Page 1

Commune de Miquelon-Langlade

Le journal municipal n°156 Avril 2012 - Gratuit

« Tournoi de Miquelon » p.5

Elections cantonales p.8

« Une autre chasse » de Marie et Jacques Jugan p.16


Sommaire

En bref > 4 - 7 > Repas dansant de Miquelon Culture Patrimoine > Compét’ de Karaté > Le « Tournoi de Miquelon » > Un nouveau bureau au foyer > Les Quatre Temps : « Comment éviter d’avoir mal au dos » « Hommage aux victimes de Toulouse » > Etat civil > Philatélie

Actualité > 8 - 12 > Election à la Caisse de Prévoyance Sociale > Elections cantonales : nouveau mandat pour l’équipe sortante > La MNE : Des projets de développement > Une radio à Miquelon > « Rivages d’Outre-mer » > « Une autre chasse »

Mais encore > 13 - 14 A lire > 15 2

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


L’ édito

Le mot du Maire : MNE : « Vous n’allez pas laisser faire ça ! » C’est la remarque que des Miquelonnais adressent volontiers à la municipalité à propos de la MNE. Chacun est libre de ses opinions et il est même souhaitable qu’elles s’expriment. En l’occurrence, sur la MNE, il y a un amalgame entre l’association MNE et le bâtiment qui accueillera l’exposition permanente de l’association et qui sera érigé au centre du village cette année. En tant que président de la MNE et en tant que maire, je découvre quasiment le projet de construction en même temps que nos lecteurs. Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, et ce projet en est l’illustration par-

faite : le Conseil territorial fait ce qu’il veut, où il veut, quand il veut, sans obligatoirement demander l’avis de l’équipe municipale ou de la population. En conséquence, je trouve que les doléances ou les commentaires exacerbés ne s’adressent pas à la municipalité. Par ailleurs, je n’ai pas un avis aussi tranché que celui qu’exprime Jean de Lizarraga dans sa lettre, qui va même jusqu’à parler de « bunker ». Il y a, dans notre village, des choses plus laides et ce n’est pas le fait du Conseil territorial, de l’Etat ou de la mairie. Stéphane Coste

Lettre de Jean de Lizaraga sur la MNE Comme tout bon téléspectateur assidu j’ai pu, très rapidement il est vrai, découvrir l’architecture du bâtiment que l’on va appeler « Maison de la Nature ». Je ne sais si le ou les architectes qui ont pondu ce projet ont déjà mis le pied sur Miquelon mais j’en doute (où alors ils ont été mal conseillés) car, à mon humble avis, ce bâtiment ne va pas du tout « s’intégrer au paysage complet de la commune de Miquelon », contrairement à ce qu’on a pu déclarer. Je ne comprends pas non plus la décision de vouloir l’implanter là, au beau milieu de la place des Ardilliers, une place qui a déjà perdu pas mal de son bel aspect initial avec la disparition de sa sirène et qui va s’enlaidir davantage avec ce bunker (c’est ainsi que je qualifie cette infrastructure) en plein centre du village. Puisqu’ actuellement on parle beaucoup de consultation, il eut été judicieux, avant d’approuver le projet, de le soumettre à la population concernée en lui demandant son avis sur l’architecture elle-même mais aussi sur son implantation. Si l’on veut vraiment l’implanter au centre du village, il y a certainement des solutions plus adaptées que celle d’abattre « l’ancien poste médical » pour y construire, en ces lieu et place, un bâtiment aussi horrible. J’ai d’ailleurs été stupéfait d’apprendre la destruction de l’ancien poste médical. Une maison qui a une his-

toire, une âme même, et qui a vu pas mal de médecins y habiter afin d’exercer leur profession. Qui, des anciens, ne se rappelle pas du docteur Dunan, du docteur Bertrand et son épouse, de l’infirmier Petitpas… et j’en passe ; qui ne se rappelle pas des opérations chirurgicales (amygdales, appendicites, fibromes, césariennes...), des accouchements, des radios, des dents arrachées, des séances de rayons X etc…etc…qui ont eu lieu dans ce bâtiment ? Avec la disparition de celui-ci n’est ce pas une partie de notre patrimoine qui va s’envoler ? Avec cet ancien bâtiment rénové n’était-il pas possible, par exemple, d’y aménager le musée (actuellement trop exigu) et d’y faire un lieu de mémoire ? Qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions, je suis tout à fait favorable à la construction de la Maison de la Nature, qui sera certainement une maison de découverte et de culture pour tous, jeunes et moins jeunes, visiteurs, écoliers… et dont l’aménagement intérieur semble correspondre à notre attente mais de grâce faisant les choses convenablement. Pour faire découvrir et sauver votre nature laisserezvous détruire votre culture, votre patrimoine et… votre identité ? Jean de Lizarraga

Cartographie du trait de côte à Miquelon La DTAM tient à informer la population qu’elle procédera à des relevés du trait de côte (limite entre terre et mer) à partir du mardi 3 avril 2012 sur l’ensemble de l’Archipel, dans les zones identifiées à risques. Cette opération débutée en 2011, permet d’obtenir un point zéro pour évaluer, par des relevés successifs, l’évolution du phénomène d’érosion résultant du réchauffement climatique. Les agents de la DTAM seront donc sucsceptibles de pénétrer sur des parcelles privées pour réaliser leurs relevés topographiques. Un arrêté prefectoral d’autorisation a été pris à cet effet (Arrêté n°109 du 13 mars 2012). Ces relevés sont nécessaires, ils permettront d’établir une cartographie des zones basses, zones situées sous le niveau marin de référence, et définiront les zones susceptibles d’être submergées. Cette démarche permettra d’établir un Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPR) qui proposera des mesures de prévention, de protection et de sauvegarde : de l’urbanisme, de la construction, de l’exploitation des sols et de la sécurité publique.

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade Directeur de la Publication Stéphane Coste Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel Dessinateur humoristique Germe Benoît Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628 Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon@miquelon-langlade.fr Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon, votre moyen d’expression.

3


En bref Repas dansant de MCP Pascale, Yolande et Alain ont animé la soirée pour le plus grand plaisir des amateurs de musette; des animations et danses surprises étaient aussi au programme. Ce repas dansant, très apprécié par les participants , servira au financement des nombreuses activités de l’association.

© Raynald Lucas

L’association Miquelon Culture Patrimoine lançait le samedi 3 mars la première édition de son repas dansant. Les bénévoles se sont affairés à la préparation de ce grand bal, où une centaine de personnes était attendue. Les membres de l’association s’étaient également chargé de garnir généreusement le buffet. Les violoneux, Félix Leblanc puis Danièle,

Compét’ de Karaté Pour évaluer leur niveau et rencontrer d’autres karatékas, les jeunes compétiteurs de Miquelon Karaté Do se déplacent aussi souvent que possible. Cette saison ils ont pu se rendre deux fois sur TerreNeuve. Ils étaient à Saint-John’s du 2 au 4 mars dernier pour une nouvelle compétition; voyons les résultats : TEAM KATAS : Médaille d’argent : - Amélie Lucas - Romain Gaspard - Laura Bonnieul

Quelques images des différentes compétitions de la saison

4

© Christine Nourry

Médaille de bronze : - Florine Bouteiller - Quentin Lucas - Ludmilla Tillard

Avril 2012

KATAS : Médaille de bronze : - Amélie Lucas - Ludmilla Tillard KUMITE : Médaille d’or : - Romain Gaspard Médaille de bronze : - Amélie Lucas - Florine Bouteiller - Ludmilla Tillard - Quentin Lucas

Bulletin municipal n°156


En bref Le « Tournoi de Miquelon » Ce tournoi de futsal, organisé chaque année à la fin de la saison, est devenu un rendez-vous incontournable. Les participants apprécient de pouvoir rencontrer des équipes différentes et briser la « routine » des matchs hebdomadaires. Ce week-end, 3 équipes de Saint-Pierre avaient fait le déplacement (la Mean Machine, les Jackpot et les Weezy’s) pour rencontrer les Tiramisu et les Footix. Au terme de la compétition, nous avons pu assister à une belle finale des Tiramisu contre la Mean Machine où les deux équipes ont dû jouer jusqu’à la dernière minute pour se départager et tenter d’arracher la victoire. C’est finalement la Mean Machine qui remporte ce tournoi sur le score de 6 à 5. Elle gagne donc la coupe du tournoi offerte par la Mairie de Miquelon-Langlade et remise par le Maire au capitaine de l’équipe. La coupe de l’Archipel, quant à elle, a eu lieu les 31 mars et 1er avril. Malheureusement, les équipes de Miquelon n’y ont pas participé, faute de disponibilité des joueurs qui ne peuvent se libérer sur un week-end entier.

Un nouveau bureau au « Foyer » Le 2 mars, après 10 années de bons et loyaux services, François Detcheverry a cédé son siège de Président de « l’Amicale des retraités de Miquelon » à Gérald Boissel.

Président : Gérald Boissel, Membre du comité de direction : Alberte Gaspard, Trésorière adjointe : Yolande Detcheverry, Membre du comité de direction : Anne-Marie Vigneau , Vice-Présidente : Chantal Boissel, Trésorière : Henriette de Lizarraga, Secrétaire : Edouardine Detcheverry.

François Detcheverry ne souhaitait pas se représenter à la Présidence du club. Il était temps selon lui de passer la main, mais il reste malgré tout un adhérent actif du club. Gérald Boissel avait quant à lui, l’envie de s’investir davantage dans la vie de l’association. Les membres lui ont fait confiance et c’est, soutenu par François, qu’il reprend le flambeau de cette association solide, dynamique et en santé. Le nouveau bureau est fraîchement installé mais déjà de

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

nouvelles idées immerges : la reprise du bingo hebdomadaire, un tournoi de pétanque, ... En plus des activités habituelles qui sont évidemment maintenues : jeux de société, collations, tournois de cartes, bingos, ... Qu’on s’le dise, le Club du 3ème âge a encore de belles années devant lui ! Si vous souhaitez rejoindre la soixantaine d’adhérents du Foyer et prendre du plaisir en participant à leurs activités, rapprochez-vous d’un des membres du bureau.

5


COMITE DE REDACTION DU MOIS

Les Quatre Temps NOEMIE

JONAS

HUGO

LILOU

LEA

Comment éviter d’avoir mal au dos Une dame de Saint-Pierre est venue nous dire les bonnes postures pour notre dos. On choisit une carte, on fait ce qui est écrit : j'ai soulevé une caisse et mon dos était bossu, j'ai eu un carton rouge parce que je n'ai pas fait attention à ma colonne vertébrale. Les disques et les vertèbres peuvent se tordre. Les enfants, surtout n'oubliez pas de faire le chevalier servant : pour ne pas se faire mal au dos, si quelque chose tombe, il faut seulement mettre un genou à terre pour le ramasser puis votre dos sera droit. Texte Léo-Marie Aujourd'hui on a parlé du dos. Une dame est venue nous voir. Elle nous a parlé des positions pour le dos. Elle nous a dit comment bien mettre notre cartable sur le dos. On demande à un adulte de nous aider à le soulever, si il est trop lourd ; si on est seul, on vide le cartable, on le pose sur une étagère à notre hauteur, on le remplit et on le met délicatement sur le dos pour ne pas basculer et ne pas se faire mal. Emma a un cartable qui est trop lourd et elle le porte sur une épaule. Elle pourrait se faire mal aux épaules et à la colonne vertébrale. Elle doit demander à un adulte de l'aider. Texte Erwan-Meryl

Hommage aux victimes de Toulouse Par la classe de CE2 Le 19 mars 2012 à Toulouse, un homme casqué et tout en noir a tué des enfants et un adulte. Les enfants avaient trois ans, cinq ans et sept ans. Ils étaient juifs. Cet homme était le plus recherché de France jusqu'à ce que les policiers trouvent des indices : son scooter, des fusils et des explosifs dans la maison de son frère. Les policiers ont décidé de l'encercler le mercredi à trois heures du matin. Ils ont fait évacuer les habitants de l'immeuble. Ce sont les meilleurs policiers qui font partie du RAID. Plus de trente heures après, l'homme, qui s'appelait Mohamed Merah, est tué en essayant de s'enfuir. A l'école, le mardi à 11h15, on a fait une minute de silence. On a pensé à la mémoire des petits enfants. Ça doit être difficile pour leur mère.

6

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


En bref Etat civil Naissance

2010

2011

4

3

Naissances

(2 garçons et 2 filles)

(2 garçons et 1 fille)

Décès

5

4

(1 femme et 4 hommes)

(2 femmes et 2 hommes)

Taux d’évolution - 25 % - 20 %

Des données peu encourageantes direz-vous. Espèrons de meilleurs chiffres pour 2012 !

Erratum : Rallye automobile Je racontais dans mon article : « Le rallye automobile : une initive remise au goût du jour », une anecdote sur le nom des cloches de l’église Notre-Damedes-Ardilliers (Horizon n°155). Or, cette énigme devait être au programme d’un rallye plus récent que celui de 1984.

Bienvenue à Luc, Arthur APESTEGUY, né le 17 mars 2012, fils de Ghislaine Revert et Jesson Apesteguy.

Explications de Jean-Pierre Detcheverry : « Le Père Jean a été remplacé par le Père Heudes en 1986, c’est après cela que cette nouvelle cloche a été offerte par ce même Père Heudes. » L’anecdote des cloches est donc ultérieure à 1986.

Philatélie Une émission philatélique a eu lieu le mercredi 7 mars. Il s’agit du timbre « L’église de Langlade » d’une valeur faciale de 0.87 €, dans la série Coup de cœur, d’après une photo de Patrick Plantegenest, primée par la commission philatélique au concours de l’Arche. Ce timbre est tiré à 90 000 exemplaires, dont 10 000 pour l’Archipel. L’émission 1er jour s’est tenue au bureau philatélique Place du Général De Gaulle. Une enveloppe ainsi qu’une carte 1er jour sont également en vente à cette occasion. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu à compter du samedi 10 mars.

Une émission philatélique a eu lieu le mercredi 21 mars. Il s’agit d’une bande de quatre timbres à 0.60 € soit 2.40 € émis à 85 000 exemplaires sur le thème de la faune sousmarine. Ces timbres sont réalisés par un procédé offset sérigraphie d’après des photos de Denise Télétchéa. L’émission 1er jour s’est tenue au bureau philatélique Place

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

du Général De Gaulle. Deux enveloppes ainsi que deux cartes 1er jour sont également en vente à cette occasion. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste philatélique de métropole a eu lieu à compter du samedi 24 mars.

7


Actualité Election à la Caisse de Prévoyance Sociale Les assurés sociaux de Saint-Pierre et Miquelon avaient rendez-vous aux bureaux de vote mercredi 7 mars, pour élire les représentants sociaux de la Caisse de Prévoyance pour les quatre années à venir. Deux listes s’opposaient : le mouvement syndical « CFTC » mené par Jacqueline André, présidente de la CPS durant les 4 précédents mandats; et la liste syndicale « CFDT- FO pour la défense des assurés sociaux » menée par Véronique Perrin. Dans l’Archipel, plus de 3000 personnes étaient appelés à voter. Cette première élection de l’année, la première d’une longue série, a particulièrement intéressé la population de l’Archipel qui s’est déplacée en nombre pour s’exprimer. En effet, 58,03% des inscrits se sont rendus aux urnes, contre un peu plus de 40% en 2008. A Miquelon, 275 assurés sociaux sur les 422 inscrits sont allés voter : 149 ont pris partie pour la CFTC, 123 pour la liste CFDT-FO et 3 bulletins ont été reconnus comme nuls. C’est donc la liste CFTC qui représentera les assurés sociaux de la CPS, avec 54,18% des votes des Miquelonnais et plus de 60% dans l’Archipel. Reste à définir le nouveau conseil d’administration de la CPS dans sa globalité qui comportera : 6 représentants des organisations syndicales de salariés, 6 représentants des organisations patronales et enfin 2 personnes qualifiées désignées par le Préfet.

Elections cantonales : nouveau mandat pour l’équipe sortante

Le 18 mars les électeurs de l’Archipel étaient appelés aux urnes pour élire l’équipe territoriale pour les 5 prochaines années. Deux listes étaient en course cette année, celle d’Annick Girardin « Ensemble pour l’Avenir » et celle du Président sortant, Stéphane Artano, « Agir ensemble pour Demain ». « L’ élection sera serrée », beaucoup l’avaient prédit. Après une campagne électorale non équilibré au niveau du temps de parole, mais qualifiée de « propre » où deux camps ont su se confronter et débattre sans « bassesses », les urnes ont parlé. L’équipe sortante de Stéphane Artano remporte ce scrutin avec 1937 voix (soit 52.55%) contre 1749 (soit 47,45%) pour « Ensemble pour l’Avenir » et 186 suffrages nuls. Le grand gagnant de cette élection est sans nul doute le taux de participation : 78,70% des Saint-Pierrais et Miquelonnnais se sont exprimés ce dimanche contre 71.16 % en 2006. A Miquelon, le taux de participation s’élève à 83,51%, il est de 20% supérieur à la précédente élection. Après une campagne pleine de projets où, il faut le noter, Miquelon avait toute sa place, reste maintenant à les mettre en œuvre.

8

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


Actualité La MNE : des projets de développement Par Vicky Cormier - Chef de projet MNE A propos du projet de la Maison de la Nature et de l’Environnement… Le 27 février dernier l’Assemblée Territoriale a sélectionné le maître d’œuvre pour la réalisation du bâtiment de la MNE. Nous revenons sur cette étape importante, et faisons un point complet sur l’état d’avancement de ce projet de développement local.

Le bâtiment : choix du maître d’œuvre – critères de sélection Le marché de maîtrise d’œuvre pour le projet de bâtiment de la Maison de la Nature et de l’Environnement a été attribué au cabinet Morlat, suite aux offres qui ont été proposées dans le cadre du concours organisé à cet effet. Quatre candidats (groupements d’architectes et de scénographes) ont été sélectionnés en mai 2011 pour concourir et les offres ont été remises en août 2011. Elles ont alors été étudiées par une commission technique et enfin par le jury à plusieurs reprises. L’Assemblée Territoriale s’est prononcée le 27 février dernier en prenant en compte le classement du jury pour attribuer le marché. Durant cette procédure, la commission technique, le jury puis l’Assemblée Territoriale, ont porté une attention particulière à tous les aspects du projet : son caractère architectural et sa position centrale dans le village, son intégration dans le paysage de Miquelon, sa fonctionnalité au regard des missions qui lui seront conférées (accueil du public, éducation, information…), et la qualité de la muséographie et de la scénographie interprétée. A noter que la commission technique, dont le rôle est de formuler un avis, était composée de professionnels du secteur Tourisme et Loisir local de l’ensemble du territoire ; elle a porté un regard particulièrement attentif au fonctionnement du bâtiment pour les différents usagers.

Illustration

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

9


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

... Retour sur la méthodologie de gestion de projet (depuis 2008) En 2006, la Collectivité Territoriale et l’Etat ont identifié le projet de création de centres d’interprétation sur l’archipel comme projet de développement local, pour la diversification de l’offre touristique publique ; ainsi le projet de créer un centre d’interprétation dédié à la nature figure au Contrat de Développement Etat Collectivité Territoriale 2007/2013. En 2008, la Collectivité Territoriale, Maître d’Ouvrage, débute les travaux de développement de ce projet en réalisant, en premier lieu, une étude de faisabilité de la Maison de la Nature et de l’Environnement sur l’archipel ; l’implantation est, du départ, prévue sur Miquelon, de façon à stimuler le tourisme inter-île et à contribuer au rallongement de la durée de séjour en valorisant le potentiel patrimonial naturel de Miquelon-Langlade, en tant que stratégie de positionnement. Les objectifs identifiés dès l’origine sont l’amélioration de la connaissance de la biodiversité locale des habitants de l’archipel, le développement de l’écotourisme par le biais de la valorisation des richesses naturelles, de la faune, de la flore et des paysages. Plusieurs enjeux concernent la création de cet équipement, comme le développement de l’éducation à l’environnement, clé d’entrée pour la préservation de la biodiversité, et ce en cohérence avec les moyens déjà alloués par la Collectivité à ce secteur (secteur Education à l’Environnement du CCST), et le développement touristique par le biais d’une diversification de l’offre, une création de nouveaux produits valorisant le territoire et son patrimoine naturel. La Collectivité Territoriale a souhaité instaurer une démarche participative, considérant son intérêt pour SPM, et a voulu une concertation des acteurs concernés par les enjeux environnementaux ; dès lors l’association « Maison de la Nature et de l’Environnement » (MNE) est créée fin 2008, et devient partenaire du développement du projet que l’Assemblée Territoriale a validé en décembre 2008. L’association est présidée par le Maire de Miquelon-Langlade et se réunit régulièrement pour suivre le développement du projet, réaliser un travail commun sur les orientations du projet et définir le programme d’actions annuelles à mener en matière d’éducation à l’environnement et d’écotourisme. Cette association regroupe les associations locales suivantes : le Comité Régional du Tourisme, Saint-Pierre Animation, le Yacht Club, la Fédération des Chasseurs de l’Archipel, les Joyeux Pêcheurs, la Société de Pêche Sportive et les trois Collectivités Locales, mène ses actions, qui contribuent au développement du projet, comme le séminaire Ecotourisme en avril 2011, une formation au concept d’interprétation en 2010 ou encore la réalisation d’un Guide Nature qui doit voir le jour en 2012.

L’association MNE – un outil de concertation Cette méthodologie de concertation et de consultation des acteurs du terrain a permis depuis le début du développement du projet, d’ancrer le projet au territoire. En associant les acteurs du terrain concernés par le projet (réunis au sein d’une association) pour mener une réflexion collective, avant la validation de chaque étape du projet, c’est un portage partagé du projet qui a été mis en place et une entente pour une action commune.

Finalités du projet… Les objectifs de ce projet de développement local sont l’éducation à l’environnement et le développement de l’écotourisme : valoriser la biodiversité pour mieux la préserver et pour générer une découverte du patrimoine naturel local en vu de diversifier l’offre touristique et élargir la saisonnalité. La principale fonction de l’équipement sera l’accueil du public, à travers un espace d’accueil où seront situés le CRT et un espace de vente des produits locaux. Une découverte de la nature de l’archipel sera possible grâce à l’exposition permanente de 200 m² hébergée dans le bâtiment, les expositions temporaires (dont la collection de la MNE est déjà en cours de constitution avec la contribution de photographes locaux) et enfin les éco-balades qui sont proposées en extérieur. En effet, la MNE sera un outil pour impulser une découverte du territoire et inciter à rencontrer le patrimoine local et sa population, ses espaces et ses paysages.

Quelques actions de l’association MNE pour 2012 En 2012, la MNE a organisé en partenariat avec le Secteur Education à l’Environnement du CCST et le CPPMA l’exposition sur la Pêche et les Milieux Aquatiques, elle proposera au public la Semaine de la Nature en mai, puis les Eco-Balades durant la saison estivale. Voir site internet de la MNE : www.maisonnature-spm.com – contact : Melle Vicky Cormier Chef du Projet MNE – 41 57 17

10

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


Actualité Travailler avec le sourire pour pouvoir voyager ...

Lots offerts, et fabriqués artisanalement, par un parent d’élève pour aider à financer le voyage scolaire des 3ème.

Les élèves de 6ème et de 3ème du collège de Miquelon avaient convié le plus grand nombre à participer à leur vente de gâteaux, ce dimanche 11 mars dans le préau du Collège. Les parents et élèves avaient généreusement garni le stand et les nombreux gourmands ne ce sont pas fais attendre. Après avoir présenté le voyage scolaire des 3ème le mois dernier, cette manifestation est l’occasion de vous faire découvrir le déplacement aux Iles-de-la-Madeleine des 7 élèves de 6éme, du 31 mai au 7 juin prochain. Les chanceux petits élèves pourront cette année profiter des places restantes sur les vols des classes de 6ème du lycée pour se greffer au groupe et participer à une semaine d’activités sportives au centre de L’Istorlet. Leurs camarades de Saint-Pierre bénéficiant d’une heure d’activité sportive en moins par semaine, ce voyage a pour but de compenser cette perte.

Cette semaine sportive a pour thème principal « les activités nautiques ». Les 6ème pratiqueront de multiples sports que beaucoup d’entre eux essayeront pour la première fois : planche à voile, kayak de surf, kayak de mer, rabaska*... mais également du tir-à-l’arc, du vélo, des grands jeux, ...Les jeunes visiteront les Iles-de-la-Madeleine et étudieront son patrimoine et sa culture. L’occasion pour eux de constater des points communs avec nos îles. En attendant le départ, la classe de 6ème recherche des financements pour équilibrer ses comptes. Après une tombola et une vente de gateaux, les élèves vous solliciteront pour une bouquinade, l’occasion de soutenir leur projet et de se faire plaisir. *Grand canot d’environ 10 mètres dans lequel peut monter un équipage d’une dizaines de personnes, voir plus.

Une radio à Miquelon ? Par Suzie Boissel Comme annoncé il y a quelques numéros, les contacts ont étés pris, le matériel est là, il ne reste qu’à lancer le projet ! Dans l’immédiat, nous n’avons pas de local, mais il n’empêche qu’il est temps de monter l’association ou tout au moins, mettre en contact les personnes désireuses de participer au projet et celles intéressées par l’idée. Il est possible dès maintenant de réaliser de petites émissions et de les diffuser via le web sur le site de Radio Rafale. Alors si vous avez des idées, si vous désirez vous impliquer afin de faire connaître Miquelon, notre culture, notre façon de vivre, nos loisirs, etc, et de rayonner autour de nous, contacter la Mairie au 41-05-60 ou moi-même au 55-65-48. Nous pourrons alors nous rencontrer et ainsi voir ce que nous pourrons faire ensemble. Il est précisé que ce projet bien qu’étant une proposition de la Mairie, peut et doit devenir un projet associatif, mené par des gens qui ont envie de tenter l’aventure. La Mairie est là pour vous aider à lancer le projet.

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

11


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Rivages d’Outre-mer Ouvrage disponible à la bibliothèque municipale Ouvrage réalisé par le Conservatoire du Littoral en collaboration avec EDF. Ce livre constitue un portrait des richesses du littoral d’Outre-mer. Les premières pages, dédiées à l’Isthme de Miquelon-Langlade nous rappellent la beauté et la fragilité d’un site. Avec près de 2000 kilomètres de côtes, l’outre-mer représente le tiers du littoral français. Des lieux superbes mais ô combien fragiles, menacés par le réchauffement climatique et l’urbanisation. Depuis plus de 35 ans, le Conservatoire du littoral se bat pour préserver ces côtes et les mettre en valeur. Il intervient dans 8 départements et collectivités qui se répartissent en deux régions géographiques, dans l’océan Indien et sur les rivages français d’Amérique. Aujourd’hui, ce sont 157 sites qui sont protégés, pour une superficie totale de 28 000 hectares. De Saint-Pierre et Miquelon à Mayotte en passant par les Antilles ou la Guyane, ce livre souhaite rendre hommage à cette indispensable action de sauvegarde de notre patrimoine naturel et invite à la découverte de ces sites magnifiques et souvent méconnus. Préface de Maryse Condé

« Une autre chasse »

Superbe, magnifique, splendide, ... tant d’adjectifs s’immiscent dans les commentaires de ceux qui la découvre. L’exposition « Une autre chasse » de Marie et Jacques Jugan nous permet d’entrevoir la faune et la flore de notre Archipel comme on en a rarement la chance; comme-ci la nature avait bien voulu leur dévoiler ces instants privilégiés, le temps d’une photo. Cette exposition est le fruit de beau-

12

coup d’heures de travail que ces passionnés de nature nous présentent. Du phoque commun, au rouge vivifiant du bec dur des sapins, en passant par le cerf de Virginie et le renard, chacun a eu le droit à son moment de gloire sous l’objectif. Vous pouvez découvrir cette exposition à la « maison de retraite » de Miquelon, du lundi au vendredi de 13h30 à 17h00, je vous le conseille.

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


Mais encore 10 ans déjà

Lors de l’audition de violon qui signa la fin du stage de Félix Leblanc, Suzie Boissel, trésorière de Miquelon Culture Patrimoine, nous rappelait que les activités proposées par l’association animent notre quotidien depuis maintenant plus de 10 ans : de théâtre, de violon, de piano, de peinture, de cinéma... Plus de 10 ans et l’histoire suit son court. Depuis 2002, l’association fait partie intégrante du paysage local et l’on espère qu’elle y sera encore pour bien longtemps.

S’identifier : un devoir Cette année, période électorale oblige, les agents s’activent pour que les élections se déroulent dans les meilleurs conditions possibles. Pour nous aider à tenir à jour la liste électorale, pensez à déclarer votre nouvelle situation à la mairie : changement d’adresse, boîte postale, ... La mairie et les administrations en général, ont besoin de vos coordonnées. L’actualisation de la liste électorale, qui a lieu tous les 3 ans, permet l’envoie de votre carte électorale à la bonne adresse. La facturation, le recensement, une visite médicale à domicile... sont autant de situations dans lesquelles les administrations ont besoin de votre adresse : - lors d’un changement de situation, pensez à informer les administrations de votre nouvelle adresse et boîte postale. - pensez à bien mettre en évidence votre numéro de voirie après travaux (changement de clapboard, peinture, ...) - vérifier que votre maison comporte bien son numéro de voirie, si ce n’est pas le cas, informez-en la mairie.

Le saviez-vous ? Pourquoi change-t-on d’heure en été et en hiver ? Le changement d’heure est une longue histoire. La France se trouvant sur le même fuseau horaire que Greenwich, lieu de l’ancien Observatoire astronomique royal, elle adopte en 1911 l’heure de cette petite ville du Royaume-Uni. Pendant les deux guerres mondiales, la France ajouta pendant les mois d’été une heure, voir deux sous l’occupation allemande, pour réaliser des économies d’énergie. Puis en 1945, on décida d’ajouter seulement une heure mais durant toute l’année. Le choc pétrolier de 1973 changea la donne. Le prix du pétrole, multiplié par quatre, provoqua l’augmentation du prix de l’électricité. Pour économiser l’éclairage, le Président Valéry Giscard d’Estaing pris alors à l’époque, la décision d’ajouter en France une heure à l’heure de Greenwich en hiver et deux heures en été. Depuis cela, l’heure d’été commence en France, le dernier dimanche de mars jusqu’au dernier dimanche d’octobre. Saint-Pierre et Miquelon, 5000 km et quatre heures de décalage avec la France, est logiquement basée sur l’horaire du Canada plutôt que sur la France. Depuis 2006, les Etats-Unis, le Canada et Saint-Pierre et Miquelon passent à l’heure d’été le deuxième dimanche du mois de mars et le retour à l’heure d’hiver le premier dimanche du mois de novembre; ce qui rallonge de trois semaines l’heure d’été par rapport à la France.

Bulletin municipal n°156

Avril 2012

13


Mais encore La recette du mois :

Kinder Country maison pour Pâques

Ingrédients : - 2 tablettes de choclat au lait - 1 tablette de chocolat blanc - quelques poignées de céréales Rice Krispies - une barquette en aluminium

un ECHO de l’actu de Saint-Pierre

1. Casser et faire fondre les 2 tablettes de chocolat au lait au bain-marie dans une casserole. 2. Une fois le chocolat fondu, en verser la moitié dans la barquette en aluminum. 3. Verser dessus une bonne quantité de riz soufflé (Rice Krispies) 4. Faire fondre le chocolat blanc et en recouvrir le riz soufflé. Tapoter pour que le mélange prenne bien la forme du plat. 5. Ajouter dessus la seconde moitié du chocolat au lait (qui doit être encore chaude). 6. Laisser refroidir. 7. Quand le chocolat est bien froid et dur, écarter les bords de la barquette et le démouler. 8. Couper de petites parts de ce dessert gourmand. Au ciné en AVRIL c i ne m i qu e l o n. e -s i t e .c o m le 06/04, TINTIN

le 12, THE ARTIST

le 19, INTOUCHABLES

le 26, HOLLYWOO

Le maire de Saint-Pierre et sénateur de l’Archipel a décidé de publier 300 exemplaires du journal de la commune de SaintPierre « L’écho des Caps » à Miquelon. Karine Claireaux a pu constaté lors de ses déplacements sur Miquelon, le regret de nombreux citoyens de ne plus pouvoir lire l’hebdomadaire de la municipalité de Saint-Pierre. Il y a quelques années, avant que le journal ne devienne gratuit, L’echo des Caps était commercialisé dans plusieurs magasins de Miquelon. Le sénateur-maire a alors pris la décision d’en offrir 300 exemplaires chaque semaine aux habitants de Miquelon. Vous pouvez vous procurer ces journaux gratuitement depuis 2 semaines, à l’accueil de la Mairie ou au commerce François Detcheverry et fils. Sachez également que le jour de sortie de L’écho des Caps est le vendredi.

14

Avril 2012

Bulletin municipal n°156


A lire Les fêtes de Pâques approchent... pas de temps à perdre ! Avec de la mousse, du papier, de la pâte à modeler, des œufs et de la peinture, les enfants vont réaliser toutes sortes d’objets pour décorer la maison ou faire des petits cadeaux originaux : des cloches en papier mâché, des bougies-animaux, un arbre de Pâques, des décorations pour la table, de jolies cartes... Vous trouverez à la bibliothèques de multiples ouvrages pour réaliser vous-mêmes vos décorations et menus de Pâques.

Ce livre sans concession, riche de nombreuses révélations, brosse le portrait d’un homme aux multiples facettes : l’adolescent émigré, le diplomate amateur de coups fourrés, le ministre des Affaires étrangères flamboyant, le Premier ministre acclamé puis conspué, l’accusé innocenté de l’affaire Clearstream, le d’Artagnan à mi-chemin entre Fouché et Talleyrand mais surtout l’anti-Sarkozy poussé jusqu’à la caricature.

Offrant au lecteur plus de 500 clichés de navires étrangers et locaux, d’équipages, de ports, de chantiers maritimes et de modes de transformation du poisson en mer à bord de chalutiersusines qui ont fait partie de l’histoire collective de Terre-Neuve, du Labrador et de Saint-Pierre et Miquelon, le Grand Banc relate le récit complet et impartial de l’ampleur de cet effort de pêche.

Vous êtes commerçant, artisan, entrepreneur, ... Vous êtes à la recherche d’un emploi, ou souhaiter vendre ou acheter un bien... Faites partager vos bonnes affaires, ou tout simplement bénéficier de plus de visibilité auprès de votre population !

L’Horizon vous fait d’la pub ! pour plus d’info : 41 66 26 - horizon@miquelon-langlade.fr

Ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Miquelon-Langlade Bulletin municipal n°156

Avril 2012

15


Psychoc Cette comédie libertine de Bernard Granger, mise en scène par Isabelle Astier, nous présente l’univers loufoque d’un cabinet de psychanalyse atypique dans lequel des patients se croisent et se recontrent. Au fil du temps, le public va de surprise en surprise à travers des situations surréalistes et burlesques. « Romance Corse », réalisée par Isabelle Astier, est une suite

musicale de la pièce où les comédiens s’expriment en musique dans un petit bistrot. Les 8 comédiens n’ont pas hésité à se lancer dans cette aventure humainement et artistiquement riche où l’humour prime. L’auteur de la pièce lui-même leur a fait part de sa joie lorsqu’il a su que sa création serait jouée à Saint-Pierre et Miquelon.


L'Horizon n°156  

L'Horizon n°156 du mois d'avril

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you