__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

exposition collective

 BeautÊ animale


19 rue NoĂŠ - 56000 VANNES 02 97 26 25 12 - galerie-cecileloiret.f r le site internet sera prochainement en ligne


Sommaire

Présentation de l’exposition Photos de l’exposition Les artistes de l’exposition : Antoine Schneck Orlando Mostyn-Owen Christophe Bonacorsi Philippe Albin de Buncey Corinne Véret-Collin Muzo Olivia Clavel Philipe Lagautrière Francisco Toledo Claude et Marie-José Carret Varban Christov Michel Lablais Odile de Wismes Philippe Jeannot Solen Olivier Jean Lemonnier Oscar Yana Jacques Flechemuller Jean-Luc Parant William Wegman!3 Autres artistes de l’expo Prochaines expositions

page 4 page 5 page 10 page 18 page 20 page 22 page 24 page 30 page 34 page 38 page 44 page 46 page 51 page 54 page 60 page 62 page 66 page 68 page 72 page 75 page 78 page 80 page 84 page 88


« Beauté animale »

La galerie, située au centre historique de Vannes, est une ancienne écurie du XVIIème siècle, localisée au 19 de la rue Noé. Une exposition sur le thème des animaux s’impose pour l’inauguration du lieu, en clin d’oeil à l’ancienne écurie et à l’arche de Noé. L’animal n’a jamais cessé d’intéresser les artistes comme en témoignent les premières traces graphiques laissées par l’homme préhistorique à Lascaux par exemple. La sélection montrée ici n’est pas aussi ancienne, bien au contraire, excepté un mur consacré aux dessins de Philippe Albin de Buncey, sculpteur des années 1930, j’ai souhaité mettre en avant des oeuvres contemporaines, de différents styles et supports, réunis en ce lieu grâce au sujet : l’animal dans l’art ! Une vingtaine d’artistes se partagent l’affiche du 10 juillet au 15 septembre, photographes, peintres, sculpteurs, gravures et dessinateurs : Antoine Schneck - William Wegmann - Michel Lablais - Solen Olivier Daphné Lalonde - Corinne Véret-Collin - Olivia Clavel - Muzo Caroline Rose - Philippe Lagautrière - Oscar Yana - Odile de Wismes Francisco Toledo - Philippe Jeannot - Varban Christov - Orlando Owen Philippe Albin de Buncey - Jean-Luc Parant - Jacques Flechemuller Claude Marie-José Carret - Christophe Bonacorsi - Jean Lemonnier !4


Antoine Schneck

Ses photos sont exposées dans le monde entier : de New York à Shanghai, en passant par Paris et Londres. Son travail sur les gisants de marbre de la nécropole royale de Saint-Denis a fait le tour de France. Et l'une de ses dernières séries portant sur les uniformes militaires de la Première Guerre mondiale et baptisée «    Soldats inconnus  » est visible jusqu'en novembre 2018 au sommet de l'Arc de Triomphe. Antoine Schneck a été sélectionné, en mai 2017, parmi  18  photographes du monde entier, comme lauréat du  Young Masters Art Prize, à Londres. Un juste couronnement pour cet artiste de  54  ans qui développe avec patience et opiniâtreté une œuvre singulière. Il a douze ans quand il tombe, par hasard, dans l'appartement familial, sur un appareil Kodak «    retinette    ». Il réalise ses premiers clichés en noir et blanc dans l'esprit de Cartier-Bresson, Marc Riboud ou encore William Klein : «  sur le vif  ». Se glissant entre deux cours, à l'École alsacienne, dans les tribunes de l'hippodrome de Longchamp ou dans l'usine Renault de l'île de la Jatte, d'où il revient avec des images dignes de Willy Ronis ou de Robert Doisneau. Baudouin Eschapasse, journal Le Point, octobre 2017.


Venise Rosenberg


Antoine Schneck

Trois photos de l’exposition sont issues d’un ensemble présenté au musée de la chasse en 2010. Sur l’idée des galeries de portraits de rois, Antoine Schneck a proposé une galerie de portraits de chiens et chat de personnages célèbres. Ainsi l’on retrouve « Venise » la chatte de Pierre Rosenberg, conservateur du musée du Louvre, « Moujik » le bouledogue de Yves Saint Laurent et Dash, le teckel de Stephane Bern. Une photo des galeries de portraits de rois au château de Beauregard termine la sélection avec en star, Atlas, le labrador chocolat du gardien des lieux. 
 les deux majestueux chevaux, Botéro et Galactic, ont trouvé leur place dans cette ancienne écurie.

