Page 51

l’énigme du Magi-Prix. Son chef ne tarissait plus d’éloges à son sujet. Son article était même promis à la première page ! Il était bien temps qu’on reconnaisse qui possédait le cerveau dans ce journal. La jeune journaliste avait pourtant de la difficulté à se concentrer. Étrangement, cet auteur anonyme l’avait rendue anxieuse et, malgré sa logique et son intelligence extraordinaires, Andréanne se trouvait face à une aporie à laquelle elle avait bien du mal à trouver une solution. Comment savoir qui lui envoyait ces messages ? Pourquoi le faisait-il ?

sifs d’Internet et sur les sites des centres d’aide. Inutile de préciser qu’elle ne dormit pas très bien. *** Nous ne serons qu’un et nous pourrons être ensemble à tout jamais et on ne nous séparera plus. Je ne veux plus être séparé d’elle même si ça implique que je dois renoncer à tout. Transgresser toute les règles. je veux être elle je vais vivre pour elle je vais lavoir je la veux elle ne me voit pas et je l’épis je la sens je la consume dans mes plus vifs désirs monstrueux ou elle-telle si elle nest pas en moi nous sommes fait lun pour lautre je meurs de ne pas sentir son regard sur moi et je tuerai pour quelle me regarde.

Le soir, elle enfourna rapidement le repas préparé par l’homme de la maison, avant de retourner dans sa chambre pour faire des recherches. Elle essayait de découvrir qui pouvait bien être son correspondant mystérieux et qui était la femme élue de son cœur. Ces deux 16 novembre 20** personnes hantaient l’esprit de la jourÇa commence à être urgent. Quand naliste. on parle de meurtre avec un style Le garçon vint à sa porte et s’ensuivit comme ça, ce n’est pas pour rire. Son une scène de ménage. En gros, il lui re- écriture est plus pressante, sa calligraprochait de ne pas lui porter attention phie plus serrée et moins ordonnée. Elle alors qu’il passait la journée à planifier a quelque chose de troublant, car j’ai des plats pour madame. Évidemment, l’impression que je devrais comprendre. le fait que le chômage le maintenait Quelque chose est en train de changer, à la maison servit une fois de plus à le rythme s’accélère. Je dois le trouver Andréanne pour le renvoyer dans sa avant qu’il n’agisse réellement. chambre respective. *** La nuit s’écoula pendant qu’elle furetait sur les différents blogues des dépres- Assise devant l’écran de son ordinateur,

46

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement