Page 1

FICHE PRATIQUE

M.Van der Belen@CTB

INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Nombre de femmes concernées

APPUI INSTITUTIONNEL AU MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'ELEVAGE ET DE LA PÊCHE (AIMAEP)

Les femmes ayant travaillé et travaillant au niveau du projet AIMAEP sont au nombre de 5, tandis qu'on estime à plus de 250 le nombre de femmes touchées par les activités du projet.

Activités menées

OBJECTIFS -Objectif général : Les moyens d'existence des ménages ruraux sont sécurisés et la contribution du secteur agricole à la croissance économique du pays est augmentée par la mise en œuvre concertée d'une politique nationale de promotion des filières agricoles. -Objectif spécifique : Les capacités organisationnelles, techniques et administratives du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche (MAEP) sont renforcées pour qu'il puisse jouer son rôle de facilitation, de contrôle et de

régulation dans la promotion des filières agricoles.

DUREE: septembre 2009 – novembre 2013 BUDGET: 4 880 050 € - contribution béninoise : 201.600 € - contribution belge : 4.678.450 €

Intégration de la thématique au niveau ministériel

Dynamisation de la cellule genre

AIMAEP veille à l'intégration de la dimension genre dans la définition et l'élaboration des politiques, stratégies et interventions dans le développement du secteur agricole en général et la promotion des filières agricoles en particulier. Le projet a ainsi contribué à l'adoption d'un Plan d'Action Genre du secteur agricole pour 2012-2015.

Appui à la dynamisation de la cellule genre du MAEP afin qu'elle puisse exercer efficacement son mandat: élaboration du Plan d'Action Genre du secteur agricole, mise en œuvre du plan à travers la réalisation d'une activité pilote au niveau du terrain par l'intégration du genre dans le travail quotidien des agents de base en matière de conseil agricole (services publics auprès des producteurs et productrices) et élabora-

tion de bulletin genre électroniques. ∗

Formations

Formation des cadres du MAEP en encourageant la participation des femmes. Formation des agents de base (centres régionaux et communaux de promotion agricole) à l'intégration du genre dans leur travail quotidien.

Coût des activités Le genre n'a pas de ligne budgétaire dans le projet; les activités sur le genre sont associées aux activités budgétisées du projet (par exemple appui à la restructuration du MAEP, appui au dispositif de conseil agricole). Le coût des activités liées à l'intégration du genre est environ 15.000 €

Résultats et appréciation des activités menées La dimension genre est toujours prise en compte dans les politiques/ stratégies, programmes et interventions dans le secteur agricole au Bénin. La cellule genre du MAEP devient fonctionnelle et travaille pour la mise en œuvre du plan d'action genre avec les différents acteurs impliqués au niveau central, régional et local.

Outils de communication SUR le genre ∗ ∗

∗ ∗

Édition et diffusion du Plan d'Action Genre du secteur agricole à tous les acteurs impliqués Utilisation des marqueurs de progrès (approche outcome mapping) pour apprécier l'intégration de la dimension genre dans le travail quotidien des agents de base qui fournissent des appui-conseils aux producteurs et productrices: suivi régulier de l'utilisation des outils genre Rapport d'avancement des activités intégrant les informations sur la dimension genre du terrain au niveau central Bulletin sur les activités genre dans le secteur agricole (par la cellule genre du MAEP)

Formation sur l'intégration du genre dans le travail quotidien des agents du centre communal de promotion agricole de Matéri (octobre 2012)

Exemple de bonne pratique En général, à toutes les réunions, ateliers et formations appuyés par l'AIMAEP, on note la présence de femmes et leur participation est effective: présidente de séance, rapporteur ou secrétaire de séance. Cette prise de responsabilité et/ou rôle dans les réunions est encouragée par les participants hommes.

SECTEUR AGRICULTURE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Nombre de femmes concernées

APPUI INSTITUTIONNEL AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ (AIMS)

Le projet AIMS appuie le Ministère de la Santé dans son ensemble sans un appui particulier aux femmes. Néanmoins, certaines activités sont destinées spécifiquement aux femmes, telles que les appuis à la Direction pour la Santé de la Mère et de l’Enfant, la Direction des Soins Infirmiers et Obstétricaux, et la Direction Nationale des Etablissements Hospitaliers.

OBJECTIFS -Objectif général : L’état de santé de la population béninoise est amélioré à travers le renforcement de la pyramide sanitaire dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS). -Objectif spécifique : Les activités de planification, de coordination, de suivi-évaluation de la mise en œuvre du PNDS du Ministère de la Santé sont opérationnelles et efficaces à travers une amélioration des interactions internes et externes au Ministère.

DUREE: juin 2009 – novembre 2013 BUDGET: 5 721 620 € - contribution béninoise : 603.150 € - contribution belge : 5.118.470 €

Activité menée ∗

Formation sur le genre pour les cadres du Ministère

Qu’est-ce l’approche Genre ? Quels sont ses outils ? Et comment l’intégrer dans les programmes du Ministère de la Santé ? C’est pour répondre à ces questions que le Ministère de la Santé a organisé du 28 novembre au 2 décembre 2011 un atelier sur le Genre et le Développement. Cette rencontre, qui a regroupé les cadres des Directions centrales et techniques et du Secrétariat général, a porté sur l’harmonisation de la compréhension du concept « genre et développement » mais aussi sa prise en compte dans la politique, stratégie et le fonctionnement du Ministère. (Titre exact de l’activité : Atelier de formation des points focaux du Budget-Programme et des cadres du Ministère de la Santé sur les concepts clés, outils et techniques d’intégration du genre dans les politiques, stratégies, plans, programmes/projets du secteur de la santé)

Coût des activités

Résultats et appréciation des activités menées

13 000 €

Au terme de la formation, les participants maitrisent les concepts et outils clés du genre. Ils se sont approprié ces concepts et outils afin de les intégrer dans leurs activités respectives.

Exemple de bonne pratique L’AIMS n’a appuyé que la formation Genre et Développement.

SECTEUR SANTE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Nombre de femmes concernées

FACILITÉ D’APPUI AUX FILIÈRES AGRICOLES DANS L’ATACORA-DONGA (FAFA/AD)

En regardant l’attribution des microprojets de FAFA/AD, on voit qu'à l’heure actuelle 769 femmes ont bénéficiées d’un financement, sur un total de 3317 personnes. Ce qui veut dire que presque un bénéficiaire sur quatre est une femme.

OBJECTIFS -Objectif général : La promotion des filières agricoles est l’axe principal du Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRS A) au Bénin. Les départements de l’Atacora et de la Donga, situés au Nord-Ouest du Bénin, se caractérisent par une économie essentiellement agricole et par une population relativement pauvre. Les difficultés actuelles de la culture du coton, principale culture de rente du Bénin, offrent de nouvelles opportunités aux acteurs des filières riz, maraîchage et anacarde. Le projet Facilité d’Appui aux Filières Agricoles dans les départements de l’Atacora et la Donga (FAFA/AD) vise à contribuer à la sécurité alimentaire et à l’aug-

mentation des revenus de la population rurale de l’Atacora et la Donga, associée à ces trois filières.

-Objectif spécifique : L’objectif spécifique du projet est d'améliorer la productivité et la rentabilité des filières riz, maraîchage et anacarde dans les départements de l’Atacora-Donga.

DUREE: octobre 2010 – octobre 2015 BUDGET: 5 682 550 € - contribution béninoise : 182.550 € - contribution belge : 5.500.000 €

Activités menées ∗

Accord d’exécution signée avec le RRELG (Réseau Régional de l’Expertise Locale Genre) : « Accord d’exécution pour la mise en œuvre des activités d’appui à la structuration du réseau genre et d’information, formation de ses membres »

Les Organisations Paysannes Agricoles (OPA) et les Unions prennent en compte dans leurs activités, leurs textes et leurs structures de concertation et de décision, les aspects genre Il s'agit de former les OPA et les Unions des filières riz, maraîchage et anacarde en faisant l'état des lieux de leur prise en compte du genre , en les formant à l'importance d'une telle prise en compte et en leur proposant des outils et recommandations concrètes en matière d'inclusion du genre. La prise en compte du genre est évaluée après une période donnée et une capitalisation faites au niveau des points de blocage/des bonnes pratiques afin d'adapter la formation selon les besoins. Le genre est pris en compte dans le dispositif d’attribution des Microprojets Les femmes des filières riz, maraîchage et anacarde sont informées sur les opportunités de financement des Microprojets (MIP). Les rédacteurs/trices des demandes de MP sont aussi formés à la dimension genre. Le projet FAFA/AD appuie également l'élaboration d'un dispositif et de taux favorables aux femmes. Un appui conseil privilégié est donné aux femmes bénéficiaires des MP. Les résultats des MP sont évalués en lien avec l'Union concernée. Des recommandations sont faites aux Unions concernant la prise en compte de l'aspect genre. La fonctionnalité des réseaux est améliorée La Facilité anime des séances de sensibilisation et d'information sur l’importance de l’Approche Genre et Développement pour identifier le besoin d'installation de réseaux communaux Genre à Péhunco et à Boukombé. Elle forme des membres des réseaux communaux et appuie également en 2012 l'élaboration des Plans de Travaux Annuels des réseaux communaux (Péhunco, Boukoumbé, Djougou et Tanguiéta). Une fois par trimestre, la FAFA/AD offre son suivi en appui conseil aux réseaux communaux par le biais du RRELG. Elle facilite aussi la collecte de données désagrégées par genre au sein des structures membres (situation de référence et évolution...).

∗ Dépliant d’information sur les possibilités des Microprojets et les modalités d'introduction d'une demande: un outil de communication POUR le genre

Appui à l'organisation de la Journée Internationale de la femme

En 2013 un débat portant sur les femmes dans la société en général a été organisé à Natitingou. Quatre thématiques ont été abordées lors de ce débat à savoir : (i) Décentralisation au Bénin, quel bilan pour la participation des femmes de la commune de Natitingou ; (ii) les différentes formes de violences basées sur le genre et les instruments juridiques qui protègent les femmes de ce phénomène ; (iii) le cancer du col de l’utérus, risque et prévention ; (iv) participation des femmes aux activités agricoles, accès au foncier et au crédit agricole.

Quotas sur le genre pour la sélection des animateurs, rédacteurs locaux, etc.

SECTEUR AGRICULTURE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Résultats et appréciation des activités menées Le genre est un thème qui montre difficilement ses résultats. Sa prise en compte nécessite un processus assez long et étape par étape. Quelques résultats directs ont pu être observés, comme la campagne d’information sur les microprojets, l’adaptation du dispositif des microprojets, l’installation des réseaux communaux de l’expertise genre, l’organisation des festivités pour la journée de la femme, les quotas pour la sélection des rédacteurs, etc. Pour tout ce qui concerne les séances de formation, sensibilisation, etc., les résultats ne peuvent être directement observés. Il s’agit d’un processus de changement de comportement, qui ne se fait pas d’un jour à l’autre. Mais il est très important de toujours mettre l’accent sur cette problématique et d’essayer de prendre en compte de manière automatique l’aspect genre dans les décisions et les actions quotidiennes.

