__MAIN_TEXT__

Page 1

t i u t a r g e Magazin PA Y S D E

N°31

V E PONTI D T E C A LO U D É

t 20 û o a / t e l l - jui

Y

19

LE CENTRE BRETAGNE

A U F I L D E L’ E A U DOSSIER P. 5 à 13

ELD OM

COR LAY

CAN OË- KAY AK

La lumière sans électricité

Une petite ville à la campagne

Tout baigne à Pontivy

S oc i ét é - Cul ture - Économie - Loisirs - Tou r is m e


E P O N TI V Y D ÉA C ET D U LO E D S PA Y

t/ a o û t N ° 3 1 - ju il le

2019

ÉDITO Ah qu’il est beau, notre fil de l’eau... Fil à couper le beurre, à plomb, fil rouge, fil blanc, fil des jours, d’Ariane, des saisons, fil dentaire, de l’intrigue, de fer, fil du temps, fil de l’épée, à retordre… On le cuisine à toutes les sauces, le fil. On avait ainsi le choix, en ce début d’été, quand on a décidé du thème de notre dossier : un fil... Sans parler de la foultitude d’expressions qui se rattachent au fameux fil. De fil en aiguille… Sur le fil du rasoir… Coup de fil… Perdre le fil... Ne tenir qu’à un fil… Filer à l’anglaise… filer la métaphore... On arrête là la litanie que vous allez, on en est persuadés, ne pas pouvoir vous empêcher de poursuivre. Sinon à haute voix, au moins dans votre tête. Ledit fil est en effet semblable à cet air entendu le matin à la radio et que vous fredonnez, malgré vous, toute la journée. Le joli fil se déroule, roule, s’enroule… Surtout, ne le coupez pas. Il y a quelqu’un à l’autre bout. Plus exactement, au bout du fil de ce numéro estival, il y a nous. Et, surtout, notre dossier, celui qui fait, entre autres, le sel de ce numéro ensoleillé d’Ici et Là. Simplement intitulé « Au fil de l’eau », il est beau et séduisant notre petit tour d’horizon de ce fil aussi aquatique qu’attachant. Celui qui nous lie à notre joli pays tout au long de l’année. Et qui nous y attache encore plus solidement, plus agréablement quand viennent les beaux jours. Elle est douce sa fraîcheur, ils sont séduisants ses alentours, il est réjouissant son clapotis, elles sont attrayantes les activités qui y sont liées. Pour résumer, si vous le trouvez chouette, notre dossier, on y est (presque) pour rien. Tout le mérite lui revient. À lui, le fil de l’eau. Ah qu’il est beau, notre fil de l’eau ! Et le reste du menu (ci-contre) est de la même eau... La Rédaction

SOMMAIRE LE CENTRE BRETAGNE • DOSSIER : A U F I L D E L’ E A U (P. 5 à 13) • ENTREPRISE : Eldom (p. 14-15) • CIRCUITS COURTS : Té commissions (p. 18-19) • COMMUNE : Corlay (p. 20-21) • CULTURE : L’agenda de l’été (p. 22 à 31) • SPORT : Canoë à Pontivy (p. 40-41) • ANIMAUX : Le ragondin (p. 42) • GASTRONOMIE : La recette de Stefano Piras (p. 44) Ici et Là est une publication bimestrielle - Tirage : 8 000 exemplaires Directeur de la publication : Dominique Perrot. Rédaction : Stéphanie Biju, Dominique Perrot, Daniel Thépaut. Secrétariat d’édition : Daniel Thépaut. Photographe : Michel Langle. Conception et réalisation : Ronan Le Duff et Idest Communication. Iconographie : Fotolia. Rédaction et régie publicitaire : 07 87 36 05 64 - idest.pontivy@gmail.com N° ISSN : 2276-1934 Impression : Iris Imprim


Trois Marques d’ORTHOPONDI

Nouvelle adresse : 20, rue Iena – 56300 PONTIVY Tel. 02.97.25.48.27 - www.reha-team-bretagne.com

Venez nous rendre visite dans un nouveau cadre accessible et chaleureux !


DOSSIER

Un ét é au fi l de l’e au Entre rivières canalisées et canal de Nantes à Brest, les voies fluviales apparaissent comme l’un des principaux atouts charme du Centre Bretagne. Sur l’eau comme sur les berges, elles offrent de multiples activités sportives, ludiques ou touristiques, pour passer un bel été au fil de l’eau... Entre l’Oust, le Blavet et le canal de jonction reliant Rohan et Pontivy, le Centre Bretagne dispose d’un important réseau fluvial. Et, au risque de passer pour des chauvins, sûrement l’un des plus beaux tronçons du canal de Nantes à Brest initié par Napoléon. Certes, cette partie n’est pas particulièrement appropriée à la navigation. Le nombre d’écluses à franchir en dissuade plus d’un : 56 en 24 km, soit deux jours intensifs, à l’aller comme au retour. N’empêche, il possède bien d’autres atouts, comme par exemple aux étangs du Roz où ces écluses offrent un spectaculaire alignement en cascade. Pour naviguer, il existe des offres plus adaptées. Il est en effet possible d’embarquer pour découvrir le Blavet, à partir de Saint-Nicolas-des-Eaux ou l’Oust, à partir de Rohan. Depuis deux ans, la société Brittanny Boating, dirigée par Clare et Simon Curwen, propose des croisières fluviales permettant de naviguer dans un Centre

Bretagne authentique et naturel (pages 6 et 7). Quand on parle de nature… Tout du long de ce ruban d’eau, c’est un autre patrimoine que la région Bretagne, propriétaire du canal depuis 2008, a voulu mettre en avant. Arboré celui-là. Entre Gueltas et Pontivy, pas moins d’une vingtaine d’essences d’arbres, ont été repérées pour leur rareté ou leurs formes étonnantes. Un sentier d’interprétation mène de noyers noirs en chênes pédonculés, d’érables sycomores en métaséquoia… Un bon prétexte pour une balade familiale et pédagogique (page 8). Longtemps endormies, les maisons éclusières retrouvent, elles aussi, une seconde vie… et toujours pour mieux répondre à la nouvelle vocation touristique du canal. Leur renaissance s’inscrit dans le cadre d’appels à projets lancés par la Région pour voir se développer dans ce patrimoine bâti fluvial des activités pour tous. C’est notamment le cas du Louarnig Park,

installé depuis un peu plus d’un an dans la maison éclusière d’Hilvern, à Saint-Gonnery. Ce parc d’activité entend perpétuer la tradition du jeu breton et propose aux visiteurs de s’initier à près d’une quarantaine de jeux : quilles, boules, palets ou encore de force (pages 10 et 11). Enfin, puisque l’histoire explique souvent le présent, le troisième et dernier volet de notre série sur le Blavet au fil de l’eau, revient sur la construction du canal et sur celle du barrage de Guerlédan qui a fait basculer le destin de cette voie fluviale (pages 12 et 13). Indissociable du paysage de Centre Bretagne et loin de la frénésie de la côte, le canal de Nantes à Brest, comme les parties canalisées de L’Oust et du Blavet, font résolument rimer tranquillité avec activités. Les locaux seraient d’ailleurs bien avisés de redécouvrir l’incontestable atout charme de leur territoire... En bateau, à pied ou à vélo ! 5


DOSSIER

Cr oi siè re s flu via les Le Blavet et l’Oust se dévoilent Embarquer pour découvrir le Blavet, à partir de Saint-Nicolas-des-Eaux ou l’Oust, à partir de Rohan ? Depuis deux ans, la société Brittanny Boating, dirigée par Clare et Simon Curwen, propose des croisières fluviales permettant de naviguer dans un Centre Bretagne authentique et naturel. La Bretagne intérieure... Clare et Simon Curwen en sont tombés amoureux, il y a près d’une dizaine d’années. Le jour où ils ont déniché la maison de leurs rêves, une demeure datant du XVIe siècle et située en bordure du Blavet : le moulin de Rimaison. Originaire de la région de Portsmouth, le couple d’anglais a toujours affiché une réelle francophilie. Dirigeant d’une société de conseil en environnement et en dépollution, Simon a d’ailleurs souvent exercé son activité professionnelle en France. Alors, lorsque Clare a décidé de cesser son activité d’assistante d’enseignement et Simon de vendre sa société, l’idée de traverser la Manche, s’est très vite imposée. « Nous ne voulions tout de même pas être trop loin de l’Angleterre », sourient-ils. La Bretagne, et plus particulièrement le Centre Bretagne, vont leur offrir cette possibilité. Son nouveau cadre de vie à beau être paisible et même enchanteur, le couple se désole tout de même quelque peu de n’y voir que très rarement passer des bateaux ! « En Angleterre, les canaux sont moins jolis, 6

mais ils sont très utilisés pour la navigation de plaisance », assurent-ils. Propriétaire d’un voilier, Simon est d’ailleurs aussi marin. Mais lorsqu’il hisse les voiles, c’est plutôt pour voguer en mer. La navigation en eau douce, il connaît moins. Mais l’idée va faire son chemin...

Quatre bateaux

L’idée va se concrétiser par la création d’une société de location et l’achat de bateaux qui navigueront sous le pavillon de Brittany Boating. Composée de quatre bateaux, la flotte compte deux Motortjalk. Baptisés Antares et Anna, ces bateaux construits vers 1900, faisaient partie d’une flotte transportant du bétail et du fourrage aux Pays-Bas, avant d’être convertis à la plaisance dans les années 1970. Les deux autres, Albatross et Pegasus, sont des vedettes hollandaises. Plus luxueuses, elles disposent notamment d’une terrasse arrière surélevée qui permet de prendre le repas et de partager des moments conviviaux à l’extérieur.

Un vaste pont offre par ailleurs un espace de détente propice aux bains de soleil. En 2017, ils se jettent à l’eau et proposent leurs bateaux à la location, à partir de la base de Saint-Nicolas-des-Eaux. « Nous n’avions pas effectué une saison complète, mais les débuts avaient été encourageants », se souvient Clare. L’année suivante, ils décident d’étendre leur offre en proposant également des locations à partir de la base de Rohan. Désormais, les amateurs peuvent choisir entre deux croisières fluviales différentes.


DOSSIER

L’une permet de découvrir le Blavet, dans sa partie comprise entre Pontivy et Hennebont. « Pour moi, c’est l’une des plus belles rivières de France, assure Simon. Elle permet de découvrir un patrimoine insolite et naturel. » L’autre offre la possibilité aux vacanciers de naviguer sur l’Oust canalisé, jusqu’à Josselin et Malestroit. « Cette croisière offre la possibilité de découvrir, depuis la rivière, quelques richesses architecturales de Bretagne », précise Clare.

Loc atio n à la sem ain e

ou au week-end

Pas besoin de permis

Début avril, Brittany Boating a lancé sa troisième saison d’activité. Elle se poursuivra jusqu’à fin octobre. Les bateaux, qui peuvent accueillir de deux à huit personnes, sont essentiellement loués à la semaine. Surtout, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances particulières pour monter à bord et même pour y coiffer la casquette de capitaine ! « Nos bateaux sont facile à piloter et peuvent être utilisés sans permis, explique Simon. Avant le départ, j’effectue une petite formation d’environ une heure et demie qui permet de naviguer en toute confiance et en sécurité. » Consignes d’utilisation, passage des écluses en amont et en aval, amarrage... les conseils théoriques s’accompagnent toujours d’une mise en pratique. À chaque fois, il accompagne les croisiéristes pour le passage d’une ou deux écluses, afin de s’assurer que les fondamentaux ont bien été intégrés. Après, c’est à chacun d’organiser son voyage comme il l’entend pour profiter en toute quiétude des paysages, d’accoster au cœur de la nature pour un pique-nique ou un barbecue sur la rive ou d’amarrer au centre des villes pour profiter des marchés, des bars et des restaurants. Et si, malgré les consignes initiales, les croisiéristes étaient confrontés à une difficulté, le couple est en permanence joignable pour gérer d’éventuelles avaries. « Heureusement, cela n’arrive pas très souvent », se réjouissent Clare et Simon.

Les bateaux sont généralement loués à la semaine, pour les départs de Rohan et de Saint-Nicolas-des-Eaux. Les prix varient bien évidemment selon la période de location et le type de bateau choisi. Ils peuvent osciller entre 900 et 2 300 €, la semaine. Selon les disponibilités, il est également possible de louer les bateaux pour une période plus courte, par exemple pour un weekend étendu du vendredi au lundi, ou quatre jours en semaine...

Pratique

Brittany Boating

Rimaison 56310 Bieuzy-les-Eaux 02 97 27 71 81 - 06 77 52 70 65 www.brittanyboating.com 7


DOSSIER

4 . ROBINIER faux-acacia

ARBRES REMARQUABLES

6 . MÉTASÉQUOÏA

3 . BOULEAU

5 . ÉRABLE sycomore

7 . HÊTRE

DU CANAL DE NANTES À BREST × Section : de Pontivy à Gueltas × × Distance : 16 km environ × N O

8 . MERISIER

E S

11

1 . NOYER commun Écluse de St-Caradec

12

Maison de Gogal

10

13

Pont du Brouz

9

15

8

5

6

4

Écluse d’Hilvern

St-Gérand

Étangs du Roz

16 17

18 19 20 Écluse de la forêt

7

10 . LE CYPRÈS de Lambert

Écluse de Boju

9 . CHARME Forêt de Branguily

Kerveno

2 . CHÊNE pédonculé

Rigole d’Hilvern 14

Base de plein air

3 Écluse de Coët-Prat

2

ST-SAMSON

Écluse de la Haye

14 . PLATANE hybride

11 . 12 . PIN maritime & PIN sylvestre

1

13 . NOYER noir

PONTIVY

15 . CHÊNE chevelu

16 . ÉRABLE sycomore

17 . PLATANE hybride

18 . FRÊNE commun

19 . TILLEUL à petites feuilles

20 . PLATANE hybride

En long eant le cana l...

