Issuu on Google+

Album Ă  gagner !


EDITO Nous en sommes déjà au troisième numéro, une équipe qui n’a rien à voir avec le journalisme certes, mais gonflée de volonté et de bonne humeur, comme quoi, l’amour de la musique peut faire des ravages. Ce troisième numéro marque tout d’abord le changement de périodicité, en effet, vous pourrez lire un numéro de Lead Hangar par mois au lieu d’un numéro chaque deux mois. Ensuite, l’ajout d’une nouvelle page dans le fanzine : “Criss-Cross”, nous nous sommes dit que la meilleure façon d’enrichir sa culture musicale n’est (pour le moment) autre qu’une bonne partie de mots croisés, pour les plus fainéants, sachez que trouver le mot demandé vous donne une chance de remporter un album après tirage au sort. Nous célébrons aussi le retour de Nora (Ledzeppelinist) parmi nous avec un dossier de 6 pages. Trois Chroniques ont été publiées sur ce numéro du fanzine, de quoi vous préparer à l’écoute de tel ou tel album, oui, il y en a eu des bons, mais aussi des moins bons. Hamza avait parlé dans son premier article de s’occuper des tests de basses, il n’a pas chômé, et a bossé dur pour vous rédiger un test de la Fender Jazz Bass American Deluxe. De plus, deux petites interview ont été faites avec Babel et Noisea, respectivement gagnants de Génération Mawazine, et du Tremplin des Jeunes Musiciens, quelques changements à l’horizon. En fin, nous vous souhaitons tous une très bonne lecture, et d’agréables vacances, et attendons vos commentaires/suggestions avec impatience. Abdoulah S.

the crew Rédacteur en chef : Abdoulah S. (Huntex) Rédaction : O.T.Aly, Hamza B., Haytam El. Design : G.Wail (Psychild)

Adresse de contact :

Leadhangar@gmail.com

Le Blog :

http://moroccanmetalheadsexposed.wordpress.com

Page Facebook :

http://www.facebook.com/LeadHangarFanzine

@Twitter :

http://twitter.com/leadhangarzine


Sommaire News ................................................................ 5 Feel The Groove ............................................. 7 Highlight .......................................................... 9 Dossier ........................................................... 12 Criss-Cross .................................................... 16 Interviews Babel ....................................................... 17 Noisea ..................................................... 19 Chroniques Decapitated - Carnival is Forever ........ 22 Theory of a Deadman - The Truth Is ...... 24 Symphony X - Iconoclast ....................... 26 Albums Releases .......................................... 30 Annonces ...................................................... 32 Polls ................................................................ 35

4


NEWS

GraveYard,

groupe de Black/Death Oriental préparent le premier album sous le nom de “Dance of Darkness”

La performance d’Accept du 15 Juillet au Bang Your Head!!! festival d’Allemagne a été filmée pour une sortie DVD contenant : 1- Teutonic Terror 2- Bucket Full of Hate 3- Starlight 4- Breaker 5- New World Comin’ 6- Restless And Wild 7- Son Of A Bitch 8- Metal Heart 9- Neon Nights 10- Bulletproof 11- Losers And Winners 12- Aiming High 13- Princess Of The Dawn 14- Up To The Limit 15- No Shelter 16- Fast As A Shark 17- Pandemic 18- Balls To The Wall

Dix est le nombre de morceaux qui constitueront le nouvel album de Myrath “Tales of the Sands”, en voici la track-list : 1- Under siege 2- Braving the seas 3- Merciless Times 4- Tales of the sands 5- Sour Sigh 6- Dawn within 7- wide shut 8- Requiem for a goodbye 9- Beyond the stars 10- Time to grow “Remnants of a Buried Vision” est le titre de l’EP des Rbatis

Idols Must Fall WHITE WIZZARD, Heavy Me-

tal de Los Angeles vont sortir leur prochain album de douze morceaux”Flying Tigers” le 19 Septembre 2011

5


NEWS

Dystopia, 10e album d’Iced Earth est prévu pour Octobre avec 12 morceaux :

“Seven Deadly Sins - Settling The Argument Between Born Bad And Damaged Good” est le nouveau bouquin de Corey Taylor, publié le 12 Juillet 2011.”

Les californients Red Hot Chili Peppers ont sorti le premier single “The Adventures Of Rain Dance Maggie” du prochain album à la mouche “I’m With You”

Le nouvel album de Snow Patrol sera nommé “FALLEN EMPIRES”

6

01. Dystopia 02. Anthem 03. Days of Rage 04. Soylent Green 05. V 06. Boiling Point 07. Anguish of Youth 08. Iron Will 09. Dark City 10. End of Innocence 11. Equilibrium 12. Tragedy and Triumph Mike Portnoy, ancien batteur de Dream Theater a monté son nouveau groupe Adrenaline Mob avec Russell Allen au chant, Mike Orlando et Rich Ward à la guitare, et Paul DiLeo à la basse. Un album est en cours de préparation.


Feel the groove Hamza B.

Comme je vous l’avais annoncé dans mon prédédent article, je rédigerai pour vous des test de basses, et j’ai choisi la Fender Jazz Bass American Deluxe pour ce mois.

10 9/

Lutherie/finition:

Des matériaux de très bonne qualité, de l’aulne pour le corps, de l ’érable pour le manche, et du palissandre pour la touche, difficile de croire que cette basse est en 3 partie, tellement le matching du bois est bon, le bridge 100% métallique est en deux parties, favorisant ainsi le sustain et la dynamique, le manche en érable est satiné tandis que la touche est vernis offrant ainsi un touché plus agréable, seul petit problème, les mécaniques, un peut trop sensible, donc il faut avoir la main pour trouver l’accordage recherché, mais sinon, c’est une très belle basse qui ne vous laissera pas indifférent.

10

9/

Sonorités : La grande force de Fender : la polyvalence, on peut passer d’un son funky, a un son jazzy avec de simple réglages, les micros N3 Noisea font leur travail, on ne peut déceler de parasites dans le son, certain qualifieront qu’elle manque de “patate”, mais avec son électronique de 18V, et un bon ampli, je doute qu’ils resteront de marbre, mais ( oui il y’a un mais ), cette basse a un léger manque de profondeur a mon gout, peut être du a son poids qui influe sur l’acoustique, malgré ça, on peut obtenir de cet instrument une grand variété de palletes de sons très rapidement, son mode actif est trés satisfaisant aussi mais manque un peut de boost/bass, ce qui peut être réglé en manipulant un peut les réglages d’ampli, une basse typée assez medium/aigue mais qui est tout de même très intéressante !

7


Feel the groove Hamza B.

10

9/

Ergonomie:

La forme de cette basse épouse parfaitement le corps, qu’ont soit en position assise, ou debout, l’accès au aiguës est très facile, le manche est plus étroit que sur la Precision bass, car comme son nom l’indique, cette basse a été conçue pour les jazzmen, qui préfèrent un manche plus étroit et un écart de corde moindre ce qui rend le jeu au doigts plus rapide.

10

9/

Avis générale :

Une très très bonne basse, polyvalente, belle, et qui dure en plus ! Le prix varie entre 1200 et 1500 euros , disponible en 4 ou 5 cordes, cette beauté vient avec un set de cordes Fender USA Super 7250M (.045-.105 Tirants) et une très belle housse pour gambader avec votre instrument ou vous voulez, dernière petite remarque, a ceux qui disent que la Jazz bass ne va pas aux Metalheads, allez dire ca a Martin Mendez, and feel the groove people !

8


Highlight Huntex

Anekdoten, groupe de Rock progressif/psychedélique suédois, a été formé en 1991 par Nicklas Barker à la guitare et au chant, Jan Erik Liljeström s’occupant des lignes de basse et du chant, Anna Sofi Daglberg au synthètiseur et violoncelle, et Peter Nordins à la batterie, fortement influencés par le rock progressif des années 70 (King Crimson notamment), ils ont sorti jusqu’à aujourd’hui, 5 albums studio, 3 albums live au Japan, et une compilation.

9


Le premier album “Vemod” (mélancolie en suédois), publié en 1993 n’a pas laissé la communauté indifférente, offrant ainsi au groupe l’opportunité de faire une tournée européenne puis américaine en 1994.

Ensuite vint “Nucleus”, fin 1995 avec un changement de style quasi-total, Nucleus était en effet plus heavy et diabolique que le reste de leur discographie.

En 1999, le groupe annonce la sortie de leur 3ème album “From Within”, changeant encore une fois d’orientation, passant du rock des années 70 à un son plus contemporain.

“Gravity”, 4ème album est surement le plus accessible au grand publique, publié en 2003; qui dit plus grande accessibilité dit controverse chez les die-hard fans, mais ceci n’a pas empêché Anekdoten de sortir un 5ème album en 2007.

10


“A Time of Day”, Avril 2007, 5ème et dernier album à ce jour est surement l’album le plus créatif du groupe, on sent bien qu’ils y ont créé leur propre univers, il suffit de brancher son casque pour en faire partie, et bonne chance pour en sortir !

Anekdoten déchirent en live, leurs performances sur scènes sont parfois bien meilleurs que celles en studio, et c’est ce qui fait la puissance du groupe, toujours sous-estimé par certains, ou méconnu par d’autres. Callés du prog’, Anekdoten est un must dans votre playlist, ils ne sont pas aussi connus qu’un bon nombre de groupes, mais heureusement que ce n’est pas le nombre de fans qui compte. Ces 4 suédois ont encore de quoi nous surprendre avec un 6ème album en préparation.

11


Dossier

Ledzepplinist

METAL le grand malentendu.

Il est temps d’essayer de lever le voile sur les clichés qui s’attaquent au Metal, cette musique vierge qu’on a poussé à la prostitution,injustement marginalisée et associée à des mouvements antireligieux, non seulement de la part des sociopaths qui raffolent de causeries dépourvues de fondements mais par ailleurs par l’irresponsabilité et l’ignorance des si-metalleux qui constituent, malheureusement, les trois quarts du public Metal au Maroc. On a dépassé l’ère où le Metal était banni au Maroc, néanmoins on nage toujours dans la même marée de négligence envers le Metal et les fans de Metal Indifférence qui a commencé à un moment à virer vers le mépris voire un activisme répressif. Généralement, les opposants du Metal exploitent, de travers, trois faits qu’ils occultent pour argumenter leurs interprétations de premier degré, les caractéristiques musicales du Metal, le contenu lyrique et le folklore de cette musique. Théoriquement, mis à part le fait que le Metal et le Rock partagent ce timbre rebel et anticonformiste, le Metal est d’autant plus agressif, sur tous les points. Un son bruyant, distorsions élevées, techniques vocales qui vont de la voix harmonieuse aux chants gutturaux, riffs rapides et enjoués, guitare

12

stridente, basse lourde, claviers mélodieux, batterie puissante, cette panoplie ne plaira forcément pas à tout le monde, c’est au contraire, susceptible de déplaire, dégoûter voire choquer plus d’un. Mais, face it, critiquer et réprimer une musique pour son essence même, son contenu purement musical est insensé, vue que la musicalité est évaluée par les goûts. Quant au contenu lyrique, le Metal aborde toutes sortes de thèmes contrairement à ce que pensent quelque uns, pour la simple raison que cette musique inclue plusieurs genres, des styles d’écriture et composition qui diffèrent d’un groupe à l’autre, et qu’il n’y a pas que l’aspect sombre et morbide des lyrics du Black Metal. Toutefois, pour une société conservatrice et religieuse, les textes chantés risquent de s’avérer insultants, indécents, irrévérencieux et outragent. Ceci n’est pas totalement faux, je ne nie pas que sous un vernis d’Extreme Metal, quelques rares groupes dissimulent des discours qui font référence à l’antichristianisme, au paganisme, satanisme ou à l’occultisme, mais leur nombre reste négligeable. Un autre cas persiste et c’est celui des groupes qui suivent des repères provocateurs en guise de stratégie commerciale, rien de plus que du préfabriqué qui suit des impératifs essentiellement commerciaux, d’une musique qui vaut mieux que ça. Ces deux éventualités restent très peu fréquentes, et très absurdes dans


la mesure où le public ne connaît point les motivations personnelles de chaque groupes. Ceci dit le Metal est conçu dans un cadre de provocation et de rébellion et non dans une controverse religieuse, donc, un contenu provocateur qui peut passer pour offensent et qui touchent aux tabous est tout à fait attendu de la part des Metal Makers. En gros, c’est l’interprétation qui fait la difference. Et plus important que tout ça, halte au fanatisme aveugle, il convient de savoir qu’il est absolument inconcevable que des gens adhérent à des symboles, ont des signe ou prétendent appartenir à une catégorie de gens si on ignore ce que ça peut bien dire ou ce que ça implique. Parmi les emblèmes métalliques qui intriguent le monde, on trouve la main cornue et le fameux “headbang”. La vérité est que nulle de ces pratiques n’offensent les valeurs morales communes et nulle n’insinue ou cache des connotations relatives au satanisme ou à l’occultisme. La main cornue ou cornes du diable, signe popularisé par Ronnie James Dio ou encore Genne Simmons des KISS, les sources divergents, mais ces deux gars restent les préconiseurs des Devil’s horns. Ce signe connu et pratiqué par tout metalhead qui possède un minimum de selfrespect, est avant tout un signe communicatif de reconnaissance au sein de la communauté Metal, et signe qui permet de montrer son appartenance au mouvement Metal, ni plus, ni moins. Le Headbaging, incontournable lors des concerts, ou quand on se fait une discographie, tranquil chez soi, est une “danse” qui faire bouger sa tête et mouvoir ses cheveux, en harmonie avec le

rythme de la musique, c’est une réaction naturelle, comme fermer les yeux qu’on on éternue. Ceci dit, je ne m’attarderai pas sur ce point. Metal, impopulaire au Maroc et Metal marocain impopulaire dans le monde. Les médias ne sont rien qu’une cash machine, une machine qui suit, naturellement le cash où qu’il aille. Partant de ce fait, les médias s’intéressent à ce qui intéresse “la majorité”, donc qui leur rapportera plus d’argent. On n’a pas encore créé une majorité, ou du moins, son existence est inconnue. Normal, ce n’est pas en continuant à radoter “Keep it brutal” que tout le monde, y compris les médias, se rendra compte qu’on est bel et bien vivants sur la même planète qu’eux. La scène Metal au Maroc est en voie de développement, oui, dans la mesure où il y a une certaine ferveur incontestable qui touche ce courant musical chez nous, il suffit de regarder le nombre de groupes locaux qui ne cesse d’augmenter. Le principal hic se concrétise dans le fait qu’il y a un sérieux manque d’entente générale, d’union et de fraternité que ce soit au sein du public ou dans les aspects relationnels entre les groupes. Mise à part une minorité microscopique, le public s’abstient d’assister aux concerts. (Je ne parle pas du L’Boulevard ou du Tremplin, mais je parle de concerts relativement “petits”.) Vous croyez que des ricains viendront un beau jour supporter le Metal local? Si on ne le supporte pas nous-mêmes, personne ne le fera à notre place. Assistons aux concerts, supportons ce qui nous plaît du matériel local, et

13


pourquoi pas supporter le tout. Bloguons pour le Metal marocain, et boycottons ce qui doit être boycotté. Pour ce qui est des groupes, why so serious ? Pourquoi ne pas partager le matos, partager les studios d’enregistrements, partager les locaux de répétition, partager l’expérience, partager les connaissances ? C’est ce qui doit se faire, sinon au lieu d’avoir une “scène” Metal, on aura un ou deux groupes de Metal. Ceci n’aidera pas seulement cette scène du point de vue “effectif”, mais aussi d’un point de vue “qualité” et “quantité”, les groupes seront plus productifs, les facilités qu’engendre la disponibilité d’un studio et un local motivent les groupes et les poussent à faire de leur mieux. On ne verra plus des groupes qui larguent leur projet de Metal band à cause de contraintes aussi merdiques que celles-ci, on aura un produit plus recherché niveau qualité et contenu artistique, les groupes cesseront de faire des reprises non-stop, et se focaliseront de plus en plus sur leur propre matériel. Et ça va sans dire que si on arrive à atteindre ce next level, notre Metal sera assez bon pour être apprécié et exporté. Pas la peine de chercher trop loin pour trouver une preuve concrète de la crédibilité de mes propos : Le Rap et la Gnawafusion. La couverture médiatique de ces deux scènes est énorme, surtout celle du Rap. Pourquoi? Parce qu’eux contrairement aux Metalheads marocains, ils ont su se frayer un chemin en s’unissant. La TV, la radio, la presse écrite, les festivals ou concerts ne chôment pas quand il s’agit de Rap ou de Gnawa-fusion, des tas d’opportunités sont mises à disposition des

14

artistes, des parrainages artistiques, des sponsors... Quelques noms issus de cette scène sont même arrivés à vivre de leur musique. La scène Gnawa-fusion possède un festival annuel à part entière, qui est celui d’Essaouira. Frustrant est le sentiment qu’on ressent lorsqu’on compare ce développement -pas si avancé que ça, mais qui reste digne d’être pris en considération- à celui du Metal marocain. L’absence de discours médiatique positif, ou discours médiatique tout court n’aide en rien la scène Metal à aller de l’avant. Ce qui nous reste à faire est d’”obliger” les médias à cultiver un intérêt envers le Rock et le Metal, ne faisons qu’un dans l’espoir de voir un jour cette culture s’épanouir librement au Maroc.


Rejoignez nous sur facebook

facebook.com/LeadHangarFanzine


Criss-Cross Vertical

1.Bodies (Let The Bodies Hit The Floor) 3. Mois de sortie de Killing is My Business... and Business is Good! (Megadeth) 4. Prog’ Suédois 5. Ville d’origine des Bloodbath 6. Plus gran festival de Metal d’Amérique du Nord 8. Nom du Jet d’Iron Maiden 9. 3ème album des Black Sabbath

Résolvez ce criss-cross, réassemblez les lettres des cadres à fond rouge, et publiez votre réponse sur notre page facebook http://www.facebook.com/LeadHangarFanzine Un gagnant recevra un album après tirage au sort.

Pour vous faciliter la résolution de cette grille, une version PDF est disponible, à imprimer, ou à remplir en ligne : http://tinyurl.com/3o8k743

16

Horizontal

2. Ancien nom d’Iced Earth 5. Chuck 7. Hymne du Wacken 2009 chantée par 10. ...you’re feeling stronger ... no more feeling bad ... your eyes are shining... you are the real man. 11. Premier morceau de l’album “The Fall of Ideals” (All That Remains)


Interviews Huntex

Babel

http://www.facebook.com/babel.officielle http://www.reverbnation.com/babelofficielle Lead Hangar : Babel c’est qui ? Babel : BABEL, groupe de Fusion formé en 2007, les cinq membres du groupe sont originaires de Mohammedia. Adil Bouaouad: Chanteur Younes Oudri : Guitariste Ajebli Yassine : Bassiste Adam Erkam : Clavier Driss Benkiran : Batteur L.H. : Depuis quand êtes vous actifs ? B. : Babel est formé en 2007, mais a changé de style en octobre 2011 , avec l arrivé du nouveau chanteur Adil. L.H. : Quelles sont vos influences ? B. : Guns N’ Roses , Metallica , Deep Purple , Bon Jovi ,Led zeppelin, AC/DC, etc. L.H. : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser l’arabe dans vos morceaux ? B. : Le but est de mettre en valeur une fusion rock en l’ouvrant sur la culture marocaine et internationale. y à beaucoup de groupes internationaux qui chantent avec leur langue et qui sont

17


très connus au monde entier. Adil dit que si la musique est bien arrangée, elle peut toucher tous les êtres humains . Qui vient du coeur, reste au coeur . L.H. : Quels ont été les changements maintenant que vous avez remporté cette 10ème édition de Générations Mawazine ? B. : Le changement moral pour le moment, on vera au futur ce qu’on peut recevoir . L.H. : Un album de prévu pour bientôt ? B. : On travaille sur notre premier album ça c’est sûr , nous avons beaucoup à donner. L.H. : Sera-t-il enregistré de manière professionnelle ? B. : Maroc culture nous ont promis de nous faire enregistrer un mini album dans un studio professionnel, comme ils ont fait avec les gagnants de l’édition 2010, mais cette année c’est une exception avec la participation de Red One le producteur international ..

Babel @ Tremplin 2011

18


Interviews Huntex

Noisea

http://www.facebook.com/noisea.official http://www.myspace.com/noisearapcore Lead Hangar : Noisea c’est qui ? Noisea : NOISEA était avant tout, une histoire d’amitié entre Kid «Abdelaziz » et son ami d’enfance Samadoss «Abdessamad» qui partageaint bien cette envie de vivre et d’exprimer leur quotidien à travers la musique, malgré la diversité et les différences de chaque style. Et depuis ils n’ont jamais cessé d’enrichir leurs infl uences et leur savoir faire our arranger un métissage de cette multitude musicale, sachant que « Kid » est guitariste, auteur compositeur et fan de heavy metal, quant à « samadoss» rappeur, B.Boy, professeur de danse et passionné de culture Hip-Hop, voulaient bien unir les deux entités, tout en gardant l’ identité marocaine Après avoir ciblé leur but, il a fallu unifier une formation bien homogéne, qui par la suite prouvera son mérite et donnera son petit plus au geste de la fusion musicale, ainsi. Par la suite «H-raf » le frére de Kid rejoigna l’aventure en tant que bassiste, et fi nalement «Simo » issu de la grande famille des metaleux, avec son jeu adapté à l’esprit NOISEA et son attribution pour l’aspect hardcore du groupe. Ainsi, Noisea a su trouvé la formule idéale pour concevoir, produire et donner goût à un nouveau style musical au Maroc qui reflète la personnalité de chacun de ces membres et mettera en valeur l’identité du groupe. L.H. : Depuis quand êtes-vous actifs ? N. : Depuis 2008

19


L.H. : Quelles sont vos influences ? N. : Limp Bizkit , Rage Agaisnt the Machine, Cypress Hill, Hed PE, Metallica, etc. L.H. : Quels ont été les changements maintenant que vous avez remporté cette édition du Tremplin des jeunes musiciens ? N. : Depuis la création de NOISEA nous avons toujours essayé de donner notre mieux, et biensur après avoir remprté ce prix on va rester sur le même chemin et donner notre mieux deux fois plus. L.H. : Un album de prévu pour bientôt ? N. : Bientôt. L.H. : Sera-t-il enregistré de manière professionnelle ? N. : Exactement, pour une qualité meilleure , surtout que nos compositions demandent une haute qualité de son au niveau de la guitare et la ligne de chant.

Noisea @ Tremplin 2011

20


Follow us on twitter

twitter.com/Leadhangarzine


Chroniques Haytam El.

Track-list : 1. The Knife 2. United 3. Carnival Is Forever 4. Homo Sum 5. “404” 6. A View From A Hole 7. Pest 8. Silence Decapitated, groupe Polonais qui, aux cotés de Behemoth et Vader, est consi-

déré comme l’un des pioniers du Death Metal, connu pour sa brutalité et sa technique le groupe a connu beaucoup de moments de gloire, grâce aux albums qu’il a enregistré, de Winds of Creation (2000) jusqu’à Organic Hallucinosis (2006) le groupe n’est pas sorti de sa catégorie Technical Brutal Death Metal mais a aussi connu des moments de malheur, avec la perte du batteur “Vitek” et la blessure du chanteur “Covan” suite à un accident de route. Aprés 5 ans, le groupe revient avec un 5éme album, Carnival is Forever, mais avant de commencer, à tous ceux qui s’attendait à un album du poids d’Organic Hallucinosis je vous conseille de ne pas écouter cet album, ça vous évitera d’avoir une mauvaise image sur le groupe. Moins de brutalité, peu de chansons, des inspirations du moins bizarres, les influences old school des débuts sont lointaines, peu de variances des rythmes. le groupe se rapproche un peu d’un “Fear Factory”, bref, le groupe devient un Death Metalleux de second rang. La track-list de l’album commence par “The knife”, presque aucune inspiration dans les riffs, peu de changement des rythmes, et quand on l’écoute bien, on pense directement au grand Meshuggah, la chanson ressemble trop en puissance et en rapidité à ce dernier, ajoutons à cela un vocaliste que je ne qualifierai pas de mauvais, car il a

22


une voix puissante et certains de ses cris déchirants qu’il tient souvent assez longuement apportent une touche spéciale de brutalité aux chansons (la fin du morceau “Pest”) mais on s’en lasse rapidement, et il est loin d’arriver aux chants death de “Sauron”.. Après “The Knife” voici “United”, considéré comme le meilleur titre de l’album, tout ce qu’on peut attendre de Decapitated s’y trouve, blast beat, des riffs du genre DESTROY EVERYTHING, un peu de mélodie, et un solo qu’on peut considérer comme le meilleur de tout l’album, en plus de quelques passages groovy.

Decapitated sont en pleine forme avec ce morceau, le seul hic est la voix qui ne

va pas du tout avec le rythme de la chanson, on dirait un chanteur de Deathcore avec un groupe 100% Technical Brutal Death Metal. “Krimh”, même s’il n’a pas réussi à faire oublier “Vitek”, a su se faire une place d’honneur dans le groupe avec des passages mémorables comme sur “Carnival is forever” et “Homo Sum”, non mais la batterie sur ces deux morceaux peut guérrir un sourd, ces blasts beat, la vitesse de la double pédale, rien à reprocher côté batterie. Place au morceau le plus long de l’album, “Carnival is forever” mis à part sa brutalité, le morceau peut être de 5 minutes ou bien moins, un rythme brutal, plus de musique, du bruit et trois notes acoustiques, un rythme complétement inutil, si le morceau était totalement brutal, pas de stop pas de partie acoustique il aurait surement été meilleur morceau de l’album, parcequ’il représente la vraie face de Decapitated, de la brutalité pure et dure. Donc, aucune créativité et variance dans le morceau. “404” à l’exemple de “The Knife” s’approche dangereusement du style de Meshuggah et pas beaucoup de différences entre ces deux morceaux. “A View From a Hole”, si vous écoutez l’album morceau par morceau et que vous ennuyez, ce morceau vous remontera le moral avec son intro magnifique et calme, débouchant sur un morceau méchant, lourd et fort. “Pest”, excusez moi mais on dirait du “Suicide Silence”, surtout avec le breakdown du début, ça fait trop deathcore, toujours une voix qui ne complète pas la composition. Ah oui, avant de finir tout ce tralala pour cet album qui n’est pas, du tout à la hauteur du grand Decapitated, il reste un morceau qui est TOTALEMENT inutil, qui ne sert absolument à rien, “Silence” je ne vais pas dire d’avantage mais c’est vraiment une vraie perte de temps, morceau instrumental, qui ne mérite même pas de figurer dans le track-list de l’album. Comparé à Organic Hallucinosis cet album est bien plus bas, oui, il a un peu hérité de la brutalité de ce dernier, mais il est encore plus ennuyant, il ne raméne pas de surprises, que du standard. Carnival is forever un album qui ne manque pas de brutalité, mais qui n’apporte rien d’interessant, ni de nouveau, j’éspère qu’ils sauront se rattraper dans leurs futurs albums.

23


Chroniques Huntex

Dans le temps, c’était Sex, Drugs, & Rock n’ Roll, les anciens savaient ce que voulait dire le fun, mais avec l’Emo, le Screamo, ou tout autre style apparenté sur les réseaux sociaux, il n’est plus question de musique ou de paroles, mais surtout de photos, likes, et commentaires. On aurait presque dit que c’était la fin de notre bon vieux Rock, mais non, Theory of a Deadman nous ont préparé l’un des meilleurs albums de Rock moderne sous le titre : The Truth is...

Track-list : 1. Lowlife 2. Bitch Came Back 3. Hurricane 4. Out Of My Head 5. Gentleman 6. Love Is Hell 7. The Truth Is ... (I Lied About Everything) 8. Head Above Water 9. Drag Me To Hell 10. What Was I Thinking 11. Easy To Love You 12. We Were Men 24

Premier titre, Lowlife, Dean (bass) et Joey (batterie) s’accaparent les premières secondes avec une agréable intro, ensuite rejoints -en parfaite symbiose- par Dave puis Tyler à la guitare. Ce morceau peut être considéré comme hommage à tous les fiers lowlife du monde, et ça n’est pas implicite “‘Cause I’m a low life and I’m lovin it “, “And i’m a low life so fuckin deal with it”. Ensuite vient Bitch Came Back, morceau dans lequel se retrouveront une bonne partie des américains, Tyler parle du retour de son ex., chanson triste vous direz ? Pas le moins du monde, ce titre est l’un des plus drôles de l’album en plus d’être joué sur une mélodie qu’on a souvent entendu à la crèche. Hurricane, 3ème morceau serasurement le plus sous-estimé de l’album, mais sachez qu’il est construitsur des versets et refrain aussi bien organisés qu’étudiés. Le 5ème des 12 titres est Gentleman, morceau avec assez de punch pour vous pousser à faire des micro-headbang qui seront éventuellement amplifiés à l’arrivée du solo.


“Girls don’t want a gentleman, They say they do but in the end, Girls don’t want a gentleman, They want a loser like me”, et oui, ça parle du -Ô combien célèbrefait/mythe que les filles préfèrent les bad boys aux gentlemen. Nouvel ajout à la liste des grandes ballads rock : Love is Hell, 6ème dans la liste. The Truth is ... (I Lied About Everything), le titre parle de lui même, le petit plus de ce morceau est l’ajout de quelques lignes au banjo qui rend le rythme encore plus fun, ça n’a rien avoir avec de la Country, mais les passages au banjo donnent vraiment envie de s’acheter un cheval, un stetson, et aller au galop quelques 3 minutes 28 secondes. Le dernier morceau de l’édition standard est We Were Men est le parfait hommage aux militaires, et je pense personnellement que c’est le meilleur morceau pour clore l’album. The Truth is... est un album à ne surtout pas rater cet été (et accessoirement, un incontournable pour ceux qui viennent de sortir d’une horrible relation) , on y retrouve l’humour et le fun des années 80, en plus de refrains qui ne quitteront plus vos esprits.

25


Chroniques

O.T.Aly

CD I

Track-list : CD II

1. Iconoclast 2. The End of Innocence 3. Dehumanized 4. Bastards of the Machine 5. Heretic 6. Children of a Faceless God 7. When All Is Lost

1. Electric Messiah 2. Prometheus (I Am Alive) 3. Light Up The Night 4. The Lords of Chaos 5. Reign in Madness

Morceaux Ă  ne pas rater : Iconoclast, Bastards Of The Machine, When All is Lost et Reign Of Madness.

26


Flash-back sur Symphony X : Il a fallu quatre ans d’attente pour avoir des nouvelles du groupe mythique de Power-Progressif Symphony X. Issu du New Jersey, le groupe n’a plus de secrets pour personne depuis bien longtemps, les successions de chefs d’oeuvre en sont des preuves incontestables, une personne à remercier? le génie derrière sa guitare, Michael Romeo, ce que savent la majorité des fans, c’est qu’il a ce don unique en matière de riffs et surtout de technique, ces solos injouables que tant de guitaristes rêvent d’interpréter à la juste façon. Mais allons en au fait, Romeo c’est aussi le type qui baigne les instruments dans une ambiance impossible, revenons au terme pro-power metal qu’est Epic, qu’éprouvez-vous à l’écoute des morceau “The Odyssey” ou encore l’indétrônable “Divine Wings of Tragedy”? c’est là ou se trouve la vraie qualité de Romeo. Vous avez bien lu “Indétrônable”, en fait il est inimaginable qu’un meilleur album que “Divine Wings of Tragedy” soit conçu, les avis différent certes mais la vision objective dit que la technicité et la musicalité dans DWoT auront de quoi éblouir des générations de Metalheads à venir. Et c’est vrai que depuis cet album Symphony X ont continué a épater prenant des voies plus symphoniques, plus mélodiques, mais vint “Paradise Lost” en 2007, l’année ou ça ne faisait plus de doutes, Symphony X jouent du bon Metal très dur! Les américains ont réussis a produire leur album le plus heavy mais ceci en attendant de voir l’Iconoclast qui promet lui aussi une certaine brutalité. Avec cette petite galette qu’est le morceau portant le titre de l’album “Paradise Lost” au milieu de l’album prenant le coté sentimental du groupe et qui fait exception en vue de ses envolées acoustiques et calmes. Voici donc la question qui se pose à la veille de la sortie d’ “Iconoclast”, ou nous mènera le virtuose Romeo accompagné d’artistes qui ne passent pas du tout inaperçus, le terme “Progressif” le montre clairement, Russel Allen au chant, un autre homme que l’on ne devrait plus présenter, il a même été récemment contacté par Portnoy en vu d’un projet, c’est l’actualité, mais son passé est déjà assez glorieux (Ayreon, Allen/Lande et j’en passes), Michael Pinella, Jason Rullo, et Dupond sont aussi des grands, et plus rien ne devrait être remis en cause concernant leurs atouts. Avants Premières : Passons aux choses sérieuses, quelques concerts avant la sortie de l’album ont connus l’apparition de nouvelles compositions à paraître dans l’Iconoclast, il s’agit de deux avant goûts puissants “End Of Innocence” et “Dehumanized”, sur “End Of Innocence” Pinella s’amuse a tripoter les clavierscomme un Dieu sur l’intro, rejoins ensuite par les riffs incontournables de Romeo, puis Pinella s’en va prendre l’atmosphère du morceau à l’arrivée du chant puissant et très Heavy d’Allen, le refrain mélodique est très accessible et dans une optique commerciale, c’est bien ce qu’il fallait pour attirer les auditeursvers l’album. “Dehumanized”, a pour lui un Riff à l’entrée du refrain qui donne cet air dansant ainsi que cet après-deuxième refrain très émouvant qui met en évidence le topic sur lequel est sensé tourner tout l’album : l’Homme se fait dépasser par les machines. Bon choix aussi pour une avant première, mais l’élément surprenant habituel se fait attendre. Le tout milieu de l’album : Allons-en à la première partie (CD1), je ne commencerais pas par les chefs d’oeuvre de respectivement 10 minutes et 9 minutes,

27


allons à la piste numéro 4, qui est.. énorme !! Quels superbes Syncopes et ce clavier qui perce d’une mélodie infernale, combo de fous entre Pinella et Romeo, une autre fois Pinella passe inaperçu à l’arrivée du chant toujours le plus Heavy possible, les Riffs de guitares sont extrêmement présents sur cet album à comparer à la présence des claviers.. on ne les retrouvera qu’après le magnifique break de quoi Headbanger, pour un magnifique solo, suivi ensuite d’un “Michael-RomeoAll-Rights-Reserved-Solo”, vous les connaissez.., Jason Rullo à la batterie sur un p’tit solo ensuite et le bassiste profite d’un bref moment de silence pour y employer un passage des plus recherchés, dîtes moi que ce n’est pas toute la beauté de la musique, toutes ces combinaisons sur ce morceau? à écouter absolument. Deux autres morceaux viennent ensuite, “Heretic”, et même ce morceau s’envole en puissance, riffs et voix très agressifs de Romeo et Allen, batterie comme à son habitude très variée avec des changements de rythmes sur le passage de Bridge puis le Refrain, touche très progressive du jeu en général sur ce morceau. un Riff à se perdre dans l’après-deuxième-refrain. Il se doit aussi de mettre l’accent sur quelques airs répétitifs figurants sur ce morceau, ainsi que le suivant “Children Of Faceless God” qui est le moins bon à mon écoute, mid-tempo avec un refrain ou il ne manque pas d’ennui, et des cris de Russel sur quelques parties du morceau.. pas très convaincants, laisse à désirer, mais très clair que Jason Rullo est excellent sur les couplets, du classique “Symphony X” faut dire. “Rise of the one.. of the dark Iconoclast” : Il me sera difficile de commenter deux grands morceaux comprenant toute la technique, toute la virtuosité, l’incroyable talent des musiciens ou pour mieux dire l’extase musicale, au point d’avoir son orgasme. le morceau “Iconoclast” est désormais un “essentiel” du progressif, si vous êtes musicien et que vous croyiez avoir atteint le sommêt détrompez-vous, Dream Theater, Opeth ou Tool le confirment souvent, en voici une autre confirmation, un parfait débat d’instruments duquel sort un Riff impressionnant de Romeo, mais mon Dieu, ne t’appellerais-tu pas Russel Allen? Le parfait mariage du mélodique et de l’agressif. Il est impossible de commenter tout le morceau, les instrumentaux qui reviennent à chaque fois avec des riffs différents et ces habituels choeurs “à-la-SymphonyX”. C’est là ou nous revient la notion “Epic”, ceci mesdames et messieurs est un Epic! Je suis convaincu après l’écoute de ce morceau que les machines prendront le contrôle du monde tellement il le chante vrai, en y pensant, c’est un sujet très différent de ce qu’à proposer Symphony X par le passé. “When all is Lost” : La longue ballade.. 7éme ciel..D’accord, il se devait de composer une ballade, un album à crier partout fait parfois défaut, la conclusion de cette première partie est émouvante pour résumer. Pour développer, imaginez Russel Allen assit aux coté de son pianiste, introduisant de la plus calme des manières le voyage vers le septième ciel, cette fois-ci c’est Romeo qui fait des apparitions, et propose des solos dignes d’une ballade, comme ce premier solo qui se transforme en acoustique rejoint par la grandeur de Pinella plongés tout deux dans une ligne de basse sans mieux, second solo au “feeling” de Romeo, pas trop de vélocité, c’est sensé touché le coeur, pas de néoclassical non-plus, et il faut le dire que sur les solos en feeling, il s’y prend aussi bien. Russel clôture sur le refrain en toute finesse, en toute douceur.. pleurant la prise de contrôle des robots over the world.

28


Une perte en variété : On est au CD2, une ouverture d’un disque d’une moins meilleure manière que celle sur le CD1, normal, nous avons là un typique “Couplet-Refrain-Couplet-Refrain-Pont-Solo-Refrain”, et on continuera à se demander pourquoi l’on a-t-on plus droit à ces riffs 5/4 ou 7/8, cette touche progressive qui a défini le groupe par le passé, actuellement on pourrait comparer à du simple Power Metal à la Firewind, cette ressemblance en terme d’agressivité continue à donner cet air d’ennui et de déception, c’est bien là ou commence la critique de cet album. “Electric Messiah” porte l’un des meilleurs refrains de l’album, surtout le dernier ou Russel est bien émotif (ça change de cette agressivité très rencontrée), “Prometheus” est aussi un bon morceau mais sans plus, puis les autres mis à part “Reign Of Madness qui est un autre morceau a absolument écouter, on sent du “In dragon’s den” dans l’ouverture de Light up the night et cet air de déjà vu sur Lord Of Chaos, il est toutefois vrai que le riff de l’ouverture est bien foutu. Les Points sur les I : Le moment est arrivé pour s’arrêter sur les conclusions, l’attente valait le coup, surtout pour un fan de bon metal hurlant, la déception se fera du coté de ceux plutôt “Prog” qui devraient croiser les bras et attendrele retour de Dream Theater en septembre prochain. Iconoclast est un bijouxde Power Metal, c’est l’album le plus Heavy, dépassant son prédécesseur “Paradise Lost”, il est vrai qu’on pourrait actuellement comparer Symphony X a du pur Power Metal à la Firewind, mais restent les américains avec des longueurs d’avance vu la technicité, musicalité et talent de ces artistes. Cet album est de loin l’un des meilleurs en son genre sur le marché, mais ça urge question réclamations de fans, il est plus que temps pour le groupe de sortir un DVD

29


Albums Releases Huntex

Rock Releases 12/07 Incubus - If Not Now, When? 12/07 Sublime With Rome - Yours Truly 12/07 Theory of a Deadman - The Truth Is... 19/07 3 Doors Down - Time of My Life 19/07 311 - Universal Pulse

Metal Releases 05/07 Draconian - A Rose For The Apocalypse 05/07 Exhumed - All Guts, No Glory 05/07 Harm’s Way - Isolation 05/07 Intensus - Intensus 05/07 Morta Skuld - Through The Eyes Of Death : The Early Demos 05/07 Murder Death Kill - Instigate Infiltrate Annihilate 05/07 Stream Of Passion - Darker Days 05/07 Unearth - Darkness In The Light 05/07 Whitehorse - Progression 12/07 Aurvandil - Yearning 12/07 Baring Teeth - Atrophy 12/07 Cannabis Corpse - Beneath Grow Lights Thou Shalt Rise 12/07 Decapitated - Carnival Is Forever 12/07 Dischord - Casualties Of War 12/07 Earth Crisis - Neutralize The Threat 12/07 Fair To Midland - Arrows and Anchors 12/07 The Great Commission - Heavy Worship 12/07 Hekate - Die Welt Der Dunklen Gärten 12/07 Icon In Me - Head Break Solution 12/07 In The Nursery - Blind Sound 12/07 Isis - Live IV: Selections 2001 - 2005 12/07 Isolation - Closing A Circle 12/07 J.D. Overdrive - Sex, Whiskey & Southern Blood 12/07 The Living Fields - Running Out Of Daylight 12/07 Lock Up - Necropolis Transparent 30


12/07 Mayan - Quarterpast 12/07 Megadeth - Peace Sells...But Who’s Buying [Re-Release] 12/07 NeraNature - Foresting Wounds 12/07 Rhapsody Of Fire - From Chaos To Eternity 12/07 Sepultura - Kairos 12/07 Sleeping Giant - Kingdom Days In An Evil Age 12/07 Sol Invictus - The Cruellest Month 12/07 Spellcaster - Under The Spell 12/07 SSS - Problems To The Answer 12/07 Suicide Silence - The Black Crown 19/07 Ave Maria - Chapter One 19/07 Avichi - The Devil’s Fractal 19/07 Chelsea Grin - My Damnation 19/07 Crown The Lost - Cold Pestilent Hope 19/07 Demonical - Death Infernal 19/07 Disma - Towards The Megalith 19/07 Dying Fetus - History Repeats [EP] 19/07 40 Watt Sun - The Inside Room 19/07 The Greenery - Spit & Argue 19/07 Hail Hornet - Disperse The Curse 19/07 I Am Abomination - Passion Of The Heist [EP] 19/07 It Prevails - Stroma 19/07 The Konsortium - The Konsortium 19/07 Pestilence - Doctrine 19/07 Ringworm - Scars 19/07 Sarabante - Remnants 19/07 Toxic Holocaust - Conjure and Command 26/07 All Shall Perish - This Is Where It Ends 26/07 As Hell Retreats - Volition 26/07 End Of Level Boss - Eklectric 26/07 Fullforce - One 26/07 Hrizg - Inferno 26/07 Isis - Live V: 07.23.06 26/07 Iwrestledabearonce - Ruining It For Everybody 26/07 Jamey Jasta - Jasta 26/07 Karmakanic - In A Perfect World 26/07 Malevolent Creation - Death From Down Under [DVD] 26/07 The Quill - Full Circle 26/07 Rival Sons - Pressure & Time 26/07 Serianna - Inheritors 26/07 World Under Blood - Tactical 31


Annonces Casagroove.com

Si une de ces annonces vous interesse, contactez l’annonceur sur http://www.casagroove.com/

Cours de piano à domicile : je propose des cours de piano pr tt les nivaux et tt les catégories d’ages. Actuellement prof dans 3 écoles de musique, bien expérimenté dans le domaine de la formation musicale, j’adopte aussi des méthodes pour ceux qui n’ont aucune formation musicale, Je me deplace a Rabat, Casa et Kenitra. Prix : 250dh Un magnéto portatif numéric : Je vends un magnétophone portatif Marantz Professional, stéréo et mono, numérique sur support Mini Disc.Modèle PMD 650. Fonctionne sur piles ou batteries ou secteur, alimentation secteur fournie..Livré avec deux batteries Ni-MH (nickel-hydrure métallique) avec leur chargeur-analyseur pro de marque iTech, et un sac de transport du magnétophone.Matériel en excellent état, n’ayant pratiquement jamais servi. Prix : 1000dh

32

Micros AKG (dont des hf) : Je vends en un lot non dissociable : 1 tete-capsule AKG type CK 93 hypercardioide. 1 tete-capsule AKG type CK 98 unidirectionnel. 1 corps préampli pour CK93 CK98 AKG type SE 300B. 2 boitiers alimentation phantom AKG. 1 micro émetteur AKG type HT81, UHF. 1 micro cravate AKG, type C417. 2 ensembles émetteur récepteur AKG, type PT81 PR81, UHF. Matériel en excellent état, ayant trés peu servi. En cadeau un micro stéréophonique Sony avec angle champ variable. Prix : 25000dh

Cherche groupe : hey, im looking for a band..im a singer..i do sing all kinds of muzik(used to sing in college concerts..work for several bands,n’ im looking now forward to make ma own band)..i luuv rock n’ roll..country .. i live in rabat


Si une de ces annonces vous interesse, contactez l’annonceur sur http://www.casagroove.com/

Vend basse/ampli/housse/suport/ jack : Bonjour, Je vend ma basse Mansfield Handmade( faite a la main, design ressemble a celui d’une BC Rich ) 4cordes, bien entretenue, un ampli 25 watts, une housse de transport pour basse, un stand( support ) et un jack, a 2200dhs le tout, contactez moi ;) Prix : 2200dh Frontman recherchant musiciens (band) : Bonjour je cherche des musiciens pr collaborer dans ce genre de musique www.reverbnation.com/whatsoever jetez y un coup d’oeil meme si vous n’etes pas interessé(e)s . je suis de kenitra , mais dés octobre prochaine jvai etre a casa (si tout se passe bien) anyways . contactez moi Ash Bench, Canyon Hangover Guitariste cherche groupe sur Rabat : Bonjour, Je cherche un groupe ayant besoin d’un guitariste, pour jouer des reprises (rock, blues, funk) et pourquoi pas se lancer dans la compo, mais surtout bien s’éclater ensemble. Profil: 27ans Guitariste pendant 2 ans dans un groupe de rock Batteur pendant 1.5 an dans un groupe de rock/funk.

Bass rbx374 : salam je met en vente ma basse yamaha rbx374 presque 9 avec housse dernier, prix 3000dh avec housse voila mon num 0626472348 Prix : 3000dh Guitar à Vendre : Une guitare en bonne état Epiphone By Gibson S-800 modèle 1989 série limité, floyd pro, un seul corps, corde Elixer à 3800 dh. contacter moi à 0664570540 Prix : 3800dh Le groupe Bliss cherche un batteur et un bassiste : Voila, le titre est assez clair, nous sommes à Kénitra, et nous cherchons un batteur et un bassiste. Nous jouons du Rock Alternatif en anglais http://www.myspace.com/570817447

Vds-guitare-fender lonestar : affaire! vds guitare fender lonestar serie deluxe neuve artic white 2MICROS TEXaS SPECIAL 1DOUBLE SEYMOUR DUNCAN son de folie..bois erable aulne et pallissandre. Prix : 5400dh Cours de batterie : DONNE COUR DE BATTERIE A CASA ,MOHAMEDIA ET JADIDA TOUS NIVEAUX TOUS STYLES PROF DIPLOME. Prix : 200

33


Si une de ces annonces vous interesse, contactez l’annonceur sur http://www.casagroove.com/

Cherche groupe : Salut je cherche à monter un groupe de rock sur casablanca je suis moi même guitariste/chanteur. Si vous êtes intéressé faite moi signe !

Table enregistrement numerique : VDS YAMAHA AW2816 1 ERE MAIN TRES PEU SERVIE VALEUR 2200 EUROS PRIX SACRIFIE 5000DHS FIXE Prix : 5000dh

Vdstable mixage numerique aw16g : vds Aw16G table numerique 8 entrees avc effets disque dur valeur 1200euros prix 3500 dhs peu servie 1ere main. Prix : 3400dh

Casagroove.com

34


Polls Huntex

Résultats des polls du numéro précédent :

35


Leadhangar fanzine Your (bi)-Monthly Free Dose of Heavy Music.

http://moroccanmetalheadsexposed.wordpress.com http://www.facebook.com/LeadHangarFanzine http://twitter.com/leadhangarzine http://www.facebook.com/LeadHangarFanzine


Lead Hangar Fanzine #3 (reworked)