Coût des activités Accord d'Exécution avec le Réseau Régional de l’Expertise Locale Genre: 18 805 € Appui à l’organisation de la Journée Internationale de la Femme : 2012 - 3 268 € 2013 - 2 743 €

Outils de communication SUR le genre ∗

Célébration de la Journée Internationale de la Femme à Natitingou, le 08 mars 2013

Nombreux témoignages, interviews,… de bénéficiaires des groupements féminins dans le Bulletin de la CTB Bénin et sur son site internet (www.ctbbenin.com)

Outils de communication POUR le genre ∗

Dépliant d'information sur les MIP

Outils de communication AUTOUR du genre ∗

Module de formation au sein de l'équipe FAFA/AD sur le genre

Témoignage de la Présidente du groupement féminin "Wiwoura" de Tonri, sur le site de la CTB Bénin

Exemple de bonne pratique Campagne d’information sur les Microprojets: QUOI ? Informer les femmes dans les filières Riz, Maraichage et Anacarde sur les opportunités de financement des microprojets. POURQOUI ? Peu de demandes de microprojets des femmes. COMMENT ? Trois volets : (1) Constitution d’un dépliant d’information sur les possibilités des MIP et les modalités d'introduction d'une demande (cf. page précédente) ; (2) Organisation de séances d’information vers les (groupements) de femmes dans les 13 communes de l’Atacora et de la Donga ; (3) Réalisation et diffusion d'émissions radio pour informer les femmes sur les microprojets et pour annoncer les séances d’information dans leur commune.

SECTEUR AGRICULTURE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Nombre de femmes concernées

FACILITÉ D’APPUI AUX FILIÈRES AGRICOLES DANS LES DÉPARTEMENTS DU MONO ET DU COUFFO (FAFA/MC)

1 679 bénéficiaires de microprojets, dont 42% des femmes Bénéficiaires appuyés par les partenaires stratégiques: Union Régionale des Producteurs (Conseil aux Exploitations Familiales) : 10% des 120 agriculteurs de références et 37% des 120 membres des groupes focaux de contact sont des femmes;

OBJECTIFS -Objectif général : Augmenter la sécurité alimentaire et les revenus de la population rurale associée aux filières riz et maraîchage dans le cadre d’une politique nationale de promotion des filières. -Objectif spécifique : Renforcer les capacités et l’articulation effective des acteurs privés et publics afin d’améliorer la productivité et la rentabilité des filières riz et maraîchage dans le Mono et le Couffo.

Union Régionale des Producteurs (Conseil-appui de Gestion des Organisations Paysannes) : 3184 producteurs suivis (dans les groupements), dont 56 % de femmes; Conseil Régional des Maraîchers : 270 producteurs suivis, dont 26% des femmes; Conseil Régional des Riziculteurs : 225 producteurs suivis, dont 31% des femmes. Les comités de gestion pour les Investissements Communaux sont composés à 22% de femmes.

DUREE: septembre 2008 – août 2013 BUDGET: 6.145.000 € - contribution béninoise : 645.000 € - contribution belge : 5.500.000 €

Activités menées ∗

Recherche-action genre

A travers 2 outils principaux : le mini focus groupes et le dialogue valorisant (dans le cadre d’une activité de l’ambassade de Belgique – bureau de coopération au développement - à Cotonou) qui a abouti au livret « Le genre au quotidien, guide pour la création durable de compétences pratiques d'inclusion du genre dans les projets de sécurité alimentaire ». Cette recherche-action a permis d'identifier des déséquilibres entre hommes et femmes et définir des activités pour améliorer une problématique concrète : « Comment assurer une meilleure participation des femmes aux prises de décisions dans les structures mixtes et faitières? ». Livret « Le genre au quotidien, guide pour la création durable de compétences pratiques d'inclusion du genre dans les projets de sécurité alimentaire »

Etat des lieux

Etablissement d’un état des lieux sur la situation de l’intégration du genre par FAFA MC qui regroupe les différentes activités menées par le projet pour intégrer ce thème transversal.

Comité de suivi

Mise en place d'un comité de suivi de la recherche-action genre composé par les structures partenaires et tenant des réunions bimestrielles.

Formation

Organisation d’une formation pour les points focaux genre des structures partenaires de FAFA MC ayant touché 15 participants (dont 13 femmes).

Microprojets: membre du "Kpokoun" de Klouékanmé

groupement

féminin

Fiches descriptives

22 fiches descriptives des activités rendues genre sensibles et validées par les partenaires stratégiques : critères sur le nombre d'animatrices féminines, groupements comptant des femmes dans le bureau du groupement et nombre de femmes dans les comités de gestion des investissements communaux.

SECTEUR AGRICULTURE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Séances de sensibilisation

337 personnes, dont 222 rizicultrices et maraîchères, mobilisées lors des séances de sensibilisation au niveau des communes du Mono et du Couffo : cette activité a visé à informer les groupements de femmes sur les actions de la FAFA MC, à susciter les idées des projets et à faciliter leur adhésion dans les faitières.

Emissions de radio

18 émissions radio réalisées en langues locales et en Français: 54 personnes ressources mobilisées dont 35 femmes, 151 personnes sont intervenues dont 18 femmes sur les thèmes suivants : « le leadership féminin », « les contraintes liées à la mobilité de la femme au foyer », « l’adhésion des femmes au faitières ».

Microprojets: membre du "Mitchité" de Houéyogbé

groupement

féminin

Renforcement des capacités

56 membres dont 40 femmes (pour quelques MIP) ont renforcé leurs capacités en genre et en leadership dans les groupements, pendant les sensibilisations dans le cadre de l’adhésion aux fédérations (Conseil Régional des Riziculteurs, Conseil Régional des Maraîchers et Union Régionale des Producteurs).

Microprojets et Investissements Communaux

Une note est accordée dans la grille de notation des MIP pour les groupements ou individus féminins pour les points focaux genre des structures partenaires de FAFA MC ayant touché 15 participants (dont 13 femmes). Le Comité d’Etude et de Validation pour les microprojets et celui pour les Investissements Communaux comprend 2 femmes sur une dizaine de personnes.

Séance d'internalisation

Une séance d’internalisation a été organisée par et pour l’équipe FAFA MC pour les activités menées. Les collègues ont acquis une meilleure compréhension du genre, de ses concepts et des enjeux.

Microprojets: Sylvie Agbede, transformatrice de tomates à Klouékanmé

Outils de communication SUR le genre ∗

Appui au lancement de la purée de tomate de la promotrice du microprojet de transformation de tomate à Klouékanmé (Sylvie Agbede) à travers des émissions de radio.

Outils de communication POUR le genre ∗

Emissions de radio sur les thèmes suivants: (1) le leadership féminin; (2) la mobilité de la femme au foyer; (3) l’adhésion des femmes aux structures faitières.

Coût des activités Consultante genre : 6 300 € Emissions radio : 5 800 € Ateliers genre : 4 900 €

Outils de communication AUTOUR du genre ∗

Une séance d’internalisation par l’équipe FAFA MC pour les activités menées. Les collègues ont acquis une meilleure compréhension du genre, de ses concepts et des enjeux.

Exemple de bonne pratique Critères dans les fiches d’activités des partenaires stratégiques. Le résultat se montre dans le nombre de femmes appuyées par l’Union Régionale des Producteurs dans l'AppuiConseil de gestion et d'organisation auprès des Organisations Professionnelles Agricoles.

SECTEUR AGRICULTURE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Nombre de femmes concernées

PROJET D’APPUI AU RENFORCEMENT DES ZONES ET DÉPARTEMENTS SANITAIRES DU MONO-COUFFO ET DE L’ATACORA-DONGA (PARZS)

Le PARZS vise à toucher toutes les femmes des zones sanitaires où il est actif, et a un accès direct à certains groupes de femmes à travers des partenaires comme l’association Mialebouni, qui compte 50 groupements féminins et 620 sociétaires de caisse d’épargne et de crédit, et les comités de santé (environ 220 femmes) .

Activités menées

OBJECTIFS -Objectif général : L'état de santé de la population est amélioré dans les zones d'intervention du projet.

Nomination d'un point focal genre au sein du projet

DUREE: octobre 2010 – septembre 2014

Afin d’assurer au mieux son mandat, le volet Facilité du PARZS MonoCouffo a nommé un point focal genre en la personne de la Chargée d’Appui Conseil de la Facilité, Mme. Jocelyne Olodo. Elle a alors été formée aux outils genre comme le Dialogue Valorisant et le Mini-Focus Group et, après avoir restitué ses acquis au reste de l’équipe, elle met aujourd’hui ces outils en œuvre dans le cadre des activités du projet PARZS.

BUDGET: 15 228 450 €

Formations

-Objectif spécifique : L'accessibilité des populations des zones sélectionnées, en particulier des groupes les plus vulnérables, à des soins de santé de qualité est améliorée.

- contribution béninoise : 928.450 € - contribution belge : 14.300.000 €

Formation au sein des partenaires limitrophes du PARZS (comités de santé, comités de cogestion des centres de santé, associations, organisations non-gouvernementales, mutuelles) sur la façon d'intégrer le genre dans les activités quotidiennes de leur organisation. La démarche se base sur les bonnes pratiques endogènes et part donc d’aspects positifs relevant d’expérience facilement réplicables. Dans le système local de santé, l’extension du processus qui démarre par l’identification et la formation des acteurs, est en cours.

Formation de 60 sages-femmes du Mono-Couffo à la planification familiale et accès de 700 femmes a une méthode de contraception de longue durée gratuitement dans le cadre de la phase pratique de cette formation (cf. « Sensibilisations »). Intégration d’un module « genre » dans la formation des organes de cogestion dans l’Atacora-Donga. L’évaluation des plans d’action des organes de cogestion a montré que l’aspect genre a été pris en compte par ces derniers.

Elaboration de « plans d’actions genre »

Suite à la formation des partenaires limitrophes sur le genre, ces derniers ont pu identifier les enjeux genre et les stratégies à mettre en place et ainsi élaborer un plan d'actions genre spécifique à chaque partenaire limitrophe. Par exemple, les mutualistes aussi bien que les organes de cogestion du le Mono-Couffo ont fait de la représentativité des femmes au sein des organes de décision un enjeu genre important.

Mise en place d’un forum

Sensibilisations

Exercice de dialogue valorisant dans le cadre d'une formation genre à la mutuelle de santé de Honhue

Le forum Enoumama – un espace d’échange réunissant tous les partenaires limitrophes formés au genre, l’équipe de projet et les partenaires – a été créé fin 2012 et se réunit tous les trimestres pour échanger des bonnes pratiques genre. Les activités de sensibilisation ont permis d’établir une bonne relation entre les sages-femmes et leurs clientes. Par exemple à Comé plus de 90% des femmes interrogées dans le cadre de la formation en planification familiale se sont montrées satisfaites et de l’accueil et de la prise en charge. Le volet demande a présenté un module sur les aspects communautaires et mobilisé les populations pour assurer l’utilisation des services lors de la phase pratique de la formation sur la planification familiale. Ainsi, plus de 700 femmes se sont présentées, 98% ont adopté la méthode contraceptive à longue durée.

Formation de sages-femmes à la planification familiale (Comé, novembre 2012)

SECTEUR SANTE


FICHE PRATIQUE: INCLUSION DU GENRE DANS LES PROJETS DE LA CTB BENIN

Etudes

Célébrations

Une étude réalisée sur le ‘’genre et l’accessibilité aux soins dans la Donga’’ a permis d’identifier les facteurs qui réduisent l’accès aux soins des groupes vulnérables. La mise en œuvre des recommandations de cette étude a permis de favoriser l’accès aux soins de santé.

Célébration de la Journée Internationale de la Femme Rurale 2012 à Dogbo autour du thème ‘’La femme rurale et planning familial, un défi pour tous’’ avec l’association de femmes Mialebouni. Célébration de la Journée Internationale de la Femme 2013 à Natitingou (7 groupements de femmes se sont rassemblés pour l’occasion) avec pour thème « pour des lendemains égalitaires – un environnement politique et juridique favorable pour la participation des femmes aux instances de prise de décision.

Célébration de la Journée Internationale de la Femme rurale à Dogbo (octobre 2012)

Célébration de la Journée Internationale de la Femme 2013 à Copargo (thème identique à Natitingou + information sur la planification familiale et dépistage du cancer du sein).

Conscientisation et institutionnalisation du genre dans les organisations partenaires

Le processus d’institutionnalisation du genre a démarré avec la mise en place du forum Enoumama, qui est une émanation des acteurs de la demande de soins au niveau du département. Son rôle est d’éclairer les communautés sur les bonnes pratiques genre au quotidien au sein des ménages.

Amélioration de l'accès des femmes aux organisations et aux postes de décision

Lors de la mise en place d’un comité de gestion ‘’eau’’ mis en place à Klouékanmé, sous l’impulsion du comité de santé de Klouékanmé, Toviklin, Lalo, les membres du Forum Enoumama ont compté 4 femmes sur les 7 membres que compose le comité, et la présidence est occupée par une femme. Deux mutuelles de santé ont tenu leur assemblées générales constitutives. Et comme impact du genre on peut noter qu’aussi bien les hommes que les femmes de la communauté (Ayomi et Djotto) ont accepté que les femmes participent au conseil d’administration des mutuelles de santé. De fait à Ayomi, on compte 9 femmes sur 14 élus et à Djoto 7 postes sur 14 sont occupés par les femmes. Il s’agit du poste de présidence, de secrétariat général, de trésorerie général, trésorerie général adjoint par exemple.

Mise en place de la mutuelle de santé de GrandPopo—Femme membre du comité de village de Kpovidji (2012)

Coût des activités Données non disponibles pour l'instant

Résultats et appréciation des activités menées Le genre est un thème à prendre impérativement en compte dans les projets santé car la santé maternelle et infantile est l’une des priorités du PARZS, et les femmes représentent un groupe particulièrement vulnérable au regard de l’accès aux soins.

Exemple de bonne pratique A la suite de la formation, un membre du forum Enoumama représentant le comité de santé de la zone sanitaire de Klouékanmé, Toviklin, Lalo et Chargé de Programme à la radio Couffo FM, a suscité la nomination d’une femme au poste de rédacteur en chef au sein de la radio, où le staff de la radio est composé de 24 hommes. Ce changement au niveau du staff a entraîné une stabilité financière de la radio puisque la nouvelle rédactrice en chef a mis fin à toute forme de fraude. Encouragé par ce résultat, la direction de la radio a décidé de recruter 4 stagiaires femmes. Comme perspectives, cette radio prévoit de valoriser les femmes par le recrutement de 10 femmes dans le staff technique et administratif, animé uniquement par des hommes pendant plusieurs années.

SECTEUR SANTE


NOTRE ENGAGEMENT En tant qu’Agence belge de développement, nous agissons chaque jour pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde équitable. Promouvoir l’égalité des femmes et des hommes est une valeur fondamentale qui sous-tend notre action, une clé pour des changements durables. Notre stratégie pour l’égalité des genres 2010-2014 veille à intégrer cette dimension tant dans notre fonctionnement interne que dans toutes nos interventions de coopération.

NOTRE VISION Avant 2015, chaque collaborateur de la CTB contribuera à la promotion de l’égalité des femmes et des hommes. Chacun(e) intègrera la dimension du genre dans son travail journalier, et ce, de manière structurelle et systématique. Dans cette optique, la CTB procèdera à des formations et au renforcement des capacités nécessaires. Des politiques, guides, procédures et instruments seront développés à cet égard.

Inclusion du genre dans les projets de la CTB Bénin  

Fiche pratique de capitalisation des expériences en matière d'inclusion du genre dans les projets de la CTB Bénin.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you