Page 1

MOLLY DE BALKANY | 6 MAI 2017 | PRANGINS

Collection Molly de Balkany 6 mai 2017 17-0531_COVER_deBMai2017_v2.indd 1

07/04/17 11:35


357 dĂŠtail

17-0531_COVER_deBMai2017_v2.indd 2

07/04/17 11:35


23

24

25

26

27

28

29

1


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%


40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 1 - - 07/04/2017 - Black

4 5 6 7 8 9 10


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

N° 3001 à 3433

Clôture de la vente aux enchères silencieuse (silent sale) Les offres doivent nous parvenir avant le lundi 1er mai 19h00

B

C

M

Y

X

SAMEDI 6 MAI à la villa Aigue-Marine à Prangins 09h45

N° 1 à 189

14H30

N°190 à 357

Sculptures, varia Tapis, mobilier et objets d’Art

19h00

N° 358 à 479

Art Nouveau et Art Déco Bijoux, objets de vitrine Argenterie et objets d’Art Tableaux du XVIIe au XIXe s.

N° 480 à 549

Porcelaine et verrerie, Argenterie Art d’Orient et d’Extrême-Orient Souvenirs de voyage Maroquinerie et fourrures

EXPOSITION PUBLIQUE à la villa Aigue-Marine à Prangins de 12h00 à 19h00

vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 avril 2017

Enregistrement obligatoire durant l'exposition pour participer à la vente Les acheteurs ont la possibilité de payer et prendre leurs lots pendant la vente.

Un plan d’accès se trouve en fin de catalogue. Pour les parkings, merci de suivre les indications sur place

HDV Hôtel des Ventes SA 51, rue Prévost-Martin | 1205 Genève Tél + 41 22 320 1177 | Fax  +41 22 320 1474 www.piguet.com | info@piguet.com

L’ensemble de la vente se fait sans prix de réserve (lots en rouge) à l’exception des numéros de lots marqués en noir

PROCHAINES VENTES à Genève, 51 Rue Prévost-Martin Chic Summer Sale 14-21 juin 2017

Grande vente d’Automne 25–28 septembre 2017

DÉLAI DE CONSIGNATION 27 avril 2017

DÉLAI DE CONSIGNATION 30 juin 2017

EXPOSITION PUBLIQUE 16 - 17 juin de 12h00 à 19h00

EXPOSITION PUBLIQUE 22 - 24 sept. de 12h00 à 19h00

M

19h00

C

LUNDI 1ER MAI

B

Ouverture des portes: 30 min. avant chaque vacation

Z

VENTES AUX ENCHÈRES PUBLIQUES À LA VILLA AIGUE-MARINE 133 Route de Lausanne - 1197 Prangins

40%

ORDRE DES VACATIONS

40%

Z

B

C


4

5

6

7

PAYEMENT AND COLLECTION OF LOTS PURCHASED Saturday 6 may from 11 am to 10 pm (at any time during the sale)

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 1 - - 07/04/2017 - Black

Monday 8 et Tuesday 9 may from 11 am to 5 pm in Villa Aigue Marine, 1197 Prangins

METHODS OF PAYMENTS Please refer to article 1 of the conditions of sale concerning the conditions of payment. The invoice must be paid in full before objects are received by the purchaser. Bank Transfer On request, invoices can be sent by fax or e-mail. Collection of the items will only be possible once the invoiced amount has been credited on to our account. Cash Cash payments for an amount of CHF 100,000 or above are not admitted. A request may be made for proof of identity and information on the source of the funds. Debit cards Maestro, EC, or Postcard Credit cards Visa, Mastercard, American Express and UnionPay with a surcharge of 2% on the invoiced amount (3% fee on all non-EU card transactions). Diners cards are not accepted. Cheques are not accepted

8

9

WARNING ! COLLECTION WILL ONLY BE POSSIBLE DURING THESE THREE DAYS. FROM TUESDAY 9 MAY AT 5 PM, ALL OBJECTS WILL BE PACKED, TRANSPORTED AND STORED IN GENEVA BY THE COMPANY BORNER-GUÉRET AT THE EXPENSE AND RISK OF THE PURCHASER.

PACKAGING & TRANSPORT

STORAGE

During the three days specified above, Piguet Auction House has a team available to assist with packing and carrying items to vehicles. For any shipping and transport requirements, Hôtel des Ventes can provide the contact details of a transport company.

A penalty will be incurred if collection has not been made on time: the purchaser will be liable to pay a daily penalty of CHF100.- per lot, plus transports and storage costs.

Important: Piguet Auction House does not accept responsibility for packing porcelain, glass or crystal objects, nor for dismounting chandeliers. Employees of Hôtel des Ventes are not permitted to pack fragile items. Our shipping departement will be glad to assist you with your shipping needs. Contact: Geoffroy Revil shipping@piguet.com

Piguet Auction House works in partnership with The Art Loss Register. All lots estimated at CHF 2,000 or above have been checked by the ALR. The Art Loss Register is the world’s largest database of lost or stolen art and artefacts.

The cost of transport and packaging will amount to a minimum of CHF200.- per lot, depending on the size and fragility of the object. In the case of nonpayment, the transport company reserves the right to sell lots to cover expenses incurred once such expenses have exceeded the low estimate of an item. Transport et garde-meubles Borner-Guéret: 22, Champs-Prévost 1214 Vernier Cell.: +41 79 214 29 53

10


23

24

25

26

27

28

PAIEMENT ET REMISE DES LOTS ACHETÉS

ATTENTION !

Samedi 6 mai de 11h00 à 22h00 ( pendant et à la fin de la vente )

DÈS MARDI 9 MAI À 17H, TOUS LES OBJETS SERONT D’OFFICE EMBALLÉS, TRANSPORTÉS ET STOCKÉS À GENÈVE PAR L’ENTREPRISE BORNER-GUÉRET AUX FRAIS ET AUX RISQUES DE L’ACHETEUR.

Lundi 8 et mardi 9 mai de 11h à 17h à la Villa Aigue Marine, 1197 Prangins

ACUNE REMISE DE LOTS NE SERA FAITE EN DEHORS DES HORAIRES.

MODES DE PAIEMENT

EMBALLAGE & TRANSPORT

DÉPÔT

Nous vous prions de vous reporter à l’article 1 des conditions de ventes.

Uniquement pendant les 3 jours ci-dessus, Piguet Hôtel des Ventes met à votre disposition du personnel pour vous aider à emballer succinctement vos achats et à les transporter jusque dans votre véhicule.

Les acheteurs sont priés de retirer leurs achats au plus tard dans les 8 jours. Les objets qui n’auront pas été retirés dans les délais, seront sans avis préalable transportés et stockés en garde-meubles aux risques et aux frais de l’acheteur (se reporter à l’art. 15 des conditions de vente)

Par virement bancaire Sur simple demande, nous vous faisons parvenir votre facture par fax ou par e-mail et vous pouvez retirer vos achats dès la réception électronique de votre paiement sur notre compte. En espèces Les paiements cash supérieurs ou égaux à CHF100'000 ne sont pas admis. Les cartes d'identité et la provenance des fonds pourront être demandées. Par cartes de débit Maestro, EC, ou Postcard Par cartes de crédit Visa, Mastercard, American Express et UnionPay avec une majoration de 2% plus TVA du montant de la facture (paiement à distance par carte non européenne: 3%). Diners n'est pas acceptée

Attention: Sauf autorisation écrite, Piguet Hôtel des Ventes n’assume pas la responsabilité d’emballer les objets en porcelaine, en verre ou en cristal ou de dépendre les lustres. De ce fait, les employés de l’Hôtel des Ventes n’ont pas l’autorisation d’emballer ces objets pour vous. Notre département shipping est à votre disposition pour vous conseiller ou organiser le transport ou l'envoi de vos achats. Contact: Geoffroy Revil shipping@piguet.com

En cas de non respect des indications ci-dessus, une pénalité sera appliquée: l’acheteur devra s’acquitter d’une astreinte de CHF100.- par lot, en plus des frais de transports et de gardiennage. Le tarif du transport et de l’emballage sera au minimum de CHF200.- par lot, il varie selon la taille et la fragilité de l’objet. Le transporteur dispose du droit de gage sur le lot transporté. Transport et garde-meubles Borner-Guéret: 22, Champs-Prévost 1214 Vernier Tél.: +41 79 214 29 53

Les chèques ne sont pas acceptés Piguet Hôtel des Ventes est partenaire de The Art Loss Register. Tous les lots dont l'estimation est égale ou supérieure à CHF 2000 ont été contrôlés par The ALR. The Art Loss Register est un organisme qui possède une des plus grandes bases de données du monde d'objets volés ou spoliés.

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

CONDITIONS DE VENTE VENTE AUX ENCHÈRES AU NOM ET POUR LE COMPTE DE TIERS. les acheteurs selon l’indication figurant en début du catalogue. LA PARTICIPATION AUX ENCHÈRES IMPLIQUE L’ACCEPTATION INArt. 8. - Tout visiteur est responsable à concurrence du prix moyen CONDITIONNELLE DES PRÉSENTES CONDITIONS DE VENTE: d’estimation augmenté des commissions et TVA des dommages qu’il Art. 1. - La vente a lieu strictement au comptant, en francs cause, de manière directe ou indirecte, aux objets et lots exposés. suisses et sans garantie. Toutefois, pour permettre un déroulement Art. 9. - Les ordres d’achats écrits sont exécutés avec soin, discrérapide de celle-ci, il sera établi un bordereau pour chaque acheteur tion et sans frais par les huissiers judiciaires. qui doit donner son identité lors de l’adjudication. Les bordereaux (factures) sont payables à la fin de chaque vacation. Des facilités de paie- Les enchères par téléphone sont acceptées lorsque les acheteurs ments peuvent être organisées en effectuant un transfert bancaire, les sont connus des huissiers judiciaires et lorsque le montant de l’estimachèques ne sont pas acceptés. Des paiements cash supérieurs tion inférieure du lot dépasse CHF 500.-. Dans le cas d’une enchère téléphonique où la connexion ne peut pas être établie, pour quelque ou égaux à CHF100'000 ne sont pas admis. raison que ce soit, Piguet Hôtel des Ventes se réserve le droit d’adjuArt. 2. - L’adjudication sera prononcée en faveur du dernier enchéris- ger le lot à l’enchérisseur absent à 50% de l’estimation supérieure. Par seur. En cas de litige au moment de l’adjudication, celle-ci sera annulée ailleurs, tout ordre téléphonique est considéré de facto comme et le lot immédiatement remis en vente. un ordre ferme jusqu’à concurrence de CHF400.Art. 3. - Les huissiers judiciaires et le commissaire-priseur ont le droit L’Hôtel des Ventes décline toute responsabilité pour des problèmes de d’avancer les enchères, de séparer, joindre ou retirer n’importe quel connections ou pour les offres n’ayant pas été prises en considéralot, cela à leur absolue discrétion. Dans le cas où un prix de réserve a tion quelque soit la cause ou la raison. Tout ordre doit être déposé 48 été fixé, les huissiers judiciaires se réservent le droit d’enchérir pour le heures avant la date de la vente. compte du vendeur. Lorsque le prix de réserve fixé par le vendeur n’est Toute annulation d’ordres d’achats doit être faite exclusivement pas atteint, il sera passé à la criée du lot suivant par un simple coup par écrit au minimum 24h à l’avance. Pour être valable, l’annulade marteau. tion devra être signée et confirmée par la direction de Piguet Hôtel des Art. 4. - L’acheteur paie une échute de 23% en sus du prix d’adjudication de chaque lot, plus TVA 8% sur cette échute, soit 24.84%, Un intérêt débiteur de 1% par mois sera facturé pour tout paiement tardif. La TVA due par l’acheteur est calculée sur le prix d’adjudication augmenté de l’échute. 3% supplémentaires (+TVA) seront facturés pour tout acheteur utilisant les services de Invluable ou Epailive.

Ventes ou les huissiers exclusivement.

Art. 7. - Les lots doivent être enlevés aux frais et risques de l’acquéreur. Pour éviter des erreurs de livraison et des complications dans le règlement des achats, aucun lot ne sera délivré pendant la durée de la vente. Sauf accord préalable, aucun lot ne sera remis avant le paiement total du prix de vente, surtaxe comprise. Les objets pourront être enlevés par

fondeur). Sauf indications contraires, les livres et les montres sont mesurés en millimètres. Les tapis sont «anciens» s’ils ont plus de 30 ans et «antiques» s’ils ont plus de 80 ans.

Art. 10.- Les profits et risques passent à l’acheteur dès l’adjudication prononcée; il ne devient toutefois propriétaire de l’objet qu’une fois le paiement complet effectué. En cas de défaut de paiement dans les 3 jours, l’acheteur s’expose à des poursuites judiciaires. Il s’expose aussi à l’annulation de la vente selon réquisition du vendeur après un délai de 30 jours, tous frais et commissions demeurant à la charge de Art 4a. - Pour les acheteurs étrangers, la TVA perçue peut être rem- l’acheteur. boursée sur présentation du papier d’export validé par les douanes L’état des cadres et des vitres ne sont pas garantis. suisses. Des frais administratifs de CHF 50.- sont appliqués pour ce Art. 11.- Piguet Hôtel des Ventes se réserve le droit de refuser l’accès service. à ses locaux commerciaux ou d’interdire toute personne de participer Art. 5. - Les surenchères doivent avoir lieu à haute voix, ou par signes à la vente sans indication de motifs ni justification. Piguet Hôtel des traduisant sans équivoque la volonté de surenchérir. Les huissiers ju- Ventes est libre d’écarter une enchère sans en indiquer le motif. Celui diciaires se réservent le droit de refuser les enchères émanant d’ache- qui intentionnellement entrave ou fausse le libre jeu des enchères sera teurs inconnus. passible de peines de police. Le montant minimum des surenchères est fixé à 10%. Toutefois, les Art. 12.- Piguet Hôtel des Ventes est libre d’accepter ou de refuser huissiers judiciaires pourront modifier ce taux en l’annonçant préala- un payement par carte de crédit. Il accepte sans frais les cartes blement. Maestro, Ec direct et Postcard. Les autres cartes (Visa, MasterCard, Art. 6. - L’exposition permettant aux acheteurs de se rendre American Express et UnionPay) font l’objet d’une surcharge correscompte de l’état ou de l’authenticité des objets, il ne sera ad- pondant à 2% plus TVA du montant total débité comme participamis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée. Les tion à une partie des frais perçus par l’émetteur de la carte. Paiement objets sont vendus dans l’état où ils se trouvent au moment de à distance par carte non européenne: 3%. l’adjudication. Le présent catalogue a été réalisé avec soin afin que les indications portées soient correctes, toutefois les descriptions ne Art. 13.- Piguet Hôtel des Ventes se réserve le droit de publier, à des fins sont que l’expression d’une opinion et ne constituent pas une publicitaires, des photographies des objets vendus dans ses propres publications et ou à travers d’autres médias. garantie. Art. 14. - Tout litige relatif à la vente est soumis à l’application Le catalogue mentionne certains dégâts sans pour autant y étaexclusive du droit suisse et à la juridiction des tribunaux du canblir une liste exhaustive. Aucune mention de l’état n’est indiquée ton de Genève, cela quel que soit le domicile des parties. ni pour les tableaux ni pour les lots dont l’estimation basse est inférieure à CHF1000.- Des rapports sur l’état des objets sont Art. 15. – Des frais de garde-meubles d’au minimum de CHF50.disponibles sur demande. Les photographies, dimensions et plus TVA par mois commencé et par objet seront facturés pour tout lot non retiré dans les 8 jours suivant la dernière vacation. poids sont fournis purement à titre indicatif. De plus, ils seront transportés en garde-meubles et stockés aux Art. 6a.- Les acheteurs étrangers doivent se renseigner avant la vente frais et aux risques de l’acheteur. et se conformer aux règles d’importation et d’exportation entre la Suisse et le pays de destination. Piguet Hôtel des Ventes n’est pas en L’acheteur ou le mandant acceptent expressément que l’objet non remesure d’apporter une assistance en matière de transport transfronta- tiré devienne la propriété de HDV Hôtel des Ventes SA respectivement lier notamment en ce qui concerne les objets comprenant de l’ivoire, de du transporteur et en autorise la remise en vente dès le moment où les l’écaille ou d’autre matière soumise à règlementation. Piguet Hôtel des coûts de stockage ou de transport mentionnés ci-dessus dépassent le Ventes porte une attention particulière à remplir ses devoirs de diligence prix d’estimation basse (acheteur)/prix de réserve (mandant). pour que les lots présentés au catalogue soient conformes à la loi sur Note: sauf indications contraires, les dimensions des tableaux et des les transactions de biens culturels (LTBC) meubles sont en centimètres et s’entendent (hauteur x largeur x pro-

Piguet® et Hôtel des Ventes® sont des marques de HDV Hôtel des Ventes SA

C

M

Y

X

40%


Z

B

C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23


10

11

12

13

14

15

MOLLY DE BALKANY Marie de Balkany (1928-2015) était une femme d’exception. Une des premières femme promoteur immobilier de France, elle a d’abord embrassé la carrière de son père Aladar Zelinger de Balkany, ingénieur et grand promoteur impliqué dans le mouvement dadaïste et qui transforma le Bucarest des années 30. Après la guerre, sa famille d’origine hongroise s’installe en France et son père recrée son succès en construisant les centres commerciaux d’Elysée 2, Parly 2, Grigny 2 avec son frère Robert. Marie, pour tous «Molly», renonce, après quelques années, à l’univers de l’immobilier pour une vie plus authentique. Polyglotte et curieuse de toutes les cultures du monde, elle passe de longues périodes avec les Touaregs du Sahara, voyageant en nomade à travers le désert, partageant avec eux leur vie et leur langage. Elle rapporte des souvenirs de chacun de ses voyages, notamment des livres et bijoux (lots 124 à 126, 162, 163, 167 à 170). Elle consacre également une grande partie de son temps à l’écriture, sa véritable passion, et donne naissance à sept ouvrages romanesques publiés chez Gallimard, Julliard et Albin Michel et traduits dans plusieurs langues. Propriété des parents de Molly à Iclod en Roumanie où

elle a passé son enfance. Collectionneuse de talent, Molly a vécu la plus grande partie de sa vie à Paris où elle a rassemblé une très belle collection de meubles et de bronzes Empire (lots 276, 289, 298,...) dont le goût lui vient de sa passion pour l’Histoire et l’Architecture. Cette collection s’étoffe encore de plusieurs bronzes signés Thomire (lots 290 à 297) de mobilier attribué à Jacob (lots 259 à 266), d’objets précieux et de grandes pièces d’orfèvrerie (lots 462 à 470) au décès de son père.

C’est face au Léman, dans sa villa Aigue-Marine de Prangins, dont les jardins ne sont pas sans rappeler ceux de la villa Borghèse, que Molly de Balkany s’entourera, jusqu’à la fin de ses jours, de magnifiques objets d’art et d’ameublement d’époque Empire qu’elle aura rassemblé toute sa vie. Rien n’est laissé au hasard dans cette magnifique demeure de charme pour laquelle Roger Kressmann, ébéniste, décorateur et sculpteur français, a dessiné et réalisé les boiseries qui siéent à l’ensemble, la bibliothèque, la chambre ainsi que le magnifique lit aux cygnes, à la feuille d’or, inspiré de celui de Joséphine au Château de Malmaison (lot 283). La famille Zelinger de Balkany à Nice en 1946. De gauche à droite: Robert, Aldar, Ilus et Molly

Bernard Piguet et son équipe ont le plaisir et l’honneur de mettre à l’encan la prestigieuse collection de Molly de Balkany le 6 mai 2017 et se réjouissent de vous accueillir dans cette magnifique propriété. Tous les lots marqués en rouge sont proposés sans prix de reserve. Un ensemble de bijoux anciens sera mis en vente lors de notre vacation d’automne le jeudi 28 septembre 2017.

Six romans écrits par Molly de Balkany

16


C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16


C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

3262

3370

3247

3205

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

La séléction des lots présentés fait partie de la VENTE AUX ENCHERES SILENCIEUSE (vente sur offres) Les lots 3001 à 3433 ne sont pas vendus aux enchères à la criée. Ils ne peuvent être acquis qu’en laissant un ordre d’achat écrit en utilisant le formulaire se trouvant en fin de catalogue ou en le complétant en ligne sur notre site internet. Veuillez vous reporter à notre site internet pour l’extrait des conditions de vente et la marche à suivre de ce type de vente.

Les offres doivent nous parvenir avant lundi 1er mai à 19 h. précises Tous les lots sont décrits et illustrés sur notre site hoteldesventes.ch

B

3263

Z

3222

X

3426

Y

3003

M

3055

C

VENTE SILENCIEUSE - LUNDI 1ER MAI A 19 H

Z

B

C

M

Y

X


Z

B

C

M

20 détail

SAMEDI 6 MAI À 9H45 Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

1

1

1. Grand coffret en porcelaine de Capodimonte, XIXe s. De forme mouvementée, à décor en léger relief émaillé polychrome et or de scènes à l’antique, 33,5x21,5x16,5 cm 300-500

3. Paire de statuettes en porcelaine de Meissen, XIXe, représentant un couple galant en vêtement du XVIIIe, tenant des fleurs, marque aux épées bleues sous couverte, h. 46 cm (restauration et manque) 700-900 4. Couple de carlins en porcelaine de Rudolstadt, XIXe. Arborant chacun un collier rose à grelots. La femelle tenant son chiot entre ses pattes, posant chacun sur une terrasse ovale à décor émaillé et fleurs en applique, h. 16 cm 300-500 5. Couple de cacatoès en porcelaine polychrome de Samson. Posant sur une souche,h. 35 et 36 cm 500-800

2

6. Vase en faïence, Manufacture Jules Vieillard, Bordeaux, XIXe s. De forme balustre, muni de 2 anses latérales élevées terminées par des têtes de grotesques, reposant sur une base circulaire et décor polychrome de putti ailés dans un entourage de feuillage blanc sur fond noir, h. 32 cm 300-500

6

7. Paire de potiches couvertes en faïence dans le goût de Delft, fin XIXe. Balustre, le corps cannelé à 8 pans. Décor en camaïeu bleu, de lambrequins, fleurs et feuillage dans des réserves, prises en forme de lion, h. 52 cm 300-500 8. Paire de vases balustres en porcelaine bleue et or. A décor de fleurs en médaillon, les anses en feuilles d’acanthes, h. 40 cm (restauration au col d’un vase) 500-800 9. 12 tasses à café et leurs soucoupes en porcelaine de Paris, Charles Pillivuyt & Cie, seconde moitié du XIXe. Décor de 2 enfants vêtus à l’antique sur fond bleu ciel et bordure or, les soucoupes ornées de trophées. Dans son coffret 300-500

2. Chope couverte en porcelaine blanche de Capodimonte, XIXe s. A décor en relief de scène de Bacchanales, couvercle à motifs de pampres de vigne, détails rehaussés à la dorure, l’anse zoomorphe, h. 32 cm 400-600

4

5


23

24

25

26

27

28

29

2

ARTS DE LA TABLE / 17

9 et détail

10 détail

10. Service à dîner «Aigue-Marine» en faïence, bordure à liseré vert, comprenant 77pièces: 8 assiettes à salade, 24 grandes assiettes, 24 assiettes à dessert, 4 plats de service, 1 saucière, 1 soupière, 4 bols, 6 plats et coupes ronds, 4 plats ovales dont 2 de forme chantournée, 1 service à condiments 700-900

11. Suite de 32 assiettes en porcelaine. Au centre, à décor émaillé d’oiseaux et les bordures or. 3 modèles différents: 8 ajourées, 10 à frise à marli guirlande de feuillage et baies, 14 à motifs d’écailles en réserve et bordure feuilles d’acanthes, diam. 24, 25 et 25,5 cm (lacunes à l’émail) 1.000-1.500 12. Partie de service à dessert en porcelaine de Staffordshire, peutêtre par Samuel Alcock, vers 1845. A décor de fleurs polychromes au centre, le marli vert et or rythmé or de feuillage jaune pâle et bordure rose, comprenant 25 pièces: 14 assiettes à dessert, 8 compotiers ronds et carrés et 1 coupe à

fruits sur piédouche, marque en rose 3 2014, h. 25 cm, diam. 24 cm (assiette) Provenance: vente Christie’s 12.04.2011 800-1.200 13. Suite de 6 assiettes en porcelaine de Herend, début XXe. A décor de bouquet et guirlandes de fleurs polychromes, la bordure à filet doré, diam. 26 cm 200-300

11


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

18 / ARTS DE LA TABLE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

14. Collection de 12 grandes assiettes et 12 assiettes à dessert en porcelaine, manufacture Spode, Copeland, XXe. Décor central de gibiers, le marli lie-de-vie à treillis or, diam. 23 et 26,5 cm 400-600 15. Suite de 6 assiettes creuses octogonales et 1 présentoir en porcelaine de Sévres. Le marli à décor floral et guirlande de fruits et filets dorés, h. 8,5 cm, diam. 23 cm 300-500 14 partiel

13 partiel

16. Suite de 12 assiettes en porcelaine Royal Worcester, années 1950. A décor de bouquet de fleurs polychromes, le marli à riche motif doré de rinceaux sur fond bleu cobalt, diam. 27 cm 400-600 17. Suite de 12 assiettes à dîner en porcelaine de Vienne, 1830-40. Décor de fleurs émaillées polychromes et la bordure et marli or avec frise de palmettes, diam. 23,5 cm 500-800 18. Service à dîner en porcelaine de Paris, XXIe. Décor néoclassique bleu cobalt et or,  comprenant 99 pièces: 80 assiettes, 2 coupes sur piédouche ajourées, 2 coupes à fruits sur piédouche, 2 présentoirs, 1 sucrier, 2 saucières, 10 tasses à café et soucoupes, diam. assiettes 24 cm (lacunes et usures à la dorure) 3.000-5.000

16

12

C

M

Y

X

40%


Y

19

M

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

de l’orange vif au gris et au rose profond, alliant parfois des fonds cailloutés et brillants, le tout finement souligné de motifs dorés. Parmi les décors favoris de Halley, il convient de citer les motifs à l’antique et les oiseaux multicolores, d’après Les Oiseaux d’Afrique de Levaillant, qu’il utilise sans négliger pour autant les motifs traditionnels de feuillage et de fleurs.

C

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

Faïencier et marchand de porcelaine emblématique du début du XIXe à Paris, Charles Halley fut actif dès 1793. Selon les almanachs, il fut même en 1803 l’un des créanciers du Grand Hôtel de Richelieu. De 1811 à 1822, il vend ses pièces sous la marque Lebon Halley. Les porcelaines de Halley sont très remarquables par le soin apporté au décor et par le choix audacieux des couleurs, parfois très vives, passant

B

B

C

M

Y

19. Suite de 80 assiettes à dîner, 3 saucières dont 2 couvertes, 2 coupes à fruits sur piédouches, 2 présentoirs et 4 raviers coquille en porcelaine de Paris, Halley, début XIXe. Le marli or à différentes couleurs allant du gris, brun, orange au rose, bleu, mauve,... et ornés d’élégants motifs néoclassiques et feuillage, au centre un monogramme «DS» dans un médaillon, marque en or, diam. 23,5 cm (usures à la dorure) 4.000-6.000

Z

18

40%

ARTS DE LA TABLE / 19

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 2 - - 07/04/2017 - Black

4

5

20. Large coupe jardinière 20. jardinière en cristal bleu cobalt montée en bronze doré par Baccarat, fin XIXe s. Sur piédouche, de forme balustre posant sur une base carrée à décor de perles, les anses finement ciselées en forme de nymphes tenant des guirlandes de feuillage. La bordure à motifs de guirlande foliacée, h. 34,5 cm, diam. 29 cm 4.000-6.000

6

7

8

9

10


40%

Z

B

C

M

67 détail

ARGENTERIE Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

22 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 2 - - 07/04/2017 - Black

23. Paire de candélabres à 5 bras de lumière en métal argenté. A décor Rocaille de fleurs et végétation, h. 45,5 cm 300-500 24. 2 paires de photophores en métal argenté, une paire par Christofle, XXe. L’autre avec le pied à décor en repoussé de palmettes et feuillage sur fond amati, tulipes en verre, h. 20 et 49,5 cm 300-500 25. Coffret à cigares rectangulaire en métal argenté, par Anthony Redmile, London, XXe. Le couvercle orné d’un demi oeuf d’autruche surmonté d’une agate cabochon, 16x20x13 cm 600-800

21. Service de verres en cristal taillé de Baccarat, modèle Lagny, pour 4 personnes, comprenant 20 pièces: coupes à champagne, verres à vin rouge, à vin blanc, à eau et à digestif 400-600

26

22. Paires de candélabres à 4 bras de lumière de style Louis XV, début XXe s., en bronze argenté, fût en forme de cep de vigne avec grappes de raisins, base tripode à décor de coquilles et volutes, h. 61 cm 800-1.200

22

26. Encrier de bureau de forme polylobée en métal argenté, à 2 godets en verre taillé. Décor gravé de frise de chevrons et au centre une figure de sphinx ciselée, larg. 47 cm 200-300 27. Tête de cerf en métal argenté, posant sur un socle en bois, h. 50,5 cm 150-200

27


23

24

25

26

27

28

29

ARGENTERIE / 23

28. Suite de 9 gobelets de chasse en métal argenté, certains par Valenti, Barcelone. Figurant: sanglier, boeuf, chamois, cerf, loup et bouquetin, h. 13,5 cm 500-800 29. Réchaud double de forme coquille en métal argenté. Pliable, le piétement et l’anse imitant des branchages, h. 25 cm 300-500 30. Suite de 3 légumiers polylobés en métal argenté. La bordure richement ciselée de coquilles, godrons et feuilles d’acanthes, le couvercle formant jatte et poignée amovible, larg. 34 cm 400-600

25

24 partiel

31. Bol sur talon en métal argenté par Mappin & Webb. A décor de guirlandes de fleurs, h. 14 cm, diam. 20 cm 200-300 32. Grande coupe sur pied Art Nouveau en métal argenté Gallia. La bordure polylobée ornée de fleurs et feuillage, diam. 26 cm 800-1.200 33. Grand plateau rectangulaire de service en métal argenté. La bordure mouvementée à riche décor feuillagé et volutes en rappel sur les anses. Le fond gravé d’armoiries avec devise «Ducit Amor Patria» dans une réserve de feuillage, larg, 62 cm 400-600 34. Plateau ovale de service en métal argenté. La bordure ajourée de cannelures et perles. Le fond gravé d’une frise d’entrelacs et au centre d’une couronne de médaillons fleuris et de bouquets de fruits entourés de  volutes et feuilles d’acanthes, larg. 56 cm 300-500

30

35. Important plateau de service en métal argenté anglais, Sheffield. La bordure festonnée, les anses en feuilles d’acanthes. Le fond gravé de volutes et rinceaux et au centre des armoiries surmontées d’un animal héraldique et devise en dessous la devise «sans dieu rien»», larg. 76 cm 500-800

33

28


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

24 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

34 détail

36 détail

36. Grand plateau ovale de service en métal argenté, par Cardheilac, Paris. La bordure à motif de perles et têtes de mascarons, le fond gravé d’entrelacs fleuris et au centre d’un monogramme. Les anses feuillagées avec serpent enroulé, larg. 70 cm 400-600 37. Grand plateau de service en métal argenté, décor gravé de rinceaux et bordure de sarments de vigne, 69x58 cm (dégât) 300-500

38

38

38. Ménagère en vermeil Minerve 1er titre, par Tétard Frères, Paris, à décor Régence, pour 12 personnes, comprenant 113 pièces: fourchettes, couteaux et cuillers de table, fourchettes, couteaux et cuillers à entremets, fourchettes et couteaux à poisson, cuillers à café, couverts de service à poisson, couverts de service à salade et 1 cuiller à sauce, 5830g. Dans son coffret 3.000-5.000

38 détail

C

M

Y

X

40%


Y

X

40

M

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

40. Ménagère en argent, modèle «King Pattern», Londres, seconde moitié du XIXe - XXe, comprenant 263 pièces: 12 couteaux et 12 fourchettes à entremets, 12 couteaux et 12 fourchettes à poissons, 30 couteaux, 30 fourchettes et 30 cuillers de table, 30 fourchettes, 30 cuillers à desserts, 30 couteaux à fromages, 2 paires de couverts de service à poisson, 1 pièce de service. Dans son coffret en bois, net 12930g 8.000-12.000

40

C

39. Ménagère de style Rocaille en argent 800, Allemagne. Gravée d’armoiries surmontées d’une couronne comtale, modèle original d’après le dessin du commanditaire, comprenant 104 pièces: 10 fourchettes, 12 couteaux et 8 cuillers de table, 14 fourchettes, 8 couteaux et 12 cuillers à entremets, 12 couteaux à fruits, 12 cuillers à thé, 12 cuillers à café, 3 cuillers à sauce et 1 service à découper, net 3800g 1.500-2.000

B

39

Z

ARGENTERIE / 25

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23


10

11

12

13

14

15

16

41 partiel


Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

43 partiel

X

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

43. Suite de 14 assiettes de présentation et 12 assiettes à pain en vermeil Minerve 1er titre. Festonnées à décor de filets, diam. 13,5 et 30 cm, 12’970g 6.000-8.000

Y

42. Suite de 16 assiettes de présentation en vermeil Minerve 1er titre, par Boivin, Paris, seconde moitié du XIXe. La bordure mouvementée et richement ciselée de feuilles d’acanthe et volutes, diam. 21,5 cm, 6000g 4.000-6.000

M

41. Ensemble de 2 assiettes de présentation, 10 cuillers à thé, 18 cuillers à espresso et 18 fouchettes à huîtres en vermeil Minerve 1er titre. Le marli à décor Régence sur fond amati et la bordure à frise d’entrelacs. Les couverts à décor néoclassique, diam. 23 cm, net 1665g 1.000-1.500

C

42

C

M

Y

X


10

11

12

44. Ensemble de 24 assiettes à pain, 12 coupelles rince-doigts et 12 assiettes de présentation pr et 6 coupelles à beurre en vermeil 925, Mexique. Le marli à décor de feuillage stylisé sur fond amati et la bordure à frise d’entrelacs, diam. 9,5, 15, 19’345g 10.000-15.000

13

14

15

16


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

49. Grand plateau de service en argent d’époque George V, Sheffield, 1910. De forme ovale, la bordure ajourée de rinceaux surmontée de perlettes. Le fond finement gravé de fleurs, volutes et feuilles d’acanthes sur fond amati. Au centre armoiries surmontées d’un oiseau héraldique et devise «in moderation placing all my glory», larg. 66 cm, env. 3000g 1.500-2.000

M

Y

47. Coupe circulaire Art Nouveau en argent 925 par Tiffany & Co, New York, début XXe. La bordure rabattue ornée de mûres, treillis et volutes. Le fond gravé d’un monogramme, diam. 22 cm, 435g 300-500

54

46

51

50. Ensemble de 4 salerons et leurs cuillerons, 2 salières et 1 moutardier en argent, Chester, 1912. Sur piédouche ajouré à décor de feuillage et coquille, le corps à côtes pincées, 315g 200-300

47

52

Z

46. Petit service à condiments rectangulaire en argent Sterling. Quadripode, divisé en 4 compartiments, décor de godrons anglais et les anses en ivoire, 1,5x13x4,5 cm, 980g 500-800

X

48. Service à thé en argent 800, Allemagne, à décor ajouré de rinceaux, l’anse en enroulement feuillagé, comprenant 5 pièces: théière, cafetière, sucrier, crémier et plateau, larg. 39 cm, 2300g 1.000-1.500

Y

45. Service à thé et à café égoïste en vermeil 800, Italie. Quadripode à attaches feuillagées et la bordure à frise de perlettes, comprenant 5 pièces: cafetière, théière, sucrier, crémier et plateau rond, 1625g 700-900

M

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

30 / ARGENTERIE

B

C

M

Y

X


Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

60

61

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

54. 2 sculptures en argent 925, par A. Santini, XXe, Italie, d’après les bronzes antiques figurant les guerriers de Riace, posant sur un socle carré en marbre, h. 38,5 cm 400-600 55. Plat rond festonné en argent 800, Italie, XXe. La bordure à décor de feuilles d’acanthes, diam. 35 cm, 1170g 500-800 56. Service à bonbons en vermeil Minerve 1er titre, par André Aucoc, Paris, fin XIXe-début XXe. Décor de perlettes, 10 pièces: 2 pelles, 2 cuillers à confiture, 2 pinces à sucre, 2 fourchettes et 2 fourchettes à fruits, 260g. Dans son coffret 200-300 57

50

56

M

53. Ensemble de 2 plats ovales et 1 plat rond festonnés en argent 800, Italie, XXe. La bordure chantournée et la bordure à décor de volutes alternés de feuilles d’acanthes, larg. 48 cm, diam. 34 cm, 3560g 1.500-2.000

C

52. Service à thé et à café égoïste en argent, par Buccellati, Milan, XXe. Sur talon à décor de filets, les manches volutes en ivoire, le couvercle bombé, prise bouton et l’anse en ivoire, comprenant 5 pièces: théière, cafetière, crémier et sucrier et plateau, brut 1830g 1.500-2.000

B

51. 1 cafetière et 1 verseuse en argent d’époque George V, Londres, 1917. De forme tronconique, le corps uni gravé d’armoiries couronnées avec devise «Maiorque videri», les anses volutes en bois, h. 20 cm, brut 950g (manque 1 charnière) 600-800

Z

ARGENTERIE / 31

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

2

32 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

57. Paire de statuettes en argent Minerve 1er titre, par Odiot, Paris, fin XIXe. Formant salerons double et figurant un couple de jardiniers dans le style du XVIIIe, poinçons Odiot sur la statuette masculine, h. 17 cm, 1245g 700-900 58. Suite de 10 tastevins en argent, Minerve 1er titre. Décor de godrons et pastilles, 1 avec poinçon Coq 1er titre, 740g 500-800

62

59. Petite saucière polylobée et son présentoir en argent, Minerve 1er titre. Le corps godronné et le présentoir à décor de volutes et la prise en forme de fleur, h. 18 cm, 655g 300-500 60. Suite de 12 assiettes de présentation festonnées en argent, Minerve 1er titre. Festonnées à décor de filets, diam. 30 cm, 8200g 4.000-6.000 61. Suite de 12 assiettes de présentation en argent Minerve 1er titre. Festonnées, la bordure à décor de filets et rinceaux, diam. 25 cm, 5390g 3.000-5.000

63

62. Suite de 5 poêlons et casseroles en Minerve 1er titre. Certains sans manche, diam. 13 à 19 cm, brut 2300g 1.000-1.500 63. Paire de casseroles de table à bec-verseur en argent, Minerve 1er titre. Les manches en bois, diam. 12 et 14,5 cm, 565g 300-500 64. Suite de 3 poêlons en argent, Coq 1er titre et 2ème titre, fin XVIIIe-début XIXe. 1 à bec-verseur, les manches en bois, diam. 12, 15 et 16,5 cm, 860g 800-1.200

64

65. Service à thé et à café en argent, Minerve 1er titre. Sur talon, le corps à côtes torses et feuillage, les anses volutes en bois, comprenant 4 pièces: théière, cafetière, crémier et sucrier, h. 10,5 à 22 cm, brut 2240g 800-1.200 66. Ensemble d’un plat rond et un plat ovale festonnés en argent, Minerve 1er titre. Le marli gravé d’armoiries d’alliance surmontées d’une couronne de baron, larg.32,5 et 45,5 cm, 1955g 700-900

77


23

24

25

26

27

28

29

3

67

67. Importante terrine centre de table en argent, Minerve 1er titre, par Odiot, Paris. De forme ovale sur piédouche posant sur une base quadripode terminée par des pieds griffes. La coupe à bordure de frises de palmettes en rappel sur la base, les anses en forme de serpents et le couvercle à prise en forme de fruit sur une terrasse feuillagée, gravé d’armoiries d’alliance couronnées, larg. 41 et 55 cm, 9230g  10.000-15.000


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

34 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

68. Théière et crémier en argent, Minerve 1er titre. La théière à fond plat, le corps à côtes torses, le crémier quadripode et la prise de la théière en forme de fleur, h. 14 et 23 cm, 910g 500-800 69. Service à thé et à café en argent, Minerve 1er titre, par Cardheilac, Paris, fin XIXe. Sur piédouche et décor en repoussé d’arabesques, feuillage et médaillons rubanés, la prise en forme de fruit, comprenant 4 pièces:  théière, cafetière, sucrier et crémier, 2170g 1.000-1.500

71

70. Suite de 12 assiettes en argent, Espagne. De style Rocaille à bordure ajourée de volutes et fleurs diam. 29 cm, 4900g 2.000-3.000 71. Paire de coqs de combat en argent. long. 27,5 cm, 1545g 600-800 72. Faisan en argent 915, Espagne, long. 40 cm, 370g 300-500 73. Saucière sur son présentoir de style Louis XVI en argent, probablement Hanau, fin XIXe s. A décor joliment ciselé portraits inscrits dans des médaillons, d’une guirlandes de feuillage, en rappel sur le présentoir, l’anse et la bordure à rubans croisés, larg. 23 cm, h. 13 cm, 575g 250-350

72

69

C

M

Y

X

40%


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

78. Suite de 3 plats ronds en argent 800, Autriche-Hongrie. La bordure chantourné et ciselée de volutes, fleurs et feuilles d’acanthes, diam. 30 à 40,5 cm, 3870g 1.500-2.000

74

78

73

76

M

77. Casserole en argent, AutricheHongrie, XIXe. Le manche en bois amovible, diam. 20,5 cm, net 670g 300-500

C

76. Paire de saucières et leurs présentoirs en argent. A motifs de godrons, coquilles et feuilles d’acanthes en rappel sur les présentoirs. Les anses en enroulement surmontées d’une tête de lion et feuillage, le corps gravé d’initiales, larg. 25 cm, 1470g 500-800

B

75. Service à thé en argent martelé 835, le corps à grandes côtes et sur talon godronné, le col à décor repoussé de feuillage, les anses en bois, comprenant 5 pièces: théière cafetière, sucrier, crémier et coupe, 2130g 800-1.200

Z

74. Paire de coupes ovales en argent et argent 800, Allemagne. Quadripode à décor central en repoussé de putti dansant entourés d’une guirlande de grappes de raisins, grenades et fruits, larg. 30,5 cm, 770g 300-500

40%

ARGENTERIE / 35

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

36 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 3 - - 07/04/2017 - Black

79. Théière boule en argent, AutricheHongrie, fin XIXe. A motifs de godrons torses. Le pied orné de coquilles et l’anse volutes, h. 20 cm, 1040g 500-800 80. Grand légumier quadrangulaire en argent 800, Autriche-Hongrie. Le couvercle à décor de frises de perles et gravé d’un bandeau de rinceaux et fleurs, la prise et les anses à décor de passementerie. Le couvercle orné aux armes royales Obrenovic avec devise «Tempus meum jus», dynastie serbe reignante entre 1815 et 1842 ainsi qu’entre 1858 et 1903, larg. 27,5 cm, 1810g 700-900

79

80

80


40%

Z

B

C

M

107 détail

ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

38 / ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 3 - - 07/04/2017 - Black

82. Figure de général céleste à cheval en terre cuite émaillée avec rehauts d’or, Chine, partiellement Ming, h. 57 cm (importantes restaurations) 300-500 83. Paire de porte encens en forme de jeunes garçons en bronze à patine noire, Chine, fin de la dynastie Ming, debout sur des piédestals lotiformes, portant des colliers en forme de Lingzhi, h. 28 cm (dégâts et restaurations)  800-1.200 84. Service de 12 assiettes «Imari chinois», Chine, époque Kangxi, décor de panier fleuri, marli à volutes sur fond de semis de feuilles, diam. 22,5 cm  400-600 85. Service de 7 assiettes en porcelaine famille rose, Chine, époque Qianlong, décor de pivoines, marli à cartouches fleuris sur fond de cailloutis, on joint 1 assiette différente au même décor, diam. 23 cm  400-600 86. Service de 12 assiettes, Chine, XVIIIe s., bord à accolades, décor de pavillon et personnages dans un jardin en bleu sous couverte et émaux famille rose, diam. 23 cm.  200-300 82

81. Plat rond en émail cloisonné, Chine, dynastie Ming, époque Wanli, décor de fleurs et oiseaux, diam. 28 cm. (dégâts) 500-700

81

87. Vase quadrangulaire en porcelaine, Chine, marque et période de Kangxi, décor floral peint en bleu de cobalt et rouge de fer sous couverte, h. 46 cm (dégâts) 1.500-2.500

83

10


23

24

25

26

27

28

29

ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT / 39

84 partiel

86 partiel

85 partiel

93. Boîte lenticulaire en porcelaine émaillée, Chine, probablement Peranakan, ca 1900, décor de la triade Fu Lu Shou dans le médaillon principal et de divers personnages dans des cartouches polylobés sur fond rose à rinceaux de lotus, marque apocryphe de Yongzheng, diam. 27 cm (dégâts)  400-600

88. Terrine quadrangulaire en porcelaine pour le marché occidental et son présentoir, Chine, époque Qianlong, ca. 1760-1770, décor « Willow Pattern » en bleu sous couverte, 37x28 cm (présentoir)  300-500 89. Brûle-parfum cloisonné de forme ding à quatre pieds galbés, Chine, XIXe, décor appliqué de flots stylisés sur fond bleu et de dragons, diam. 30 cm 350-450 90. Boîte en cuivre argenté, Chine, circa 1900, à décor ciselé, repoussé et gravé de dragons affrontés et paysages animés sur fond amati, 15x9,5x8 cm 300-500 91. Boîte en laque rousse, Chine, fin de la dynastie Qing, probablement pour un juge, à décor d’audience, récompense et châtiment dans des cartouches à accolades sur fond de volutes, 19x11x11 cm (dégâts et manques) 300-500

94. Plat composé en émail, Canton, XIXe s., décor de scènes de genre dans le ravier central et de jeux d’enfants dans les raviers périphériques, coffret d’origine matelassé de brocart, diam. 22 cm (sans le coffret) 500-700 92

92. 2 boîtes en laque cinabre, intérieur en métal émaillé bleu, Chine, fin de la dynastie Qing, à décor de paysages encadrés de rinceaux de lotus, 15x11x5,5 cm (pour la plus grosse) 700-900

89 87


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

40 / ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

95. Suite de 10 assiettes à dessert et 4 plats en porcelaine, Canton, XIXe s., décor floral d’émaux sur fond céladon 300-500 96. Vase balustre en porcelaine famille rose, Chine, XIXe s., à décor de paysage animé, col à pliure en trompel’oeil, anses en forme de couple de chiens de Fô affrontés, h. 65 cm  600-800 97. Paire de potiches quadrangulaires couvertes en porcelaine famille rose, Chine, époque Guangxu, porcelaine de Jingdezhen décorée à Canton, décor de batailles, étiquette imprimée « Gosford Castle collection » (probablement vente d’Archibald Acheson, quatrième comte de Gosfod, 1921), h. 60 cm 2.000-3.000 98. Paire de vases balustre à couverte craquelée, Chine, XIX-XXe s., décor de scènes de la guerre opposant les Song aux Jin, marque apocryphe de Chenghua en scraffito, h. 64 cm  400-600 99. Le luohan Qi Xian, sculpture en bois laqué de teinte rousse, Chine, fin de la dynastie Qing, debout, le poing droit sur la hanche, sa main gauche caressant la tête de son éléphant en relief sur l’abdomen, socle d’origine en tranche de rondin, h.42 cm (dégats) 400-600

97

100. Fuhu Luohân maîtrisant le tigre, Chine, dynastie Qing, son pied gauche appuyé sur le dos du fauve, bois de buis sculpté de teinte tabac, incrustations de verre dans les yeux, h. 44 cm 400-600

94

93

C

M

Y

X

40%


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

105. Zuijin (gardien des sanctuaire shintô) sculpture en bois, Japon, époque Momoyama, XVI-XVII e s., traces de polychromie, en Yose-gizukuri (technique de bois assemblé), yeux incrustés de verres, reliquat d’un cordon un eboshi (coiffe rituelle), ancienne étiquette à l’encre: Masaaki Ueshima Kyoto, Shinto statue 1978, Momoyama (BRSS F.S.), et idéogramme Waka («jeune ») sous la base, h. 51 cm  3.000-5.000 106. Suite 6 petits plats rond Imari, Japon, époque Edo (début XIXe s.), à décor de chauve-souris, cartouches quadrilobés, marque Fuki Choshun en bleu sous couverte, diam. 21 cm 500-700

99

105

100

101

103

Y

104. Figure d’empereur en ivoire sculpté, Chine, fin Qing ou République, h. 31 cm. 600-800

M

103. Guanyin en buis sculpté, Chine, probablement époque république, debout tenant le Lingzhi dans ses mains jointes, yeux incrustés, caractère Ben sous la base, h. 36 cm.  600-800

C

102. Laozi chevauchant un buffle en racine de buis sculpté, Chine, fin Qing ou République, yeux de l’animal incrustés, h. 15 cm 300-500

B

101. Putai en bois sculpté, Chine, époque fin Qing, debout tenant une fleur, un fuchen (chasse-mouche) à sa taille, une mangouste à ses pieds, yeux et dentition incrustés, h. 49 cm 500-700

Z

ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT / 41

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

42 / ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

107

107. Lion rugissant en bronze à patine noire, Japon, époque Meiji ou Taishô,  la tête tournée à gauche, s’étirant, les pattes antérieurs fléchies, tête relevée, les crocs visibles, les yeux incrustés de verre, marque d’atelier en creux sur l’abdomen, L. 61 cm. 2.000-3.000

108. Tigre rugissant en bronze à patine brune, Japon, époque Meiji, s›étirant, les pattes antérieurs fléchies, tête relevée, les crocs sont visibles, les yeux sont taillés, marque d›atelier sous l›abdomen, L. 58 cm.  1.500-2.000

109. Tigre rugissant en bronze à patine brune par Hiromitsu, Japon, époque Meiji, s’étirant, les pattes antérieurs fléchies, tête relevée, les crocs visibles, les yeux incrustés de verre, signé sous le ventre, L. 39 cm.  600-900 110. Tigre rugissant en bronze à patine brune par Tsunemitsu / Joko, Japon, époque Meiji,  s›étirant, les pattes antérieures fléchies, la tête relevée, les crocs visibles, les yeux incrustés de verre, L. 89 cm. 2.000-3.000

109

23


10

11

12

13

14

15

ARTS D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT / 43

110

111. Vase en cornet en bronze à patine sombre, Japon, époque Meiji, à décor de dragons à 3 griffes en haut-relief se lovant sur la panse, h. 29 cm 300-500 112. Paire de vases en bronze de forme épaulée à col en bobine (Tsubo), Japon, époque Meiji, décor de passeraux sur des rameaux fleuris en gravure et takazogan (incrustations en relief) de cuivre et pomponne anses en carrelets incurvés, h.33,3cm x diam.10,2 cm.  600-800 113. Korô (brûle-parfum) en bronze et émail champlevé, Japon, époque Meiji, tripode avec anses en arcs en plein cintre, couvercle ajouré amorti par un Kirin, diam. 18 cm  200-300

112

114. Gyoran Kannon en bronze et émaux champlevé , Japon, Meiji, debout tenant son panier au poisson, marque d’atelier en relief sous la base, h. 35 cm. 200-300 115. Paire de vases cloisonnés, Japon, époque Meiji, de forme balustre à col droit, à décor de fleurs, palmettes et oiseau, h. 25 cm. 400-600 116. Paire de vases épaulés en cloisonné de style Ming, Japon, époque Meiji, l’un avec la marque apocryphe Xuande sous la base et l’autre avec le sceau d’atelier, h. 32 cm.  300-500 117. Petit plateau quadrangulaire en émail cloisonné, Japon, époque Meiji, à décor de fleurs sur fond violet, 17x25 cm 400-600 115

16


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

123

Z

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

123. 2 dagues Khanjar de style moghol en acier et argent, Inde septentrionale, XXe s., à décor de rinceaux en incrustations koftgari et pommeau en tête de tigre, long. 38 et 35 cm 400-600

X

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

120. Sanzaru (Les trois singes), petit okimono en ivoire, Japon, époque Edo ou Meiji, signé sous la base, h. 3,5 cm 200-300

122. Service à thé en argent, Thaïlande, provablement district de Thai Nakhon, XXe s., motif repoussé de fleur de lotus et adorants, comprenant: 1 théière, 1 sucrier, 1 crémier et 1 plateau, 1760g 1.000-1.500

Y

119. Tabako ire en buis, Japon, époque Meiji, décor de marteaux du Daruma, rouleau et hossu incrusté en relief shibayama, netsuke manju à décor laqué de feuilles d’érable, ojime en pierre nacrée (manque sur le netsuke), 9x7,5x3 cm 200-300

121. Plateau à opium quadrangulaire sur présentoir quadripode en bois de rose, Vietnam, dynastie Nguyen, circa 1890, présentoir à pieds galbées, tablier chamtourné, reposant sur une entretoise en cadre, décor de fleurs, papillons et volutes en incrustations de nacre,  50x29x19 cm dégâts)  1.500-2.000

M

118. Service à thé en argent, Japon, Yokohama, époque Meiji, 7 pièces, décor d’iris en relief ciselé et repoussé sur fond martelé, poinçon de garantie jiun gin et poinçon de la compagnie Ozeki sous la base, 12000g, 71 x 55 cm (plateau) 7.000-9.000

C

118

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

SOUVENIRS DE VOYAGES

130, 132, 149, 150, 163, 167, 168, 169, 170, 3089

16


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

124

125. Manuscrit religieux chrétien en langue guèze, Ethiopie, prob. début XIXe s. ou plus ancien, petit in-4° (22x18 cm) composé de 127 feuillets en vélin répartis en 15 cahiers cousus, écritures à l’encre noire et rouge surmontée de signes diacritiques suggérant des indications musicales, reliure de l’époque avec plats en bois, illustré de 20 miniatures polychromes à pleine page, de style médiéval, postérieures 300-500 126. Psautier manuscrit chrétien en langue guèze, Ethiopie, prob. début XIXe s. ou plus ancien, in-4° ( 22,5x19,5 cm) composé de 167 feuillets en vélin répartis en 21 cahiers cousus (manque 1 feuillet dans le dernier cahier), écritures à l’encre noire et rouge, texte versifié, reliure de l’époque avec plats en bois recouvert de cuir orné de filets et motifs géométriques estampés à froid (cuir du premier plat manquant), illustré de 10 miniatures polychromes à pleine page, de style médiéval, postérieures 500-700

126

Z

124. 2 manuscrits religieux chrétiens en langue guèze, Ethiopie, XXe s., in-4° (34x27 et 29x22 cm) composés de feuillets en vélin, reliure en bois recouverte de cuir roux et brun foncé estampé à froid de filets, motifs géométriques et d’une croix centrale, illustrés de 8 et 12 miniatures polychromes à pleine page et de 2 miniatures polychromes en quart de page 300-500

X

C6

M6

Y6

X6

Z

Molly de Balkany dans le désert du Sahara

Ecléctique, elle mêle à son intérieur néo-classique des objets d’art de toutes les cultures. Cette vacation intitulée «souvenirs de voyages» réunit des objets de diverses cultures souvent rapportés de ses propres expéditions, parfois tout simplement achetés, comme ces 3 colliers (lots 164 à 166) acquis à la vente du grand couturier Kenzo Takada «la collection d’un citoyen du monde», dont le titre l’aura sans aucun doute charmée...

Y

En Algérie, très loin des centres urbains, elle parcourt le Sahara et le Sahel à dos de chameaux accompagnant une caravane de Touaregs sur la route du sel, et admire la symbolique de leurs bracelets (lot 136). D’Ethiopie, elle rapporte des manuscrits chrétiens illustrés (lots 124 à 126), du Maroc, de nombreux colliers. Les bijoux de corail (lots 163, 167, 169), d’ambre (lots 162 et 168), de perles multicolores lui évoquent la beauté de la nature et l’aventure de ses expéditions. Elle s’intéresse aussi à l’art islamique, asiatique,...

M

Polyglotte et enthousiaste, Molly de Balkany aime l’authenticité des cultures africaines et s’imprègne de certaines d’entre elles en partant à l’aventure.

C

SOUVENIRS DE VOYAGES

B

C

M

Y

X


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

130

132

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

131. Masque décoratif en bois sculpté d’un visage double surmonté d’un Kalao dans le style des masques kpélié des Sénoufo de Côte d’Ivoire, XXe s., h. 33 cm 150-200 132. Masque-cimier buffle décoratif en bois noirci dans le style des Mama du Nigéria, XXe s., h. 38 cm (sans le socle) 150-200 133. Sculpture décorative en bois, cuivre et laiton dans le style des reliquaires Kota du Gabon évoquant la tête dressée d›un serpent naja (base termitée), XXe s., h. 56 cm (sans le socle) 200-300 134. Lit funéraire décoratif dans le style des Bamileke du Cameroun, XXe s., piètement composé de masques disposés en quinconce et ornés de 3 masques au-dessus de l’appuie-tête, 164x46x29 cm 500-800

131 133

134

Y

130. Masque anthropomorphe décoratif en bois à patine gris foncée dans le goût ivoirien, XXe s., h. 25 cm 100-150

M

129. 2 poupées de fécondité Namji en bois à patine brun foncé, ornée de perles de verre polychrome, cauris et pièces de monnaie, Cameroun, XXe s., h.18 et 20 cm 400-600

C

128. Statuette Dogon en bois à patine grise représentant un homme debout, les mains sur les genoux, XXe s., h. 32cm 150-200

B

127. Statuette masculine Dogon en bois à patine grise sculpté de 2 personnages et 2 lézards sur le corps, XXe s., h. 37 cm 150-200

Z

VOYAGES / 47

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

3

141

138

135. Masque anthropomorphe décoratif en bois noirci dans le style des Mende, Sierra Leone, XXe s., cou boudiné, coiffe en forme de crête munie de figurations de cornes d’antilope, h. 54 cm 300-500 136. 8 bracelets touareg en bronze et aluminium, ornés de motifs géométriques, Mali, XXe s. 200-300

149

137. Souvenirs d’Egypte : Bastet, ensemble de 7 statuettes, bustes et têtes figurant la déesse égyptienne sous diverses formes, en bronze, basalte, granite recomposé, ou résine, h. 11 à 32 cm 300-500 138. Kundika (aiguière rituelle) en bronze à patine vert de gris, Java Est,XIIe - XIII e s., forme pansue et col annelé, goulot zoomorphe, décor de frises de lotus et rang de perles sur la base, h.40 cm 400-600

142 136


23

24

25

26

27

28

29

4

VOYAGES / 49

139. Grand bol en argent, Birmanie, XIX - XXe s., décor ciselé et repoussé en hat relief de scènes des Jataka, médaillon figurant un paon gravé sous la base, 26 cm 800-1.200 140. Coupe tripode en argent égyptien. A décor repoussé et ajouré de godrons, fleurs et feuillage, larg. 30,5 cm, 395g 150-200 141. Couple en argent ciselé et repoussé, Inde, Rajasthan, XXe s., sur des bases octogonale, debout, tenant une fleur de la main gauche et un oiseau perché sur la droite de la femme, l’homme tenant un talwar, h. 48 cm  400-600 142. Paire de bougeoirs angloindiens, 1re moitié du XIXe s., en ivoire tourné, fût composé de quatre sphères en pyramide, h. 22 cm 400-600

144

143. Vase balustre en argent, Peranakan (culture des chinois du Sud-Est asiatique), ca 1900, riche décor en repoussé de fleurs épanouies, oiseaux et feuillage sur fond amati, h. 20,5 cm, 1000g 400-600 144. Service à thé en argent, Inde, Kutsch, Gujarat, dans le goût d’Omersee Mawjee, a riche décor de rinceaux et scènes de chasse, prise figurant un cobra, comprenant 4 pièces: plateau rond à bordure ajourée, théière, sucrier et crémier, 3150g 1.500-2.000 145. Ensemble de 5 pièces en métal argenté et argent, comprenant: 1 videpoche en argent égyptien, 1 bougeoir en argent 800 et bois et 1 gobelet en métal argenté à décor de cortège dionysiaque et 2 coupes coquilles tripodes en argent à décor ajouré et repoussé, h. 11 cm, net 1010g 400-600

145

146. 2 corbeilles ovales quadripode et 1 coupe ronde tripode en argent égyptien. Décor repoussé et ajouré de fleurs, végétation et croisillons, larg. 24 et 25,5 cm, 885g 300-500 147. Grand vase balustre en argent 800. A décor de larges godrons torses, et bouquets de fleurs sur fond amati, h. 33  cm, 1220g 500-800 148. Grande coupe en argent 925, Grèce. Tripode posant sur pieds griffes, le marli repoussé d’oiseaux et volutes diam. 35cm, 950g 400-600

143

147


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

149. Ensemble de 17 cendriers en métal argenté et doré composés de bracelets orientaux, diam. 10 à 14 cm 300-500 150. Paire de bracelets de cheville en argent ciselé et repoussé, Rajasthan, XIXe - XXe s., à décors géométriques, articulation à charnière et fermeture à goupille, l.11 cm 150-200 151. Collection de 7 dagues du Proche Orient, XIXe-XXe s., cuir, corne, os et métaux, avec leurs fourreaux, long. 32 à 53 cm (quelques dégâts) 300-500

151

152. Chaudron «dîg» tripode, Iran, Khorassan, époque Sedjoukide, XIIIe s., à panse hémisphérique flanquée de quatre ailettes plates et à deux anses, larg. 48 cm (avec ailettes) 500-700 153. Ensemble de 2 lanternes d’inspiration orientale, XXe s., en métal peint couleur cuivre, à décor de rosaces à claire-voie, arcatures, vitraux vert et bleu, base octogonale, h. 106 cm et h. 61 cm  400-600 154. Riad à Séville, aquarelle sur papier, signée, 26x19 cm 250-350

152

155. Narcisse Berchere (1819-1891), Paysage au Caire, huile sur toile marouflée sur panneau, 33x40 cm 1.500-2.500 156. Harrington Bird (1846-1936), Lion et Lionne dans le désert, pastel sur papier, 53,5x75 cm Historique: Vente Christie’s Londres, 12 avril 2011, lot. 237 500-800

153

154

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%


M

Y

155

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

161. Carle Vernet (1756-1836), suiveur de, Guerrier, Egypte, huile sur toile, 31x41 cm 600-800

157

160

C

B

C

M

Y

158. Raffaele Mainella (1856-1941), Pêcheurs assis sur la plage, Orient, aquarelle sur papier, signée, 30,5x49 cm 600-800

160. Randolpho Ruspini (XIX-XX), Pyramides de Gyzeh, Egypte, huile sur toile, signée, 38x31 cm 800-1.200

B

159. Ecole orientaliste du début du XXe s., Nomades dans une grotte, aquarelle sur papier, 21x26 cm 150-200

Z

157. Ecole française du XIXe s., Cavaliers arabes, huile sur carton, 23x30,5 cm 500-800

40%

VOYAGES / 51

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 4 - - 07/04/2017 - Black

52 / VOYAGES

166

163. 7 colliers souvenirs de voyage sur le thème du corail rouge 400-600 162. Très bel ensemble de 11 colliers souvenirs de voyage sur le thème de l’ambre opaque, diverses tailles, majoritairement d’Afrique du Nord 1.000-1.500

164. Important et très grand collier composé d’un riche enfilage de pierres, corail, coquillage, éléments métalliques, dont certains émaillés vert et jaune, Afrique du Nord. Servait de parure à la grande statue Sukuma de Kenzo Provenance: vente Kenzo Takada - la collection d’un citoyen du monde, Aguttes, Paris, 17 juin 2009, lot 647 400-600

165. Collier himalayen constitué de deux rangs de turquoises, corail, et agates Provenance: vente Kenzo Takada - la collection d’un citoyen du monde, Aguttes, Paris, 17 juin 2009, lot 646 500-800 166. Important collier ethnographique composé de cinq rangs de perles de corail séparées par de petits disques métalliques. Servait de parure à la grande statue Sukuma de Kenzo. Provenance: vente Kenzo Takada - la collection d’un citoyen du monde, Aguttes, Paris, 16 juin 2009, lot 308 (adjugé 1800 euros) 400-600 167. 7 colliers souvenirs de voyage sur le thème du corail rouge et rose 400-600 168. 3 colliers souvenirs de voyage sur le thème de l’ambre 200-300 169. 3 beaux colliers souvenirs de voyage sur le thème du corail 300-500 170. Beau collier éthnographique composé de billes de verres bleues, coquillages et grelots 150-200 171. 5 colliers à passants en pâte de verre millefiori, nombreuses formes et couleurs 300-500 172. Sac à rabat en cuir d’autruche bordeaux, bandoulière chaînette dorée, fermoir noeud en métal doré 300-500

162

10


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

175. Sac haut à rabat homme en baby crocodile verni noir, fermoir cadenas à combinaison, poignée et bandoulière 500-800

174

M

174. 1 valise, 1 sac weekend et 1 sac vanity en alligator havanne verni, vintage des années 50-60 1.000-1.500

C

173. Sac à main à rabat en cuir d’autruche brun roux, double poignée, fermoir noeud en métal doré 300-500

B

164

Z

165

40%

VOY

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

54 / VOYAGES

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 4 - - 07/04/2017 - Black

176

176

182. Christian Dior, manteau en zibeline brun et miel, travail à bandes alternées, env T38 3.000-5.000 183. Christian Dior, manteau en vison marron pastel, petit col haut, travail à bandes verticales avec bandes horizontales aux épaules et au tour du bas, boutonnage simple, env. T42 1.000-1.500 184. Marinelli, cape bouffante en cuir d’agneau beige pâle avec bords en renard écru , T38 600-800

178

185. Pink, Nice, cape bouffante en cuir et renard noir, env. T38 400-600 186. Roger Roche, Paris, veste motard en cuir de veau noir avec manches, col et épaules en renard argenté, env. T38 600-800

177

176. Louis Vuitton, 2 valises Satellite en toile enduite monogrammée, courroies en cuir naturel, 70 et 60 cm (état moyen) 500-800 177. Louis Vuitton, valise rigide Alzer 80 en toile en duite monogrammée, vintage sans étiquette de référence, 80 cm (réparations) 500-800 178. Louis Vuitton, valise rigide Alzer Anglais en toile enduite monogrammée, vintage sans étiquette de référence, manque le chassis, 80 cm (poignée et renfort remplacés) 800-1.200

184

179. Manteau en vison gris ivoire, manches trois-quarts, travail à bandes verticales, col retourné, env. T 36 600-800 180. Manteau en vison écru, travail à chevrons sur le dos et à bandes horizontales sur le devant et le bas, manche bouffante, env. T36 600-800 181. M. Chiavarelli, Roma, manteau en vison brun roux, travail à bandes verticales avec frise en vison horizontal plissé, env. T40 1.000-1.500

187

187. Maggy Rouffe, Paris, manteau en vison cognac, travail à bandes verticales, col retourné, env. T36 600-800 188. Ch. Salganik, Monte Carlo, manteau en vison écru, boutons en strass et cuir, col retourné, travail à bandes verticales, env. T36 (tache) 800-1.200 189. Sistovari, Genève, manteau en castor rasé marron pastel, doubles manche avec 1 évasée et 1 taillée avec boutonnage doré, col à revers, env. T42 400-600

FIN DE LA VACATION

188

182


23

24

25

26

27

28

29

SAMEDI 6 MAI À 14 H 30

L’ENTRÉE


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

56 / OBJETS D’ART - VARIA Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

192 partiel

190. Petite coupe sur piédouche en terre cuite de Gnathia, fin du IV e s. av. J.-C., engobe noir à rehauts blanc, panse rainurée, frises végétales sur la lèvre, h. 10 cm 250-350 191. Statuette d’offrant en bronze, Étrurie, Ve-IVe av. J.-C., probablement un prêtre, tient une phiale dans sa main droite et probablement une boite d’encens de la gauche, coiffé d’une couronne radiale (culte solaire), h. 9,4 cm 250-350 192. Série de 4 grisailles sur porcelaine figurant des divinités romaines : Jupiter, Minerve, Vénus et Neptune, dans des cadres en laiton doré décorés d’une frise de palmettes, diam. 15,7 cm 300-500 193. Nécessaire de voyage en écaille blonde dans sa valise en croco verni noir et bordeaux par Morabito, Paris. Comprenant. brosses, flacons, miroirs, accessoires de manucure. Monogramme en or au F couronné du Roi Farouk d’Egypte, 61x38x20 cm (nombreux manques, glace fissurée) 800-1.200

195

194. Petite cave à liqueur en trompel’œil, fin XIXe s., reliures en cuir ouvrant sur 1 carafe et 4 verres à décor de liserés dorés, 17x12x11 cm 200-300 195. Ferdinand Barbedienne (18101892), encrier sur plateau en bronze doré, de style rocaille, signé, h. 16 cm  250-350 196. Importantes géodes d’améthystes du Brésil, les deux parties en coupe longitudinale, h. 61 cm 800-1.200 197. [GENEALOGIE] [KRETZULESCO (Rudolphe)]. Notice généalogique sur la maison princière des Kretzulesco. Bruxelles, Paris, Lille, Goosens, s.d. [1901]. In-folio plein maroquin rouge, premier plat orné au centre des armes royales de Savoie en mosaïque de maroquin de couleur, dos à nerfs et titre en lettres dorées, large

193

194

dentelle intérieure dorée, gardes de tabis rouge, tr. dorées. Tirage limité à 100 exemplaires, celui-ci non numéroté. Porte une étiquette d’inventaire du roi Victor Emmanuel III au dos et sur la garde. Notre exemplaire, magnifiquement relié par P. Claessens, est enrichi d’un blason de la famille Kretzulesco par Foras et de 2 pages généalogiques de la dynastie des Bassaraba et des Kretzulesco Provenance: roi Victor-Emmanuel III 300-500 198. Base de lampe à huile d’époque Victorienne en régule, h. 60 cm 200-300 199. Satyre en bronze à patine verte formant pied de lampe soutenant une lumière en verre moulé, h. 60 cm 400-600

196

C

M

Y

X

40%


Z

B

C

M

Y

212 détail

SCULPTURES X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

206. Oceano, XIXe s., sculpture en bronze à patine brune, d’après la statue sommitale de la fontaine de l’océan à Florence par Jean de Bologne dit Giambologna (1529-1608), sur piédestal en bois, h. 37 cm 1.000-1.500 207. Galate mourant, XIXe s., sculpture en bronze à patine verte, sur socle ovale, d’après le marbre antique exposé au Musée du Capitole à Rome, h. 29 cm 700-900 208. Gladiateur Borghèse, XIXe s., d’après la statue hellénistique d’Agasias d’Ephèse, sculpture en bronze à patine verte, h. 34,5 cm, long. 33 cm 700-900 206

205

200. Lampe en métal argenté signé MAURY, représentant trois figures féminines drapées à l’antique et reposant sur un socle en marbre vert des Alpes, on joint un socle adapté et électrifié  600-800 201. Groupe en bronze doré, 2ème moitié du XIXe s., représentant deux femmes drapées : allégories de la poésie et de la musique, monogramme R.R, socle en marbre rouge veiné gris, h. 54 cm 1.000-1.500 202. Sculpture en bronze argenté figurant une allégorie féminine,  XIXe s., drapée à l’antique portant à la main une couronne de fleurs, reposant sur un socle rectangulaire, signée THENARD, h. 44 cm  800-1.200

201

203. Aristide, sculpture en bronze à patine brune, XIXe s., d’après la statue antique en marbre trouvée à Herculanum et conservée au Musée Bourbon de Naples, marque fondeur F. Barbedienne et cachet A. Collas breveté - réduction mécanique, h. 59 cm 1.000-1.500 204. Athlète reprenant son souffle, XIXe s., bronze à patine noire,  à l’Antique, figuré nu les mains sur les hanches, sur piédestal en marbre caramel veiné, h. avec socle 38,5 cm 400-600

209. Narcisse, sculpture en biscuit par Copeland et Garrett, 1846, d’aprés la sculpture en marbre de John Gibson (1790-1866) exposée au British Museum, h. 31,5 cm 150-200 210. Lion des Médicis, XIXe s., sculpture en bronze patiné, d’après les statues de la villa Médicis à Rome, transférées à Florence au XVIIIe s., h. 26,5 cm, long. 36,5 cm 500-800 211. Lion rugissant, sculpture en bronze à patine noire, signée HUNT, h. 22 cm, long. 33 cm 500-800

205. Neptune, XIXe s., bronze à patine verte, d’après la statue sommitale de la fontaine de Neptune (1565) à Bologne par Jean de Bologne, sur piédestal en marbre noir veiné, h. avec socle  46,5 cm 600-800

202

203

23


10

11

12

13

14

212. Le Taureau T Farnèse,, groupe en bronze à patine médaille, circa 1800, 1800, cire perdue, d’après le célèbre marbre antique trouvé dans les thermes de Caracalla en 1546 à l’instigation du pape Paul III. Aujourd’hui exposé au Musée Archéologique de Naples.. Naples

15

Dans la veine de la réduction en bronze exécutée par Gian par Gian Francesco Susini (1575-1646) en 1613, conservée à la Galerie Borghèse à Rome. h. 43 cm, base: 37 x 35 cm 5.000-8.000

16


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

213

214

216. Vital Dubray (1813-1892), Joséphine de Beauharnais, sculpture en bronze à patine brune, signée VITAL DUBRAY sur la base de colonette, numeroté 556 avec cachet de fleur derrière l’écu au portrait de Napoléon, h. 52,5 cm 3.000-5.000

215

216

Z

215. Paul Maurice Joseph Dubois (1859-1938), la charité, sculpture en bronze à patine brune, signée, marque du fondeur Barbedienne et cachet A.Collas réduction mécanique, h. 63 cm 2.000-3.000

X

214. Jean-Baptiste Carpeaux (18271875), Pêcheur à la coquille ou Pêcheur napolitain, groupe en bronze à patine brune, signée sur la terrasse : JB = Carpeaux Rome .1858., cachet Propriété Carpeaux surmonté d’un aigle impérial, h. 34,5 cm 4.000-6.000

Y

213. Jules Edmond Masson (18711932), L’Empereur Napoléon Ier à cheval, sculpture en bronze à patine noire, signé sur la terrasse, marque de fondeur Susse Frères Paris et cachet d’atelier, h. 45 cm, long. 41 cm  1.500-2.000

M

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

60 / SCULPTURES

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

219 dĂŠtail


C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

222. Pandore, à l’antique, début XXe s., sculpture en marbre recomposé,  h. 81 cm 500-800 223. Vénus ou Baigneuse, sculpture en marbre recomposé, XXe s., signée Dal Torrione, d’après la sculpture de Christophe-Gabriel Allegrain (1710-1795) exposée au Louvre, h. 66 cm  300-500

219

B

221. Géza Rubletzky (1881-1970), Jeune fille nue, sculpture en bronze à patine brune, h. 38 cm 400-600

Z

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

Remarques : - Modèle similaire au Art Institute de Chicago, réf : 1988.36.11. Présente un socle différent, plat du même tenant que la statue. Présente également un cachet similaire avec un chiffre (6) dans un cercle. -Modèle identique au Musée des BeauxArts de Bordeaux, réf : Bx E 1139 ou Bx M 12437, acheté en 1895. Ici avec le même socle. 

220. Invitation à la danse, fin XIXe - début XXe s., bronze à patine verte figurant un satyre jouant des timbales et du scabellum, signé Musée de Florence, d’après un fragment du groupe antique en marbre, h. 57,5 cm 500-700

X

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

218. Jean-Baptiste Clesinger (18141883), Taureau Vainqueur, en bronze à patine médaille, signé sur la terrasse, marque du fondeur: Maison Marnyhac . 1. Rue de la Paix, cachet bronze artistique Paris, sur socle en marbre rouge, h. 17,4 cm, long. 16,8 cm 400-600

219. Jean Louis Ernest Meissonier (1815-1891) , Le Cuirassier, après 1891, sculpture en bronze à patine noire, signée sur la terrasse, cachet de fondeur Siot-Decauville, cachet d’un 2 dans un cercle, Cuirassier gravé à la main sous le socle, h. 46 cm 10.000-15.000

Y

217. Georges Gardet (1863-1939), Dogue allemand, bronze à patine noire, signé, marque de fondeur SIOT-PARIS U473, sur socle en marbre vert veiné, long. 23 cm, h. 13 cm 600-800

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

62 / SCULPTURES

B

C

M

Y

X


Z

B

C

M

261 détail

MOBILIER Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

4

64 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

224. Tapis à décor imitant la Savonnerie, Chine, 2e moitié du XXe s., à motif symétrique de grandes feuilles d’acanthe polychromes formant rinceaux sur fond noir, fine bordure rose, 294x545 cm (petit trou dans la bordure) 800-1.200

23

225. Tapis Ghom en soie, Iran, 3e quart du XXe, à médaillon central orné d’un paysage fluvial ceinturé d’oiseaux perchés sur des arbres en fleurs, fond ivoire, 61x80 cm  300-500

226. Tapis Ghom en soie, Iran, 3e quart du XXe, à décor de faisans perchés sur une branche fleurie dans un paysage fluvial sur fond ivoire, 57x77 cm 400-600 227. Table de milieu, travail d’Europe du Nord, fin XVIIe s., en bois fruitier, plateau de forme mouvementé supporté par trois putti les pieds posés sur des demi-sphères, ceinture ajourée et sculptée de feuilles d’acanthe présentant un décor de godrons dans les écoinçons, 71x135x93 cm Provenance :   -Tajan Paris, 15 décembre 2011, lot n° 133 2.000-3.000 228. Table de milieu, fin XVIIe s., en placage de bois noirci et marqueterie toute face à décor d›un vase de fleurs sur un entablement entouré de rinceaux feuillagés et feuilles d›acanthe, ceinture ouvrant par deux tiroirs soutenue par des montants figurant des cariatides en bois doré, 78x118x73 cm  4.000-6.000

227

228


23

24

25

26

27

28

MOBILIER - OBJETS D’ART / 65 5

229. Paire de chenets de style Régence, 2e moitié du XIXe s., en bronze ciselé et doré figurant deux lions couchés et chevauchés par des dragons, base en volute ornée de fonds losangés et frise d’oves, h. 36 et h. 39 cm 1.000-1.500 230. Paire de cartagloria ou canons d’autels transformés en miroirs, Italie, XVIIIe s., en bois doré et traces de polychromie, cadre sculpté à décor de feuilles d’acanthe mêlés à des fleurs, le tout surmonté d’un visage d’ange, glace postérieure biseautée, 38x31 cm 600-800 231. Paire de consoles, Venise, fin XVIIe s., en bois relaqué rouge brique et doré, ornées de têtes d’angelot réunies par des guirlandes de fleurs et grappes de raisin, dessus de marbre rosso levanto, 91x75x31 cm (fentes, éclats)  4.000-6.000

229

231

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

66 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

234. Paire de tables de salon d’époque Louis XV, en placage de bois de violette en frisage d’ailes de papillon, plateau chantourné, ceinture ouvrant par un tiroir latéral et reposant sur des pieds galbés, 73x48x31 cm (dégâts au placage)  800-1.200

232

232. Bureau à dos d’âne d’époque Louis XV, en placage de bois de violette en frisage, ouvrant par deux tiroirs en ceinture et un abattant doublé d’un maroquin bordeaux démasquant petits tiroirs, niches et secrets, pieds cambrés, porte une estampille illisible, 95x97x49 cm 1.500-2.000

233

235. Coiffeuse de style Louis XV, fin XIXe s., en placage de bois de rose et bois fruitier, marqueterie figurant des branchages fleuris, riche ornementation en bronze ciselé et doré à décor végétal encadrant la façade et les panneaux latéraux, plateau ouvrant par un abattant central doublé d’une glace au mercure et par deux compartiments latéraux garnis d’une soierie damassée rose, façade présentant quatre tiroirs et un écritoire, pieds galbés, porte une estampille ‘’P.BERNARD EBENISTE’’, 76x96x59 cm, (dégâts).  D’après le modèle original de Pierre Bernard pour Madame de M. Blagé, illustré dans; Salverte, ‘Les ébénistes du XVIIIe Siècle’. Paris 1962. pl. IV. 800-1.200

233. Ecran de cheminée d’époque Louis XV, en noyer sculpté, à cadre mouvementé et orné d’un décor de fleurs et de feuilles d’acanthe, reposant sur des pieds en volute, garni d’une tapisserie figurant une jeune femme, 101x63 cm  800-1.200

235

C

M

Y

X

40%


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

236

238

237

M

B

C

M

Y

239. Paire de tables de salon de style Transition, début XXe s., en placage de bois de rose et marqueterie à décor floral et d’un trophée de musique, un tiroir en ceinture, pieds cambrés réunis par une tablette à l’entretoise, 73x48x31 cm 800-1.200

C

238. Petite commode, Sicile, XVIIIe s., en placage de bois de violette, façade bombée ouvrant par trois tiroirs, panneaux latéraux ornés d’une rosace, reposant sur des pieds galbés, plateau en marbre brèche, 83x48x34 cm  1.000-1.500

B

237. Commode de style Louis XV, fin XIXe s., en placage de bois de rose et  marqueterie en bois fruitier à décor de fleurs, ouvrant par deux tiroirs en façade et reposant sur des pieds cambrés, plateau en marbre rouge veiné blanc, 70x55x33 cm 800-1.200

Z

236. Commode de style Louis XV, XXe s., à façade bombée en placage de bois de rose et bois de violette, ouvrant par deux tiroirs et reposant sur des pieds galbés, riche ornementation en bronze doré, plateau en marbre brèche violette, 93x119x51 cm 1.500-2.000

40%

MOBILIER - OBJETS D’ART / 67

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

68 / MOBILIER - OBJETS D’ART

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 5 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

241 240 partiel

240. Suite de 3 tables de salon de style Transition, début XXe s., en placage de bois de rose et marqueterie à décor floral et d’un trophée de musique, un tiroir en ceinture, pieds cambrés réunis par une tablette à l’entretoise, 73x48x31 cm 1.500-2.000 241. Table de forme rognon d’époque Transition estampillée C.WOLFF et JME, en placage de bois de rose, sycomore et bois teinté à décor de marqueterie de trophées et vases fleuris dans des encadrements de filets, ouvrant par un tiroir en ceinture et reposant sur des pieds cambrés, plateau ceint d’une lingotière surmontée d’une galerie ajourée en bronze doré, 72x58x31 cm  Christophe Wolff (1720-1795) est reçu Maître le 10 décembre 1755 1.500-2.000 242. Meuble de salon d’époque Transition, de forme trilobée, en placage de bois de rose en frisage de chevrons et loupe de noyer dans des encadrements, ouvrant par un tiroir en ceinture dissimulant un écritoire, et deux panneaux à rideaux coulissants, montants à ressaut reposant sur quatre pieds galbés, plateau en marbre brèche d’Alep ceint d’une lingotière en bronze doré, 81x55x47 cm 2.000-3.000

242

10


Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

Pièce similaire : - Sotheby’s New York, 19th Century Furniture and Decorative Art, 6 juin 2014, lot n°181 - Artcurial Paris, Mobilier et objets d’art, 23 juin 2010, lot n°170 - Modèle original crée en 1780 et conservé dans le Cabinet doré du Château de Versailles, et illustré dans; H. Ottomeyer/P.Pröschel, Vergoldete Bronzen, Klinkhardt and Bierman, Munich, P.238, fig. 4.4.1 

40%

243. Lustre de style Louis XVI, 2ème moitié du XIXe s., d’après un modèle de Pierre Gouthière (1732-1813), en bronze ciselé et doré, à fût central cannelé se terminant par une flamme et aggrémenté d’angelots musiciens, six bras de lumière en enroulement orné de feuillages d’acanthe et garni de pampres de vigne, h. 107cm, diam. 78 cm (percé pour l’électricité) 10.000-15.000

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

70 / MOBILIER - OBJETS D’ART

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 5 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

244

244. Paire de flambeaux de style Louis XVI par Henri Picard, 2ème moitié du XIXe s., en bronze ciselé et doré à fût cannelé à asperges orné de feuilles d›acanthe reposant sur une base circulaire en piédouche à décor de frises de perlettes, de feuilles et de rais de cœur, signés «H,. PICARD» sous la base, h. 26 cm Henri Picard, fondeur et doreur, s’établit au 6, rue Jarente de 1831 à 1839 avant de s’installer au 10 rue de la Perle jusqu’en 1864. Il fournit de nombreux objets décoratifs pour les petits appartements de Napoléon III au Louvre.

246

600-800

245

245. Paire de bougeoirs de style Louis XVI, milieu XIXe s., en marbre blanc et bronze ciselé et doré, fût cannelé à asperges et orné de guirlandes de laurier et frise de palmettes, socle à section carré, (une colonne restaurée) h. 22 cm 400-600

247


23

24

25

26

27

28

29

MOBILIER - OBJETS D’ART / 71

246. Pendule portique d’époque louis XVI, en marbre blanc et noir, bronze ciselé et doré, le cadran signé et émaillé aux chiffres romains est entouré d’une couronne de lauriers et surmonté d’une urne stylisée et fleurie, montants antérieurs en balustre et postérieurs en gaine, base découpée supportant un couple de colombes, pieds en toupie, mouvement signé et numéroté; Roque à Paris, n° 1466, 41x22x11 cm 1.000-1.500 247. Pendule de style Louis XVI, milieu XIXe s., à cadran signé Mayer à Paris flanqué de colonnes en marbre blanc surmontés de figures en bronze doré représentant Mars et Minerve, base cintrée à ressaut en marbre gris SaintAnne ornée d’une frise de putti, pieds toupie, 62x46x15 cm 1.500-2.000 248. Pendule de style Louis XVI, 2e moitié XIXe s.,  en marbre blanc et bronze doré et patiné, à cadran tournant inscrit dans une urne, anses figurant des serpents. Le tout flanqué d’un amour pointant le temps et d’attributs guerriers, piédestal de section carré à gradin orné de bas relief en bronze représentant Neptune et des Naïades, socle en marbre bleu turquin agrémenté d’une frise de postes, mouvement signé et numéroté J.Lefebvre fils Paris, 8102, 70x25x25 cm  4.000-6.000

248


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

72 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

250. Table d’appoint de style Louis XVI, XXe s., en placage de bois de rose, ceinture ornée d’une frise de grecques, une tirette et un tiroir, reposant sur des pieds gaine, 74x56x35 cm  600-800 251. Paire de meubles d’entre-deux de style Louis XVI, 2ème moitié du XIXe s, en placage de bois de rose à décor de chevrons, ouvrant par un rideau coulissant, panneaux latéraux galbés, reposant sur des pieds en toupie, plateau en marbre brèche violette ceint d’une galerie en bronze doré et ajouré à décor de frise de grecques, 83x56x32 cm 1.000-1.500

249

249. Paire de guéridons de style Louis XVI, fin XIXe s., d’après un modèle d’Adam WEISWEILLER (17461820), en bronze doré, placage d’acajou et loupe de thuya, montants en double colonnes imitant le bambou réunis par une entretoise triangulaire, plateau en marbre brocatelle d’Espagne ceint d’une lingotière en bronze doré, h. 76 cm, diam. 37 cm Pièces similaires :  -Christie’s Paris, Une Exceptionnelle Collection Européenne Mise en scène par Emilio Terry, 15 septembre 2016, lot n°22  -Christie’s Londres, The Opulent Eye 19th Century Furniture, Sculpture & Works of Art, 11 Marsh 2015, lot n°225 4.000-6.000

251

C

M

Y

X

40%


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

255. Buffet de style Louis XVI, XIXe s., en placage d’acajou moucheté et filets de marqueterie, ouvrant par deux tiroirs et deux vantaux, montants à pans coupés, plateau en marbre blanc veiné, 94x148x53 cm 1.500-2.000 253

Y

254. Petit guéridon, fin d’époque Louis XVI, en acajou et marqueterie à décor commémoratif du premier vol en montgolfière, plateau pivotant pour ouvrir les quatre tiroirs en ceinture, pieds rudentés, h. 62 cm, diam. 42 cm 600-800

M

253. Table à jeu en portefeuille, dans le goût de Maggiolini, Italie fin XVIIIe s.-début XIXe s., à décor en marqueterie de fleurs dans un treillage, plateau déployant doublé d’un feutre vert, 72x83x43 cm 1.000-1.500

C

252

B

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

252. Paire de commodes demilune de style Louis XVI, fin XIXe s., estampillées P. SORMANI à PARIS, 10, rue Charlot, en placage de bois de rose et marqueterie à décor de fleurs inscrites dans un treillage, trois tiroirs en façade et deux vantaux latéraux, pieds gaine, dessus de marbre brèche, 88x79x39 cm 6.000-8.000

Z

MOBILIER - OBJETS D’ART / 73

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

74 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

256. Suite de 4 chaises d’époque Directoire, en bois peint crème et rechampi vert, à dossier ajouré orné de rosaces et volutes, pieds antérieurs fuselés et postérieurs arqués, garniture en tissu vert à motifs de croisillons (restaurations) 800-1.200 257. Paire de tabourets d’époque Consulat, en bois repeint vert d’eau et rechampi or, consoles d’accotoirs sculptées à décor de mufles de lion, ceinture ornée d’une frise de grecques, piétement curule réuni par une entretoise, soierie bleu-ciel 1.000-1.500 258. Paire de banquettes d’époque Consulat, en bois repeint vert d’eau et rechampi or, consoles d’accotoirs sculptées à décor de mufles de lion, ceinture ornée d’une frise de grecques, piétement curule réuni par une entretoise, soierie bleu ciel à motifs de fleurs, long. 172 cm  2.000-3.000

256

257

258

23


10

11

12

13

14

15

16

258 dĂŠtail


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

L’aîné de la fraternité mourut prématurément en 1803, François-Honoré-Georges forma alors une nouvelle association avec son père de 1803 à 1824 sous l’appellation ‘’Jacob Desmalter et Cie’’, nom emprunté à une résidence de bourgogne adorée de son enfance. Nommé ébéniste de L’Empereur, son entreprise prit une ampleur considérable, comptant plus de 15 ateliers : menuiserie, tournage, sculpture, peinture, dorure sur bois, tapisserie, serrurerie et travail du bronze, occupant près de 300 ouvriers. De ces ateliers sortaient des meubles et sièges destinés à tous les palais de Napoléon, du trône impérial de Fontainebleau à l’armoire à bijoux de Marie-Louise, en passant par les buffets en ébène de Versailles et les vitrines en acajou du cabinet des Antiques à la Bibliothèque nationale. Si les commandes officielles nationales représentaient une quantité considérable de pièce d’ameublement, une part plus importante encore de la production des ateliers Jacob Desmalter partait à l’étranger orner les cours des rois de Hollande, Westphalie, Espagne, de l’Empereur de Russie, etc. A la fin de l’Empire, la maison Jacob faillit disparaître suite à la crise qui paralysa toute l’économie de cette époque. Mais la dynastie ne s’éteignit pas pour autant, puisque Jacob-Desmalter, sous le règne de Louis XVIII, meubla le palais de l’Elysée pour le duc de Berry. Le 1er janvier 1825, François-Honoré-Georges se retira des affaires, pour profiter de sa retraite. Les ateliers Jacob ont toujours réussi à se hisser au meilleur rang, servant les grands monarques de toutes les époques. Beaucoup de meubles estampillés ou attribués à Jacob se retrouvent aujourd’hui dans les plus remarquables collections privées et dans de nombreux palais et château de France et d’Europe, considérés comme trésors nationaux. Les lots 259 à 266 qui suivent ont été exécutés par les ateliers Jacob entre 1797 et 1825.

263 détail

Z

Dans cette association, François-Honoré-Georges se révèle un dessinateur incroyablement talentueux et un ébéniste aussi doué que son père, tandis que son frère se concentrera sur la partie administrative. La chance leur sourit dès le début grâce au général Bonaparte : revenant d’Italie, il commanda aux frères Jacob, pour sa chambre, du mobilier militaire sculpté. Quelques années plus tard, le Premier Consul fit également appel aux deux frères pour meubler les résidences royales dévastées par la Révolution. Cette collaboration avec le futur Empereur assurera la réussite et la pérennité de leur entreprise.

X

265 détail

Pendant la Révolution, G. Jacob sera incarcéré à plusieurs reprises et devra patienter jusqu’au Directoire pour exercer de nouveau ses talents d’ébéniste. Il transmet son savoir-faire à ses fils Georges (1768-1803) et François-Honoré-Georges (1170-1841) qui reprennent les rennes de l’entreprise familiale sous la raison sociale ‘’Jacobs Frères’’. Actifs de 1797 à 1803, ils exercent sous l’égide de leur père qui prodiguait ses conseils et orientait leurs choix artistiques. La fougue des deux frères donne un nouveau dynamisme et l’entreprise élargit sa gamme de production à d’autres pièces d’ameublement que les sièges, comme nous en présentons certains dans la vente : meubles de toilettes (lot 264), consoles (lot 261), commodes (lot 262), somnos (lot 260), etc. Parallèlement, ils privilégient une nouvelle ornementation issue du répertoire de la sculpture animalière classique : dauphins, col de cygnes, mufles de lions et pieds en jarret,… Ainsi le fauteuil lot 263 de la vente, estampillé, sculpté de sphinges avec des pieds griffes, est révélateur des réalisations de cette époque.

Y

G. Jacob, actif de 1765 à 1797, a produit presque exclusivement des sièges, bien qu’on lui connaisse quelques rares consoles et meubles d’appui. On lui prête la paternité du fauteuil ‘’à la reine’’, ainsi nommé car il avait les faveurs de la reine Marie-Antoinette, comportant un dossier droit plus confortable que les dossiers en cabriolet.

M

La fameuse dynastie des ébénistes Jacob brille d’un éclat incomparable dans l’histoire du mobilier. C’est Georges Jacob (1739-1814), chef de famille et fondateur, qui donne le ton sur l’art de l’ameublement depuis Louis XV jusqu’à la fin de l’Empire.

C

LES JACOB, ébenistes d’exception

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

259 dĂŠtail


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Pièce similaire : - Artcurial Paris, Mobilier et objets d’art, Archéologie, Art d’Asie, 23 juin 2009, lot 122,123 et 124

M

259. Salon d’époque Consulat attribué à Jacob Frères (17961803), comprenant 1 canapé et 6 fauteuils en acajou et placage d’acajou, dossier rectangulaire mouluré, montants antérieurs en protome de lions ailés, piétements postérieurs en sabre, tapisserie d’époque figurant des scènes animées, canapé long. 190 cm  15.000-25.000

C

78 / MOBILIER JACOB

B

C

M

Y

X


Z

B

C

M

Y

259

MOBILIER JACOB / 79 X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

80 / MOBILIER JACOB 5

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

260. Paire de somnos d’époque Consulat attribués à Jacob frères (1796-1803), en acajou et placage d’acajou flammé, ouvrant par un tiroir et un vantail en façade orné de cornes d’abondance liées par un ruban noué en bronze doré, plateau en marbre gris Sainte Anne, montés sur roulette en corne, 88x49x49 cm (dégâts au marbre) 4.000-6.000 Selon la tradition familiale ce lot a été acheté à Paris dans les années 1960 et faisait partie de l’ensemble mobilier de la chambre à coucher de Jean-JacquesRégis de Cambacérès, duc de Parme.

260

261. Console d’époque Consulat attribuée à Jacob frères (1796-1803), en acajou et placage d’acajou flammé à ceinture ornée d’une frise en bronze doré à décor d’une lyre flanquée de palmettes et de rinceaux, soutenue par des consoles en cornes d’abondance terminées par une pyramide de fruits en bronze doré, fond agrémenté par une glace au mercure, base concave, plateau en marbre gris Sainte Anne, 89x114x41 cm 8.000-12.000 Selon la tradition familiale ce lot a été acheté à Paris dans les années 1960 et faisait partie de l’ensemble mobilier de la chambre à coucher de Jean-JacquesRégis de Cambacérès, duc de Parme.

261


23

24

25

26

27

28

29

MOBILIER JACOB / 81 6

262. Commode d’époque Consulat attribuée à Jacob frères (1796-1803), en acajou et placage d’acajou flammé et ornementations en bronze ciselé et doré, façade ornée d’un riche décor figurant deux cornes d’abondance terminées par une pyramide de fruits et liées par un ruban noué, ouvrant par un tiroir en ceinture orné d’une rosace flanqué de palmettes et deux vantaux qui démasquent  trois tiroirs internes également en acajou, base en plinthe, plateau en marbre noir fossilisé, 96x130x62 cm 10.000-15.000 Selon la tradition familiale ce lot a été acheté à Paris dans les années 1960 et faisait partie de l’ensemble mobilier de la chambre à coucher de Jean-JacquesRégis de Cambacérès, duc de Parme. Pièce similaire : -Christie’s Londres, Important European Furniture and Sculpture, 10 juillet 2008, lot n°11

262


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

82 / MOBILIER JACOB Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

263. Fauteuil d’époque Consulat estampillé JACOB FRERES, RUE MESLEE, en acajou et placage d’acajou, à dossier renversé en volute, montants antérieurs sculptés à décor de sphinges supportant les accotoirs terminés par une feuille de lotus, pieds griffes, soierie rose JACOB FRERES, RUE MESLEE (sur deux lignes), est l’estampille utilisée de 1796 à 1803, par les frères Georges II Jacob (1768-1803) et François Honoré Georges Jacob-Desmalter (1770-1841) 3.000-5.000 Pièce similaire : - Un salon quasi-identique se trouve dans la chambre de l’Empereur Napoléon au Château de Malmaison  - Vente Sotheby’s New York, Fine French Furniture, 20 mai 2010, lot n°105 

263

264

C

M

Y

X

40%


M

Y

265

C

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

L’estampille JACOB.D.R.MESLEE, est utilisée par Georges Jacob (1735-1814) et son fils François-Honoré-Georges JacobDesmalter (1770-1841) de 1803 à 1813.

B

265. Commode formant bureau d’époque Empire attribué à Jacob Desmalter, en acajou et placage d’acajou flammé, à façade ouvrant par un tiroir en abattant gainé d’un maroquin vert découvrant tiroirs et niches, deux vantaux démasquant trois tiroirs internes également en placage d’acajou, ornementation en bronze ciselé et doré à décor de losanges, cygnes et frises de palmettes, base en plinthe, plateau en marbre vert, 99x133x59 cm (accidents au marbre) 5.000-8.000

Z

264. Table de toilette d’époque Empire estampillée JACOB. D. R. MESLEE, en acajou et placage d’acajou flammé, plateau en cuvette en marbre blanc veiné gris surmonté d’une psyché de forme octogonale et encadrée de six bougeoirs, ceinture ornée de bronze ciselé et doré figurant une couronne de lauriers et deux lyres, ouvrant par deux tiroirs déployant à compartiment, montants antérieurs en console à volute terminés par des pieds griffes et ornés de feuilles de lotus, pieds postérieurs en gaine liés par une entretoise, 142x131x65 cm  5.000-8.000

40%

MOBILIER JACOB / 83

X

40%

Z

B

C


4

5

84 / MOBILIER JACOB

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 6 - - 07/04/2017 - Black

266. Suite de 4 fauteuils et 2 bergères d’époque Empire attribués à Jacob Desmalter, en acajou et placage d’acajou, à dossier renversé en console, supports d’accotoirs terminés par des mufles de lion, montants antérieurs en jarret terminés par des pieds griffes, pieds postérieurs en sabre, tapisserie d’époque en laine et soie à décor de vases et aiguières 15.000-25.000 Pièce similaire :  -Un lot estampillé Jacob Desmalter, vendu lors de la vente Sotheby’s Paris, Robert de Balkany, Rue Varenne, Paris, 20 septembre 2016,  lot n° 24 -Christie’s Londres, vente de Balkany Rome et Côte d’Azur, 22-23 mars 2017, lot 454 et 455 

6

7

8

9

10


40%

Z

B

C

M

266

MOBILIER JACOB / 85 Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

86 / MOBILIER - OBJETS D’ART

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 6 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

268

267. Ensemble comprenant 1 paire de fauteuils et 1 bergère d’époque Empire, en acajou et placage d’acajou, dossier rectangulaire, montants antérieurs sculptés en protome de béliers supportant les accotoirs terminés par une feuille de lotus, pieds arrière en sabre, garniture en soie rouge framboise à damas de fleurs  4.000-6.000

268. Paire de chaises gondoles d’époque Empire, en bois redoré, mouluré et sculpté, le dossier orné d›acanthes et rosaces se termine par des volutes, ceinture découpée suivant les motifs de boutons de fleur, reposant sur des pieds en sabre, garniture en soie bleu ciel et or à décor de palmettes et lauriers  3.000-5.000

267

269. Paire de Fauteuils d’époque Empire, en acajou et placage d’acajou flammé, dossier rectangulaire orné de volutes, consoles d’accotoirs sculpté à décor de feuillages et enroulements, pieds antérieurs arqués et postérieurs en sabre, garniture en velours à décor de lyre stylisée et couronne de lauriers 1.500-2.000

10


23

24

25

26

27

28

29

MOBILIER - OBJETS D’ART / 87

270. Suite de 4 fauteuils de style Empire, XXe s., d’après un modèle de Jacob-Desmalter, pour le boudoir de Joséphine au palais de SaintCloud, conservé au Château de Malmaison,  en acajou et placage d’acajou et rechampi noir, à dossier en gondole, consoles d’accotoirs supportées par des cygnes, ceinture découpée et sculptée de boutons de fleurs, garniture en soie moirée turquoise  1.500-2.000 271. Fauteuil gondole, probablement Russie, circa 1810-1820, en acajou et placage d’acajou à dossier en hémicycle orné de bronze ciselé et doré, accoudoirs en volute, ornés de têtes de Mercure et palmettes, pieds antérieurs en jarret à têtes de lion, pieds postérieurs arqués, garniture en velours vert figurant une couronne de lauriers  1.500-2.000

271

270


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

88 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

272. Paire de meubles d’entre-deux Angleterre, 1ère moitié du XIXe s., en acajou et placage d’acajou flammé et filets de marqueterie, plateau à gradin, façade ouvrant par un tiroir en ceinture et un vantail flanqué de colonnes cannelées et rudentées à chapiteau d’inspiration ionique surmontées de mufles de lion, pieds griffes 98x56x46 cm 2.000-3.000 273. Paire de meubles d’entre-deux, Angleterre, fin XIXe s., en acajou et placage d’acajou flammé à façade ouvrant par un vantail flanqué de montants en console ornés d’acanthes et terminés par des pieds griffes, 94x77x48 cm 1.500-2.000 274. Jardinière en athénienne 1ère moitié du XIXe s., en bois relaqué vert et or, ornée de frises de grecques et feuilles de lotus, reposant sur un pied central en balustre encadré par trois montants droits terminés par des pieds griffes, intérieur en zinc, socle triangulaire, h. 112cm, diam. 62 cm 600-800

272

275. Guéridon de style Empire, fin XIXe s., en placage d’acajou, plateau circulaire présentant un échantillon de différents marbres et reposant sur un fût polychrome formé d’un heaume de chevalier, piétement tripode terminé par des pattes de lion, h . 78 cm, diam. 59 cm 1.200-1.800

275

C

M

Y

X

40%


C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

276

B

276 détail

Z

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

276. Guéridon, Italie, début XIXe s., en bois peint vert et or, à décor de rosaces et palmettes, reposant sur quatre montants cambrés, entretoisés et terminés par des pieds griffes, plateau en marbre noir orné d’incrustations de pierres dures figurant des oiseaux, fleurs et paysages, h. 90 cm, diam. 94 cm Provenance : - Tajan Paris, 16 juin 1987, lot 222 5.000-8.000

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

90 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

277


10

11

12

13

14

15

16

MOBILIER - OBJETS D’ART / 91

277. Tapis d’Aubusson, fin XIXe s., orné en son centre d’un bouquet de fleurs polychrome inscrit dans un médaillon hexagonal central composé de fleurs et d’une guirlande de laurier, le tout sur fond uni beige, bordure rose ornée de guirlandes de laurier ponctuées de rosaces, signé A.C. Aubusson, 168x252 cm 2.000-3.000 278. Miroir à parclose de style Néoclassique, milieu XIXe s., à cadre rectangulaire en bois et stuc doré,  fronton orné d’une frise de personnages animés, montants en pilastres cannelés surmontés de chapiteaux composites, glaces au mercure biseautées, 114x71 cm  500-800 279. Trumeau d’époque Empire, en bois peint gris et or, fronton architecturé orné de rosaces et palmettes entourant une couronne de lauriers, montants figurant des demi-colonnes, glace au mercure, 147x118 cm  1.000-1.500 280. Trumeau, travail probablement allemand, début du XIXe s., en bois doré et argenté, orné de demi-colonnes surmontées de feuilles d’acanthe encadrant un aigle perché sur un branchage, fronton à décor de palmettes, 160x77 cm 1.500-2.000 281. Console, travail probablement allemand, début du XIXe s., en bois doré à décor d’un aigle aux ailes déployés, ceinture ornée d’une frise de feuilles d’acanthe, plateau en marbre blanc, 79x80x35  1.500-2.000

280

281


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

fonte, estampillé Kressmann, 244x185 cm, (matelas : 140x190 cm)  Roger Kressmann est le décorateur, ébéniste et sculpteur qui a réalisé les décors sur mesure de la Villa Aigue-Marine.  1.000-1.500

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

282 Dessin préparatoire de Roger Kressmann pour l’élaboration du lot 283

Z

283. Lit à l’antique de style Empire, XXe s., d’après le modèle de Jacob- Desmalter pour l’Impératrice Joséphine, conservé aux Château de Malmaison, en bois doré et sculpté, montants à décor de col-de-cygne et cornes d’abondance, dossier garni d’une tapisserie au petit point orné d’un médaillon, monté sur des roulettes en

X

282. Une Paire de paons et un cygne par Roger Kressmann, XXe s., en bois sculpté et doré, signé au dos, 74x40 cm. Roger Kressmann est le décorateur, ébéniste et sculpteur qui a réalisé les décors sur mesure de la Villa AigueMarine. 500-800

Y

282

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

92 / MOBILIER - OBJETS D’ART

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

283 in situ


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

284 détail

M

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

94 / MOBILIER - OBJETS D’ART

B

C

M

Y

X


C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

284. Canapé d’époque Empire en bois sculpté et doré à dossier arrondi orné de palmettes, rosaces et volutes, consoles d’accotoirs ornées d’atlantes, pieds antérieurs balustre, pieds postérieurs gaine, garniture en velours gauffré cramoisi, long. 196 cm 8.000-12.000

B

284

Z

MOBILIER - OBJETS D’ART / 95

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

96 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve 6

285. Paire de bougeoirs d’époque Empire, en bronze patiné et doré,  fût surmonté de têtes de vieillard barbu supportant un binet figurant un vase à l’antique orné de danseuses, base carrée, h. 36 cm  1.500-2.000 286. Lampe bouillotte d’époque Restauration en bronze ciselé et doré à fût centrale orné de putti reposant sur un piédestal décoré de pampres de vigne, le tout supporté par trois pieds griffe, h. 62 cm (montage en lampe postérieur) 1.000-1.500

287. Paire de candélabres d’époque Empire, en bronze patiné et doré, figurant des Victoires ailées brandissant une urne d’ou jaillit quatre bras de lumière enveloppés de feuilles d’acanthe, piédestal cylindrique en marbre rouge griotte terminé par une base de section carré, (restaurations aux bras de lumière), h. 83 cm 3.000-5.000 288. Paire de candélabres de style Empire, 2eme moitié XIXe s., en bronze patiné brun et doré, figurant deux femmes drapées à l’antique et supportant six bras de lumière se terminant en têtes de chien et enroulements, reposant sur un piédestal octogonal orné de figure féminine et de masques flanqués de palmettes, h. 95 cm 3.000-5.000

285

288

287


23

24

25

26

27

7

289. Pair Paire de vases couverts d’époque Empire, de Empire, de forme Médicis en bronze ciselé et doré à décor d›une scène allégorique, anses formées de têtes d›hommes barbus, base quadrangulaire en marbre vert des Alpes à décor en applique figurant boucs et aiguières, h. 46 cm 4.000-6.000

Provenance : - Hôtel des Ventes de Lille, Maîtres J.Mercier, J.Velliet, D.Thullier et F.Issalay, le 24 mai 1987

28

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

290. Paire d’appliques de style Empire, d’après un modèle de PierrePhilippe Thomire (1751-1843) ou André-Antoine Ravrio (1759-1814), 2ème moitié du XIXe s., en bronze ciselé et doré, fût formé d’un putto aux ailes déployés brandissant une couronne ceinte de rosaces à six feux en corne d’abondance, et surmontée de volutes feuillagées supportant des binets ornés de feuilles de lotus, 62x33 cm (percées pour l’électricité) 4.000-6.000

Le modèle de Thomire est conservé au Château de Fontainebleau et illustré dans; Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur, PL. 34., Ill. 3. Le modèle de Ravrio est conservé au Grand Trianon, à Versailles et illustré dans; H. Ottomeyer/P.Pröschel, Vergoldete Bronzen, Klinkhardt and Bierman, Munich, P.356, fig. 5.10.5

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%


40%

Z

B

C

M

291 détail Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

PIERRE-PHILIPPE THOMIRE bronzier d’exception

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 7 - - 07/04/2017 - Black

Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) est l’un des plus illustres bronziers de la fin du XVIIIe s. et du début du XIXe s. Fournisseur de Louis XVI aussi bien que de l’empereur Napoléon, réalisant des commandes prestigieuses pour une clientèle étrangère importante, la qualité de ses œuvres lui a permis de traverser près d’un siècle avec un succès égal. Après un apprentissage de la sculpture classique à l’Académie de Saint-Luc, à Rome, où il travailla avec le célèbre sculpteur Houdon (1741-1828) qui avait remarqué son talent, il fut l’élève du non moins célèbre Pierre Gouthière (1732-1813) à Paris, ciseleur doreur du roi Louis XVI, auprès duquel il acquiert une parfaite maîtrise du métier. Cette formation très complète lui permet de briller tant sur le marché du bronze d’ornement qui marque le début de sa carrière, notamment en devenant bronzier de la manufacture de Sèvres, que dans le bronze d’ameublement. La réalisation des bronzes dorés (cariatides sculptées et ornements finement ciselés) du serre-bijoux de Marie-Antoinette en 1787, actuellement au château de Versailles, achève d’asseoir la réputation d’excellence de Pierre-Philippe Thomire qui travaille désormais pour le Garde-Meuble royal et dont les ateliers vont compter plus de 800 artisans à son apogée, au tout début du XIXe siècle. La Révolution n’entrave pas le succès de l’artisan bronzier dont la production s’accroît encore sous l’Empire. La taille importante de son entreprise, son dynamisme et son talent ainsi que sa tendance déjà développée pour les motifs guerriers et les sujets antiques facilitèrent son adaptation au nouveau goût de l’époque. Il eut beaucoup de commandes en France et à l’étranger, et produisit en nombre important des pendules, des surtouts de table ou encore des candélabres. De l’atelier de Thomire sont sortis une grande quantité d’objets et tous ne sont pas signés, mais la qualité sculpturale du bronze, de la ciselure et de la dorure nous permet de reconnaître le savoir-faire de cet homme talentueux et de lui attribuer, quand elles ne sont pas signées, les pièces dont il est l’auteur. Les plus prestigieux musées et collections privées conservent aujourd’hui les belles productions de Pierre-Philippe Thomire. Les lots 290 à 297 du présent catalogue sont un échantillon de choix de bronze Empire signés et attribués à ce célèbre sculpteur-bronzier dont le renom fait encore écho chez tous les collectionneurs.

291

10


C

M

Y

X

Z

B

C

M

291

B

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Pièce similaire :  - Un modèle conservé au Château de Fontainbleau provenant du Palais de Saint-Cloud, et illustré dans ; Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur,  PL. 32, Ill. 1 et 1 bis

Z

Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot

40%

291. Paire de candélabres d’époque Empire attribuées à Pierre-Philippe Thomire (1751-1843), en bronze à patine brune, représentant un ephèbe et une femme ailées brandissant chacun deux flambeaux en bronze finement ciselé et doré à trois bras de lumière arqués et terminés par des têtes d’aigles, le tout couronné d’une bobèche en forme de vase à l’antique ornée d’une frise de personnages dansant, piédestal de section carré en marbre rouge griotte sur un socle en bronze, (deux bras de lumière restaurés), h. 111 cm 30.000-50.000

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

102 / MOBILIER - OBJETS D’ART

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 7 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

292. Paire de candélabres d’époque Empire, attribués à Pierre-Philippe Thomire (1751-1843), en bronze patiné et doré, représentant des Victoires brandissant chacune un bouquet de cinq bras de lumière en enroulement terminés par des cols de cygne et tenant une palme dans leur seconde main. Elles reposent sur un piédestal de section carré en marbre rouge griotte orné d’un décor appliqué figurant des Renommées et des lyres, h. 94 cm 10.000-15.000 Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot

292

Pièce similaire : -Modèle similaire conservé au Ministère des Affaires étrangères à Paris et illustré dans ; Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur,  PL. 31, Ill. 2 et 2 bis

8

9

10


23

24

25

26

27

28

29

292


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

104 / MOBILIER - OBJETS D’ART

293. Paire de candélabres d’époque Empire, attribués à Pierre-Philippe Thomire (1751-1843), en bronze à patine brune et doré mat et brilliant, figurant Isis habillée d’une longue jupe collante ajustée sous les seins et ornée sur le devant d’une bande de hiéroglyphes fantaisistes, elle porte en guise de coiffe une perruque à boucles serrées surmontée d’un vautour. Dans chacune de ses mains figure une tige de lotus d’ou s’échappe des serpents supportant un feu. La partie supérieure formant trois bras de lumières et ornée d’oiseaux, têtes de boeufs et couronnée d’un chat assis. La base pyramidale présente un décor appliqué en bronze doré figurant le boeuf d’Apis surmonté d’un personnage à tête d’animal et d’une frise représentant des animaux stylisés. h. 90 cm 20.000-30.000 Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot Pièces similaires : - Christie’s Londres, European Furniture and Works of Art, 6 juillet 2016, lot n°104 - Vente Christie’s Londres, 22 janvier 2014, lot 136- Vente Sotheby’s Paris, Vente des anciennes collections du musée Grevin 12 mars 2002, lot 98Modèle similaire conservé à l’Hôtel Salm à Paris, Grande chancellerie de la légion d’Honneur, provenant du Palais de SaintCloud, reproduite dans l’ouvrage de JeanMichel Humbert, Egyptomania , édition RMN Réunion des Musées Nationaux, n°167, page 286 et 287. également reproduit dans l’ouvrage ;  Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur,  PL. 16, Ill. 3 

293 293 détail

17-0531_samedi6mai_14h_ventebalkany_mobilier_p104e105.indd 104

07/04/17 12:32

Y

X

40%


C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format

Cette magistrale paire de candélabres est une illustration intéressante de ce mouvement artistique inspiré de l’Egypte, tant par la bande d’inscriptions imaginaires imitant les hiéroglyphes présente sur la jupe de la nubienne que par la coiffe qu’elle porte, surmontée d’un vautour et non d’un Némès comme le voulait la tradition égyptienne. Ces candélabres sont directement inspirés d’un dessin de Charles Percier (17641838) datant de 1800-1802, représentant un projet de console dont un modèle se trouve au Grand Trianon à Versailles. Architecte officiel de l’Empereur Napoléon Bonaparte, Charles Percier a réalisé avec Pierre-François Léonard Fontaine (17621853) les dessins et croquis qui ont servi de base à tout l’ameublement des commandes officielles sous l’Empire.

293 293 détail

17-0531_samedi6mai_14h_ventebalkany_mobilier_p104e105.indd 105

07/04/17 12:33

B

Thomire traduit dans ses réalisations la fascination de son temps pour la culture et l’histoire de l’Egypte : l’égyptomanie réutilise les thèmes et éléments décoratifs empruntés à l’Egypte ancienne dans des formes et objets variés, sans rapport avec leur utilisation et leur signification d’origine. Le mouvement artistique qui en découle s’organise autour de trois éléments : les sources archéologiques et iconographiques, le goût du public pour la ‘’nouveauté’’ et l’exotisme, la symbolique divine. Ce mouvement n’est pas une simple copie des arts de l’Egypte ancienne, mais bien plutôt une interprétation et une recréation des éléments qui la composent et qui restent mystérieux pour l’époque.

Z

2

MOBILIER - OBJETS D’ART / 105


17

18

294. Exceptionnelle lampe bouillotte d’époque Empire, par Pierre-Philippe Thomire (1751-1843), (1751-1843), en bronze finement ciselé et doré, représentant trois figures féminines allégoriques, chacune agrémentée d’attributs tels que gerbe de blé, corne d’abondance et couronnes de laurier, fût central cannelé à décor de pampres de vignes, feuilles d›acanthes et de lotus, piédestal cylindrique orné d›un décor en applique figurant des guirlandes

19

20

de feuilles et pampres de vigne rythmé par des attributs de musique, abat-jour en tôle peinte verte à décor à rehaut doré de palmettes, signé Thomire à Paris, h. 68 cm et h. total 139 cm, diam. 30 cm, abat jour diam. 66 cm  Ce lot fut probablement à l’origine un centre de table et monté en lampe postérieurement ainsi que percée pour l’électricité

21

22

23

Pièce similaire : - Sotheby’s Londres, Important French & Continental Furniture & Tapestries, 7 décembre 2005, lot 284 20.000-30.000 Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot 294

Ce lot 294 illustre la maîtrise parfaite de Pierre-Philippe Thomire dans la finition de la ciselure et de la dorure à l’ormoulu au mat. Cette technique, apprise par Thomire auprès de l’inventeur et maître incontesté de cet art, Pierre Gouthière (1732-1813), ciseleur et doreur du roi Louis XVI, donne au bronze sorti de l’atelier une patine incomparable grâce à un mélange de sels modifiant la texture même de la dorure.


10

11

12

13

14

15

16

294 dĂŠtail


M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Pièces similaires: - Un modèle présentant une base différente de la notre mais figurant les mêmes femmes drapées ainsi que la partie supérieure est illustré dans; H.Ottomeyer/P.Pröschel, Vergoldete H.Ottomeyer/P.Pröschel,  Vergoldete Bronzen,, Klinkhardt and Bierman, Munich, Bronzen P.383, fig. 5.16.3

C

295. Pair Paire de centres de table formant candélabres d’époque Empire par Pierre-Philippe Thomire (17511843), en bronze ciselé et doré à corps central figurant trois femmes drapées à l’antique tenant un flambeau et reposant sur un piédestal orné de putti supportant des guirlandes de fleurs, l’ensemble est surmonté d’un présentoir amovible ajouré à décor de feuilles, un des centres de table signé «THOMIRE A PARIS» sur la base, h. 55 cm 20.000-30.000

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

295


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Pièce similaire : -Christie’s Londres, Robert de Balkany Rome et Côte d’Azur, 22-23 mars 2017, lot 491 15.000-25.000

M

Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot

C

296. Centre de table d’époque Empire attribué à Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) en bronze ciselé et doré à corps central formé de bacchantes et éphèbe supportant une corbeille ajourée à décor de pampres de vigne, piédestal orné de putti tenant des guirlandes de fleurs, h. 72 cm

B

C

M

Y

X


B

C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Ainé Hger, les heures en chiffres romains et les minutes en chiffres arabes, base rectangulaire en marbre vert des Alpes supportée par des pieds griffes ailées, 61x42x20 cm  10.000-15.000

Z

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

297. Pendule d’époque Restauration par Thomire Thomir & Cie,, en bronze ciselé et doré figurant Apollon jouant de la lyre et accoudé sur une borne ornée d’une scène animée, d’oiseaux fabuleux dans les angles, carquois et papillons, cadran émaillé signé Thomire & Cie et Moinet

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

112 / MOBILIER - OBJETS D’ART

7

298. Exceptionnelle pendule de salon d’époque Empire figurant ‘’César triomphant’’, attribuée à Pierre-François (1737-1823) ou Lucien-François Feuchère (? - 1841), en bronze finement ciselé et doré mat et brillant figurant César triomphant, debout et cuirassé, la tête laurée et tenant à la main un rotulus. Il est accoudé sur une borne richement décorée d’une représentation du dieu Mars ainsi que de nombreux attributs guerriers. Le cadran également en bronze ciselé est orné en son centre d’un mufle de lion ceinturé d’une couronne de laurier avec indication des heures en chiffres romains, socle rectangulaire en marbre vert de mer agrémenté d’une frise en bronze doré de personnages à l’antique, ainsi que d’une couronne de laurier avec des abeilles, pieds griffes avec mufles de lion ailés, h. 80 cm 40.000-60.000 Provenance: - Château de Villbertin, Succession du comte du Parc, Maître P. Jonquet, 24-26 septembre 1982 et mentionnée dans H.Ottomeyer/P.Pröschel,Vergoldete Bronzen,Klinkhardt and Bierman, Munich, P.348 - Hôtel des Ventes de Lille, Maîtres J.Mercier, J.Velliet, D.Thullier et F.Issalay, le 15 mars 1987

298 détail

Pierre-François Feuchère et son fils Lucien-François se sont illustrés en qualité de bronziers talentueux à Paris et dans toute l’Europe de l’Ancien Régime jusqu’à la Restauration. Pierre-François est reçu Maître doreur en 1763, et travailla pour le GardeMeuble royal, auquel il fournit de nombreuses pendules. Il transmit son savoir-faire à son fils qui fut officiellement fournisseur du Garde-Meuble de la Couronne sous l’Empire et la Restauration, exerçant le métier avec un talent égal. Une grande partie de sa production était également vendue à l’étranger. L’atelier situé rue Notre-Dame-De-Nazareth, fut l’une des entreprises de bronzes d’ameublements les plus réputées de la première moitié du XIXe s., comprenant près de 150 ouvriers. Lucien-François, réputé rétif à l’innovation, abrite à son domicile, entre 1818 et 1820, les assemblées fondatrices de la Réunion des fabricants de bronze et finit sa vie dans la difficulté, frappé par la crise que connaît à la même époque ses confrères Thomire, Galle et les ateliers Jacob Desmalter. Une partie de son stock sera vendu aux enchères, dispersé lors de 5 ventes entre 1824 et 1831. Les pendules réalisées par Feuchère figurant César s’inscrivent dans un dessein de personnification de Napoléon Bonaparte en tant que figure glorieuse et républicaine de l’apogée de Rome, l’élevant ainsi au rang de l’illustre Jules César et lui permettant de s’inscrire dans l’éternité. Le lot 298 en est un exemple majestueux. Chaque face de cette œuvre est réfléchie et sculptée, puisqu’à l’origine cette pendule de salon devait dominer une cheminée surmontée par un trumeau qui aurait permis de la contempler dans son ensemble, y compris le dos, à la manière d’une sculpture. Feuchère est parvenu à transmettre, grâce au minutieux travail de ciselure, la puissance de César, perturbant presque celui qui la contemple. Sa peau est très fine, légèrement marquée par quelques rides, le traitement des chairs apparaît naturel et la cuirasse exécutée avec brio, sa couronne de laurier parachevant sa gloire militaire et le présentant victorieux. César semble en mouvement grâce aux subtils jeux du mat et brillant des bronzes. L’ensemble des attributs de vainqueur se mêle parfaitement à sa représentation en tant qu’Homme d’Etat, figuré par le rotulus tenu dans sa main gauche. La borne est dominée par la figure de Mars, Dieu de la guerre, et des différents attributs guerriers classique comme le bouclier à la tête de Méduse, mélangé aux attributs postrévolutionnaires tels que le faisceau de licteur, accentuant la volonté de Napoléon d’être aussi bien représenté en tant que figure romaine qu’Empereur de son temps. En plus d’être monumentale, cette pendule est un chef d’oeuvre par le soin de tous les détails qui en font un véritable objet de luxe : le cadran qui dissimule habilement derrière deux des chiffres romains les trous des clés permettant de remonter le mécanisme et la jugulaire mobile du casque en sont deux exemples.


23

24

25

26

27

28

29

8

298 dĂŠtail


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

114 / MOBILIER - OBJETS D’ART

La base présente la particularité d’être ornée d’une couronne de laurier entourée d’abeilles, symbole impérial d’immortalité et de résurrection : les abeilles sont choisies afin de rattacher la nouvelle dynastie aux origines de la France. De toutes les pendules connues de ce modèle, une seule présente ce même motif : celle du frère de l’Empereur, le roi de Hollande, Louis Napoléon, conservée au Palais royal d’Amsterdam. Ce fait nous conforte dans l’idée que le lot 298 est très probablement le fruit d’une réalisation destinée à un membre de la famille impérial. Ces pendules étaient principalement des commandes singulières conçues pour être offerte aux Princes européens qui se ralliaient à cette idée de pérennisation de l’Empire. Il existe environ une dizaine de pendules de ce modèle connues, chacune gardant cette identité mais présentant des variantes dans le choix de la représentation de César et parfois dans le choix des matériaux, comme la pendule d’Alexandre 1er de Russie, au palais de Tsarkoye Selo, qui présente une base en malachite. Feuchère livrera aussi un modèle similaire en 1812 à la résidence de Würzburg pour la somme de 2700 francs, correspondant à l’époque au prix d’une petite maison. Le lot 298 est également à rapprocher du modèle conservé dans l’ancienne salle de billard au Palais Impérial de Compiègne, acquise par le Garde-Meuble royal en 1832, puis conservé aux Palais des Tuileries jusqu’en 1854 avant de rejoindre Compiègne.

298 détail

C

M

Y

X

40%


40%

Z

B

C

298 détail M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 8 - - 07/04/2017 - Black

116 / MOBILIER - OBJETS D’ART

298 détail

PIÈCES SIMILAIRES - Palais royal d’Amsterdam, commandée pour le frère de Napoléon Ier, Louis Napoléon, roi de Hollande, circa 1808 - Palais de Tsarkoye Selo pour Alexandre 1er de Russie, livrée en 1817 - Château de Coburg,circa 1810 et illustré dans ; H.Ottomeyer/P.Pröschel,Vergoldete Bronzen,Klinkhardt and Bierman, Munich, P.348, fig. 5.6.4 - Palais Impérial de Compiègne, illustré dans; Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur, PL. 32, Ill. 1 - Collection privée italienne, ‘’Hannibal’’, illustré dans ; H.Ottomeyer/P.Pröschel,Vergoldete Bronzen,Klinkhardt and Bierman, Munich, P.399, fig. 5.18.18 - Christie’s Monaco, Mobilier et Objets d’Art, 19 juin 1999, lot n°97

Inv. C146C © RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Adrien Didierjean

Inv. No. ЕД-293- IV © The Tsarskoye Selo State Museum-Preserve, St. Petersburg Inv. No. ЕД-293- IV © Государственный художественно-архитектурный дворцовопарковый музей-заповедник «Царское Село», Санкт-Петербург

10


40%

Z

B

C

298 M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 8 - - 07/04/2017 - Black

4

5

6

7

8

9

299. Paire d’appliques d’époque Empire attribuées à Claude Galle (1759-1815), en bronze ciselé et doré, à décor de femmes drapées tenant des papillons dans leur main et surmontées d’un voile étoilé, partie inférieure à trois bras de lumière formant sept feux ornés de têtes de lion et de nymphes, (une bobèche coupée) 76x50 cm 8.000-12.000 Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot Pièce similaire:  - Un modèle légèrement diffèrent du nôtre au niveau des bras de lumières mais présentant les mêmes femmes drapées est conservé au Palais de Compiègne dans le Salon des Dames d’honneur, et illustré dans ; Dumonthier, Ernest, Les bronzes du mobilier national, Bronzes d’éclairage et chauffage, Libraire Générale de l’Architecture et des Arts Décoratifs, Ch. Massin, Éditeur,  PL. 27, Ill.4

299 détail

10


23

24

25

26

27

28

MOBILIER - OBJETS D’ART / 119

300. Pendule d’époque Restauration attribuée à Gérard-Jean Galle (17881846), circa 1820, représentant la déesse Minerve (Athéna) en bronze patiné et doré, coiffé d’un casque plumé, portant dans sa main droite sa lance et dans sa main gauche son bouclier formant cadran en bronze ciselé et doré ou figurent des femmes drapées, les heures sont en chiffres arabes et inscrits dans des cartouches émaillés alternés des signes zodiacaux, base en marbre rouge ornés d’attributs en bronze, 87x27x19 cm 10.000-15.000 Nous remercions M. Fernando Moreira pour l’aide apportée à l’authentification de ce lot Pièces similaires : - Christie’s Londres, 500 Years : Importante Decorative Arts Europe, 9 décembre 2010, lot n° 317 - Château de Malmaison, conservé dans la sa salle du Conseil  - Palais de Stockholm et illustré dans ; H.Ottomeyer/P.Pröschel, Vergoldete Bronzen, Klinkhardt and Bierman, Munich, P.397, fig. 5.18.12  - Château de Ehrenburg à Coburg - Ministère des affaires étrangères à Paris Gérard-Jean Galle (1788-1846) reprend l’atelier de son père, l’illustre bronzier et doreur Claude Galle, en 1813. Ce dernier, principal concurrent de PierrePhilippe Thomire, avait assis la réputation de l’entreprise familiale en réalisant des commandes prestigieuses de bronzes d’ameublement, dont certaines pour Marie-Antoinette. Le talent de GérardJean Galle fut également reconnu de son temps, il obtint le titre de « fournisseur de sa Majesté », et la maison Galle continua à fournir de prestigieux clients pendant plusieurs années, parmi lesquels le duc de Richelieu et le duc de la Rochefoucauld. Mais la situation économique devint difficile, les commandes se raréfièrent, et la révolution de 1830 précipita la faillite du bronzier.

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

120 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

303. Important cartel d’applique sur sa console, travail probablement autrichien, 1er tiers du XIXe s., en loupe de thuya, placage de palissandre et bois noirci, à structure architecturée rythmée par des colonnes cannelées en ressaut, riche ornementation en bronze ciselé et doré tel qu’allégories de la musique sur la partie supérieure. Le cadran émaillé  et ondé à la manière d’un velum plissé indique les heures en chiffres romains et les minutes en chiffres arabes et est flanqué de rubans noués. L’intérieur découvre une boite à musique à monocylindre couplée d’un petit orgue à 21 tubes activés par soufflet, console ornée d’une frise de grecques, d’agrafes d’acanthes et guirlandes. On joint un socle moderne, 140x87x51 cm 10.000-15.000

301

301. Pendule d’époque Restauration en bronze ciselé et doré, représentant l’Amour conduisant un char tiré par deux chevaux, mouvement apparent enserré dans les roues et orné de flèches et guirlandes de fleurs, indication des heures en chiffres romains, base rectangulaire figurant des amours dans un décor bucolique, 54x50x16 cm 4.000-6.000

302. Paire de bougeoirs d’époque Charles X, en cristal taillé et bronze doré figurant des cariatides supportant un binet en forme de vase, h. 30 cm 500-800

304. Canapé d’époque Biedermeier, 1er tiers du XIXe s., en placage de loupe de noyer à dossier droit orné de deux aigles en bois doré, montants antérieurs à décor de deux colonnes en ressaut surmontées de bustes feminins, traverses base figurant un aigle inscrit dans un médaillon et encadré de fleurs et feuillages, pieds griffes, soierie bleue moirée, long. 196 cm  1.500-2.000

304

C

M

Y

X

40%


Z

B

C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

303 M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

122 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

306

307

305. Lit bateau d’époque Restauration en acajou, à dossier renversé en volute, traverses sculptées à décor de guirlandes de laurier et rinceaux d’acanthe, pieds ornés de feuilles de lotus, garniture en soie jaune à décor de cygnes inscrits dans des médaillons, monté sur des roulettes en bois postérieures, long. 207 cm 800-1.200 306. Table de salon d’époque Regency, en acajou et placage d’acajou, plateau déployant formant table à jeux et pupitre, démasquant une tirette, fût central en balustre se terminant par un piétement tripode monté sur roulettes, 77x49x37 cm  600-800 307. Paire de sellettes, Angleterre, XIXe s., en acajou et placage d’acajou, plateau reposant sur trois colonnes, base circulaire, h. 77 cm, diam. 37 cm  800-1.200 308. Paire de vases couverts ovoïdes formant wine-cooler, Angleterre, XIXe s., en acajou, orné de cannelures torses surmontées d’une flamme, intérieur doublé en zinc,sur piédouche (plusieurs fentes), h. 78 cm, diam. 35 cm  3.000-5.000 308

23


10

11

12

13

14

15

16

MOBILIER - OBJETS D’ART / 123

309. Paire de lampes de parquet d’époque Napoléon III, d’après F. Barbedienne, en bronze argenté, fût à l’imitation du bambou, surmonté d’une frise représentant des femmes jouant de la musique, base tripode figurant des mufles de félins se terminant en griffe, h. 181 cm (percées pour l’électricité) L’impératrice Eugénie possédait plusieurs lampes du modèle original qu’elle avait acheté sur le stand de Ferdinand Barbedienne à l’Exposition Universelle de Paris en 1855, pour son cabinet de toilette du Palais de Saint-Cloud. 2.000-3.000

313. Table de service à mécanisme, 2ème moitié du XIXe s., en acajou et placage d’acajou flammée, à plateau déployant formant trois étagères, ceinture ceint d’une lingotière, reposant sur un piétement entretoisé, ornementation en bronze ciselé et doré à décor de rosaces et feuilles d’acanthe, 74x100x56 cm (fermée) 1.000-1.500

314. Guéridon d’époque Napoléon III, en acajou et placage d’acajou, ceinture richement ornée de bronze doré et ciselé à décor de masques et trophées de musique, reposant sur quatre pieds fuselés lovés de guirlandes de fleurs, plateau en marbre brèche rosé ceint d’une lingotière, h. 75 cm, diam. 62 cm  1.500-2.000

310. Guéridon d’époque Napoléon III en bronze ciselé et doré à piétement tripode orné de guirlandes et feuilles d’acanthe le tout surmonté de têtes de bélier, plateau en porcelaine de Paris polychrome représentant une scène d’intérieur, marque sous couverte , h. 79 cm, diam. 50 cm 800-1.200 311. Table d’appoint, Hollande, XIXe s., en placage d’acajou et marqueterie à décor de fleurs inscrites dans des encadrements, plateau ouvrant par deux volets, deux tiroirs en ceinture, montants en torsade réunis par deux tablettes d’entretoise, 92x43x43 cm 600-800 312. Paire de gaines formant rafraîchissoirs, de style Néoclassique, XXe s.,  en bois peint beige et rechampi or, plateau peint à l’imitation du marbre vert, 64x33x35 cm 500-800 310

313 ouvert et fermé

311


C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

LA SALLE À MANGER

16


C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

316. Enfilade d’époque Napoléon III par la maison Krieger en placage de citronnier à façade ouvrant par trois tiroirs et trois vantaux, riche ornementation en bronze ciselé et doré à décor d’Apollon musicien sur son char, de profils à l’antique, putti et lions, pieds griffes, plateau en marbre gris, 102x199x58 cm 4.000-6.000

316

B

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

315. Console demi-lune d’époque Napoléon III par la maison Krieger en placage de citronnier à montants en colonne en bronze patiné vert et doré, un tiroir en ceinture, ornementation en bronze ciselé et doré à décor d’une palmettes flanquée de lions inscrits dans un cartouche, fond agrémenté d’un miroir au mercure, plateau en marbre gris, estampillée, 103x120x43 cm 3.000-5.000

Z

315

X

318. Buffet d’époque Napoléon III estampillé deux fois MILLET, en placage de bois de rose, façade à ressaut richement décoré de bronze ciselé et doré dont des figures allégoriques représentants les quatre saisons, ouvrant par deux vantaux et un tiroir, pieds en gaine, plateau en marbre brèche violette, 110x161x61 cm 5.000-8.000

Y

317. Grande desserte d’époque Napoléon III par la maison Krieger en placage de loupe de noyer à façade à ressaut ouvrant par trois tiroirs en ceinture soutenue par quatre colonnes en bronze patiné vert et doré, ornementation en bronze ciselé et doré à décor de putti, femmes drapées, palmettes et lions, fond en partie agrémenté d’une glace au mercure, pieds griffes, dessus marbre gris, 102x199x58 cm 5.000-8.000

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

126 / MOBILIER - OBJETS D’ART

B

C

M

Y

X


Z

B

C

M

Y

318 317

MOBILIER - OBJETS D’ART / 127 X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

128 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

8

321

319. Table d’appoint à piétement en acier poli à montants en gaine entretoisés, le plateau amovible quadripode en vermeil par J E Terrey & Co, Londres, 1835, la bordure richement ciselée de fleurs, grandes feuilles d’acanthes et feuillage, fond gravé de volutes, fleurs et feuilles d’acanthe, diam. 52 cm, poids du plateau: 3800g 3.000-5.000

320. Table d’appoint à piétement en acier poli à montants en gaine entretoisés, le plateau amovible quadripode en vermeil, Londres, 1814, à bordure richement ciselée de fleurs, volutes, feuillages et oiseaux, fond gravé de volutes, traillis, fleurs et feuilles d’acanthe, au centre en réserve de volutes, feuilles d’acanthe, personnage et oiseau un médaillon avec tête de sanglier héraldique et inscription «Hatelie», orfèvre WP, diam. 70 cm, poids du plateau: 9000g 5.000-8.000

320

321. Paire de candélabres en bronze argenté, par la maison Valenti, XXe s., représentant un arbre à six branches de lumière, entouré de chiens de chasse, signés, h. 70 cm  1.500-2.000

319


23

24

25

26

27

28

MOBILIER - OBJETS D’ART / 129

9

322. Paire de candélabres d’époque Napoléon III signés L. Grégoire en bronze argenté représentant deux naïades brandissant un flambeau à six bras de lumière, base à degrés de section carré en marbre noir orné d’une frise de coquilles, h. 100 cm 3.000-5.000 Provenance : - Christie’s, South Kensington, 17 mai 2011, Lot 589

322

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

130 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

324

323. Pendule d’époque Napoléon III en bronze ciselé, doré et argenté, à cadran orné de cartouches émaillés indiquant les heures en chiffres romains, le tout flanqué de mufles de lions, base ovale reposant sur des pieds griffes, 37x20x18 cm  500-800

324. Paire de chenets, de style Empire, 2ème moitié du XIXe s., en bronze patiné brun figurant un griffon assis sur une base rectangulaire ornée de rinceaux feuillagés, socle à décor de feuilles de lotus, 38x33x52 cm  1.000-1.500

325. Pare-feu d’époque Napoléon III, en bronze patiné brun et doré, à barre de foyer orné en son centre d’un lion aux aguets sur un rocher flanqué de roseaux, les chenets surmontés de lionnes terrassant des serpents, volet déployant en éventail, 59x116x14 cm  1.500-2.000

325

C

M

Y

X

40%


40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

326. Paire d’appliques d’époque Napoléon III, par Henry Dasson (1825-1896), en bronze ciselé et doré à décor d’un trophée militaire orné d’un masque de Méduse, l’ensemble est surmonté d’un casque à plumes et d’un ruban noué, cinq bras de lumière sur deux rangs, signées et datées 1879, 97x29 cm (percées pour l’électricité) Pièce similaire : Vente Sotheby’s Londres, Arts of Europe, 04 décembre 2012, lot n°514 6.000-8.000

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

132 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

327. Guéridon formé d’un piétement d’époque Napoléon III en bronze ciselé et doré à décor de femmes drapées soutenant le plateau ovale en marbre vert (montage postérieur), 62x66x46 cm  1.500-2.000

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 9 - - 07/04/2017 - Black

328. Guéridon composé d’une sculpture signé, A. Moreau, en bronze patiné et doré figurant un amour et un putto supportant un plateau en marbre brèche (postérieur), h. 68 cm, diam. 50 cm  1.500-2.000 329. Vase couvert de style Louis XV, fin XIXe s, en marbre vert à monture en bronze ciselé et doré à décor de coquilles et d’acanthes, panse godronnée flanqué d’anses en forme de roseaux, socle à section carré figurant une frise de palmettes, h. 67 cm (restauration) 3.000-5.000

327

328

329

10


40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

330. Pair Paire de candélabres d’époque Napoléon III, III, en bronze patiné à décor de putti affrontés soutenant une girandole de forme cage en bronze doré à sept bras de lumière en enroulement et agrémentés de pampilles en cristal de roche (certaines pampilles remplacées), h. 101 cm  10.000-15.000

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

134 / MOBILIER - OBJETS D’ART Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 9 - - 07/04/2017 - Black

333. Paire de gaines formant sellette, XIXe s., en marbre Rosso Levanto, de forme octogonale à fût évasé. Une gaine surmontée du buste d’Antinoüs, XIXe s., représenté à la manière de Dionysos, en marbre blanc cristallin, scellé sur la gaine, h. 71 cm et 122x55x38 cm 5.000-8.000 334. Le Discophore, XXe s., en marbe blanc, signé GALLERIA ROMANELLI FIRENZE . ITALIA, d’après l’antique conservé au Louvre, h. 166 cm 5.000-8.000 335. Ensemble de 4 coussins, XXe s., garnis d’une soierie pourpre et gainés de passementerie crème, 50x80 cm  300-500 336. Chaise attribuée à Carlo Bugatti, circa 1890, d’inspiration mauresque en bois sculpté et noirci à décor géométrique d’incrustations d’os et d’étain, dossier orné d’un bouclier en parchemin, assise également en parchemin, pieds antérieurs et postérieurs liés par une arcade (cordage remplacé) Provenance : - Tajan Paris, 18 mai 2011,  lot 284,  1.500-2.000

331

331. Paire de girandoles, fin XIXe s. - début XXe s., en laiton et pampilles en cristal taillé, fût central en balustre en verre teinté bleu cobalt d’ou jaillit quatre feux, base carré en marbre blanc, h. 62 cm 1.500-2.000

332. Paire de gaines, XXe s., en placage de marbre rouge griotte et fleur de pêcher à fût évasé, 113x36x27 cm (dégâts) 600-800

337. Table de salle à manger, XXe s., à plateau octogonal en marbre blanc et brèche violette, reposant sur un piétement en marbre blanc, 72x138 cm 1.500-2.000

335 336


23

24

25

26

27

28

29

MOBILIER - OBJETS D’ART / 135

334 in situ


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

339, 344, 346, 347, 348, 351, 352, 353, 356, 3292, 3293, 3294, 3295, 3296, 3297, 3299, 3303 in situ

Y

X

40%


Z

B

C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

138 / MOBILIER DE JARDIN Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

338. Ensemble de 3 meubles de jardin, XXe s., en métal peint vert, comprenant 1 jardinière et 2 étagères, h. 164 cm, diam. 52 cm, 213x92x56 cm et 192x113x50 cm  400-600 339. Ensemble de mobilier de jardin comprenant 1 table ovale, 8 chaises et 2 table basses, XXe s., en métal laqué vert, structure à claire voie à décor d’enroulements de feuillages, pieds galbés, table: 72x234x95 cm, tables basses : h. 39 cm, daim. 76 cm  800-1.200

341 partiel

340. Ensemble de mobilier de jardin, comprenant 1 table ronde, 4 chaises et 2 tables basses, XXe s., en métal peint vert, structure à claire-voie à décor de motifs végétaux, table : h. 70 cm, diam. 107 cm, table basse : h. 39 cm , diam. 76 cm  500-800 341. Ensemble de 6 fauteuils de jardin, en fonte patiné verte, assise et dossier à lamelles, consoles d’accotoirs et pieds en enroulement. On joint un banc du même modèle en sapin long. 127 cm  500-800 342. Ensemble de mobilier de jardin comprenant 1 table, 2 bancs et 2 tabourets, par la maison ItalGarden, XXe s. en pierre reconstituée, plateau rond à bordure godronnée, piétement formé d’une succession de feuilles d’acanthes, h. 73 cm, daim. 107 cm  500-800

339

343. Paire de grands vases de jardin, XXe s., en pierre, panse à cannelures et col évasé et agrémenté de grappes de raisins, sur piédouche, socle à section carré, h. 95 cm  400-600 344. Paire de vases de jardin, XXe s., en pierre reconstituée, à panse godronnée et anse en enroulement, sur piédouche, h. 56 cm  300-500

342

23


10

11

12

13

14

15

16

MOBILIER DE JARDIN / 139

344 partiel

345. Paire de vases Médicis, par la maison ItalGarden, XXe s, en pierre reconstitué, panse orné de scènes à l’antique et godrons, h. 75 cm.  400-600

346. Ensemble de 11 pots de jardin, XXe s., en terre cuite de forme cylindrique, panse ornée d’amours tenant des guirlandes de fruits, 39x44 cm  500-800

346 partiel

347. Paire de statues en bronze à patine verte, représentant des lions couchés reposant sur des bases rectangulaires, L : 107 cm 2.000-3.000

347 partiel


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

La fonderie du Val d’Osne est une fonderie d’art créée en 1835 par Jean Victor André. La fonte d’art a permis, au XIXe s., d’orner les sites urbains de monuments en fonte de fer de qualité, souvent de très grandes dimensions, à moindre coût que le bronze, avec une meilleure résistance. Parmi toutes les expositions universelles auxquelles la dynamique fonderie française participe, celle de Londres au Crystal Palace en 1851 consacre son succès au niveau international et celle de 1900 à Paris lui permet de réaliser les quatre grands ensembles en bronze doré du Pont Alexandre III, ainsi que les entourages Art nouveau conçus par Hector Guimard pour le métro. Elle est réputée pour ses fontaines monumentales – elle a conçu les fameuses fontaines Walace à Paris –, groupes animaliers, statues et grands groupes, d’après des modèles antiques ou classiques.

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

350. Ensemble de 2 statues, de style Néoclassique, XXe s. signées STELLA, en bronze à patine verte représentant des jeunes femmes drapées à l’antique, h. 98 cm 400-600 Différents models de vases et coupes de la fonderie du Val d’Osne

Z

349. Paire de vases par la fonderie du Val d’Osne, Fin XIXe s., en fonte de fer, panse ornée d’un médaillon figurant un profil à l’Antique et d’une frise de postes, anses soutenues par des grotesques, base sur piédouche, signées sur la base FONDERIES DU VAL D’OSNE / 58 BD VOLTAIRE PARIS, h. 106 cm 3.000-5.000

X

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

348. Paire de grands vases couverts de style Néoclassique, en terre cuite, ornés de palmettes, grappes de raisin et pampres de vigne. h. 236 cm  4.000-6.000

347 partiel

Y

348 partiel

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

140 / MOBILIER DE JARDIN

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

332, 338, 350, 3292 in situ


B

C

356

Z

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

353

351

X

351

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

351

M

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

142 / MOBILIER DE JARDIN

B

C

M

Y

X


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

355. Arès, statue en bronze, XXe s., figuré assis avec Éros à ses pieds,  d’après l’antique du IIème s. av. J.-C. du Palais Altemps à Rome, signé Romanelli Firenze, h. 156 cm 5.000-8.000 356. Apollon, statue en bronze, XXe s., d’après l’antique Apollon du Belvédère conservé à Rome au Musée du Vatican, signé Romanelli Firenze, h. 200 cm 5.000-8.000

352

354

355

Y

354. Le Discobole, XXe s., en bronze d’après l’antique conservée au Musée National de Rome, manufacture Italienne, h. 156 cm  5.000-8.000

M

353. Aphrodite, statue en bronze, XXe s., d’après l’antique Aphrodite de Cnide de Praxitèle du Musée du Vatican, signé Romanelli Firenze,  h. 205 cm 5.000-8.000

C

352. Bacchus, statue en bronze à patine brune, à l’antique, représentant le dieu debout tenant une coupe de vin, manufacture Italienne, h. 200 cm 5.000-8.000

B

351. Ensemble de 3 statues, XXe s., en bronze reposant sur des colonnes en pierre, dont Silène tenant dans les bras Bacchus enfant, Vénus et Narcisse, h. 50 cm, h. 65 cm et h. 63 cm  2.000-3.000

Z

MOBILIER DE JARDIN / 143

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

144 / MOBILIER DE JARDIN Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

9

357. Rolls Royce Silver Shadow I, 1970, 131.113 km, bleue, moteur V8 6750 cm3, 200 ch, boîte automatique, 1ère mise en circulation : 04.01.1971,  n° châssis SRX 9726 5.000-8.000

- Fiche d’entretien du système antipollution avec dernière visite en janvier 2008 - Dernier rapport d’inspection conforme (avec remarques) du 17 janvier 2008 - Annulation du permis de circulation 28 janvier 2013

- Première immatriculation en 1970 à Genève, neuve - Dernière vidange connue 24.08.2010

FIN DE LA VACATION

357


23

24

25

26

27

28

29

SAMEDI 6 MAI À 19 H 10

521-370-375-373-244-398-371-380-246-413-395


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

146 / ART NOUVEAU - ART DÉCO Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

358. Paire de vases balustres en bronze doré, monogrammés VC, et signés F. Barbedienne Paris, à décor de chardons, sur socles carrés en marbre vert, h. 29 cm 1.200-1.500 359. Vase à panse méplate, sur talon et à 2 anses, en faïence émaillée polychrome, signé du cachet «Th.Deck» sous couverte, à décor sinisant de fleurs, h. 22 cm. 800-1.200 360. Vase ovoïde à col circulaire en ressaut, signé sous la base L. Majorelle & Daum Nancy France, circa 1925, en verre rouge marbré soufflé dans une monture en fer forgé et patiné à motifs de spirales, h. 29 cm 1.000-1.500

359

361. Grand vase gourde, signé Gallé, en verre multicouche à décor dégagé à l’acide de baies rouges sur fond orange nuancé jaune, h. 32 cm 3.000-5.000 362. Vase tubulaire, signé Legras, ca 1900, en verre orangé à décor tournant émaillé d’un paysage hivernal animé, h. 36,3 cm 300-500

360 détail

361

C

M

Y

X

40%


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

366. Golay Fils & Stahl, Genève, pendulette Art Déco en onyx et malachite, mécanique, cadran noir, index et chiffres arabes argentés, signée, 20.5 x 19 cm 400-600

367. Pendulette en métal chromé, par Liberty & Co., cadran bleu irisé cerclé de cuivre à chiffres romains, mouvement Fexacta, h. 17,6 cm, larg. 29 cm 300-500 368. Rito Valla(1911-1991), Athlète, statuette en bronze à patine verte, signée sur la base, ca 1940, représentant une jeune femme vêtue à l’antique dans la position du saut, sur sa base rectangulaire en palissandre, long. 42 cm. 400-600 369. Eugenie Frederica Shonnard (1886-1978), Coq, sculpture en bois sur socle rectangulaire, signée et datée Paris 1923, h. 35 cm 600-800

358

369

M

B

C

M

Y

364. Vase évasé sur piédouche, signé Lorrain, ca 1930, en verre marmoréen orangé, h. 36,5 cm.  La signature Lorrain correspond à la production de la manufacture de Daum dirigée par P. d’Avesn dans les années 30 200-300

365. Vase hexagonal en verre marmoréen orangé, ca 1930, à motifs géométriques en léger relief, h. 31 cm 500-700

C

363. Vase à col trilobé, signé Legras, ca 1900,  en verre orangé à décor tournant émaillé d’un paysage hivernal animé, h. 27 cm 300-500

B

366

Z

367

40%

ART NOUVEAU - ART DÉCO / 147

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 10 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

374

382

370. Collier 3 rangs de corail ponctué d’éléments en or, fermoir en or 750, long. 67 cm  500-800 371. Collier 8 rangs de billes de tanzanites facettées sur fil de plus de 650 ct  700-900 372. Lot de 3 colliers sur fil sertis d’améthystes à décor de fleurs gravées (plus de 3000 carats) 500-700 373. Collier de 4 rangs de billes de saphirs sur fil de plus 500ct  500-700

374. Lot comprenant 2 colliers multi lignes probablement de péridots et saphirs facettés, fermoirs or 750, long. 41.5cm et 43 cm  300-500 375. Collier de 2 rangs d’émeraudes taille melon sur fil env. 470 ct  500-700 376. Collier 1 rang de billes d’aventurines en chute (total plus de 400 ct) avec fermoir en or gris serti d’émeraudes, long. 75 cm  300-500 377. Collier en chute 1 rang de billes de saphirs et émeraudes, fermoir en or 750, long. 102 cm 300-500

378. 2 colliers 1 rang de billes de chrysoprases avec fermoir en or 750, long. 57 cm, 130 cm  300-500 379. Collier 4 rangs de billes de rubis et saphirs roses sur fil de plus de 350 ct  500-700 380. Collier 5 rangs de billes de saphirs facettés sur fil de plus de 400 ct  500-700 381. Collier multi-rangs de billes de rubis, saphirs et émeraudes en chute, fermoir 2 ors 750 serti d’un saphir cabochon, env. 70g  800-1.200


X

Z

B

C

M

381

Y

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

384. Bracelet gourmette en or 750 serti de diamants taille 8/8, au total 28 maillons, long. 19.5 cm, 55g 2.000-3.000

M

383. Collier en or 585 à maille torsadé, long. 80 cm, 27g 500-700

C

382. Sautoir en or 750 texturé serti de billes d’agates godronnées alternées de perles de culture blanches et billes d’or, long. 152 cm, 125g 2.500-3.500

B

389

Z

370

40%

377

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

150 / ART NOUVEAU - ART DÉCO Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 10 - - 07/04/2017 - Black

392

388

385

386

390 384

385. Massoni, poudrier 2 ors 750 tressés renfermant 1 miroir, fermoir serti de 6 diamants taille brillant, signé, 8.5 x 6 cm, (poids brut 103g miroir démonté) 2.500-3.500 386. Massoni, poudrier 2 ors 750 tressés renfermant 1 miroir, fermoir serti de 11 diamants taille brillant, signé, 7.5 x 6 cm, poids brut 136g miroir démonté 3.000-5.000

387 détail

387. Collier de style Égyptien en or à décor d’un scarabée ailé serti probablement de basalte et surmonté de 2 têtes représentant Horus en or rose 750, chaîne en or rose 750, long. 39 cm, poids brut 47g 600-800 388. Ensemble Égyptien comprenant 1 collier en or 750 à décor pectoral Hathorique serti de lapis lazuli gravé rehaussé de 3 lignes de billes de turquoises, lapis lazuli, corail et or. Accompagné de son bracelet en or 750 à décor de 3 scarabées gravés en lapis lazuli et de hiéroglyphes stylisés sertis de corail, lapis lazuli et turquoises, sur des multi lignes de billes de couleurs, long. 80 cm, 18 cm, poinçons Égyptiens, poids brut: 345g 3.000-5.000

389. Pendentif-broche en or 585 serti au centre d’un rubis cabochon entouré de diamants taille rose et rubis cabochon, h. 8.5 cm, 36g 1.000-1.500 390. Bracelet en or 750 et son élément central XIXe s., en or 750 et argent à décor de fleurs et feuilles émaillées et serti de diamants taille rose, long. 18.5 cm, 51g (dégâts à l’émail) 1.200-1.800 391. Bracelet en or 750 retenant des charms en or et argent sertis de corail, cornaline, chrysoprase, agate, jaspe sanguin, poids brut: 60g (dégât) 800-1.200 392. Collier 1 rang de boules en or filigrané alterné de billes grenats, long. 70 cm, 55g 800-1.200

10


23

24

25

26

27

28

29

160

3349

3344

392 3340

137 383

388 3342 3357 388 387

377


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

393

393. Sac du soir en or circa 1925, le fermoir serti de 2 cabochons bleu, 13 x 12 cm, 160g, poinçons hongrois «tête de renard 4» 2.000-3.000

394. Manche d’ombrelle en or 750, un côté serti de 2 diamants taille rose dans des encadrements carrés et de rubis en forme d’un fer à cheval, le bout une rosace de lignes de diamants et de rubis, poinçon d’importation français et ‘18ct’ en relief, long. 6,2 cm   600-800 395. Boîte à pillules en or 750 guilloché, France XIXe s., au décor de feuilles d’acanthes et de rinceaux, angles arrondis, 4x6 cm, 30g 800-1.200

395

396. Nécessaire de couture en or 750 dans son étui en ivoire, France XIXe s., au décor en relief de feuilles d’acanthes en volute, comprenant 4 pièces: dé, étui à aiguilles, tire-lacet et ciseaux, 5x9 cm (la grande aiguille manque) 400-600

396

399 partiel

397 partiel 400

398

C

M

Y

X

40%


23

24

25

26

27

28

29

OBJETS DE VITIRNE / 153

402

397. Ensemble d’un face-à-main, un peigne, un flacon, un porte-mine en or, France et Autriche-Hongrie XIXe s. Le flacon en or 750 ciselé avec le dessus orné de diamants et probablement d’un péridot. Le peigne en or ciselé de fleurs et de feuillage. Le face-à-main en or 750 ciselé de volutes 500-800 398. Boîte polylobée en vermeil et émail guilloché bleu roi avec le monogramme royal du Roi Edouard VII, par James Samuel Bell & Louis Willmott, Londres, 1902. Le couvercle serti de 4 diamants taille rose et guilloché d’une étoile et de vagues en cercle et émaillé bleu. Le monogramme du Roi de Grande-Bretagne émaillé blanc serti de diamants. La bordure à motif d’une guirlande feuillagée. Numéroté. sous la base 391037, 10x8,5x3,5 cm 600-800

401

399. 2 boîtes rondes en argent et émail fin XIX-début XXe s., l’une en argent 935 et émail guilloché aigue-marine,  le couvercle serti d’une miniature en émail représentant des femmes dévêtues dans un champ fleuri, poinçons d’importation suédois et français, diam. 8,4 cm et et l’autre en vermeil 925 et émail guilloché blanc translucide à décor de couronnes et rinceaux dorés avec au centre un médaillon bleu à décor géométrique, diam. 7 cm 300-500

402. Poivrier en or 750 et ivoire en forme de tonneau mécanisme en métal  400-600 403. Lombard, attr. à, éléphant en cornaline gravée aux défenses or et aux yeux diamants 500-700

400. Paire de boîtes à cigarettes Art Déco en argent français, écaille de tortue et vermeil. A décor de bandeaux de motifs géométriques, 10,5x8,5 cm et 12,5x8 cm 400-600 401. Pendulette réveil oiseau chanteur en vermeil 925 guilloché et émail bleu, dissimulant dans sa base sous un couvercle émaillé d’un paysage lacustre un oiseau chanteur battant des ailes et mouvant son bec, h. 14,5 cm (dans son écrin, manque la clef) 800-1.200

401 détail

403


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

404

404. Grande loupe en argent, vermeil 404. Grande et métal doré orné de dauphins alternés de cabochons de cornaline. Le manche annelé composé d’ivoire, malachite, lapis et agate, bouton en cornaline, long. 37 cm 500-800 405. Nécessaire de bureau en vermeil, 405. Nécessaire par Robert Linzeler & Cie (actif 18971926),, Minerve 1er titre, comprenant 2 1926) encriers, 1 coupe-papier, et buvard, larg. 40 cm, net 2500g 1.500-2.000 406. Boîte rectangulaire en sodalite 406. Boîte surmontée d’une tortue, sertie en or, diamants et perles, 16x11cm 400-600

405

407. Petit vide-poche en quartz rose, 407. Petit or et diamants, attribuée diamants, attribuée à Lombard, surmontée d’une carpe en lapis lazuli aux yeux sertis de diamants dans son jardin d’algues en or 750 et 1 grande coupe en quartz rose, larg. 27 cm 800-1.200

406

407

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%


M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

A la fin des années 1940, il collabore durant 20 ans avec Carl-Théodore Fabergé, petit fils de Pierre-Carl Fabergé, mettant ses talents au service de nouvelles créations d’inspiration russe (lot 413).

C

Le grand joaillier Jean Lombard (1912-1988) a ouvert ses portes à Genève en 1936. Il excellait dans la production d’objets de haut luxe inspirés de la Renaissance ou de l’Empire, alliant métaux précieux, pierres dures et pierres précieuses. Il produisait ses créations à Genève s’assurant ainsi de la plus grande qualité d’exécution.

B

JEAN LOMBARD, JOAILLIER GENÈVE

Z

408

40%

408. Imposant vide-poche en agate, 408. Imposant jade, rubis et or attribué or attribué à Lombard, surmonté d’un hibou en jade gravée aux yeux sertis de rubis cabochon, le bec en agate dans un décor champêtre de lierre en or 750, pattes en or 750, h. 27 cm (petits éclats aux oreilles) 1.500-2.000

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 11 - - 07/04/2017 - Black

4

5

409. Panier en or, agate, perles, 409. Panier diamants et saphir par Lombard à Lombard à décor de brins de muguets fleuris en or sertis de perles et diamants retenus ensemble par un nœud en or émaillé rose et de l’autre côté d›un nœud en or ajouré serti d’un saphir taille cabochon et diamants, la bordure et la anse sont sertis de diamants, ainsi l’ensemble de la monture et du socle sont en or 750 à rehauts d’émail rose, signée Lombard, h. 21 cm, diam. 21.5 cm 5.000-7.000

6

7

8

9

10


40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

410. Importante coupe coquillage en 410. Importante cristal de roche, or 750 et diamants attribuée à Lombard, surmontée d’une perruche en lapis lazuli aux yeux sertis de diamants dans un décor de plage et de cocotiers en or retenant des turquoises taille goutte rehaussées de diamants, sur un socle en or, un feuillage en or traverse le coquillage serti de 2 émeraudes taille cabochon, pattes de la perruche en or 585,  h. 28 cm 10.000-15.000

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 11 - - 07/04/2017 - Black

4

5

411. Important vase en or, cristal 411. Important de roche, diamants et rubis par Lombard surmonté Lombard  surmonté d’un feuillage ponctué de capucines en or 750 aux pétales serties de rubis taille cabochon et pistils diamants, les boutons s’ouvrant dévoilent des diamants et trois abeilles serties de rubis, saphirs et diamants rehaussent la composition, signé Lombard, h. 20 cm 10.000-15.000

6

7

8

9

10


23

24

25

412. Coupe sur pied en malachite, 412. Coupe or, rubis et diamants attribuée à Lombard surmontée Lombard  surmontée d’une perruche en améthyste gravée rehaussée de plumes en or serties de diamants, les yeux sont en rubis cabochon et les pattes en or, la coupe et son piédestal sont rehaussés de filets d’or, h. 30 cm 3.000-5.000

26

27

28

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

160 / OBJETS DE VITIRNE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

415

414

413. Oeuf en malachite diamants et or 750 par Carl-Théodore Fabergé reposant sur 3 dauphins en or aux yeux sertis de rubis sur sa base tripode en or 750 reposant sur des pieds en malachite. 1.000-1.500 Après la Seconde Guerre mondiale les fils de Pierre-Carl Fabergé fondent une nouvelle société à Paris et lancent un nouveau poinçon Fabergé. Carl-Théodore collabora à Genève avec son ami, le talentueux joaillier Jean Lombard. Grâce aux traditions des grands bijoutiers genevois et l’histoire des commandes impériales russes, Fabergé et Lombard créent des objets d’art de grande qualité inspirés du style de la célèbre maison russe au temps des tsars.

413

414. Lévrier en bronze doré, XIXe s., figuré assis tête dressée sur socle en malachite, h.19 cm avec socle  200-300 415. Encrier en malachite et or, de forme ovale, porte-plume en or ajouré, larg. 32 cm (dégât) 800-1.200

416. Pendulette en vermeil et émail guilloché par Leonid Kochergin dans le style de Fabergé, horloger Jules Mathey, Locle, le cadran monté dans un cadre ovale en émail guilloché rose orné de 2 aigles impériaux et de guirlandes en vermeil, le pied et verso en néphrite, clef, poinçonné 88 L.K., h. 16 cm 1.000-1.500

416

C

M

Y

X

40%


C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

417. Tabatière rectangulaire à pans coupés en or guilloché début XIXe s. partiellement rehaussé d’émail bleu et blanc dont le couvercle est orné d’un médaillon central représentant un mendiant recevant l’aumône d’un couple dans un décor champêtre, portant un poinçon partiellemnt vsible St Pétersbourg 1800, 8.5x6.8x13 cm, 113 g 3.000-5.000

B

417

Z

OBJETS DE VITIRNE / 161

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

L.L.M.M. le Tsar Alexandre, la Tsarine Maria Federovna de Russie et leurs enfants, Olga dans les bras de son père l’Empereur et Xénia, derrière à droite de son frère Nicolas Photo du studio de Levitski & fils, 1888 (non incluse dans le lot)

21

22

23


10

11

12

13

14

15

16

418

418. Olga Alexandrovna Romanov, Grande-Duchesse de Russie (18821960): 40 lettres et 6 cartes postales écrites en français entre 1920 et 1925 de la soeur du tsar Nicolas II à son précepteur genevois Ferdinand Thormeyer.

sie qu’elle adore (elle ramasse symboliquement une motte de terre avant de passer la frontière – lettre de février 1920) et comment elle a trouvé refuge au Danemark, au Palais de Hvisdöre, près de sa mère, l’impératrice douairière Maria Fedorovna, à laquelle elle prodigue des soins quotidiens.

Molly de Balkany a acheté ce lot à l’Hôtel des Ventes de Genève en décembre 2010 lors de la grande vente de manuscrits de la famille impériale de Russie. Passionnée d’histoire et d’aventure humaine, elle a acquis cet ensemble de lettres parce que l’histoire de l’exil d’une femme de la famille impériale l’émouvait tout spécialement et qu’elle avait conscience que ces documents constituait un témoignage exceptionnel de l’Histoire après la révolution bolchévique.

La vie de la Grande Duchesse est totalement bouleversée : elle connaît pour la première fois des soucis financiers, doit élever seule ses enfants et s’occuper de sa mère vieillissante.

M. Thormeyer s’est occupé des enfants du tsar Alexandre III de 1886 à 1899. La Grande Duchesse lui raconte comment elle a quitté, avec son mari Nikolaj Kulikovsky et ses 2 enfants en bas âge, la terre de Rus-

Dans cette situation difficile, Olga fait preuve d’une incroyable énergie. Elle se démène sur tous les fronts : elle gagne de l’argent en vendant ses aquarelles et en publiant des livres pour enfants en Angleterre. Parallèlement, elle consacre toute l’énergie qui lui reste pour faire parvenir, avec l’aide de Ferdinand Thormeyer, délégué à la Croix-Rouge, de l’argent et des cadeaux à ses anciens compatriotes. 3.000-5.000 Ferdinand Thormeyer


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

420

419. Pas de lot 420. Xenia Alexandrovna Romanov, Grande Duchesse de Russie (18751960): 21 lettres et 7 cartes postales/ de voeux écrites en français de la soeur du tsar Nicolas II, entre 1921 et 1943, à son précepteur genevois Ferdinand Thormeyer. Molly de Balkany a acheté cette correspondance à l’Hôtel des Ventes de Genève en décembre 2010 lors de la grande vente de manuscrits de la famille impériale de Russie. Passionnée d’histoire et d’aventure humaine, elle a acquis cet ensemble de lettres parce que l’histoire de l’exil d’une femme de la famille impériale l’émouvait tout spécialement et qu’elle avait conscience que ces documents constituait un témoignage exceptionnel de l’Histoire après la révolution bolchévique. M. Thormeyer s’est occupé des enfants du tsar Alexandre III de 1886 à 1899. Xénia n’en est pas très proche, mais se rapproche de lui après la révolution car il est un témoin de son passé glorieux. Xenia raconte son quotidien près de Londres, ses visites à sa mère l’impératrice douairière Maria Fedorovna à Hividore (Danemark) et ses séjours à Paris. Elle se recentre sur ses enfants et se préoccupe de leur avenir. En effet, l’éducation de ses fils est particulièrement difficile: en Russie, ils ont été élevés dans la perspective de devenir officiers, après 1920, cette éduca-

tion leur est inutile et ils ont de la peine à trouver un métier.Xénia reste très attachée à sa terre et à ses origines russes jusqu’à la fin de sa vie et si elle est scandalisée par ces « animaux de bolchéviques, ces possédés du diable  » (lettre de janvier 1930), elle est très heureuse de voir que plusieurs de ses connaissances ont réussi à trouver refuge à Paris : «Paris est envahi par mes compatriotes, on entend parler le russe partout, et on trouve des connaissances parmi les chauffeurs de taxi, les garçons de restaurant, etc. Vraiment, on se croirait à St Petersbourg car tous les amis les plus proches sont ici.»

424. Support de verre et soucoupe en argent, Russie fin XIXe s., à décor repoussé néoclassique, avec verre à décor taillé de frises, intérieur en vermeil, soucoupe ciselé d’un monogramme, 150g (ancien numéro de lot 138 en rouge) 500-800 425. Paire de bougeoirs en argent, Russie fin XIXe s., De forme quandrangulaire, gravés d’initiales couronnées, h. 7,5 cm, 430g 400-600 426. Sac du soir en argent russe orné d’autographes en or en relief, d’une bouteille de champagne et gravé d’une toile araignée avec le corps de l’araignée en saphir cabochon. Intérieur en cuir marqué «Atelier Feinch Lederwaren C. Wechsler Doplomirt 1910» 600-800

2.000-3.000

426

Z

423. Porte-monnaie en argent, Russie début XXe s., gravé de feuillage portant une dédicace en cyrillique et datée 13.11.1915, M.O. Vasily Sikachev, kokoshnik 84, Moscou 1908-1917, 6,7x5 cm, 65g 400-600

X

422. Boîte en argent surmonté d’un monogramme doré et d’une couronne en émail, probablement Russie début XXe s., porte des poinçons d’orfèvre Ovchinnikov et kokoshnik 84 de St-Pétersbourg 1908-1917, 10,5x6x5 cm, 260g brut 400-600

Y

421. Tabatière en argent givré, Russie, Odessa 1908-1917, au décor en relief de Méduse avec un grand serpent et frises de guirlandes, inscription à l’intérieur en cyrillique»... Kharkiv, 14.8.1923»  kokoshnik 84, poinçon d’orfèrve BP., 9,5x6,8 cm, 160g 400-600

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

164 / MANUSCRITS RUSSES

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

ARGENTERIE - OBJETS D’ART

454 détail


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

429. Grande coupe à boire centre de table d’époque Edward VII formée d’une corne, montée en argent, Londres, 1901. Gravée des inscriptions «Tanto brevius quanto felicius tempus» et «Nihil est quod deus efficere non possit», le couvercle bombé et l’anse en enroulement feuillagé. Posant sur un socle rectangulaire en bois noirci, long. 42 cm 1.000-1.500 430. Petit coffret en argent, Londres, début XXe. Intérieur divisé en 6 compartiments. A décor gravé d’arabesques et rinceaux sur fond amati et encadrement d’un bandeau guilloché de chevrons, 18,5x12,5x13cm, 1930g 800-1.200

433 429

Z

427

428. Grande chope tripode en argent, par Christian F. Heise, Copenhague, 1930. A décor en repoussé de fleurs épanouies, posant sur 3 serres enserrant une boule, le couvercle à poussoir figurant un lion, h. 19 cm, 775g 3.000-5.000

X

427. Imposante paire de candélabres pot-pourri à 3 bras de lumière en métal argenté. Posant sur un piétement tripode de grands pieds griffes. Le fût cannelé orné d’une guirlande fleurie surmontée d’un pot-pourri flammé, les bras de lumière à décor feuillagé, en rappel sur les bobèches  h. 54,5 cm (manques) 700-900

Y

428

M

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

166 / ARGENTERIE

B

C

M

Y

X


M

Y

X

CMY

Z6

431

C

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

432. Grande coupe coucouverte, Two-handle Two-handle cup, en cup, en argent d’époque George VI, par D & J Wellby Ltd, Londres, 1938. La  La base à décor de frise de languettes foliacées et feuilles acanthes. A mi-corps décor en repoussé de fleurs épanouies entrelacées, le couvercle à prise en forme de fruit posant sur une terrasse feuillagée, la bordure à godrons anglais et les anses en enroulement richement ciselées de feuilles d’acanthes, h. 48 cm, 5100g 4.000-6.000

B

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format

431. Grande coupe couverte, Twohandle cup, d’époque cup, d’époque George V en argent, par Goldsmiths & Silversmiths Co Ltd, Londres, 1910. Sur 1910. Sur piédouche à décor de filets, à mi-corps décor ciselé à la Bérain en rappel sur le couvercle, les anses en enroulement feuillagé, h. 53 cm, 5690g 3.000-5.000

Z

432


17

18

19

20

21

22

23

435

433. Cérès, sculpture en argent par Christofle, XIXe s. Représentant la déesse debout portant une gerbe de blé, signée Christofle & Cie, Minerve 1er titre, h. 37 cm, 1950 g 600-800 434. Carafe en cristal taillé et monture en vermeil, Minerve 1er titre. Tronconique, à décor de pampres de vigne sur fond amati, h. 30 cm 500-800 435. Importante soupière sur piédouche et sa doublure en argent, par Jean-Charles Cahier, Vieillard 1er titre, Paris, 1819-1838. De forme ovale, à décor de godrons, les anses ciselées d’une tête d’Athéna casquée surmontée de 2 serpents, la prise en forme de gland posant sur une terrasse feuillagée, larg. 35,5 cm, 5980g 7.000-9.000

435

436. 2 casseroles de table à bec-verseur et 1 casserole en argent, Vieillard 1er titre, 1819-1838. La bordure filets et les manches en bois, diam. 13, 16,5 et 19 cm, 1675g 1.000-1.500


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

440. Plateau et burettes en vermeil, France, 1819-1838. Le plateau avec marli à décor de pampres de vigne er feuillage. Les anses formées d’un médaillon étoilé cintré de deux feuilles d’acanthes. Les burettes en forme d’aiguières à décor de roseaux, pampres de vignes et perles, les anses crosses feuillagées, larg. 35 cm, 840g 700-900

443. Soupière et son couvercle en argent, Hanau, fin XIXe-début XXe. De forme ovale sur piédouche, posant sur une base quadrangulaire terminée par 4 pieds sabots. Le corps à décor appliqué de rinceaux et fleurs stylisées, les anses en forme de sirènes et la prise figurant un cygne, h. 34 cm,1980g 700-900

439

440

442

Y

439. Paire de flambeaux en argent, Vieillard 1er titre, 1819-1838. Le fût fuselé quadrangulaire orné de 4 têtes féminines, la base ronde à décor de feuillage,  h. 28 cm, 760g 400-600

442. Théière boule sur présentoir tripode en argent. A décor de perlettes, la prise en bois sur terrasse à godrons rayonnants, h. 36 cm,1280g 500-800

M

438. Suite de 4 poêlons en argent, Vieillard 1er titre, 1819-1838. Deux avec bec-verseur. Les manches en bois, diam. 12 à 15 cm, 1170g 1.000-1.500

441. Saucière sur son présentoir en argent, Vieillard 1er titre, par Odiot, Paris, XIXe. Sur piédouche, de forme polylobée, les bordures feuillagées, le corps à larges godrons et la prise en forme de fleur, h.16 cm, 680g 500-800

C

437. Suite de 4 poêlons en argent, Coq 1er titre et sans poinçons. Les manches en bois, diam. 12 à 17,5 cm, 1385g 1.500-2.000

437

B

436

Z

ARGENTERIE / 169

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

444. Grande de paire de candélabres de style néoclassique à 4 bras de lumière en argent, Hanau, moitié XIXe-moité XXe. Le fût en colonne cannelée, la base circulaire à décor de scènes à l’antique et frise de palmettes. Les bras de lumière en enroulement terminés par des sirènes et au centre une figure masculine. Les bobèches et binets à motifs de godrons et feuilles d’eau, h. 70 cm, 4690g 2.000-3.000

20

21

22

23


10

11

12

445. Paire de vases couverts en vermeil d’époque Victorienne, par R & S Garrard & Co, Londres, 1869. De forme balustre, à décor en repoussé de feuillage et putti sur fond amati, le couvercle gravé d’une inscription, h. 49 cm, 5720g  3.000-5.000

13

14

15

16


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

449. Suite de 4 salerons en vermeil, Allemagne, XIXe. Posant sur un piétement tripode figurant des petits personnages et à décor finement ajouré d’arabesques, fleurs et pampres de vignes et têtes de Bacchus, h. 5,5 cm, diam. 6,5 cm, 830g 500-800 450. Coupe ovale en argent, Augsbourg, XIXe. A décor repoussé d’un putto vendangeur, le marli orné de bouquets de fruits et feuilles d’acanthes, larg. 30 cm, 315g 700-900

452

453

Z

448. Sucrier en argent. De forme rectangulaire, posant sur 4 pieds griffes et à décor gravé de volutes, fleurs et feuilles d’acanthe sur fond amati, 14x9x8 cm, 300g 400-600

X

447. Paire de coqs de Bruyère en argent, Hanau. Posant sur une base balustre à décor de fleurs et feuillage,  h. 41,5 cm, 4140g 2.000-3.000

Y

446. Paire de caravelles en argent et vermeil 800. A décor appliqué et gravé. Posant sur un socle rectangulaire en marbre vert, h. 55 cm (restaurations) 1.500-2.000

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

172 / ARGENTERIE

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

ARGENTERIE / 173

451. Coupe couverte sur piédouche en argent, Etats Pontificaux, XIXe. Les anses surmontées d’oiseaux en vol, le piédouche à décor de feuilles d’eau et gravé de feuillage en rappel sur le couvercle, la prise en forme de char à l’antique, h. 11 cm, diam. 13,5 cm, 600g (dégât sur le couvercle) 400-600 452. Paire de candélabres à 4 bras de lumière en argent italien, signés A Mondelli, 1830. En forme de lampe à huile, le fût en fuseau surmonté d’un buste masculin à l’antique, posant sur une base ronde puis quadrangulaire à pans coupés terminés par des pieds griffes ailés et décor de frise de fruits en repoussé et frise de feuilles d’eau en rappel sur le couvercle. Les 4 bras de lumière anthropomorphes et sommés au centre de la figure de Persée tenant la tête de Méduse d’après Cellini, le corps orné de godrons et frise de feuillage, h. 45 cm, 2240g 1.500-2.000

443

453. Collection de 6 coupes à boire avec réservoir en vermeil et métal doré, Hanau, fin XIXe-début XXe. Figurant satyres et griffons. Les sabots et les cornes en bois noirci, h. env. 20 cm (dégâts et manques) 1.000-1.500

447

446


X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Paul Storr (1770-1844), orfèvre actif à la fin du XVIIIe et au début du XIXe, fut l’un des meilleurs représentants du style néoclassique anglais, fort apprécié par la famille royale, particulièrement par George III et George IV. Ses pièces grandioses ornaient les palais royaux et les grandes maisons d’Europe. La réputation de l’orfèvre reposait sur une maîtrise et une finesse toute néoclassique dans l’élaboration de ses oeuvres, au point qu’il devint l’orfèvre le plus en vue du début du XIXe. Une de ses pièces maîtresses fut une coupe faite en l’honneur de la victoire de l’Amiral Nelson lors de la bataille du Nil en 1798, appelée Turkey Cup. On retrouve ses pièces dans les plus grands musées du monde, tels le Metropolitan Museum de New York ou le Victoria and Albert Museum à Londres.

Y

454. Importante chope couverte tronconique d’époque William IV en argent, par Paul Storr, Londres, 1833. Le corps à décor richement ciselé d’une scène de bacchanale sur fond amati, la prise figurant un putto vendangeur et l’anse figurant une bacchante, le couvercle gravé d’une inscription, h. 38 cm, 3235g 5.000-8.000

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

174 / ARGENTERIE

B

C

M

Y

X


Z

B

C

M

454 Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

10

458

455. Petit pot couvert à anse en argent, probablement XVIIIe, France. Prise en bois et décor filet, h. 12 cm, 195g 300-500 456. Paire de présentoirs en vermeil, par William Wrangham Williams, Londres, 1865. Sur piédouche ajouré de volutes. La coupe et la base de forme polylobée et à décor finement gravés de volutes, treillis et feuillage en culot, diam. 24 cm, h. 14,5 cm, 1245g 700-900

457

457. Coupe polylobée sur piédouche et son centre de table d’époque Victorienne en argent, par John Wilmin Figg, Londres, 1875. La bordure en accolade et décor de filets, les anses à décor de roseaux. Le centre de table avec miroir, de forme polylobée à motif de filets, les pieds figurant des mascarons et coquilles, larg. 27 et 40 cm, net 2400g (glace fissurée) 1.500-2.000


23

24

25

26

27

28

29

ARGENTERIE / 177

11

458. Grande coupe, Two-handle cup, d’époque Victorienne en argent, par Goldsmiths & Silversmiths Co, Londres, 1893. Sur piédouche. A décor de larges feuilles et tiges à mi-corps. Les anses en enroulement feuillagé, h. 27 cm, 2900g 2.000-3.000 459. Petite verseuse en argent d’époque George III, Londres, 1819. Sur piédouche à décor repoussé d’une scène de chasse, le couvercle bombé à poussoir orné de feuillage, h. 15 cm, 460g 300-500 460. Boîte sphérique en argent figurant Atlas portant le monde sur ses épaules, Paris, fin XVIIIe. Posant sur une base carrée, h. 35 cm, 1350g (restaurations) 3.000-5.000

460


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

178 / ARGENTERIE Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

461

463

461. Suite de 7 tastevins en argent, France, XVIIIe. Décor d’oves, pastilles, godrons, 615g 1.500-2.000

462. Paire de chopes en argent, Londres, 1765 et 1773. L’une unie à décor de filets et gravé d’un monogramme et d’un cerf héraldique, l’autre à décor repoussé de fleurs et volutes sur fond amati et gravé au centre d’un blason avec devise «Malgré le tort», les couvercles bombés à poussoir, h. 20,5 et 21,5 cm, 1775g 1.500-2.000

462

459

463. Verseuse tronconique d’époque George III en argent, Londres, 1784. A décor repoussé d’arabesques, rinceaux, oiseaux et feuillage sur fond amati, le couvercle bombé à poussoir, h. 21 cm, 780g 1.000-1.500

C

M

Y

X

40%


40%

Z

B

C

464 détail M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 12 - - 07/04/2017 - Black

4

5

6

7

464. Aiguièr Aiguière et son bassin en or 750, par Garrard & Co, Londres, 1963. Sur 1963. Sur piédouche de forme ovoïde à décor repoussé en réserve de volutes et feuillage stylisé de qiuatre allégories à l›antique de la Renommée, de la Liberté, de la Gloire et de la Connaissance. L›anse en forme de couple de dauphins. Le bassin de forme mouvementée orné de quatre putti allégoriques en réserve de volutes et feuillage stylisé figurant la Fortune, l›Amour, la Gloire et la Renommée. Poinçon G. Meuwly & Fils, Genève, h. 33 cm, diam. 47,5 cm, 5140g 100.000-150.000

8

9

Il est possible que cette aiguière ait été créée après la découverte retentissante du cratère en bronze doré hellénistique de Derveni (Grèce) en 1962, lequel préprésente également un décor avec des figures en relief. Certains éléments formels, tels le traitement des draperies ou le mouvement des personnages s’inscrivent dans la traditradition classicisante.

10


40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

182 / ARGENTERIE

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 12 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

466

465

465. Grande chope Baroque en argent et vermeil, par August Hoss, Halle, début XVIIIe.  Sur une bâte en doucine, ciselée d’un décor appliqué de personnages sur fond de rinceaux, le couvercle à poucette et l’anse formée d’une figure féminine et feuillage, h. 22 cm, 1890g 5.000-8.000

466. Grande chope Baroque en argent et vermeil, probablement par Balthasar Lauch, Leipzig, fin XVIIe. Sur une bâte en doucine orné de fleurs et feuillage, le corps à décor repoussé de scène biblique figurant la nativité,  le couvercle à poucette orné de putti et rinceaux et l’anse formée d’une figure masculine, h. 21 cm, diam. 15,5 cm, 1580g 5.000-8.000

467

467. Coupe couverte en argent et vermeil, probablement Sebastian Hann, Hermannstadt, fin XVIIe. A décor repoussé de fleurs et volutes sur fond amati, le couvercle à prise figurant une allegorie, h. 48 cm, 660g 4.000-6.000


23

24

25

26

27

28

29


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

468. Chope en ivoire ivoir sculpté et argent, Allemagne, XIXe s. Le s. Le corps figurant le triomphe d’Amphitrite. Le couvercle à décor repoussé de voltes et fruits et la base à décor de poissons et coquilles, h. 36 cm 5.000-8.000

469. Chope cylindrique en ivoire ivoir sculpté, Allemagne, XIXe s., s., le corps figurant l’enlèvement de Déjanire. La prise du couvercle figurant Saint-Georges terrassant le dragon, anse en triton, frise d’oves, h. 37 cm (Saint-Georges probablement postérieur) 5.000-8.000

468 détail

469 détail

C

M

Y

X

40%


23

24

25

26

470. Chope cylindrique en ivoire ivoir sculpté, Allemagne, XIXe s., s., le corps figurant une scène de chasse en forêt, blason sur le couvercle surmonté d’un griffon, anse en figure de proue enlacée d’un serpent, frises de mascarons, h. 27,5 cm  4.000-6.000

27

28

29

471. Chope cylindrique en ivoire ivoir sculpté, Allemagne, XIXe s., XIXe s., le corps figurant la scène de l’enlèvement d’Amphitrite par Poséidon, anse en triton et figure de proue, coucercle surmonté d’Amphitrite, frises de palmettes et mascarons, h. 46 cm 6.000-8.000

470 détail

471 détail


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

472. Chope cylindrique en ivoire ivoir sculpté, Allemagne, XIXe s.,, le corps figurant la déesse Diane en compagnie de ses nymphes, putto offrant une grappe de raisin à une nymphe nue sur le couvercle, anses en putti et Pan à la charnière, frises de mascarons alternés de volutes, h. 46 cm  5.000-8.000

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%


B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

473. Laocoon Laocoon,, sculpture en ivoire, d’après Leonhard Kern (1588-1662), représentant (1588-1662), représentant Laocoon et ses fils attaqués par deux serpents. Inspiré du célèbre groupe en marbre antique découvert à Rome en 1506 et conservé au Vatican, monogramme LK  LK sur sur la base, posant sur un socle en bois, h. 43 cm 5.000-8.000

Z

face

40%

dos

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 13 - - 07/04/2017 - Black

4

5

6

7

474. Emper Empereur romain à la manière du Augustus du  Augustus Prima Porta, Porta, sculpture en ivoire, Dieppe ?, XIXe s., d’après s., d’après l’antique conservé aux Musées aux Musées du Vatican,, h. 46 cm Vatican 3.000-5.000

8

9

10


Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

476. Le premier secret confié à Vénus, XIXe s., sculpture en ivoire, signée HÜE signée  HÜE fecit 1843  d’après 1843  d’après l’oeuvre (1839) exposée au Louvre de François de François Jouffroy (1806-1882), h. (1806-1882), h. 31,5 cm 3.000-5.000

40%

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

475. Sculptur Sculpture en ivoire figurant Bacchus entouré de bacchantes, panthère, et putti, XIXe s., s., structure pyramidale articulée autour d’un pied de vigne, h. sans socle : 52 cm 3.000-5.000

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

190 / ARGENTERIE

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 13 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

478

479

477. Les Amours d’Apollon et de Corornis, tableau en ivoire sculpté, circa 1700, haut-relief, sous cadre en bois doré, 33x24cm Provenance: étiquette au verso, collection Georges B.-Lasquin, Hôtel Drouot, 16-17 novembre 1932, lot n°174 3.000-5.000 478. Le sacre de Napoléon Ier, II.XII.1804, tableau en ivoire sculpté, XIXe s, bas relief, d›après Jacques-Louis David (1748 - 1825), «Sacre de l’empereur Napoléon Ier et couronnement de l’impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804» (1806 - 1807), Musée du Louvre. Dans un cadre en bois incrusté de fines plaques en ivoire découpées et gravées représentant personnages, blason, griffons, volutes, 17x30 cm 600-800 479. Expulsion des parlementaires par Cromwell (Losening the parliament through Oliv. Cromwell), tableau en ivoire sculpté, XIXe s., bas relief, figure l’épisode du 19 mai 1649 où Cromwell fait évacuer les parlementaires de la Chambre par l’armée avant de proclamer un nouveau Conseil d’Etat. Dans un cadre en bois incrusté de fines plaques en ivoire découpées et gravées représentant personnages, blason, devise, griffons, volutes avec mascaron, 14x33 cm 600-800

477


23

24

25

26

27

28

29

MINATURES ET TABLEAUX DES XVIIE, XVIIIE ET XIXE S.

Les lots 530, 3432, 439, 433, 533, 259 in situ dans la salle à manger


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

MINIATURES

488

483

480. Ecole anglaise du XVIIIe s., Portrait de femme aux seins nus, miniature octogonale sur ivoirine, signée Border P. et datée 1813, 8x7 cm 400-600 481. Ecole anglaise du XIXe s., Portrait d’homme, miniature sur ivoirine, vers 1840, signée, 16,5x12 cm 250-350

485

482. Louis-François Aubry (17671851), attr. à, Portrait du peintre AnneLouis Girodet et Portrait de L’Impératrice Joséphine, 2 miniatures ovales sur ivoirine, 16,5x11,5 et 6x5 cm 600-800 483. Jacques Louis Comte (c.17811843), Portrait d’une élégante, miniature sur ivoirine, signée et datée 1843, 12,5x10 cm 800-1.200

486

484. Anthony van Dyck (1599-1641), d’après, Portrait de Joannes Woverius et de son fils, miniature sur ivoirine d’après un tableau peint par van Dyck vers 1618-20 et aujourd’hui au Louvre (inv. 1244 ; S.J. Barnes et autres, Van Dyck. A complete catalogue of the paintings, 2004, no.I.111), 18x13,5 cm 300-500 485. Ecole espagnole du XIXe s., Portrait d’une élégante, miniature sur ivoirine, signée Perez, 8x6,5 cm 400-600

486

C

M

Y

X

40%


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

489. Ecole française de la fin du XVIIIe s., Gentilhomme assis et chien dans un paysage, miniature sur ivoirine, 7x8,5 cm 500-700

480

490. Ecole française du XVIIIe s., Gentilshommes, suite de 6 miniatures sur ivoirine, de 2,5x3 à 6 cm 500-700 491. Charles Hénard (1757-?), Portrait d’un gentilhomme, miniature sur ivoirine, signée et datée 1788, diam. 6,5 cm 600-800

492

492. Ecole hongroise du XVIIIe s., Portrait du Comte János Cseiky portant l’ordre de Saint-Etienne de Hongrie et de Petronella Cseiky, gouache sur papier, signée Cseiky et datée 1796, 16x18 cm 300-500

484

Y

488. Ecole française vers 1800, Madame la Maréchale Kleber et sa fille, miniature sur ivoirine, 14,5x11,5 cm (à vue) 800-1.200

M

487. Ecole flamande du XVIIe s., Allégorie de la Nef de l’Etat, huile sur cuivre ovale, 10,5x8 cm 400-600

C

486. Jean-Pierre Feulard (1790-1849), Portrait de Marion et Jacob Wood, paire de miniatures ovales, signées et datées 1834, 7,5x6 cm 1.000-1.500

B

495

Z

MINIATURES / 193

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

194 / MINIATURES Les lots marquĂŠs en rouge sont vendus sans prix de rĂŠserve

490 partiel

490 partiel

487

489 491

23


10

11

12

13

14

15

16

TABLEAUX / 195

493

493. Walter Stephens Lethbridge (1771-1831), Portraits de Mrs. et Mr. Samuel Smith of Altone, paire de miniatures sur ivoirine, 10x7,5 cm 800-1.200

493

495. Ecole suisse vers 1800, Portrait d’une jeune femme, miniature ovale sur ivoirine, 6x5 cm 300-500

496. Pál Böhm (1839-1905), Attelages en cortège accompagnant un couple marié, huile sur panneau, signée et datée 1872, 17x27 cm  1.000-1.500

494. William John Newton (17851869), Portraits de John Macleod et Catherine Syme, paire de miniatures sur ivoirine, l’une signée, 15x10,5 (à vue) 800-1.200

496

499


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

498 partiel

499. Constantinus Fidelio Coene (1780-1841), Scène d’intérieur, famille attablée et enfant jouant au «diable», huile sur panneau, signée et datée 1817, 32,5x24 cm 800-1.200 500. Ecole Divisionniste, Couple au bord d’une rivière, huile sur toile, vers 1920, 26,5x41 cm 400-600

500

Z

B

C

498. Hercules Brabazon (18211906), Vues de Venise: Gondole sur le canal, Santa Maria della Salute, La Giudecca, Palais, suite de 4 aquarelles sur papier, de 19x26 à 22x31 cm Provenance: Christie’s Londres, 12 avril 2011, Lots. 278, 279 et 282 Provenance: Christie’s Londres, 12 avril 2011, Lots. 278, 279 et 282 2.000-3.000

X

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

497. Antoine Bouvard (1870-1955), Venise, Vue du palais des Doges prise du Grand Canal à Venise, huile sur toile, signée, 50,5x65 cm Provenance: Vente Christie’s Londres, 29 mai 1987, Lot 68 4.000-6.000

Y

497

M

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

196 / TABLEAUX

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

501 dĂŠtail


M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

198 / TABLEAUX

B

C

M

Y

X


C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

La manufacture Dufour, du nom de son créateur Joseph Dufour (1754-1827), ouvre en 1797 à Mâcon. Suite au grand succès de la série des papiers peints Les Sauvages de la mer pacifique à l’Exposition des produits de l’industrie française en 1806, la manufacture Dufour acquiert une renommée internationale et voit ses papiers peints exportés dans toute l’Europe et aux Etats-Unis. En 1819, Joseph Dufour présente sa série sur Psyché et Cupidon. Cette dernière, qu’il considère comme son chef-d’œuvre, se compose de douze tableaux, d’après les dessins de Louis Lafitte, Merry-Joseph Blondel et Gérard, répartis sur vingt-six lés au total. Suivant son habitude, Joseph Dufour puise ses sources dans la littérature et s’inspire pour cette série du roman de Jean de La Fontaine, Les amours de Psyché et Cupidon. 

B

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

501. Manufacture Dufour (XIXe s.), Scènes de la vie de Psyché, 12 lés, papiers-peints en grisaille marouflés sur toile, 188x69,5 et 188x176,5 cm 15.000-25.000

Z

TABLEAUX / 199

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

200 / TABLEAUX Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

502 détail

20

21

22

23


C

M

Y

X

502

B

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

502. Pierre Henri Théodore van Elven (1828-1908), Carnaval devant le palais des Doges à Venise, huile sur toile, signée et située Venise, 98x147 cm 10.000-15.000

Z

TABLEAUX / 201

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

202 / TABLEAUX Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

503. Marguerite Gérard (1761-1837), attr. à, Portrait d’une élégante assise dans un intérieur, huile sur toile, 64x54 cm 10.000-15.000

503

23


10

11

12

13

14

15

16

TABLEAUX / 203

504. Henri Fehr (1890-1974), Portrait de femme, huile sur toile, signée, 72x92 cm 1.500-2.500 505. Ecole française du XIXe s., Scènes galantes dans un jardin, paire d’huiles sur toile ovales, signées C. Jullier, 24x32,5 cm 800-1.200 506. Ecole européenne du XIXe s., Scènes de batailles, paire d’huiles sur panneau, l’une datée de 1803 et annotée EXC P., 34x46 cm 400-600 507. Ecole hongroise, Circoncision, huile sur toile, signée Jaczik et datée 1901, 102x86 cm 1.000-1.500 508. William Alison Martin (18781936), Deux femmes dans un paysage, huile sur panneau, signée, 24,5x30,5 cm 1.000-1.500

509

509. Giovanni Paolo Panini (16911765), suiveur de, Personnages dans des ruines, paire d’huiles sur toile, XIXe s., 85x63,5 cm 1.200-1.800 510. Ecole napolitaine vers 1800, L’île de Capri et La Baie de Naples, 2 gouaches sur papier, 19,5x27,5 et 17x25 cm 800-1.200 511. Narcisse Virgile Diaz de la Pena (1807-1876), attr. à, Baigneuses, huile sur toile ovale, signée et datée 53?, 80x65 cm 800-1.200 512. Gaston La Touche (1854-1913), Apollon sur son char, huile sur toile, signée, 35,5x40,5 cm 3.000-5.000

512

508


X

Z

B

C

513

Y

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

La figure de la jeune fille de trois-quarts au centre de la composition sera reprise plus tard par l’artiste en 1858 dans une autre composition dont elle est le sujet principal (Christie’s, 11 July 2007, London, South Kensington, vente 5121, Lot n. 1107).

M

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

513. François Verheyden (1806-1889), La fin des moissons, huile sur panneau, dans un important cadre à décor de pampres de vigne, signée et datée 1854, 106,5x161,5 cm 30.000-50.000

C

204 / TABLEAUX

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

16

513 dĂŠtail


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

517. Ecole française du XVIIIe s., Panières de fleurs, paire d’huiles sur toile marouflées sur panneau, 18,5x25 cm 700-900 518. Ecole hollandaise de la première moitié du XVIIIe s., Bouquet de fleurs au perroquet, lézard et chardonneret, huile sur toile, monogrammée, 91x66 cm 3.000-5.000 Cette nature morte rappelle le travail de Pieter Hardimé, qui a travaillé à La Haye de 1697 à 1748, comparer, par exemple RKD images no. 12771, dont l’exécution est plus large et plus audacieuse que la sienne. Cependant, Il y a aussi des souvenirs de l’œuvre du peintre d’Amsterdam Philip van Kouwenbergh (1671-1729). Comparer, par exemple RKD images no. 34375. Le peintre de cette nature morte a modelé le petit oiseau vers la gauche à la manière de Melchior d’Hondecoeter. 518

517 partiel

Nous remercions Monsieur Fred Meijer pour ses recherches effectuées sur la base de photographies

Z

516. Ecole française du XVIIIe, dans le goût de, Jeunes élégantes, paire d’huiles sur toile ovales, XIXe s., 79,5x64 cm 2.000-3.000

X

515. Ecole espagnole fin XVIIIe s., Charrettes et personnages, paire d’huiles sur toile, 12,5x19,5 cm 800-1.200

Y

514. Nicolas Lancret (1690-1743), d’après, Scènes d’extérieur, le Feu et l’Air, paire d’huiles sur toile, XVIIIe s., 105x138 cm 4.000-6.000

M

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

C

206 / TABLEAUX

B

C

M

Y

X


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

peinture française non encore identifiée. Il existe quelques différences entre le présent tableau et celui aujourd’hui à Saragosse, la chèvre visible sur le présent tableau est remplacée dans la version espagnole par une vasque, tandis que la statue de Pan y apparaît nue et non couvertes de fleurs. Le présent tableau paraît être d’un artiste français, vers 1750/60 et des attributions à Louis-Joseph Le Lorrain (1715-1759), Joseph-Marie Vien (1716-1809) ou JeanBaptiste-Marie Pierre (1714-1789) ont été suggérées.

Y

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Il existe une autre version de cette composition aujourd’hui dans une collection privée de Saragosse et provenant de la collection Gudiol (Gudiol, op. cit., no.5). Ce dernier tableau est encore aujourd’hui le plus souvent attribué à Goya. Il aurait été exécuté par l’artiste lors de son voyage en Italie en 1770-71 et a souvent été considéré comme le pendant d’un Sacrifice à Vesta signé et daté 1771. La composition du Sacrifice à Vesta dérive d’un bas-relief sculpté d’Alexis Loir (16401713) et celle du Sacrifice à Pan doit également dériver d’une sculpture ou d’une

M

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Bibliographie: P. Gassier et J. Wilson-Bareau, Vie et œuvre de Francisco Goya, 1970, p. 82 no. 24, reprod. J. Gudiol, Goya, 1746-1828, Biografia, estudio analítico y analisis de sus pinturas, 1970, T.I, no.6, T.II, fig.17 E. Sayre, Goya y el espíritu de la ilustración, cat. expo. Madrid, Museo del Prado et autres lieux, 1988-89, pp. 140-2 no. 2. J. Sureda ed., Goya e Italia, cat. expo, Saragosse, Museo de Saragoza, 2008, T.II, p.238 sous no.148 P. Erasmo Mangiante, Goya e l’Italia, 1992, pp. 56-58, fig. 53

C

519. Ecole française du XVIIIe s., Sacrifice à Pan, huile sur toile, 40x30 cm 2.000-3.000

B

519

Z

TABLEAUX / 207

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

208 / TABLEAUX Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

11

524

520. Ecole hongroise vers 1700, Couple, paire de portraits, huiles sur toile, 34,5x26 cm 1.200-1.800 521. Ecole hongroise du XVIIIe s., Elégantes, paire d’huiles sur toile, 48x46 cm 1.500-2.500 522. Ecole hongroise du XVIIIe s., Intérieur du château de Prague, huile sur panneau, 35x41 cm 800-1.200 523. Martin Drolling (1752-1817), Le cortège de la mariée et La danse, paire d’huiles sur papier marouflé sur toile, 21x34 cm Provenance: Vente Gabriel-Auguste Godefroy, Paris, 14 décembre 1813, Lot 39 (vendu 440 livres à Denon) Vente Dominique-Vivant Denon, Paris, 1 mai 1826, Lot 152

525

Vente Mr. W, Paris Drouot, 2 décembre 1933, Lot 152 Bibliographie: A. Girodie, ‘La noce de village de Martin Drolling’, Archives alsaciennes d’Histoire de l’Art, 1933, pp. 123-7, fig. 1 et 2 Ces deux tableaux firent partie de deux des plus importantes collections de tableaux formées au début du XIXe siècle, celle du contrôleur général de la marine GabrielAuguste Godefroy (1728-1813) puis celle du premier directeur du musée du Louvre, Dominique Vivant-Denon (1747-1825). A sa vente après-décès de 1826, les deux tableaux étaient ainsi décrits par Pérignon, l’auteur du catalogue: «Deux tableaux dont les sujets se suivent. Dans le premier, on voit la marche d’une noce de village en France. Dans le second, les mariés et leurs amis se livrent au plaisir de la valse sur la place du village. On aime à voir, dans ces tableaux, le ton clair et agréable saisi sur la nature, ainsi que le fini et la précision particulière de ce peintre.» 5.000-8.000

523

524. Pierre I Mignard (1612-1695), suiveur de, Portrait présumé de MarieAnne de Bourbon, huile sur toile ovale dans son cadre en bois sculpté de motifs floraux, vers 1700, 40x33 cm 800-1.200 525. Pierre Mignard (1612-1695), suiveur de, Portrait présumé de Mademoiselle de Blois, huile sur toile ovale dans son cadre en bois sculpté de motifs floraux, vers 1700, 40x33 cm 800-1.200 526. Mihály von Munkacsy (18441909), d’après, Scène d’intérieur, huile sur toile dans un cadre en bois sculpté du XVIIIe s., signée, 64,5x73 cm 500-700 527. Christian Stoecklin (1741-1795), Personnages dans des ruines, paire d’huiles sur panneau,  l’une signée et datée 1775, 28x27 cm 3.000-5.000


23

24

25

26

27

28

29

TABLEAUX / 209

12

527

528. Carle Vanloo (1705-1765), attr. à, La conversion de Saint Paul, huile sur toile, 38x46,5 cm

528

Une autre esquisse par Carle Vanloo de même sujet et datée vers 1755 est passée en vente à Christie’s Londres, 23 mai 1997, Lot 30 (P. Rosenberg et M.-C. Sahut, Carle Vanloo, cat. expo. Nice et autres lieux, 1977, no. 154) 3.000-5.000


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

529 détail B

C

M

Y

X

40%


Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

Les œuvres les plus proches connues par leur composition sont celles issues de la collaboration entre Hendrick van Balen (1575-1632) et Jan I Brueghel (1568-1625), voir B. Werche, Hendrick van Balen (1575-1632), Ein Antwerpener Kabinettbildmaler Der Rubenszeit, Brepols Publishers n.v., 2004, reprod. T. II, A138 p. 417, A142 p. 419

M

la minutie des artistes qui collaborent souvent à plusieurs sur le même tableau selon leur spécialité comme cela semble être le cas pour l’œuvre présentée.

C

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

10.000-15.000

Cette œuvre, peinte sur panneau de chêne, est typique de la production flamande du XVIIe s.. Le sujet, très en vogue dans les grands ateliers de l’époque, s’inscrit dans le cycle des quatre éléments, chacun traditionnellement personnifié par une figure mythologique : Uranie (l’air), Amphitrite (l’eau), Vénus (le feu), et Cérès (la terre). La déesse Cérès est représentée sous les traits d’une femme à la beauté voluptueuse, accompagnée d’une corne d’abondance et d’Eros pour souligner sa fertilité et la richesse des éléments qu’elle produit. Ce thème de la prodigalité de la nature illustré par un foisonnement de détails met en exergue la dextérité et

B

529. Hendrick van Balen (15751632) et Jan II Brueghel (1601-1678), suiveur de, Allégorie de la Terre, huile sur panneau de chêne, 2e moitié du XVIIe s., 64x98 cm

Z

529

40%

TABLEAUX / 211

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

10

212 / TABLEAUX

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 14 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

530

530. Hendrick van Balen (15751632) et Jan II Brueghel (1601-1678), d’après, Le festin de Bacchus ou Bacchus, Venus et Cérès, huile sur panneau de chêne, XVIIe s., 27x35,5 cm 1.500-2.000

Cette oeuvre fait référence à un tableau éponyme de H. van Balen et A. Govaerts, illustrée dans l’ouvrage  B. Werche, Hendrick van Balen (1575-1632), Ein Antwerpener Kabinettbildmaler Der Rubenszeit,  Turnhout, 2004, T. I, n°A.73, p. 162 & reprod. T.II, p. 367


B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Nous remercions le Professeur Mauro Natale pour l’attribution de cette oeuvre.

532. Jacques Callot (1592-1635), d’après, La Sainte Famille à table, huile sur panneau circulaire, diam. 22 cm 300-500

Z

531

531. Antonio Francesco Brina (c.1540-c.1586), La Madone à l’Enfant avec un saint franciscain, huile sur panneau, 87x67,5 cm 8.000-12.000

40%

TABLEAUX / 213

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

214 / TABLEAUX

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 14 - - 07/04/2017 - Black

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

533. Pauwels Coecke van Aelst (c.1529-?), attr. à, Vierge à l’Enfant, huile sur panneau de chêne, 78x58 cm 8.000-12.000 Bibliographie:  Georges Marlier, La Renaissance flamande, Pierre Coeck d’Alost, Bruxelles 1966, p. 245, illustré fig.187  Provenance: Galerie Robert Finck à Bruxelles, 1962

La composition du présent tableau dérive d’une œuvre de Jan Gossaert, dit Mabuse (1478-1532), la Madone à l’Enfant au voile aujourd’hui au Mauritshuis à La Haye (cat. expo. Jan Gossaert’s Renaissance: man, myth and sensual pleasures, New York, The Metropolitan Museum of Art, 201011, no. 10). Dans celle-ci, datant de 1520 environ, de petites dimensions (25.3x19.6 cm) et de forme ovale, la Vierge et l’Enfant se détachent sur un fond noir. L’Enfant, les pieds non croisés, est assis sur un parapet sur lequel est un tapis. La composition dut avoir un grand succès puisqu’on en connaît plus de 70 copies et adaptations de différentes tailles où l’intérieur et la position de l’Enfant ont parfois été modifiés. C’est le cas du

présent tableau où le petit Jésus a les jambes croisées et où la scène est prise dans un intérieur avec, à droite, une fenêtre ouvrant vers un paysage montagneux où l’on devine la fuite en Egypte, à gauche, une tenture rouge devant laquelle est un vase contenant des lys et, sur le parapet, des cerises. Le présent tableau est attribué par Georges Marlier (op. cit., figs. 186 et 187), tout comme un autre à la composition identique, à Pauwels Coecke. L’on sait que l’atelier de Pieter Coecke van Aelst (1502-1550) produisit plusieurs copie de la Madone à l’Enfant au voile et que, selon Karel van Mander, Pauwels, le fils bâtard de Pieter, était particulièrement doué à copier les œuvres de Gossaert et qu’il s’en était fait une spécialité.

10


23

24

25

26

27

28

29

533 dĂŠtail


B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

535

535

534. Abraham van Diepenbeek (1596-1675), attr. à, La Vierge entourée de Marie-Madeleine et sainte Catherine, présentant l’image de saint Dominique à un moine, huile sur cuivre, 32x28 cm 2.000-3.000

535. Cornelis Dusart (1660-1704), entourage de, Scènes de tavernes, paire d’huiles sur toile, 68x87 cm 6.000-8.000 536. Ecole flamande du XVIIe s., Le roi Salomon, huile sur toile, 24,5x34,5 cm 1.000-1.500

2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

216 / TABLEAUX

C

M

Y

X

40%


23

24

25

26

27

28

29

TABLEAUX / 217

537

537. Ecole flamande du XVIIe s., La traversée d’un village, huile sur panneau, 44x58 cm 10.000-15.000

Deux influences principales peuvent être observées dans notre tableau : le traitement du paysage ainsi que le chariot tiré par trois chevaux, le groupe de volailles et les oies sont des emprunts iconographiques à Jan I Brueghel (1568-1625).

D’autre part, le groupe de paysans dansant et se réjouissant devant une taverne (arrière-plan à droite), est emprunté à l’œuvre de David Teniers II (1610-1690), motif que l’on retrouve dans plusieurs de ses œuvres.


2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

218 / TABLEAUX Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

539. Ecole italienne du XVIIe s., Le repos pendant la fuite en Egypte, huile sur toile, 40,5x32 cm 800-1.200 540. Jan van Kessel (1626-1679), suiveur de, Bouquets de fleurs, suite de 3 huiles sur toile, 46x38 cm 1.500-2.000 541. Willem van Mieris (1662-1747), d’après, Cérès, huile sur panneau, monogramée, 20x15 cm 500-700

541

539

540 partiel

540 partiel

538. Adriaen Gryeff (1657-1722), Scènes de chasse, paire d’huiles sur panneau, l’une signée, 33x48,5 cm 2.000-3.000

538

542. Constantin Netscher (1668-1723), suiveur de, Femme au coffret, huile sur toile, signée Netscher et datée 1663, 28x22 cm 700-900

534

C

M

Y

X

40%


C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

Le groupe des trois figures autour de la table, probablement Vénus à l’extrême gauche, Pomone, drapée d’une étoffe rouge et Cérès accroupie portant une robe jaune, est directement emprunté à une oeuvre de Hendrick van Balen, en collaboration avec Jan I Brueghel, Bacchanale, ca 1608-16, conservée au Speed Art Museum de Louisville (Kentucky).

B

2.000-3.000

Z

543

543. Richard van Orley (1663-1732), attr. à, Cérès, Pomone, Vénus et Bacchus enfant, tempera sur papier marouflée sur toile, 24,5x30,5 cm

40%

TABLEAUX / 219

X

40%

Z

B

C


17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Volta 15 - - 07/04/2017 - Black

4 5 6 7 8 9 10


40%

Z

B

C

M

544 Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C


4

5

6

7

8

9

17-0531 - PDF_alta_pagine_affiancate - 17-0531_Cat_Plaquette_2017 - Cat 9 sedic +3 trent ACC 64x85 GP - Bianca 15 - - 07/04/2017 - Black

222 / TABLEAUX

544. Peter Paul Rubens (15771640) et Jan I Brueghel (1568-1625), entourage de, Le banquet d’Achéloos, huile sur panneau de chêne, vers 162025, 77x104 cm  40.000-60.000

Le sujet du Banquet d’Achéloos est une émanation de celui du Festin des Dieux. Ce thème, rencontrant un franc succès auprès des commanditaires de la haute société flamande du XVIIe s., fut régulièrement abordé par les plus grands artistes flamands de cette époque. Ces scènes riches et complexes requièrent tout le savoir-faire d’artistes expérimentés et sont souvent le fruit d’une collaboration entre plusieurs peintres, certains exécutant uniquement les figures, tandis que d’autres se chargent du paysage ou des animaux.

nienne par leur force et leur mouvement. D’ailleurs, une version du Banquet d’Achéloos aujourd’hui au Metropolitan Museum of Art de New York, issu du fruit de la collaboration entre Rubens et Jan Brueghel I, est la version connue la plus approchante du présent tableau : la composition, notamment l’ouverture sur fond marin côté droit, ainsi que la voûte l’arche formée par la grotte y sont très proches. En outre, coquillages, crustacés, coraux, animaux terrestres et marins font indéniablement référence aux tableaux de Jan Brueghel I.

Cette mutation du sujet vers un décor marin semble se propager en Flandres plusieurs années après la parution d’une gravure illustrée dans La métamorphose d’Ovide figurée par Jean de Tournes à Lyon en 1557 et offrira un sujet propice à nombreuses innovations picturales.

En effet, les références au maître y sont nombreuses. Parmi celles-ci, on peut évoquer le groupe de chiens presque identique au tableau Paysage boisé avec nymphes, chiens et butin de chasse (Anne T. Woollett, Ariane van Suchtelen, Rubens & Brueghel, a working friendship, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, 2006, Fig. 68, ill. p. 114) ou encore les cors de chasse en arrière plan traités à l’identique dans de nombreuses œuvres de Jan Brueghel I.

Thésée, arrêté par une crue du fleuve Achéloos, est reçu avec ses compagnons de voyage par le dieu du fleuve. Ici, la représentation se rapproche de la tradition flamande où l’hôte reçoit ses invités dans sa grotte, tous assis autour d’une table nappée de blanc et servis d’un festin porté par des nymphes dans une vaisselle luxuriante. D’après la légende, après le banquet, Thésée demande à Achéloos de lui parler des îles du fleuve habitées par les naïdes. Le dieu Achéloos est représenté au centre de la composition en homme grisonnant pointant du doigt les îles de son récit au jeune Thésée assis à sa droite. Ses compagnons les plus proches, Pirithous et Lélex, écoutent le récit avec attention. Cette œuvre de grandes dimensions, est un travail ambitieux qui est probablement le fruit d’une collaboration. Les artistes nous offrent une version fastueuse de la scène et sa beauté est liée à l’exubérance des détails ornementaux d’une minutie extrême et d’une très grande diversité, comme les coquillages tapissant le sol et les multiples variétés d’animaux perchés sur les murs de la grotte. Les figures, particulièrement expressives, y sont nombreuses et d’inspiration rubé-

Une perspective discrète et détaillée s’ouvre sur le côté gauche vers le fond de la grotte où une cuisinière épiée par un chat s’affaire en cuisine. Cette scène à part entière est probablement un choix de l’artiste inédit pour le sujet. Cette ouverture s’observe également dans une œuvre éponyme d’Adrien van Stalbemt (Vente Christie’s Londres, 11 juillet 2001, Lot. 10), toutefois de manière beaucoup moins riche en détails. Une autre version du même sujet par Stalbemt (Vente Sotheby’s Londres, 6 juillet 2006, Lot. 118), possède également des éléments comparables notamment dans la position de l’homme assis au premier plan, d’une nymphe et du personnage sortant des flots. Ces deux versions proposent néanmoins des interprétations beaucoup plus épurées aussi bien dans les décors naturels, que les objets ornementaux ou l’expressivité des figures. La scène se termine sur la droite par un triomphe marin, là aussi, une scène à part entière entre les personnages terrestres et marins offrant le meilleur de la mer pour le banquet qui se déroule.

10


23

24

25

26

27

28

29

544 dĂŠtail


X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

546. Anthonie Palamedesz (16011673), entourage de, Scène de bataille, huile sur toile, 43,4x61,5 cm 2.000-3.000

Y

3.000-5.000

M

Il s’agit d’une copie d’époque avec différences d’un tableau de Ribera aujourd’hui au Museo Soumaya de Mexico (N. Spinosa, Ribera. La obra completa, 2008, no.A118)

C

545. Jusepe de Ribera (1588-1652), d’après, Les larmes de Saint Pierre, huile sur toile, XVIIe s., dans un spectaculaire cadre en bois sculpté, 73x60 cm

B

Les lots marqués en rouge sont vendus sans prix de réserve

2.1 Format 102 © 2004 FOGRA/Heidelberger Druckmaschinen AG

224 / TABLEAUX

C

M

Y

X

40%


X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

FIN DE LA VENTE

Y

Z

B

549. Paolo Veronese (1528-1588), d’après, La famille de Darius devant Alexandre, aquarelle sur papier, XIXe s., 37x74 cm Provenance: Vente Christie’s Londres, 12 avril 2011, Lot. 217 300-500

M

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

548. Peter Paul Rubens (1577-1640), suiveur de, Portrait d’homme, huile sur toile, XVIIe s., 61x45 cm Etiquette au verso: Garver Dealer, 58 Wardour street Soho 500-700

C

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

547. Peter Paul Rubens (1577-1640), d’après, Putti chevauchant un lion, huile sur toile, 114x87 cm Note: Reprise d’un détail du tableau: L’entrevue du roi et de Marie de Médicis à Lyon, le 9 novembre 1600, aujourd’hui au Louvre 4.000-6.000

B

547

Z

TABLEAUX / 225

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

SILENT SALE - MONDAY 1ST MAY AT 7PM Over 430 lots are included in our silent sale. All lots are illustrated on our website: www.hoteldesventes.ch All bids must be submitted by 7pm on Monday 1st May

3045

3212

3232

3108

3248

3228

3055

3415

3042

3236

3064

3319

3287 3240


10

11

12

13

14

15

16

VENTE SILENCIEUSE - LUNDI 1ER MAI À 19H Plus de 430 lots se trouvent dans notre vente silencieuse. Tous les lots sont illustrés sur notre site: www.hoteldesventes.ch Les offres doivent nous parvenir avant le lundi 1er mai à 19h.

3211

3072

3277

3341

3272

3020

3215

3024

3432

3376

3418

3241 3223

3181

3089


X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Veuillez vous reporter à notre site internet pour l’extrait des conditions de vente et la marche à suivre de ce type de vente.

3390 3010 3171

3258

3194

3389

3014

Y

Ils ne peuvent être acquis qu’en laissant un ordre d’achat écrit en utilisant le formulaire se trouvant en fin de catalogue ou en le complétant en ligne sur notre site internet.

M

Les lots 3001 à 3433 ne sont pas vendus aux enchères à la criée.

C

VENTE SILENCIEUSE - LUNDI 1ER MAI À 19H

B

C

M

Y

X


10

11

12

13

14

15

HDV Hôtel des Ventes SA 51, rue Prévost-Martin | 1205 Genève Tél + 41 22 320 1177 | Fax  +41 22 320 1474 www.piguet.com | info@piguet.com

16


C

M

Y

X

CHIC SUMMER SALE

ENCHÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2017 Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X


B

C

M

Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

MONTRES | BIJOUX | MAROQUINERIE DE LUXE

Z

EXPOSITION À GENÈVE LES 16 ET 17 JUIN 2017

C

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

HAUTE HORLOGERIE ET MONTRES-BRACELETS VENTE DU 28 SEPTEMBRE 2017

Rare pendulette Patek Philippe dôme solaire, émaillée par Elisabeth Perusset Lagger, circa 1970, h. 21 cm Estimation CHF 50.000-70.000

INVITATION À CONSIGNER Pour inclure des lots dans cette vente ou pour obtenir une estimation confidentielle, veuillez contacter Nathalie Combe: ncombe@piguet.com Délai de consignation: 30 juin 2017

23


Y

X

CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

M

Y

Pour inclure des lots dans cette vente ou pour obtenir une estimation confidentielle, veuillez contacter Nathalie Combe: ncombe@piguet.com Délai de consignation: 30 juin 2017

M

INVITATION À CONSIGNER

C

Important collier Art Déco serti d’un diamant d’env. 14 ct et retenant 2 émeraudes colombiennes pesant 75 ct et 78 ct Provenance: collection Molly de Balkany Estimation CHF 60.000-80.000

B

VENTE DU 28 SEPTEMBRE 2017

Z

HAUTE JOAILLERIE

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

LIVRES ANCIENS VENTE DU 25 SEPTEMBRE 2017

VOLTAIRE. Œuvres complètes. [Kehl], Société littéraire et typographique, 1784-1789. 70 vol. in-8°, plein maroquin rouge, aux armes impériales russes Provenance: coll. Xavier et Léon Givaudan Estimation CHF 5.000-8.000

INVITATION À CONSIGNER Pour inclure des lots dans cette vente ou pour obtenir une estimation confidentielle, veuillez contacter Claire Piguet: cpiguet@piguet.com Délai de consignation: 30 juin 2017

23


10

11

12

13

14

15

ART D’ORIENT ET D’EXTRÊME-ORIENT VENTE DU 27 SEPTEMBRE 2017

Rare sphère planétaire en bronze (Orrery sphere), Est de l’Asie, prob. du XVIIe s., h. 64 cm Provenance: coll. Xavier et Léon Givaudan, acquis avant 1936, puis par héritage Estimation CHF 40.000-60.000

INVITATION À CONSIGNER Pour inclure des lots dans cette vente ou pour obtenir une estimation confidentielle, veuillez contacter Vincent Krenz: vkrenz@piguet.com et Christina Robinson: crobinson@piguet.com Délai de consignation: 30 juin 2017

16


M

Y

@ J. Straesslé

C

LA VILLA AIGUE MARINE EST À VENDRE X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X


Photos: André Longchamp, Erik Nicolas, Willian Pelissari Mise en pages: Gérald Rochat, Toni Cenko

PIGUET® ET HOTEL DES VENTES® sont des marques de HDV Hôtel des Ventes S.A. © 2017

Geneva

TAXI

Parking du Stade des Abériaux

TAXI : Nyon - Villa Aigue Marine env. CHF: 15.-

DEPUIS LAUSANNE: direction Genève, sortie GLAND Rejoindre la route du lac puis suivre la route de Lausanne jusqu’au n°133

AUTOROUTE / HIGHWAY : DEPUIS GENÈVE : direction Lausanne, sortie NYON Rejoindre la route du lac puis suivre la route de Lausanne jusqu’au n°133

BUS: Bus 811 départ de Nyon Gare CFF direction GLAND (durée 4 min.) Départ toutes les heures au 20’ (10h20, 11h20, etc.) Bus 811 départ de Gland Gare CFF direction COPPET (durée 10 min.) Départ toutes les heures au 55’ (10h55, 11h55, etc.)

TRAIN : Gare de Nyon ou Gare de Gland Puis bus ligne 811 jusqu’à l’arrêt Sadex juste en face de la Villa Aigue Marine

ON NE PEUT PAS SE GARER DANS LA PROPRIÉTÉ : Suivre les indications de parking sur place

Route Suisse

GLAND

14

Genève

LA

5 min

10 min

Villa Aigue Marine 133 Route de Lausanne 1197 Prangins

Route de Lausanne

BUS 811 Arrêt Sadex

SORTIE GLAND

Lausanne

13

Villa Aigue Marine (Prangins)

10 min

15min

Lausanne

Parking Nyon Lac

Parking Perdtemps

Parking du Musée National

Genève

12

LEMAN C A L KE GENEVA

NYON

Gland / Lausanne

11

Route de Genève

SORTIE NYON

Genève

Av. du Mont-Blanc

10 15 16


C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

Misez en-ligne via notre partenaire Invaluable.com

1. Créez un compte personnel sur Invaluable.com 2. Enregistrez-vous à l’avance pour la vente à laquelle vous souhaitez participer 3. Connectez-vous à votre compte Invaluable.com le jour de la vente 4. Placez vos mises lorsque votre lot passe à l’écran

B

LiveBidding

HTTP://LIVE.PIGUET.COM

Z

PIGUET.COM

X

Les résultats de la vente en direct !

Y

Le catalogue en ligne

M

LE LIVE

C

LE SITE

B

C

M

Y

X


CMY

Z6

B6

C6

M6

Y6

X6

Z

B

C

M

Y

X

40%

Z

B

C

M

Y

X

Z

B

C

M

Y

X

40%

B

C

La participation à la vente implique l’acceptation inconditionnelle des conditions de vente de HDV Hôtel des Ventes SA imprimées dans le catalogue et disponibles sur internet. Le payement est dû immédiatement après la vente. Aucune réclamation ne sera admise sur l’authenticité ou l’état des lots. Plus de détails sur http://www.piguet.com/fr/conditions-ventes

Prénom:

Nom:

Adresse: Code postal: Ville:

Pays:

Téléphone Privé/Professionnel:

Mobile:

e-mail:

Fax:

Veuillez m’envoyer les factures par e-mail jusqu’à nouvel ordre (merci de cocher cette case)

J’ai lu et compris les conditions de vente et les accepte intégralement.

Lieu, date:

Signature:

Bernard Piguet, commissaire-priseur Me André Tronchet, huissier judiciaire For juridique: Genève CHE-112.797.222 TVA

_

X

(hors commission et TVA)

Y

Montant maximum en CHF

Description du lot

M

Lot N°

C

Tout ordre doit être reçu au plus tard 48 heures avant le début de la vente.

Pour la vente silencieuse, les offres doivent nous parvenir avant le lundi 19h00 de la semaine des ventes.

B

info@piguet.com www.piguet.com

Z

ORDRE D’ACHAT

HDV Hôtel des Ventes SA Rue Prévost-Martin 51 1205 Genève – Suisse Tél.: +41 22 320 11 77 Fax: +41 22 320 14 74

M

Y

Prinect/FOGRA 6 Dipco 2.1 Format


17

18

19

20

21

22

23

GRANDS VINS VENTE EN DÉCEMBRE 2017 12

Château Margaux 1983 premier grand cru classé, 12 bouteilles Vendu CHF 5’470 le 14 mars 2017

INVITATION À CONSIGNER Pour inclure des lots dans cette vente ou pour obtenir une estimation confidentielle, veuillez contacter Anaïs Vital Durand: avital@piguet.com Délai de consignation: 1er octobre 2017


357 dĂŠtail

17-0531_COVER_deBMai2017_v2.indd 2

07/04/17 11:35


MOLLY DE BALKANY | 6 MAI 2017 | PRANGINS

Collection Molly de Balkany 6 mai 2017 17-0531_COVER_deBMai2017_v2.indd 1

07/04/17 11:35

Piguet - 6 mai - Collection Molly de Balkany