Page 59

pourquoi avez-vous quitté cet électro- exactitude. Elle avait effacé toutes les ménager? paroles échangées au cours de l’émission et limité la bande sonore aux cinq « Cruel! », dicta-t-elle en langage des minutes précédant et suivant le meursignes. Il rit. Elle se renfrogna, puis sur- tre de l’animateur. Les ondes vertes sauta. « Génie! » semblaient fluorescentes sur le fond noir et illuminaient lugubrement les cernes - Je sais… - Tu penses qu’on peut obtenir une re- d’Ariane. Je me rapprochai. Elle exhatranscription visible des ondes sonores lait la cannelle… de l’émission de radio de Denis Taillefer le 8 décembre? Et qu’on pourrait voir Brusquement, elle pointa l’écran. Je sursautai et fixai le sommet d’une flucles variations de tons? Voir les sons? - Certainement! Laisse-moi faire un ap- tuation. pel… « C’est de la neige. Le technicien nous En un éclair, ses doigts traduisirent « On a avertis que les ondes n’étaient pas se voit au poste » et elle avait disparu. toujours claires. » Pas de cannelle aujourd’hui. Étouffée - Non… C’est une respiration. Pas du grésil. Et ça… par le parfum. *** Ariane exerçait une fascination inexplicable sur moi. C’était le genre de sentiment à rendre un policier fou, puisque je cherchais obstinément à savoir pourquoi,relevant des indices,avançant des théories. Je refusais de m’admettre qu’il n’y ait aucune explication, tout en ignorant inconsciemment la plus simple de toutes. Après tout, au-delà de ses yeux dorés, elle était ma collègue. Malgré cela, mon regard se perdait involontairement dans ses gestes. Elle apprenait avec une aisance déconcertante : naviguer sur le logiciel audio, sélectionner les différents niveaux sonores. Ses actions s’enchaînaient avec

Des pics anormalement élevés étaient surmontés de points rouges. … c’est beaucoup trop aigu pour être du Denis Taillefer. Nath… Elle se retourna. Nous étions à quelques pouces l’un de l’autre. Elle cligna des yeux. J’ai besoin de… J’étais convaincu qu’elle entendait le silence qui nous embrassait. Elle ferma les yeux et, instinctivement, encadra mon visage de ses mains usées. … de ça.

54

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement