Page 1

CLUB INFOS

Mensuel d’information de l’Hôtel Club du Lac Tanganyika - n° 2 août 2012

SAUVER LE LAC TANGANYIKA ET SES PLAGES !!!

Léon

ce N gab o

rime

ur :

FES TICA B

Carbonara

En p

son Spaghetti

2012

Le secret du Chef :

Chaussée d’Uvira Bujumbura BP 6573 (BU) phone +257 22250220 / 221 fax +257 22250219

info@hotelclubdulac.com www.hotelclubdulac.com


OFFRE SPECIALE ABONNEMENT SUR LES WEEKENDS

AVEC UN ABONNEMENT DE 10 WEEKENDS: Une chambre avec demie pension pour le weekend à partir de USD 1,150.00 pour les 10 weekends Une chambre avec pension complète pour un long weekend à partir de USD 2100.00 pour les 10 longs weekends Une chambre pour un seul weekend à USD 135.00 L’abonnement inclut toutes les facilités et loisir qu’offre l’hôtel. Pour une chambre réservée le vendredi après 14,00 h jusqu’à samedi à 12,00 h, l’abonnement comprend: le diner, le concert du vendredi soir, accès à la discothèque, petit déjeuner le samedi matin. Pour une chambre réservée le samedi après 14,00 h jusqu’à dimanche à 12,00 h, l’abonnement comprend: le diner avec musique du samedi soir, petit déjeuner du dimanche matin, Pour une chambre réservée le vendredi après 14,00 h jusqu’à dimanche à 12,00 h, l’abonnement comprend: le diner et le concert du vendredi soir, l’accès à la discothèque le vendredi, petit déjeuner, déjeuner et diner avec musique du samedi soir au petit déjeuner de dimanche. Les facilités de l’hôtel comprennent l’accès à la piscine, au terrains de tennis, à la salle de sport, à la plage, à la sauna et au Wi¿ durant le séjour. L’abonnement a une validité de 12 mois, pendant cette période les 10 weekend doivent être utilisés pour n’importe quel weekend de l’année. L’abonnement n’est pas nominatif, et pourra être cédé partiellement ou totalement à des tierces personnes. La reservation doit être faite à partir de 10 jours avant la date d’arrivée et sera con¿rmée selon sa disponibilité.

Pour plus d’informations, contacter le bureau marketing et commercial: marketing@hotelclubdulac.com

2


Editorial L’hôtel Club du Lac Tanganyika a eu l’honneur d’être désigné « Village du Festicab ». Une semaine riche et diversifiée de films venus des 4 coins du monde. Dans ce numéro, info Club a rencontré le Président du Festicab, Ngabo Léonce, un homme exceptionnel qui croit au rêve, qui a la volonté de porter encore plus loin le cinéma burundais. Le secteur touristique, élu comme prioritaire dans l’économie burundaise cette année 2012. Véritable attraction pour les capitaux, le tourisme burundais a plus d’une chose à offrir aux masses qui sillonnent le monde à la recherche du calme et tranquillité. Pour Ing. Alfredo frojo, une nécessité s’impose : sauver le Lac Tanganyika et ses plages. Vous êtes à la recherche d’un hôtel de confiance ? Dans Club Info, un témoignage émouvant de Fabien, un client qui a logé à l’hôtel club du lac Tanganyika. Retrouver une somme de 2200euros laissé dans un coffre ouvert d’une chambre d’hôtel, est chose rare, même dans les plus grands hôtels. Bienvenu, dans cet hôtel au bord du lac ! Dans un cadre idyllique, embrassez la vue spectaculaire des montagnes du Congo et profitez du confort, de l’élégance et de la qualité de services que vous offrent notre hôtel et notre staff bien choisi. Des programmes variée et musique et innovations, tellement de choses à découvrir

Sommaire Du 15 au 22 juin 2012, le Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi (FESTICAB) a offert aux publics du Burundi une programmation très riche et diversifiée de films venus des quatre coins du monde p. 4 She was in our hotel: As an audiovisual expert, Rachel Gandin Mark calls upon a traveller to give her eyewitness account about Bujumbura athmosphere p. 7 Ceux qui exploitent les côtes du Lac Tanganyika, en détruisant le paysage, un jour le regretteront, quand ils se retrouveront avec un bien qui, une fois perdu sa beauté, n’aura aucune valeur. Sauvons le Lac Tanganyika, dit l’ing. Alfredo Frojo p.8 Avec notre Chef, découvrez le secret de «son» spaghetti carbonara

p.11

Un staff exceptionnel, une honnêteté même dans les plus grands hôtels. Interview de Mme Solange, qui trouve 2200 euros et les remet au client p. 12 Quality accomodations & services, in a luxury case. A wide set of choices and programs being offered to the Hôtel Club du Lac Tanganyika cherished customers p. 18

L’Hotel Club du Lac Tanganyika est aussi accesible sur les médias sociaux : Site : www.hotelclubdulac.com http://www.facebook.com/hotelclubdulac http://www.youtube.com/hotelclubdulac

Editeur responsable : ing. Alfredo Frojo Rédaction : Gladys Ingabire Conception graphique et mise en page : Soma éditions s.a. Impression : Imobu Tirage : 2000 ex.

3


Leonce NGABO, Président du Festicab, il est celui sans qui le FESTICAB n’aurait pas eu lieu. Mais qui est NGABO ? Considéré une valeur sûre du cinéma burundais, Ngabo Léonce remporte en 1993, le prix du meilleur premier film de fiction au FESPACO et le grand prix aux Vues d’Afrique de Montréal avec le premier long métrage burundais «Gito, l’ingrat». Licencié de l’Université des Sciences et de la technologie d’Alger , enseignant de Chimie et Physique, son Coeur d’artiste, et chanteur, comédien et réalisateur l’emporte et il aura marqué le cinéma burundais. Ayant collaborateur à des projets cinématographiques de portée international, Il est fondateur de l’ABCIS (Association Burundaise des créateurs d’Images et de Son) qui est l’association initiateur du Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi (FESTICAB). Dans ce 2ème numéro de Club info, il nous parle de tous les contours du FESTICAB, qui se déroule du 15 au 22 juin 2012. Certainement un des évènements qui pour l’été aura offert aux publics du Burundi une programmation très riche et diversifiée de films venus des quatre coins du monde.

Parlez-nous de la compétition au sein du festival Comme chaque année, la compétition était subdivisée en deux catégories : Compétition nationale avec 7 couts métrages et 7 documentaires Compétition internationale avec 10 longs métrages, 12 courts métrages et19 documentaires. Chaque catégorie de ces compétitions avait un jury international, composé de professionnels du 7ème art, venus de différents pays africains et européens. Outre ces films en compétitions, 43 films ont été programmés pour leur valeur historique, technique et artistique. C’est-à-dire presque 98 films au total ! Cette année, les publics rendus aux 7 salles du pays sont évalués à près de 16.000 sur 8 jours. Quel a été l’apport du FESTICAB pour les jeunes burundais ? jeunes afin de renforcer leurs capacités en vue de leur permettre plus tard de réaliser des œuvres de qualité technique et artistique. Il s’agissait de : Un atelier American Film Showcase animé sur trois jours par des professionnels américains, avec la collaboration de l’Ambassade des Etats-Unis

Dans quel contexte la 4ème édition du FESTICAB 2012 a- Un atelier spécial, baptisé KINO, animé par Christopher Redt-il été organisé, Y-a-t-il des avancements par rapport aux mond, un professionnel canadien du Burundi Film Center (BFC) éditions précédentes? Sous le Haut Patronage du Ministère de la Jeunesse, des Un atelier de formation des journalistes et animateurs cultuSports et de la Culture, le festival a eu comme marraine rels, grâce à la présence de Claire Diao, une journaliste francette année, la comédienne burkinabé, Aminata Diallo Glez, co-burkinabé résidant en France. plus connue par son nom d’actrice KHADI JOLIE ! La particularité de la 4ème édition consiste au fait que la manifestation a été organisée dans le contexte du cinquantenaire d’indépendance du Burundi. Les cinéphiles ont eu l’heureuse occasion de voir quelques films d’archives de l’époque coloniale, tels que BIZIMANA, HAUTES TERRES D’AFRIQUE, BURUNDI 1850-1962. Dans ce cadre, une conférence a été animée sous le titre « Cinéma et colonisation »!

Organiser un tel évènement nécessite beaucoup de moyens, comment, comment vous y êtes vous pris ? Organiser un festival ne relève que du seul rêve ou de l’unique volonté de le faire. Il faut des soutiens concrets. C’est une occasion pour nous de remercier sincèrement tous nos partenaires politiques et bailleurs, auxquels nous attribuons tout le succès du FESTICAB 2012.

Il s’agit notamment Comment étaient organisées les activités du FESTICAB ? Au niveau institutionnel : En plus des salles situées à Bujumbura dont le Centre Du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture Jeunes Kamenge, l’Institut Français du Burundi, la Salle du CELAB à l’Université du Burundi et le Club du Lac Tanga- Du Programme des Nations Unies pour le Développement nyika, le festival a décentralisé ses activités à l’intérieur du PNUD pays, notamment l’Alliance Française de Gitega, l’Université De la Coopération française, via l’Ambassade de France au de NGOZI et le Cinéma des Anges de Ruyigi. Burundi 4


5


De la Coopération américaine, via l’Ambassade des Etats- BANCOBU ; de InterBank Burundi IBB ; du groupe Ladak ; de la Régie Nationale des Postes ; de SODETRA unis au Burundi De la Coopération belge, via l’Ambassade de Belgique au Au niveau des médias Burundi et Wallonie Bruxelles Internationale La RTNB ; Télé Renaissance ; Télé et Radio Salama ; HeriDe la Coopération Suisse, via le Bureau de Coopération tage TV ; Isanganiro FM ; Bonesha FM ; Rema FM ; RPA ; suisse au Burundi Radio culture ; CCIB ; IWACU De l’Institut Français, Cinémathèque Afrique

Un détail exceptionnel pour cette 4ème édition ?

De Canal France international

La soirée inaugurale et la soirée de clôture ont été organisées à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika, sur l’espace de la Au niveau de sponsors privés plage dans une ambiance festive exceptionnelle, unique en De la BRARUDI ; de l’Hôtel Club du Lac Tanganyika ; de son genre, devant près de 450 personnes ! la Compagnie de téléphonie mobile LEO ; de la Banque de Crédit de Bujumbura BCB ; de la Société d’Assurance du Et au grand plaisir de nos invités nationaux et internatioBurundi SOCABU ; de la Banque Commerciale du Burundi naux, le groupe des Tambourinaires, RUKINZO LEGACY a pu rythmer la remise des prix et des trophées

Justement à qui ont été discernés les trophées ? Dans Catégorie Internationale : Rungano Nyoni

talent caché » et « Le prix de la vengeance » Trophée Ingoma 2012 du meilleur Mention spéciale à « Djoûu » de Djamil Prix de la meilleure interprétation Long-métrage de fiction: The first Beloucif Grader de Justin Chadwick Mention spéciale à « Songe au rêve » masculine : Hussein Butoyi Trophée du meilleur réalisateur : Kivu de Nadine Otsobogo Ruhorahoza pour « Matière grise » Trophée du meilleur Documentaire : Trophée de la meilleure interprétation « Justice for sale » d’Ilse et Femke Van masculine : Célestin Gakwaya dans Velzen « Ubugaragwa » Mention spéciale à « Etranger chez Mention spéciale d’interprétation : Elie soi » de Queen Belle Monique NyeLucas Moussoko dans « Le secret de niteka et Eloge Kaneza l’enfant fourmi »

Dans la catégorie Nationale :

Trophée de la meilleure interprétation Trophée du meilleur Court-métrage : féminine : Audrey Dana dans « Le Nitwa Rehema de Joseph Ndayisenga secret de l’enfant fourmi » Mention spéciale à : « Pourquoi Mention spéciale d’interprétation : Soumoi ? » de Vénuste Maronko fia Issami dans « Sur la planche » Prix de la meilleure interprétation Trophée du meilleur court-métrage féminine : Bélise Ndayizeye dans « Le de fiction: « Mwansa the great » de

6

Trophée du meilleur Documentaire : « Suzanne » d’Evrard Niyomwungere Mention spéciale à « Nyaba Express » de Joseph Ndayisenga Prix CFI : « Etranger chez soi » de Queen Belle Monique Nyeniteka et Eloge Kaneza Prix de la meilleure image : « L’artiste Burundais » de Christian Elvis Sinzinkayo Prix du meilleur son : « Suzanne » d’Evrard Niyomwungere Prix du meilleur montage : « L’artiste Burundais » de Christian Elvis Sinzinkayo.


She was in our hotel Rachel Gandin Mark, was in Bujumbura invited by the “FESTICAB” as an audiovisual cinema expert. She stayed in Hotel Club du Lac Tanganyika for one week. She was amazed by the environment and wanted to share her emotion on her blog (http://letsstayhere.blogspot.com). I had the great pleasure of traveling to Bujumbura, Burundi for work last week. I’m embarrassed to admit that when I was told I’d be traveling to Burundi, I had to look it up on a map. Now I know that Burundi is a small East African country bordered to the east by Tanzania and to the west by the Democratic Republic of Congo. It is most closely connected to its northern neighbor, Rwanda, with which it has a shared history of Belgian colonialism and a brutal civil war between Hutus and Tutsis. In Burundi, I expected to find poverty and corruption, which indeed is very present, but what I did not expect to find was a stylish hotel sitting on the lovely coast of Lake Tanganyika. (Watch out for hippos!) Bujumbura has a very small community of foreigners and while there I met the owner of Hotel Club du Lac, Alfredo Frojo, at a reception at the home of the American Embassy’s Charge D’Affairs. (I may not get invited to important parties in Los Angeles, but I do in Burundi!) Alfredo, a chic Napolitano, told me that he bought the hotel in 1993, a few months before the start of the civil war. The hotel was shut down and did not open again for more than 10 years. I don’t know when the hotel was originally built, but there are such fantastic 1960’s details that I’ll assume it was during that decade. I’m obsessed with the font/graphics and odd architectural elements and would love to know more if anyone can find it. This hotel is a perfect example of my favorite design category what I like to call Mid-Century Colonial Modern, which the French, Belgians, Spanish, Portuguese and British did a great deal of around the world when they weren’t busy exploiting resources and fomenting ethnic conflict.»

ZENITH est un professionnel dans la lutte contre les insectes (mouches, moustiques, cafards, ...), les rongeurs (rats, serpents, ...) et d'autres ravageurs (les punaises de lit, puces, ...) à l'intérieur et à l'extérieur des maisons résidentielles et des locaux commerciaux ( Hôtels, restaurants, hôpitaux, bureaux, dépots,...). De plus, nos services comprennent la désinsectisation et la fumigation des stocks de produits alimentaires, l'installation des appâts des rongeurs tels que les rats avec un personnel qualifié (spécialistes certifiés) qui travaillent dans le respect des normes internationales en matière de santé publique et environnementale Notre service combine produits etéquipements certifiés par l’OMS produisant un maximum d'efficacité.

Pour toute information, n’hésitez pas à nous contactez au

Nyanz Lac, B.P. 2107 Bujumbura - burundi Q. Asiatique, Avenue Nyanza zenith.sprl@gmail.co zenith.sprl@gmail.com 22 27 68 68 78 73 73 37 7


SAUVER LE LAC TANGANYIKA ET SES PLAGES !!! Le Gouvernement du Burundi avec courage et prévoyance a élu le secteur touristique comme prioritaire de l’économie burundaise. Mais pourquoi le tourisme ? Et quelles sont les points faibles de l’offre burundaise par rapport aux autres destinations touristiques ? Et quelles sont les points forts ? L’industrie touristique est une grande attraction de capitaux et un générateur formidable d’emploies, en plus il est permis les secteurs économiques les plus « démocratiques ». Quand on parle de tourisme, on se réfère essentiellement au tourisme de vacances, à celui d’affaires et au tourisme de congrès. Il y a quelques années qu’à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika le PNUD a présenté une des premières études sur les avantages qui dérivent de l’industrie touristique. Parmi plusieurs de données, toutes très intéressantes, il y a eu quelques unes que j’ai voudrais souligner :

Mais qu’est on peut améliorer au Burundi parce que le tourisme puisse bien se développer ? On commence à analyser l’offre touristique destiné aux vacances, le fameux tourisme de loisir.

Là on doit tout faire, le tourisme de loisir n’a jamais abouti au Burundi. Mais ça peut aussi être un point de force. Les grandes masses de touristes qui sillonnent le monde ne 1 – Un touriste qui séjourne au Burundi va à générer deux connaissent pas le Burundi, il est une toute nouvelle destiplaces d’emploie pour une année pour chaque 5 jours de nation. Donc à découvrir. séjour. Donc s’ils arrivent au Burundi 10.000 touristes par an et chacun y reste pour 10 jours, leur séjour va générer Le Burundi est aussi le pays parmi ceux les moins développés au monde. Cela peut aussi être un autre point de force, 40.000 places d’emploie par ans ! Pas mal ! mais on doit savoir bien jouer avec. En effet le pays offre 2 – Pour chaque emploie direct dans un hôtel, vont se for- encore aux visiteurs son aspect authentique, et un paysage mer encore entre les 3 et 5 d’emploies indirects (ce sont les plus ou moins intact qui n’est pas encore détruit par des services connexes). Ainsi, l’Hôtel Club du Lac Tanganyika, oeuvres inutiles. qui a 220 employés directs, génère autour de son entreprise entre les 660 et les 1100 d’emploies ! Donc en total entre les Je voudrais analyser un des points forts, à mon avis le plus fort, de l’offre touristique burundaise: le Lac Tanganyika. 880 et les 1330 emploies! C’est beaucoup. Presque tous les secteurs économiques bénéficient du Il y a beaucoup de polémiques sur le choix de construire au développement de l’industrie touristique. On pense surtout bord du Lac Tanganyika, et sur le fait même que la législaà l’agriculture, la pêche, l’élevage et l’industrie alimentaire tion actuelle n’est pas respectée comme il faut. Jouir d’un connexe, mais aussi, l’industrie des constructions et de la bien, comme la plage par exemple, ne signifie pas la démaintenance, les services (banques, assurances, compa- truire et la transformer. Si un paysage est considéré comme gnie téléphoniques, transports, agences voyages etc.) et patrimoine « spécial », ce patrimoine doit être préservé. les fournisseurs d’énergie, les professions libéraux et les Son altération détruit sa valeur, et ne peut plus donc être un artisans, les artistes et le secteur culturel ; la liste est très atout mais un point de faiblesse : ça sera indiqué comme un exemple de destruction d’un patrimoine commun, qui longue appartient à tout le monde, qu’ils soient burundais ou non. On en déduit que le développement du tourisme touche presque tous les secteurs économiques d’un pays. C’est Ceux qui exploitent les côtes du Lac Tanganyika, en détruicomme jouer avec toutes les touches d’un clavier d’un sant le paysage, un jour le regretteront, quand ils se retrouveront avec un bien qui, une fois perdu sa beauté, n’aura piano … aucune valeur.

8


Il y a un grand philosophe français –Thierry Paquot - qui dans son livre « l’éloge du luxe », parle du luxe à nos jours. Pour Paquot, « le luxe c’est l’espace, le temps et le silence ». Idée très différente de la conception selon laquelle, le luxe se résume dans les belles voitures, montres de grande marque ainsi qu’autres parures extérieures signe du faux développement occidental destinée d’ailleurs à une classe limitée de riches qui laissent la grande masse complètement en dehors. Ces faux symboles amènent au stress, aux maladies - avant inconnues - et au suicide intellectuel et moral, autre, quelque fois, physique.

Une plage polluée n’est pas, à mon avis, un choix gagnant. Réduire « l’espace » (en construisant dans le désordre des bâtiments sur la plage où dans ses environs), rompre « le silence » (avec discothèques en plein air et tapages inutiles et grossiers), nier « le temps » (heureusement il n’y a pas encore ce danger au Burundi). Faire tout ça signifie priver « le luxe » qui peut être offert aux burundais et aux visiteurs du pays, signifie nier le développement du secteur touristique. Le beau c’est l’harmonie, l’élégance c’est le goût de l’essentiel …

Au Burundi il y a encore heureusement la possibilité de Le reste ce sera pour le prochain numéro de septembre. vivre dans ce luxe (l’espace, le temps et le silence). On doit Merci pour votre attention. bien le promouvoir, l’offrir et le vendre aux touristes. C’est certainement ça qu’ils cherchent : des endroits reposants différents du chaos dans lequel ils sont contraints à vivre Alfredo Frojo pendant toute l’année.

9


LOCATIONS LONGS SEJOURS r A p p a r t e m e n t s r S é j o u r s r P e t i t e

d e

de

une

u n

c u i s i n e

à

trois

m o i s e n

chambres

e t

p l u s

o p t i o n

r A c c è s a u x f a c i l i t é s & infrastructures de l’Hôtel

U n e f o r m u l e unique à partir de USD 2.200 par mois

T I M E SHARING

r0CUFOF[VOBQQBSUFNFOU dédiée pour une ou plusieurs semaines par an, pendant durée de 5 ans et plus à un prix presque offert; r1SPàUF[EFWPUSFBQQBSUFNFOU à n ’ i m p o r t e q u e l l e p é r i o d e rAccès aux facilités & infrastructures de l’Hôtel

Une formule unique à partir de U S D 4 8 0 c h a q u e s e m a i n e RESERVATIONS OUVERTES Pour tout renseignement: bureau marketing&communication marketing@hotelclubdulac.com tel. +257 22250220 / 21 / 22 www.hotelclubdulac.com fax +257 22250219

Hôtel Club du Lac Tanganyika - Chaussée d’UviraBujumbura BP 6573 (BU)


Recette : Spaghetti Carbonara Ingrèdients 200 g de Pâtes alimentaires 2 oeufs 3 dl crème 1 Oignon 1/4 de botte de Ciboulette 60 g de Parmesan 120 g de Dés de lard et (ou) de jambon. Préparation Faire revenir les oignons avec le lard. Y incorporer le jambon, puis la crème. Ajouter le parmezan ainsi que 2 oeufs battus. Salez et poivrez. Faire cuire les pâtes séparément. Lorsque celles-ci sont cuites, les mélanger à la sauce et incorporer à la fin la ciboulette ciselée. Ajouter à volonté du parmesan au moment de servir. Peut également être préparé avec un émincé de veau à la place du jambon. Bon appétit !

.

11


Elle a trouvé 2200 euros laissés par un client et les lui a remis.

Notre interview du mois : Solange Irakoze « Excellent hôtel et un grand merci à Solange Irakoze la Gouvernante » Ecrit un client sur le site des voyageurs www.tripadvisor.com. Elle a trouvé 2200 euros laissés par un client et les lui a remis. Ici, Solange nous fait partager son quotidien, mais surtout rassure que la sécurité des biens des clients qui viennent à l’hôtel est totale. Club Infos : Arrive t-il que les clients laissent des objets de valeur dans les chambres ? Si oui, que faites-vous ? Solange :Oui,il arrive que les clients laissent leurs affaires dans les chambres qu’ils ont louées. Et dans ces cas, nous le signalons à la réception qui garde les contacts des clients pour que le client puisse être averti qu’il peut récupérer ses affaires Club Infos : Dites – nous sur quelle fréquence cela arrive t-il ? Solange :Ce n’est pas très souvent mais ces cas arrivent. Des fois avec ceux qui font des longs séjours et qui ont beaucoup de bagages avec eux. Et d’autres par oubli, suivant des facteurs que nous ignorons

“Excellent hôtel et un grand merci à Solange IRAKOZE la Gouvernante” Fabien Nordmann, important éditeur français, vient loger à l’hôtel Club du Lac Tanganyika du 29 juin au 3 juillet. En partant pour l’aéroport, il oublie 2200 euros dans le coffre, qui lui seront rendus quelques jours plus tard. Il a voulu témoigner en publiant son commentaire sur le site des voyageurs www.tripadvisor.com . Avis écrit le 9 juillet 2012 Je dois raconter cette anecdote très rare, même dans les hôtels Suisse. Et je suis au Burundi! En retard pour prendre un avion vers 14H30, je pars rapidement de ma chambre et j’oublie une enveloppe avec 2200 euros en espèces au fond du coffre. Le soir arrivant à Addis Ababa, je vérifie mes affaires et m’aperçois de mon oubli. J’avertis le directeur de l’hôtel mais la chambre est déjà prise par quelqu’un qui apparemment n’avait pas besoin du coffre. Le lendemain matin, lorsque le client sort de sa chambre, il envoie la Gouvernante qui trouve l’enveloppe au fond du coffre ....et ramène l’enveloppe intacte. 2200 euros, c’est 4 millions de Francs Bujumburais, c’est au moins 2 ou plus années de salaire pour cette dame dont je veux saluer ici l’honnêteté devant tout les gens qui liront ce message sur Tripadvisor. Il n’y a pas que la qualité d’un hôtel qu’il faut saluer, il y aussi des faits remarquables comme celui ci. D’ailleurs, la gentillesse exceptionnelle du personnel se ressent à tout instant. Surtout lors du petit déjeuner. C’était le cinquantenaire du pays et l’hôtel était plein de personnalités. J’ai vu le ministre du commerce du Kenya demander à serrer la main du chef lui aussi Kenyan...Je voulais faire part de ce fait vraiment exceptionnel et recommander chaudement cet hôtel, avec une magnifique piscine et le sable du lac à 2 mètres de la salle à manger. Bravo .... Et merci encore à Solange IRAKOZE la Gouvernante honnête.

12


Club Infos : Récemment un client de l’hôtel a laissé une somme importante (2200 euros). Vous l’avez récupéré et remis au client. Comment cela est-il arrivé ? Solange :Un de nos clients a oublié une enveloppe dans sa chambre. Il pensait l’avoir laissé dans un des magazines qui se trouve dans les chambres. Il a informé l’A.D.G de l’hôtel de son oubli. Et celui-ci m’a immédiatement appelé pour me demander si une enveloppe avait été trouvée dans la 419, chambre qu’occupait notre client. J’ai répondu qu’aucune enveloppe n’avait été trouvée, et vu qu’il était 22h du soir, et que la chambre était occupée par une autre personne qui partait le lendemain matin. Je lui ai dit que je vérifierai le lendemain. Le lendemain, je suis allée vérifier et il n’y avait aucune enveloppe dans les magazines de la chambre. Et là, j’ai cru qu’il n’y avait aucun espoir de retrouver cette enveloppe. J’ai eu l’idée de regarder dans le coffre fort sans vraiment croire que j’allais trouver quelque chose. Et c’est là que j’ai trouvé l’enveloppe intacte. Heureusement le client qui avait occupé la chambre, n’avait pas eu besoin d’utiliser le coffre. J’ai remis l’enveloppe à la direction, qui a retourné l’argent à notre client Club Infos : N’avez-vous pas été tenté de garder silence après avoir trouvé l’enveloppe dans le coffre ? Solange :Non, du tout. Ce n’était pas la 1ere fois que notre service trouve de l’argent laissé par un client. Et à chaque fois que cela est arrivé, nous l’avons toujours remis .Cette idée ne m’est pas passée par la tête Club Infos : Quel message donnezvous aux clients qui peuvent douter de la sécurité de leurs biens quand ils viennent à l’hôtel Club du Lac Tanganyika ? Solange :Qu’ils sont les bienvenus à l’hôtel Club du Lac Tanganyika. Et surtout qu’ils soient rassurés que la sécurité de leurs biens est totale. Club Infos : Merci Solange

13


14


. . . s

e c n

a c a

bi

v e c n a

Am

Night Club ouvert, avec au programme de la vraie et pure musique africaine, old school et contemporaine: burundaise, congolaise, est-africaine, sud africaine, kwaito, nigériane, et bien plus encore… UNE SEULE ADRESSE: LE CAVALIERO NIGHT CLUB de l’Hôtel Club du Lac Tanganyika, le seul endroit où il faut être ! Ouvert tous les vendredis ! 15


CD de Natacha en vente à la réception de l’hôtel à USD 10.00 ou à 13.000Fbu

Pour agrémenter et diversifier les soirées de sa clientèle, l’hôtel propose des animations musicales spéciales et variées avec

NATACHA et le CLUB BAND

Au programme durant toute la semaine : Les mercredis et les samedis : une musique instrumentale dans les paillottes de la plage de 19h30 à 23h00 Les dimanches de 16h30 à 20h00 : concert live de Natacha et le Club band dans la Tenso Les vendredis de 19h30 à 23h00 : concert live avec Natacha et le Club Band dans nos salles « Le Manguier » et « le Cocotier ». Natacha et le Club Band sont aussi disponibles pour animer vos diner et cocktails que vous organisez à l’hôtel Club du Lac Tanganyika. Pour réserver une table ou toute information autre information adressez-vous au : marketing@hotelclubdulac.com ou Appelez au +257 22 22 25 02 20/21 ou +257 79 195 000. 16


17


Customer Service: Always listening to its customers, the hotel has a range of facilities and services to make feel at ease its clients. The hotel provides free shuttle for the airport (arrivals and departures) and regular shuttle of Hotel-downtown and vice versa at different times of the day. Departure from 8h00 the Hotel

9h00

10h00

11h45

14h00

15h00

17h00

18h30

20h15

Departure from 8h30 town

9h30

10h30

12h15

14h30

15h30

17h30

19h00

20h45

Safety place for work... WIFI Internet connection is provided in all the areas of the hotel. In addition, the hotel has generators with automatic start to help offset the frequent electricity cuts. The equipment includes a stabilizer connected to all current sources to regulate the high electrical voltage.

Musical entertainment: Every Friday night, the restaurant is open in an elegant environment where NATASHA and the CLUB BAND will brighten your dinner with a live concert from 20:00 to 23:00. After the dinner, get ready to dance till morning in the “Cavaliero night Club” open every friday After the concert. Throughout the week, soft music will accompany your dinner in the huts by the beach on every Wednesday and Saturday nights from 20:00. For a happy end of the week, NATASHA and the Club Band give a live concert every Sunday from 16:00 to 20:00 in the «Tenso» by the beach

19


Hotel accomodations & services Hotel Club du Lac Tanganyika is in a wide park that ends up on a marvellous beach on the banks of the Lake Tanganyika, offers guest a luxurious and relaxing accommodation in an intimate environment, only 5 km from the city centre and the airport. Noted as the most beautiful resort of Tanganyika Lake shores, It is a 4 star hotel, that offers a wide varieties of good quality services

Conference rooms: The hotel offers the opportunity to organize international congresses. Conference rooms are fully equipped with a system sound system, LCD projector and translation equipment for a capacity ranging from 20 to 200 people. The “Tenso Structurre” a covered outdoor space can accommodate up to 500 people. In addition, the hotel organizes different types of events (wedding, dinner, cocktail, ...) in open spaces or on the beach for a number of up to 1000 persons.

Relaxation center: Two swimming pools includes a separate pool for childrenand an olympic large size swimming pool, sauna, a fully equipped Fitness room, a tennis court, Beach volleyball field, a playground for children and open access to a clean beach

Bars: In a relaxed atmosphere, the hotel has several bars where you can discuss calmly Do you like Italian wine, French wine or Chile? Meet at the “Grillade Restaurant”, At “Pizza et caffè” for Fruits juice, or sit quietly in lounge bar for a pleasant evening listening music.

18


20

Club Infos 08/2012  

hotel_club_lac_tanganyika