Issuu on Google+

L’essai à la plaque 1°) Introduction : Les essais à la plaque consistent à déterminer le déplacement vertical moyen de la surface du sol située sous une plaque rigide circulaire chargée. Les essais à la plaque ont essentiellement pour buts : - soit de mesurer la déformabilité des plateformes de terrassement constituées par des matériaux dont les plus gros éléments ne dépassent pas 200mm. - soit de contrôler les fonds de fouille de fondations ou d'apporter des éléments complémentaires sur le comportement d'une fondation.

2°) L’appareillage : Vue de l'atelier complet : de gauche à droite :     

le vérin prend appuis sous un camion chargé qui sert de massif de réaction, la plaque, la poutre rigide, reposant en son 1/3 sur un axe, un comparateur à l'extrémité de la poutre permet de mesurer la déflexion du sol sous la poussée du vérin. Le vérin est animé par une pompe hydraulique à main munie d'un manomètre.

Détail de la plaque et du vérin.

On notera la structure de la plaque très rigide qui ne dit en aucun cas se déformer. La déflexion de la plaque est transmise à la poutre par l'intermédiaire d'une pointe.

Séquence/Thème Sq10

Module laboratoire

Groupe CAP

Titre info L’essai à la plaque-CAP

Mise à jour 10/02/12

Auteur C.B

Page 1 sur 2


Le manomètre est placé sur la pompe à main.

Feuille d'enregistrement des mesures. Les résultats sont calculés sur place, puis repris au bureau sur ordinateur afin de tracer un graphique de l'essai.

2°) Procédure de l’essai : La plaque est disposée sur le matériau à tester avec une interposition d’une fine couche de sable. Un vérin de 200 KN, surmonté d’une cellule dynamométrique transmet la charge à la plaque en prenant appui sous un camion chargé. Les déformations sont mesurées à l’aide d’une poutre de Benkelman comportant un comparateur au centième.

Séquence/Thème Sq10

Module laboratoire

Groupe CAP

Titre info L’essai à la plaque-CAP

Mise à jour 10/02/12

Auteur C.B

Page 2 sur 2


Essai plaque