Page 1

Commune de Miquelon-Langlade

Le journal municipal n°162

Protection de la dune : Une lutte perpétuelle contre les éléments

Une mission pour la protection de notre patrimoine p.6

La compagnie Ap’ied p. 10

« Dessins de voyage » p. 12

© photo I.Alliche

Novembre 2012 - Gratuit


Sommaire

En bref > 4 - 6 > Communiqué de la Municipalité > Reprise du futsal > Stage de sculpture sur bois > Week-end beaujolais nouveau > Une mission pour la protection de notre patrimoine

Actualité > 7 - 13 > La mairie à l’heure de Noël > Philatélie > Etat civil > Le Marché de Noël de la mairie et de l’association « Art Passion » > La compagnie Ap’ied > La saison démarre à la SNPM > Appel à photos de la MNE > « Dessins de voyage » > Poèmes de Noël des Quatre Temps > Déplacement de Miquelon Karaté Do

Mais encore > 14 A lire > 15 2

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


L’Edito

Le mot du Maire : Une lutte perpétuelle La photographie de la Une est très impressionnante et très explicite. Ce n’est pas la première fois que cela se produit ; l’érosion a toujours été forte à Miquelon, à l’ouest et à l’est. Il y a à peine 50 ans, les Miquelonnais colmataient les brèches de la dune de Mirande avec des barils remplis d’agrégats ; dans les années 90, la mer franchissait parfois la dune du Grand Etang et inondait une partie de la piste d’atterrissage ; là aussi les Miquelonnais ont « rechargé » avec les moyens à leur disposition (des pneus lestés par exemple). Les Buttereaux, exactement au même endroit qu’aujourd’hui, avaient subi une érosion très importante au début des années 2000. Ce qui est nouveau, c’est sans doute la fréquence des événements, l’ampleur des dégâts et les signes que nous envoie Dame Nature. Cela fait en effet à peine trois ans que la route Miquelon-Langlade fût coupée par la mer. La réparation faite alors semble pour l’instant efficace. Alors, doit-on poser de l’enrochement tout le long des Butte-

reaux pour protéger nos côtes et éviter la rupture du cordon dunaire ? L’isthme fait, depuis trois ans maintenant, l’objet d’une étude scientifique approfondie par les chercheurs de l’université de Perpignan. Une meilleure connaissance des mouvements, permettra sans doute de déterminer la façon la plus efficiente de lutter contre les éléments naturels, mais c’est un milieu complexe et dynamique et la lutte s’annonce extrêmement difficile. Pour l’heure, nous devons être vigilants et réactifs, et tout mettre en œuvre pour garder une liaison terrestre entre Miquelon et Langlade. Nous sommes en effet de plus en plus nombreux à profiter de l’ensemble de notre territoire. Si par malheur, Langlade ne devenait accessible que par la mer, cela changerait énormément notre mode de vie. Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.

Réserve parlementaire : Le sénateur soutient la commune Karine Claireaux, sénateur de l’archipel, a permis à la commune de bénéficier de la totalité de la réserve parlementaire de 2012, soit 140 000 €. La réserve parlementaire constitue un fond, dont peut bénéficier chaque sénateur afin de soutenir des projets d’équipement, de loisirs, d’urbanisme,... dans sa circonscription. Cette réserve parlementaire permettra à la commune de réaliser des travaux en attentes de financements : - 88 000 € serviront à l’aménagement des trottoirs du « lotissement du Motel » ; - 13 000 € permettront d’effectuer les travaux d’assainissement du lotissement du Cap ; - 30 000 € financeront l’acquisition de véhicules utilitaires. - 9 000 € pour acheter du matériel d’éclairage public, une machine outil et permettre la construction d’une fourrière municipale. Les appels d’offres seront lancés prochainement, dès que les arrêtés auront été pris en Préfecture. A noter que pour bénéficier de ces crédits, la commune doit apporter un autofinancement de 50%.

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade Directeur de la Publication Stéphane Coste Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel Dessinateur humoristique Germe Benoît Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628 Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon@miquelon-langlade.fr Abonnements Saint-Pierre : 7.80 € France : 20.00 € Canada : 23.50 € Reste du monde : 27.50 € Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon, votre moyen d’expression.

3


En bref Erratum

Communiqué de la municipalité

Le Maire, dans son éditorial du mois précédent, nous rappelait la situation délicate de son conseil municipal cette année, après la démission d’une partie des conseillés ; cela avait engendrée l’organisation d’une élection partielle du CM. Vous aurez sans doute noté qu’un tiers des conseillés avaient démissionné et non «deux tiers», comme écrit dans l’article.

Le froid est présent et les feux de cheminées rechauffent les foyers de la commune depuis quelques temps déjà. Selon le Code de l’environnement, le chauffage au bois est considéré comme un moyen écologique de se chauffer. La Mairie tient à signaler à la population que le chauffage au bois est autorisé, et même encouragé à l’échelon national pour la raison citée précédemment. Pour le respect de chacun, du code de santé public et de l’environnement, il faut veiller à ne pas brûler de déchets ou matières polluentes. La Municipalité.

Reprise du futsal L’ASM présente toute l’année auprès de la population, après une saison de football sur gazon, redémarre en novembre sur « les chapeaux de roues » pour une saison de futsal chargée ! Les enfants de Miquelon peuvent commencer le futsal à partir de l’année des 5 ans jusqu’à 14 ans. Une vingtaine de jeunes participe aux entraînements de Gaël Coste, l’entraîneur du club, les samedis matin et après-midi. Pour motiver ses jeunes footballeurs, l’ASM prévoit des échanges inter-îles avec les clubs de Saint-Pierre, pendant les vacances scolaires. Gaël organisera également au printemps, un stage de futsal, en général très apprécié, pour les jeunes de l’archipel. Les adultes sont eux, près d’une trentaine de licenciés divisés en 3 équipes : les Tiramisu, les Prédateurs et les Footix. Les joueurs organisent une rencontre par semaine, en vu de la coupe de l’archipel, l’objectif de la saison. Cette année, les 3 équipes de Miquelon se départageront pour ne garder que la meilleure. Les équipes de SaintPierre sélectionneront, elles, 3 de leurs 5 équipes. Les 4 équipes de l’Archipel qualifiées, se rencontreront à SaintPierre pour les phases finales de la coupe de l’archipel. En

4

plus, une nouvelle compétition revient cette saison, il s’agit de le coupe des clubs. Le club de Miquelon, l’ASM, a constitué sa meilleure équipe, les 5 clubs de Saint-Pierre feront la même chose. Les 6 équipes se rencontreront en plusieurs phases éliminatoires, jusqu’à la finale en décembre. Ainsi, l’équipe gagnante de la coupe des clubs s’inscrira à la coupe de France de futsal pour aller représenter l’Archipel et tenter sa chance l’an prochain. L’objectif de la coupe des clubs est d’élever le niveau de futsal au plan local ; chacun devra gagner sa place et tenter d’être sélectionné dans l’équipe de son club. Enfin, l’ASM relance cette année encore le tournoi de Miquelon, courant mars. Le club invitera les équipes de Saint-Piere à rencontrer celles de Miquelon durant un week-end, pour apporter un peu de « piquant » dans le championnat et permettre à chacun d’évaluer son niveau. Une saison sportive s’annonce, avec des échanges, des tournois et des coupes.

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


En bref Stage de sculpture sur bois L’association Miquelon Culture Patrimoine organisait en novembre, un stage de sculpture sur bois, animé par M. Gilbert Leblanc. Ce stage, qui remporte habituellement beaucoup de succès, n’avait pu avoir lieu l’an passé. L’association recherchait un enseignant pour 2012, et a fait la rencontre de M. Gilbert Leblanc. Ce sculpteur, arrivé de Petit Rocher au Nouveau Brunswick, n’en est pas à son premier essai. Gilbert Leblanc, artiste sculpteur depuis une trentaine d’années, travaille le bois mais aussi le bronze et la cire. Certaines de ses œuvres sont exposées au musée du Nouveau-Brunswick et au musée acadien du Québec ; il est aussi impliqué dans diverses associations valorisant l’artisanat comme, entre autre, « l’assocation des groupes en arts visuels francophones ». Une douzaine d’élèves a participé, du 05 au 22 novembre, au stage de sculpture sur bois. Les cours dispensés aux ateliers municipaux avaient lieu l’après-midi et le soir. Chaque élève menait un projet personnel, une création unique : un visage, un paysage, un animal, ... L’enseignant prodiguait à chacun des conseils précis et personnels, en appui des cours théoriques. Cours après cours, les créations ont pris vie. Les œuvres ont pu être admirées lors de l’exposition de fin de stage qui avait lieu, jeudi 22 novembre, au local de l’association Miquelon Culture Patrimoine.

Week-end beaujolais nouveau Pour la seconde année, le Syndicat d’Initiative de Miquelon organisait, en collaboration avec les professionnels, un week-end festif autour du beaujolais nouveau. Selon les connaisseurs, le beaujolais 2012, couleur rouge cerise, révèle des arômes fruités et floraux, de pêches de vignes, d’abricots et de fruits rouges. Les Miquelonnais ont pu le goûter et se faire leur avis, même s’il en a fallu de peu pour que le beaujolais nouveau tombe à l’eau ! A cause des mauvaises conditions météorologiques entraînant un ravitaillement tardif et de « mauvais échos », le suspense a duré jusqu’au samedi 17 novembre.

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

5


En bref ... Les 2 bars-restaurants de l’île avaient préparé l’événement et proposaient, en collaboration avec le Syndicat d’Initiative, une formule spéciale sous forme de PASS. Ces derniers étaient en vente au local de l’association et vous permettez de déguster une assiette de charcuteries et fromages accompagnée d’un verre de beaujolais nouveau. Le PASS offrait également le droit au tirage au sort prévu le samedi soir, et dans lequel de nombreux lots étaient à gagner, notamment un billet d’avion pour Saint John’s et des repas au restaurant. Selon Anaïs Llorca, directrice du Syndicat d’Initiative, malgré l’arrivée tardive du vin qui a compromis la soirée du vendredi, le week-end beaujolais nouveau 2012 fut réussi. Anaïs Llorca, directrice du SI et Albin Girardin, chanteur du groupe Blague & Hale.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération !

Une mission pour la protection de notre patrimoine La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Bretagne était en mission à Saint-Pierre et Miquelon pour 4 jours, l’occasion pour elle de repérer de nouveaux « trésors » historiques et patrimoniaux. Henri Masson et Christine Jablonski, conservateurs régionaux des monuments historiques à la DRAC de Bretagne, ainsi que M. Jean-Louis Danga, technicien conseil en patrimoine maritime, se sont rendus à Miquelon mardi 27 novembre, accompagnés de représentants de l’Etat (DTAM et DCSTEP) et de M. Vidus, secrétaire général de la Préfecture, afin d’observer les monuments classés et de rechercher de nouveaux biens ayant un intérêt historique et patrimonial. Une réunion était organisée à la Mairie pour faire le point sur les travaux réalisés et à venir, sur l’Eglise Notre Dame-Des-Ardilliers, classée monument historique en 2010, et discuter des projets de valorisation du patrimoine de la Municipalité. La délégation s’est ensuite rendue à l’église pour analyser les objets classés. Ce fut au tour du Muscadin, ce sablier posé l’an passé sur la Grave de Miquelon, d’être examiné. Le Syndicat d’Initiative, propriètaire du bateau et porteur du projet de restauration, a pu bénéficier de l’expertise de M. Danga. Ce spécialiste a en effet, pu constater les travaux réalisés et apporter ses conseils aux ouvriers. Ensuite, direction le phare du Cap Blanc, monument classé avec le phare de Pointe-Plate, pour leur construction « préfabriquée », derniers vestiges d’une industrie de masse. Enfin, la journée s’est terminée par la visite du cimetière où sont exposés les 4 pierres tombales d’Acadiens datant du 19ème siècle, et la pierre tombale d’Anne-Claire du Pont de Renon, seule trace historique matérielle connue de la présence française dans l’Archipel avant la Révolution Française de 1789. La DRAC de Bretagne accompagne la Municipalité de Miquelon-Langlade, propriétaire de monuments et de biens classés et inscrits au titre de monuments historiques. Elle apporte son soutien technique grâce à la visite d’experts qui conseillent la Mairie dans ses choix de valorisation et de restauration de son patrimoine. La DRAC offre également un soutien financier en participant aux différents travaux de conservation et de mise en valeur des biens classés.

6

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Actualité

La Mairie à l’heure de Noël La Mairie a toujours un rôle prépondérant dans le village en matière de décoration ; les fêtes de fin d’année n’échappent pas à la règle. La Municipalité fait son possible pour illuminer Miquelon aux couleurs de Noël : crèche à échelle humaine, traîneau et rennes du Père Noël, guirlandes de lumières, sapins, ... tout y est. Les agents s’activent à la tâche : réparation, peinture, montage... ils prennent même le temps de créer de nouvelles décorations car, il faut le noter, toutes les illuminations suspendues aux candélabres sont conçues artisanalement dans les ateliers municipaux. Les agents ont aussi pour mission de décorer et assurer la logistique lors de manifestations à l’initiative de la Mairie, comme le marché de Noël ou le marché des écoles. Ainsi Miquelon entame décembre dans une ambiance de fête.

Philatélie

Etat civil Mariage M. Martial, Benjamin, Noël, Adrien DETCHEVERRY et Mme Carine, Anne LEPAPE, se sont dit « oui » samedi 24 novembre 2012.

Une émission philatélique aura lieu le mercredi 28 novembre. Il s'agit du timbre de Noël réalisé d'après une oeuvre originale d'Abigaïl CALIXTE, lauréate d'un concours de dessin scolaire. Ce timbre d'une valeur de 0.60 € sera imprimé en offset à 85 000 exemplaires dont 5 000 pour l'Archipel. L'émission 1er jour s’est tenue au Bureau Philatélique, Place du Général De Gaulle. Une enveloppe ainsi qu'une carte 1er jour seront également en vente à cette occasion. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de Métropole a eu lieu à compter du samedi 1er décembre.

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

Décès Décès le 28 novembre 2012 de Monsieur Norbert, Joseph COSTE, époux de Madame Noëlle GASPARD.

7


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Le marché de Noël de la mairie Samedi 1er décembre, on fêtait Noël à Miquelon. L’association des artisans « Art Passion » et la Mairie ont décidé de s’unir pour organiser un grand marché de Noël, festif et convivial. Le rendez-vous était donné dans la ruelle de la « Maison de retraite » où les agents municipaux avaient pris soin de décorer la salle et d’installer cabanes et tables pour accueillir la vingtaine d’exposants. La population a ainsi pu profiter de faire le plein de créations locales auprès des artisans : peintures sur toile, bijoux, bonnets, écharpes, éléments décoratifs,... et d’autres cadeaux de Noël, aux stands des commerçants présents : peluches, jouets, manteaux, accessoires de cuisine, décos, ... L’association « Diabète SPM » était également de la partie, avec sa traditionnelle vente de décorations de Noël. Les gourmands, eux, se sont empressés autour du stand de gâteaux fait maison, de l’association « Art Passion ».

8

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


Actualité et de l’association « Art Passion » Durant l’après-midi, nous avons eu droit à la visite du Père Noël qui a pris le temps de rendre visite aux enfants de Miquelon et de leur porter des bonbons. Puis, vers 16h, Alain et Danièle ont assuré l’animation musicale pendant que la Mairie offrait du vin chaud et du chocolat chaud. Enfin, vers 19h la salle Entre-Nous proposait un service de restauration et buvette pour continuer la fête. Ce grand marché de Noël, plus conséquent que les autres années, apporte dans le village, le temps d’un week-end, la gaieté du temps des fêtes. La Mairie et l’association « Art Passion » tiennent à remercier le Conseil Territorial, les agents municipaux, les exposants, le groupe K-danse, ainsi que toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de la manifestation ; merci également à la population pour sa participation à l’événement.

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

9


Actualité La compagnie Ap’ied, « La compagnie qui ne manque pas de chaussures » L’Horizon a rencontré la compagnie Ap’ied, une équipe de jeunes qui ne manque pas d’ambition !

Amaury Gaspard, Julie Pike, Aude Boissel et Mélissa Ilharréguy

La compagnie Ap’ied est une bande de jeunes unie par une même passion : le cirque. Cela fait 10 ans que Aude Boissel et Julie Pike participent aux stages de cirque et jonglerie de la Maison des Loisirs, animés par Gaëlle Chabrol et Lucile Mouzac de la compagnie Ap’Nez. Mélissa Ilharréguy et Amaury Gaspard se sont initiés à l’art du cirque quelques années plus tard et pratiquent depuis maintenant 5 ans. Le dernier a avoir rejoint le groupe est Joshua De Lizaraga, technicien son et lumières, et « fraîchement nommé manager et régisseur de la compagnie » nous dit-il. Leur aventure a démarré il y a 3 ans, lors de la préparation d’un spectacle de fin de stage. Forts de leur expérience, les jeunes se sont lancés avec Lucile et Gaëlle dans la création d’une œuvre unique, puis ont émis l’idée de créer « juste pour rigoler » une compagnie qui s’appellerait la « compagnie Ap’ied », clin d’œil à la « compagnie Ap’Nez ». L’idée a fait son chemin et la compagnie a officiellement été créée. Cette année était la dernière de Gaëlle Chabrol à Miquelon qui, après 10 ans de collaboration avec la Maison des Loisirs, affiche de nouvelles ambitions professionnelles. La compagnie Ap’ied voudrait reprendre le flambeau de la compagnie Ap’Nez, en organisant les stages de jonglerie, créant de l’animation,.. en poursuivant ce qui a été entrepris. L’équipe souhaite faire perdurer l’art du cirque qui vit maintenant à Miquelon et « montrer aux gens que les jeunes Miquelonnais participent à la vie locale et s’investissent dans des projets qui leur tiennent à cœur » nous déclare Amaury. Les 5 jeunes veulent se faire connaître, ils ne manquent pas de projets et travaillent d’arrache-pied pour les atteindre. Julie nous précise : « Nous nous entraînons au moins une fois par semaine, cela nous prend beaucoup de temps mais heureusement, nous sommes 4 à être dans la même pension de famille », ce qui facilite les répétitions. D’autant que, comme nous l’apprend Mélissa : « Nous prévoyons un spectacle pour janvier [...] ce sera court mais il

10

faut qu’on y arrive ». En plus de ce spectacle, la compagnie, depuis sa création, multiplie ses actions : atelier de jonglerie proposé aux enfants lors du Téléthon, animations d’arbres de Noël, divers travaux pour récolter des fonds, ... et elle ne compte pas s’arrêter là ! Ella a tenu un stand lors du marché de Noël, pour promouvoir ses actions et vendre des produits dérivés. De plus, les jeunes se sont fixés pour objectif de partir 2 semaines en France afin d’intégrer la compagnie avec laquelle ils sont jumelés et qui les a vu naître, la compagnie Ap’Nez, pour une formation intense et une immersion dans l’univers du cirque. Ils auront peut-être même l’occasion de présenter une de leur création en Métropole, de participer à la « République Ap’Nezienne » (Festival de 3 jours organisé par la compagnie, à Flavignac dans le Limousin), et nouer des contacts avec des professionnels du spectacle ! Autant dire, un rêve pour ces jeunes en soif d’aventure. Néanmoins, pour parvenir à réaliser ce rêve, la compagnie est à la recherche de financements et organise des actions. L’équipe a également adhérée à l’association Miquelon Culture Patrimoine qui les aide dans leurs projets et leurs démarches : « C’est plus facile ainsi car l’association a déjà des contacts et de l’expérience », nous précise Aude. Laissez parler votre curiosité et n’hésitez pas à aller à la rencontre de la compagnie Ap’ied, qui maîtrise non seulement l’art du cirque mais également celui de la communication ; elle est présente sur les réseaux sociaux, sur youtube et, a un site internet attrayant : http://lacompagnieapiedd.wix.com/cirquemiquelon. La compagnie vous fait savoir qu’elle est disponible pour animées vos soirées, arbres de Noël, événements divers et pour participer à toute activité qui lui permettrait de financer son voyage. N’hésitez pas à prendre contact avec cette équipe de jeunes bien sympathique, en appelant au 55 25 95 ou par e-mail à l’adresse : lacompagnieapiedd@hotmail.fr

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


Actualité La saison démarre à la SNPM Après les travaux et les contrôles effectués sur le Béothuk, le chalutier de la SNPM, la saison de pêche a débuté pour les employés de l’usine.

Saison 2011-2012

Le bateau parti en pêche le 28 novembre est arrivé au port de Miquelon le 2 décembre avec à son bord de la morue et de la raie. L’activité reprend donc à la SNPM jusqu’à la fin du mois d’avril. Les employés traiteront principalement de la morue jusqu’en février ; comme l’an passé, 1794 tonnes ont été attribuées à l’Archipel. Ils travailleront un peu la raie, puis la limande et le sébaste en fin de saison. Ensuite arrivera la pêche à la coquille Saint-Jacques qui devrait, si tout se passe comme prévu, finir début août. L’usine reprend son activité dans de meilleures conditions que l’an passé grâce à l’arrivée, à la fin octobre, de la nou-

velle baader 541, tant attendue ! Ce nouvel outil, une fois installé, permettra d’obtenir une meilleure qualité de produits : le poisson ne sera plus « arraché » et abîmé, on observera également moins de perte. Cette machine, plus sécuritaire pour les employés, devrait améliorer le rendement. Seul bémol, l’usine n’a pas la capacité de congeler la totalité des produits traités ; elle n’a pas assez de matériel, ce qui freine la production. Le Conseil Territorial, maître d’œuvre du marché, a lancé il y a peu, un appel d’offres pour l’acquisition d’un tunnel de surgélation pour l’usine de Miquelon. Ce nouveau matériel, attendu pour le début de la saison prochaine (c’est-à-dire juillet 2013) permettra de traiter de plus grosses quantités. L’usine a aussi subi quelques travaux durant l’été afin d’agrandir les locaux, d’effectuer des réparations et de créer une organisation plus fonctionnelle. Malheureusement la saison 2012-2013 redémarre et le chantier n’est pas terminé, une utilisation optimale des bâtiments n’est pas possible. De plus, les employés travaillent cette année encore sans chauffage. Malgré cela, l’entreprise reprend la saison avec confiance et espère sortir de l’eau un maximum de ses quotas. Aujourd’hui, une vingtaine de personnes travaille à l’usine, mais Philippe Plaa, responsable de production, espère augmenter ce nombre en même temps que le rendement !

Appel à photos de la MNE La MNE fait appel à vos plus beaux clichés pour illustrer son exposition permanente ! La Maison de la Nature et de l'Environnement prépare actuellement son exposition permanente qui sera dans le bâtiment ouvert au public à Miquelon. Les illustrations de l’exposition permanente seront composées de photographies de la Maison de la Nature et de l’Environnement, de documents historiques, mais aussi de photographies du public. Si vous souhaitez participer et soumettre des photographies qui pourraient figurer dans l’exposition, la Maison de la Nature et de l’Environnement vous invite à contacter Florence Briand jusqu’au 21 décembre pour avoir la liste détaillée des besoins photographiques. Pour toute information complémentaire merci de contacter Florence Briand : e-mail : fbriand@maisonnature-spm.com tél : 55-57-17

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

11


Actualité « Dessins de voyage » Du 23 novembre au 2 décembre, Patrick Derible nous présentait au local de l’association Miquelon Culture Patrimoine, une exposition de magnifiques dessins de voyage. La Belgique, l’Italie, la France ou l’Espagne, l’artiste dessine les lieux qu’il visite, des scènes de vie volées,... lors de voyages. La dernière destination choisie était le Portugal il y a un mois, Patrick Derible voulait découvrir ce pays qui, encore une fois, l’a tant inspiré. Une quinzaine de graphites et aquarelles, nés lors de ce dernier voyage, fait partie de l’exposition. L’artiste a dû faire une selection de dessins pour cette exposition, par manque de place avant tout. On ne retrouve pas d’œuvres de Saint-Pierre et Miquelon, si chères à l’artiste, ... pour une autre exposition sans doute. Les dessins et peintures nous dévoilent des monuments, des paysages, des inconnus « figés » dans l’œil de l’artiste. Le dessinateur se promène d’une ville à l’autre, repère les lieux propices au dessin et s’installe pour quelques heures, le temps de saisir l’instant. Lorsque l’on demande à Patrick Derible pourquoi il a fait le choix d’exposer ces dessins, il nous répond instantanément que « les images sont faites pour être vues ». L’on découvre alors une approche artistique différente de celle qu’on lui connaît : méticuleuse et aboutie. Le croquis sur le carnet fige un souvenir, un moment passé à découvrir et dessiner. Ces œuvres vivantes et magnifiques nous permettent, à nous aussi, de nous évader.

Poèmes de Noël des Quatre Temps Dans la hotte du Père Noël

12

Dans la hotte du Père Noël

Il y a un chat Pour Sophia

Il y a un chien Pour Alain

Deux chaussures Pour Arthur

Deux seaux Pour Marco

Trois lunettes de plongée Pour Zoé

Trois dvd Pour Zoé

Et quatre cadeaux Pour Hugo

Et quatre camions Pour Léon

Et puis, dans la hotte du Père Noël Il y a cinq chocolats

Et puis, dans la hotte du Père Noël Il y a cinq pots de miel

Pour qui donc, je me le demande ? Pour la Mère Noël, cette gourmande !

Pour qui donc, je me le demande ? Pour la Mère Noël, cette gourmande !

Maëlys

Nolan

Novembre 2012

Bulletin municipal n°162


Actualité Déplacement de Miquelon Karaté Do L’association s’est déplacée à St-John’s de Terre-Neuve, du 9 au 11 novembre, pour disputer une compétition de Karaté. Les jeunes Miquelonnais se sont bien défendus face à leurs adversaires terre-neuviens. KATAS : Or : Coste Léana Argent : Bonnieul Laura

© Collection privée

Bronze : De Lizaraga Briac

TEAM KATAS : Argent : Bouteiller Florine Lucas Quentin Tillard Ludmilla

KUMITE (combats) : Or : Bouteiller Florine Gaspard Romain Argent : Coste Léana De Lizaraga Briac Tillard Ludmilla Bronze : Detcheverry Clément Bonnieul Lucas Revert Pierre-Luc (4ème)

Le saviez-vous ? Pourquoi met-on un sapin à Noël ? Les origines du sapin de Noël sont avant tout païennes. Le sapin était pour les druides celtiques et pour les païens, le seul arbre qui restait intact à l’arrivée du froid. Le sapin était, selon eux, sacré, puisqu’il restait vert et vivant, alors que les autres plantes perdaient leurs feuilles et leurs couleurs à l’automne. Le sapin était symbole de vie éternelle et d’espoir pour le retour du printemps. Il paraît également que les riches accrochaient leurs restes de nourriture à l’arbre l’hiver, pour éviter que les animaux ne les mangent (essentiellement des pommes, d’où les boules Noël). Ce sont les Protestants qui ont developpé la tradition du sapin de Noël pour se démarquer des catholiques qui fêtaient la naissance du Christ le 25 décembre. La tradition du sapin de Noël a été christianisée au Moyen-Âge. L’arbre garni de pommes rouges symbolisait l’arbre du paradis. Au 17ème siècle, cette tradition est apparue en Alsace. L’arbre dit « de Noël » était décoré de pommes mais aussi, plus tard, de confiseries et de petits gâteaux que les enfants se faisaient un plaisir de déguster. L’on ornait le sapin d’une étoile symbolisant l’étoile de Bethléem. Les premières illunimations sur les sapins sont apparues au 18ème siècle. On remplissait des coquilles de noix d’huile dans lesquelles on mettait des mèches, ou l’on nouait des chandelles souples autour des branches. La femme de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de Noël en 1738 dans le Château de Versailles. La tradition du sapin de Noël se développe et s’exporte dans le pays en 1871, après la guerre franco-allemande, puis en Europe et en Amérique. Le sapin de Noël est aujourd’hui une tradition bien encrée et l’on doit peut-être également cela au fait que cet arbre robuste résiste au froid comme dit précédement...en effet, un baobab ou un chêne compliqueraient les choses ! « Quand par l’hiver, bois et guérets sont dépouillés de leurs attraits. Mon beau sapin, roi des forêts, tu gardes ta parure...»

Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

13


Mais encore La recette du mois :

1. Allumer le four à 160°C.

Cake de Noël

2. Dans un bol, mélanger les œufs et le sucre. 3. Dans un second récipient, mélanger la farine et la baking, puis ajouter le beurre. 4. Ajouter le contenu du premier récipient au second et remuer. 5. Incorporer les fruits confits et les raisins secs à la pâte (elle doit être assez épaisse). 6. Graisser un plat à cake, ajouter le mélange et enfourner pour 50 minutes.

Ingrédients : - 1/2 tasse de raisins secs (facultatif : macérés dans du rhum) - 1 tasse de fruits confits - 1 c. à s. de sucre glace - 1 c. à s. d’huile végétale

- 6 œufs - 250 g de sucre en poudre - 250 g de beurre fondu - 450 g de farine - 1 c. à c. de baking

7. Sortir le cake du four dès qu’il est cuit et attendre qu’il refroidisse un peu. 8. Démouler le cake et saupoudrer de sucre glace. Joyeuses Fêtes !

Au ciné en décembre Le 13, De rouille et d’os

Le 20, Bowling

Avis : L’association Arc-en-ciel organise un après-midi « Conte de Noël » pour les enfants de 5 ans et moins, à la bibliothèque municipale, mercredi 12 décembre à partir de 15h30. Un goûter sera offert aux enfants. Prévoir des vêtements chauds, dans ces temps de Noël, une visite surprise pourrait avoir lieu !

Le 23, Les aventures de la famille Noël

14

Le 27, Friends with kids

Le 03/01/2013, Paris Manhattan

Novembre 2012

Il a été trouvé une paire de lunettes de vue marron foncé, si elle vous appartient, vous pouvez venir la récupérer à l’accueil de la Mairie durant les heures d’ouverture. Si vous avez perdu un objet, n’hésitez pas à vous rendre à la Mairie. Parfois des objets sont déposés à l’accueil et jamais récupérés par leur propriétaire.

Bulletin municipal n°162


A lire

La bibliothèque de Miquelon a tout ce qu’il vous faut pour préparer Noël. Vous trouverez de nombreuses histoires de Noël pour passer un doux moment, des livres de recettes pour vous régaler en famille ou entre amis et des livres de créations de décorations pour un décor personnalisé. Mickey est en colère. Des évènements tragiques l'obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n'est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Il découvre bientôt qu'Ashley n'était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu'elle fréquentait un milieu dangereux.

En 2007, elle était sûre de mener son camp vers des victoires futures. En 2012, la gauche l’a emporté... mais c’est François Hollande, son ancien compagnon, qui s’est installé à l’Elysée. Ségolène Royal ne siège pas à la table des vainqueurs [...] Sylvain Courage a suivi Ségolène Royal pendant de longs mois, recueilli ses confidences, celles de ses proches, mais aussi les piques de ses ennemis.

Ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Miquelon-Langlade Bulletin municipal n°162

Novembre 2012

15


Le marché de Noël

Plus d’images au www.miquelon-langlade.fr

Rendez-vous de décembre : jeudi 20 décembre à 13h30 à la salle des fêtes

l’école maternelle Sœur Hilarion & l’école primaire des Quatre Temps, en collaboration avec la mairie de Miquelon-Langlade, vous présentent leur spectacle de Noël

L'Horizon n°162  

Le journal L'Horizon n°162 du mois de novembre