Page 33

ception ! - Échec. - Bien joué ! Après, il faut s’assurer de la qualité du sac ! Il doit être facile à vider, et assez robuste ! - Et s’il n’y a pas de sac ? Échec, encore. - Oh ! Mais c’est une blague ! Nom d’un pavé uni ! Tout le monde a un sac, de nos jours ! C’est absolument scandaleux ! - Échec et mat. Moi, je n’en ai pas. Et ma pelouse s’en porte très bien. Quoique je n’ai jamais aimé tondre le gazon. » Dorion et Hans sont interrompus par la sonnerie d’un téléphone cellulaire. Un rythme effréné, exotique, un peu comme ça : « tss tss pom pom tss tchic tchic tss ! » « Oh ! «Boucles latines» ! C’est Amélie ! - Vous… avez une sonnerie personnalisée pour Amélie ? - Oui ! Bien sûr, doux Jésus ! Bonjour, Madame ! -… - Quoi ! Comment ! -… - Nom d’un lustre astiqué ! Mais c’est horrible ! -… - Évidemment ! Oh, il est avec moi ! Bien sûr, je le mets au courant ! Au revoir, Madame ! Oh ! Hans ! Oh ! C’est absolument ignoble !

- Oui, dites donc. - Je te préviens ! C’est laid ! C’est ton beau-frère Alec, oh ! Il a été fusillé ! - Fusillé ? - Fusillé ! - Merde ! - Ta sœur est bouleversée ! Elle nous a demandé d’enquêter ! J’espère que tu es prêt ! Ça va être laid, laid, très laid ! Dorion se met à respirer très rapidement. Il sort de son sac une tasse isolante et un pot de pilules : « Suppléments de sulfate de glucosamine provenant d’exosquelettes de crustacés ». Il en avala une très rapidement avec une gorgée de liquide. Hans Braun savait, après toutes ces années, qu’il s’agissait de thé noir. Son supérieur ne buvait que ça. *** Quand l’équipe pénétra au 2674, rue Saint-Malo Ouest, une affreuse odeur de sang caillé leur assaillit les sinus. Le cadavre avait eu le temps de refroidir et sur le sol, l’hémoglobine coagulée faisait une sorte de tapis sombre de mauvais goût. Tout de suite, Dorion ordonna l’analyse des balles. Le médecin légiste, à son tour, distribua les directives à ses subordonnés pour l’autopsie. Il monta à l’étage et inspecta la chambre de la victime. Dans l’étagère coussinée, tout près de grands albums

30

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement