Page 45

ginez-vous donc que ce cher Thomas a finalement décidé que je pourrais être utile dans toute cette histoire. Ça fait déjà un bon bout de temps qu’on se trouve chez notre suspecte numéro un et que Tirel lui pose une kyrielle de questions. Pour ma part, je commence sérieusement à angoisser en ce qui concerne mon article duquel je n’ai toujours pas écrit un traître mot. Parlant d’angoisse, Sabine Listing n’a pas l’air très à l’aise dans ses baskets. Elle répond de façon agressive aux interrogations de Thomas et je sens la crise de nerfs sur le point d’exploser. Voilà, c’est fait.

- Ça ne peut pas être elle! - Comment ça, ça ne peut pas être elle? - Vous l’avez dit! Elle a participé au défilé! Elle n’a défilé que peu de temps avant Corinne Engen! - Et alors? - Alors, elle était habillée de blanc et portait une coiffe énorme. Jamais elle n’aurait eu le temps de se dépêtrer de tout ça! Si elle avait gardé l’ensemble, elle n’aurait pas réussi à commettre un meurtre aussi sanglant sans se tacher, et je ne vous parle même pas du sport que c’aurait été de se faufiler dans les montants d’éclairage avec ce chou sur la tête. De plus, petite et mince comme - Je n’arrive pas à croire que vous me elle, ça tient de l’impossible qu’elle ait soupçonniez! Je refuse de répondre à pu hisser le corps jusque-là! toutes vos questions stupides. Je n’ai - C’est ridicule, vos explications ne tienrien fait, bon sang! - Mademoiselle, nous avons de bonnes nent pas la route. Nous avons trouvé raisons de croire que vous puissiez avoir une guenille tachée de sang dans le affaire là-dedans. D’autant plus que plafond près de l’endroit où a été attachée la corde. Elle porte les empreintes vous participiez vous aussi au défilé… - Foutez le camp de chez moi! Lais- du concierge. Elle avait un complice sez-moi! Je ne veux pas répondre vos pour l’aider à qui elle a dû filer une belquestions et je me fous de vos bonnes le somme comme compensation. - Mais… intentions!! - Désolé, mais nous allons devoir vous - Flora, votre aide nous est précieuse, mais n’en mettez pas trop! amener au poste. - Parfait! Je refuse d’aider à incriminer Mais c’est ça!! Comment j’ai pu être une innocente. Débrouillez-vous sans aussi stupide! Je me précipite vers Tirel moi. qui est déjà près de la voiture avec Listing. Quand celle-ci ferme la portière, Je le laisse planté là comme une carotte et pars en faisant claquer mes taj’attrape Thomas par le bras. lons. On ne me la fait pas, à moi!

42

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement