Page 1

Commune de Miquelon-Langlade

Le journal municipal n°166 Mars-Avril 2013 - Gratuit

La coopération régionale p.3

L’actualité du futsal p.4

« Tout bascule ! », un véritable succès p.8-9


Sommaire

En bref > 4 - 6 > La coopération régionale > Tournoi de Miquelon > Journée futsal > Vous avez dit « ferry » ! > Communiqué : chauffage au bois > « La petite séduction », bientôt chez nous ! > Philatélie > Analyses de l’eau potable > Problèmes de chauffage au collège

Actualité > 7 - 13 > « Tout bascule ! », un véritable succès > Pêche sportive 2013, prêt pour l’ouverture ? > L’action sociale : Budget 2013 > Travaux urgents au Trou Cinq Piles > L’action sociale et familiale pour les 0-6 ans > « Les œufs surprises » par les élèves des Quatre Temps

Mais encore > 14 A lire > 15 2

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


L’Edito

Le mot du Maire :

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade

La coopération régionale

Directeur de la Publication Stéphane Coste

Mardi 9 avril, le Maire a accueilli à Miquelon le comité administratif de la 15ème commission mixte de coopération régionale.

Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel

© Alain Orsiny

Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel

C’est le décret n° 95-1032 du 18 septembre 1995, signé à Paris le 02 décembre 1994 par Edouard Balladur et Jean Chrétien, qui a porté publication de l’accord entre le gouvernement de la République française et le gouvernement du Canada relatif au développement de la coopération régionale entre la collectivité territoriale française de Saint-Pierre et Miquelon et les provinces atlantiques canadiennes. La commission mixte se réunit une fois par an, alternativement dans les provinces atlantiques et dans l’archipel. La première réunion de la commission mixte s’est tenue à Saint-Pierre du 12 au 14 mai 1996. Plus de trente projets avaient été discutés. Avant la visite de ce moisci, les réunions de la commission mixte ne s’étaient déroulées qu’une seule fois à Miquelon, en octobre 2004. A cette occasion, les participants avaient d’ailleurs pu assister à l’inauguration de la stèle acadienne. A noter que le sénateur Denis Detcheverry avait publié un rapport sur la coopération régionale en 2007. Ce rapport peut être téléchargé à l’adresse: Le comité administratif, composé d’une trentaine de membres (français et canadiens), s’est réuni sur l’Archipel pour 3 jours de travail afin de faire évoluer des projets communs. Après un petit-déjeuner local au Motel de l’Archipel, le comité s’est rendu à la salle Entre-

Nous pour une réunion de travail au cours de laquelle les coprésidents des sous-comités ont présenté les bilans 2012 et les projets pour 2013. Les programmes d’actions à l’ordre du jour étaient « le tourisme » et ses pistes de développement, « les relations économiques et commerciales », « l’aquaculture, l’agriculture et l’environnement » et « société, culture, éducation ». Les avancées en terme de coopération régionale ont déjà été réalisées par le passé dans différents domaines ; on peut citer pour exemple l’aquaculture où l’échange d’informations et la mise en commun d’études et d’analyses entre chercheurs français et canadiens se fait depuis quelques années. D’autres coopérations ont été formalisées ; M. Têtu, directeur général, promotion du commerce extérieur, APECA, coprésident de la commission mixte et chef de la délégation canadienne et M. Latron, Préfet de l’Archipel, ont eu l’occasion pendant ces trois jours d’évoquer les évacuations sanitaires. Désormais, en raison d’un protocole d’entente entre la garde côtière canadienne et l’Etat, les hélicoptères canadiens pourront intervenir sur l’Archipel. Dans l’après-midi, le comité s’est rendu à la Ferme de L’Ouest, à EDC et SNPM afin de constater le potentiel agricole et aquacole de l’île. La journée s’est poursuivie par la découverte de l’Eglise, de la Stèle acadienne et de l’isthme de Miquelon-Langlade.

Bulletin municipal n°166

Mars-Avril 2013

http:// www.ladocumentationfrancaise.fr/var/ storage/rapports-publics//074000388/0000.pdf

Dessinateur humoristique Germe Benoît Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628 Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon@miquelon-langlade.fr Abonnements Saint-Pierre : 7.80 € France : 21.00 € Canada : 23.50 € Reste du monde : 27.50 € Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon, votre moyen d’expression.

3


En bref Tournoi de Miquelon

Journée futsal !

Comme précisé dans le dernier horizon, le week-end du 15 au 17 mars s’est jouée le 9ème édition du tournoi de futsal de Miquelon.

Samedi 30 mars, l’ASM avait appelé ses licenciés et leurs parents pour les plus jeunes à venir participer à une journée conviciale 100% futsal !

Quatre équipes se sont rencontrées tout au long du weekend (et non 5, après le désistement des Weezy’s), la Mean Machine et les Jack Olympiques de Saint-Pierre et les Prédateurs et les Tiramisus de Miquelon. Après de multiples rencontres pour se départager, les Jack Olympiques et les Tiramisus se sont affrontés dimanche après-midi pour la 3ème place du classement. Les Jack Olympiques ont remporté le match sur le score de 4 buts à 3. Le dernier match de la journée, très attendu, était la finale du tournoi opposant la Mean Machine aux Prédateurs. La Mean Machine remporte le match sur le score sans appel de 6 buts à 1 et s’inscrit ainsi comme l’équipe championne du tournoi de Miquelon. Les vainqueurs se sont vu remettre de manière définitive, par le Maire de Miquelon-Langlade, le trophée pour la 3ème année consécutive. Le Club de l’ASM tire un bilan positif de ce weekend qui ajoute, grâce à la fidélité et la bonne volonté des participants, des organisateurs et du public, un peu de challenge dans la compétition locale.

Les enfants de 5 à 9 ans ont rencontré leurs parents en début d’après-midi et ce fut au tour des 11-15 ans de s’affronter. En fin de journée, la rencontre très attendue des Tiramisu et des Prédateurs a tenu ses promesses. Les deux équipes à égalité ce sont disputé la coupe du championnat jusqu’à la dernière minute. Le score était de deux points partout à la fin de la rencontre, les Tiramisu sont donc déclarés vainqueurs au golaverage (suivi des Prédateurs et des Footix). Le Club de l’ASM, très actif, est pleinement satisfait de cette journée futsal qui connaît toujours le succès escompté grâce à la fidélité de ses licenciés et de l’ensemble des participants.

4

Coupe des clubs Samedi 6 avril devait avoir lieu à Miquelon la demi-finale de la Coupe des clubs, l’ASM devait rencontrer les Vagabonds. Le match a alors été reporté au samedi 13 avril à cause des mauvaises conditions météorologiques. La finale est compte à elle prévue le week-end du 20-21 avril à Saint-Pierre.

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


En bref Vous avez dit « ferry » ! Le Conseil Territorial a pour projet d’acquérir un ferry pour effectuer les rotations entre Saint-Pierre et Miquelon et entre Saint-Pierre et Fortune. Ce dossier ambitieux pose tout de même quelques interrogations que soulève Jean de Lizarraga, habitant de Miquelon, dans ce courrier. A travers les médias nous avons pu apprendre que le dossier « ferry » était lancé. Ce que nous ne savons pas par contre c’est comment, avec ce bateau, va être organisé le désenclavement inter-îles. En effet, avec l’arrivée de ce nouveau bateau nous verrons disparaître le « Cabestan » et comme le ferry ne fonctionnera qu’à la vitesse de 18-20 nœuds il faudra 1h30 voire 1h45 (contre une heure actuellement) pour faire la liaison Saint-Pierre-Miquelon ce qui, à mon avis, est tout à fait inacceptable. Ce bateau assurera aussi la desserte Saint-Pierre-Fortune tout en transportant voitures et petit fret, qu’il faudra bien embarquer et débarquer, sera-t-il alors en mesure d’effectuer les rotations Saint-Pierre-Miquelon, Saint-Pierre-Fortune, Saint-Pierre-Miquelon dans la même journée ? Et si cela s’avérait possible (je reste sceptique) quels seront les horaires des rotations ? A-t-on pensé aux personnes qui se déplacent pour des rendez-vous médicaux, réunions ou affaires ? Quel sera le prix du billet et le coût du transport des voitures et fret ? Ne faudrait-il pas mieux maintenir le service passagers actuel tout en améliorant le transport des marchandises et véhicules ? Quel sera le coût total du projet tenant compte de la mise en place des infrastructures nécessaires au fonctionnement du ferry ( rampe de débarquement à Saint-Pierre, à Miquelon mais aussi et sans doute à Fortune) ? Voilà des questions qui demandent réponses ou tout au moins des éclaircissements avant de lancer un projet dont la population de Saint-Pierre et de Miquelon (tout de même première concernée) est à peine tenue au courant. Pour ma part, je crois plus que ce ferry sera mis en service pour désenclaver Saint-Pierre (via Fortune) que pour apporter une véritable amélioration de la désserte inter-îles. Cela dit, je ne suis pas contre un tel projet, puisse-t-il apporter une amélioration aux liaisons actuelles ce dont je ne suis pas convaincu ! J’ai comme l’impression qu’on se sert plus du traditionnel « désenclavement inter-îles », pour obtenir les financements nécessaires à la réalisation du projet, qu’à vouloir vraiment améliorer les liaisons inter-îles. Jean de Lizarraga.

