Page 5

mets mes habits alors qu’elle est tou- 5h plus tard. jours à terre. 1h14. Mais que fait-il? Ça fait 45 min – Salope, tu l’as cherché. que je l’attends. Ah, enfin, le voilà. Plusieurs coups de pied volent sur tout son corps. Elle saigne abondamment – Salut, le frère, ça va? et la vue du sang coulant comme un – Ouais, ouais. C’est dégueulasse ce ruisseau au printemps ne m’inspire que qui s’est passé cette nuit, mais tu dois satisfaction. être déjà au courant sinon tu serais pas venu ici. Que c’est que tu veux? Des in*** formations privilégiées j’imagine? Bon, écoute, je vais devoir dire ça à tous les Le téléphone sonne. journalistes demain. Mais, bon pour toi Ostie de téléphone! Qui peut m’appe- et ton journal. Voici la version officielle: ler à une heure pareille! un homme inconnu a violé une jeune femme. Il porte du 47, on a trouvé une – Oui, allô. trace dans la boue. Il a entre 40 et 55 – Allô, c’est Réjean. On nous a reporté ans, est caucasien, mesure à peu près un cas de viol près de chez toi et on sait 1.75 m, voire 1.82 m. Il avait une sorte que c’est ton jumeau qui va conduire d’imperméable beige et pèse entre l’enquête. Le journal veut que tu nous 74 et 80 kilos. Nos analyses risquent de fasses une série d’articles dessus. nous en dire plus. – Ok, je m’en occupe. – Ouais, bon. C’est assez général ça, Pourquoi, moi? J’en ai assez de faire une bonne partie de la population, y des articles sur des meurtres, des viols! compris toi et moi. Je veux écrire des romans là-dessus. – Je te comprends, mais on garde Bon, le jumeau, faut que je m’en oc- quelques informations en réserve pour cupe. ne pas affoler le public. Mais ça c’est confidentiel, tu comprends : motus et – Oui, bonjour, le commissariat. Pour- bouche cousue. rais– je parler à l’inspecteur Antoine – On a déjà résolu des crimes ensemHoude? De la part de son frère. ble. Pour celui-là, je peux sûrement – Monsieur Houde est parti. Il ne sera t’aider. Maman ne voudrait pas que pas de retour avant midi. l’on se cache des choses et tu le sais. – Merci. – N’embarque pas maman dans cet-

02

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement