Page 1

Pèlerinages des Iraniens en Syrie Ces femmes voilées de noir n’auraient rien de remarquable en Syrie, pas plus que ces groupes formant procession le vendredi à l’entrée du souk Hamidiyé ou aux abords de la grande Mosquée Omeyyade de Damas. Des musulmans allant dans des mosquées, une capitale Syrienne où se construit un nouveau lieu de culte, cela n’a rien d’extraordinaire. Pourtant, si ces musulmans sont Iraniens, donc non arabe, chiite alors que la majorité de la population Syrienne est sunnite (85 % : dont 3,5 % de chiites et 10 % Alaouite — branche du chiisme dont est issue la famille des présidents El Assad), ces visiteurs attirent l’attention. Les pèlerinages religieux des Iraniens en Syrie se font dans le contexte d’intenses relations Irano-Syriennes. Cela concerne la politique moyenorientale et notamment les réseaux du Hezbollah au Sud Liban. Il faut trois jours à ces pèlerins, la plupart du temps en bus via la Turquie, pour parvenir à Damas. La ville à elle seule recèle des lieux de culte majeurs du chiisme. Les reliques d’Hussein, le mausolée de Sayyida Zaynab (fille de l’imâm Alî et petite-fille du Prophète) – à 8 km au sud de Damas –, le mausolée de Sayyida Ruqayya (fille d’Ali). Les deux derniers mausolées sont des constructions récentes aux ornementations du plus pur style iranien évoquant les chef-d’œuvres d’Art Islamique Persan. Au centre de la vieille ville de Damas, sur l’ancienne voie Romaine, la Via Recta, se construit une nouvelle mosquée « iranienne », comme le disent les Damascènes. La communauté chrétienne de la ville s’en inquiète un peu mais reste discrète. Dans les boutiques musulmanes de la ville, peu de représentations religieuses mais des images des dirigeants syriens et d’Hassan Nasrallah (Leader du Hezbollah).


# 01

# 02

# 03


# 01 Entrée du Souk Hamidiyé de Damas, tout au bout, la Grande Mosquée Omeyyade. Après 3 jours de bus depuis l’Iran via la Turquie, les pèlerins iraniens sont pris en mains par un premier mollah pour les conduire. # 02 La Mosquée Omeyyade abriterait notamment des reliques de Jean le Baptiste, Yahia dans le Coran (sourate 3, verset 34). Le mollah exalte la vie des martyrs et attise la flamme de ses auditeurs. # 03 Les pèlerinages sont très encadrés par le clergé. Pourtant, hommes et femmes ne sont pas drastiquement séparés. Ici, ils assistaient au même prêche, sur la même estrade.


# 04

# 05


# 04 A quelques mètres de Yahia, dans la mosquée Omeyyade, un cénotaphe recèlerait les restes de Hussein. Le fils d’Ali, tué à Karbala est une grande figure du panthéon chiite. Dans l’entrée, les hommes se frappent la poitrine pour célébrer son martyre. # 05 Dans la petite pièce du cénotaphe, le mollah psalmodie la vie d’Hussein et son martyre.

# 06 La catharsis passe des larmes à l’exaltation sous la voix du Mollah. # 07 Certains pèlerins pleurent et veillent en même temps à immortaliser leurs émotions par la photo ou le film. # 08 Face au cénotaphe de Hussein. Lunettes à la mode, téléphones et caméscopes, pour certains, tenue noire hiératique pour les autres. # 06 # 07 # 08


# 09

# 10

# 11


# 09 Dans le cimetière de Bâb al-Saghir à Damas. Étonnant balai de silhouettes noires allant de tombes en tombes. # 10 Un mollah et sa fille devant le cénotaphe de Sukeina dans le cimetière de Bâb al-Saghir. Les tombeaux des martyrs de la bataille de Karbala et les martyrs chiites sont nombreux dans le cimetière. # 11

# 12

On marche, prie et embrasse le cénotaphe. Ici celui de Fatima, fille du prophète.

# 12

# 13

La mosquée de Sayyida Rouqayya dans le quartier al-‘Amâra de Damas, a été reconstruite en 1993 dans le style persan. # 13 La mosquée de Sayyida Rouqayya # 14 La mosquée de Sayyida Rouqayya

# 14


# 15

# 17

# 16


# 15 Mausolée de Sayyida Zeinab, l’un des lieux les plus importants du pèlerinage chiite en Syrie. Le bâtiment est de style persan. # 16 Côté des hommes dans le Mausolée de Sayyida Zeinab. # 17 Dans la cour du Mausolée de Sayyida Zeinab. Les pèlerins fatigués par les nuits dans le bus et les heures de marche et de piétinement, terminent généralement leur périple dans l’épuisement.


Pelerinage  

Le pélerinage des Iraniens en Syrie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you