Communiqué : le chauffage au bois Le printemps est là mais la température peine encore à passer les 0°C chaque matin. Nul doute que le chauffage, quel qu’il soit, est encore en marche chez vous. Pour des raisons économiques, le chauffage au bois est l’un des modes de chauffage les plus utilisés dans l’archipel, après le fioul et l’électricité. Il vient d’ailleurs souvent en complément afin de diminuer la facture de chauffage des ménages. A Miquelon, le chauffage au bois crée des problèmes ; des habitants se plaignent en effet régulièrement des nuisances causées par les émissions de fumées dues à ce mode de chauffage. Pour tenter de trouver une solution aux conflits de voisinage ainsi engendrés, la municipalité avait organisé une réunion en avril 2012. Depuis, la Mairie, souhaitant faire son possible pour régler ces problèmes récurrents, s’est informée auprès de différentes administrations afin de définir ses possibilités et ses limites d’intervention. Il s’avère que la commune n’est pas compétente pour interdire le chauffage au bois, qui est un moyen de chauffage autorisé par la loi et la réglementation. Pour le respect de l'environnement et du voisinage, il est cependant essentiel de choisir un équipement performant (rendement supérieur à 80%) et un combustible adapté comme le bois sec

Bulletin municipal n°166

(ne pas utiliser les bois salés, souillés, peints ou traités) ou le bois granulé afin de ne pas risquer l'émission de particules fines, sources de pollutions locales. Le code de la santé publique et le code de l'environnement doivent être respectés. Ainsi on ne doit pas brûler n’importe quoi, et de manière intempestive. En outre, certaines règles doivent être respectées : - Les conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou mobiles, utilisés pour l'évacuation des gaz de la combustion doivent être maintenus constamment en bon état d'entretien et de fonctionnement et ramonés périodiquement en vue d'assurer le bon fonctionnement des appareils et d'éviter les risques d'incendie et d'émanations de gaz nocifs dans l'immeuble, ainsi que les rejets de particules dans l'atmosphère extérieure. - Les appareils de chauffage, de cuisine ou de production d'eau chaude doivent être constamment tenus en bon état de fonctionnement. Ils sont nettoyés et vérifiés au moins une fois par an et réparés par un professionnel qualifié. La municipalité vous remercie de votre compréhension.

Mars-Avril 2013

5


En bref « La petite séduction », bientôt chez nous ! Le célèbre animateur Dany Turcotte et son équipe seront parmis nous du 12 au 16 juin, pour le tournage de l’émission populaire canadienne « La petite séduction ». Une belle opportunité pour faire parler de nous ! « La petite séduction » est une émission de télévision québécoise diffusée à la télévision de Radio Canada. Le principe est simple, l’animateur fait découvrir chaque semaine à une personnalité québécoise ou un artiste francophone canadien, un village canadien. L’émission connaît un grand succès chez nos voisins, où chaque semaine ce sont environ 1 million de téléspectateurs qui apprécient de découvrir la beauté des villages du pays. En juin, l’équipe de télévision nous fera l’honneur de venir découvrir notre archipel et ainsi présenter nos îles aux téléspectateurs canadiens. « La petite séduction » se déplacera en compagnie de Marie Tifo, célèbre actrice québécoise, invitée de Dany Turcotte. A partir de là, ce sera à nous de jouer, de mettre toutes les chances de notre côté en leur réservant un accueil des plus chaleu-

reux et en leur faisant découvrir les richesses locales. Pour ce faire, le Comité Régional du Tourisme travaille de pied ferme sur le projet. Jean-Pierre Toth, responsable du dossier, leur a concocté tout un programme et compte sur vous pour jouer le jeu ! L’émission sera composée comme à l’habitude de 5 blocs : l’accueil de l’équipe à Saint-Pierre, la découverte de Miquelon-Langlade, les grandes lignes historiques de nos îles, une grande mise en scène que l’on appelle « La grande surprise » et la fête finale qui clôture l’émission. Pour vous parler de ce projet une réunion d’information devrait être organisée à la salle des fêtes de Miquelon dans les jours à venir. Nous ne manquerons pas de vous tenir informer des nouveautés concernant la préparation du tournage.

Philatélie

Une émission philatélique a eu lieu mercredi 13 mars 2013. Il s’agit, dans la série SPM autrefois, du bloc « la pêche » reproduction de cartes postales anciennes entourées d’un feuillet réalisé par Marie-Laure Drillet. Imprimé en offset, sa valeur faciale est de 2.52 € (4 timbres à 0.63 €). Son tirage est de 75 000 exemplaires dont 5000 pour l’Archipel. L’émission 1er jour s’est tenue au bureau philatélique de Saint-Pierre. Des enveloppes ainsi que des cartes 1er jour sont également en vente. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu à compter du samedi 16 mars.