Venise, photographie 1/15, 40 x 40 cm signée en bas à droite et signée et numérotée 1/15 au dos Moujik, photographie 1/15, 40 x 40 cm signée en bas à droite et signée et numérotée 1/15 au dos


Botero photographie 1/8, 90 x 120 cm signée en bas à droite signée et numérotée 1/8 au dos


Galactic photographie 1/8, 90 x 120 cm signée en bas à droite signée et numérotée 1/8 au dos


Atlas photographie 4/8, 60 x 60 cm, signée en bas à droite, signée et numérotée 4/8 au dos


Dash Bern


Orlando Mostyn Owen

Né en 1973, Orlando Mostyn Owen est un peintre qui vit actuellement à Paris. Il a obtenu un BA avec mention et distinction de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis a fréquenté Sebastian Matta et participé aux colloques annuels d'été de Valerio Adami à la Fondazione del Disegno sur le Lac Majeur. Il a travaillé à Paris pendant dix ans, exposant avec Deborah Zafman et la galerie Polad-Hardouin, et a fondé la Brigade internationale Bongo Bongo avec Humberto Poblete Bustamante et Andrew Gilbert. Son travail a été décrit par Philip Roth sous le nom de «Sauvage à sa manière. Ou discret à sa manière sauvage » et a reçu de nombreux prix, parmi lesquels le Prix de Dessin de l'Académie des Beaux-Arts, le Prix de Peinture Paul Louis Weiller et le prix Grace de Monaco à Monte-Carlo. Il était un peintre italien représenté à la Biennale de Venise en 2011. Il a organisé divers spectacles, dont une exposition de dessins d'Eugène Leroy au Musée Eugène Leroy à Tourcoing, et a beaucoup exposé à Paris, Berlin et Londres. Son travail fait partie de nombreuses collections privées, ainsi que des collections nationales françaises.

Basse cour huile sur toile 73 x 60 cm signée au dos


Christophe Bonacorsi Christophe Bonacorsi, ar tiste contemporain né en 1953, aime travailler sous forme de série qu'il développe à partir d'un même sujet. Deux oeuvres de la série des singes sont exposées pour "Beauté animale ».

Singe 1 technique mixte sur toile préparée 81 x 65 cm Singe 2 technique mixte sur toile préparée 81 x 65 cm


Philippe Albin de Buncey Philippe Albin de Buncey est un artiste français né en 1905 et décédé en 1978. Sculpteur pour des institutions, il a réalisé beaucoup de dessins et aquarelles au Jardin des Plantes à Paris, parfois pour ses études de sculpture, parfois pour le plaisir de dessiner les animaux qui composent son univers quotidien.


Corinne Véret-Collin

Corinne Véret-Collin est née à paris en 1956. Apres le Arts appliqués et les Beaux Arts de Paris en sculpture, elle est pensionnaire à la Casa Velasquez, à Madrid. Dans les années 1990, elle vit et travaille dans l'Yonne puis à Paris. Elle s'installe dans le Morbihan en 1998, suite à la découverte d'une maladie invalidante dont elle se remettra peu à peu. Aujourd'hui elle revient à une forme d'art renouvelée. A une époque où son propre corps ne lui répondait plus, Corinne Véret-Collin a découvert qu'il restait "animé de traces, de mémoires et de désirs". C'est ainsi qu'elle fut amené à travailler sur le visible et l'invisible, le contenu et le contenant: "Enfant, le bruit courait qu'il existait des lunettes magiques permettant de voir à travers les vêtements, le squelette et les organes, et j'y avais ajouté l'âme. L'idée de cette radiographie profonde persiste dans mes dessins sur les faux-semblants du corps où l'invisible peut construire le visible." Avec humour et don de double vue, Corinne Véret-Collin invente donc un corps plus habitable et plus vaste. Elle crée un jeu de silhouettes noires qu'elle vide en même temps qu'elle les remplit. Elle les peuple de personnages, d'animaux, d'histoires et de symboles. Elle lie ces silhouettes et les découpe, les superpose, les efface et les enchevêtre avec des sculptures de fil de fer qui lui permettent de "tricoter le vide." Elle développe ainsi une vision poétique transformant son voyage intérieur en un voyage dessiné. Philippe Garnier.


Le chasseur encre et crayon découpages 46 x 34 cm signé en bas à droite


Corinne Véret-Collin

Le peintre crayon, crayon de couleur, gouache et bic découpages 28 x 21 cm signé en bas à droite

Le petit Fada crayon bic 28 x 21 cm signé en bas à droite

Rhinocéros encre, crayon et acrylique 28 x 21 cm signé en bas à droite


!27


Corinne Véret-Collin

Les filles de Saint-Jean impression numérique 6/10 93 x 33 cm signé en bas à droite

Volume pop up bleu Têtes de loups feuille metal acrylique, papier calque et crayon 36 x 39 cm signé en bas à gauche


Muzo Jean-Philippe Masson grandit à Caen. Il y édite en 1980 un fanzine remarqué : le Journal de Placid et Muzo avec Jean-François Duval («  Placid  »). C'est de là que vient son nom d'artiste. Il fréquente les Beaux-Arts de Caen et de Paris ainsi que l'École supérieure d'arts graphiques Penninghen. Muzo fait sa première exposition personnelle en 1983 à la galerie Travers (Paris) suivie de nombreuses autres. Il pratique régulièrement la gravure (linogravure, eaux-fortes et aquatinte). Il a participé à l'exposition « Regards noirs » à la BnF en 1998. A travers une importante production de dessins Muzo a développé un univers très personnel. Par ailleurs il collabore ou a collaboré à de nombreux journaux et magazines  : Hara-Kiri, Charlie Mensuel, Métal hurlant, Libération, Le Monde, Le Magazine littéraire etc. Il est également l'auteur d'une quarantaine de livres tant pour adultes que pour la jeunesse. « Muzo se tient à la frontière entre la peinture, le dessin d’humour et l’illustration. Il invente une forme d’art qui efface cette frontière. Faussement bon enfant, son dessin se charge d’un tragique qui arrive sans crier gare. » Philippe Garnier


La question linogravure 1/30 32 x 25 cm signé en bas à droite

!31


Muzo

Couple homme oiseau acrylique sur papier 50 x 65 cm signé en bas à droite

Contes et légendes acrylique sur toile 65 x 80 cm signé en bas à droite


Olivia Clavel Olivia Clavel naît en 1955 à Paris1, d'un père peintre. Elle étudie à l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris à partir de 1972. Elle participe à l’atelier Art et communication où elle rencontre des jeunes artistes qui cherchent, comme elle, le renouveau. En 1975, Christian Chapiron (Kiki Picasso), Jean-Louis Dupré (Loulou Picasso), Olivia Clavel  (Electric Clito),  Lulu Larsen,  Bernard Vidal  (Bananar) et  Jean Rouzaud créent ensemble le collectif Bazooka qui va révolutionner le monde de l’illustration. Au sein du collectif Bazooka, Olivia Clavel fait essentiellement du collage pour commencer, en retravaillant les images par le dessin ou la peinture. Le collectif est rapidement associé au mouvement punk, et Clavel elle-même affirme vouloir investir les médias pour «  y foutre la merde ». Clavel se lance en particulier dans la bande dessinée où elle change les conventions du groupe et de la bande dessinée en général. En 1976, elle commence à publier les aventures de "Joe Télé", son alter ego fictif avec une tête en forme d'écran. Pendant plusieurs années, elle signe ses oeuvres sous le nom d'Olivia "Télé" Clavel. Après plusieurs années, elle s'éloigne de la bande dessinée et des comics pour se pencher plus vers la peinture. Olivia expose régulièrement peintures et dessins. Elle dit de ses peintures  : «  Je suis dessinatrice de BD et mes peintures sont des cases en grand. » Elle développe dans sa peinture un monde coloré, fluo où les rêves de ses personnages de BD s'envolent et s'échappent dans la nuit. Vers le futur 2 acrylique sur toile, 2018 60 x 81 cm signé en bas à droite


Olivia Clavel

Vers le futur 1 acrylique sur toile, 2018 40 x 40 cm signé en bas à droite

Heatkliff et l’arbre fée acrylique sur toile 33 x 41 cm signé en bas à droite


Âne, veau, chat, poules encre sur papier 21 x 30 cm signé en bas à droite

Heatkliff dans la forêt sérigraphie 5/77 45 x 65 cm signé en bas à gauche


Philippe Lagautrière

Philippe Lagautrière entre aux Beaux-Arts de Paris à la fin des années 1970 dans le même atelier que les Bazooka. Il cherchait dans cet atelier « sa marque de fabrique  » et il était tombé sur une boîte de tampons qu'il possédait à l'âge de six ans. Depuis, il a tenté d'explorer toutes les possibilités qu'offrent ces images en caoutchouc montées sur bois. Ces milliers de tampons du monde entier qu’il a collectés ou bien gravés participent de leurs empreintes à la fabrication d'images-collages. Suivant le cas, elles deviennent soit des peintures, soit des gravures, des sérigraphies ou des illustrations pour la presse, l'édition ou la télévision. À partir de 1979, il expose dans différentes galeries et musées à Paris, en province, mais aussi à l'étranger, Berlin, Lisbonne, Bruxelles, Budapest, Genève, San Francisco, Tlemcen, Canton, Tripoli, Amman, Édimbourg. Il vit et travaille à la Ruche, cité d'artistes située à Paris, dans le 15e arrondissement. Une exposition débute à la Ruche le 14 septembre 2018.

La biche dans les bois acrylique 130 x 190 cm


Série « Oiseaux » sérigraphie et acrylique 14,5 x 10 cm chacune signée en bas à gauche datée 2016 en bas à droite


L’acrobate impression numérique EA 14,50 x 21 cm signée en bas à gauche et datée 2018 en bas à droite

New York impression numérique EA 15 x 15 cm signée en bas à gauche et datée 2018 en bas à droite


Oiseaux impression numĂŠrique 2/3 50 x 50 cm


Le chien impression numĂŠrique 1/3 50 x 50 cm


Francisco Tolédo

Francisco Tolédo, artistes aux multiples facettes né en 1940, croise les échanges artistiques de l’Europe occidentale avec ceux de son pays natal, le Mexique. Francisco Toledo est devenu un symbole et une expression des mythes les plus profonds du Mexique. Cet artiste aux multiples talents peint et sculpte, mais il est sans doute plus connu pour ses œuvres graphiques.

Une poule sur une table lithographie 66 x 98 signée en bas à droite


Claude et Marie-José Carret

« Claude et Marie-José sont deux photographes Français aux qualités artistiques indiscutables. L’appareil photo est pour eux un outil, comme le pinceau au peintre. La réalité est leur matière première, une source d’inspiration qu’ils distillent en « ces images paysages » qui ont vu le jour grâce à de longs séjours effectués dans notre pays. 
 
   Avec ces paysages, la nature ne se compose pas d’attitudes  : ni mélancolique ni optimiste, ni gaie ni triste, elle laisse affleurer seulement entre l’artiste et elle un état de communion spirituelle qui doit tout à la maîtrise de l’instant, rien aux qualités de l’appareil.
 
   Elles font émerger de la réalité le parfum d’anciennes traditions, réveillent des paysages qui seraient vus comme au travers des brumes d’un autre monde. »
 
 Valentin MURESAN, Critic de arta (Extrait)

Cygnes photographie 1/30 40 x 60 cm signée et numérotée au dos


Claude et Marie-José Carret

L’enfant et la biche Roumanie, Jinor 1998 photographie 1/30 60 x 40 cm signée et numérotée au dos

Le dresseur Roumanie, Porumbacu 2000 photographie 1/30 60 x 40 cm signée et numérotée au dos

Enfants de cigogne Tchecoslovaquie, Lenodac 1987 photographie 1/30 60 x 40 cm signée et numérotée au dos


Claude et Marie-José Carret

Jumeaux Tchecoslovaquie, Klenovec 1992 photographie 1/30 40 x 60 cm signée et numérotée au dos

Sourire de chien Tchecoslovaquie, Klenovec 1988 photographie 1/30 40 x 60 cm signée et numérotée au dos