Bal ade à l’om bre d’a rbr es rem arq uab les Entre Noyal-Pontivy et Gueltas, un sentier d’interprétation des arbres remarquables invite à contempler une vingtaine d’essences rares ou aux formes étonnantes et transforme la balade familiale en promenade pédagogique. Seize kilomètres séparent l’écluse de La Haie, à Noyal-Pontivy de celle de la Forêt, à Gueltas. Une distance le long de laquelle vingt spécimens d’arbres remarquables ont été identifiés. Mis en valeur par le biais d’un sentier d’interprétation aménagé par la région Bretagne, ce petit trésor de la nature donne un bon prétexte pour une balade pédagogique sur cette portion, encore trop méconnue, du canal. « C’est à la fois pour la concentration d’arbres aux essences rares ou aux formes très particulières mais aussi parce qu’ici le paysage est particulièrement joli et ne manque pas d’attraits que nous avons choisi ce secteur », motive Véronique Véron, responsable du service patrimoine et usagers à la direction déléguée des voies navigables de la région Bretagne. Pas besoin de guide, il suffit de relier les bornes disposées sur le parcours. Tout du long, on s’amuse ainsi à faire la différence entre le noyer commun, dont les fruits étaient prisés des éclusiers, et le noyer 8

noir, dont le grain fin est apprécié en menuiserie, sculpture ou marqueterie. On passe, à pied, à vélo ou à cheval, sous le tronc voûté d’un chêne pédonculé. Il doit son nom aux pédoncules bien visibles sur lesquels sont fixés ses glands.

Des détails pour reconnaître chaque spécimen

On admire le conique métaséquoia qui se dresse, fièrement, au bord des emblématiques étangs de Roz, autrefois réservoirs d’eau pour l’alimentation du canal et aujourd’hui repère du papillon aurore, dont le mâle est reconnaissable à ses ailes orange et blanches, de la libellule écarlate, du martin-pêcheur ou de la couleuvre à collier. Encore jeune, cet arbre pourra au terme de sa croissance et s’il a résisté aux tempêtes bretonnes, s’élever jusqu’à plus 50 m et déployer 6 m de circonférence. Un peu plus loin, chêne chevelu, érable sycomore, tilleul à petites feuilles, pla-

tanes hybrides... font miroiter leur feuillage dans les échelles d’écluses d’Hilvern. Pour mieux contempler ces arbres, il faut prendre le temps de s’asseoir sur l’un des 18 bancs, construits en douglas local par les menuisiers de l’établissement public médico-social de Belna et qui ponctuent le parcours. Incrustées dans leur assise, des planches explicatives aident à mieux connaître cette nature environnante : l’appellation de l’arbre, son origine, ses usages, ses vertus médicinales, voire certaines croyances qui lui sont associées. Les illustrations de ces planches sont signées Pierrick Legobien, artiste naturaliste qui a dessiné les détails de reconnaissance de chaque spécimen mais aussi leur silhouette sans feuilles. « Afin qu’on puisse aussi les identifier en hiver et que le sentier soit exploité toute l’année », indique Véronique Véron. Une carte du sentier est disponible gratuitement à l’office de tourisme de Pontivy communauté.

©Pierrick Legobien

Le Pigeon Blanc


Ruche DADANT 10 cadres Facile à installer, elle offre à tous la possibilité de se lancer avec un habitat sain pour les abeilles et tout le nécessaire pour l’apiculteur débutant.

89

89

59

Set à Paëlla Andreu • Réchaud 1 brûleur 40 cm • 1 plat à paëlla poli 46 cm • 1 plateau, 1 jeu de trois pieds + 2 roulettes

Four à pizza BB Grill • À placer sur votre barbecue pour cuire de véritable pizzas en quelques minutes. • Adapté aux barbecues gaz 2 brûleurs, planchas et barbecues à charbon.

SARL SOMIA - ESPACE EMERAUDE

Joli Cœur • NOYAL-PONTIVY / Bonvallon • GUÉNIN / 02.97.25.72.25 - somiapontivy@yahoo.fr


DOSSIER

Lo ua ni g Pa rk À la découverte des jeux bretons Installé dans la maison éclusière d’Hilvern à Saint-Gonnery, le Louarnig Park renoue avec l’histoire bretonne en proposant une quarantaine de jeux traditionnels. Jeux de boules, de quilles, de palets ou encore de force… À chacun de tester sa patience, mesurer sa dextérité ou évaluer sa force ! Galoche sur billot, patigo, boultenn, lever d’essieu… Pendant longtemps ces jeux ont fait partie du patrimoine traditionnel de la Bretagne. Si certains sont toujours pratiqués, d’autres ont en revanche été plus ou moins oubliés. Pour qu’ils ne le soient pas totalement, la Falsab (Fédération des Amis de la Lutte et des Sports Athlétiques Bretons), a décidé de réaliser un équipement à la fois sportif et touristique qui leur est entièrement dédié. Présente dans les cinq départements bretons et la région parisienne, cette fédération regroupe près d’une quarantaine de structures (comités, fédérations, associations, collectivités locales). C’est dans une maison éclusière, celle d’Hilvern à Saint-Gonnery, que la fédération a choisi de s’installer, il y a maintenant un peu plus d’un an.

Trois heures de jeu

Sur un espace de 3 000 m2, à proximité du canal de Nantes à Brest, ce parc de loisirs dispose de jeux installés sous des préaux ou en plein air. Les distances de lancer et les accessoires étant aménagés, les jeux sont accessibles à tous. Chaque jeu dispose par ailleurs de sa règle en français, en anglais et, bien sûr, en langues bretonne et gallèse. Pendant près de trois heures, chacun peut tester sa patience, mesurer sa dextérité ou évaluer sa force. Ici, le joueur est autonome et libre de passer d’un jeu à l’autre, à sa convenance. Pour les compétiteurs, il est également possible de réaliser un tournoi avec l’ensemble des 10

jeux présents sur le parc... et même de participer à un jeu de piste géant, avec des indices et une énigme à déchiffrer ! Enfin, le Louarnig Park, c’est aussi une maison éclusière avec des expositions temporaires, un espace détente et une aire de bivouac pour se reposer, le temps d’un week-end.


DOSSIER UN FESTIVAL DE JEUX BRETONS EN SEPTEMBRE Dans le cadre des journées du Patrimoine et dans le but de faire découvrir des jeux traditionnels peu pratiqués, un championnat ouvert à tous sera organisé le dimanche 22 septembre, à partir de 14 h. Quatre titres individuels seront décernés : femme (plus de 20 ans) ; homme (plus de 20 ans) ; jeune (15 à 20 ans) ; enfant (6 à 15 ans). Les participants devront effectuer douze jeux. Les scores seront additionnés et un classement organisé. L’inscription est obligatoire et gratuite.

Boules, palets, quilles...

À cha cun son jeu Jeux de boules, de palets, de quilles mais également de force... Le Louarnig Park propose une palette de 35 jeux différents.

9 jeux de boules :

boule bretonne ; boule nantaise ; boultenn ; boule plombée du Pays de Morlaix ; boule du vignoble nantais terrain plat ; patigo ; boule du vignoble nantais terrain incurvé ; monte boule ; boule pendante.

10 jeux de palets :

palet sur route ; galoche sur billot ; palet sur terre Centre Bretagne ; galoche bigoudène ; palet sur planche de bois ; palet sur cible ; palet sur planche à trous ; jeu du sabot ; boîte à cases ; jeu de la grenouille.

9 jeux de quilles :

quilles du Poher ; quilles du Léon ; kilhoù kozh ; quilles de Muel ; quilles du pays bigouden et Cap Sizun ; quilles de Pomeleuc ; quilles de Marsac ; birinig ; quilles de Plounéour-Trez.

ATELIERS DE FABRICATION DE JEUX BRETONS

7 jeux de force :

Tire à la corde ; lancer de la pierre lourde ; lever de la perche ; lancer de la gerbe ; lever d’essieu ; bazh yod ; relais de meunier.

Le Louarnig Park propose de fabriquer des jeux bretons miniatures et de repartir avec. Pour ces deux heures de bricolage en toute convivialité, l’inscription est obligatoire et les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte. Tarif : 5 €. - Jeudi 11 juillet : birinig. - Jeudi 25 juillet : boîte à palets. - Jeudi 1er août : grenouille. - Jeudi 15 août : passe trappe. - Jeudi 29 août : patigo / billard hollandais. De 14 h à 16 h.

EXPOSITIONS SUR L’EUROPE Plusieurs expositions itinérantes organisées en partenariat avec la Maison de l’Europe de Rennes, seront présentées au cours de l’été. - Du 8 au 21 juillet : L’Union Européenne, pourquoi ? Comment ? - Du 22 juillet au 4 août : L’Europe et l’eau. - Du 4 au 18 août : L’Europe et l’agriculture.

Pratique

Louarnig Park

Maison éclusière d’Hilvern - Saint-Gonnery Ouverte tous les jours, en juillet et août, de 14 h à 18 h. Tarif : 5 € ; gratuit pour les moins de 15 ans. 06 30 74 27 95 www.louarnigpark.bzh 11


HISTOIR

E

LE BLAVET

) /3 (3 . .. U A ’E L E D L I F AU

GE A R R A B E L T E L A N A C E L

De Bourbriac, dans les Côtes d’Armor, où il prend sa source, jusqu’à la rade de Lorient, où il se jette... le Blavet s’étire sur 163 km. À partir de l’exposition réalisée par Jérôme Lemesle, archiviste à la ville de Pontivy, nous vous proposons une série sur l’histoire d’un fleuve qui a contribué à façonner l’histoire du Centre Bretagne. Troisième et dernier volet : le canal et le barrage. Les premiers projets de canalisation des fleuves de Bretagne apparaissent dès le milieu du XVIIe siècle. Cependant, il faut attendre le Premier Empire pour voir se concrétiser ces projets. Le 17 septembre 1802 et le 17 mars 1804, par arrêté, Napoléon lance un grand projet de canalisation en Bretagne en rendant le Blavet navigable et en lançant l’aménagement du canal de Nantes à Brest. La construction de ces canaux répond avant tout à un besoin stratégique. Elle permet d’apporter un soutien logistique aux troupes stationnées sur la côte et de relier les arsenaux de Nantes et Brest sans passer par les routes maritimes soumises aux attaques des Anglais. Accessoirement ces nouvelles voies de communication doivent permettre de désenclaver le Centre Bretagne et d’y développer une économie plus importante. Les travaux du canal du Blavet débutent en 1803, ceux du canal de Nantes à Brest en 1806. Devant le manque de main d’œuvre 12

disponible, on fait appel, dès 1811, aux prisonniers de guerre, aux déserteurs puis aux bagnards. La chute de l’Empire provoque l’arrêt des travaux qui ne reprendront qu’en 1820. En novembre 1825, une première péniche remonte le canal du Blavet depuis Lorient. Il faut cependant attendre 1832 pour que le canal soit entièrement ouvert à la navigation. La construction du canal de Nantes à Brest prend elle aussi du temps. Le canal est finalement ouvert à la navigation en janvier 1842.

L’exploitation du canal

L’exploitation des canaux connaît des débuts difficiles en raison de problèmes de viabilité et du faible tonnage des navires autorisés à l’emprunter (seules les péniches dont le tirant d’eau est inférieur à 1,62 m y sont tolérées). D’autre part, la Compagnie des quatre canaux, qui en assure la gestion, pratique des tarifs prohibitifs.


La nécessité de favoriser la circulation de la chaux et des engrais nécessaires au développement d’une agriculture plus intensive et la concurrence du chemin de fer vont favoriser son activité et accélérer sa défiscalisation à partir des années 1860. Son activité, qui reste très locale, atteint son paroxysme en 1911. Durant cette période, les berges du canal accueillent une grande quantité de débarcadères privés, érigés par des entreprises qui possèdent parfois leur propre flotte de péniches. La mobilisation et la réquisition des péniches lors la Première guerre mondiale portent un rude coup à la navigation fluviale qui devient inexistante. À l’issue des hostilités, le chemin de fer qui s’est considérablement développé et la concurrence nouvelle du transport routier, rendent difficile la reprise des activités fluviales. C’est finalement la construction du barrage de Guerlédan qui donnera le coup de grâce au transport fluvial. Le canal de Nantes à Brest sera définitivement déclassé en 1953.

exceptionnelles entraînent des dégâts importants qui retardent les travaux. En Septembre, le chantier s’arrête pour des raisons financières. Ils reprennent en mars 1927, la SGE ayant cédé sa filiale UHEA (Union Hydro-électrique Armoricaine) à une nouvelle entreprise.

Le barrage de Guerlédan

En 1912, la ville de Pontivy lance l’électrification de son réseau d’éclairage public. Le déclenchement de la guerre va rendre cette mutation impossible. À l’issue du conflit, l’usine à gaz de Pontivy ne peut répondre aux besoins de la municipalité. L’origine de la construction du barrage de Guerlédan vient de la rencontre entre le sous-préfet de Pontivy, Joseph Ratier, et un ingénieur originaire de la ville, Auguste Leson. Entre 1920 et 1923, les deux hommes développent l’idée d’élever un barrage de 40 m de hauteur, au niveau de l’écluse de Guerlédan. Pour cela, ils trouvent un allié de poids en la personne de Yves Le Trocquer, ministre des Travaux publics, qui appuie publiquement leur projet en 1924. À la demande de Leson, la « Société générale d’entreprise « (SGE) effectue une étude du site et dépose, dès 1921, une demande de concession pour la chute à aménager au lieu-dit de Guerlédan. Auguste Leson en prend la direction sous le patronage bienveillant du ministre des Travaux publics. Le coût du projet est alors estimé à 32 millions de francs. Le premier coup de pioche est donné le 1er juin 1923. Mais le chantier va connaître plusieurs aléas. En janvier 1925, les crues

La mise en eau de la retenue commence le 7 août 1929 et l’ouvrage est inauguré en 1930. Sa mise en service a lieu le 1er janvier 1931. Il atteindra sa pleine puissance en 1939. La construction du barrage de Guerlédan est l’un des éléments moteurs de l’électrification du centre Bretagne. En quelques années toutes les petites villes de la région ont accès à l’électricité. Cependant, il sonne le glas de la navigation sur le Blavet et de l’exploitation des carrières d’ardoises de la vallée de Guerlédan encore importante en 1925. En quelques années, c’est toute une économie qui va disparaître.