6

Une émission philatélique a eu lieu mercredi 27 mars 2013. Il s’agit, dans le cadre d’une nouvelle série en taille douce Les chalutiers, du timbre « le Finlande », œuvre de Patrick Derible, gravé par Pierre Bara. La valeur faciale est de 1.30 €. Son tirage est de 80 000 exemplaires dont 5000 pour l’Archipel. L’émission 1er jour s’est tenue au bureau philatélique de Saint-Pierre. Des enveloppes, des cartes 1er jour ainsi que des notices propres aux timbres gravés sont également en vente. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu à compter du samedi 30 mars.

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Analyses de l’eau potable En mars 2013, l’Administration Territoriale de Santé (ATS) a procédé à des contrôles et des analyses de l’eau sur le réseau de Miquelon. Conformément au code de santé public, l’ATS a pour mission d’assurer le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine. Cette organisme appartenant à l’Etat n’avait pas effectué de contrôle sur le réseau d’eau de Miquelon depuis 2011, bien entendu cela n’a pas dispensé les agents de la station d’effectuer régulièrement leurs propres analyses. Des tests ont été réalisés le mois dernier à quatre endroits différents dans le village. Il s’avère que l’eau traitée par la

station de traitement de Miquelon respecte totalement les normes françaises et se révèle être de bonne qualité. En effet, les agents contrôlent déjà eux-mêmes, tout au long de l’année, l’eau potable. Ils assurent le contrôle de l’eau de la réserve du Cap en plus d’effectuer les dosages adaptés pour les différents traitements utilisés, ce qui nous garantit une qualité irréprochable de l’eau que nous consommons chaque jour. L’ATS procédera cette année à d’autres analyses comme le prévoit la réglementation.

Problèmes de chauffage au collège Lundi 25 mars 2013, le collège de Miquelon a eu la mauvaise surprise de se retrouver sans chauffage. Par une température proche de 0°C, les cours ont dû être suspendus jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. La chaudière de l’établissement, quelque peu défectueuse, a rendu l’âme, la température est vite descendue et le responsable a dû se résoudre à fermer l’école. La Municipalité a dû rapidement intervenir et trouver une solution pour que les cours reprennent rapidement. En 2009, la Mairie a pu bénéficier de crédits du fond exceptionnel d’investissement, pour rénover l’ensemble du groupe scolaire (revêtement des sols et revêtement extérieur, peintures, isolatations, etc). La conversion du chauffage au fioul au chauffage électrique était normalement prévue. Or, le changement de système de chauffage n’était, à l’époque, pas la priorité. D’autres rénovations semblaient bien plus urgentes, cette partie des travaux a donc été reportée, faute de financements. Les agents ont à l’époque, gardaient une chaudière au fioul sur les deux, en attendant de refaire un réseau électrique au collège. C’est cette chaudière déjà vétuste, qui s’est arrêtée de fonctionner, laissant l’établissement sans chauffage. Dans l’urgence, les agents municipaux ont fait le nécessaire pour réchauffer l’établissement et permettre que les cours reprennent ; ils ont donc installé un système de chauffage provisoire mais sécuritaire jusqu’aux va-

Bulletin municipal n°166

Démontellement de l’ancienne chaudière

Système de chauffage provisoire

cances de printemps. Pour ne pas agir dans la précipitation, les agents profiteront de la période de congé scolaire pour installer une nouvelle chaudière dans l’établissement. L’équipe municipale transférera la chaudière de l’église, usagée mais en bien meilleur état tout de même que celle de l’école, au collège afin que les élèves retrouvent à la rentrée de mai, un chauffage fonctionnel. Sur le long terme le collège, comme le

primaire, devait passer au chauffage électrique. Pour le primaire c’est chose faite, pour le collège en revanche les travaux n’ont pas pu être réalisés par manque de financements comme précisé précédemment. La mairie espère tout de même effectuer ces travaux dans les mois à venir, avec l’aide de l’éducation nationale dont dépend le collège.

Mars-Avril 2013

7


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

« Tout bascule ! », La pièce de théâtre d’Olivier Lejeune, mise en scène par Isabelle Lorsqu’on se marie, évidemment l’on s’attend à quelques changements, mais Jacques Lasségué, le mari en question, ne s’attendait sûrement pas à ce que sa vie entière bascule en un seul jour ! En une même journée, après s’être marié à une femme par convenance pour légitimer une grossesse bien avancée, Jacques Lasségué reçoit les cendres de sa maîtresse, supposée défunte, apportées par l’époux de cette dernière. Comme si cela ne suffisait pas, il doit également subir les mésaventures causées par sa sœur délurée, qui est en fait sa mère, qui

8

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


Actualité un véritable succès ! Astier a remporté le succès escompté, tant à Miquelon qu’à Saint-Pierre. manque de le rendre borgne, d’un politicien qui rompt leur contrat et lui annonce qu’il n’a plus besoin de ses services, d’une maîtresse jalouse qui ne supporte pas le mariage de son amant et d’une journaliste un peu barjot qui trouve dans cette journée folle de quoi agrémenter son article ! Autant d’événements saugrenus qui empêchent le mari lui-même d’assister à son propre banquet de mariage... Ce boulevard, présenté par sept comédiens locaux, est une vraie performance qui a définitivement su plaire au public !

