Page 1

Théodolite et coordonnées

4 Lectures sur Verniers

Théodolite et coordonnées

Page 1


Théodolite et coordonnées 1 Lectures sur verniers Sur les appareils optico-mécaniques, la lecture s’effectue sur un vernier gradué. La lecture de ces verniers se fait ainsi : les chiffres avant la virgule défilent devant la graduation fixe du vernier, les chiffres après la virgule se lisent à l’endroit ou une graduation mobile intercepte le secteur gradué.

On peut lire : V= 95,985 gon et Hz= 17,965 gon. La dernière décimale (mgon) est appréciée par l’opérateur.

2

Les angles horizontaux 2.1 Le cercle horizontal Le cercle horizontal (ou limbe) est la graduation du théodolite sur laquelle on lit les angles horizontaux. Il est lié au socle de l'appareil mais peut aussi pivoter sur lui-même de manière à régler le zéro des graduations sur une direction donnée. Il existe plusieurs technologies possibles pour cette mise à zéro : le débrayage de l’entraînement du cercle ou bien le mouvement par vis-écrou.

Théodolite et coordonnées

Page 2


Théodolite et coordonnées

Les graduations sont croissantes de 0 à 400 gon dans le sens horaire Après la mise en station du théodolite, ce cercle est horizontal, ce qui explique que les angles lus soient des angles projetés sur le plan horizontal et appelés angles horizontaux (ou azimutaux), notés Hz. L'appareil est en station sur le point S. On vise le point A (sommet du bâtiment) et on règle le zéro des graduations sur ce point. En visant le point B, on lit dans le théodolite l'angle horizontal A′ - S′ -B′ (A′, B′, S′ sont les projections de A, B et S sur le plan horizontal passant par l’axe des tourillons de l’appareil).

2.2 Lecture simple L'appareil étant dans sa position de référence et le zéro de la graduation horizontale n'étant pas modifié après mise en station, on effectue une lecture azimutale LA sur le point A puis une lecture LB sur B et en déduit l'angle ASB : HzAB = LB – LA

ASB

Théodolite et coordonnées

Page 3


Théodolite et coordonnées 2.3 Séquence On appelle séquence un ensemble de (n + 1) lectures effectuées à partir d'une même station sur n directions différentes avec la même position des cercles horizontaux et verticaux, le contrôle de fermeture sur la référence (tour d'horizon).

Théodolite et coordonnées

Page 4

4 lectures sur verniers