Page 1

Commune de Miquelon-Langlade

Le journal municipal n°163 Décembre 2012 - Gratuit

BONNE ANNEE 2013 À TOUS

Après-midi récréatif de l’ASM p.6

Chanter pour le plaisir p. 9

Le « Chantier Muscadin » : l’heure du bilan p. 10-11


Sommaire

En bref > 4 - 7 > Vandalisme : Un cri d’alarme > Le PASS découverte ados reconduit > Miquelon Karaté Do : coup de projecteur > Après-midi récréatif de l’ASM > On vous demande des nouvelles de Miquelon ? > Le 71ème anniversaire > Revalorisation du SMIC en 2013 > Téléthon 2012 : « Oser vaincre »

Actualité > 8 - 13 > Lecture de contes de Noël > Chanter pour le plaisir > Le « Chantier Muscadin » : l’heure du bilan > La nouvelle baader fin prête > L’Isthme de Miquelon-Langlade en péril : Il est temps d’agir !

Mais encore > 14 A lire > 15 2

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


L’Edito

Le mot du Maire : Meilleurs vœux 2013 A l’instar de janvier 2012, nous souhaitions, avec les parlementaires, vous présenter nos vœux de vive voix. Malheureusement, les conditions météorologiques désastreuses de ces derniers jours n’ont pas permis au Sénateur-Maire Karine Claireaux et à la Députée Annick Girardin, de venir à Miquelon. Ce n’est pas annulé définitivement ; nous essaierons de trouver une autre date dès que possible, à leur retour dans l’archipel. L’année qui vient de se terminer fut une année marquée par de nombreuses élections. Pour la municipalité, on peut même considérer que 2012 a commencé en septembre 2011, lorsque j’ai décidé d’apporter mon soutien à Karine Claireaux pour les élections sénatoriales. La deuxième élection importante fut celle des cantonales au printemps 2012. Je me suis alors présenté aux côtés de quatre autres candidats sur la liste conduite par Annick Girardin. Ce soutien à Karine Claireaux, puis cet engagement auprès d’Annick Girardin, ont eu des conséquences qui se sont échelonnées tout au long de l’année 2012 sur la vie du conseil municipal. Certaines de ces conséquences étaient prévisibles, mais d’autres étaient parfaitement inattendues. Je n’ai pas été très surpris des démissions de certains conseillers municipaux, qui ont eu pour effet l’organisation d’élections municipales partielles afin de reconstituer le conseil municipal, qui avait perdu un tiers de ses membres. Lors de ces élections complémentaires, aucun des candidats avec qui je m’étais présenté aux cantonales au printemps n’a souhaité devenir conseiller municipal à mes côtés. Incompréhension… doute… et surtout déception ! Je ne suis pas fâché que 2012 soit enfin derrière nous, même si par ailleurs, l’équipe municipale n’a pas à rougir de l’action qu’elle mène. Je ne veux pas dresser ici le bilan exhaustif de l’action municipale en 2012. Je le ferai l’an prochain, mais je peux déjà affirmer que ce sera un bilan tout à fait honorable. Il reste un an de mandat municipal à assurer, et malgré ces circonstances difficiles, je continuerai, aux côtés d’une équipe, certes réduite mais solidaire, avec motivation, volonté et détermination, à œuvrer pour la commune, pour l’intérêt de Miquelon et de ses habitants. Je demeure toujours positif et optimiste car je connais les Miquelonnais, je sais notre force de caractère, notre implication pour notre communauté, notre dévouement parfois, notre inventivité… Nous avons toutes les raisons d’être fiers de ce que nous sommes, n’ayons pas peur de l’avenir, soyons confiants, solidaires et généreux. Bonne et heureuse année 2013 à tous !

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade Directeur de la Publication Stéphane Coste Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel Dessinateur humoristique Germe Benoît Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628 Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon@miquelon-langlade.fr Abonnements Saint-Pierre : 7.80 € France : 21.00 € Canada : 23.50 € Reste du monde : 27.50 € Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon, votre moyen d’expression.

3


En bref Vandalisme : Un cri d’alarme Acte isolé ou fléau de société ? C’est la question que se pose plusieurs citoyens après avoir été victimes d’actes de vandalisme.