Bulletin municipal n°166

Mars-Avril 2013

9


Actualité Pêche sportive 2013, prêt pour l’ouverture ? Les amoureux de la pêche sportive reprendront du service à partir de samedi 4 mai, date d’ouverture de la saison. Cette année pas de grands changements dont la réglementation tant à Miquelon-Langlade qu’à Saint-Pierre. L’association des joyeux pêcheurs de Miquelon a tenu son assemblée générale vendredi 12 avril. Les lieux de pêche restent les mêmes que l’an passé, les pêcheurs pourront capturer la truite dans l’étang du Chapeau et de Mirande ou encore dans l’étang du Cap Blanc. N’oubliez pas que certains lieux sont totalement interdits à la pêche, ou ouverts partiellement comme les étangs des Cormorandières ou du Cap de Miquelon. La pêche de l’éperlan et de l’anguille est autorisée sans limite de quota l’association souhaite d’ailleurs cette année sensibiliser les pêcheurs à la capture d’anguilles pour maintenir l’équilibre naturel des milieux. La pêche au

saumon est quant à elle interdite. A Miquelon, le principal changement cette saison est la diminution des prises dans tous les ruisseaux. Avant de débuter cette saison 2013, pensez à vous munir de votre permis de pêche, il est obligatoire. Vous pourrez vous le procurer au commerce Nord Approvisionnement au même tarif que l’an dernier. Pensez également à remplir votre carnet de pêche, il permet d’obtenir des données précieuses sur l’état de la ressource halieutique. Enfin, les joyeux pêcheurs relancent leur concours de la plus grosse capture. Il vous suffit, une fois la truite pêchée, de vous rapprocher d’un des membres du bureau qui enregistrera le trophée. Bonne saison à tous !

L’action sociale : Budget 2013 Les membres du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Miquelon se sont réunis le 28 mars afin de faire le point sur les dépenses 2012 et voter le budget 2013. Le CCAS est composé de 9 membres, 4 membres du Recettes Dépenses conseil municipal, 4 membres d’associations culturelles Prévisionnelles Prévisionnelles et sociales et du Maire de la commune, également président du CCAS. Le budget 2013 a légèrement diminué Prestations de 18 000 cette année, passant de 65 900 € l’an passé à 68 700 € services cette année. Cette baisse s’explique par la légère diminution des demandes de secours d’urgence attribués en Subvention du 35 114 2012. Ces chiffres reflètent les besoins estimés pour 2013, Conseil Territorial mais le CCAS n’exclut pas de faire la demande d’une aide financière exceptionnelle auprès du Conseil Territorial, si Excédent 2012 12 786 le besoin s’en faisait ressentir. Ces données ne sont que des estimations. Une demande de fonds supplémentaires a d’ailleurs été 65 900 nécessaire l’an dernier. En septembre 2012, la trésorerie Dépenses estimées* du CCAS était au plus bas, le centre a donc décidé de faire une demande de financements supplémentaires au TOTAL Conseil Territorial qui lui a accordé 10 000 €. Heureuse65 900 65 900 ment peu de demandes d’aides ont été faites, cela explique en partie l’excédent de trésorerie 2013. Le but de * secours d’urgence, secours mensuel, autres secours. ces apports de fonds est toujours d’anticiper les urgences. Le CCAS a pour mission de venir en aide aux personnes vivants une situation difficile. Il peut attribuer à ces personnes dans le besoin un secours d’urgence (aide alimentaire, aide au chauffage, etc), un secours mensuel (aide au réglement de loyer ou de la mutuelle par exemple) ou ce que l’on appelle les autres secours (il s’agit ici d’une aide versée par le Conseil Territorial, l’Etat et EDF au CCAS pour le fond social d’aide aux impayés de particuliers et de maîtrise d’énergie). Evidemment, chaque dossier est unique et le CCAS, après étude de certains critères, tente de répondre au mieux aux besoins de ces personnes. Si vous éprouvez des difficultés, le CCAS est là pour vous soutenir. Le personnel du Centre Communal d’Action Sociale vous reçoit à la Mairie de Miquelon-Langlade du lundi au mercredi de 8h à 12 et de 13h30 à 16h30 et les jeudis et vendredis de 8h à 12h. Vous pouvez prendre rendez-vous en appelant à la Mairie au 41 05 60 ou au 41 05 63, ou envoyer un email à l’adresse : sabine.mairiemiquelonlanglade@hotmail.fr ; vous serez reçu et écouté dans la plus grande confidentialité.

10

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


Actualité Travaux urgents au Trou des Cinq Piles Après les fortes tempêtes de la fin d’année dernière qui ont balayé nos côtes et gravement détérioré, à plusieurs endroits, l’Isthme de Miquelon-Langlade, les travaux de protection étaient urgents.

Début du comblement de l’énorme trou

Apport de terre pour reconstruire le milieu

Fin de la pose de terre noire

Le Conseil Territorial avait alors lancé un appel d’offres pour des travaux de protection du lieu-dit « Trou des Cinq Piles », une des parties de l’isthme les plus creusées par la mer. Le buttereau avait en effet perdu des milliers de tonnes de sable, causant un trou béant qui menaçait de rompre l’isthme. C’est la Société de Travaux Publics SARL qui a obtenu le marché de travaux de protection du Trou des Cinq Piles. Le chantier de protection et de restauration a commencé le mercredi 20 mars, pour se terminer à la mi-avril. Les ouvriers de la Société de travaux publics SARL ont posé 600 cailloux de 1 à 2 tonnes, du côté Ouest de la plage pour ensuite construire un cordon d’enrochement d’un peu plus de 100 mètres, prévu « casser » la mer et l’empêcher d’atteindre les dunes.

Les enrochements ont été installés en pyramide sur un géotextile pour empêcher, entre autre, l’enfouissement du cordon. La seconde partie de cette solution d’urgence consistait à reboucher le trou creusé par l’érosion naturelle du milieu et accentué par le déchaînement de la mer et du vent. Pour ce faire, l’entreprise a bouché le trou avec 2500 m3 de terre rouge sur laquelle elle a posé 1000 m3 de terre noire, plus favorable à la reprise de la végétation. Ces travaux, se situant sur le terrain du Conseil Territorial et sur le domaine maritime public, ont été entièrement financés par la Collectivité. Cette solution d’urgence apporte un bref moment de répit dans ce combat perpétuel de protection de ce milieu fragile contre les éléments.

Bulletin municipal n°166

Mars-Avril 2013

© Photos Pascal Allen-Mahé

Pose d’un cordon d’enrochement

11


Actualité L’action sociale et familiale pour les 0-6 ans Une réunion a eu lieu à Miquelon afin de créer des modes de garde professionnels et adaptés aux besoins des familles de Miquelon pour la petite enfance. Nombreux sont les parents qui même à Miquelon, éprouvent des difficultés à faire garder leurs jeunes enfants. Les partenaires du schéma de développement de l’action sociale et familiale de l’Archipel, profitent de la mise en place d’une nouvelle politique familiale et sociale pour tenter de résorber ce problème récurrent. François Rousseau est consultant pour la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS), depuis 2009, il a pour mission de concevoir et mettre en place avec les différents partenaires (CPS, Conseil Territorial, commune de MiquelonLanglade et de Saint-Pierre et le CCAS de Saint-Pierre), une convention partenariale pour la mise en œuvre d’un schéma de développement de l’action sociale et familiale à Saint-Pierre et Miquelon. Cette convention a pour objet de répondre aux différents besoins des familles de l’Archipel soulevés lors d’une étude réalisée en 2009 (l’accompagnement des enfants, adolescents et parents en difficultés ; donner aux enfants une structure « sociale » contribuant à leur épanouissement ; faire des jeunes des acteurs de la vie locale ; etc). Les multiples projets de ce partenariat pour la jeunesse, la petite enfance, le soutien à la parentalité et l’accueil péri et extra scolaire ont été présentés dans L’Horizon n°165 (février-mars 2013). Lundi 25 mars 2013, M. Rousseau s’est rendu sur Miquelon afin de traiter avec la Municipalité et l’association Arc-enciel des solutions à envisager pour résoudre les problèmes d’accueil des enfants de 0 à 6 ans. Jusqu’à aujourd’hui aucune structure ou organisme ne prend en charge les enfants avant leur scolarisation ( les 0-2 ans), les parents ont dû jusqu’à présent se débrouiller par leurs propres moyens (appel à la famille ou aux amis, à des

12

«nounous» non agréées, etc) avec toutes les difficultés que cela implique. Concernant les enfants de 2 à 6 ans, l’association Arc-en-ciel, regroupant des parents bénévoles, a mis en place un système de garderie à l’école maternelle pour pouvoir accueillir les enfants avant et après la journée d’école. L’association bénéficie pour le moment d’un employé ayant un contrat d’aide à l’emploi (CAE). Néanmoins, la situation de l’association reste fragile et délicate, ne pouvant compter que sur le soutien de ses membres bénévoles et sur le renouvellement perpétuel de l’employé en CAE. Des propositions ont donc été faites pour tenter de répondre aux différents besoins. Pour les enfants de 0-2 ans dont les parents travaillent, l’idée a été émise de mettre en place une crèche familiale, un système de garde professionnel à petite échelle pour répondre aux besoins. Se pose alors la question du « porteur de projet » qui serait la Mairie, une structure solide qui permettrait de débuter sur des bases pérennes (sauf si bien sûr, des particuliers souhaitent porter l’initiative et monter leur propre projet). Se pose également la question de la formation, les 0-2 ans bénéficieraient en premier lieu d’un réseau d’assistantes maternelles pour former ensuite une crèche familiale, afin de péréniser le projet. Pour ce faire, les personnes intéressées, devront suivre une formation afin d’obtenir un agrément délivré par le CT ; c’est la condition pour exercer légalement (les bienfaits : une sécurité pour la famille et l’ouverture de droits pour l’employé(e)). N’ayant pas de local adapté, ce nouveau mode de garde devrait se faire au domicile de l’assistante maternelle, en attendant la création d’une structure pensée et étudiée en fonction de la demande des familles.

Mars-Avril 2013

Pour les 2-6 ans, la gestion de la garderie associative devrait être reprise par la Municipalité, avec l’aide des différents partenaires et de la CNAF comme pour le projet de crèche familiale. Un « jardin d’enfants » serait alors créé, ce dernier aurait la même fonction que la garderie actuelle mais serait ouvert sur de plus longues plages horaires afin d’aider les familles. Le jardin d’enfants pourrait être ouvert le mercredi après-midi notamment, contrairement à ce qui se fait actuellement. Le jardin d’enfants pourrait rester dans les locaux de l’école maternelle, les organismes du contrôle de sécurité étant déjà venus contrôler l’établissement, cela ne devrait pas poser de problèmes. L’idée étant dans quelques années, de regrouper la crèche familiale et le jardin d’enfants sous un même toit, dédié aux enfants de 0 à 6 ans. Aujourd’hui ces projets sont encore à l’état embryonnaire et beaucoup de critères restent à définir, cependant les projets sont présents et les différents acteurs du plan d’action sociale et familiale travaillent à leur aboutissement. Les partenaires se sont réunis à plusieurs reprises en avril afin de se concerter et de finaliser certaines actions qui débuteront dans l’année. Pour la crèche familiale, l’objectif est donné pour le début d’année 2014, le temps que les agréments soient acquis par les personnes désireuses de prendre soin des petits. Pour le jardin d’enfants, les délais sont fixés à septembre de cette année. Dans les deux cas, le conseil municipal devra avant tout débattre et accepter ces prises en charge, sans quoi les projets n’aboutiront pas, à moins encore une fois, d’initiative de la part de particuliers.

Bulletin municipal n°166


Actualité Les œufs surprises par les élèves de CP et CE1 des Quatre Temps Matériel : un ballon de baudruche, des œufs en chocolat, de la laine de couleur, de la colle (eau + farine), du film plastique, un gobelet, des ciseaux, un bol ou une assiette, une cuillère. 3. Pose le ballon sur un verre en plastique. Prends un brin de laine et retire le plus gros de la colle en le pinçant entre deux doigts. Enrubanne le ballon avec le fil de laine. Recommence en alternant les couleurs et entoure le ballon dans tous les sens en faisant attention de ne pas laisser des trous trop gros. Laisse sécher pendant quelques jours.

© photos Quatre Temps

1. Prends des petits œufs au chocolat. Emballe les œufs dans du plastique alimentaire. Mets-les dans le ballon de baudruche. Gonfle le ballon un petit peu en forme d’œuf. N'oublie pas de faire un nœud. 2. Fabrique de la colle en mélangeant de l'eau et de la farine. Choisis deux couleurs de laine. Coupe quelques brins de laine. Trempe un par un les fils de laine dans la colle.

4. Décolle délicatement le ballon de la laine avec la pointe des ciseaux. Perce le ballon. Sors le ballon en faisant attention que les petits œufs restent à l'intérieur de l’œuf en laine. Décore l’œuf en l'entourant de bolduc. Tu pourras casser l’œuf pour déguster les œufs surprises.

Le saviez-vous ? Que signifie l’expression « Mettre les pieds dans l’plat » ? « Mettre les pieds dans l’ (le) plat » signifie aborder maladroitement un sujet sans s’en rendre compte, ou familièrement, faire une gaffe. Ce qui rend votre entourage mal à l’aise. L’expression aurait des origines provençales où « gaffer » signifiait « nager, patauger » et où un plat était une étendue d’eau basse. Or, lorsque l’on met les pieds dans une étendue d’eau basse on y trouve la boue ! Mettre les pieds dans l’plat voudrait donc dire « patauger dans la boue » ; ce qui n’est pas très réjouissant il faut bien le dire. Cette expression familière peut aussi vouloir dire aborder une question délicate sans ménagement. Quoi qu’il en soit, lorsque vous mettez les pieds dans l’plat, vous finissez vite par vous apercevoir de votre bourde en constatant le malaise et l’embarras autour de vous.

Bulletin municipal n°166

Mars-Avril 2013

13


Mais encore La recette du mois : Côtes de porc au vin blanc

1. Laver, retirer les pieds et trancher les champignons. 2. Faire sauter les champignons dans une sauteuse avec un peu de beurre, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Réserver les champignons. 3. Etaler la farine dans une assiette et enrober les côtes de porc, saler et poivrer.

Ingrédients : - 4 côtes de porc - 300 g de champignons de Paris - un peu de beurre et d’huile d’olive - 3 c. à soupe de farine

4. Dans la sauteuse, ajouter un peu de beurre et d’huile et faire cuire les côtes de porc 2 min de chaque côté, ajouter le vin blanc et le bouillon, les tomates et enfin le thym et le basilic.

- 10 cl de vin blanc - 10 cl de bouillon de volaille - 1boîte de tomates pelées - du thymn et du basilic - du sel et du poivre

5. Laisser cuire environ 20 minutes à couvert. 6. En fin de cuisson, mélanger les champignons à la sauce, rectifier l ’assaisonnement si nécéssaire et laisser chauffer encore 5 minutes. Servir bien chaud avec un féculent. Bon appétit.

Au ciné en avril Le 18/04, Astérix et Obélix au service de sa majesté

Le 25/04, Comme des frères

Avis : La Municipalité vous informe que la bibliothèque sera fermée du 12 au 16 avril prochain. Elle réouvrira à compter du 17 avril jusqu’au 26 avril de 14h à 17h et reprendra ses horaires habituels à partir du lundi 29 avril. Merci de votre compréhension.

Etant donné le nombre trop faible de cinéphiles, malgré les efforts de l’association Miquelon Culture Patrimoine, les séances de cinéma cesseront à la fin du mois d’ avril. L'équipe de bénévoles de la cellule cinéma de Miquelon Culture Patrimoine avait à cœur de proposer un loisir culturel supplémentaire à la population. Il semble que le cinéma ne reçoive plus l'écho qu'il mérite. Si vous souhaitez rejoindre l’équipe en donnant un peu de votre temps, rapprochez-vous d’un des membres ou rendezvous sur le site : cinemiquelon.e-monsite.com.

14

Miquelon Culture Patrimoine propose en collaboration avec le Centre Culturel et Sportif Territorial de Saint-Pierre, du samedi 20 au dimanche 21 avril, un stage de danse de salon : country, danse en ligne, passodoble, tango, chachacha, valse, salsa, etc. Le stage est ouvert à tous. Renseignements au 55.65.48. La Maison des Loisirs vous informe que la représentation de fin de stage de théâtre des enfants à partir de 5 ans, aura lieu le samedi 27 avril à 14h30 à la salle des fêtes municipale.

Mars-Avril 2013

Bulletin municipal n°166


A lire UTE A E V NOU

E AUT E V NOU

E AUT E V NOU

TE EAU V U NO

Un billet de quelques lignes en guise d’adieu. C’est tout ce que Noëlle a laissé derrière elle avant de mettre fin à ses jours. Sa vocation de sagefemme, sa passion pour la défense de causes justes, son dévouement envers autrui, tout laissait penser qu’elle adorait la vie. Ses meilleures amies, cherchent désespérément à comprendre. En fouillant dans son passé, elles découvrent que celle qu’elles croyaient connaître leur avait caché bien des choses.

Emma vit à NewYork. A 32 ans elle cherche l’homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme et élève seul sa fille. Ils font connaissance sur internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur. Ils se donent rendez-vous dans un petit restaurant [...] et pourtant... ils ne se croiseront jamais.

Sandra a huit ans lorsque Moira, une de ses amies, disparaît. On ne la retrouvera jamais. Trente-cinq ans plus tard, Sandra apprend de la bouche de son père qu’il n’est pas étranger au drame. Elle se rend compte alors que le comportement de ce dernier envers ses cousines, ses amies et elle-même n’a jamais été normal [...] Sandra s’engage dans une lutte sans merci pour prouver sa culpabiblité et le faire condamner.

Rien ne prédestinait Yann, fils de médecin de Paimpol, à devenir marin pour s’en aller pêcher la morue dans les eaux glacées de Terre-Neuve. Mais, en rupture avec sa famille, brisé par le départ de Franscesca, la belle et mystérieuse Italienne, il s’embarque sur la Reine Marie avec pour tout bagage le violon qu’elle lui a laissé en gage d’amour.

Ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Miquelon-Langlade Bulletin municipal n°166

Mars-Avril 2013

15


Des cours de badminton adultes et ados sont organisés les lundis et jeudis de 18h00 à 19h30 afin de se préparer pour le tournoi prévu le week-end du 18 et 19 mai prochain. Attention : Ce programme est susceptible d’être modifié en fonction des conditions météorologiques.

L'Horizon n°166  

Le journal L'Horizon n°166 de mars-avril

L'Horizon n°166  

Le journal L'Horizon n°166 de mars-avril

Advertisement