Page 1

HAPPY & KISSNESS saison 6 . numĂŠro 26 . hiver 2015-2016 . gratuit

1


2 rue de l’Échelle _ Nantes _ www.optique-chevalier.com

2


EDITO IDÎLE EXAUCE VOS VOEUX Gina Di Orio • Rédactrice en chef

R

épondrez-vous à l’appel ? Ce n’est pas le cerf qui brame dans la forêt nantaise ni la chouette qui ulule sous vos fenêtres, non c’est Idîle qui vous criaille : «Et si vous participiez à quelques pages du prochain magazine à nos côtés ?» Plutôt que de vous souhaiter nos bons voeux, bonheur, santé et réussite sur un fond de ciel rose, nous nous sommes tout simplement demandés de quelle manière nous pourrions exaucer vos voeux dans le champ à la fois restreint et infini de nos pages. Alors, ni une, ni deux, ni trois d’ailleurs, on s’est dit qu’Idîle répondrait à toutes vos questions, quelle qu’elle soit ! Pourquoi ? Parce que cela s’inscrit dans la lignée de nos envies : être au plus proche de vous et vous faire partager les coulisses de notre rédaction tout en étant le medium de projets créatifs, de personnes passionnées et de belles idées. Oui, tout ça. Idîle c’est une histoire qui se laisse questionner librement, qui aime mettre la lumière sur chaque ombre et qui, donc, joue très souvent le jeu de l’interview inversée dans l’intimité d’un mail ou d’une conversation organisée. C’est donc au grand jour de nos pages que nous nous plierons à ce jeu. Il n’y en a qu’une à laquelle nous ne répondrons plus, parce que trop posée et depuis bien longtemps élucidée : «Votre chat a t-il bien signé sa convention de stage ?». D’après vous ? Oui. Bon, à part cette question récurrente, qui met sérieusement en doute notre bon traitement animalier, vous avez carte blanche : vous questionnez, nous répondrons ! Le prochain numéro promet. En attendant, voici celui qui occupera vos dures journées de fin d’hiver comme un calendrier de l’après où chaque page est une bonne nouvelle. // Toutes vos questions à Damien, Gina ou Idîle à contact@idilenantes.com ou en message privé de notre page Facebook avant le 30 mars 2016. //

OURS Magazine Idîle • Trimestriel gratuit édité par Idîle Edito, agence de contenus • SARL au capital de 5000 € • 10 rue de l’Hommeau, 44640 St Jean de Boiseau • contact@idilenantes.com • www.idilenantes.com • Directeur : Damien Gillet, damien@idilenantes.com • Rédactrice en chef : Gina Di Orio , gina@idilenantes.com • Secrétaires de rédaction : Marylise Deveaux & Michel Di Orio • Rédacteurs : Gina Di Orio, Damien Gillet • Photographe : Michael Meniane • Modèle : Vincent Gillet • Lunettes Le Petit Salon des Créateurs, Nantes • Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine, 1 Boulevard Laennec, 35220 Châteaubourg • Dépôt légal à parution • ISSN 2112-1834 • ©Tous droits de reproduction réservés •

3


PICK UP PRODUCTION

PRÉSENTE

FESTIVAL

HIP HOP NANTES

AGGLO

2016

OXMO PUCCINO • JAY PRINCE • BIGFLO & OLI ONYX & SNAK THE RIPPER FT. JACLYN GEE GEORGIO • SLUM VILLAGE • SLY JOHNSON DJ NETIK VS DJ FLY • THE DOPPELGANGAZ OCEAN WISDOM • VALD • LADY LESHURR DEMI PORTION • REEPS ONE • SOUL SQUARE PARA ONE • SPECTATEUR • CHARLES X • TLF HUSTLA • PROLETER • MIXCITY & MR. REED SHIGETO • DJ POSKA & THE BLOCKBANGERZ... 4

WWW.HIPOPSESSION.COM

Artwork : The Feebles - Licences : 2-142485 - 3-1017082

DU 11 AU 27 FÉVRIER


SOMMAIRE

6 - L’OBJET Avec les yeux

8 - AMOUREUX S’aimer pour créer

12 - VIRAGE Changer pour s’épanouir

14 - LA QUESTION Apporter des réponses

16 - L’ATELIER Lieu pour imaginer

20 - VITRINES Où shopper

22 - COUVERTURE La star du numéro

26 - CURRICULUM Chercher pour se réaliser

28 - DÉCOUVERTES De belles idées

32 - ILLUSTRATION L’illustrateur à l’honneur

36 - PENSÉE Une minute pour méditer

38 - EXPLORATEUR Voyager pour s’inspirer

40 - MAKER Savoir faire de ses mains

44 - À L’OEIL Donner à voir

46 - TALENTS Portfolios inspirants

5


L‘ O B J E T

JAQ

JOAILLERIE ÉTHIQUE Cette nouvelle marque de joaillerie, créée par Anaïs Bouilly, se veut éthique ! Tous les bijoux de JAQ sont en effet conçus à base d’or équitable ou 100% recyclé avec des techniques d’affinage respectueuses de l’environnement. Les diamants blancs utilisés sont certifiés issus du processus Kimberley, assurant au client que les gemmes ne financent aucun conflit armé. Ces merveilles entièrement fabriquées à la main en France revendiquent une joaillerie en quête de sens, en accord avec des valeurs fortes où l’humain et l’environnement sont au coeur de la création : «Parce qu’un bijou ne se définit pas par sa valeur mais par vos valeurs ». www.jaq-joaillerie.com

OKO

ACCESSOIRES & PAPETERIE

6

Sophie Lemoine confectionne de jolis objets en série limitée, dans son petit atelier à Clisson. Sur du coton ou du papier, Sophie crée des accessoires entièrement faits à la main. Ornés de motifs végétaux floraux ou abstraits, ses pochettes et sacs sont teints avec des couleurs méticuleusement choisies. Chaque objet est ensuite sérigraphié par ses soins, cousus et reliés dans son atelier : « Savoir qu’une part de mon imaginaire traversera le quotidien d’une personne m’évoque une (douce) note de poésie.» oko-sophielemoine.tumblr.com À shopper sur homescandinave.bigcartel.com ou www.librairie-laviedevantsoi.fr


OPTIQUE CHEVALIER LA PREMIÈRE COLLECTION

Eric Dulac confectionne des lunettes sur mesure et propose également une première collection, vue et solaire, fait main dans son atelier au coeur de sa boutique. On aime les solaires aux verres surteintés ! 2 rue de l’échelle, Nantes

LES NANAS

DES COURONNES FLEURIES On assume complètement sa féminité et on se couronne de fleurs avec les créatrices de la marque Les Nanas ! Ces couronnes, en plus d’être à prix mini, sont uniques et personnalisables à l’infini selon vos envies ! Confectionnées à Nantes, elles sont donc certifiées fait main et avec beaucoup d’amour. lesnanasofficiel.com

VOEU-PIEUX

DESIGN NATURE

On aime ces bougeoirs-vases du designer nantais Mathieu Maingourd. Une belle idée naturelle en châtaignier brûlé ou en bouleau ! Découvrez toutes les créations du designer sur son profil Behance. www.behance.net/math_ology

DOMINO

LE CARRÉ ADHÉSIF VINYLE GRAPHIQUE Une belle idée déco inventée par Mlle Ing, Domino est une collection de carrés adhésifs vinyles qui s’adaptent à toutes les surfaces : faïence de salle de bain, crédence de cuisine, pan de mur, mobilier ou objet. Esthétiques et pratiques, ils sont étanches et lavables. Chaque motif est une création originale imprimée en sérigraphie. www.domino-mlle-ing.com

7


AMOUREUX

LES ÉDITIONS DU PAON Elsa Binet et Pascal Odic nous ouvrent les portes de leur atelier où ils confectionnent de beaux carnets prêts à voir coucher sur leurs pages nos plus belles idées. Un couple, une aventure. • Texte : Gina Di Orio • Photo : Damien Gillet + Les Editions du Paon •

À

Saint-Même-le-Tenu, au sud de Nantes, Elsa et Pascal ont trouvé la maison-atelier où leurs désirs deviennent réalité. Amoureux du papier, du beau, de la nature et des animaux, les créateurs de l’imprimerie House of Press ont engagé depuis fin 2015 un tout nouveau projet : Les Editions du Paon. Fruits de ces nouvelles éditions, des carnets imprimés en letterpress de manière artisanale, sur la mythique presse Heidelberg, ont vu le jour. Quel est votre parcours ? Où vous êtes-vous rencontrés ? Elsa : Pascal a fait ses études à Rennes en faculté d’Arts Plastiques, et moi j’ai été à l’ECV à Nantes. Pascal : Oui, mon parcours est plus artistique que celui d’Elsa qui est plus graphique et publicitaire. J’avais fini mes études lorsqu’on s’est rencontré à Nantes. Comment êtes-vous arrivés à créer ensemble House of Press, un service d’imprimerie typographique ? E : Pascal a beaucoup fait de sérigraphie, moi j’ai travaillé en agences. Puis nous avons été tous les deux freelances. P : C’est en fait après l’achat de notre première presse typographique que nous avons décidé de créer House of Press. E : Oui c’est la presse qui nous a réunis. On l’avait achetée pour s’amuser, on s’est formé seuls à son fonctionnement et puis on s’est fait plaisir en travaillant sur de beaux supports de manière artisanale.

8


Où trouve t-on ces presses anciennes ? E : Essentiellement sur Internet sur les sites de petites annonces. La première presse passait par notre porte, mais nous avons dû déménager pour en accueillir d’autres. P : En fait il ne faut pas trop nous tenter, plus on a de l’espace plus on a envie d’y exposer d’autres belles machines même si c’est très contraignant de les déplacer tellement elles sont lourdes. Ici on en a quatre, dont deux qui nous servent moins qu’avant et que l’on utilise uniquement pour des prototypes. Une petite anecdote peut être ? E : On a eu de la chance car la notice livrée avec la première machine était bien en français. P : Bon, la première chose qu’on a quand même cherchée fut le bouton pour l’allumer. Comment êtes-vous passés de l’impression pure au projet plus global des Editions du Paon ? E : On était finalement devenu des imprimeurs, on ne créait plus et ça nous manquait. P : Depuis le début de House of Press, on s’était dit qu’on concevrait un jour nos propres carnets. C’est un support séduisant qu’on aime particulièrement même si j’utilise, personnellement, beaucoup de feuilles volantes plus que des carnets pour mes crayonnés. Et pourquoi ce nom ? P : C’est un hommage à nos animaux de compagnie, nous avons un couple de paon. E : Oui, ce n’est pas commun(rire). Ils se baladent un peu partout, se perchent sur le toit et peuvent passer leur journée à se regarder dans un miroir. P : C’est bête mais je rêvais d’avoir un paon. C’est un animal de compagnie très nonchallant. C’est un peu comme un chat.

Parlez-nous de vos carnets, comment les concevez-vous ? P : J’ai fait pas mal de dessins depuis ces dernières années qui me servent à présent pour illustrer les couvertures de nos carnets. E : Pascal dessine donc puis on fait faire nos plaques de magnésium par une clicherie, c’est la seule partie que nous sous-traitons. Ces plaques sont ensuite placées dans notre première machine qui encre le papier puis dans la deuxième chargée du marquage à chaud couleur bronze. Les papiers sont déjà façonnés au format final grâce à notre massicot. Une fois les couvertures imprimées, place à la couture Singer pour relier toutes les pages du carnet. P : Petit détail, mais les bords arrondis sont également coupés à la main. Dans cette véritable promotion de l’artisanat et du fait-main, comment avez-vous conçu votre première collection de carnets ? E : Nous avons choisi de travailler sur le papier ColorPlan de GF Smith de couleurs bleu nuit, rose et vert. Un nuancier que nous avions repéré et qui nous plaisait beaucoup. P : Ce n’est pas évident de faire des choix, mais pour se lancer c’était essentiel. Nous avons donc créé une collection de quinze carnets composés de cinq séries. Sobres ou très illustrées, les couvertures ont été conçues pour plaire au plus grand nombre.

C’est au son des machines et de leur douce cadence que nous quittons Elsa et Pascal dont la promesse est de sublimer encore et encore notre quotidien de beaux objets. Et ce n’est pas M. Paon et Mme Paonne, Ernest et Yolande, inspirateurs bien plumés, qui vous criailleront le contraire •

11


VIRAGE

"QUAND LE QUOTIDIEN DEVIENT EXCEPTION" Consultant en logiciels financiers, Laurent Surie prend le virage et ouvre l’antenne nantaise de l’agence immobilière Espaces Atypiques. Une histoire de rencontres forcément exceptionnelles. • Texte & Photo : Gina Di Orio •

R

ien ne prédestinait Laurent Surie à dénicher des biens d’exception contemporains dans le secteur de l’immobilier. C’est en vacances que le hasard frappe en retrouvant un ancien collègue qui lui fait part de sa nouvelle activité : «J’étais dans le même bureau que Julien Haussy et cela faisait quelques années que nous ne nous étions pas revus. Fondateur de l’agence immobilière Espaces Atypiques en 2008, il m’a confié vouloir ouvrir une agence à Nantes». L’idée a germé et six mois après cette rencontre, Laurent crée Espaces Atypiques Nantes. C’est une rupture qui s’opère. Après avoir passé dix années à travailler au sein d’une entreprise de logiciels financiers destinés aux banques et assurances, Laurent saisit l’opportunité de se lancer dans un secteur et un métier auxquels il n’aurait jamais pensé : «J’ai cru en Julien Haussy et son projet, j’avais envie de changer d’activité, donc tout était réuni pour que je goûte à nouveau à cette liberté d’entreprendre. Avant d’être salarié, j’ai été freelance durant deux années et je savais déjà, à l’époque, qu’un jour j’entreprendrai une nouvelle fois...». Libre de ses choix , Laurent apprécie ses nouvelles responsabilités dans le cadre de son agence qui prône l’exception. Le secteur immobilier lui plait, et ce qu’il aime par-dessus tout c’est le type de biens qu’il promeut : des espaces résolument contemporains comme des lofts, des ateliers, des maisons d’architecte ou des surfaces brutes à réinventer. Chaque bien est une fabuleuse découverte : « Je partage des vies, des histoires car l’espace est empreint de la personnalité de ses propriétaires. On parle rarement de double vitrage ou autres détails techniques, c’est l’émotion et les souvenirs qui dominent...». Laurent saupoudre l’âme de chaque espace au coeur de son agence et son équipe. Des rencontres qui le passionnent et font de lui, plus qu’un agent, un véritable passeur d’histoires •

13


LA QUESTION

COMMENT DEVENIR PATRON AVEC UN STATUT SALARIÉ ? Allier autonomie sans pour autant s’encombrer l’esprit avec tout ce qui touche à la gestion de sa petite entreprise est possible grâce au portage salarial. Espace Cadre nous éclaire sur le sujet. • Propos recueillis par Gina Di Orio •

I

l est possible de lancer son activité sans créer de structure juridique grâce au portage salarial. Ce statut offre aux porteurs de projets, aux cadres à temps partagé ou encore aux jeunes diplômés l’opportunité d’exercer tout en bénéficiant d’un contrat de travail, de tous les avantages de la protection sociale d’un salarié et d’une assurance responsabilité civile professionnelle, obligatoire à tout exercice. Certains s’intéressent au portage salarial pour se concentrer sur leur métier tout en déléguant la comptabilité et la gestion administrative jugées comme des freins. D’autres considèrent ce statut comme un tremplin pour tester et valider leur projet avant de créer réellement une entreprise. Le portage salarial établit une relation tripartite entre le porté, ses clients et la structure de portage. Comment cela fonctionne ? Concrètement, le salarié porté garde à sa charge la prospection de sa clientèle et la validation des missions qui lui sont confiées. Lorsqu’une collaboration est sur le point d’être engagée, le salarié porté la soumet sur une plateforme en ligne qui lui est spécialement dédiée. C’est alors qu’Espace Cadre prend le relais en générant un contrat de prestation pour l’envoyer au client pour signature. À chaque fin de mois ou en fin de mission, le salarié porté n’a plus qu’à transmettre ses justificatifs de frais professionnels et ses factures clients pour recevoir son bulletin de salaire et sa rémunération. Au-delà de l’aspect purement pratique sécuritaire du portage salarial, Espace Cadre offre, par exemple, à ses salariés portés un accompagnement personnalisé. Des modules de formation sont également proposés sur des sujets comme la négociation, la segmentation des cibles, la détermination d’un prix de vente, la création de fichiers de prospection...en somme toutes les clés pour réussir son projet •

Pour en savoir plus : Espace Cadre 8 mail Pablo Picasso, Nantes - 02 40 00 03 80

14


I M M O B I L I E R C O N T E M P O R A I N NANTES@ESPACES-ATYPIQUES.COM - 02 28 55 08 48

WWW.ESPACES-ATYPIQUES.COM


L‘ A T E L I E R

SOPHIE MORILLE C’est dans l’atelier de Sophie Morille que nos yeux se perdent au gré de délicates créations. Une rencontre qui sonne comme le début d’un poème... • Texte : Gina Di Orio • Photos : Teddy Locquard •

I

l y a bien des façons de transmettre sa passion et Sophie Morille sait explorer les moindres manières de passer une bribe de ses sentiments. Quel que soit le medium, la designer excelle dans l’art d’effleurer ce qui nous touche vraiment. Aucune matière ni technique ne lui résiste. Gravure, dessin, pliage, teinture végétale...Sophie Morille convie la douceur au coeur de ses créations. Original et en série limitée, chaque objet est le fruit d’un mariage entre matière et couleur, technique et esthétique. L’organique se mêle aux motifs plus graphiques. Un juste équilibre que Sophie Morille trouve dans la nature. Depuis petite, les bords de la Loire, la faune et la flore de ses rivages, lui ont toujours inspiré ses délicates pensées. Aucun filtre ne semble entraver le sentier qui mène ses idées à ses mains. Mobiles en origami qui flottent dans les airs, cartes postales, illustrations et autres objets de décoration, Sophie Morille habille l’âme de vos intérieurs •

sophiemorille.tictail.com

16


17


18


19


VITRINES

LA MAISON D’ELISE

BAR À CHAT

Ça ronronne ! Leiko, Jerkhan, Gala et Jûn, ces quatre adorables chats de race Maine Coon sont prêts à vous accueillir pour un café ou un thé autour d’une gourmandise. C’est bien le concept du bar à chat : boire un café en compagnie de ces boules de poils ronronnantes pour un moment plus que chaleureux ! 6 rue Jean de la Fontaine, Nantes - lamaison-delise.fr

LA VIE FRANÇAISE POUR LES BONS VIVANTS

Cette nouvelle marque de vêtements pour homme revisite avec style les grands classiques du vestiaire masculin fabriqués par des ateliers de confection français de renom. Pas de collections par saison mais une ligne intemporelle et élégante qui met l’accent sur la qualité, les matières et la coupe. «La Vie Française crée des vêtements pour des hommes qui aiment les bonnes choses, des épicuriens, des bons vivants.» www.laviefrancaise.fr

20

ROBIN’S

PREMIER BAR À DÉSSERT Voilà un endroit où l’on peut venir manger un «vrai» dessert dressé minute avec des produits frais et locaux. Riz au lait coco, cube d’ananas et caramel mangue, un Nantais, des agrumes....fruits, chocolat, crème, vous avez le choix avec une carte d’une quinzaine de desserts. Il y en a pour tous les goûts dans ces belles assiettes sucrées servies avec amour par Gildas Fourrier et Renaud Robin. www.fabriquerobins.com


LA TISSERANDE

PATCHWORK, ART TEXTILE & BRODERIE Passionnée depuis l’enfance par le canevas et la broderie, Amanda découvre le patchwork par hasard et en fait sa passion créative. Chaque pièce est produite en très petite série ou de manière unique. Du porte-monnaie au couvre lit, Amanda réalise vos souhaits et est également en mesure de créer à partir de vos propres tissus et vieux vêtements pour leur donner une seconde vie artistique ! Pour conserver l’esprit du patchwork, Amanda chine pour dénicher rubans, boutons et dentelle ancienne. latisserande.fr

WONDER BY WENDY SÉLECTION DE MERVEILLES W by W c’est la nouvelle e-boutique d’accessoires de créateurs originaux et tendance. Dénichez-y, en exclusivité, des bijoux, sacs, accessoires de mode, objets déco, sélectionnés avec soin dans un souci de qualité, d’originalité et d’éthique. Pièces uniques, upcycling, fait main : un concentré 100% créativité made in France ! L’accessoire ne sera plus un détail...W by W place le créateur au cœur de sa communauté. Découvrez son histoire, ses inspirations, ses processus de création, à travers des interviews intimistes, des évènements et des rencontres. wbyw.fr

MADE.HÖME BOUTIQUE DÉCO

Vous y trouverez des pièces de créateurs du coin et d’ailleurs et du mobilier haut de gamme dans une atmosphère éclectique. Chaque objet est soigneusement choisi par le duo mère/fille à l’origine de l’espace. En plus d’être une boutique de décoration sympathique, Made.Höme est également un bureau d’architecture. 7 rue Voltaire, Nantes

21


COUVERTURE

MON OEIL ! Photographe : Michael Meniane

C

’est un peu le petit frère de la famille Idîle. Présent aux côtés du magazine depuis ses débuts, en 2010, Vincent a participé à différents pans de sa confection, de la distribution à l’écriture. Passionné par le concept de ville plus intelligente, celle qui se construit plus durablement avec ses citoyens, Vincent développe des projets dans ce sens. Un autre regard pour une nouvelle vision, Vincent s’est laissé prendre au jeu d’un Argos, géant aux cent yeux, revisité. Quand cinquante yeux dorment, les cinquante autres restent en éveil. Des facultés mythologiques de lucidité et de vigilance nécessaires pour se réinventer sans cesse •

Retrouvez les photos du shooting de la couverture sur www.idilenantes.com et sur Facebook. merci à Isabelle du Petit Salon des Créateurs ( 24 rue de Strasbourg , Nantes ) pour les lunettes que nous avons «pimpées» :)

22


23


24


25


CURRICULUM

ELODIE RICORDEL À la recherche d’un emploi dans le secteur de la communication globale, Elodie nous confie la promotion de sa motivation ! Amis employeurs, ouvrez grand les yeux et lisez ! #BTSCommunication @M6 @Mercury @Backline / Photo : Sweet dream photography

Après plus de dix années passées dans le domaine de la production, chez Backline et Mercury Universal Music, en tant que chargée de communication et de promotion, Elodie n’a qu’un seul souhait : se challenger ! Fraîchement arrivée dans la région, loin des tournées de Patrick Bruel, Jamel Debbouze, Jacques Dutronc, Julien Clerc et autre Florent Pagny (dont elle a été l’assistante personnelle) Elodie réveille en elle d’autres ambitions. Passionnée par le fait main, l’univers de la création et la consommation locale, son rêve serait d’intégrer une agence ou une startup au sein de laquelle elle pourrait partager ses passions, son expérience et sa fraîcheur. Une communicante vive et entrainante que vous ne croiserez pas sur une plage de sable fin à l’ombre d’un cocotier. Préférez un trek dans le désert marocain, une virée en chien de traineau en Laponie ou encore un safari sauvage au Kenya. Voyageuse et curieuse, Elodie a plus d’une idée dans ses carnets mais reste à trouver le bon moment et le bon contact pour qu’enfin toutes s’épanouissent ! Pour rencontrer Elodie en chair, en os et surtout en couleurs : elodie.idile@gmail.com. Attention cet email s’autodétruira le 30 avril 2016 à 14h • 26


Nouvelle boutique, mĂŞme adresse Lunettes etc. se refait une beautĂŠ 21 rue de Bel Air - Nantes


DÉCOUVERTES

EN SELLE DUCHESSES

POUR LES FILLES QUI RÉPARENT LEUR VÉLO Vous connaissez peut-être La Musette qui restaure le cycliste et sa bicyclette ? Un atelier-café très sympa sur le quai Malakoff. Issue de cet endroit, c’est la communauté «En selle Duchesses» qui vient de naître ! C’est un groupe nantais destiné aux filles, qui souhaitent apprendre les bases de réparation autour du vélo. Retrouvez la communauté sur Facebook.

À MARÉE HAUTE NANTES DESSINÉE

Une bande dessinée signée Aurélien Boulé et Paulette Taecke, «À marée haute» est une réflexion, à la fois nostalgique et lucide, sur le lien singulier qui unit l’homme aux lieux qui l’ont vu grandir. Les mutations urbaines qui ont bouleversé la ville de Nantes dans les années 90 et l’île de Nantes au début des années 2000 accompagnent ce récit d’une vie qui peu à peu s’efface. « A marée haute » est éditée par Sixto Editions

28

L’EFFÊTE PAPILLONNE TROUVEZ LE LIEU DE VOTRE ÉVÉNEMENT ! Un cocktail, un repas de famille, un anniversaire à organiser ? L’Effête Papillonne a déniché pour vous des espaces atypiques : galerie d’art, boutique, bureaux inocupés, restaurants habituellement fermés le soir...Sélectionnez un lieu, des menus, des options d’animations, l’Effête Papillonne s’occupe de tout pour vous ! www.leffete-papillonne.fr


À VÉLO SANS ÂGE

DE BELLES HISTOIRES DE NOS AÎNÉS PARTAGÉES Cette association rêve de créer un monde où nos citoyens âgés resteraient actifs au sein de notre société, en continuant de partager leurs expériences. Fondée au Danemark en 2013, À vélo sans âge souhaite offrir à nos aînés résidents de maisons de retraite, des petites sorties entièrement gratuites, à vélo, au grand air et en toute sécurité. Une belle initiative où les générations sont appelées à se croiser autour d’un moyen de transports très doux qu’est le vélo. Certaines personnes âgées ne sortent plus, cette promenade est une véritable bouffée d’air frais où les souvenirs et la joie d’une sortie surgissent. La plupart d’entre eux se rémémorent de belles choses pendant ses sorties, des histoires qui nourrissent les pilotes et une ville toute entière. Le projet est d’abord développé au coeur du quartier de Rezé Château grâce au financement de l’Acsé et avec le soutien de la société Nielsen Concept qui prête les vélos. Pour étendre cette belle initiative, l’association recherche des sponsors et des pilotes pour assurer la gratuité de ses services et acheter des vélos ! avelosansage.fr

L’ATELIER DU PRIMITIF

LABORATOIRE ARGENTIQUE Découvrez les joies de la photographie argentique en noir et blanc grâce à l’Atelier du Primitif imaginé par Emmanuel Ligner, photographe et vidéaste. Ce véritable laboratoire vous accueille sur rendez-vous pour une séance de portraits ou pour simplement découvrir le travail du photographe et ses images sur plaque de verre noir. www.emmanuelligner.fr

29


DÉCOUVERTES

LE LIVRE GRAVITAIRE

UN PROCÉDÉ NARRATIF INNOVANT

Créer une bande dessinée spécialement dédiée au numérique, voilà le point de départ du projet. Le livre Gravitaire n’est donc pas une série de pages scannées mais un projet fait pour être lu sur smartphones et tablettes grâce à un moteur graphique nouveau qui fonctionne gravitairement. Le lecteur se trouve devant une grande planche de bande dessinée dont il ne peut visualiser qu’une infime partie à travers la “fenêtre“ de l’écran qu’il tient entre les mains. Pour naviguer dans la planche, donc dans l’histoire, il faut incliner son écran. C’est ainsi qu’apparaissent les nouveaux pans de l’histoire. C’est une nouvelle façon de lire. Tous les mouvements du lecteur servent le récit, participent à l’histoire. C’est un véritable laboratoire qui s’ouvre pour repenser la bande dessinée, le livre à l’heure des cultures numériques et explorer de nouveaux champs de narration, grâce à un outil inédit dont on ignore encore les possibilités et limites. Derrière ce projet il y a Raphaël Lerays, architecte et scénographe de formation, Alexis Chabanol, traducteur et auteur et Laurent Malys, développeur de logiciels et applications.

MARCHANDISE

LA BOUTIQUE MOBILE DE CRÉATEURS FRANÇAIS Julien et Cécile ont créé Marchandise pour faire voyager la jeune création française et partir à la rencontre du public. La boutique mobile se déplace au gré des événements et des envies en démocratisant le Made in France. La charrette bleue et la charrette rouge s’associent à des portants pour optimiser la présentation de chaque objet. marchandise.bigcartel.com

30


I LLUSTRATION

MÜZ wearemuz.tumblr.com • Propos recueillis par Damien Gillet •

P

oint après point, Caroline Lusseaux réalise les portraits de ceux et celles qui sont devenus ses muses le temps de créer : «Je ne recherche pas la beauté mais l’expression avant tout.» Ses visages sont des rencontres qu’elle immortalise d’abord par une photographie. L’instant capté lui inspire alors le portrait où l’émotion guide chaque centimètre de ses dessins. L’hyperréalisme se teinte d’interventions graphiques qui détachent le dessin de la photographie. Son interprétation peut alors s’éloigner de la vraie personnalité du dessiné et qu’importe puisque c’est un instant, une seconde de vie qui s’éternise au bout de ses doigts. Pas de brouillon, Caroline travaille directement à l’encre de chine, un risque : «J’ai déjà renversé le pot d’encre sur un de mes portraits, il a fallu tout recommencer.» Directrice artistique le jour, dessinatrice au point la nuit, Caroline promet d’enrichir sa galerie de belles rencontres, ses futures muses •

32


PENSテ右

36


«Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres.» - Confucius

37


EXPLORATEUR

JUAN CARTON Et si le monde était un décor en carton ? • Texte : Gina Di Orio • Photos : Damien Gillet •

C

e qui était un passe temps est devenu un art particulier pour Jean-Michel Clavelloux, directeur artistique freelance, alias Juan Carton. Depuis plus de 25 ans, le carton ondulé occupe ses moindres instants de liberté. Le regard s’amuse dans ses décors peints et assemblés avec minutie. Chaque monde cartonné est une nouvelle histoire : «C’est le sourire que je recherche et lorsqu’on me commande quelque chose je dévie toujours un peu de la demande pour surprendre.» Le carton permet une création infinie, des possibilités que l’artiste explore pour concevoir des mondes, personnages et décors imaginaires qu’il aime qualifier de «presque désuets». Juan aime remettre au goût du jour des objets, des ambiances et même des expressions oubliés. Il crée du bout de ses doigts des décors en trois dimensions où l’effet de profondeur et les jeux d’ombres et de lumières créent l’illusion. Joindre le volume à la peinture, l’artiste a réalisé son voeu. Souple, léger et durable lorsqu’il est traité, le carton se transforme en moment de contemplation ou au contraire en jeu. Car, Juan s’attèle à rendre certaines de ses créations interactives en y injectant des mécanismes qui rendent l’ensemble mobile. Un engrenage en carton fait marcher une roue qui tire sur un fil au bout duquel les portes d’une trappe s’ouvrent... De quoi amuser et étonner les grands enfants ! •

38


39


MAKER

ARTISAN LUNETIER Non loin de la place Royale, Eric Dulac fait vibrer un vieux métier de passionnés, presque oublié : celui d’artisan lunetier. Ou comment créer des lunettes sur mesure. • Texte : Gina Di Orio • Photo : Caroline Morin •

I

ci, les murs ont toujours vibré pour les lunettes. Après Monsieur Chevalier en 1924, c’est Eric Dulac, que l’on aime appeler Monsieur Dulac, qui s’empare des murs en 2008 et qui dépoussière depuis quelques mois le métier d’artisan lunetier. C’est un peu de magie qui a été ajoutée à l’espace avec un atelier installé à fleur de vitrine, là où Eric crée de ses mains des lunettes sur mesure. «Quel nez n’a jamais rêvé d’être chaussé à sa juste mesure ?» En effet. Les plaques d’acétate s’amoncèlent sur son établi. Les gouges sont toujours prêtes à creuser, les limes à poncer. À bas le déjà vu pour combattre le flou ! Découpé et façonné, l’acétate se métamorphose en montures rêvées, chacune unique prête à habiller chaque nez. Car, fabriquer des lunettes revient non seulement à améliorer la vision mais aussi à vêtir des nez. C’est sur lui que tout repose, n’est-ce pas ? Pour la confection sur-mesure, tout commence par un café au cours duquel Eric capte les envies. Ensuite, c’est une prise de mesures minutieuse qui s’opère, les visages sont passés au millimètre. Ces détails techniques récoltés permettent à l’artisan de designer un prototype blanc et mou qui sert aux derniers ajustements. De la discrète à la plus folle, Eric prend plaisir à exaucer les voeux : «Ce qui m’importe c’est le plaisir et de combler chaque personne grâce à un savoir-faire artisanal où l’esthétique rejoint le côté pratique et la santé. Les lunettes sont d’abord faites pour y voir plus clair». Et pour les plus indécis, Eric a créé une collection. Petits et courts, épais, bossus, longs et fins, tous les nez devraient y trouver de quoi se chausser ! •

Optique Chevalier - 2 rue de l’échelle, Nantes

41


42


43


À L‘ O E I L

LAURENT CASTELLANI «Au départ, je filmais pour filmer, ça n’avait pas de sens. Aujourd’hui mes réalisations sont le fruit d’une histoire, de rencontres et de prises magiques.» • Propos recueillis par Damien Gillet • Photos : screenchots du films Boze •

L

e vent qui caresse les dunes, un feu d’artifice scintillant dans le ciel bordelais, le sable de Pornic, l’ondulation de l’océan...Laurent filme tout ce qui lui parait beau, des instants d’harmonie. Des prises à la volée qu’il injecte dans chacun de ses films. C’est ce qui crée, selon lui, la richesse d’un projet vidéo. Alors que son métier premier est de décliner des campagnes publicitaires télévisées pour le web, Laurent développe sa créativité en créant ses propres films, des formats courts qu’il tourne le weekend et qu’il travaille la nuit. Du casting à la réalisation en passant par le stylisme, l’étalonnage et le montage, Laurent assume chacune des fonctions nécessaires à la concrétisation de ses projets. «Je n’ai pas de commande, je fais donc exactement ce que je veux et cela prend du temps. Je m’inspire de ce que je vois et je les réinterprète à ma façon». Tout commence par le repérage d’un lieu qui lui inspire un scenario. Ensuite, vient le choix d’un modèle, une personne qui jouera le jeu de la prise de vues : « J’aime rencontrer en amont les personnes que je filme. J’apprends à les connaître pour capter leur personnalité. J’ai besoin de les aimer, j’ai besoin que la confiance s’installe. C’est important, car même si chacune d’entre elles passent deux jours physiquement avec moi, je les côtoie vraiment à l’image durant plusieurs semaines. Mieux vaut aimer ce que je ne cesse de regarder. » Chaque plan est une émotion. Un grain, des couleurs, une vibration qui se sont exacerbés dans sa dernière création où il réinvente la vidéo publicitaire de la marque Bose. Une prouesse technique et sensible qui dénote une envie décuplée de s’adonner à la réalisation d’histoires toujours plus envoutantes •

sur Facebook et Vimeo : LCOM8

44


TALENTS

46

CAMILLE LE CARRÉRÈS

SARAH THION

chatpharnaum.tumblr.com

cargocollective.com/SaraThion

Du feutre, de la peinture, de la couleur, des créatures, Camille Le Carrérès vous convie dans son «Chatpharnaüm».

Illustrations ou photos, Sarah Tion réussit à nous catapulter dans un univers étrange et fantastique, une métamorphose du réel.

TRISTAN GION

ORANE DUBREUIL

www.tristangion.com

oranatrikovna.tumblr.com

Véritable coup de coeur pour les illustrations et motions de Tristan Gion. Des oeuvres contemplatives, sublimes, des créations qui nous transportent ailleurs.

Sous le nom d’Orana Trikovna, l’illustratrice expose un trait à la fois léger et décalé avec un humour décapant.


OLOW “TEN YEARS AFTER”

LE 31 MARS AU NID... 47


ES ? POURQUOI LES BRETONS AIMENT-ILS TANT NANT 315 000 EMPLOIS DONT 60 000 CRÉÉS EN 10 ANS 40 000 ÉTABLISSEMENTS ÉCONOMIQUES 10 GRANDES ÉCOLES 51 000 ÉTUDIANTS 2 000 CHERCHEURS 370 ASSOCIATIONS SPORTIVES DONT 30 CLUBS DE HAUT NIVEAU "LA VILLE LA PLUS AGRÉABLE D’EUROPE", selon le magazine TIME

LA 1re SOLUTION GLOBALE EN RESSOURCES HUMAINES

01 16 - Le Bureau de la Com - © Fotolia

CLAIREMENT C’EST ICI QUE ÇA SE PASSE

www.inter-pole

s’installe dans la Cité des Ducs RETROUVEZ NOS SOLUTIONS EN RESSOURCES HUMAINES 10 Mail Pablo Picasso 44000 Nantes 02 30 06 11 00

INTÉRIM RECRUTEMENT FORMATION SOLUTIONS RH

IDILE MAGAZINE N°26 - HIVER 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you