13


ENTREP

RISE

ELDOM LA LU M IÈ RE SA N S ÉL EC TR IC IT É À Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle, la société Eldom développe une idée lumineuse ! Spécialisée dans la photoluminescence, elle propose une gamme de produits permettant d’améliorer la visibilité nocturne... sans électricité. D’une problématique apparemment simple, peut parfois naître une idée lumineuse ! Éleveur de porcs à Saint-Étiennedu-Gué-de-l’Isle, Dominique Gicquel cherchait une solution pour améliorer l’accessibilité nocturne de son élevage. L’éclairage électrique aurait naturellement pu apparaître comme une solution simple et pratique. Avec son voisin et ami, Elouan Le Gouge, il souhaitait pourtant trouver une alternative plus économique et plus écologique. « Les étoiles que l’on colle au plafond des chambres d’enfants et les aiguilles de certaines montres, qui brillent dans le noir, ont été le moteur d’une piste qu’il fallait creuser », se souviennent-ils. Leur puissance n’étant pas très élevée, il fallait trouver un moyen de booster la photoluminescence. Les deux hommes s’improvisent chercheurs et chimistes et fondent la société 14

Eldom, contraction de leurs deux prénoms. Il se documentent sur le sujet et élaborent des compositions. Le défi est de taille, mais après une année de recherche et de tests, ils mettent au point un spot photoluminescent qui offre une solution de balisage nocturne entièrement autonome. À partir de minéraux qui se rechargent à la lumière, naturelle ou artificielle, ils ont inventé un vernis qui peut ensuite être appliqué sur différents supports : plastique, inox, béton, gravier... « Cela nous permet d’obtenir des produits qui luisent pendant dix, voire douze heures, pour seulement 20 minutes de charge », assurent les deux inventeurs.

Prix de l’innovation

Si l’innovation semble prometteuse, encore faut-il trouver les clés pour la commercialiser. Le concours « Start me up », va rapidement leur en offrir la possibilité. Cette

première récompense leur ouvre en effet les portes du Village By CA Côtes d’Armor, pépinière de start-up installé au siège de la banque, à Ploufragan, qu’ils intègrent, à l’automne 2016. « Ç’a été une étape très importante, reconnaissent Elouan et Dominique. Nous avons pu bénéficier d’un accompagnement et d’une visibilité pour notre développement. » Un premier prix qui va rapidement en amener d’autres. Dans la foulée, ils décrochent le premier prix de la catégorie « technique innovante et savoir-faire » des Trophées de l’Habitat. L’an passé, Eldom obtient le 1er prix au salon Grand Ouest Innovation 2018. « C’est une fierté d’obtenir le prix de ce salon où 58 entreprises bretonnes ont présenté leur savoir-faire, admet Elouan. Cela montre qu’il n’y a pas besoin d’être dans une grande ville pour être capable d’innover et de se développer. »


En même temps que les prix, les sollicitations commencent à garnir le carnet de commande de la jeune société. Dans un premier temps, les deux associés axent leur développement sur la sécurité et la prévention. Les produits proposés (balisage, signalétique, nez de marche), étant essentiellement destiné aux collectivités, aux entreprises ou encore aux industriels. Des ports des Côtes d’Armor, des mairies et des industries agroalimentaires ont déjà fait appel à leur service dans l’objectif de baliser les trottoirs, les pistes cyclables par exemple. Un dispositif qui permet d’assurer un environnement lumineux sans aucune pollution lumineuse, d’apporter un confort aux usagers tout en respectant la faune et la flore. « Nous sommes sur un marché à très gros potentiel et nous souhaitons poursuivre notre progression aux niveaux national et international, expliquentils. D’ailleurs, Eldom travaille avec plusieurs pays tels que le Canada et le Brésil. »

UN KI T PH OT OL UM IN ES CE NT PO UR LE S PA RT ICU LIE RS D’abord destiné aux établissements de santé et aux crèches, le kit Eldom Health, est désormais accessible aux particuliers. Ce kit amovible peut être installé et enlevé rapidement et s’adapte à toutes les configurations de chambres. La société peut également réaliser des kits sur mesure. Composé de minéraux entièrement naturels et ne nécessitant ni électricité, ni ampoule, ni batterie, il a une durée de vie de 10 ans, sans perdre en restitution lumineuse.

Prévention des chutes

Parallèlement, ils ont décidé de diversifier leur offre en proposant des produits permettant d’améliorer la sécurité des personnes âgées en milieu médical. En étroite collaboration avec l’Ehpad de Tréguier, ils ont ainsi mis au point un kit photoluminescent qui a été installé dans les chambres des résidents. « Le dispositif favorise la prévention des chutes et l’autonomie des résidents. De plus il a un effet apaisant et thérapeutique sur les utilisateurs », explique Dominique. Concrètement, les mains courantes, le positionnement du lit, les interrupteurs, l’accès aux toilettes deviennent visibles sans nuire au sommeil des résidents. Ce balisage crée une ambiance douce, contrairement à une lumière artificielle, et permet aux résidents de se repérer dans la chambre. Lauréat du prix Sylvestre Fondation Médéric Alzheimer, grâce à cette innovation, la société Eldom commercialise son kit amovible en partenariat avec Harmonie Médical Service dans les établissements de santé, mais également auprès des particuliers. Une nouvelle piste de développement pour les créateurs de cette jeune société qui ne sont pas en panne d’idées lumineuses et comptent bien continuer à innover.

LE JO UR ...

... ET LA NU IT

Eldom

1, La ville Hervault - 22210 Saint-Etienne du Gué-de-l’Isle 06 37 85 70 76 - www.eldom.fr 15


Les 7 et 8 septembre prochains, Guerlédan-Mûr-de-Bretagne accueillera la 34e édition de la foire régionale biologique Biozone. Une manifestation qui sera cette année déclinée autour du thème « Paysan du futur ». C’est désormais une tradition bien établie à Mûr-de-Bretagne. Chaque année, début septembre, la commune accueille la grande foire régionale biologique Biozone. Organisée depuis plus de trois décennies par l’Assocation Produire et Consommer Biologique (APCB), elle se décline chaque année autour d’un thème particulier. Pour cette édition 2019, l’équipe de bénévoles composée de consommateurs et de producteurs-paysans, a retenu un thème particulièrement large et qui ne devrait pas manquer de susciter l’intérêt : « Paysans du futur ».

215 exposants

Tout au long du week-end, des conférences, des tables rondes, des forums, des projections de films documentaires, seront proposées avec des intervenants désireux de partager leurs visions et leurs actions concrètes pour une autre agriculture. Agriculteurs, une espèce en voie de disparition ? Pour une réforme le la Politique Agricole Commune ? Soigner la planète et nourrir le monde, même combat ? Autant d’interrogations qui

16

vont susciter des discussions avec des représentants d’associations actives en faveur de la défense de l’environnement et du développement de l’agriculture biologique. Cette année encore, en plein cœur de la Bretagne, la foire Biozone sera un moment privilégié où l’on aime se rencontrer et profiter de la bio et de l’écologie en échangeant, en débattant ou en achetant des produits bio dans une ambiance festive. Plus de 215 exposants, venus de Bretagne mais aussi de toute la France, professionnels et associations, seront présents pour une manifestation qui devrait attirer plus de 10 000 visiteurs.

Pratique

34e foire régionale biologique Biozone Samedi 7 et dimanche 8 septembre, de 9 h à 19 h, à Mûr-de-Bretagne. Entrée : 4 € ; réduit : 2 € ; gratuit pour les moins de 15 ans. Restauration bio sur place. Animations et garderie enfants. Retrouvez le programme complet sur : www.foire-biozone.org


ENTRETIEN DES ESPACES VERTS LOCATION DE MATÉRIEL

Depuis 2009, la société Jardi Location & Paysage est spécialisée dans l’entretien d’espaces verts, • Location de matériel pour espaces vertsdeetmatériel. BTPInstallés à Noyall’aménagement et les travaux d’espaces naturels ainsi que la location Pontivy, au cœur de la Bretagne, nous intervenons rapidement sur l’ensemble de la région et nous • Aménagement jardins d’espaces publics garantissons des prestations dede qualité, dans leet respect des délais d’exécution.

• Création Au service des professionnelsdeet paysages des particuliers : • Location de matériel pour espaces verts et BTP • Entretien de terrains de sports • Aménagement de jardins et d’espaces publics • Création de paysages Un arboristed’accès diplômé • Réalisation de clôtures et contrôles • Entretien de terrains de sports au service de vos arbres : • Réalisation de clôtures et contrôles d’accès • Entretien d’espaces verts • Entretien d’espaces verts • Spécialiste des hautes cimes • Création gazons, massifs, plantations arbustives etmassifs forestières • Taille douce • deCréation de gazons, • Abattage délicat JARDI LOCATION ET PAYSAGE/BRETAGNE JARDIN ENTRETIEN • Plantations arbustives et forestières • Démontage d’arbres dangereux 48, avenue de la Libération - 56920 Noyal-Pontivy Ouvert du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 h30 Samedi matin de 8 h à 12 h et l’après-midi sur réservation 02 97 38 28 49 Liste de matériel et tarifs sur www.jardilocation.fr

• Élagage sur corde • Broyage de branches • Rognage de souches

JARDI LOCATION ET PAYSAGE/BRETAGNE JARDIN ENTRETIEN 48, avenue de la Libération - 56920 Noyal-Pontivy Ouvert du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 h30, samedi matin de 8 h à 12 h. 02 97 38 28 49 - Liste de matériel et tarifs sur www.jardilocation.fr

Agrément Services à la personne

nous achetons TOUT votre Tous vos bijoux, débris d’or, montres... ou tout objet constitué d’or Paiement sur présentation d’une pièce d’identité, conformément à la législation en vigueur. La transaction liée au rachat d’or est soumise à une obligation fiscale (reçu, information...). L’activité de rachat d’or est interdite aux mineurs.

61, rue Albert de Mun - PONTIVY

02 97 08 01 14


COURTS S T I U C CIR

A V E C « TÉ C O M M IS S IO N S »,

Faites le plein de produits bios et locaux À l’origine de Té commissions : des agriculteurs bios, ou en conversion, soucieux de proposer une offre commune de produits frais et de saison aux habitants du pays de Loudéac et au-delà. Aujourd’hui, le collectif réunit 19 producteurs et 150 clients sont inscrits sur le site. Une quarantaine de paniers sont distribués chaque semaine en moyenne. Avec l’envie de faire encore mieux… Pommes de terre, galettes au sarrasin, beurre, fromage, jus de pomme… et des fraises. Sandra en salive d’avance. « Je n’en ai pas mangé qui aient ce goût-là depuis bien longtemps », assure cette habitante d’Hémonstoir, en récupérant son panier. « Même les enfants font la différence ! » C’est dire… Adeline, elle, a commandé quelques yaourts au lait fermier. « Je n’en avais plus à la mûre. Je me suis permis de mettre des myrtilles à la place », s’inquiète Maggy, productrice à La Motte. « C’est très bien ! », la rassure sa cliente loudéacienne. Le jeudi, à Loudéac, c’est jour de distribution pour « Té commissions ». Traduisez « Tes courses », en gallo. Lancé l’été dernier par un petit groupe de six producteurs, ce 18

collectif réunit aujourd’hui 19 agriculteurs locaux, bios ou en conversion, motivés par l’idée de commercialiser ensemble et en direct leurs produits. « On s’est rendu compte qu’il y avait une réelle demande des habitants du secteur en produits bios et locaux. Or, l’offre était très dispersée. Nous vendions chacun de notre côté, à la ferme ou sur les marchés, et pas forcément les plus proches. Nous avons donc voulu leur faciliter la vie », explique Maggy Huvelin, l’une des pionnières.

Sans engagement de durée, ni de montant

Désormais, il suffit de quelques clics sur le site de commande en ligne de Té com-

missions, pour accéder à un large choix de produits. Volailles, viandes de porc, bœuf ou veau, fruits et légumes, produits laitiers (vache, chèvre, brebis), pains, farines, jus de fruit mais aussi huile de colza, miel, tisanes et même des paniers en osier. La formule est souple, sans engagement de durée ni de montant minimum d’achat. « Chacun est libre de commander selon ses besoins. Même une seule bouteille d’huile ou un pain, c’est possible », note Rose-Marie Recoursé, éleveuse de volailles et productrice d’osier, qui se charge de constituer les paniers, en fonction des commandes. À chaque agriculteur de gérer son offre, en fonction de la saison, et de livrer ses commandes le jour de la distribution. Ce jeudi-


là, ils arrivent chacun leur tour dans le petit local de distribution, prêté par la Maison Familiale Rurale de Loudéac. Les bras chargés de pièces de bœuf au détail pour Noël Duault, de fromages de brebis pour Massumi Piel, de bouteilles d’huiles pour Fabienne Gicquel… Pour ces agriculteurs aussi, le système a ses avantages. « C’est sans perte. Ce qui est apporté est vendu, car commandé », fait remarquer Noël. « Ça peut nous permettre de toucher et de fidéliser une nouvelle clientèle », note Massumi, même si le recul manque encore pour le mesurer.

