Page 1


Edito

La pratique du skateboard ne laisse pas indemme. Après plusieurs années passées à écumer les spots de sa région, rares sont ceux qui peuvent se vanter d'avoir des coudes lisses et des os tout neufs, comme sorties de l'emballage. Entre les chevilles transformées en balles de golf, les coudes qui ressemblent plus à des pizzas qu'à autre chose et les poignets qui partent en vrac, on n'est pas vraiment épargné. Les risques que l'on prend en faisant tournoyer notre planche sous nos pieds ne sont d'ailleurs pas étrangés au fait que maman veuille absolument que tu sortes deguisé en robocop pour aller skater.D'un côté elle n'a pas tort la vieille, une chute ça peut te faire rire mais ça peut aussi te faire serrer les dents et même calmer ton envie de balourger sur les marches de l'église pendant une petit moment. Mais que serait le skate sans cette part de risque, sans cette petite frayeur qu'on se fait quand on rate le rail et que nos bijoux de famille frôlent la barre, sans ces blessures qui nous font arrêter pour repartir de plus belle ? La chute est inhérante au skate et c'est aussi ce qui fait sa force. Après on est tous d'accord pour diviser les chutes en deux catégories: les sérieuses et les tellements débiles que tu te pisses dessus en les voyant. La photo que vous voyez au dessus illustre plutôt une chute de type débile. Pour la petite histoire, un caillou a décidé ce jour là que Jule ne mettrait pas son trick. Il lui a donc fait gentillement comprendre, en se plaçant sous sa roue, juste avant qu'il claque.

Pour boucler ce numéro, on en a vu des chutes. Des plus serieuses que d'autres et des plus débiles que d'autres. Mais ce qui compte, c'est que finalment, tous ce sont relancer pour arriver à leur but. C'est ce qu'il a de bien dans la chute: ça te fait comprendre que tout n'est pas facile et qu'il faut persévérer pour réussir. Et puis, un trick n'est-il pas beaucoup plus plaisant à rentrer lorsque t'as galérer avant de le mettre et que tu t'es pris de bonnes boîtes


Le hammer de sam vroman Après avoir pris un bon bout de quatre quart et s’être réhidrater avec de l’eau a fraise sam nous rentre un tail front 270 out sur un spot plus dur a skater qu’il n’y parait.


Le hammer d’alexis thiebaud Alexis nous rentre un smith front pop out sur les 5 marches d’austerlitz quelques semaines plus tard tom asta le copiera en fesant de même sur les marches du berrics.


CRACK ! Après neuf ans de skate adrien nous dit ne jamais avoir cassé de planche a roulette. Mais malheuresement sur le maudit gap d’orsay tout peut arriver et adrien casse sa deck en bigspin heel front.


Championnats de France a marseille Étant de séjour a marseille durant le championnats de France, je décides d’aller y jeter un coup d’œil histoire de faire un petit reportage pour vous. J’arrive au parc, déjà l’entrée était payante pour les visiteurs assez débile je trouve mais passons. Je vais dans les parcs je montre mon passe pour rentrer dedans mais on me dit que je ne peux aller que dans les gradins mais j’insiste et arrive finalement a rentré dans le parc. On voit du lourd pendant les demi-finales et jonathan jeanphillippe (15 eme street) nous envoie un gros heelflip croocked:


Après avoir délibérer pour décider les 4 skateurs finalistes dans chaque catégories, on passe au final moins de 16 ans. Et apparemment les petits sont déchaînés, Robin candau ( 2 ème street moins de 16) envoie un gros flip front board, met un double flip back et plaque une flip 360 back sur les marches.

Matt Débauché(1er) envoie lui aussi un gros switch bigspin heel sur les marches


On passe ensuite a la finalle 16-18 ou bizarrement le niveau est moins bon. Meme si Mihiel Gheranne (1 er street 16-18) enverra un gros backtail sur les rail des 8 marches et un beau overcroocked sur le rail des 6. On passe en suite a la finale plus de 18 ans. Les tricks partent de partout, on se croirait a un best trick. Pierre Delacrose ( 2eme) envoit un gros transfert back grind sur une méchante table ainsi qu’un flip over the rail .

Pendant se temps Adrien Bulard Qui n’as pas l’ai très frais nous fais un joli vomi sur l’élan du 4 plat 4. Mais sa ne l’empêche pas de rentrer un gros 360 pop avec la patrte comme il sait la faire ainsi qu’un nollie late flip sur les marches et un switch flip sur les blocs ou se déroule le best trick. Cependant les juges n’ont pas l’air d’appréciés car il ne porte pas son casque


Georges agonkouin( 1er street) lui est surchaud il nous met un flip croocked et un nollie heel noseslide sur le rail ainsi qu’un nollie heel sur les marches.


On enchaine avec le best trick sur les blocs. Victor naves met un ollie front first try. Un mec rentre un flip back. Fred ploix plaque un switch big heel ( il le mettra après le contest). Et bullard nous pleins de tricks:


360 flip, 360 pop , fakie 360 flip, nollie late flip et switch tre reverse ( photo). Il gagne ĂŠvidemment le best trick.


L’interview de kevin reubeuze

Kevin est une jeune skateur de région parisienne qui aime le skate par dessus tout et n'a pas sa langue dans sa poche. Cette « interview » est à prendre sur le ton de la légèreté et de l'humour. Nous ne nous prenons pas pour ceux que nous ne sommes pas. Merci.

Salut Kevin, on va tout de suite se débarrasser des banalités et passer aux choses sérieuses: Quelle âge as-tu ? D'où viens tu …

Donc, je m'appelle Kevin, j'ai 16 ans. J'habite à Aulnay-sous-Bois et ça va bientôt faire 5 ans que je skate... Quelles sont tes inspirations dans le skate ?

Le Gonz, Tempster...


Qu'est ce que tu regardes pour te mettre la moule avant d'aller en session ? Luan de Oliveira pour ne pas lui ressembler…

Et après, pour détendre tes orteilles ?

Je regarde mon calepin où je note le nombre de tricks que j'ai filmé, je juge si les tricks sont passables pour ma part en fonction des vis que je recouvre avec mes pieds... Plus sérieusement je dirais une bonne vieille vidéo Real.

Qu'est ce que tu penses de la nouvelle « voie médiatique » dans laquelle s'engouffre le skate ? Le Berrics, Redbull, le profusion des images sur le net...

Je citerais bien Chris Senn en disant que ça nous rend aussi cool que les rollerbladers... Franchement, je trouve ça nul. On n' apprécie plus les images des skateurs qu'on voit, tous les jours t'a au moins une minute de footage d'un mec différent que tu peux visionner en full hd sur ton pc. Ça tue le mythe des bonnes vidéos que t'attends trois ans, et sur laquelle tu te motives pendant 6 mois en la mattant cinq fois par jours. A ce que je vois, les jeunes qui barlouguent dans les skateparks à la mode avec une boisson énergétique à la main c'est pas trop ton truc. Mais alors tu skates quoi comme spots, avec qui et comment ? Pas besoin de skate plaza. N' importe quel mur ou curb dans la rue est suffisant. Le bowl de Cosa est chanmé aussi. Je skate pratiquement jamais sans Nico et Val. Je crois qu'on est triplés


et qu'on a été séparé à la naissance mais que nos parents ne veulent pas nous l'avouer, ou un truc comme ça... Ah non j'oubliais: NYC !

Et Paris alors, c'est comment pour le skate ? Ça va, c'est pas mal. C'est sûr que je préfère habiter dans une grande ville comme Paris quand dans la Bretagne profonde, même s'il n'y a pas une ambiance terrible. Il y a plein de bons spots mais le problème c'est que les gens ne se motivent pas. A part le Dôme et Austerlitz … Il n'y a jamais du monde qui est chaud pour bouger sur les autres spots.

Sinon, t'as arrêté les cours il y quelques mois déjà. Pour quelles raisons ? Tu peux skater à fond tous les jours maintenant, ça doit être le rêve...

En fait j'étais dans un lycée privé dans le 6ème arrondissement, moi qui était habitué au collège d' Aulnay... Au bout d'un peu plus d'un an j'ai craqué. Je crois que suivre une scolarité


« normale » quand t'as la passion comme un dirait un certain skateur lézard c'est vraiment dur. Je continue toujours en suivant des cours par correspondance mais c'est vraiment à l'arrache et je ne suis sûr de rien. Par contre, par rapport au skate c'est magique ! Le sentiment d'être constamment en vacances c'est énorme ! Plein de gens me disaient « tu vas l'en lasser tu verras » …etc. Même si je suis un peu dans la merde maintenant, je ne regrette en rien ce que j'ai fait. Mais c'est peut être aussi parc que mes deux meilleurs potes ont arrêté en même temps que moi. Du coup on va skater en semaine, le week end, en travaillant 1 jour ou 2 quand on trouve la motiv'. En fait c'est presque comme si t'étais pro, sauf que ton sponsor c'est tes parents, et que t'as pas la pression de devoir filmer des tricks.

Le rêve quoi... Pour changer de sujet.: tu sais que l'avant première de la nouvelle video de Pontus se déroule le 14 mai à Malmo. Tu ne vas pas pouvoir t'y rendre, pas trop dur d'attendre jusqu'à ce quelle sorte ?

Ça sert à rien d'y penser, ça fait plus mal qu'autre chose... Si j'avais assez de thunes, je me serais pris un billet d'avion direction Malmo. C'est surtout Val qui pas va pas s'en remettre quand il va la voir. Je crois qu'il va falloir faire gaffe à ce qu'il ne se suicide pas après le visionnage (rires). Mais y'a pas que ça. D'après Templeton une promo Toy Machine sort cet été ! Apparemment ça a pas l'air d'être une grosse vidéo. C'est un peu décevant mais bon, rien que ça, ça me suffit ! Sinon je rigolais hein, Pontus c'est qu'un vieil égocentrique. Je préfère de loin Torey Pudwill. Ce mec est énrome ! C'est dingue, je sais pas comment il fait pour rentrer tous ses tricks exclusifs avec un bâton dans le cul.


Ahah. Bon bah je crois qu'on a fait le tour. Des sponsors à remercier ?

Bien sûr, je voudrais remercier Xenu d'avoir créé le Berrics. Ah oui et puis, Dieu c'est cool.

Interview et photos par NL.


Nos amis nimois Pendant mes vacances je suis allez rejoindre des amis a nimes histoire de « prendre l’été » (bronzé) dans le sud en mangeant des « piroulis » ( mister freeze). Autant dire qu’ils ont état très chaleureux malgrès le fait que Florent est pommé un de mes sac mais bon rien de grave. Je vais maintenant vous présentez un des spots les plus fréquentés de nimes : le skatepark , les piroulis y coule a flots et il y regorge de bonne hummeur.

Florent scieur en ollie north:


Romuald link en tre et backtail en dessous

Je vous prÊsente maintenant un autre spot de ,nimes la place d’assas:


Après ce cour séjour je repars avec les nimois a Marseille.

Victor naves en half cab wheeling en montée tourne et wheeling en descente flip back out :


Cliquez sur l’image pour voir la video:


howdy-hoo-skatemag #2  

le numero 2 de howdy-hoo avec mattieu souplet en couverture : switch heel

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you