Page 12

Crime et enquête (../suite) devais mal voir, ou bien, il devait y avoir un problème. Le coffre était vide. Totalement, absolument vide. Les cinq mille dollars qui y étaient la veille n’étaient plus là. Je m’emparai rapidement du téléphone sur le bureau de Robert et composai son numéro. Évidemment, ce fut sa mère qui répondit. Elle habitait avec lui et je la reconnaissais à sa voix maintenant. Elle finit par me passer Robert. - Robert, est-ce que tu n’aurais pas demandé à quelqu’un d’autre de faire le dépôt à ma place? - Non, Marie. N’essaie pas de te défiler, tu sais bien qu’il faut que quelqu’un y aille. Mon ton se voulait calme et assuré, pourtant on sentait bien toute la pani que qui m’oppressait. Si l’argent n’était plus là, où était-il passé? C’était une question à laquelle j’étais bien en mal de répondre et Robert ne semblait pas avoir le début d’une idée, lui non plus. Il laissa passer plusieurs secondes avant de parler.

tout ça? J’étais supposée retourner à l’avant et sourire aux clients? C’est ce que je fis et les premières personnes qui arrivèrent furent les policiers. - Bonjour, Marie Tremblay? - Oui? - Nous voudrions vous amener au poste pour un interrogatoire, s’il vous plaît, veuillez me suivre. *** J’avais passé un matin horrible. À attendre dans un commissariat crasseux et à répondre à des gens qui supposaient déjà de ma culpabilité. Quand je rentrai chez moi, je mis des joggings et un vieux t-shirt, puis j’appelai Robert pour savoir où il en était. Il décrocha rapidement et pourtant, je sentais dans sa voix un certain malaise.

- Tu sais, Marie, ils ont toutes leurs enquêtes à faire pour découvrir ce qui s’est passé… D’ici là, je crois que c’est mieux que tu ne viennes pas travailler, tu vois… - Et… Quand dois-je revenir exactement? - Eh… On pourra regarder ça une fois - Marie, tu ne bouges pas de là. Je m’en l’enquête conclue. - Mais parfois, ces enquêtes prennent viens et il faut éclaircir tout ça. des mois! Qu’est ce que je vais faire Qu’est ce que ça voulait dire, éclaircir pendant tout ce temps?

09

Profile for Suzanne Roy

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Récits policiers  

Récits policiers écrits dans le cadre du cours de Mythes littéraires Professeure : Brigitte Deslauriers Session : Automne 2009

Profile for idmuse
Advertisement