Varban Christov Arrivé de Bulgarie en décembre 1985, Varban Christov poursuit à Vannes, où il vit, un chemin commencé dans sa ville natale de Rousse, puis à Sofia. Il a d’abord étudié la peinture et l'esthétique à l'école des Beaux Arts de Tarnovo, et très tôt, le musée national de Sofia lui achète quatre tableaux (d'autres œuvres sont conservées dans différents musées de Bulgarie). Le thème des gitans s'impose. Il le décline en peinture, à la manière de Chagall d'abord, puis dans une écriture plastique plus abstraite. Aujourd’hui encore, les images-signes présentes dans les séries de dessins sont un écho de cette inspiration. À Vannes, il commence une série intitulée Les jeux de guerre, inspirés des jeux traditionnels de Bulgarie, où les ocres profonds, les rouges, les noirs, sont mis au service de formes mouvantes et sonores. Varban Christov a bien sûr évolué en trois décennies. « Ses sources d'inspiration sont toujours les mêmes, mais il s'est éloigné de l'expressionnisme à la manière de Chagall pour entrer dans une peinture plus intériorisée. » Il travaille aujourd'hui sur la question du signe. Source : Kub ( Kulture Bretagne), blog Varban Christov, article de presse le Télégramme.

Lapin technique mixte 63 x 48 cm signée en bas à gauche


TrinitĂŠ technique mixte


Autoportrait au serpent technique mixte


Michel Lablais

Michel Lablais est un peintre français né à Paris le 12 août 1925 et décédé le 21 septembre 2017 à Marseillan. Il étudie à l’École des arts appliqués de 1941 à 1944, avant de s'engager dans l'armée à 18 ans comme cartographe et de partir en Indochine pendant 2 ans. Il voyagera ensuite dans le Pacifique Sud (Tahiti, Nouvelles Hébrides, Nouvelle Calédonie) durant 5 ans. De ce séjour, il ramène au Musée de l'Homme le premier film sur les sauteurs de l'île de Pentecôte (Vanuatu) et de nombreux croquis. A son retour en France en 1954, il se consacre pleinement à la peinture et fait depuis l'objet de nombreuses expositions. Certaines de ses œuvres font partie de la donation Daniel Cordier au Centre Georges Pompidou. Lablais fait partie des artistes présentés lors de l'exposition « Daniel Cordier. Le regard d'un amateur » en 1989 au Centre Georges Pompidou.

Licorne aquarelle sur parchemin ancien


Michel Lablais

Rat de labyrinthe aquarelle

Le XĂŠnope aquarelle


Girafe constructiviste aquarelle


Michel Lablais

Poisson homme aquarelle

Poisson coquillage aquarelle


Odile de Wismes

Odile de Wismes, sculpteur, travaille en étroite collaboration avec la fonderie pour réaliser ses bronze, cette antre de feu où disparait la sculpture initiale en cire alors que dans les plus grands dangers naît indemne le bronze archaïche. « J’ai travaillé le gorille comme s’il était né d’un cratère » nous dit-elle. Pour le sculpteur, le bronze n’est pas un matériau pratique qui permet l’édition de multiples mais un alliage de métaux venus de l’âge du bronze, outil à part entière de son processus créatif. La patine faisant le reste. Catherine Plassart.

Chourra Bella Chou chat en bronze 39 x 23 x 15 cm


Gorilla gorilla beringei gorille des montagnes en bronze 83 x 37 cm


Philippe Jeannot

Né dans les Vosges et définitivement amoureux de la Bretagne, après une vie consacrée à l'architecture et à l'archéologie, Philippe Jeannot revient à sa nature : la création. Les arts plastiques, prioritairement graphiques : illustration, création de livres, d'affiches, de cartes, mais surtout de planches originales sont sa priorité. Il participe à des expositions collectives et en construit de plus personnelles autour d'un projet graphique simple : du papier, un crayon, de l'encre et l'envie de s'amuser des thèmes et des formes. L'écriture de scène : contes et spectacles destinés au jeune public, la conception et réalisation de décors, occupent le reste d'un temps qui se densifie.

Série Savane Salle d’attente dessin à l’encre, 50 x 65 cm


Philippe Jeannot

Série Savane Centre commercial dessin à l’encre, 25 x 65 cm

Al Bear dessin à l’encre, 25 x 65 cm

Série Savane L’orchestre dessin à l’encre, 25 x 65 cm

Série Drôles d’oiseaux Immobilier in mobile dessin à l’encre, 65 x 50 cm


Solen Olivier

Solen Olivier, architectecte de métier, est également une artiste accomplie. Sa vie professionnelle oscille entre art et architecture.

Piaf macareux 2 encre de chine 12 x 17 cm signée en bas à droite

Piaf macareux 1 encre de chine 12 x 17 cm signée en bas à droite


Eléphant 1 Technique mixte 39 x 29 cm signée en bas à droite

Eléphant 2 Technique mixte 39 x 29 cm signée en bas à droite


Jean Lemonnier

Réputé pour ses œuvres sur le thème animalier, Jean Lemonnier, sculpteur, pratique la taille directe dans le bois ou la pierre (schiste, granites, onyx), et se sert de matériaux multiples (fer de récupération, terre cuite, bronze). Récompensée par plusieurs prix et distinctions, son œuvre a été acquise par des collectivités publiques, entreprises ou grandes collections privées. Jean Lemonnier a été nommé peintre officiel de la Marine en 2005. Le titre de peintre officiel de la Marine (POM) est accordé par le ministre français de la Défense à des artistes ayant consacré leur talent à la mer, à la Marine nationale et aux gens de mer. Il peut être attribué non seulement à des peintres mais également à des photographes, des cinéastes, des illustrateurs, des graveurs et des sculpteurs. Le corps des peintres de la Marine perdure depuis 1830.
 Les bronzes par Jean Lemonnier sont largement exposés en galeries ou en lieux publics.

Tourteau bronze, 31 x 20 x 6 cm

Rhinoceros bronze, 60 x 27 x 23 cm


Jean Lemonnier

ElĂŠphanteaux bronze, 52 x 30 x 31 cm


Sterne bronze, 37 x 19 x 44 cm

Rouget grondin bronze, 60 x 27 x 23 cm


Oscar Yana

Oscar Yana, originaire du Pérou, mélange avec finesse les références traditionnelles et son esprit contemporain, mêlant sa culture d’origine avec celle de l’Europe où il vit depuis ses 22 ans. On retrouve dans son oeuvre des figures sud-américaines typiques, des personnages du Pérou ancien, des Incas, des Nustas, condors, taureaux, chevaux, squelettes, calaveras, musiciens etc. 


Fest noz à Lorient eau-forte, E.A. signée en bas à droite 47 x 41 cm


la Nusta y el Caballo linogravure, E.A. signĂŠe en bas Ă droite 74 x 60 cm


Jacques Flechemuller

Jacques Flèchemuller est un artiste peintre, sculpteur et lithographe français né Jacques Muller le 26 février 1945 à Monaco. Après avoir vécu à Saint-Gratien (Val-d'Oise) et dans le 20e arrondissement de Paris, il se partage entre Beaulieu (Ardèche) et Brooklyn, New York. Il est élève pendant cinq années de l'École des arts appliqués, puis de l'École nationale supérieure des beaux-arts1, avant de trouver un atelier situé au no 5, rue des Envierges, dans le quartier de Belleville, et de s'y adonner à la peinture. Il évoque comme « un bonheur de sa jeunesse » d'être alors l'ami de Bram Van Velde qui, dit-il, «  m'a appris une chose essentielle  : une peinture est bonne lorsque vous perdez pied en la voyant ». depuis 1973, Jacques Flechemuller participe très régulièrement à de nombreuses expositions, seul ou collective, en France et à l’étranger, notamment aux Etats Unis et en Suisse.

Amateurs fusain signée en bas à gauche 47 x 41 cm


Chameau timide fusain signée en bas à gauche 65 x 50 cm

Dédain fusain signée en bas à gauche 65 x 50 cm


Jacques Flechemuller

Lurons fusain signĂŠe en bas Ă gauche 45 x 65 cm


Jean-Luc Parant

Jean-Luc Parant est plasticien, sculpteur, écrivain et poète. Créateur de la maison de l’art vivant, Jean-Luc Parant est l’auteur d’une centaine de livres. Il écrit des textes sur les yeux et fabrique des boules, dessine également à partir de milliers de petites boules. Son oeuvre poétique toute entière est portée par la quête des sphères, c’est un regard unique posé sur le réel, cet impossible à voir et à saisir autrement que par les signes. Depuis les années soixante, Parant expose ses œuvres, entre autres, à la Fondation Maeght, au Centre Georges Pompidou ou encore au Musée d'art moderne de la ville de Paris mais également dans de nombreuses galeries, en France ou à l’étranger. Il réalise également des installations de boules gigantesques dans la nature ou en centre d’art conteporain. Il est également présent dans les collections du département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France. Les deux licornes exposées à la galerie sont dessinées à l’encre sur des herbiers du 19eme siècle, l’une est faite de 9142 boules et l’autre de 6447 boues de la main droite, précise l’auteur en bas de chacun de ses dessins.