© collection privée

Des habitants décident de nous alerter sur les derniers faits recencés. Samedi 8 décembre dans la nuit, à l’heure où la seule salle de danse du village ferme ses portes et où chacun rentre rejoindre son lit, certains ne sont pas décidés à rentrer chez eux. Une maison, voisine de la discothèque, est reveillée par des bruits derrière chez elle, des gens crient. L’on entend, selon les propriétaires, ce qui semble être des bris de verre, puis trois grands coups et plus rien. Les voisins peuvent enfin dormir sur leurs deux oreilles, sauf que le lendemain matin, la surprise est de mauvais goût ! Autant dire que les faiseurs de troubles n’y sont pas allés de main morte. La famille constate que la porte de sa clôture a été brisée et les charnières arrachées. Vient alors l’incompréhension, puis le dégoût face à ces actes de vandalisme « gratuits ». Les propriétaires décident de faire appel à la gendarmerie et déposent une plainte contre X. L’enquête judiciaire démarre alors. Ces dégradations et actes de vandalisme divers sur les biens publics et privés restaient, jusqu’à présent, des cas isolés. Malheureusement, depuis quelques mois, la liste s’allonge à la gendarmerie de Miquelon : rayures sur les véhicules, pneus creuvés, matériels détériorés,... et celà ne peut qu’inquiéter. Miquelon, petit village paisible de 600 âmes, perturbé par les saccages de quelques petits voyous ? Sûrement... des enquêtes sont en cours. Espérons que ces faits ne soient que passagers et que le calme revienne pour notre plus grand plaisir.

Le PASS découverte ados reconduit Ce Pass permet aux adolescents de s’occuper pendant les vacances scolaires en s’initiant à différentes activités sportives, créatives ou culturelles. Un planning avait été conçu pour les vacances de Noël. Les jeunes de Miquelon ont pu, grâce à celà, participer à deux ateliers sportifs, accéder au « foyer » de la Maison des Loisirs certains jours fériés, s’initier au jonglage avec la compagnie Ap’ied ou encore participer à une soirée DJ « Boom ». Néanmoins, l’on constate, sur Miquelon comme sur Saint-Pierre, une baisse de fréquentation des jeunes pour ces différentes activités, lors des vacances de Noël. La tendance n’est pas nouvelle, les jeunes participent peu aux activités durant cette période de l’année.

4

Décembre 2012

Soirée DJ « Boom »

Bulletin municipal n°163

© collection privée

Depuis les vacances de la Toussaint, la DCSTEP, pour tenter de palier au manque d’activités reservées aux jeunes de 13 à 18 ans sur l’Archipel, a créé le Pass découverte ados.


En bref Miquelon Karaté Do : coup de projecteur A l’occasion des fêtes de fin d’année, l’association de Karatékas de Miquelon, « Miquelon Karaté Do » organisait un goûter de Noël, suivi de jeux auquels tous les licenciés étaient conviés. Cette association sportive est née en 1999, sous l’égide de Christine Nourry, ceinture noire de Karaté et détentrice d’un diplôme d’instructeur fédéral lui permettant d’enseigner cet art martial japonais. L’association compte actuellement une quarantaine de membres, dont 34 licenciés âgés de 3 à 15 ans. Le Président de « Miquelon Karaté Do », André Vigneaux et son équipe font leur possible pour faire vivre cette association active et permettre à tous les jeunes, à partir de la ceinture jaune (premier passage de grade), de se déplacer et d’aller rencontrer d’autres jeunes karatékas. Plusieurs déplacements par saison ont lieu sur Saint-Pierre et sur TerreNeuve. Les enfants partent alors présenter des démonstrations de techniques de combat, individuellement ou en équipes (« Katas » et «Team Katas »), et combattre (« kumité »). Des passages de grades ont également lieu, permettant aux karatékas d’évoluer et d’atteindre leurs ambitions. Le Karaté, au-delà de l’activité sportive, est une leçon de vie à travers laquelle des régles sont inculquées aux enfants, telles que la courtoisie, l’humilité, le courage, le persévérance, la loyauté... En attendant, le goûter de Noël est un moyen pour les enfants de se rencontrer entre différentes catégories d’âges, de rigoler et de se faire plaisir, en n’oubliant pas les règles à respecter bien sûr !

Après-midi récréatif de l’ASM L’Association Sportive Miquelonnaise organisait, samedi 5 janvier, un après-midi récréatif. L’idée était de réunir tous les adhérents et sympathisants du Club Miquelonnais, enfants et adultes, pour prendre du plaisir autour de leur club et de leur passion commune, le football. En début d’après-midi des petits jeux ont été organisés, histoire de « s’échauffer », puis les enfants ont disputé une rencontre amicale contre leurs parents. Après un goûter pour requinquer les troupes, les ados se sont affrontés lors d’un match, en ouverture de la rencontre du championnat de l’Archipel opposant les Footix aux Tiramisu. Enfin, la journée s’est terminée par un pot de l’amitié offert par l’ASM, afin de remercier tous les participants pour cette agréable journée et fêter la nouvelle année. En résumé de l’événement, les enfants, âgés de 5 à 8 ans, ont remporté la victoire sur leurs parents, sur le score de 4 à 2 ; l’équipe bleue s’est imposée contre l’équipe orange sur le score de 3 buts à 1 ; et les Footix ont remporté leur match contre les Tiramisu avec 5 buts contre 4. Les membres de l’ASM ont été agréablement surpris du nombre de participants et souhaitent renouveler l’expérience.

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

5


En bref On vous demande des nouvelles de Miquelon ? Abonnez vos amis et votre famille au journal L’Horizon. Le mensuel municipal est offert par la municipalité depuis maintenant plus de 2 ans alors pourquoi s’en priver ! Vous n’avez qu’à vous affranchir des seuls frais postaux et d’enveloppes, nous nous chargeons du reste. De plus, venez aussi souvent que possible visiter notre site internet : www.miquelon-langlade.fr, vous y découvrirez notre galerie photos des événements de la commune, vous pourrez y remplir vos demandes administratives et bien sûr lire le journal L’Horizon en ligne et en couleur ! N’attendez plus, abonnez votre entourage et rendez-vous au www.miquelon-langlade.fr pour plus d’actu !

Abonnement d’une année au journal L’Horizon : Je soussigné(e) ....................................... souhaite abonner pour un an Mme / M. ....................................... à votre mensuel municipal. Adresse du nouvel abonné :

Je joins à ce coupon le réglement par : chèque ( à l’ordre de la Mairie de Miquelon ) espèces. Abonnement au 1er janvier 2013 : (comprend coût du timbre + 2 € de frais d’enveloppes / an) Saint-Pierre (SPM) : 7,80 € France : 21,00 € Canada : 23,50 € Reste du monde : 27,50 € Bon à renvoyer à l’adresse : Mairie de Miquelon - Langlade BP : 8309 - 97500 MIQUELON (Saint-Pierre et Miquelon)

6

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Le 71ème anniversaire

En bref Philatélie

Le 24 décembre avait lieu le 71ème anniversaire du ralliement de Saint-Pierre et Miquelon à la France Libre.

Le 24 décembre 1941, l’amiral Muselier, sous l’ordre du Général De Gaulle, ralliait la population de Saint-Pierre et Miquelon à la France Libre. Le Général De Gaulle a d’ailleurs déclaré quelques années plus tard « Voici SaintPierre et Miquelon, qui fut soudain, pendant la guerre, le symbole même de l’enjeu de l’indépendance de la France [...] La France aime et estime ces îles ». A cette occasion, les élus de Miquelon et quelques citoyens s’étaient réunis, malgré le froid et le vent, pour commémorer l’événement et déposer des gerbes de fleurs au monument aux morts des deux guerres.

Revalorisation du SMIC en 2013 Au 1er janvier de cette nouvelle année, le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) a subi une légère augmentation. Le SMIC affiche une hausse de 0.3% pour un revenu horaire de 9.43 euros brut, contre 9.40 au 1er janvier 2012. Le SMIC représente donc un revenu mensuel de 1430.22 euros brut, sur une base de 35 heures de travail hebdomadaire. A noter également l’augmentation à Saint-Pierre et Miquelon du Revenu de Solidarité Active (RSA) qui affiche une hausse de 1.75%. Il passe donc, par exemple, de 474.93 euros par mois en 2012 pour une personne seule, à 483.24 euros en 2013.

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

Une émission philatélique a eu lieu mercredi 9 janvier. Il s’agit du timbre de la série Oiseaux « Le geai bleu », d’après une photo de Patrick Hacala. Ce timbre offset est émis à 85 000 exemplaires, dont 5000 pour l’Archipel. L’émission 1er jour s’est tenu au bureau philatélique, place du Général De Gaulle, aux horaires habituels. Une enveloppe ainsi qu’une carte premier jour seront également en vente à cette occasion. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu à compter du samedi 12 janvier.

TELETHON 2012 : « Oser vaincre » Le Téléthon est un événement très suivi dans l’Archipel, même si les manifestations n’ont lieu que tous les 2 ans, le Club Lions Avenir avait mobilisé ses membres.

Frank Dubosc, parrain de l’édition 2012 et Léa, ambassadrice du Téléthon 2012.

Pendant 30 heures, les bénévoles du Club se sont relayés pour répondre aux appels téléphoniques et enregistrer les 177 promesses de dons faites à Saint-Pierre et Miquelon. Cette année encore, les habitants de l’Archipel ont répondu à l’appel de l’AFM, pour permettre à la recherche d’avancer et de vaincre la maladie. La mobilisation citoyenne de ce Téléthon 2012 a permis de récolter 81 065 239 euros en France, dont 15 840 euros à Saint-Pierre et Miquelon.

7


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Lecture de contes de Noël C’était une première pour l’association « Arc-en-ciel », mais sûrement pas la dernière. L’initiative est nouvelle mais semble avoir plu. L’association Arc-en-ciel, ayant pour but de garder les enfants de 2 à 5 ans et d’animer leurs journées, organisait, en collaboration avec la Mairie de Miquelon-Langlade, mercredi 12 décembre à la bibliothèque municipale, un après-midi « lecture de contes de Noël ». Une douzaine de petits, accompagnés de leurs parents, avait fait le déplacement. Les enfants ont écouté sagement, puis ont eu droit à un petit goûter. Une fois la collation terminée, les bambins ont accueilli avec joie, le Père Noël, star de l’après-midi, venu leur rendre visite et leur offrir des chocolats. Le vieux monsieur a même eu droit, au cas où il aurait oublié de prendre la lettre, à un rappel des listes de Noël (parfois exhaustives !) de chérubins jamais à cours d’idées ! L’association Arc-en-ciel, satisfaite de l’événement, envisage de renouveler l’expérience pour Mardi-gras. Avis aux jeunes lecteurs !

8

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


Actualité Chanter pour le plaisir ! La chorale de Miquelon : le succès de leur première représentation

Une « licence en musique et musicologie » et un « master 1 en enseignement de musique » en poche, Jessie Detcheverry, la nouvelle enseignante artistique en musique à la Maison des Loisirs de Miquelon, relance la chorale. Lors de ses études, Jessie s’est spécialisée en cours de direction de chœur, a pratiqué le chant et participé à plusieurs chorales extérieures à la fac ; c’est alors tout naturellement qu’à son retour sur Miquelon, elle fait renaître la chorale. En plus des cours particuliers de musique et solfège, Jessie donne rendez-vous chaque mardi soir à la douzaine de chanteurs qui compose la chorale de la Maison des Loisirs, au local de musique à la « Maison de retraite ». L’enseignante affiche le souhait de continuer le travail déjà entamé. Le choix des chants est aussi fait en concertation

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

avec le chœur. Pour cette première année, la chorale s’était fixée l’objectif de réaliser un spectacle de Noël à l’église Notre-Damedes-Ardilliers, c’est maintenant chose faite. La population est venue en nombre, jeudi 20 décembre, et l’ambiance était chargée de bonne humeur. La chorale a réalisé une belle performance qui semble avoir charmé le public. Des chants basques, des chants populaires mais aussi bien sûr des chants de Noël ont été présentés. La chorale de la Maison des Loisirs a maintenant pour projet d’organiser une représentation en juin, lors de la fête de la musique ; mais ce n’est pas tout : La nouvelle « prof’ » de musique, pleine d’énergie, voit plus loin, avec dans l’avenir le projet de créer une chorale d’enfants, et pourquoi pas une comédie musicale.

9


Actualité Le « chantier Muscadin », l’heure du bilan Entretien avec Anaïs Llorca, directrice du Syndicat d’Initiative de Miquelon. En décembre 2011, le sablier de l’entreprise « Allen-Mahé SARL » est cédé au Syndicat d’Initiative de Miquelon. Ce navire ayant joué un rôle économique important dans l’Archipel, devait prendre sa retraite, remplacé par l’ « Elinor Marie ». Le SI souhaite mettre le bateau hors d’eau pour le restaurer et lui donner un jour, une nouvelle vie et une nouvelle fonction. Le Muscadin est le dernier survivant d’une époque révolue. « Construit en 1967, il est le dernier navire en bois réalisé par le chantier de Bonavista à Terre-Neuve. Sa conception correspond aux traditionnels plans de goélettes de pêche opérant dans l’Archipel et sa région ». Il a d’abord pêché le hareng sur Terre-Neuve, puis a été acheté par Joseph Poirier père, dit « Muscadin », d’où le nom du bateau, pour devenir un navire de transport. En 2001, le navire est racheté par l’entreprise « Allen-Mahé SARL » pour l’approvisionnement en agrégats, et vient finir sa vie de vieux bateau à terre, à la fin 2011. Une fois le bateau posé, commence alors pour le SI, un important chantier de restauration. Horizon : Comment le « chantier Muscadin » a-t-il vu le jour ? Anaïs Llorca : Le SI avait pour projet de préserver ce patrimoine et de le remettre en état afin de l’utiliser plus tard comme support d’attraction touristique et lui redonner un rôle économique et social au sein de la commune. Pour mettre en place ce projet de rénovation, nous avons fait appel à différentes structures telles que l’Etat, le Conseil Territorial et la Mairie de Miquelon-Langlade, pour nous soutenir. Le 1er juillet 2012, 9 personnes demandeuses d’emploi, dont un encadrant, ont été embauchées par le SI pour une période de 6 mois, afin de réaliser la première phase de restauration du navire. Horizon : Comment s’est déroulé le chantier ? Anaïs Llorca : Nous savions que le travail ne serait pas facile étant donné l’état du bateau, mais les ouvriers ont été à la hauteur du chantier. Ces 6 mois de travail sont une première étape qui s’est déroulée avec succès, les ouvriers ont su travailler en équipe et l’ambiance était bonne. Les travaux réalisés sont remarquables, la timonerie extérieure a été refaite, nettoyée, grattée et peinte, la charpente des ponts supérieurs de la timonerie a été enlevée puis reconstruite. L’intérieur était auparavant divisé en compartiments, les murs ont été abattus. Le pont a été nettoyé et dégraissé au kärcher. Les ouvriers ont gratté la coque, refait les joints de ciment à la main, et repeint toute la surface. Les chaînes d’ancre ont, été sorties du bateau. Dans la cale, les poteaux de soutien du pont supérieur ont été remplacés, de la fibre de verre a été déposée,... Horizon : Quel est l’avenir du « chantier Muscadin » ? Quand le bateau sera-t-il entièrement rénové ? Anaïs Llorca : L’an prochain, nous souhaitons poursuivre le chantier et entamer la seconde phase de rénovation du bateau. Les travaux demanderont un travail de charpente, nous réfléchissons actuellement à la formule à utiliser. Le SI espère que les travaux seront terminés après cette seconde phase de chantier, puis en 2014, nous voudrions aménager le navire pour qu’en 2015 ou 2016, la muséographie soit réalisée et que le navire soit ouvert au public. Le SI tient à remercier le Conseil Territorial, l’Etat et la Mairie de Miquelon-Langlade pour leur soutien. Il tient également à remercier chaleureusement les 9 employés saisonniers pour leur volonté et leurs efforts dans la réalisation de ce chantier qui est, il faut le dire, un « sacré challenge ».

10

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


Actualité Quelques-unes des étapes du chantier

Les ponts supérieurs de la timonerie refaits

Guindeau piqué, dérouillé et repeint à la main

Gaillard et guindeau restaurés

Les joints en ciment sur la coque sont refaits à la main

Nettoyage de la cale

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

© photos Syndicat d’Initiative

Reconstruction de la timonerie extérieure

11


Actualité La nouvelle baader fin prête ! La saison de pêche a connu un départ tardif, mais la SNPM tente aujourd’hui de faire au mieux pour sortir ses quotas de l’eau.

La nouvelle machine baader 541, en fonction à l’usine SNPM de Miquelon

Les filets de morue parfaitement découpés grâce à la nouvelle machine baader.

Le salage de la morue, une technique ancestrale reconnue et appréciée dans beaucoup de pays.

Après un retard dans le démarrage de la campagne de pêche, la Société Nouvelle de Pêche de Miquelon (SNPM) a repris l’activité avec le départ de son chalutier, le Béothuk, pour la pêche à la morue. Contrairement à l’an dernier, le bateau n’est pas allé à la pêche à la raie, à la limande ou au sébaste dès l’ouverture, or ces différentes pêches nécessitent l’embauche d’un nombre plus important d’ouvriers, contrairement à la morue. Le poisson arrive régulièrement dans l’usine mais, selon la direction, ni les variétés de poissons, ni les quantités pêchées ne permettent malheureusement, d’augmenter l’emploi pour le moment.

Le traitement de la morue nécessite du personnel au tranchage, au nettoyage et au salage du poisson. Le point positif de cette nouvelle saison est l’installation de la nouvelle machine baader à la mi-décembre, après la venue d’Allemagne, d’un technicien. Le nouvel outil, dont Sébastien Coste, technicien à la SNPM, assure la maintenance, permet de diminuer la perte de produit, abîme moins le poisson et donc, améliore sa qualité. L’activité est pour le moment constante, espérant que la morue soit au rendez-vous jusqu’au 28 février, date de la fermeture de la pêche.

12

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


Actualité L’isthme de Miquelon-Langlade en péril : Il est temps d’agir Le Président du Conseil Territorial et ses conseillers se sont rendus, vendredi 4 janvier, au lieu-dit des « Cinq piles » afin de constater par eux-mêmes l’ampleur des dégâts et la gravité de la situation.

© photos I. Alliche

Les conseillers territoriaux de Miquelon ont adressé un courrier au Président pour l’alerter de l’urgence des travaux à réaliser concernant les dégradations de la dune, au lieu dit des « cinq piles » (propriété du CT). Les tempêtes du début de l’hiver menacent, à court terme, l’intégrité de l’isthme qui risque de se rompre à tout moment. Des travaux vont être lancés. L’objectif est de freiner l’érosion du cordon dunaire dont la dégradation s’est intensifiée à la suite de forts vents. Les travaux consisteront en une consolidation de la dune, grâce à la création d’un cordon d’enrochement, et à l’apport de matières premières pour remblayer le trou créé par les tempêtes. Les entreprises intéressées pour effectuer les travaux de protection du trou des « Cinq Piles » ont jusqu’au 21 janvier pour répondre à l’appel d’offres. Ces travaux de réparation du milieu dunaire permettront un court répit dans ce combat éternel opposant l’homme à la nature.

Le saviez-vous ? Que signifie l’expression « Ça ne casse pas trois pattes à un canard » ? Avez-vous déjà croisé un canard à trois pattes ? ! Cette expression signifie qu’il n’y a rien d’extraordinaire, de miraculeux. Comme les canards n’ont évidemment que deux pattes, leur casser trois pattes constituerait un exploit. Cette expression laisse donc entendre que la chose en question est très banale. Certains avancent également une autre explication à ce dicton français. Le mot canard serait une déformation du mot « cagnard », qui signifiait cheval cagneux. Autrefois, un chevalier audacieux souhaitant accomplir un exploit n’hésitait pas à prendre des risques et même parfois à aller jusqu’à casser une ou plusieurs pattes de sa monture.

Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

13


Mais encore La recette du mois :

Saucisses aux lentilles

1. Eplucher et couper l’oignon et les carottes. 2. Dans une casserole, ajouter l’huile et faire revenir l’oignon et les carottes pendant 5 minutes. 3. Ajouter les lentilles, le thym, le laurier, le poivre et le cube de bouillon, puis couvrir avec environ 2 fois le volume d’eau. 4. Couvrir et laisser environ 20 minutes à feu moyen. 5. Piquer les saucisses et les ajouter dans la casserole. Laisser cuire environ 20 minutes.

Ingrédients : - 300 g de lentilles - 8 saucisses (aux herbes de préference) - 1 bel oignon - 2 carottes

- 1 feuille de laurier - 1 branche de thym - 1 cube de bouillon de légumes - du poivre en grains, du sel - de l’huile d’olive

6. Juste avant la fin de cuisson, saler les lentilles et laisser cuire 5 minutes. « Des lentilles en janvier, bonheur et prospérité toute l ’année »

Au ciné en décembre Le 17, Bowling

Le 24, Les Kaïra

Avis : Les personnes âgées désirant bénéficier du déneigement cet hiver doivent remplir une fiche de renseignements à la Mairie. Pour plus d’informations, contacter le secrétariat de la Mairie au 41 05 60.

Le 31, Babycall

Le 07/02, Je me suis fait tout petit

L’Association Sportive Miquelonnaise informe la population que la prochaine édition du Festival des produits de la Mer aura lieu le dimanche 04 août 2013. Objet trouvé : Il a été trouvé une paire de lunettes de vue marron foncé, si elle vous appartient, vous pouvez venir la récupérer à l’accueil de la Mairie durant les heures d’ouverture.

14

Décembre 2012

Bulletin municipal n°163


A lire Brillant diplômé d’une école de commerce, JeanLuc Grouézec se voyait déjà à la tête d’une multinationale... Le jour où il perd son boulot, il part en vrille. Incapable de supporter l’échec, il sombre peu à peu dans la paranoïa. Craignant pour sa vie et celle de leurs enfants, Delphine, sa femme, se résout à le faire interner. Trop tard. La spirale infernale de la dérive meurtrière est amorcée.

Faites partager vos bonnes affaires, ou tout simplement bénéficier de plus de visibilité auprès de votre population !

En pleine tempête de neige, une jeune femme est victime d’un accident de voiture et perd connaissance. A son réveil, elle est incapable de se rappeler qui elle est ni d’où elle vient. Jade, la fillette de l’homme qui l’a recueillie, lui annonce alors que sa soeur Ambre l’avait prévenue de son arrivée. La jeune femme est troublée. Mais quel choc quand elle apprend qu’Ambre est morte deux ans plus tôt et que, depuis, Jade n’a pas prononcé le moindre mot !

A l’aube du XXè siècle, près de Falaise en Normandie, un fait divers qui suscite l’émotion et un énorme scandale. Avec leur manoir et leur généalogie flatteuse, les Ménard de Couvrigny présentent l’image d’une famille respectable. Nul ne peut imaginer les scènes de débauche qui ont lieu derrière les murs de cette grosse bâtisse, et dans lesquelles madame la baronne elle-même, entraîne à sa suite enfants et domestique.

Vous êtes commerçant, artisan, entrepreneur, ... Vous êtes à la recherche d’un emploi, ou souhaiter vendre ou acheter un bien...

L’Horizon vous fait d’la pub ! pour plus d’info : 41 66 26 - horizon@miquelon-langlade.fr

Ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Miquelon-Langlade Bulletin municipal n°163

Décembre 2012

15


SPECTACLE DE NOEL Les enfants des écoles des Quatre Temps et Sœur Hilarion ont présenté à leurs parents leur spectacle de Noël, ont acceuilli le Père Noël venu leur rendre visite et ont fini par un délicieux goûter. Rires et plaisir étaient au rendez-vous, les vacances avant l’heure quoi !

L'Horizon n°163  

Le journal L'Horizon n°163 du mois de décembre