Issuu on Google+

Cyan - Magenta - Jaune - Noir

HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 1

Le journal journal de de Miquelon Miquelon Le n° 140 142 décembre n° Octobre 2010 Gratuit Gratuit

Armistice du 11 novembre p. 4

Stage de jonglerie p. 7

L’AFC à Miquelon p. 9 - 11


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 2

Sommaire

Près de chez nous > 4 - 6 > Commémoration du 11 novembre > Opération Brioche > Atelier équilibre > Philatélie > Saison de futsal > Les Courageux rechaussent les patins

Actualité > 7 - 8 > Stage de jonglerie > Week-end Beaujolais nouveau > Décoration de M. André Lefèvre

Dossier AFC > 9 - 11 Santé > 12 Mais encore > 13 - 14 A lire > 15 2

Horizon n°142

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 3

Édito

Le mot du Maire : Réserve Naturelle Nationale : l'avis du conseil municipal Depuis 2006, différentes missions ont été réalisées dans le cadre de la conservation de la biodiversité dans l'Archipel de Saint-Pierre et Miquelon, notamment par le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer. Parmi les conclusions de l'une de ces missions, figure le projet de création d'une réserve naturelle nationale (RNN) sur l'île du Grand Colombier. A la demande, en date de mai 2010, présentée par le MEEDDM, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, le Préfet de l'Archipel, par arrêté n°523 du 25 octobre 2010, a ouvert une enquête publique relative au projet de création d'une RNN des Grand et Petit Colombier et nommé un commissaire enquêteur. Habituellement, une enquête publique est ouverte dans la commune où sera réalisé le projet mais il est vrai que tous les habitants de l'Archipel se sentent concernés par celui-ci, notam-

ment les pêcheurs et les chasseurs qui, tant à Miquelon qu'à Saint-Pierre, furent nombreux à déposer une motion auprès du commissaire enquêteur. Parallèlement à l'enquête publique, le Préfet, par courrier du 9 novembre dernier, saisissait le conseil municipal pour avis. Réuni en séance le 30 novembre, le conseil municipal a émis un avis défavorable à la création de cette RNN. « L'instauration d'une Réserve Naturelle Nationale constituerait une première étape pour la reconnaissance des spécificités naturelles de l'Archipel (qui possède, il est vrai, d'autres sites remarquables), uniques dans le contexte français » mais les élus ont considéré que le site est naturellement protégé, que la population de l'Archipel a toujours su préserver la richesse patrimoniale du site et que les crédits ou les emplois induits pourraient être affectés à des actions environnementales plus importantes et plus prioritaires.

Congrès des Maires de France : « Demain, quel rôle et quels moyens pour les communes… ? » Le 93ème congrès des maires de France s’est déroulé à Paris du 23 au 25 novembre. Il fut précédé, comme chaque année, par la journée des maires de l’Outre-mer à la mairie de Paris. Le thème retenu cette année était « Demain, quel rôle et quels moyens pour les communes et leurs intercommunalités ? » Cette question concerne également les deux communes de l’Archipel. Le gouvernement a en effet annoncé le gel des dotations pour les trois prochaines années. La mise en place d’une intercommunalité est une piste envisagée pour optimiser certains coûts de fonctionnement. Une réflexion est actuellement menée par les communes mais sur deux territoires séparés par 40 km d’océan, ce n’est pas si simple que cela peut l’être en France continentale. Les réformes institutionnelles et financières en cours ont provoqué des inquiétudes légitimes dans les collectivités territoriales. A SPM, nous attendons le rapport de la mission sénatoriale du printemps dernier sur les institutions dans l’Archipel. Sera-t-il à l’origine de changements institutionnels majeurs ? Rien n’est moins sûr !

Décembre 2010

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade Directeur de la Publication Stéphane Coste Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel

Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM

Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage : 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628

Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon975@gmail.com

Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon est votre moyen d’expression.

Horizon n°142

3


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 4

Près de chez nous

Commémoration du 11 novembre Ce jeudi 11 novembre avait lieu, comme chaque année, l’anniversaire du traité marquant la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), l’Armistice de 1918. Un petit rappel des faits : cette guerre meurtrière ayant tué plus de 18 millions de personnes, opposait les Allemands et les Alliés (France, Russie, Angleterre puis les Etats-Unis en 1917). Le 11 novembre 1918, la signature de l’Armistice marque la fin de la guerre, la victoire des Alliés et la capitulation des Allemands. Les généraux allemands et alliés se sont réunis dans le wagon-restaurant aménagé du maréchal Foch dans la clairière de Rethondes (forêt de Compiègne). En 1919, ils ont signé le traité de Versailles. A 11h30, le Maire en présence de ses adjoints, les représentants des autorités de l’Etat, du Conseil Territorial et des anciens combattants se sont réunis afin de rendre hommage aux héros de la patrie. Des gerbes symboliques ont été déposées et s’en est suivie une minute de recueillement. Il ne reste plus aucun « Poilus » à ce jour dans l’Archipel et en France, malgré cela nous n’oublions pas l’engagement des citoyens saint-Pierrais et miquelonnais dans le combat, nous admirons leur bravoure.

Opération Brioche « Partageons une brioche pour soutenir les personnes handicapées ». Comme chaque année, « l’Association d’aide aux handicapés » avec ses dizaines de bénévoles a organisé sa traditionnelle Opération Brioche dans l’Archipel. Cela fait une quarantaine d’années maintenant que l’Unapei (l’Union nationale des associations de parents d’enfants inadaptés) organise cette action symbolique. Cette manifesta4

Horizon n°142

tion s’inscrit dans une démarche nationale en faveur des personnes handicapées mentales. L’Opération Brioche s’avère être un symbole de partage, de convivialité et de générosité. Les ventes de ces brioches permettent à l’association de financer différentes actions telles que l’arbre de Noël ou l’achat de jeux, et plus généralement de rendre le quotidien des personnes handicapées de l’Archipel plus agréable. « L’Association d’aide aux handicapés » tient à remercier tous les bénévoles et acteurs qui ont contribué au succès de l’opération.

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 5

Près de chez nous

Atelier équilibre On ne flémarde pas l’hiver chez les personnes âgées, on chausse plutôt ses baskets pour participer aux ateliers équilibre. L’association « Restons chez nous » a remis en place ses cours depuis le début du mois de novembre, ainsi deux groupes, le premier le mercredi de 10h à 11h et le second le vendredi de 14h à 15h, viennent garder la forme. Ces ateliers, organisés par l’association « Restons chez nous » et financés par la CPS ont pour objectifs de maintenir l’équilibre et prévenir les chutes. Gaël, l’animateur leur fait donc travailler la perception, le touché, la coordination, etc. En adaptant bien évidemment les exercices aux capacités physiques des usagers. Ces séances ont depuis l’an dernier déjà beaucoup de succès surtout chez les femmes, 22 personnes au total y participent dont seulement 2 hommes. Alors Mesdames et Messieurs, si vous avez 60 ans et plus et que vous souhaitez garder la forme, inscrivez vous à l’antenne du bureau de l’association « Restons chez nous » à Miquelon, la participation est de 1 euro par séance et par personne. Tel : 41 68 09.

Philatélie Une émission philatélique a eu lieu le mercredi 20 octobre 2010. Il s’agit, dans la série Expressions locales, du timbre « GARRE à la CARRE » réalisé d’après une oeuvre originale de Marc Taraskoff. Ce timbre d’une valeur de 0.58 € a été imprimé en offset. L’émission 1er jour s’est tenue au bureau philatélique place du Général De Gaulle aux horaires habituels. Une enveloppe ainsi qu’une carte premier jour ont été également mis en vente à cette occasion. Il est noté que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de Poste philatélique de métropole a eu lieu à compter du samedi 23 octobre 2010.

Une émission philatélique a eu lieu vendredi 5 novembre 2010. Il s’agit, dans la série SPM autrefois, du bloc « Fêtes et processions » reproductions de cartes postales anciennes entourées d’un feuillet réalisé par Marie Laure Drillet. Imprimé en offset, sa valeur faciale est de 3.21 € (2 timbres à 0.58 €, 1 timbre à 1.00 € et 1 timbre à 1.05 €). Son tirage est de 90 000 exemplaires. L’émission 1er jour s’est tenue exceptionnellement au Salon Philatélique d’automne de Paris porte de Champerret. Il est noté que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de Poste philatéliques de métropole a eu lieu le samedi 6 novembre.

Décembre 2010

Horizon n°142

5


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 6

Près de chez nous

Saison de Futsal Pour les adultes, les entraînements ont repris depuis le 16 novembre et ce jusqu’à la fin du mois d’avril. Le championnat a débuté le 27 novembre, avec comme la saison précédente environ 25 licenciés répartis dans les 3 équipes en lice : les Prédateurs, les Tiramisus et les Footiix. L’entraîneur, Gaël Coste, a prévu pour le moment deux entraînements par semaine et comme d’habitude on assistera à une rencontre chaque samedi à la Maison des Loisirs. Puis courant mars, nous aurons le droit à l’évènement incontournable des footeux et des supporters : le tournoi pour la Coupe de Miquelon. A cette occasion les équipes de SaintPierre et de Miquelon se rencontreront durant tout un week-end.

Les enfants eux ont commencé les entraînements le 13 novembre, à raison d’une séance chaque samedi. Des échanges seront vraisemblablement organisés durant les vacances scolaires de février et avril, ainsi les jeunes joueurs de Saint-Pierre viendront se frotter à nos petits footballeurs et viceversa. De plus, comme l’an passé, les organisateurs tenteront de mettre en place pendant les vacances scolaires, des stages de football pour les 10-12 ans et les 12-15 afin qu’un maximum d’enfants puissent y participer. Si le futsal vous intéresse adressez-vous à M. Gaël Coste, l’entraîneur. Sachez que ce qui différencie le futsal du foot sur gazon ce sont : quelques règles qui diverges, le terrain qui est évidemment plus petit et surtout le futsal est un sport plus technique qui demande plus de vivacité. Enfin, que vous soyez petit ou grand le tout c’est d’avoir au moins 5 ans et si vous souhaitez participer au championnat, il faut avoir 16 ans dans l’année.

Les Courageux rechaussent les patins Les Courageux ont démarré la saison le 1er novembre et ce jusqu’à la fin du mois d’avril. L’association recense une quinzaine de licenciés, un nombre sensiblement équivalent à celui des années passées. Mais ne vous inquiétez pas si vous souhaitez pratiquer il est encore temps. Pas de changement dans le fonctionnement, les joueurs se retrouvent deux fois par semaine, le lundi de 20h à 22h et le mercredi de 19h à 21h. Une seule différence de forme, l’association était auparavant affiliée à la Fédération Française de hockey sur glace, cela facilitait les rencontres avec les équipes de Saint-Pierre ;

6

Horizon n°142

maintenant elle est affiliée à la Fédération Française de roller-skating pour une question de sécurité (puisque les joueurs utilisent des rollers); de coûts; le jeu lui ne change pas. Les Courageux espèrent pouvoir organiser des rencontres cette saison, jouer des matchs contre les vétérans de Saint-Pierre, mais rien n’est encore programmé ; il faudra faire avec les disponibilités de chacun et les conditions météorologiques. Si vous souhaitez faire partie des Courageux, aucun problème, il vous faut juste avoir une paire de patins et être âgé au minimum de 15 ans. L’association souhaite élargir son champ de participants en s’ouvrant aux enfants ; le message est lancé ! Alors si vous avez entre 8 et 15 ans et que vous souhaitez rejoindre les Courageux, vous êtes prié de vous tourner vers l’un des membres.

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 7

Actualité

Stage de jonglerie Cela fait déjà huit ans que les enfants de Miquelon ont la chance de pratiquer la jonglerie. La compagnie Ap’Nez, avec encore cette année, Gaëlle Chabrol et Lucille Mouzac, est venue enseigner aux enfants « l’art d’être clown ». En effet, une fois de plus la Maison des loisirs a organisé son incontournable stage de jonglerie du 25 octobre au 5 novembre 2010. La formation était divisée en deux : les 6-13 ans qui ont débuté avant les vacances scolaires et poursuivi chaque matin, et les 14 ans et + chaque après-midi de vacances. Nul besoin de préciser l’intensité du stage étant donné la très courte période. Chez les grands, on retrouve toujours à peu près les mêmes, parmi les 5 jeunes certains pratiquent d’ailleurs la jonglerie depuis la première venue de la compagnie. Du côté des petits, le succès du stage fut tel que, malheureusement les places ont manqué; 19 enfants ont pu y participer. Cette formation avait pour objectifs d’apprendre la jonglerie, la manipulation d’objets et de travailler l’équilibre. Gaëlle et Lucille, clowns professionnels, souhaitaient avec les moyens disponibles apprendre aux enfants ce qu’est le cirque. Pour les ados, ils étaient question de créer un spectacle unique. Les 5 jeunes et leurs 2 animatrices se sont donc inspirés des idées de chacun pour créer ensemble l’histoire et la mise en scène de « Les deux pieds dans la même chaussure ». Aux dires de Lucille et Gaëlle, la réussite du spectacle était évidente ; les ados conscients de l’enjeu ont en effet montré leur détermination durant la semaine de travail. Ce spectacle vivant et magique a donc inévitablement obtenu les acclamations qu’il méritait. Les plus jeunes, eux, avaient un thème : « Le temps qu’il fait ». La mise en scène a été un peu plus compliquée, pas facile de trouver sa place parmi tout ce monde. Malgré cela, après beaucoup de travail, le spectacle « T’en ris aujourd’hui, tempête demain » était une réussite. Les parents et amis présents ont pu constater les progrès des enfants et les féliciter pour cette belle histoire. Rendez-vous, on l’espère l’an prochain avec Gaëlle et Lucille pour renouveler l’expérience et constater une fois de plus les progrès de nos apprentis clowns.

Décembre 2010

Horizon n°142

7


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 8

Actualité

Week-end Beaujolais nouveau Le Syndicat d’Initiatives a voulu innover cette année en mettant en place un week-end entier consacré au Beaujolais. Ce cru annuel est en effet une tradition de la culture française ; chaque année à la même période on le découvre avec son lot de fraîcheur, de légèreté ou de vivacité. Organisé un week-end entièrement consacré au Beaujolais est osé mais, en y réfléchissant bien, l’idée semble attrayante. L’objectif de l’association était d’attirer un public terre-neuvien, amateur de vin français qui serait venu trouver chez nous le dépaysement et le chic à la française. Au programme des festivités : des animations musicales, des dégustations de Beaujolais nouveau accompagnées de charcuteries, fromages et même de plats à base de Beaujolais. Mais aussi, durant la journée l’on pouvait visiter le village de Miquelon, le musée, se détendre au salon

l’Elody’ss ou encore admirer un spectacle de quadrille toujours apprécié… Olivier Detcheverry président du Syndicat d’Initiatives, nous dresse le bilan de la manifestation. Selon lui le week-end fut dans l’ensemble plutôt réussi. Cependant les mauvaises conditions météorologiques ont fait que les principaux intéressés n’étaient pas au rendez-vous. L’expérience est tout de même à renouveler et bien sur à améliorer. Le principal point à corriger est évidemment la venue et l’accueil des touristes. Néanmoins, l’association se félicite de sa collaboration avec le Comité Régional du Tourisme, le Conseil Territorial et les professionnels ayant répondu présents. Elle tient d’ailleurs à tous les remercier pour avoir « joué le jeu » et s’être investi dans ce grand projet.

Décoration de M.André Lefèvre Par décret du Président de la République en date du 11 novembre 2010, Monsieur André Marcel Georges LEFEVRE, ancien directeur d'école, 44 ans de services civils et militaires, a été nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Monsieur André LEFEVRE entame sa carrière d'instituteur en 1943, l'année de ses 18 ans. Il est mobilisé quelques mois plus tard en mars 1944 puis incorporé dans la Première armée, au 152ème régiment du génie. Il participe au débarquement en Provence pour libérer la France du sud ainsi que le sud de l’Alsace en participant au déminage de la région de Cernay-Thann, la Vallée de la Thur sous 60 cm de neige et les tirs d’armes automatiques et d’artilleries. Il obtient pour cet acte de 8

Horizon n°142

bravoure le 9 mars 1945, la « croix de guerre – étoile de bronze » et est cité à l’ordre du régiment. La mission s’est poursuivie dans les mêmes conditions les 31 janvier et 1er février 1945. Puis ce fut la poche de Colmar, les villages de l’Est et en particulier à Horbourg-Wihr, détruite en grande partie. La ville est libérée en février 1945. Les premiers civils rencontrés devinrent par la suite ses amis. Son séjour à Horbourg-Wihr ne dura qu’une dizaine de jours, cependant des liens se sont développés. Ainsi, 60 ans après avoir libéré le village, les élus d’Horbourg ont tenu à rendre hommage à un de leur libérateur. Après sa démobilisation, il revient sur l’Archipel et poursuit son parcours professionnel dans l’éducation nationale. Pendant

Décembre 2010

39 ans il enseigne aux enfants de l’Ile aux marins, de Saint-Pierre et de Miquelon où il exerce également les fonctions de directeur d’école pendant 20 ans. Lorsque Monsieur LEFEVRE met fin à sa carrière professionnelle en 1987, il est alors directeur à Saint-Pierre, d’un établissement scolaire depuis 7 années. Homme très actif, M. LEFEVRE s’est également investi dans différentes activités de bénévolat. Il a exercé les fonctions de juge de paix à Miquelon, de président de l'association pour la création du port de Miquelon, puis président d’une société d’assurance, la Mutuelle incendie, pendant une dizaine d'années. Il est titulaire de la carte du combattant. Alain Orsiny


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 9

Dossier

L’AFC à Miquelon Entretien avec M.Hugonnard, directeur de l’Association pour la Formation Continue. Il répond à nos questions afin de mieux informer la population sur les possibilités existantes en matière de formation.

tabilité, pour mettre en place une formation il faut un nombre suffisant de stagiaires. Toute personne ou organisme désirant bénéficier d’une formation nous sollicite et si le nombre minimum de candidats est atteint : soit nous nous déplacerons, soit nous metterons en place un Tout d'abord, comme on le sait, l'AFC ne pos- système de formation à distance. Nous restons atsède plus d'antenne sur Miquelon. Depuis tentifs aux demandes qui nous parviennent, mais quand cette antenne est-elle fermée ? Qu’est- il est vrai que nous avons du mal, du fait de l’abce qui a motivé cette fermeture ? sence de « permanent » sur place, à « provoquer » Nous avons fermé notre antenne de Mi- ces demandes collectives. quelon en 2005 car nous n’avions plus les moyens de la financer et nous n’avons pas reçu d’aides Peuvent-ils bénéficier d'aides ? pour la maintenir. Pour pouvoir équilibrer financiè- (Dans le cadre d'une formation demandée par rement une formation, il nous faut un nombre suf- une entreprise privée ? Si les stagiaires doivent fisant de stagiaires : nous ne le pouvions que très venir à Saint-Pierre, qui prend en charge les rarement… frais d'hébergement, de transport, etc. ?) Dans le cadre du dispositif financier de la forUne réouverture serait-elle possible ? mation professionnelle sur l’Archipel, le Fonds de la Comme vous le savez, nous sommes un or- Formation Professionnelle intervient au titre la prise ganisme de formation privé, c’est en ce sens que en charge des frais liés à la formation pour nous ne touchons pas de subvention de fonction- tous les actifs (droit privé). La procédure d’instrucnement (sauf 9000 € du Conseil Territorial pour tion se fait à partir d’un dossier type à déposer l’entretien de nos locaux de Saint-Pierre) mais que auprès du secrétariat de la CPFP (Commission Pernous vivons des prestations que nous vendons. manente de la Formation Professionnelle), laquelle Depuis la fermeture de l'antenne de Miquelon, nos commission est consultée pour avis, la décision remoyens ne se sont pas améliorés, bien au levant des co-Présidents, à savoir M. le Préfet et M. contraire : le resserrement des finances publiques le Président du Conseil Territorial. Les aides portent pèse sur les épaules tous ceux qui pourraient nous sur les frais de transport, les frais pédagogiques et la commanditer des actions. En l'état, je ne vois pas mise en œuvre d’une rémunération dépendamment comment nous pourrions réouvrir ce du statut du bénéficiaire (exemple : « Allocation de « service public » absolument indispensable sur Retour à l’Emploi Formation » (Pôle emploi) pour les Miquelon sur nos propres fonds. Seule une déci- demandeurs d’emploi). Il existe par ailleurs une sion politique accompagnée de moyens (une sub- aide à la mobilité inter-îles, qui porte sur la prise vention, sans doute, cette fois-ci), permettrait la en charge d’un Aller/Retour pour se rendre au lieu réouverture de cette permanence. de formation (Saint-Pierre ou Miquelon) ainsi qu’une indemnité journalière au titre des frais relaAujourd’hui, comment font les Miquelonnais tifs à l’hébergement. (informations : Conseil Terrisouhaitant bénéficier d'une formation? Quels torial, Mme Sophie Briand) moyens mettez-vous à leur disposition ? Nous invitons les personnes à obtenir directement Le fait d’abandonner la permanence ne des informations complètes auprès des Services nous empêche pas de continuer à intervenir sur concernés (Service formation du Conseil TerritoMiquelon à chaque fois que nous le pouvons. rial, Service du Travail et de l'Emploi, Pôle Emploi). Aussi, vous comprenez que dans un souci de ren- Nous ne pouvons nous-mêmes mobiliser aucun

Décembre 2010

Horizon n°142

9


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 10

Dossier

... outil de financement ou d'accompagnement de la formation, sauf instructions expresses de la part de ces services. Même question pour les agents administratifs ? Qu’en est-il dans le cadre d’un projet personnel de formation ? Nous n’avons pas plus de possibilité qu’il s’agisse d’une entreprise privée, de demandeurs d’emploi ou d’agents administratifs. Jusqu’à ce jour, nous n’avons que la légitimité de la formation ! Vous avez un centre de ressources des métiers ; avez-vous prévu l'informatiser pour que tout le monde puisse en bénéficier ? Nous avons des outils-ressource sur les métiers qui servent dans le cadre de nos actions de formation : il est quasiment impossible de numériser ces outils et nous n'en aurions d'ailleurs pas le droit. Nous envoyons parfois à nos stagiaires, pour certaines formations, des documents numérisés nécessaires à leur progression. Mais notre site n'a pas cette fonction, même si nous essayons a chaque fois de faire progresser nos services. Il vise déjà à informer sur les actions que nous mettons en place…et à receuillir les enventuelles demandes. Nous devrions arriver à mettre ainsi en ligne tout notre programme 2011 début janvier... Est-ce que la réalisation d'une formation sur Miquelon coûte le même prix qu'une formation sur Saint-Pierre? Ou ajoutez-vous les charges liées à notre insularité? (transport des formateurs, hébergement, etc.) Il est vrai que les actions collectives mises en place sur Miquelon coûtent un peu plus cher, parce qu’il nous faut déplacer un formateur avec tout ce que cela sous-entend. Mais ce n’est pas rédhibitoire puisque nous arrivons à le faire ponctuellement. Vous réalisez également des visioconférences et des formations à distance, où se déroulentelles à Miquelon ? (local de l'entreprise ? local 10

Horizon n°142

de l'administration ? et si la demande de formation est personnelle ?) Nous avons essayé de maintenir la faisabilité de formation à distance pour des formations plus longues : cette année, ce sont quelques auxiliaires de vie sociale de Miquelon qui ont pu être formées en visioconférence la plupart du temps afin de limiter leurs obligations d’éloignement. Mais il faut admettre que ce n’est pas facile de se sentir isolé(e-s) face à un écran et souvent ces stagiaires ont souhaité venir sur Saint-Pierre pour travailler avec l’ensemble du groupe. Nous avons notre propre matériel de visioconférence basé à la Direction de l’Agriculture et nous utilisons leur salle de réunion en cas de besoin pour la réalisation de ce type d’action. Pour ce qui est des demandes individuelles, nous ne pouvons monopoliser le local de la DA pour une seule personne. La mobilisation généralement nécessaire d'un formateur à cette occasion comme les coûts propres de visioconférence représentent des charges trop lourdes pour être assumées sur un seul individu ! On doit être aussi très prudent au niveau pédagogique : la visioconférence n'est adaptée ni au débat, ni à l'échange ni aux exercices pratiques… C'est plus facilement jouables dans le cas de cours « magistraux » mais nous les pratiquons rarement. Autrement dit, il est très nettement préférable pour une personne seule de venir suivre une formation sur St Pierre… La formation de ce type n'est pas impossible mais cela s'avère compliqué autant au niveau des coûts que pour l'intérêt de la formation. Nous faisons néanmoins des formations à distance dans le cadre de l'Atelier de Pédagogie Personnalisée par échanges de courriels ou de documentations papier… En cas de demande de rendez-vous de personnes de Miquelon, avez-vous la possibilité d'organiser une permanence pour les recevoir ? Nous pouvons organiser des missions d'information sur Miquelon et rencontrer les gens sur rendez-vous. C'est une démarche qui nécesserait

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 11

Dossier

... d'être plus régulière et rigoureuse de notre part ! Nous espérons, en tous cas pouvoir le faire très prochainement au moins sur le volet « formation individuelle ».

parvenir les corrigés. Sinon, il convient de renvoyer les exercices une fois réalisés, par la Poste (aux frais du stagiaire) ou par le biais du fax, ou encore par mail en scannant. La formatrice les renverra corrigés, accompagnés de nouveaux exercices. Il En dehors du montage de formation sur Mi- est cependant impératif de transmettre la fiche quelon ou par visioconférence, comment les mensuelle d'émargement à la formatrice chaque fin Miquelonnais peuvent-ils faire ? de mois, afin qu'elle en envoie une nouvelle. Des Si le besoin est collectif, il faut nous sollici- évaluations papiers intermédiaires sont proposées, ter ! Sinon, il reste la possibilité de venir sur Saint- puis une évaluation finale visant à vérifier que tous Pierre (avec des alternatives d’aides vu les objectifs pédagogiques fixés par le plan de forprécédemment). mation ont été atteints. En cas de difficulté sur un Il existe également un deuxième volet de la for- point, des exercices d'approfondissement seront mation : « la formation individuelle » (menée par proposés. A l'issue du parcours de formation, une notre Atelier de Pédagogie Personnalisée) que attestation est délivrée par l'Atelier de Pédagogie nous pratiquons déjà régulièrement à distance. Personnalisée. Pour Miquelon, l'Atelier de Pédagogie Personnalisée (APP) propose des remises à niveau ou préparation aux concours, en maths, français, logique, comptabilité, anglais par le biais d'outils papier, jusqu'à un niveau 3ème/seconde. Après un premier entretien téléphonique, des tests de niveau sont envoyés par la poste aux personnes intéressées. Ensuite, en fonction des résultats obtenus par le biais des tests, le niveau de la personne est fixé, et un parcours de formation lui est proposé. Relativement à la demande et à l'objectif du candidat (remise à niveau, prépa. concours) des exercices ciblés et adaptés lui sont ensuite transmis par la Poste, ainsi qu'une fiche d'émargement sur laquelle ce dernier devra reporter mensuellement les heures passées sur les exercices. Les exercices comportent toujours l'explication du point à travailler en amont de la pratique, afin que les stagiaires révisent et puissent s'y reporter en cas d'interrogation. En parallèle, la formatrice reste disponible pour expliquer par téléphone, les points problématiques que le stagiaire a pu rencontrer. Des échanges réguliers par mails sont également recommandés. Si le stagiaire ne rencontre pas de problème et ne souhaite pas retourner ses exercices à la formatrice, cette dernière peut lui faire

Concernant l’informatique, une nouvelle plateforme à distance est disponible autour de la remise à niveau en bureautique, sur les logiciels existants (Excel, Word, etc.). Pour se faire, après un entretien téléphonique nous définissons les besoins de la personne et son niveau ; nous lui faisons parvenir ensuite un devis. Ensuite nous l’inscrivons sur notre plate-forme interactive afin qu’elle puisse se connecter et nous définissons son parcours de formation. Le client réalise ainsi de chez lui des exercices pratiques et interactifs que la formatrice lui corrige ; évidemment l’utilisateur doit avoir internet et le logiciel en question chez lui. En temps réel, la formatrice contrôle les exercices effectués, les heures de travail et le niveau de réussite. La formatrice reste disponible pour d’éventuelles questions par e-mail ou téléphone. Ces prestations sont gratuites pour les salariés du privé, les demandeurs d'emploi, les inactifs. Seuls les fonctionnaires payent (8€/h) et les retraités (4€/h). Nous espérons prochainement pouvoir faire aussi des propositions en anglais. Enfin, si vous avez besoin de plus d’informations ou que vous désirez faire une formation, tournezvous vers l’Association pour la Formation Continue en appelant au 41 02 10 ou www.afc-spm.net.

Décembre 2010

Horizon n°142

11


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 12

Santé

Les graines Nous parlerons aujourd’hui d’une baie que nous appelons familièrement « graine ». Tout le monde la connaît et la déguste depuis son enfance que ce soit en confiture, en gâteau ou en liqueur pour les plus grands. Les graines sont de la famille des Ericacées qui comprend également les bleuets, le Thé rouge, le Thé de jam, etc… Appelée « Pomme de pré » (Vaccinium macrocarpon) et « Graine » aux Îles-de-la-Madeleine, « Gros Atocas » au Québec ou encore « Large Cranberry » en anglais, cette espèce croît dans des endroits humides et devient plus rouge que la Grisette à sa maturité en octobre-novembre. La « Grisette » (Vaccinium oxycoccos) elle, tient son nom de sa couleur grisâtre en début de saison, plus tard, elle devient bordeaux. Elle croît dans des endroits plus secs que la Pomme de pré et s’appelle « Atocas » ou « Mocôques » aux Îles-de-la-Madeleine et « Airelle Canneberge » au Québec. Enfin la « Berri » (Vaccinium vitis-idaea) ou « Graine rouge » chez nous est la traduction du nom latin « Airelle vigne d’Ida ». On l’utilise souvent mélangée à d’autres espèces et en petites quantités. La Berri est moins commune que les deux autres dans l’Archipel et croît souvent en terrain très pauvres. Ces baies, très connues à Saint-Pierre et Miquelon, sont depuis peu à la mode en France où l’on découvre leurs vertus impressionnantes. Effectivement à l’époque, outre ses grandes sources de vitamines C en hiver pour lutter contre le scorbut, la graine grâce à ses agents antibactériens servait à la guérison des plaies. On lui trouve également aujourd’hui des propriétés antioxydantes. Des études prouvent aussi qu’elle aiderait à prévenir certains types de cancers, les infections urinaires ou encore les maladies cardiovasculaires en valorisant le bon cholestérol et en empêchant l’oxydation du mauvais cholestérol. De même, tout comme les bleuets, elle protègerait les neurones et pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer. Une chose est sûre, la graine comme on l’appelle chez nous n’est pas un remède miracle mais en manger de temps en temps ne peut que nous faire du bien, à condition de ne pas y ajouter trop de sucre. Alors chaussez vos bottes et faites une balade en famille, un bol d’air et une dose de graines, voilà une recette santé ! La rédaction tient à remercier M. Roger Etcheberry pour la documentation.

12

Horizon n°142

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 13

Mais encore Précautions à prendre lorsque l’on utilise des rallonges et des jeux de lumières Les fêtes de fin d’année représentent des moments de joie, de partage et de retrouvailles. Chacun veut que ces instants restent agréables et conviviales, alors pourquoi les gâcher avec des soucis que l’on pourrait éviter ? Pour avoir une maison et un sapin parfaitement sécuritaires, suivez ces instructions : -Utiliser seulement des rallonges et des jeux de lumières en bon état. (les fils ne doivent pas être effilochés, ni dénudés, ni usés,… Il ne faut pas non plus qu’il y ait de jeu entre les isolants et que les prises ne soient pas brisées, ni fissurées. -Vérifier que les fils ne chauffent pas lorsqu’ils sont branchés pendant un certain temps. -Eteindre les lumières lorsque vous quittez la maison et avant d’aller au lit. -Toujours suivre les instructions du fabricant en ce qui concerne le nombre de jeux de lumières que vous pouvez brancher ensemble. -Utiliser uniquement des lumières et des rallonges d'intérieur à l'intérieur et, évidemment, des lumières et des rallonges d'extérieur à l'extérieur. -Utiliser des lumières miniatures ou à DEL parce qu'elles ne dégagent pas de chaleur. -Ne jamais enlever la tige de mise à la terre ni limer la broche plus large de la fiche, ce qui pour rait compromettre sa mise à la terre. -Ne jamais placer de rallonges le long des portes ou sous les tapis. -Ne pas surcharger les prises électriques. Astuce : Si vous utilisez un arbre de Noël naturel, pour éviter qu’il sèche donnez lui à boire jusqu’à 4 litres d’eau tous les 2 jours et vérifier l’eau tous les jours; vous pouvez également ajouter des agents de conservation dans l’eau. Si vous craignez que des petits enfants ou des animaux de compagnie soient en contact avec cette eau, mettez-y plutôt un peu de sucre.

Passez de BONNES FÊTES en toute tranquillité.

Le saviez-vous? D’où vient l’expression : « Tchin-Tchin » ? Vous connaissez sans doute l'histoire de cet industriel qui après avoir signé un important contrat en Chine, honore ses hôtes d'un contrat d'adieu ou l'on sabre le champagne et lance à la cantonade un bruyant : "Tchin-Tchin ! " Le responsable de la délégation chinoise, après quelques secondes d'hésitation lève son verre à son tour en criant : "France ! France !" En effet, "Tchin-Tchin" est devenu synonyme de trinquer. Pourtant quand on y regarde bien, il y a là une bizarrerie... La prochaine fois que vous serez en tête à tête au restaurant, trinquez avec votre partenaire ! Et écoutez le bruit ! Ça fait "Tchin", pas "Tchin-Tchin" ! Quel est donc ce mystère ? Et bien voilà, au Moyen-Age, l'empoisonnement dans la nourriture ou dans la boisson était une pratique fort répandue dans certains milieux. Echanger un peu de son breuvage avec quelqu'un était donc un signe de confiance mutuelle. Les verres étaient fort remplis de vin ou de bière (l'apéritif n'existait pas), et souvent dans des matières solides (argent, étain, fer, bois). L'un des deux buveurs commençait à cogner son verre contre l'autre de telle façon qu'une partie du liquide s'éclabousse et atteigne l'autre verre (premier "Tchin"). Le second buveur lui rendait bien sûr la politesse (2ème "Tchin"). Avec le temps, la confiance entre buveurs est revenue, on ne trinque maintenant qu'une seule fois et sans brutalité. A la vôtre, Tchin ! (Avec modération naturellement)

Décembre 2010

Horizon n°142

13


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 14

Mais encore La recette du mois Fini la bûche, cette année :

Ingrédients - 250g de fruits rouges (fraises, bleuets, mûres, framboises, etc.) - 250g de mascarpone - 250g de sucre - 3 oeufs - de la liqueur de fraise/ framboise...(facultatif) - 16 boudoirs

Pour 8 personnes : Mixer la moitié des fruits avec 50g de sucre, réserver. Mélanger le mascarpone avec 200g de sucre et 3 jaunes d’oeufs jusqu’à l’obtention d’une crème. Monter les blancs d’oeufs en neige et les incorporer à la crème. Pour monter les verrines (peut aussi se faire dans un plat), tremper légèrement les boudoirs dans la liqueur et en mettre 2 au fond de chaque verrine. Ajouter le coulis de fruits, puis mettre une couche de mascarpone. Mettre au frais 6 heures. Au moment de servir, ajouter le reste des fruits sur la préparation (et pourquoi pas un peu de coulis). A déguster bien frais avec un champagne rosé. (Avec modération).

Retour de la Webcam

Au cinéma en décembre

Tiramisu aux fruits rouges

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, notre webcam est de retour. Elle n’était, depuis quelques temps plus en état de fonctionner, il a donc fallu la remplacer. C’est maintenant chose faite, et cette nouvelle installation arrive à point pour admirer la place des Ardilliers ornée de ses jeux de lumières et décorations de Noël. Ainsi que vous soyez d’ici ou d’ailleurs, vous pourrez toujours avoir un œil sur nous.

Avis

e maipour cause de départ un A VENDRE à Miquelon au 22 e rement rénovée situé son d’habitation entiè terrain ance construite sur un rue du Baron de l’espér crifié) : 60.000 euros (prix sa de 1668 m². Mise à prix e imnc ge nts s’adresser à l’a Pour tous renseigneme l. mobilière Henri Pature Tél. : 41-20-19 Fax : 41-28-52 il@cheznoo.net Email : hpaturel.conse déneidésirant bénéficier du Les personnes âgées he de fic e nt venir remplir un gement cet hiver doive ation irie. Pour plus d’inform renseignements à la Ma appeler le 41-05-60.

14

Horizon n°142

le 9, Imogène

le 23, Loup

le 16, L’Italien

le 30,The American

Décembre 2010


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 15

Á lire

Richard est un enfant martyr. Jour après jour, il subit la colère de sa mère qui a sombré dans l’alcoolisme : sévices divers, humiliations et, constamment des coups qui l’envoient à l’hôpital. Après le départ de son aîné, recueilli par les services sociaux, c’est à son tour d’être le souffredouleur. On a oublié que dans cette famille, il y avait d’autres enfants en danger.

Le 5 mars 1994, Philippe Croizon voit son destin basculer pour toujours. Alors qu’il démonte l’antenne de télévision de sa maison, celle-ci touche la ligne haute tension. Il est électrocuté. Si la première décharge (20000 volts) le tue sur le coup, la seconde le ramène à la vie. Lorsque, deux mois après le choc, il se réveille, il est amputé des quatre membres et bardé de tuyaux dans une chambre stérile. Deux solutions s’offrent à lui : mourir ou décider de vivre. Il choisira de se reconstruire. Devenir instituteur, c’était le rêve de nombreux enfants dans la France de l’immédiate aprèsguerre. Christian Signol nous en fait revivre l’histoire à travers le destin d’une jeune institutrice des années cinquante, qui devra affronter dans les villages du Lot l’hostilité tout à la fois du maire, du curé et des habitants qui ont besoin de leurs enfants dans les fermes.

Daphné est restée très attachée à sa belle-famille, qu’elle retrouve régulièrement le week-end au domaine de la Jouve, malgré les souv e n i r s douloureux que cet endroit fait naître en elle. C’est là que son mari Ivan, le fils cadet du clan Bréchignac, a trouvé la mort lors d’une violente dispute avec son père, un sculpteur de renom.

Vous retrouverez les ouvrages proposés à la bibliothèque de Miquelon Décembre 2010

Horizon n°142

15


HORIZON 142 1.qxp:Mise en page 1

3/12/10

11:15

Page 16

Les jeunes Karatékas du club «Miquelon Karaté Do» sont revenus de leur compétition à Saint-John’s de Terre-Neuve avec des médailles, des médailles et des médailles !

Classement COMBAT : (individuel, rencontres unisexes) Médaille d’or (1er) : - Bouteiller Florine Médaille d’argent (2e) : - Lucas Quentin - Revert Pierre-Luc Médaille de bronze (3e) : - Coste Léana - Gaspard Romain - Tillard Ludmilla - Vigneaux Damien Médaille de bronze (4e) : - Coste Basil - De Lizarraga Briac - Lucas Amélie TEAM KATA : (par équipe de 3, épreuve mixte) Médaille de bronze (3e) : Bouteiller Florine / Coste Léana / Lucas Amélie Médaille de bronze (4e) : Vigneaux Damien / Lucas Quentin / Gaspard Romain KATA : (individuel, épreuve mixte) Médaille d’argent (2e) : - Bouteiller Florine Médaille de bronze (3e) : - De Lizarraga Briac - Revert Pierre-Luc -Tillard Ludmilla - Vigneaux Damien La rédaction se joint à leur entraîneur, Mme Christine Nourry, pour les féliciter de leurs performances, bien joué les jeunes !


Horizon n°142