Licorne 1 et 2 encre et herbier signée et monogrammé 42 x 25 cm chacune


William Wegman

Invité aux rencontres photographiques de Arles en 2018 « William Wegman (né en 1943), depuis un demi-siècle, regarde ses frères humains à la façon des fabulistes, à travers ses braques de Weimar. L’artiste new-yorkais raille nos comportements en travestissant ses braves toutous aux regards craquants, en diva d’opéra, en ménagère au foyer, en midinette blonde, en ouvrier agricole… Avec eux, Wegman revisite l’histoire de l’art, les genres –  la peinture romantique, le cubisme, le nu… Le photographe les dynamite par son humour, et en dénonce parfois les prétentions. Réalisées en grand format et aux couleurs pétantes des images publicitaires, ses œuvres sont amusantes, rassurantes et spectaculaires. Elles s’adressent au public le plus large. Elles s’affichent en poster dans les chambres d’ados ou trônent sur les cimaises des musées les plus prestigieux de la planète. »
 Luc Desbenoit pour Télérama.
 Deux photographies sont présentées issues de la série des puppies réalisée en 1989 lors de la naissance d’une portée de Braques de Weimar.


William Wegman

Sans titre (puppy) kodachrome, 1989 tiré du portfolio « puppies » n° 5/28 35,5 x 28 cm


William Wegman

Sans titre (puppy) kodachrome, 1989 tiré du portfolio « puppies » n° 5/28 35,5 x 28 cm


Autres oeuvres exposées

The butterfly Pablo Picasso eau-forte originale pour illustrer des textes de Buffon Tirage atelier Lacourière-Frélaut en 1936 sur papier avec filigrane Ambroise Vollard


Autres oeuvres exposées

Les cygnes Francis Jourdain aquatinte originale signée et datée 1898 au dos


Autres oeuvres exposĂŠes

Rachmaninov au paradis DaphnĂŠ Lalonde aquarelle et encre sur papier


Abbaye Caroline Rose Photographie tirage Dibond 120 x 80 cm,


Prochaines expositions :

Portraits de ville Olivier Lavorel du 12 octobre au 10 novembre

Jodhpur détail du tableau pour réaliser l’affiche Paris huile sur toile, 97 x 130 cm


Illustrations André Derain Chas Laborde Yves Cotten du 17 novembre au 10 décembre 2018


 Signature du livre Jour de Haiku  par Yves Cotten le samedi 17 novembre à partir de 11h Exposition des aquarelles originales et tirages des aquarelles illustrant l’ouvrage. Exposition de gravures sur bois par André Derain issues de suites d’illustrations de l’ouvrage Pantagruel par François Rabelais (Atelier Lacourière-Frélaut) Exposition d’aquatiques Par Chas Laborde issues de suites d’illustrations de l’ouvrage New-York par Paul Mondard (Atelier Lacourière-Frélaut)


Christophe Bonacorsi DĂŠcembre-Janvier 2018


Bouldogue et Vanité technique mixte sur toile

Vanité technique mixte sur toile


Figurations abstraites Photographies par Dany Guèble Peintures par Marie-Christine Chuzel février-mars 2019

Horizons photographies par Dany Guèble


Abstractions Peintures par Marie-Christine Chuzel


19 rue NoĂŠ - 56000 VANNES 02 97 26 25 12 - galerie-cecileloiret.f r du mardi au samedi 10h-13h et 14h30-19h

Profile for ID Interactive

Exposition Beauté Animale à Vannes  

catalogue de l'exposition beauté animale, galerie cécile loiret à Vannes, prolongation jusqu'au 6 octobre.

Exposition Beauté Animale à Vannes  

catalogue de l'exposition beauté animale, galerie cécile loiret à Vannes, prolongation jusqu'au 6 octobre.

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded