Page 1

/HERDHWOHEDREDE SRXUFK째XUG HQIDQWVHWSLDQR

3RqPHGH3LHUUH&RUDQ pGLWLRQV+DFKHWWH

0XVLTXHGH3KLOLSSH*RXWWHQRLUH &RPPDQGHGHO ,)$&


Quelques remarques d'interprétation :

Le Boa et le baobab Un boa sur un baobab Se pavanait tel un nabab. Il se disait royal et fort Comme Nabuchodonosor. Aussi voulut-il par la force Impressionner un ver d'écorce. Il soutint avoir mis à mort Six judokas alligators Et vaincu au zoo de Lima Deux kangourous karatékas. Mais le ver de bois ne crut pas Les bobards du boa béat. Contrit, contraint, le constrictor Se détendit tel un ressort Autour du baobab géant. Il l'étrangla tant, si longtemps Qu'au petit jour, noué, tordu, Le boa brisé en mourut. Pierre Coran

Dans la première page de la partition, les notes carrées indiquent un timbre peu chanté, proche du parlé, qui évoque seulement la hauteur indiquée. Dès que les notes redeviennent rondes, chanter normalement (ici, avec ironie). Les voix et le piano doivent rester parfaitement synchrones (croche = croche) malgré la métrique différente. Dans la dernière mesure de la même page, pour la première strophe, chaque enfant de la première voix fait évoluer librement et indépendamment la "hauteur" du S (en fait son spectre) en ouvrant et fermant la bouche. Dans la deuxième strophe, deux formules sont proposées. Les hauteurs sont libres, mais le rythme doit respecter l'allure de double croche. Selon leur nombre, les enfants de la seconde voix, font entendre une ou deux interventions au choix. On veillera à bien dessiner chaque motif et à construire une matière sonore homogène et vivante, en décalant les entrées. L'ensemble ne dure que trois temps (trois noires). Même remarque pour le début de la dernière page de la partition. Ici il y a trois motifs à répartir : chaque enfant peut en réaliser un, deux ou les trois – c'est à définir au préalable selon leur nombre. L'ensemble doit durer, en diminuendo, jusqu'à l'arrivée du piano sur mi-ré, soit dix temps (dix noires). Dans la seconde page de la partition (troisième strophe du poème), la deuxième voix n'est pas obligatoire. Mais elle l'est dans les première et dernière pages.


Gouttenoire le boa et le baobab  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you