout au Rwanda et en Ouganda, et constitue les bases pour plus de travail de conservation communautaire. Le travail récent du PIGC avec les communautés peut être classé sous trois grandes rubriques: 1) Renforcer les politiques et les institutions, 2) Résoudre les conflits homme-animal, et 3) Les entreprises liées à la conservation.

Renforcer les politiques et les institutions

Au Rwanda en particulier, mais aussi en Ouganda et à la RD Congo, le PICG est devenu une partie prenante dans l’équipe de l’élaboration des politiques en rapport avec les communautés avec des agences de gouvernement et un petit nombre de partenaires non gouvernementaux. Dans ce rôle, le PICG a aidé à introduire un nombre de politiques et pratiques, y compris la Surveillance de Base des Gardes forestiers et la gestion transfrontalière. En ce qui concerne la conservation communautaire, le PICG et les partenaires ont joué un rôle consultatif en établissant la politique du partage des revenus en Ouganda en 1994 et ensuite un rôle central en propageant cela au Rwanda en 2005 et, plus récemment, en RDC (Voir Encadré 1). Cela vaut la peine de noter que le créneau du PICG comme du «dedans» dans la politique de la conservation communautaire, et surtout son rapprochement avec les agences de l’état, crée des opportunités certaines mais aussi des problèmes. Autour des parcs du PNVi par exemple, les relations entre la population locale et ICCN sont pauvres et cette tension peut s’étendre aux partenaires étroitement associés avec lui. Plus généralement, le rôle du ‘dedans’ réduit quelque peu l’occasion de servir en tant que défenseur des droits de la population locale. Par exemple, tandis que le PICG a longtemps travaillé à essayer d’alléger les problèmes de destruction des cultures, il n’est pas devenu un défenseur des appels communautaires aux systèmes d’indemnisation. Au lieu de se concentrer sur le plaidoyer, il est probablement juste de dire que le PIGC s’est concentré sur l’institutionnalisation de la conservation communautaire entre les pratiques des autorités des parcs, conduisant à une situation où ces autorités elles-mêmes plaident pour les communautés. Un exemple important est que le soutien du PIGC pour la restructuration de l’ORTPN en 2003, qui inclut la création d’une unité de conservation communautaire, dirigée par un directeur pour la conservation communautaire au siège à Kigali et avec des conservateurs pour la conservation communautaire au niveau du parc. La conservation communautaire est

7

20 Ans de PICG: Leçons Apprises dans la Conservation des Gorilles de Montagne  

Le Programme International de Conservation des Gorilles

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you