Page 1

ble e n se m

Journal des locataires d’HPR

LE MOT DE LA PRÉSIDENTE

Sportez-vous bien !

Chers locataires, L’augmentation de 5% de vos factures de gaz a été annoncée par le gouvernement en ce début du mois de Mars. Cette hausse s’ajoute aux multiples surcoûts que vous subissez. Depuis le 1er choc pétrolier, Isabelle Roux le mouvement HLM a pointé la question énergétique comme déterminante pour la solvabilité des ménages modestes. En dépit d’efforts d’amélioration du parc existant et la production de résidences neuves de plus en plus performantes, la dépense énergétique demeure le premier poste de charges locatives. Cette dépense peut s’avérer très élevée et impacter fortement votre budget. Depuis plusieurs années, l’Office s’est engagé dans une politique en faveur des énergies renouvelables et du développement durable afin de réduire vos charges de chauffage. Néanmoins, HPR, tenu par un budget de plus en plus tendu, doit définir des priorités de secteurs et de programmes dans le cadre de ces travaux en matière de réhabilitation BBC, suite à des diagnostics de performance énergétique réalisés. Ce chantier, lourd en terme financier, ne pourra s’effectuer en un seul exercice mais demeure bien évidemment un objectif majeur dans la politique menée par HPR. Votre tranquillité De plus en plus interpellée par des locataires importunés par des troubles de voisinage de plus en plus fréquents, je me permets de vous rappeler que vivre en collectivité n’est pas chose aisée, voire difficile. Cette vie en collectivité nécessite pour chacun(e) d’entre nous d’appliquer certaines règles de respect et de tolérance. On ne peut admettre que certaines personnes vivent sans prendre en considération l’autre. On ne peut tolérer que nos halls d’immeubles soient squattés par des groupes engendrant à nos locataires des nuisances importantes. On ne peut tolérer que nos halls d’escaliers, nos ascenseurs soient détériorés. HPR oeuvre au quotidien pour votre bien-être et votre confort. Nous investissons beaucoup d’argent pour l’entretien et la sécurité de l’ensemble de nos logements. A votre écoute pour améliorer le service que nous vous devons, nous devons travailler en partenariat et en bonne intelligence. Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin de chacun(e) d’entre vous, de votre compréhension, de votre soutien pour accéder au Mieux Vivre Ensemble.

PRINTEMPS 2011

r ie

C’est en décembre 2010 que votre nouveau magasin de sportwear, Sport Market One, a ouvert ses portes, à l’Allée 6 de l’Hermès. Son propriétaire, M. Zouzou, vient du quartier de la Pavigne mais a très vite emménagé dans celui de la Monnaie. HPR : Pourquoi décider d’implanter votre magasin au sein du quartier de la Monnaie ? M. Zouzou : Je suis locataire chez HPR depuis longtemps, d’abord aux Bégonias puis aux Iris. Je me désespérais de voir mon quartier mourir en même temps que les commerces de proximité. Pour moi, c’est un challenge pour contribuer à faire revivre la Monnaie. HPR : Pourquoi avoir contacté HPR ? M. Zouzou : Cela me semblait tout naturel, car je savais pouvoir louer un local correct à un prix abordable. La collaboration avec HPR a été fructueuse, car l’équipe de la gestion locative a su répondre à ma demande et me conseiller le local adéquat à mon activité, lumineux et offrant une bonne visibilité. C’est agréable de traiter avec des personnes dynamiques, qui ont la même envie que moi : re-dynamiser le quartier ! HPR : Quelle est votre motivation ? M. Zouzou : Les résidents du quartier ont perdu l’habitude du commerce de proximité. Beaucoup sont venus me questionner pour me demander comment j’avais fait pour monter en plein quartier un commerce de centre ville. Alors, je leur réponds gentiment que chaque personne du quartier a la même capacité que moi à monter un projet de ce type, il s’agit juste de se faire confiance. Ainsi, un bon coup de peinture, quelques raccords en électricité (eh oui, M. Zouzou maîtrise aussi l’électricité !), et Sport Market One est dans les “starting block” pour vous accueillir ! Chaussez votre esprit sportif et courrez vite jusqu’à votre nouveau magasin, Sport Market One, pour vous habiller de dynamisme et de bonne humeur ! Page 2 : dossier • La Cité Jules Nadi, un exemple de de cité jardin Page 3 : pratique • Le point sur : le détecteur de fumée • Volets roulants : la bonne attitude • Que faire en cas de sinistre grave ? Page 4  PR, zoom sur la location •H

Question de locataire

Réponse d’HPR

Que dois-je faire en cas de rejet de paiement ?

Si votre prélèvement ou votre chèque est rejeté lors du paiement (souvent parce que le compte n’est pas approvisionné), sachez qu’il n’est pas représenté. Vous avez l’obligation d’aller régler votre loyer au Trésor Public.

N°29

En direct

A votre service : Agence des Collines 3, rue Félix Faure - Agence Vercors Les Glaïeuls, rue E. Chavant - Agence de la Plaine Le Ve

i ll eG d e , ru rlaine


Dossier

La Cité Jules Nadi, un exemple de cité jardin Un peu d’histoire... Au sortir de la Guerre 14 - 18, la France subit une situation de double crise avec un pays dévasté, du point de vue du bâti, et soumis à un fort taux de chômage.

Un homme... C’est dans ce contexte de crise que Jules Nadi, alors Député Maire de la Ville de Romans-sur-Isère, met en œuvre la création d’un Office Public d’Habitations à Bon Marché (OPHBM), facilitée par la Loi Bonnevay du 23 décembre 1912 (elle permet la création des Offices Publics d’Habitations à Bon Marché à l’initiative des collectivités locales). L’OPHBM, devenu Habitat Pays de Romans, a su adapter ses activités au fil des années et fête aujourd’hui ses 90 ans.

Les premières opérations... Après l’aménagement de la Caserne de la Presle et de l’Immeuble Ducros, qui sont 2 programmes de réhabilitation, la 1ère réalisation notable de l’OPHBM mise en marche par Jules Nadi sera la construction de la Cité Jardins, plus tard renommée la Cité Jules Nadi. A l’époque, la ville de Romans lance une consultation pour l’aménagement de la ville. C’est un dénommé Maurice Fournier, architecte sur Paris, qui va proposer un ambitieux Plan d’aménagement, d’extension et d’embellissement de la Ville, dans lequel la localisation et le plan de masse de la Cité Nadi seront étudiés. Ce Plan sera modifié plusieurs fois avant d’être accepté.

La Cité Nadi formera un ensemble homogène de maisons construites sur le même modèle et séparées par des haies ou petites barrières basses qui faciliteront la communication entre voisins. Les locataires emménagent petit à petit dans la Cité (28 locataires en juillet, 41 en août, 22 en septembre et 15 en octobre). C’est le dimanche 28 octobre 1928 que l’inauguration officielle a lieu, en présence du ministre Louis Loucheur, du maire et président de l’Office Jules Nadi et de diverses personnalités.

60 ans plus tard... ... Et quelques 1500 logements de plus pour Habitat Pays de Romans, la première campagne de rénovation de la Cité Nadi commence et s’étale de 1986 à 1993. Elle concerne l’intérieur des logements et vise à apporter le confort décent aux locataires : installation du chauffage central au gaz de ville, création de salle d’eau, remplacement des menuiseries bois par du PVC et remplacement des portes palières. Le coût des travaux s’élève à environ 54 000 francs par logement. En 1999, la seconde campagne de rénovation concerne l’extérieur des maisons. Elle s’étale sur 7 ans et s’organise sur des tranches de 18 à 20 logements par an. Les travaux portent sur la réfection des toitures, l’isolation des combles, le ravalement des façades et la réfection des clôtures. Il faut compter environ 60 000 francs par logement, qui sont investis par HPR sur ses fonds propres.

La Cité Jules Nadi... Ce premier programme s’inscrira donc dans un projet urbain d’ensemble et en sera d’ailleurs une opération phare. Pensée comme un “gros projet de maisons individuelles admirablement conçu, poursuivi par l’Office Public d’Habitations à Bon Marché”, cette Cité a pour objectif de proposer des logements décents qui profitent d’un cadre de vie idéal : une ville à la campagne. Ainsi, le 11 octobre 1925, Durafour, ministre du Travail de l’Hygiène et de la Prévoyance sociale, pose la 1ère pierre de la cité ouvrière de l’Office Public des HBM de Romans. 112 logements, disposés en maisons mitoyennes, seront regroupés autour de petites places. Les maisons seront agrémentées chacune de 2 espaces verts, l’un destiné à la culture potagère et l’autre à l’agrément fleuri.

En conclusion La Cité Jules Nadi, bien que 1er programme de construction d’HPR dont on pourrait penser qu’il est dépassé, reste cependant un modèle de construction encore très prisé aujourd’hui. Nombre de personnes rêvent en effet d’une maison individuelle qui disposera de son jardin privatif, de son garage, tout en profitant d’un quartier calme à proximité de tous commerces. Il est évident que les lotissements actuels ne reposent pas sur les bases de construction de la Cité Nadi, mais ils reprennent néanmoins l’idée de départ, de proposer une vie de ville à la campagne.


Pratique

Volets roulants : la bonne attitude !

Vos fenêtres sont équipées de volets roulants ? Un volet roulant, c’est un bien-être dont vous devez profiter pendant des années. Alors, prenez le temps de lire ces quelques instructions pour leur assurer une durée d’existence optimale.

Fonctionnement d’un volet roulant Les volets roulants dont vos fenêtres sont équipés fonctionnent à l’aide d’une manivelle ou d’une télécommande. Situés à l’extérieur du logement, ils montent et descendent le long du chambranle de la fenêtre. Afin de garantir le bon fonctionnement de vos volets roulants, veillez à • ne pas entraver la course du volet • éviter d’entreposer tout objet le long du parcours du volet (pot de fleur, table ou chaise...) • laisser le libre accès au niveau des glissières. Toute gêne occasionnée lors de la course du volet risque d’engendrer d’importants dégâts d’ordre mécanique ou électrique, dont la réparation sera à votre charge.

Prélèvement : simplifiez-vous la vie ! A compter du 1er avril prochain, vous pourrez choisir la date qui vous convient le mieux pour le paiement de votre loyer par prélèvement. HPR vous propose au choix

• le 5 du mois • le 15 du mois

Si vous êtes déjà en prélèvement automatique et que vous souhaitez changer de date, écrivez simplement à votre Agence pour qu’elle procède au changement. Si vous souhaitez opter pour le prélèvement automatique, rendez-vous dans votre Agence ou téléchargez l’autorisation de prélèvement automatique sur le site internet www.romans-habitat.fr rubrique “Côté Locataire”.

Le point sur... le détecteur de fumée Le 10 janvier 2011, le Décret n° 2011-36 relatif à l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation pose l’obligation de procéder à l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation.

Vous êtes concernés ! La loi vous oblige en tant qu’occupant d’un logement, aussi bien en individuel qu’en collectif, à installer un détecteur de fumée dans votre habitation. Comme le précise l’article R. 129-13, l’achat, l’installation et l’entretien d’un détecteur de fumée relève de votre responsabilité. Vous devez procéder à cette installation avant le 8 mars 2015 !

Que faire en cas de sinistre grave ? Vous pouvez joindre HPR à tout moment en appelant votre Centre de Relation Clientèle

04 75 70 00 70

A NOTER : è En dehors des horaires d’ouverture d’HPR (Siège ou agences)

la nuit, le week-end ou un jour férié è En cas de sinistre grave

Infos utiles Le détecteur de fumée doit : • être fixé au plafond, de préférence dans le couloir du logement, à proximité des chambres à coucher. Evitez la cuisine ; • détecter les fumées émises dès le début d’un incendie ; • émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne endormie dans le seul logement où la détection a eu lieu. Le détecteur fonctionne avec des piles et ne nécessite pas de branchement électrique. Dès que la pile arrive en fin de vie, le détecteur émet un signal sonore. Vous trouverez une notice d’emploi et d’installation simple à comprendre lors de l’achat du détecteur. Attention ! Un bon détecteur est conforme à la norme NF EN 14604 et il est marqué CE. Ces indications doivent figurer sur l’appareil que vous achèterez. Avant tout achat, pensez donc bien à vérifier ces indications.

A SAVOIR :

Vous devrez notifier l’installation du détecteur de fumée à votre assureur, avec lequel vous devrez conclure un contrat garantissant les dommages d’incendie. EN BREF La loi du 9 mars 2010 et le décret du 10 janvier 2011 imposent l’installation d’au moins 1 détecteur de fumée dans chaque logement. C’est à l’occupant du logement de s’équiper et d’entretenir l’appareil. Il doit en informer son assureur. Tous les logements doivent être équipés avant le 8 mars 2015.

pannes de chauffage, d’ascenseurs, de portes de garages, fuite d’eau sur les canalisations des immeubles, panne générale d’électricité, panne générale sur la réception des 6 chaînes nationales de TV, dysfonctionnement de serrures...

Contactez le numéro d’urgence

0810 121 206 (appel facturé au prix d’un appel local).

Attention ! Vous ne devez composer ce numéro qu’en cas d’incidents majeurs. En aucun cas, vous ne pouvez appeler le numéro d’urgence pour une voiture mal stationnée, une facture que vous ne voulez pas régler... ou toute autre chose de cet ordre.

Le numéro d’urgence reste un numéro à composer en dehors des horaires d’ouverture de votre Centre de Relation Clientèle.


LE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL D’HPR Pascal Vérot

Patrimoine

Zoom sur la location Le printemps 2011 devrait voir fleurir de nombreux projets. En effet, HPR va livrer plusieurs programmes neufs, permettant ainsi de diversifier l’offre locative de l’Office, notamment à La Motte de Galaure et à Beaurepaire.

Q

ue de chemin parcouru depuis juillet 1921, naissance de l’Office Public d’Habitations à Bon Marché ! Les 90 ans d’HPR représentent toute une évolution de l’Office, qu’elle soit sociale, sociétale, technique ou encore architecturale et territoriale. Né de l’initiative des élus de la Ville de Romans et notamment de son célèbre maire Jules Nadi, son activité s’étend aujourd’hui sur près de 50 communes et ce, dans les départements de la Drôme et de l’Isère. Ce développement a pu être réalisé grâce aux représentants de l’OPH Habitat Pays de Romans, qui ont suivi l’évolution des missions d’un Office HLM et se sont adaptés en acquérant de nouvelles compétences. D’un métier de bailleur social lié à la construction de logements, Habitat Pays de Romans présente aujourd’hui une expertise en termes d’aménagement, de commercialisation de biens (maisons individuelles, lots libres, local d’activités...) et enfin, dès cette année, d’activités de syndic de copropriété. Ce sont toutes ces évolutions qui rendent le travail du personnel de l’Office tellement passionnant, avec cet engagement constant de s’adapter à son environnement. Aujourd’hui, nous souhaitons vous associer à cette histoire passionnante qu’est celle de l’OPH Habitat Pays de Romans. C’est pourquoi nous vous faisons partager trimestriellement les grandes périodes d’évolution d’HPR, en vous relatant dans Votre Journal, un volet biographique différent. Mais ces mémoires ont aussi un autre but : vous permettre de répondre à un jeu sous forme de questionnaire sur les grandes dates de l’Office. Gardez bien vos Mieux Vivre, consultez le site internet www.romans-habitat.fr fréquemment. Les informations que vous y trouverez vous permettront de répondre à notre jeu et de participer à un tirage au sort. Ce dernier se déroulera lors du second semestre. Alors, si vous souhaitez participer à ce jeu, je vous invite à être attentif aux parutions à venir. Le questionnaire vous sera remis prochainement et je suis certain que la dotation mise en jeu vous apportera de belles heures !

“Mieux Vivre” : Journal d’ Habitat Pays de Romans “Le Balzac” rue Ninon-Vallin - BP 154 - 26104 Romans cedex Tél 04 75 70 00 70 Site : www.romans-habitat.fr Directeur de la publication : Pascal Vérot Rédaction / Photos : Nadège Léger Conception graphique et mise en page : agence Agathe 04 75 02 97 43 - www.agence-agathe.com

La Motte de Galaure Résidence du Jardin des Tours

L’opération de La Motte de Galaure comprend 11 logements au total. Elle a la particularité d’être constituée d’une part de construction et d’une part de rénovation. La construction comprend 5 pavillons T4 duplex de 81 m² environ, agrémentés chacun d’un jardin privatif de près de 42 m². Un bâtiment de 4 logements neufs en collectif complète cette offre grâce à 2 T2 (environ 55 m²) et 2 T3 (environ 67m²). Les logements en rez-dechaussée sont aménagés en logements adaptés aux personnes à mobilité réduite ou handicapées. Les logements neufs bénéficient d’un balcon ou d’un jardin privatif et ont accès à un espace commun arboré. La partie rénovée propose quant à elle un bâtiment d’un T3 et un T4, respectivement de 62 et 76m². Les logements disposent chacun d’un jardin de 42 et 60m². Cette opération repose sur la volonté de préserver l’espace naturel en limitant la voirie au maximum. Elle fait par ailleurs appel aux énergies renouvelables qui vont permettre de diminuer sensiblement les charges locatives. Ainsi, la construction intègre un système constructif mixte utilisant l’ossature bois et les matériaux traditionnels (béton) et propose un chauffage électrique individuel complété par un poêle individuel à granulés de bois.

Beaurepaire

exemple d’une commune qui fait confiance à HPR HPR se plaît à Beaurepaire et entend aussi plaire au plus grand nombre. L’Office propose en effet plusieurs programmes, en collectif neuf et en réhabilitation. Ainsi, Route de Marcollin, au sein d’un bel immeuble typique (façade en galets) vous pouvez disposer d’un vaste T3 duplex de 97m², pour un loyer hors charges de 528 €. Situé en rez-de-jardin, il dispose du chauffage individuel au gaz. Dans le même petit collectif, disposez d’un agréable T2 de 49m² pour 269 € mensuels hors charges. Situé en rez-de-jardin, cet appartement bénéficie du chauffage électrique et d’un poêle à granules. Au 45 rue du Temple, c’est un petit collectif de 9 logements qui vous accueillera et vous proposera 6 appartements T3 (de 60 à 70 m²) et 3 T4 de 81 m². Ces appartements sont équipés du chauffage individuel au gaz. Ils disposent par ailleurs chacun d’un balcon, terrasse ou loggia et pour 3 d’entre eux, d’un jardin. Enfin, rue Michel Villaz, l’opération de rénovation permettra la mise en location de 4 vastes T2 (de 43 à 54 m² environ). 2 d’entre eux disposent d’un jardin privatif.

journal_locataires avril 2011  

journal_locataires avril 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you