Consommer autrement

Un an après sa création, Té commissions compte 170 personnes inscrites sur son site. Dont une vingtaine de clients fidèles qui commandent chaque semaine. En moyenne, une quarantaine de paniers sont distribués chaque jeudi. Valérie, par exemple, ne vient qu’un jeudi sur deux. « Je fais un gros panier », indique la nouvelle adhérente. « Je viens de m’installer à La Motte et j’étais à la recherche de petits producteurs locaux auprès desquels m’approvisionner en frais. Je me suis inscrite dès que j’ai connu l’existence du site », raconte-t-elle. En « consomma’ctrice » revendiquée, « c’est vous que je cherchais depuis si lo ngtemps ! », lance de son côté Sandra, à l’équipe de Té commissions. « À la maison, on essaye vraiment de consommer autrement. Faire nos courses comme si nous allions chercher nos fruits et légumes dans notre jardin. Ici, non seulement, c’est bio mais c’est aussi local. » Maggy Huvelin sourit. « Té commissions, c’est aussi une histoire de convictions. C’est important pour nous de promouvoir le manger bien et le manger sain et de proposer une alternative aux supermarchés », avance l’agricultrice de La Motte. À moyen terme, le collectif aimerait atteindre une moyenne hebdomadaire d’une centaine de paniers distribués. L’ouverture récente d’un second point de retrait, le vendredi, au sein du café associatif de Laurenan, devrait attirer de nouveaux consommateurs. L’objectif est aussi de rallier de nouveaux producteurs. « Chaque nouveau produit amène des nouveaux clients », observe Maggy. Récemment un boulanger a rejoint les rangs de Té commissions. « Du pain, c’est top », lance Valérie. « Des œufs, ce serait bien aussi. Et pourquoi pas des légumes secs ou des petits biscuits ? » En toute suggestion…

CIRCUIT

S COUR TS

En vitrine... Fruits et légumes :

ferme de la Doudoutière (Saint-Connec) ; ferme de Kergouet (Saint-Gérand) ; Sandrine et Jérémy (Mohon)

Pommes et jus de pomme :

Pascale et Xavier Doussinault (Plestan) ; les Vergers de Guerlédan (Guerlédan)

Champignons : La Pleuroterie (La Harmoye) Fromages/produits laitiers : Chèvrerie de la Garenne (Plaintel) ; Bergerie du Mené (Plouguesnast) ; La Donaiterie (La Motte)

Volailles bio : ferme du Rocher (Lanfains) ; L’Atelier du Saule (Gomené) Viande bovine : ferme des Horizons (Mûr-de-Bretagne) Viande de porc : ferme des Trois Alouettes (Saint-Caradec) Veaux de lait et bœufs bio : Les Landes de Joubine (Trémorel)

Farines: Farines du commun (Laurenan) Fournil : Fournil de la Riante (Plénée-Jugon) Galettes: Les Galettes de Créneleuc (Laurenan) Huile de colza, miel : La Cavalerie (Saint-Gonnery) Tisane : La Tisanerie de la Mysmolie - ferme de Cardenoual (Buleon)

Comment ça marche ? Une fois inscrit sur le site de Té commissions, vous pouvez passer vos commandes à partir du jeudi 20 h et jusqu’au mardi 20 h. Chaque producteur y met régulièrement à jour la liste des produits disponibles, selon la saison. Le paiement du panier se fait au moment de son retrait : le jeudi de 17 h à 19 h, à la Maison Familiale Rurale de Loudéac et le vendredi, de 16 h à 18 h, au café associatif de Laurenan.

Plus d’infos :

www.te-commissions.fr ; Page facebook «Té commissions» Contacts : contact@te-commissions.fr ; Tél. 06 38 76 50 51 19


COMMU

NE

C O R L AY U N E PE TI TE V IL LE À LA CA M PA G N E Située à égale distance de Loudéac, de Pontivy ou encore de Saint-Brieuc, la commune de Corlay entend tirer parti de sa centralité. Une petite ville à la campagne qui souhaite aussi cultiver une réelle qualité de vie. À moins d’un an des échéances électorales, quel bilan tirez-vous de votre premier mandat ?

Nous avions un programme et nous l’avons réalisé presque en totalité. Seul, le chantier de restauration du clocher de l’église a pris du retard. Il s’explique par les exigences de l’administration qui voulait imposer une flèche pour un coût financier important. Finalement, ils ont renoncé. Nous avons perdu du temps, mais gagné de l’argent. Les travaux de rénovation de l’existant seront lancés à l’automne.

Quelle est votre plus grande satisfaction ?

À PIERRE-YVON CORBEL MAIRE DE CORLAY

Premier adjoint au maire entre 2008 et 2014, Pierre-Yvon Corbel a succédé à Roger Turmel, premier magistrat de la commune pendant près de deux décennies, en 2014. Aujourd’hui âgé de 68 ans, cet ancien comptable ne souhaite pas encore se prononcer sur l’éventualité de briguer un second mandat. 20

C’est l’inauguration, au début du mandat, d’un pôle maternel, d’un service d’accueil de loisirs sans hébergement et d’un relais parents assistantes maternelles. Il avait été initié par l’ancienne équipe municipale, mais c’est un équipement particulièrement important pour attirer de nouveaux habitants. La réalisation d’un nouveau lotissement et le lancement d’un programme de réhabilitation des logements vacants dans le bourg, devraient nous en donner les moyens.

Comment vivez-vous votre intégration au sein de Loudéac Communauté Bretagne Centre ? Compte tenu de notre position géographique, nous pouvions opter pour trois communautés de communes. Nous avons réalisé une étude sur les incidences et notre choix s’est finalement porté sur Loudéac. Aujourd’hui, je ne regrette rien. Pour autant, en même temps que ces collectivités s’agrandissent, elles disposent de plus en plus de compétences. J’ai le sentiment que plus on éloigne les centres de décision et moins on répond aux besoins des administrés.


C

orlay, au cœur des Côtes d’Armor... Sous un cheval stylisé et une photo du château, c’est ce slogan qui accompagne le logo de la cité. Depuis quelques semaines, la petite commune se retrouve aussi et surtout au cœur de l’actualité cinématographique ! Et elle le doit à une enfant du pays, la jeune réalisatrice Mélanie Auffret et son premier film : « Roxane ». Une comédie qui narre l’histoire de Raymond, un éleveur de poules bio menacé de faillite. Pour tenter d’y échapper, il songe à une idée folle : faire le buzz sur internet en mettant en scène ses poules dans des vidéos. Passionné en secret par le théâtre, il tente de sauver sa ferme et sa vie de famille en s’inspirant de Cyrano de Bergerac avec son actrice fétiche, une poule dénommée Roxane. L’été dernier, le tournage avec une affiche composée de Guillaume de Tonquédec, Léa Drucker, Michel Jonasz ou encore Jean-Yves Lafesse, avait suscité une certaine effervescence dans la commune. Depuis quelques semaines, la sortie du film dans les salles de cinéma a de nouveau généré l’engouement des spectateurs tout en braquant les projecteurs sur cette petite commune. Mais bien plus qu’aux poules, c’est au cheval que la commune de Corlay doit d’abord sa réputation. Pour ses courses disputées depuis 1842, mais également pour le cheval de Corlay, une race chevaline locale créée au début du XIXe siècle, à partir de croisements entre le bidet breton et des chevaux de sang. Aujourd’hui, outre la Maison du cheval qui retrace l’histoire passionnelle liant la commune à cet équidé, l’Équipôle du Petit Paris, apparaît comme un complexe unique regroupant une station de haras, un centre d’entraînement et un hippodrome. Il accueille chaque année de multiples manifestations : concours d’endurance, concours complet et d’attelage, sans oublier les courses hippiques. Et dans ce domaine, l’épreuve reine reste le grand cross country de début juillet.

En Bref

Popula tion : 9 57 hab Superfi itants cie : 1 3 80 hec Gentilé t ares : Corlay sienne , Corlays ien

Un bourg dynamique

Si la population de la commune est passée sous la barre des 1 000 habitants, il y a quelques années, l’ancien chef-lieu de canton affiche tout de même un réel dynamisme. Deux supérettes, deux bars, un restaurant, une boulangerie, un charcutier-traiteur, une maison de la presse, un fleuriste, deux salons de coiffure, une tapissière... le bourg accueille un large éventail de commerces de proximité. Dans une région plutôt marquée par les déserts médicaux, la commune apparaît bien dotée dans le domaine de la santé. On y compte en effet deux médecins, deux dentistes, deux kinésithérapeutes et deux cabinets d’infirmières, sans oublier une pharmacie. Parallèlement, outre un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), de 55 lits, qui affiche en permanence complet, Corlay dispose d’un service d’accueil de jour d’une dizaine de places. S’agissant de l’éducation, la commune dispose de deux écoles primaires qui affichent un effectif total de près de 130 écoliers. Le collège Pierre-An-Dall compte, quant-à-lui plus de 70 d’élèves. Économiquement, la commune est marquée par une prédominance de l’agriculture. Dans les zones artisanales désormais communautaires, les entreprises sont davantage implantées sur le territoire de la commune voisine du Haut-Corlay. 21


L'AGENDA

L’

UN ÉTÉ DE FESTIVALS De Malguénac à Langourla en passant par Trévé ou La Chèze, le Centre Bretagne va une nouvelle fois vivre un été au rythme des festivals ! Rock, blues, jazz, techno... il y en aura pour tous les goûts.

DU VENDREDI 2 AOÛT AU DIMANCHE 4 AOÛT À LANGOURLA

FESTIVAL DE JAZZ

Jazz in Langourla ne cesse de cultiver son originalité. Des rencontres insolites avec tous les talents du jazz dans un cadre bucolique, le théâtre de verdure à l’acoustique exceptionnelle. VENDREDI

SAMEDI 13 JUILLET À TRÉVÉ

TREV’ESTIVAL

Un festival familial et convivial... Tel sera, une nouvelle fois, l’objectif des organisateurs de cette 3e édition du Trev’estival. Au programme, à partir de 19 h 45 : bagad de Loudéac ; DJ Thompi ; Jekyll Wood ; Mask Ha Gazh ; Jérémy Frérot Kimotion. Tarif : 15 €, sur réservation ; 20 €, sur site. DU JEUDI 15 AU DIMANCHE 18 AOÛT À MALGUÉNAC

ARTS DES VILLES, ARTS DES CHAMPS

Rendez-vous incontournable des amateurs de jazz depuis plus de deux décennies, le festival Arts des villes, arts des champs, proposera une affiche éclectique.

SAMEDI

La Vie en Rose Trio ; Claire Michael Quartet ; Raul de Souza Quartet. DIMANCHE

Les stagiaires de la master class autour de Sébastien Giniaux ; Les Doigts de l’Homme ; Sara Lazarus Quartet Feat. Alain Jean Marie. Tarifs : billet soirée concerts : 22/27€ ; pass 2 jours : 40/45€ ; Pass 3 jours : 55/60€. www.jazzinlangourla.com

DU JEUDI 22 AU DIMANCHE 25 AOÛT, À LA CHÈZE

BLUES AU CHÂTEAU

Chaque année au mois d’août, le blues mène la vie de château dans les Côtes d’Armor. Cela se passe à La Chèze, musicale bien entendu ! JEUDI

Dik Banovich ; Julian Burdock & Danny Del Toro ; Little Steve & The Big Beat Feat. Kat Riggins.

JEUDI

VENDREDI

VENDREDI

SAMEDI

Three Days Of Forest ; Nemeth Potter Hekselman ; Émile Parisien Quintet ; Market Street. Ensemble Nautilis ; Bakos ; Craig Taborn & Dave King ; Brass Against. SAMEDI

Gangbé Brass Band ; Paris Monster ; Electric Bazar Cie ; Stolen.

Julian Burdock & Danny Del Toro ; Felicia Nielsen ; Jordan M. Young Solo ; Samantha Martins & Delta Sugar. Dik Banovich ; Geoff Achison Solo ; James & Black Duo ; Jordan M. Young Band ; Geoff Achison & UK Souldiggers. DIMANCHE

Balade Oiseau

Felicia Nielsen ; Jordan M. Young Solo ; James & Black Band ; Geoff Achison Band.

Tarifs : billet soirée, 20/14 € ; pass, 45 €. www.malguenac-festival.fr

Tarifs : dons libres. www.bluesauchateau.com

DIMANCHE

22

Ultra Renard ; Sébastien Giniaux & Chérif Soumano ; Belmondo Quintet Feat. Éric Legnini.


LES

T S S E E IS

VA

LEESS ENN

I C A É D U LO T 2019

OÛ A / T E L JUIL

S N O I T A M I AN S E T I U T A GR V

QUARE A À É T ’É L

OÛT

U 21 A UILLET A J 7 1 U D NS ANIMATIO QUAREV EXPO ET DI, 16H30 - PARC A MERCRE

’LOUDIA AOÛT D S I D E R 21 ROBIN S MERC ILLET AU RE ABBÉ

LE

U H - SQUA S DU 17 J CONCERTDI, À PARTIR DE 19 MERCRE

SSOS

DES A S I D U E J LES

ÛT T AU 29 AOME E L IL U J 4 EPAS DU HIPPODRO SOIRÉE RPARTIR DE 19H JEUDI, À S

LES V

ELLE P A H C S AOÛT E SD ET AU 23 L IL U J 9 1 ENDREDI U NS D ANIMATIO LLES T E S T R CONCE I, 20H - CHAPE VENDRED

PROGRAMME COMPLET ET INFORMATIONS SUR WWW.VILLE-LOUDEAC.FR


L'AGENDA

L’

ANIMATIONS MUSICALES LES MERCREDIS D’LOUDIA

Du 17 juillet au 21 août, place de l’Église, apéro-concert, le mercredi dès 19 h avec des groupes locaux, suivi à 20 h de la programmation professionnelle. Un moment convivial en plein air et en musique. 17 JUILLET Le Bour/Bodros quintet – Ronan Pinc/Morwenn Le Normand. 24 JUILLET Chamad Shango – Sleeper Bill and Mr Tof 31 JUILLET Titom – Youenn Bodros/Elouan Le Couls 7 AOÛT Hot Rod 56 – Ronan One Man Band 14 AOÛT Les Tireux d’Roches – Zon’j 21 AOÛT Blejean Bros/N .Quemener – Mc Carthy Trio

SONS DE BRETAGNE & D’AILLEURS, DE L’OUST À GUERLEDAN

De Merléac à Guerlédan, en passant par Le Quillio et Saint-Caradec, des concerts en plein air ou dans les chapelles. À partir de 20 h. 4 JUILLET Kaloneu Derv Bro Pondi (chœur d’hommes). Chapelle Sainte Suzanne, à Mûr-de-Bretagne. 11 JUILLET Jean-Charles Guichen (guitare solo). Centre géodésique de la Région Bretagne, à Saint-Caradec. 30 JUILLET Bagad Kerlenn Pondi. Chapelle Saint-Jean, à Mûr-de-Bretagne. 1 ER AOÛT Menguy / Le Pennec (flûte / cistre). Site néolithique de Lorette, à Le Quillio. 6 AOÛT Yannig Noguet et Ronan Robert (duo accordéons). Lac de Bosméléac, à Merléac. 8 AOÛT Trio Géraldine Chauvel (chant, percussions et violoncelle). Chapelle Saint Pabu, à Guerlédan-Saint-Guen. 13 AOÛT Ronan Pinc et Fabien Robbe (violon, piano). Site néolithique de Coat Correc, à Mûr-de-Bretagne. 20 AOÛT Filiztek Trio (musique Kurde–duduk, saz, percussions). Chapelle Saint Jacques, à Merléac. 22 AOÛT Gilles Servat (duo chant et piano). Chapelle Saint Elouan à GuerlédanSaint-Guen.

24

JEUDIS MUSIQUE À PONTIVY

Comme chaque été, le festival de musique de Pontivy, propose des concerts en plein air, tous les jeudis, à 21 h. Repli au palais des congrès en cas d’intempéries. 11 JUILLET Mask Ha Gazh - Place Anne de Bretagne 18 JUILLET Kerlenn Pondi - Parking des Pyramides 25 JUILLET Positive Roots Band - Place Anne de Bretagne 1 ER AOÛT Tournée Fun Radio - Parking des Pyramides 8 AOÛT Diane Tell - Square Lenglier 15 AOÛT Louyena - Square Lenglier 22 AOÛT Les accords’ de Léon - Plage municipale, rue de la Cascade

LES VENDREDIS DES CHAPELLES

Des moments artistiques conviviaux au sein des chapelles de Loudéac proposés par les comités de quartier pour découvrir un patrimoine méconnu de façon insolite. Le vendredi, à partir de 20 h. 19 JUILLET Chapelle des Parpareux : Claude Le Baron, Catherine Pasco, Patrick Lancien, Tanguy Le Doré (musique bretonne). 26 JUILLET Chapelle de Cadélac : Pierre Josquin Goisbault (Folks Songs). 2 AOÛT Chapelle de Trévé : Non solo Barocco (musique baroque). 9 AOÛT Chapelle de Saint Guillaume : Tomoko Uemura (flûte). 16 AOÛT Chapelle de Saint Maurice : Beautiful Brothers (chants de marin). 23 AOÛT Chapelle du Ménec : Duo N’Oriant (musique indienne).

LES SAMEDIS DE LA PLACE DU MARTRAY

Sous un ciel de parapluie, la place du Martray, à Pontivy, sera une nouvelle fois l’épicentre des animations estivales avec un espace détente, une armoire à livres, un babyfoot et des concerts gratuits tous les samedis à 17 h. 6 JUILLET Yann Callac (reprises des années 1970). 13 JUILLET Breizh Sound System (musiques jamaïcaines). 20 JUILLET Yannig Raud (chansons folk, blues, reggae). 27 JUILLET Leandre (compositions et reprises françaises et bretonnes, accompagnées d’un piano ou d’une guitare). 3 AOÛT Mark Keen (reprises et compositions jazz, blues, rock,swing). 10 AOÛT Karl Halby (blues traditionnel). 17 AOÛT Flanaghan (homme orchestre).


L'AGENDA

L’

ANIMATIONS NATURE ET ENVIRONNEMENT Animations nature de Centre Morbihan Communauté

Les mercredis d’Aquarev, à Loudéac

9 JUILLET À BAUD ET 20 AOÛT À LOCMINÉ Atelier plantes sauvages comestibles Reconnaissance, utilisations culinaires et médicinales et atelier cuisine avec les plantes, partage d’un apéro sauvage.

17 JUILLET Partir en livres (lectures + atelier), avec la médiathèque.

Du 9 juillet au 27 août, des animations nature sont proposée par Centre Morbihan Communauté. L’inscription est obligatoire auprès de l’office de tourisme, à Locminé.

11 JUILLET À GUÉNIN Balade de la diversité Découverte de la vie présente au cœur de la nature : oiseaux, batraciens, reptiles, papillons, libellules, plantes… 16 JUILLET À BIGNAN, 30 JUILLET À MORÉAC ET 8 AOÛT À SAINT-BARTHÉLÉMY Découverte des poissons et initiation à la pêche. 18 JUILLET À PLUMELIN ET 1 ER AOÛT À BULÉON Rallye en famille Une intrigue, une affaire mystérieuse est révélée aux participants. L’objectif ? La résoudre, et pour y parvenir il va falloir surmonter des épreuves en équipe et relever des défis en pleine nature ou au cœur du bourg ! 23 JUILLET À BILLIO, 25 JUILLET À LA CHAPELLE-NEUVE ET 22 AOÛT À SAINT-JEAN-BRÉVELAY Jeux buissonniers La nature nous offre de beaux jouets si l’on prend le temps de les observer ! 6 AOÛT À PLUMELEC Découverte de la vie de la forêt Vie et gestion d’une parcelle forestière. 13 AOÛT À EVELLYS/NAIZIN Peindre avec la nature Réalisation de pinceaux et d’une palette de peinture avec des éléments naturels, suivie d’un moment de créativité ou chacun pourra laisser cours à son imagination. 27 AOÛT À GUÉHENNO Découverte nature à la ferme de Brémelin Balade au ruisseau, observation des biches, des faons et du cerf, construction de cabanes avec la technique du noisetier tressé, pêche à l’épuisette et observation de la microfaune du ruisseau. Goûter bio !

Pratique

Départ des animations à 14 h. Lieu de rendez-vous donné à l’inscription. Contact : 02 97 60 49 06 www.centre-morbihan-tourisme.bzh

26

Chaque mercredi de l’été, venez profiter du parc de loisirs Aquarev et participez en famille aux ateliers et animations gratuits, pour petits et grands, proposés sur le thème des « plantes médicinales ».

24 JUILLET Atelier chocolat autour des plantes, avec Yann Rocaboy, chocolatier de la « Boutique Chocola’thé ». 31 JUILLET Atelier culinaire : pesto de plantes, avec Annie Michard, naturopathe. 7 AOÛT Atelier de fabrication d’un baume au calendula, avec Typhaine Dessoly, « paysanne distillatrice ». 14 AOÛT Balade nature à la découverte des plantes d’Aquarev, avec Pierre Danet, botaniste. 21 AOÛT Atelier tisanes, avec Florence Goulley, herboriste

Pratique

Le mercredi à 16 h 30, au parc de loisirs Aquarev, route de Rennes, à Loudéac. Contact : 02 96 66 85 00 - www.ville-loudeac.fr

Animations environnement de Pontivy Communauté

Du 7 juillet au 28 août, des animations environnement sont proposées sur l’ensemble du territoire de Pontivy Communauté. Tout le monde peut y participer gratuitement mais les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte. Attention, le nombre de places par animation est limité. DIMANCHE 7 JUILLET De 14 h à 18 h, au Sourn L’arbre à sensations ! LUNDI 8 JUILLET De 10 h à 17 h, à Pontivy L’atelier des graines MERCREDI 10 JUILLET De 14 h à 15 h, de 15 h à 16 h et de 16 h à 17 h, à Noyal-Pontivy Visite commentée des ruches de M. Marteil, à la découverte des abeilles JEUDI 11 JUILLET De 14 h à 17 h, à Kergrist (Sur)vie en pleine nature et biodiversité VENDREDI 12 JUILLET De 14 h à 18 h, à Neulliac Initiation au Clownthéâtre


MARDI 16 JUILLET De 14 h à 17 h, à Crédin Atelier récup’ couture MERCREDI 17 JUILLET De 14 h à 17 h, à Saint-Connec Gelées et cookies aux fleurs du jardin et plantes sauvages SAMEDI 20 JUILLET À 15 h et à 17 h, à Saint-Thuriau Spectacle : la légende dorée de vieux Néon MARDI 23 JUILLET De 10 h à 14 h, à Guern Atelier culinaire expérimental : pâtes fraîches MERCREDI 24 JUILLET De 10 h à 17 h, à Sainte-Brigitte Atelier récup’ : mon carnet de voyage VENDREDI 26 JUILLET De 10 h à 12 h, à Gueltas Initiation à la sylvothérapie LUNDI 29 JUILLET De 14 h à 16 h, à Rohan Balade nature en canoë

MERCREDI 21 AOÛT De 14 h à 17 h, à Saint-Gonnéry Découverte de Louarnig park : l’écluse des jeux bretons JEUDI 22 AOÛT De 14 h à 16 h 30, à Kerfourn Les huiles essentielles VENDREDI 23 AOÛT À 18 h 30, à Cléguérec Spectacle aérien conté: le géant aux fruits d’or et de glace MARDI 27 AOÛT De 14 h à 16 h, à Croixanvec Initiation au design en permaculture MERCREDI 28 AOÛT De 10 h à 17 h, à Réguiny Atelier récup’ : la boite cadeau

Pratique

L’inscription (obligatoire) s’effectue en ligne via Google drive (https://goo.gl/ie9ic3). Contact : 02 97 25 04 10 - www.tourisme-pontivycommunaute.com

MARDI 30 JUILLET De 14 h à 17 h, à Bréhan Atelier objectif zéro déchet : produits d’hygiène féminine et des bébés

JEUDI 8 AOÛT De 14 h à 17 h, à Radenac Balade conteur d’eau MERCREDI 14 AOÛT De 14 h à 16 h, à Saint-Aignan Balade nature sensorielle DIMANCHE 18 AOÛT De 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h, à Malguénac Les oiseaux, ces musiciens hors-pair : apprendre à reconnaitre les chants d’oiseaux par la méthode de Dominique Boucharel: j’écoute, je décode, j’identifie

Pratique

Pour chaque balade, rendez-vous devant l’église de la commune, à 14 h 30. Contact : 06 82 37 81 48 www.centrebretagne.com

L’atelier d’Amélie

Du 12 juillet au 23 août, retour vers le passé pour petits et grands, place à l’imagination pour les plus jeunes et à la mémoire pour les autres. Après collectage de différents matériaux, petits bateaux, sifflets, et autres jouets de « Patous » seront de retour. N’oubliez pas vos couteaux. Repartez à la maison avec vos créations.

Jeudi 18 juillet Plage de Beau Rivage, Caurel. Jeudi 25 juillet Sous le tipi d’Aquarev, Loudéac.

VENDREDI 2 AOÛT De 14 h à 18 h, à Saint-Gérand Atelier culinaire : Le petit-déjeuner généreux et équilibré

MERCREDI 7 AOÛT De 14 h à 17 h, à Pleugriffet Atelier bricolorécup’ : insectes et drôles de bêtes pour le jardin

LUNDI 12 AOÛT À UZEL Balade nature sur les chemins buissonniers : dans la campagne uzelaise, laissez-vous guider le temps d’une après-midi vers une découverte sensible et pédagogique de la faune et flore locales.

Vendredi 12 juillet Musée des Métiers, La Chèze.

MERCREDI 31 JUILLET De 14 h à 17 h, à Séglien Atelier poterie : chante pluie

MARDI 6 AOÛT De 10 h à 17 h, à Silfiac Tout savoir sur le plantain et le pissenlit

LUNDI 5 AOÛT À LE MENÉ – PLESSALA Découverte nature sur le chemin du Livoyer : une après-midi pour parcourir des sentiers recelant de multiples trésors, propices à la rencontre nature ! Une mosaïque d’habitats où se fondre pour mieux connaître la vie sauvage qui s’y développe !

Les balades d’Edwige

Du 15 juillet au 12 août, venez-vous balader et découvrir la faune et la flore du Centre Bretagne, avec Edwige Renaud, animatrice nature. LUNDI 15 JUILLET À LA CHÈZE Balade-nature le long du Lié : laissez-vous couler dans des espaces emplis de nature à l’interface entre l’eau et la terre, à la rencontre de la vie sauvage qui palpite à l’ombre des arbres des bords de rivière…

JEUDI 1ER AOÛT Rond-point du Lac, Guerlédan (Mûr-de-Bretagne). JEUDI 8 AOÛT Val de Landrouët, Merdrignac. VENDREDI 23 AOÛT Musée des Métiers, La Chèze.

Pratique

Rendez-vous à 14 h 30. Contact : 02 96 28 51 41 www.centrebretagne.com

LUNDI 22 JUILLET À LAURENAN Sortie nature sur les chemins ! Aiguisons nos sens pour nous laisser surprendre par le vol d’un papillon, le frémissement d’une libellule ou la grâce d’une discrète plante des bords de chemins... Une sortie pour s’immerger dans le sauvage ! LUNDI 29 JUILLET À TRÉVÉ Sortie-nature en bord d’étang, à la découverte des espèces qui peuplent les abords des eaux calmes où néanmoins la vie foisonne !

27


L'AGENDA

L’

VISITES GUIDÉES DU PONTIVY MÉDIÉVAL ET NAPOLÉONIEN Tout au long de l’été, l’office de tourisme de Pontivy Communauté propose des visites guidées pour découvrir le riche passé de la cité des Rohan et de Napoléonville. Réservation au 02 97 25 04 10.

Du pont d’Ivy à Napoléonville

Le moine Ivy, la famille des Rohan, Napoléon Bonaparte, chacun à sa manière su créer, façonner et mettre en scène Pontivy. Bijou patrimonial insoupçonné, la ville fut capitale d’une des plus puissantes familles de Bretagne, les Rohan, puis devint une des deux seules cités de France à porter dans ses rues et ses monuments, une image aussi claire de la pensée de Napoléon Ier. Plongez avec votre guide dans l’histoire du Pontivy aux deux visages, transformé par 14 siècles d’histoire.

Il était une fois... Le Pontivy des Rohan

Les Rohan, deuxième famille la plus puissante de Bretagne, firent de Pontivy leur chef-lieu. Votre guide vous emmènera de la basilique Notre-Dame-de-Joie jusqu’au château, en passant par les ruelles piétonnes et ses charmantes maisons à colombage. Découvrez 1000 ans d’histoire ! Les mardis 9 et 23 juillet et 6 et 20 août. Rdv à 10 h 30, à l’office de tourisme. Plein tarif, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €. Durée 1 h 30.

En juillet et août, du lundi au samedi. Rdv à 15 h, à l’office de tourisme. Plein tarif, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €. Durée 1 h 30.

Premier pas vers la réouverture du château

La Ville de Pontivy et l’office de tourisme sont heureux d’entrouvrir les portes du château pour l’été 2019. La visite sera entièrement dédiée à la forteresse, des origines à nos jours, du temps des Rohan au temps des dernières restaurations. Pour les intérieurs, les travaux en cours ne permettent pas encore d’y pénétrer. Mais franchir le portail et accéder à la cour oui, uniquement avec votre guide !

En juillet et août, du lundi au samedi. Rdv à 11 h à l’office de tourisme. Plein tarif, 3 € ; tarif réduit, 2 €. Durée 1 h.

En famille et en costume

Les enfants rêvent de porter des costumes de princesse, de soldats d’une lointaine époque… Mais traînent la patte lors des visites guidées. Solution toute trouvée : découvrez le quartier napoléonien en famille… et en costume ! Fille, garçon et guide, à chacun sa tenue ! En juillet et août, le mercredi. Rdv à 10 h 30, à l’office de tourisme. Tarif unique, 5 €. Durée 1 h. 28

Il était une fois Napoléonville

Il fallait un homme tel que Napoléon Ier pour créer en un siècle une ville nouvelle : Napoléonville. Votre guide vous emmènera de la grande place d’arme autour de laquelle sont mis en scène tous les édifices à l’image du pouvoir de l’Empereur, jusqu’aux romantiques maisons bourgeoises du quartier résidentiel. Découvrez ainsi une des deux seules villes napoléoniennes de France ! Les mardis 16 et 30 juillet et 13 et 27 août. Rdv à 10 h 30, à l’office de tourisme. Plein tarif, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €. Durée 1 h 30.

Napoléoncode : à la recherche du trésor des Bonaparte

Votre mission si vous l’acceptez, résoudre les énigmes qui vous permettront d’évoluer dans Napoléonville et de repartir avec une partie du trésor des Bonaparte. Si vous vous sentez capables de résoudre le Napoléoncode, cette visite est pour vous ! Les jeudis 18 juillet et 8 août. Rdv à 10 h 30, à l’office de tourisme. Plein tarif, 7 € ; tarif réduit, 5 €. Durée 1 h 15.


CARTON VOYAGEUR - Musée de la carte postale

3 Avenue Jean Moulin 56 150 Baud www.lecartonvoyageur.fr

GRATUIT pour les - 26 ans Retrouvez-nous sur :

PARC DE LOISIRS Leisure Park

Osez le bonheur ! Le Rohic - Saint-Nicolas-des-Eaux - 56930 PLUMÉLIAU Tél. : 02 97 51 90 10 - labaladeduperenicolas@orange.fr www.la-balade-du-pere-nicolas.com


L'AGENDA

L’

EXPOSITIONS Pile-Poil

L’abbaye de Bon-Repos propose aux visiteurs de découvrir une exposition originale autour de la pilosité. De l’animal à l’homme en passant par le végétal, « Pile-Poil » souhaite apporter un nouveau regard sur le poil, considéré par beaucoup comme indésirable dans nos sociétés modernes. La première pièce de l’exposition, consacrée à la science, permet de comprendre comment pousse le poil, de quoi il se compose, mais pas seulement. Le public s’aventure ensuite dans un espace consacré au poil, chez l’animal. Qu’il serve de camouflage, de protection contre le froid, contre les prédateurs... L’exposition se termine par une approche historique et culturelle. Véritable langage du corps, le poil a tendance à révéler notre âge, notre personnalité, notre religion, nos convictions... Abbaye de Bon Repos. Jusqu’au 31 août, tous les jours de 10 h à 19 h. www.bon-repos.com

Rol’in’town

La commune de Cléguérec a souhaité mettre à l’honneur Rol, sculpteur, créatif et original, dont les œuvres vous ouvrent au monde, à « son » monde imaginaire, rempli de poésie. Chez Rol tout remonte au temps de l’enfance. Fasciné par le feu, il y est initié par un maréchal ferrant. De cette relation précoce avec le métal, il fera un métier, tuyauteur soudeur, pendant des années de chantiers à travers la France. Mais c’est à Paris que l’envie profonde d’en faire un art s’affirme. En 1978, l’année du retour en Bretagne, dans le joli village de Kerrault à Cléguérec, l’artiste installe son atelier. Commence une belle aventure, des sculptures sortent de l’atelier (environ 300 !) avec l’exigence, la connaissance, le savoir-faire de l’artiste et l’amour du travail bien fait. Rol joue avec les contraintes. La diversité des modes d’assemblage, la variété d’aspect et de forme initiale du matériau multiplient les degrés de liberté tantôt redonnant une seconde vie à des outils centenaires « joindre l’outil à l’agréable », tantôt soumettant le métal à l’idée première. Bourg de Cléguérec : sur la place Pobéguin, en mairie, au centre culturel et dans les commerces. Du 7 Juillet au 15 septembre.

L’arbre à vœux

Depuis plus de 15 ans, l’abbaye de Bon-Repos associe création artistique contemporaine et valorisation du patrimoine. Cette saison, Trevor Leat propose « L’arbre à vœux », une sculpture de plus de 6 mètres de hauteur installée au centre du cloître. En combinant techniques traditionnelles et monumentalité, il façonne de véritables géants en osier. Symboles de force, de sagesse et de longévité, les arbres à vœux ont aussi une signification sacrée, spirituelle et culturelle. Lorsque le vent souffle à travers les bandes de tissu, les bons vœux sont libérés et répandus à travers le monde jusqu’à ce que leur désintégration marque l’accomplissement du souhait. L’artiste nous invite à y déposer nos vœux Abbaye de Bon Repos. Jusqu’au 31 août, tous les jours de 10 h à 19 h. www.bon-repos.com 30


Béton, un autre regard sur le patrimoine local

Le béton, matériau méconnu mais pourtant tellement utilisé depuis l’antiquité. Souvent associé aux constructions bon marché, il a pourtant fait l’objet de nombreuses recherches dès le XIXe siècle et se révèle très technique à mettre en œuvre. Béton banché, béton armé, structurel ou décoratif, il s’adapte à toutes les contraintes. De grands architectes s’en sont emparés comme matériau de prédilection : Hennebique, Perret, Le Corbusier, Niemeyer ou, plus récemment ,Ricciotti. Sur le territoire de Pontivy Communauté on peut noter les noms de Ramonatxo, Roynard... Venez découvrir un pan de notre histoire et ouvrez l’œil, le béton est partout. Électrothèque du lac de Guerlédan à Saint-Aignan. Jusqu’au 31 octobre. www.musee-electricite-guerledan.com

Topologie(’s) singulière(s)

La gravure constitue la part essentielle de l’activité plasticienne de Nelly Buret qui est étroitement liée à l’aquarelle et aux carnets qu’elle trace de signes singuliers qui jouent avec le regard et infusent des présences… À l’image du parcours de la graine de lin produite dans les pays Baltes, à la culture et la transformation de la plante en Bretagne et l’exportation des étoffes de lin vers les Amériques via l’Espagne, Nelly Buret présente un voyage singulier mettant en esquisse un archipel de matières, de formes, de supports… racontant ses états d’âme, ses histoires familiales, sa réinterprétation artistique de l’histoire et du voyage ancestrale des « Toiles Bretagnes ». Maison des toiles à Saint-Thélo et Atelier du tissage à Uzel. Du 1er juillet au 31 août, du mardi au dimanche. www.laroutedulin.com

Le Corbusier, de la carte postale à l’œuvre d’art

Le Corbusier est né pendant l’âge d’or de la carte postale, époque où elle devient un média de masse et un objet populaire. Voyageur infatigable, il a réuni tout au long de sa vie près de 2 300 cartes postales qui viennent intégrer le processus de création de cet artiste protéiforme. Elles sont ainsi une source d’inspiration cachée dont on trouve la trace à travers ses peintures, sculptures et créations architecturales. Cette nouvelle exposition temporaire reprend une partie de ses photos, dessins, croquis, illustrations, tableaux et plans. Musée de la carte postale à Baud. Jusqu’au 30 décembre, du mardi au dimanche. www.lequatro.fr 31


CULTUR

E

LES EXPOSITIONS

En juillet et août, ouvert tous les jours de 11 h à 13 h et de 14 h à 19 h. Entrée libre et gratuite.

LES VISITES FLASH

DO M AI NE DE KE RG UÉ HE NN EC : UN NO UV EA U CH AP IT RE Cet été, Kerguéhennec ouvre un nouveau chapitre de sa déjà longue histoire. Avec l’inauguration, au premier étage du château, d’un nouvel espace dédié au fonds Tal Coat, le département du Morbihan valorisera son importante collection d’œuvres de ce peintre majeur de la seconde moitié du XXe siècle, riche de quelque 1 200 œuvres. Les huit salles du parcours, réparties en quatre séquences chronologiques, permettront de traverser 60 années de création. Une salle thématique, consacrée aux autoportraits, permettra de comprendre l’évolution de l’œuvre. Deux cabinets d’art graphique ponctueront le parcours : le premier consacré aux dessins des années 30, le second aux gravures des années 70. Parallèlement, une douzaine d’artistes présenteront leurs œuvres dans le cadre de la traditionnelle exposition estivale baptisée « Flora maxima ».

Pratique

Domaine de Kerguehennec 56500 Bignan 02 97 60 31 84 www.kerguehennec.fr

Kerguéhennec art / architecture / paysage

DE JUIN À SEPTEMBRE

#été dossier de presse

Du 1er juillet au 2 septembre, tous les jours sauf samedi, visites flash (20 mn). Gratuit 14 h 30 : Exposition permanente Tal Coat 15 h : Exposition Flora Maxima 15 h 30 : Présentation historique du domaine 16 h : Les intérieurs du château 16 h 30 : Exposition Flora Maxima

LES MERCREDIS DE KERGUÉHENNEC

Des animations sont proposées tous les mercredis, à partir de 15 h. Enfants à partir de 5 ans accompagnés d’adultes. Tarif : 6 € ; 4 € dès la 2e personne. 10 juillet. Jeux buissonniers Atelier [nature] fabrication de petits instruments de musique en bois avec Maxence Cadet. 17 juillet. Atelier Sur le motif Marcher, créer - Atelier [art] en lien avec la collection permanente Tal Coat. 24 juillet. Visite d’atelier d’artiste en résidence Rencontre avec un artiste accueilli en résidence au domaine et visite de l’atelier. 31 juillet. Peindre avec la nature Atelier [nature] mené par l’association Des graines et des brouettes. 7 août. Atelier mené par l’Atelier régional de restauration Atelier [art] réalisation de maquettes avec l’Atelier régional de restauration d’œuvres sculptées. 14 août. Atelier Sur le motif Marcher, créer - Atelier [art] en lien avec la Collection permanente Tal Coat. 21 août. Visite d’atelier d’artiste en résidence Rencontre avec un artiste accueilli en résidence au domaine et visite de l’atelier. 28 août. Atelier Les dessins du 3e jour Atelier [art] autour de l’oeuvre de Marc Couturier.

LES DIMANCHES « DÉCOUVERTE » BIGNAN (56) KERGUEHENNEC.FR / KERGUEHENNEC

32

Du 7 juillet au 1er septembre, tous les dimanches, en continu, de 15 h et 17 h. Enfants à partir de 3 ans accompagnés d’adultes. Gratuit.


Prend moi en photo et présente la, -4€ EN BILLETERIE !

VISITES GUIDÉES Du 8 juillet au 31 août Découvrez les visites phares de l’été à Pontivy !

Du lundi au samedi 11h : 1er pas vers la réouverture du château 15h : Du pont Ivy à Napoléonville Plus d'informations : Office de Tourisme de Pontivy Communauté www.tourisme-pontivycommunaute.com

Sur réservation : 02 97 25 04 10


CULTUR

E

l’art 5 juil.15 sept. dans les 2019 chapelles Pays de Pontivy 15 artistes I SS U vallée du Blavet RÉ E GU U N D IA LOcontemporains ( morbihan ) 20 sites 02.97.51.97.21 Visites libres et gratuites patrimoniaux Chaque été depuis près de trois décennies,artchapelles.com

L’Art dans les chapelles, invite des artistes contemporains à dialoguer avec le patrimoine religieux de la région de Pontivy. Du 5 juillet au 19 septembre, une quinzaine d’œuvres seront présentées dans des chapelles des XVe et XVIe siècles.

Établir un dialogue entre la création contemporaine et le patrimoine religieux ! À l’aube des années 90, tel était l’objectif des créateurs de la manifestation L’Art dans les chapelles. Près de trois décennies plus tard, elle est devenue un événement culturel majeur en Bretagne et accueille chaque année plus de 70 000 visiteurs. Trois circuits balisés vous conduisent sur un parcours qui relie le paysage à la chapelle, la peinture contemporaine à la peinture polychrome, l’architecture religieuse à la sculpture d’aujourd’hui. De Cléguérec à Melrand en passant par Pontivy, Guern, SaintThuriau ou encore Plumeliau, une quinzaine d’artistes ont ainsi investi les chapelles. La grande majorité des œuvres présentées font l’objet d’une production particulière et certaines ont même été réalisées in situ, dans le cadre d’une résidence. Tout au long de l’été, c’est donc une double invitation qui vous est proposée pour découvrir la création de notre époque et porter un regard nouveau sur notre patrimoine.

La vingtaine de sites est répartie en trois circuits (vert, bleu et rouge), à parcourir en voiture. Un guide accueille les visiteurs sur chaque site de la manifestation pour présenter l’œuvre et la chapelle. Pour compléter la visite, il est possible de se procurer le livret de visite, vendu 5 €. Il rassemble la carte des circuits, les informations sur les chapelles et les œuvres. Juillet et août : ouvert tous les jours de 14 h à 19 h, sauf le mardi. Visites thématiques Pour ceux et celles qui souhaitent approfondir leurs connaissances de la manifestation, des visites thématiques sont proposées pour se plonger au cœur du travail des artistes. Vendredi 12 juillet et mercredi 21 août, de 16 h à 18 h. Tarif : 5 € ; gratuit pour les moins de 12 ans. Ateliers nomades Les mardis 16 et 30 juillet et 13 et 27 août, L’Art dans les chapelles invite petits et grands à expérimenter une pratique artistique autour de l’œuvre d’un artiste. Ouvert à tous. De 14 h à 17 h. Tarif : 5 € ; gratuit pour les moins de 12 ans.

Marc Couturier “Tutto per tutti” (détail), chapelle de la Trinité, Domaine de Kerguéhennec, Bignan, 2018 - Photo : © Aurélien Mole I design graphique : composite-agence.fr

34

l’art 5 juil. dans les 201915 sept. chapelles 15 artistes contemporains 20 sites patrimoniaux

Pays de Pontivy vallée du Blavet ( morbihan )

02.97.51.97.21 artchapelles.com

Marc Couturier “Tutto per tutti” (détail), chapelle de la Trinité, Domaine de Kerguéhennec, Bignan, 2018 - Photo : © Aurélien Mole I design graphique : composite-agence.fr

Point accueil-information : Les Bains Douches 11, quai Presbourg - Pontivy Maison du chapelain Lieu-dit Saint-Nicodème - Pluméliau. 02 97 51 97 21 www.artchapelles.com


Crédit photo : Istock

Craquez à tous moments pour les chips BRET’S

FABRICATION

Des saveurs justes et authentiques Des pommes de terre, de l’huile de tournesol, des arômes naturels, une teneur limitée en sel,

Et c’est TOUT !

FRANÇAISE Altho Route de St Caradec - 56920 St Gérand

www.brets.fr

Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr

un projet,

une création,

une impression… imprim

la solution

votre imprimeur conseil en numérique, offset et rotative Catalogue, plaquette d’entreprise, flyer, fiche, affiche, papier à lettre, chemise, enveloppe, cartes commerciales, calendrier, set de table, carnet autocopiant, liasse informatique, autocollant, étiquette, bulletin, livre…

39 rue de la Villeneuve - Bâtiment Ambrose n° 7 - 56100 LORIENT Tél. 02 56 37 01 88 - Port. 06 81 72 08 10 www.irisimprim.fr - mail : irisimprim@sfr.fr

31 Juillet, 2, 3, 5, 7, 9 & 10 Août 2019 ABBAYE DE BON REPOS

BON REPOS SUR BLAVET (22)

Licence producteur de spectacle N°2-1099068 -Diffuseur de spectacle N°3-1099069

Conception graphique : www.charlottemevel.com - Illustration : Brucero

WWW.BONREPOS.BZH 02 96 24 85 28


CULTUR

E

SO N ET LU M IÈ R E D E UN SPE CTA CLE FLAM BOY ANT Chaque été, depuis maintenant plus de trois décennies, l’abbaye de Bon Repos devient, l’espace de quelques soirs, le théâtre d’une fresque en « son et lumière », retraçant l’histoire du Centre Bretagne. Une scène de deux hectares avec, en toile de fond, la façade de l’abbaye de Bon Repos... Cet espace grandiose est, chaque année, le théâtre d’une reconstitution retraçant l’histoire du Centre Bretagne. Produite par l’association Racines d’Argoat, elle est aujourd’hui considérée comme l’un des plus beaux et grands spectacles « son et lumière » de France. Cavaliers, techniciens, danseurs et bien sûr costumiers... depuis sa création, ce spectacle a été joué et porté par plus de 3 000 bénévoles. Cette année, ils seront plus de 350 à se mobiliser pour vous entraîner dans un spectacle haletant, riche en émotions, où l’inattendu vous attend. Un son et lumière qui a déjà transporté plus de 200 000 spectateurs et qui devrait en ravir encore davantage, cet été.

Pratique

Spectacle historique : 31 juillet, 2, 3, 5, 7, 9 et 10 août. À partir de 22 h 30, à l’abbaye de Bon Repos, Saint-Gelven. Tarif prévente : adultes, 18 € ; enfants (5-12 ans), 10 €. Tarif plein : adultes, 21 € ; enfants (5-12 ans), 12 €. Renseignements et réservations : 02 96 24 85 28 / www.bonrepos.bzh

Le village de Conomor Avant le spectacle, découvrez le village de Conomor : animations, village d’artisans locaux, restauration... Gratuit.

31 Juillet, 2, 3, 5, 7, 9 & 10 Août 2019 ABBAYE DE BON REPOS

BON REPOS SUR BLAVET (22)

Licence producteur de spectacle N°2-1099068 -Diffuseur de spectacle N°3-1099069

Conception graphique : www.charlottemevel.com - Illustration : Brucero

WWW.BONREPOS.BZH 02 96 24 85 28

36


LE GRAND PARC DU MORBIHAN

IONS 40 ATTRACT acle et un spect

PLUMELIN/LOCMINE kingoland.com

37


LE LUNDI 11 h - 12 h 30 : optimist 14 h - 15 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 16 h - 17 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 17 h 30 - 18 h 30 : paddle géant

LE MARDI & LE JEUDI 09 h - 10 h 30 : paddle fitness 11 h - 12 h 30 : paddle géant 14 h - 15 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 16 h - 17 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak

LE MERCREDI 09 h 30 - 10 h 30 : paddle découverte 11 h - 12 h 30 : optimist 14 h - 15 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 16 h - 17 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 17 h 30 - 18 h 30 : paddle géant

LE VENDREDI 09 h - 10 h 30 : paddle découverte 11 h - 12 h 30 : optimist 14 h - 15 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak 16 h - 17 h 30 : catamaran, paddle, canoë-kayak + location de paddle et canoë-kayak

LE DIMANCHE 14 h - 18 h 30 : location de paddle et canoë-kayak TARIFS : LOCATION : 5 €/40 € la carte de 10 séances SÉANCE ACCOMPAGNÉE : 7 €/50 € la carte de 10 séances ● ATTENTION : il est obligatoire de savoir nager pour pratiquer les activités.

i INSCRIPTIONS : tous les lundis de 09 h 30 à 10 h 30

02 96 67 45 40


Redonnez vie à vos intérieurs

Peinture, tapisserie, revêtements muraux, revêtements de sols, staff, ravalement, décoration intérieure, agencement…

Zone Artisanale de Port Arthur 56930 Pluméliau-Bieuzy 02 97 51 91 06

*Sur articles désignés en magasin, dans la limite des stocks disponibles et suivant la législation départementale en vigueur.

MEUBLES BROISAT 6, rue du Docteur Plesse - 22600 LOUDÉAC 02 96 28 11 00 - www.meublesbroisat.com Ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h 15 et de 14 h à 19 h


SPORT

CA NO Ë-K AY AK CL UB DE PO NT IV Y

! E N G I A B T U O T

La réputation du Canoë-Kayak Club de Pontivy n’est plus à faire. Club de compétiteurs, il a formé de nombreux champions qui se sont illustrés en France et à l’international. Olivier Boivin, Bertrand Hémonic ou Claudine Le Roux, hier. Tanguy Soucheyre, qui évolue en équipe de France, aujourd’hui. Dans son sillage, les jeunes semblent bien décidés à assurer la relève… Objectif : champion du monde ! Et c’est bien parti pour Tanguy Soucheyre, vainqueur de la seule manche de Coupe du monde de marathon de canoë, début juin en Norvège. Sélectionné en équipe de France, le céiste n’en finit pas de faire rayonner le Canoë-Kayak Club de Pontivy. Comme d’autres avant lui. François le Bouédec, Lionel Lavergne, Claudine Le Roux, Bertrand Hémonic, Hervé le Corronc, notamment… Et bien sûr Olivier Boivin, médaillé olympique aux jeux de Barcelone en 1992 . « C’est notre plus grosse distinction », signale Armand Glocheux président du club depuis 10 ans, et aussi l’un de ses fondateurs. En l’occurrence, le CKCP a vu le jour il y a un peu plus de 50 ans, en 1966. Du chemin a été parcouru depuis les premiers ronds dans l’eau à hauteur de piscine de la Plage. Dès 1968, les sportifs se sont installés à la base nautique de Toulboubou, sur les bords du Blavet. Un plan d’eau calme qui a favorisé le choix 40

de la course en ligne comme discipline de prédilection. Le canoë, qui se pratique à genoux, en est devenu la spécialité. Au point de hisser aujourd’hui le CKCP au rang du 18e meilleur club de France. « Nous sommes un grand club d’une petite ville », sourit, en toute modestie, Armand Glocheux. Kayak-polo, pirogue polynésienne et section « sport santé » avec le Dragon boat des Pink Ladies complètent le panel d’activités.

L’école de pagaie recrute

L’école de pagaie sert de vivier à ce club réputé « formateur ». Ils sont une quinzaine d’enfants à participer aux cours dispensés chaque mercredi et samedi après-midi. Le meilleur âge pour commencer ? « Entre 9 et 12 ans », indique Romuald Guillou, moniteur Brevet d’Etat chargé d’encadrer ces jeunes pousses. Une tranche pour laquelle le club recrute donc en permanence. « Le canoë-kayak est un sport qui demande quelques années de pratique avant de

pouvoir s’illustrer », argumente l’entraîneur, lui-même formé à Pontivy. « Mettez vos gilets, aujourd’hui, c’est canoë pour tout le monde ! », lance-t-il à ses protégés. Au programme du jour : technique de « col de cygne », autrement dit une rotation de la pagaie encore dans l’eau qui permet de redresser son embarcation et de garder le cap… « Mon objectif, c’est d’amener ces jeunes au niveau de départ sur les compétitions, et leur permettre d’intégrer les circuits départementaux, régionaux et nationaux », précise Romuald. Tandis que les plus petits apprennent les bases, Louen, lui, s’apprête à s’élancer pour « un peu de fond ». 15 km, à la faveur d’une quinzaine d’allers-retours sur le bief de Guernal. « C’est de l’endurance. C’est long mais ce n’est pas un effort très intense », indique le jeune homme de 18 ans. L’entraînement parfait pour les championnats de France de vitesse, qui s’annoncent du 11 au 14 juillet en Mayenne. Comme Louen, ils seront une vingtaine


à y défendre les couleurs du CKCP. À ses côtés pour cet entraînement, d’autres cadets, juniors ou vétérans, eux ont en ligne de mire un sélectif de championnat de France de Marathon qui doit se dérouler à la mi-septembre à Tours. « Tout le monde a le niveau pour être qualifié », estime Hervé Le Corronc, leur encadrant bénévole.

Une vingtaine de compétitions par an

Sur 95 licenciés, le CKCP compte une trentaine de sportifs engagés en compétition. Le club participe chaque année à une vingtaine d’épreuves, dont près de la moitié au niveau national. Avec des résultats souvent honorables. Si séniors et vétérans continuent de truster les podiums, plusieurs jeunes semblent bien décidés à assurer la relève… À l’image des juniors Max Pariset et Anna Le Bouëdec, en canoë, ou encore du cadet Pierre Le Gallo, en kayak. Canoë, kayak… D’ici quelques années, le CKCP pourrait, qui sait, s’ouvrir à de nouvelles disciplines. Un bassin d’eaux vives doit en effet être aménagé non loin de la base nautique de Toulboubou. En attendant, c’est sur le calme Blavet que les sportifs du club vont continuer de ramer. Au sens propre, et seulement, du terme !

Pratique

GRAINE DE CHAMPIONS Le CKC Pontivy a été choisi pour être « Centre labellisé d’entrainement » (CLE) du Morbihan. Ce dispositif est une pré-filière d’accompagnement des jeunes céistes et kayakistes du département, des catégories cadets à seniors, vers le très haut niveau. « L’objectif du CLE est d’alimenter le Pôle France », précise Armand Glocheux. Sept jeunes sportifs, détectés pour leur fort potentiel, composent la promotion en cours et profitent de l’environnement nautique et de l’encadrement de qualité du CKCP. « On peut venir s’entraîner aussi souvent que l’on peut. Tous les soirs si on veut ! », apprécie ainsi Killian Le Gouestre, sénior et licencié à Malestroit. Le jeune homme entend « performer » aux championnats de France. « Faire partie de ce dispositif me permet de me confronter à ceux qui dominent la catégorie », indique celui, qui après trois ans à profiter du CLE, juge avoir bien progressé. « J’ai atteint un plus haut niveau, et suis passé d’un top 35 à un top 15. » De quoi encourager les jeunes Pierre Le Gallo et Anna Le Bouëdec, qui ont intégré le dispositif il y a un an. À s’entraîner avec des sportifs de niveau similaire ou plus élevé, « je sens que j’ai plus de niaque », lance Pierre. C’est au sein du CLE qu’Anna a décidé de se spécialiser en canoë. La jeune femme était, début juin, dans l’attente d’une confirmation de sa sélection en équipe de France junior…

UN ÉTÉ POUR ESSAYER Envie de tester le canoë, en mode loisirs ? Laissez-vous tenter par une randonnée accompagnée par un des moniteurs du CKC Pontivy, cet été. Le club propose ainsi une jolie descente entre Neuillac et Pontivy, sur le canal de Nantes à Brest. 2 h 30 de glisse, où vous admirez le reflet des arbres dans l’eau, appréciez le calme de la nature environnante, découvrez des moulins bien cachés… et où vous posez aussi parfois le pied à terre, passage d’écluse oblige ! Sur réservation ; 20 € par personne, minum 4 inscrits. Option non accompagnée : 15 € par personne. Vous pouvez également opter pour une balade nocturne accompagnée, sur le Blavet, depuis l’écluse du Guernal jusqu’à la base ou au centre-ville. Sur réservation ; 15 € par personne. Pour des sorties en toute autonomie, le CKC Pontivy loue aussi du matériel : kayak , canoë 2 et 3 places et aussi des pédalos. Près de l’office de tourisme de Pontivy. De 7 € l’heure à 20 € la journée pour un kayak, de 12 € à 28 € le canoë 2 places , de 17 € à 33 € le canoë 3 places ; 6 € la 1/2h et 12 € l’heure pour un pédalo.

- Site internet : www.canoekayakpontivy.fr - Renseignements au 02 97 07 09 36 ou 06 85 73 89 92 ou par e-mail : ckcp@canoekayakpontivy.fr 41


IS N O S A MI M A U X LES AN

le rAgONDIN FA LL AI T PA S L’ IN VI TE R !

Alors comme ça, il n’est pas sympa, c’est une plaie, le ragondin. Il faut éradiquer ce nuisible qui fait rien qu’à bousiller nos berges et dévaster nos cultures. C’est pas faux... Mais la faute à qui ? Il n’avait rien demandé, le joli rongeur. Fallait pas l’inviter ! Dans cette affaire, on ne manque vraiment pas d’air. Le ragondin peut en effet répondre à notre détestation, comme mon neveu à sa maîtresse de maternelle, quand il se chamaille à la récré : « c’est pas moi qu’a commencé » (le petit a encore des lacunes en conjugaison). Et c’est vrai, que c’est pas le ragondin le « commenceur ». Lui, il était peinard, dans son bled, en Amérique du sud. Il creusait tranquillou ses galeries dans les berges de là-bas et se gobergeait des délicieuses et abondantes nourritures du cru. Locavore avant l’heure, il ne se revendiquait même pas vegan pour se faire mousser en société. C’est nous, les chasseurs du « nuisible » d’aujourd’hui, qui sommes allés, hier, le chercher. Là-bas, tout là-bas, de l’autre côté de l’Atlantique. Au début de XIXe siècle, on en a ramené plein, partout en Europe, pour en faire l’élevage. Juste parce que sa fourrure, épaisse et soyeuse, faisait de superbes manteaux et de seyants chapeaux. C’était beau et classe. Une jolie peau de ragondin sur le dos ou la tête, ça vous posait là, le monsieur ou la dame ! Mais ça n’a pas duré. La crise de 1929 aidant, de nombreux éleveurs en faillite relâchèrent le bel animal dans notre jolie nature où, grâce à ses formidables capacités d’adaptation, il prospéra. Faisant sien son nouvel environnement, il apprivoisa aussi notre climat. Et il colonisa les bordures d’étangs, lacs, rivières et marais. Dans les années 60, la fermeture des derniers élevages donna un nouveau coup de pouce à « l’invasion » ragondine. Et cette fois, cétait lui, le ragondin, qui se posait là. Rien moins que l’un des plus balèzes rongeurs de la planète pouvant atteindre un mètre de long et peser 10 kg.

Raison de sa venue chez nous, son joli pelage brun foncé se prolonge d’une queue écailleuse parsemée de quelques poils. Ses longues moustaches blanches contrastent joliment avec ses incisives orange. On le reconnaît de loin, le bestiau. Semi-aquatique, le ragondin squatte les bords de l’eau. Il y mange et y creuse ses terriers. Excellent nageurs aux pattes arrières palmées, c’est aussi un apnéiste confirmé. Plusieurs minutes durant il explore les fonds pour y trouver sa nourriture ou une chouette cachette en cas de danger. Exclusivement végétarien, il goutte toutes sortes de végétations, aussi bien aquatiques que terriennes : herbe, roseau, écorce de peuplier, iris et autres plantes d’eau ou de pleine terre. Et là où il pousse le bouffage trop loin, c’est qu’il kiffe aussi vergers, cultures maraîchères et céréales, au grand dam des jardiniers et des agriculteurs.

Mamelles latérales

Si l’on ajoute à son solide appétit sa formidable capacité à se reproduire, on ne s’étonne guère que l’animal migrant soit classé nuisible chez nous depuis plus d’une trentaine d’années. Dame ragondine peut en effet mettre bas deux à trois portées par an, soit élever jusqu’à 18 petits ! Et la nature l’a pourvue d’un système de nourrissage aussi original qu’efficace : quatre à cinq paires de mamelles implantées sur le côté du corps pour qu’elle continue à nager tout en allaitant ses petits goinfres à l’air libre. Des petiots nés « nuisibles » de notre seul fait. Morale de l’histoire ? Excepté lui payer un billet retour chez lui en classe affaires, on ne voit pas vraiment comment trouver une chute élégante à la triste histoire du ragondin. De son côté, par dérision, il peut la conclure d’un mot et d’un geste dans notre direction : chapeau et pouce levé.

imaux Retrouvez tous nos portraits d’an sur icietla-magazine.com !

42


RIKA PONTIVY - 69 rue Albert De Mun - 56300 PONTIVY - 02 97 38 26 43 - rika.pontivy@gmail.com


GASTRO

NOMIE

Stefano Piras,

Chef du restaurant Al Dente à Pontivy

Velouté de ricotta aux coquillages Ingrédients Pour 4 personnes

• 300 g de coquillages (coques, praires, palourdes…) • ½ verre de vin blanc sec.

• 2 branches de thym citron frais.

• 1 botte d’asperges sauvages (ou pointes d’asperges vertes).

• 400 g de ricotta fraîche.

• 20 cl de crème fleurette. • Parmesan râpé. • Huile d’olive.

• Sel et poivre du moulin

Préparation Pour le pesto

- Une botte de basilic. - 4 gousses d’ail. - 50 g de pignons de pin. - 50 g parmesan râpé. - 20 cl d’huile d’olive, sel et poivre - Mixez tous les ingrédients du pesto, puis réservez-le au frais.

Pour les coquillages

- Dans une sauteuse, à feu vif, disposez les coquillages avec le vin. - Couvrez, portez à ébullition, retirez le couvercle et attendez que les coquillages s’ouvrent (2 à 3 minutes). - Réservez-les dans un petit saladier, avec un filet d’huile d’olive et le thym citron effeuillé. - Filtrez le jus de cuisson, faites réduire à feu doux, jusqu’à avoir un sirop. - Lavez les asperges, faîtes-les revenir à la poêle avec un filet d’huile d’olive très vite, juste une minute, elles doivent rester vertes et croquantes

Pour le velouté

- Mixez la ricotta avec la crème afin d’obtenir une texture crémeuse et aérée, puis faites chauffer à feu doux, jusqu’au frémissement.

Dressage - Répartissez le velouté dans des assiettes creuses (ou des bols). - Saupoudrez de parmesan, poivrez. - Posez dessus les asperges et les coquillages, arrosez de leur jus de cuisson réduit. - Saupoudrez de fleur de sel, décorez avec quelques gouttes de pesto de basilic et dégustez. 44


HOROSC

OPE

JUILLET/AOUT 2 O 1 9

l Poisson

(19/02-20/03)

Juillet. Les trois premières semaines de ce mois vont vous conduire à mobiliser votre énergie mentale vers davantage de ténacité et de pugnacité, pour construire ou reconstruire votre vie suivant vos résolutions. Cela devrait vous obliger à vous défaire de certains conditionnements dissimulés mais bien concrets. Août. Ce mois va vous permettre de mettre fin à des situations devenues stériles en affirmant votre volonté de clarté. Le fil naturel des événements va vous aider à voir clair là où tout était nébuleux, en particulier au plan financier et sentimental. Le transit de Vénus dans votre maison vous donne cette possibilité.

a Bélier

(21/03-20/04)

(22/06-22/07)

e Lion

i Sagittaire

(23/07-22/08)

b Taureau

f Vierge

(23/08-22/09)

Juillet. Vous aurez besoin plus largement que d’ordinaire d’évoluer dans une ambiance feutrée et intimiste, de confidences et de dialogues profonds avec votre moitié. Sur le terrain du travail en revanche, l’action est pleinement au rendez-vous. Les influx de Mars vous incitent à l’action directe... Août. Ce mois s’annonce remuant au plan relationnel. Le soleil en transit dans votre constellation vous confronte à de fortes personnalités qui auront tendance à vous contredire. Il y a des changements en perspective qui vont vous pousser à prendre des décisions nettes mais qui seront bénéfiques pour votre avenir.

Juillet. Votre vie professionnelle est en exergue et guide vos actions vers des alliances et partenariats. C’est un excellent moment pour exposer un nouveau projet à votre hiérarchie. Ceux d’entre vous qui êtes en couple vont connaître une phase de sérénité qui annonce la fin de certains doutes. Août. Vous allez être tenté d’engager de gros frais, tout particulièrement durant les trois premières semaines du mois. Néanmoins, des rentrées d’argent se profilent à l’horizon. Des renforts providentiels vont se présenter à vous. Les changements de cap dans votre vie professionnelle facilitent vos finances.

c Gémeaux

g Balance

(21/05-21/06)

(23/10-21/11)

Juillet. Vous serez spontanément moins dans la polémique et l’opposition que le mois dernier. Ces influx de Vénus vont vous donner la possibilité de réduire certains frais financiers et d’accroître vos capacités sur des domaines ou tout reste encore à faire, et que vous pourrez entreprendre en septembre prochain. Août. Ce mois va vous permettre de sortir de vos réserves, notamment au plan affectif. Vous allez vous montrer spontanément plus chaleureux, plus expansif, plus charmeur et davantage dans la séduction. Les échanges de petites attentions sont au rendez-vous !

Juillet. Votre vie relationnelle va connaître un coup de fouet dynamisant qui va vous aider à étendre votre réseau amical mais aussi professionnel vers de nouvelles perspectives. Entre facilités dans vos échanges et dans évolution de vos projets... Ce sera le moment de faire preuve d’audace ! Août. Ce mois sera très vivant. Les situations que vous allez vivre vont vous inciter à vous pencher sur des parties douloureuses, ce qui va vous obliger à une totale honnêteté envers vous-même. Ne vous laissez pas aller à des sentiments de culpabilité, ceuxci sont susceptibles de vous entraîner sur des pentes dangereuses.

(21/04-20/05)

h Scorpion

Juillet. Ce mois va vous confronter à un entourage plus contestataire qui réclame que vous fassiez bouger les situations sur lesquelles vous jugez que tout est pourtant en équilibre. Le transit de Vénus va rendre certaines vérités flagrantes à vos propres yeux et vous forcer à sortir de vos habitudes. Août. Ce mois va créer dans votre vie des situations qui vont vous inciter à faire plaisir à autrui plus largement que d’habitude. Les influx du soleil vous incitent à vous dépasser vers davantage d’altruisme. Vous serez plus réceptif aux besoins des autres, et bien moins aux vôtres.

Juillet. Ce mois sera porteur d’influx très positifs pour réajuster votre vie de famille et les relations qui en font partie. Des situations extérieures vont mettre en relief les aspects les pus plaisants de votre vie et adoucir les angles de vos échanges avec l’entourage. Août. Ce mois va vous permettre de faire valoir vos qualités humaines en bien des occasions. Le transit du soleil met en exergue vos ambitions dans tous les domaines. Cela va vous mener tout naturellement à vous exprimer plus largement et avec justesse par rapport à votre entourage.

Juillet. Ce mois va vous permettre de mettre à profit vos potentiels notamment dans votre vie familiale. Les influx du soleil vont vous donner un regain d’énergie idéal pour harmoniser vos liens et mettre en place des changements vers davantage de cohésion par rapport à votre clan. Août. Ce mois vous permettra de mettre en avant vos convictions profondes et de rayonner sur votre entourage sans efforts particuliers. La justesse et surtout l’équité de vos idées, séduisent et peuvent convaincre les plus récalcitrants. Votre vie relationnelle se réchauffe spontanément.

46

d Cancer

(23/09-22/10)

Juillet. Une impression de trêve dans vos combats du quotidien s’annonce, ce qui va vous donner pleine latitude pour pacifier vos relations, dans tous les domaines. Les deux premières semaines de ce mois mettent l’accent sur la famille. Vous aurez des actions à mener qui auront pour résultante de renforcer vos liens. Août. Ce mois sera synonyme d’harmonie, surtout pendant les trois premières semaines. En effet, le transit du soleil va vous permettre de stabiliser votre vie dans un climat de concorde avec votre entourage. Mais c’est le calme avant l’impétuosité retrouvée qui aura lieu le mois prochain !

(22/11-20/12)

Juillet. Ce mois sera parfait pour faire un bilan de fond sur les domaines qui vous préoccupent le plus. Les circonstances extérieures vont vous pousser à vous confier à une personne de confiance, ce qui vous aidera considérablement à mettre de l’ordre dans vos idées et surtout à mettre en place des stratégies d’action. Août. Ce mois sera remuant et très chaleureux au niveau de votre vie relationnelle. Attendez-vous à graviter dans des milieux nouveaux dans lesquels vous trouverez d’excellents soutiens à votre épanouissement. Le transit du soleil en sextile à votre signe, fluidifie vos échanges tout en les densifiant.

j Capricorne

(21/12-19/01)

Juillet. Ce mois va mener le cours de votre vie vers la continuité par des situations qui sembleront vous pousser à stabiliser bien des choses, à prendre parti, à agir de façon opiniâtre et tenace. Vous qui aimez avancer progressivement, vous ressentirez des impulsions d’action qui seront plus directes que d’ordinaire. Août. Ce mois va vous aider à extérioriser ce que vous êtes fondamentalement. Vous aurez davantage à cœur d’exprimer vos valeurs et vos idées personnelles. Si vous êtes célibataire, attendez-vous à faire des rencontres agréables, qui peuvent vous mener très loin dans l’épanouissement affectif.

k Verseau

(20/01-18/02)

Juillet. Vous allez vivre des situations qui vont vous aider à vous démarquer dans tous les domaines. Le soleil sera un partenaire de choc pour vous accompagner et mettre en avant vos projets, mais aussi pour sortir de vos craintes et vous exprimer avec verve dans votre vie sociale. Août. Ce mois va vous entraîner dans de belles satisfactions personnelles. L’influx du soleil va favoriser votre rayonnement et votre créativité. C’est le moment de chercher à accroître vos revenus, à entamer des négociations des plus complexes. La réussite est tout près de vous.


P O R T E S D ' E N T R É E / F E N Ê T R E S / P O R TA I L S / P O R T E S D E G A R A G E / S TO R E S E T V O L E T S

Pontivy

Menuiseries Jossé et MECO, partenaires certifiés JANNEAU

LOUDEAC MENUISERIE

La qualité est notre priorité

Rue Glais Bizoin - 22600 Loudéac 02 96 28 92 12 - eurljosse@orange.fr

MECO

La qualité au plus juste prix 7, quai des Récollets - 56308 Pontivy 02 97 25 38 68 - meco56@wanadoo.fr


Tout l’été, Pass

e n ig l n e on ti a v er s é R e m or f e d s é it v ti c a s pour le STRUCTURE FLOTTANTE

DU 8 JUILLET AU 25 AOÛT PLOUF PARTY*

SAMEDI 20 JUILLET ET SAMEDI 24 AOÛT

ANIMATIONS SURPRISE

ET, L IL U J 6 2 T E 12 IS D E R D EN V VENDREDIS 9 ET 23 AOÛT *Plouf party : piscine ouverte spécialement pour les jeunes enfants de 6 mois à 6 ans - Une matinée pour découvrir le milieu aquatique, parcours aquatiques et subaquatiques aménagés. Renseignements à l’accueil de la piscine.

Retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/spadiumPontivy

Horaires d’ouverture Juillet-Août 2019

Lun : 12 h - 20 h Mar : 12 h - 22 h Mer : 12 h - 20 h Jeu : 12 h - 20 h Ven : 12 h - 22 h Sam : 14 h - 18 h Dim : 10 h - 18 h

Profile for Ici et là magazine

Ici et là magazine - Numéro 31 - Pays de Loudéac et de Pontivy  

Magazine gratuit du Centre Bretagne - Pays de Loudéac et de Pontivy - juillet/août 2019

Ici et là magazine - Numéro 31 - Pays de Loudéac et de Pontivy  

Magazine gratuit du Centre Bretagne - Pays de Loudéac et de Pontivy - juillet/août 2019

Advertisement