Page 72

Lettre sanglante par Ygaël Nizard

25 Février 2009 Paris. Cinq heures du matin.

ne l’empêchait pas d’être un excellent policier doué d’un « flair » prodigieux. Son supérieur, le commissaire Rossignol, Le soleil se levait à peine et la capitale ne tolérait ses frasques qu’au prix de se réveillait dans la brume. Sur le « pé- son incroyable pourcentage d’affaires riph », une vieille Ford Mustang filait à résolues. plus de cent cinquante kilomètres à l’heure, transperçant le brouillard, tel un Son meilleur ami, Guy Rosen, médecin bronco. Le conducteur, Jean-François légiste et ancien interne du père de Lalardrie, ne prêtait aucune attention Jeff, s’avança vers lui. aux sirènes des trois véhicules de police qui le suivaient. Le vrombissement « - Catherine Moreau, cinquante ans, de sa monture en couvrait les bruits, de tuée d’une balle de calibre 22 dans la toute façon. tête. Il semble qu’elle ait été tuée sur le seuil de sa porte d’entrée. Elle a ensuite La voiture freina d’un coup sec en ar- été déshabillée et couchée dans son rivant devant le bâtiment. L’homme lit. descendit prestement, franchit le cor- - Autre chose ? don de sécurité. Un policier tenta de - Oui. L’assassin a pratiqué une incision le retenir. Jean-François souleva son post mortem. blouson en cuir, laissant apercevoir sa plaque d’inspecteur. Le policier s’écar- Le docteur Guy Rosen souleva la couta, le laissant pénétrer sur la scène du verture. crime. Catherine Moreau était couchée, les L’inspecteur Jean-François Lalardrie, bras le long du corps. Le trou qu’elle Jeff pour les intimes, travaillait dans la avait au front semblait presque bénin, police depuis plus de huit ans. Âgé de par rapport à ce que le meurtrier lui trente ans, il était plutôt grand et large avait affligé ensuite. Un « Y » marquait le d’épaules. Aux dires de ses collègues tronc de la victime. La lettre était nette du commissariat central du 18ème ar- mais peu profonde. Ses deux branches rondissement, il ressemblait aux « flics partaient de chacune des clavicules, » des vieilles séries américaines. Cela rejoignaient la pointe du sternum et

67

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement