Page 1

Commune de Miquelon-Langlade

Le journal municipal n째160 Septembre 2012 - Gratuit

Le retour du pain quotidien p.6

Miquelon Culture Patrimoine aux Iles-de-la-Madeleine p. 10

Le guide nature, un travail de longue haleine p.12


Sommaire

En bref > 4 - 7 > Sur le chemin de l’école > Résultats scolaires 2011-2012 > Le télégraphiste, un hommage aux télécommunications > Elections municipales partielles, mode d’emploi > Le retour du pain quotidien > Etat civil

Actualité > 8 - 13 > Récap’ des festivités de l’été > Fabien Gaspard, lauréat du concours de timbre > Miquelon Culture Patrimoine aux Iles-de-la-Madeleine > Deux nouvelles recrues à la brigade > Le guide nature, un travail de longue haleine > « SPM de A à Z » > Saint-Pierre et Miquelon à la Coupe de l’Outre-mer

Mais encore > 14 A lire > 15 2

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


L’Edito

Le mot de l’adjoint au Maire Suzie Boissel Le lundi 1er octobre 2012, devait avoir lieu le dépôt de gerbe à la stèle acadienne, date retenue par la Municipalité, depuis quatre ans, pour célébrer l’établissement des premiers acadiens à Miquelon. Malheureusement, pour des raisons indépendantes de notre volonté, la cérémonie n’a pu avoir lieu à la date habituelle et a dû être reportée au 16 octobre 2012. Les pompiers bénévoles de la commune se verront à cette date, remettre les médailles qui leur reviennent par ancienneté. Chef Misel Joe qui avait projeté de se rendre à Miquelon afin de rencontrer le Maire et son adjoint, dans le but de mettre en place un projet futur, avait

choisi cette date pour célébrer avec nous ! Malheureusement, avec le mauvais temps, un des passagers a été malmené est a dû être évacué sur Saint-Pierre puis sur St John’s. Nous ainsi avons fait connaissance avec Alma, l’assistante du Chef, Colleen, la toute nouvelle chargée du Tourisme à Conne-River et repris contact avec Misel Joe. Un projet que l’on attendait depuis 8 ans maintenant verra le jour en 2013, la mise en place du camp Mik’Maqs promis en 2004. Ce village pourra être mis en place au printemps et sera démonté à l’automne. D’autres idées ont également été échangées et verront le jour en juillet 2013.

Revue mensuelle éditée par la municipalité de Miquelon-Langlade Directeur de la Publication Stéphane Coste Co-Directeur de la Publication Suzie Boissel Comité de Rédaction Stéphane Coste Suzie Boissel Marjorie Gaspard Jean de Lizarraga Aurore Michel Dessinateur humoristique Germe Benoît Rédaction, photographies, conception et mise en page Aurore Michel Impression L’ Echo des Caps Saint-Pierre Rue Georges Daguerre BP 4213 97500 SPM Rubrique Livres Roselyne Pike Tirage 450 exemplaires Commission paritaire N° 0Z11G8628 Contact à L’Horizon Mairie de Miquelon 2, rue Baron de l’Espérance BP 8309 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon Tél. 05 08 41 66 26 Fax : 05 08 41 65 94 horizon@miquelon-langlade.fr Abonnements Saint-Pierre : 7.80 € France : 20.00 € Canada : 23.50 € Reste du monde : 27.50 € Courrier des lecteurs Un petit mot, une longue phrase, un poème ou une chanson, nous sommes à l’écoute. L’Horizon, votre moyen d’expression.

Chef Misel Joe - Cérémonie de 2004

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

3


En bref Sur le chemin de l’école Tous les élèves de l’Archipel ont affronté la tempête « Leslie » le 11 septembre pour une nouvelle rentrée scolaire. L’école maternelle Sœur Hilarion accueille pour cette année 25 bambins de la très petite à la grand section; c’est 8 de moins que l’an passé (ces chiffres peuvent variés puisque certains enfants débutent l’école en cours d’année). L’école primaire des Quatre Temps voit elle son effectif augmenté de 4 élèves par rapport à l’an passé, l’établissement recense 32 enfants pour cette rentrée 2012. Le Collège de Miquelon affiche lui un effectif en baisse, 33 jeunes contre 40 en 2011. Ces chiffres s’expliquent par la diminution des naissances depuis la fin des années 90, qui ont conduit les classes de Miquelon à n’accueillir parfois que 4 ou 5 enfants par niveau. Au vu du nombre de naissances de ces dernières années, les effectifs ne devraient guère changer, et surtout, ne devraient pas diminuer, au grand soulagement des écoles et de la population en général. Pour finir sur une note positive, sachez que cette rentrée scolaire s’est déroulée comme toutes les rentrées, dans la joie et la bonne humeur. Les élèves de primaire apprivoisent de nouvelles méthodes de travail en mettant les nouvelles technologies au service de l’enseignement. Les collégiens de Miquelon ont quant à eux, débuté les cours avec une nouvelle sonnerie musicale. Ce nouvel outil est en premier lieu une alarme incendie. Plus puissante que la précèdente, elle est prévue renforcer la sécurité dans l’ensemble du bâtiment. De quoi motiver ces jeunes pour une année pleine de défis et de réussite !

Résultats scolaires 2011-2012 Félicitations à tous nos nouveaux lauréats, continuez sur la voie de la réussite ! Obtention du « Brevet des collèges » : - BOUTEILLER Leititia, mention Assez Bien - COSTE Even, mention Assez Bien - DETCHEVERRY Eloïse, mention Très Bien - DETCHEVERRY Mélanie, mention Assez Bien - EPAULE Steve, mention Assez Bien - GASPARD Amaury, mention Assez Bien - GASPARD Benjamin - ILHARREGUY Mélissa, mention Assez Bien - PATUREL Léna, mention Assez Bien - VIGNEAUX Damien, mention Bien

Obtention du « Baccalauréat série littéraire » : - COSTE Estelle, mention Assez Bien - DETCHEVERRY Emilie, mention Bien

Obtention du « Musique Master Enseignement 1 » & du « Diplôme de fin d’études - formation complémentaire musicale en solfège » : - DETCHEVERRY Jessie

4

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


En bref Le télégraphiste, un hommage aux télécommunications à Miquelon Il est arrivé à la mi-août et sera officiellement inauguré le mardi 16 octobre; le télégraphiste donne aujourd’hui tout son éclat à la petite place du village. Début octobre 2011, la Municipalité décide de lancer un projet qui lui tient à cœur : Rendre hommage à la « Transmission sans fil » sur la grande île et permettre aux habitants de se souvenir. Encore au stade d’ébauche, les élus souhaitaient pour 2012 voir se projet se concrétiser. Apprendre à la génération internet que les nouvelles technologies n’ont pas toujours existé et que les facilités de communication que nous connaissons aujourd’hui étaient loin d’exister dans les années 20 et même 70. Courant octobre 2012, nous fixons les bases du projet : « Une sculpture représentant un télégraphiste des années 50, envoyant un message en morse ». Le thème était choisi et le lieu aussi; le socle de la petite place du village (entre la bibliothèque et la Mairie) avait été conçu à cet effet. Restait à définir la matière, le choix s’arrêta sur le marbre, pour faire écho à la stèle acadienne déjà en place et pour se marier parfaitement au décor. Le travail de recherche débuta, avec l’aide précieuse de M. Roger Etcheberry, ancien télégraphiste à Miquelon. Il a fallu recueillir des témoignages, des archives, des maté-

riels anciens ... afin de concevoir un projet réaliste de valeur historique. Après quelques contacts avec des sculpteurs français, la Municipalité choisit Rémi Coudrain, un artiste autodidacte vivant dans la Sarthe, au talent évident. Durant tout l’hiver, la communication avec M. Coudrain fut presque quotidiennement afin que la sculpture soit la plus représentative possible et qu’elle reflète parfaitement ce qu’était la TSF. Le sculpteur très consciencieux et attentif aux demandes des élus, a réalisé une maquette en plâtre de ce télégraphiste en action. Puis il s’est attelé durant le printemps dernier à tailler, dans une seule et même pièce de marble bleu de Savoie de près de deux tonnes, l’œuvre visible aujourd’hui. Les détails sont multiples et le travail immense, c’est ce qui rend cette sculpture unique si belle.

Les premières formes apparaissent dans le bloc de marbre

Le sculpteur avec son modèle en plâtre et sa sculpture

Rémi Coudrain soigne les détails

Le résultat final : un vrai travail d’artiste

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

© collection privée

L’inauguration du télégraphiste aura lieu mardi 16 octobre 2012 à 17h00, la population y est cordialement conviée.

5


En bref Elections municipales partielles : mode d’emploi. Après les démissions consécutives, entre 2008 et 2012, de 5 élus municipaux, l’autorité administrative doit faire procéder à des élections complémentaires afin d’élire de nouveaux candidats. Les électeurs de la commune sont donc appelés à voter pour élire de nouveaux représentants le 7 octobre, et le 14 octobre dans le cas où un second tour serait nécessaire. Pour une commune de moins de 3500 habitants, la population a recours au panachage. Les électeurs peuvent donc modifier la liste à leur guise en rayant et remplaçant les personnes qu’ils souhaitent élire. Chaque électeur peut même composer sa propre liste. Une personne qui n’est pas candidate peut être ainsi élue. Dans ce cas, elle devra présenter sa démission si elle ne souhaite pas siéger au conseil municipal. Cette élection est une élection partielle du conseil municipal

(CM), cela signifie que la population devra « compléter » le CM actuel en élisant au minimum une personne et au maximum 5. Pour être élu au premier tour, il faut que les candidats aient obtenu la majorité absolue et recueilli le vote d’un quart des inscrits sur la liste électorale. Si ce n’est pas le cas, on prévoit un second tour. Seront alors élues les personnes ayant recueilli le plus de suffrages (majorité relative). Ne vous reste plus qu’à accomplir votre devoir de citoyen pour le bien de votre commune. A NOTER : il est inutile de voter pour des personnes non éligibles : non inscrits sur la liste électorale, mineurs, agents municipaux, ...

Le retour du pain quotidien Du pain frais du lundi au samedi, il était temps. Depuis le 15 août dernier la population retrouve le plaisir et le goût de déjeuner grâce à la réouverture de la boulangerie du village. Le couple Luc et Marie-Alice Chenu en collaboration avec Jean-Pascal Briand ont décidé de rouvrir la boulangerie de Miquelon. Luc Chenu, boulanger-pâtissier de profession, n’en est pas à sa première expérience; après 28 ans de métier, il maîtrise parfaitement la technique. Annette Briand, caissière, s’occupe elle de toutes les autres tâches : de la découpe en passant par la mise en rayon et la vente aux clients... La boulangerie propose du pain blanc, du pain de mie, du pain au pavot, de la fougasse, ... mais aussi de la brioche, des croissants, pains au chocolat,... et sur commande des pains hot-dogs et hamburgers. L’équipe ne compte pas en rester là et souhaite diversifier son offre, en gardant à l’esprit la petitesse du marché bien sûr. La boulangerie devrait d’ici peu, proposer aux Miquelonnais de nouvelles sortes de pains, notamment du pain biologique et du pain complet. Elle espère, à court terme, pouvoir réaliser des produits feuilletés, pour ce faire il lui faudra du nouveau matériel et surtout une chambre froide. Luc et Annette pourraient alors proposer des bûches de Noël, tartes et amuse-bouches sucrés. Une chose est sûre, la population semble apprécier de pouvoir à nouveau manger du pain frais; pourvu que ça dure ! Annette vous accueille à la « Boulangerie de Miquelon » du lundi au samedi de 6h30 à 12h00. L’équipe de la boulangerie tient à remercier la population de Miquelon-Langlade pour sa confiance et son soutien à cette initiative locale.

6

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


Actualité En 1984, le Syndicat d’Initiative, avec l’appui du conseil municipal de la commune, décide de réaliser un emblème de Miquelon. Le président du Syndicat d’Initiative de l’époque, M. Joseph Lucas, demande à M. Michel Borotra, peintre et dessinateur autodidacte, de mettre en forme le projet. M. Borotra accepte volontiers et dessine le blason de Miquelon : un ensemble de symboles forts pour les Miquelonnais. Naîtront ensuite des drapeaux, autocollants, pins, fanions et autres produits dérivés. Vingt-huit ans plus tard, même si les produits ont été réédités à quelques reprises, les stocks s’épuisent et la demande de la part de la population d’admirer un symbole de son histoire est réelle. La Mairie prend alors l’initiative de rééditer le drapeau de Miquelon, dans une nouvelle version, un peu différente de celle conçue des années plus tôt. Le nouveau drapeau, commercialisé par le SI est en vente au Comité Régional du Tourisme à Miquelon.

Etat civil Mariages

Prenez votre mal en patience ! Depuis quelques semaines des usagers se plaignent de ne pas « capter » le téléphone cellulaire à Mirande, même quelques habitations principales du Cap de Miquelon ne reçoivent plus de signal. Selon l’agence SPM Telecom, la panne viendrait d’un émetteur et le problème serait en passe d’être réglé. En attendant ne vous reste plus qu’à pratiquer la bonne vieille méthode que l’on connaît bien pour recevoir un signal : tendre le cellulaire vers le ciel et marcher... !

Tous au numérique... test, 1, 2,... Nous nous sommes renseignés pour tous les habitants de Miquelon qui ont acheté l’hiver dernier un « nouveau décodeur/ enregistreur numérique SPM Télécom ». Les seuls renseignements que nous avons pu recueillir auprès de l’agence, c’est que l’installation du décodeur sur Miquelon est toujours en test.

Evénement Après les 3 mariages groupés en 2010, nous avons eu la chance de voir cette année les 4 baptêmes.

Philippe, Daniel, Marie VIGNEAU et Karine, Jacqueline, Chantal LAHITON se sont dit « oui » le 11 août 2012. Marco, Marcellin, Albert GASPARD et Patricia, Jeanne, Thérèse LECHEVALLIER se sont dit « oui » le 15 septembre 2012.

(Même si les baptêmes ne sont pas recensés dans nos archives). Nous avons tenu à faire un clin d’oeil à l’événement de l’été dans la famille Cox : les baptêmes de 4 de leurs petits enfants, le 25 août dernier. De gauche à droite : Clémence Bonnieul, Kelian Duarte Cox, Saskia Duarte Cox et Alec Artano.

Décès le 14 juillet 2012 de M. Auguste, Joseph, Alfred MOUTON. Décès le 28 août 2012 de M. Olympe, Maurice, Noël LELOCHE, époux de Mme Arlette Marie GASPARD.

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

© collection privée

Décès

Félicitations à eux et rendez-vous dans quelques années pour un grand mariage peut-être !

7


Actualité

Plus d’images sur les festivités du 14 juillet : www.miquelon-langlade.fr

Récap’ des festivités de l’été Le 14 juillet 2012, La fête à la grenouille mais la fête quand même ! La Municipalité préparait la fête depuis des semaines, la seule chose qui ne pouvait être contrôlée était la météo et la pluie s’invita ! Heureusement, il en fallait plus pour décourager la population venue en nombre pour ce 14 juillet 2012. La restauration de l’ASM, la grande kermesse, l’apéritif et le bal furent un véritable succès; même le soleil nous a rejoints ! La fête nationale fut cette année encore, une véritable réussite à Miquelon.

Les Déferlantes Atlantiques Quand un vent de musique déferle sur l’Archipel. Du 20 au 28 juillet, les musiciens d’ici ou d’ailleurs ont défilé sur les scènes de l’Archipel pour notre plus grand plaisir. A Miquelon, la formule est chaque année synonyme de succès. La salle Entre-Nous accueillait les artistes les soirs de semaine pour un moment agréable autour d’un verre et de musique parfois traditionnelle, country ou jazzy. La nouveauté cette année était les soirées chapiteau à Miquelon. Les soirées d’ouverture et de clôture furent un succès. Au rythme de Suroît, Rasta Micmac ou la Menor Idea, les Miquelonnais ont dansé et fêté jusqu’à tard dans la nuit. Le festival des Déferlantes Atlantiques représente une véritable bouffée d’air frais dans le paysage estival local et permet à chacun de découvrir ou redécouvrir une variété de talents.

Le Festival des produits de la mer 24 ans qu’ça dure ! L’Association Sportive Miquelonnaise fait une fois de plus carton plein. 460 convives s’étaient rassemblés le 12 août dernier à la Maison des Loisirs de Miquelon, pour déguster plus de 230 plats salés à base de produits de la mer et 130 succulents desserts. De la Saint-Jacques en passant par la morue, la maquereau, le crabe des neiges, ... pour finir par les plates-bières ou les bleuets, tout y était. Chacun pouvait goûter mille et une saveurs locales du magnifique buffet préparé par les cuisinières et cuisiniers de Miquelon. Après s’être régalés, les invités ont dansé histoire de faire durer le plaisir.

8

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


Actualité Récap’ des festivités de l’été Le marché d’été Décidement, malgré un été radieux, le soleil « nous boude » les jours de fêtes. Après 2 reports pour cause de mauvais temps, le marché d’été organisé par la Municipalité a bien eu lieu. Vendredi 17 août, une dizaine d’exposants : commerçants, artisans et restaurateur se sont réunis Place des Ardilliers sous le soleil. Le public s’est déplacé en nombre et l’initiative semble avoir été très appréciée. Les participants de Saint-Pierre et de Miquelon se sont dit satisfaits et prêts à renouveler l’expérience. Rendez-vous donc l’an prochain peut-être.

Fabien Gaspard, lauréat du concours de philatélie Comme nous vous l’annoncions dans notre dernière parution du mois de juillet, nous connaissons désormais les heureux gagnants du concours de dessin organisé par le Club Philatélique. Ce sont les dessins de Fabien Gaspard, du collège de Miquelon, pour Saint-Pierre et Miquelon et Zélie Hutinet de Coulonges sur l’Autize, pour le PoitouCharentes. Les œuvres ont été apposées sur un timbre s’intitulant « Rencontre avec le Poitou » créé par Raphaële Goineau et Roland Irolla. Les élèves des 2 communes avaient pour objectif de dessiner Coulonges sur l’Autize pour ceux de Saint-Pierre et Miquelon, et Saint-Pierre et Miquelon pour les autres. Fabien Gas pard, lors d’une petite cérémonie organisée pour l’occasion, s’est vu décerner par le directeur de la poste de SPM, un voyage direction le Poitou-Charentes afin de découvrir la région qui l’a inspiré. La jeune élève de Coulonges sur l’Autize aura elle, la chance de visiter SaintPierre et Miquelon en juilliet 2013. Cette initiative, très appréciée des participants, a sans doute fait naître une passion pour la philatélie chez certains.

Fabien Gaspard, premier prix du concours et Sabrina Chatel, enseignante au Collège de Miquelon

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

L’émission premier jour a eu lieu samedi 15 septembre. Le timbre, d’une valeur faciale de 1,15€, est tiré à 85 000 exemplaires dont 5000 pour l’Archipel. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu à compter du 17 septembre. Une émission philatélique a eu lieu mercredi 26 septembre. Il s’agit, dans la série Expressions locales, du timbre « Jouer au pipette » réalisé d’après une œuvre originale de Christine LuberryBriand. Ce timbre d’une valeur de 0.60 €, imprimé en offset, est tiré à 90 000 exemplaires dont 10 000 pour l’Archipel. Il est à noter que la vente généralisée du timbre dans les bureaux de poste de métropole a eu lieu le samedi 29 septembre.

9


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Miquelon Culture Patrimoine aux Iles-de-la-Madeleine

© photos J.P. Detcheverry

Après quatre ans de danse traditionnelle, la troupe de Miquelon Culture Patrimoine rêvait de danser dans d’autres contrées.

Le projet était dans les cartons depuis quelques temps, un déplacement de ce genre demande beaucoup de préparation et d’investissement, il faut prendre en compte les disponibilités de chacun, chercher des financements,... A force de persévérance le rêve s’est réalisé puisque du 06 au 09 septembre, les 18 danseurs et 5 musiciens ont pris l’avion direction les Iles-dela-Madeleine pour un week-end chargé. L’objectif du séjour était de danser, se faire plaisir. Pourquoi les Iles-de-la- Madeleine ? Tout simplement parce que Miquelon est jumelée avec les Iles, et que la destination plaisait au plus grand nombre. Pour couronner le tout, les membres de MCP ont eu l’heureuse nouvelle d’apprendre par Anaïs Llorca, directrice du Syndicat d’Initiative, que se déroulait « la Fête de la mer et des marins » pendant leur séjour; ils ont ainsi pu prendre contact avec les organisateurs. A leur arrivée aux IDM, les Miquelonnais ont été accueillis chaleureusement par Jeanine Richard, fraîchement élue député des Iles, Marie Aubin la directrice d’Arrimage Corporation Culturelle des IDM et Laura Hébert, agente de développement rural qui représentait Jeannot Gagnon, le directeur adjoint de la Municipalité des IDM. Le soir la troupe s’est réunie au restaurant de l’hôtel pour un moment convivial. Le vendredi, l’équipe est allée visiter le « Site d’autrefois », pour une immersion dans la culture acadienne et madelinienne, où chacun a pu déceler des similitudes avec notre histoire. Puis Suzie, trésorière, et Pascale, présidente de l’association, ont participé à une émission à CFIM, la radio des IDM. A 15h, les musiciens et danseurs avaient rendez-vous à Havre-Aubert, au Musée de la mer, pour l’ouverture officielle de la « Fête de la mer et des marins » et un « coquetel » en présence du maire, M. Joël Arseneau, et de responsables culturels locaux. La joyeuse troupe en a profité pour présenter « l’Aéroplane » et deux figures de quadrille. Durant la soirée, di-

10

verses animations musicales étaient proposées, notamment au « Vent du large » où nos musiciens locaux ont pris part à la fête en accompagnant Bertrand Deraspes au violon, venu les rejoindre pour l’occasion. Le samedi, l’association Miquelon Culture Patrimoine s’est rendu à la Marina où elle devait danser sous un chapiteau. Le lieu étant trop exigu, les danseurs ont dû faire leurs démonstrations sur le quai ensoleillé mais venteux. Plus tard, les Miquelonnais avaient prévu assister à la messe des marins. Néanmoins, les Madelinots très accueillants voulaient en offrir plus à leurs hôtes en leur faisant l’honneur de participer à la messe, c’est ainsi que certains membres de l’équipe ont fait quelques lectures et même servi la messe ! A 20h30, l’association, renforcée par M. Bertrand Deraspes, présentait son spectacle « Danses d’antan » au centre culturel du Havre-Aubert. Pour l’occasion, la troupe a clôturé son spectacle par le cantique « Reçois ô tendre mère ». Les nombreux Madelinots présents étaient ravis de leur soirée et ont même offert à nos artistes une « standing ovation » ! Puis, la fête s’est terminée comme elle avait commencée, c’est-à-dire dans la bonne humeur, autour de quelques pizzas. Le dimanche, l’équipe avait rendez-vous avec Félix Leblanc à la brasserie « A l’abri de la tempête », pour passer un moment sympathique. Felix, assisté par Henry-Paul, un autre musicien du groupe Suroît, a joué quelques morceaux avec nos musiciens locaux. Ensuite, la troupe de Miquelon Culture Patrimoine s’est rendu à la clôture officielle de la 4ème édition de la « Fête de la mer et des marins » où une chorale chantait des chants de marins. L’événement, initialement prévu sous un chapiteau, a dû être déplacé dans une brasserie à cause du vent violent et des averses de pluie. Enfin, direction l’aéroport après un week-end de rencontres, de retrouvailles, de musique et de partage.« L'association Miquelon Culture Patrimoine tient à remercier toutes les personnes des Iles de la

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


Actualité ... Madeleine qui les ont si bien accueillis et particulièrement : Joël Arseneau, maire des îles, Marie Aubin, directrice d'Arrimage Corporation des Iles de la Madeleine, Laura Hébert, agente de développement rural, Michelle Joannette, directrice du Musée de la Mer, Jeanine Richard, député des IDM, Valérie Arseneau et Jacques Charest, présidente et vice-président du comité du Site historique de la Grave, Laurène Janowski, coordinatrice de la Fête de la Mer et des Marins, Gabrielle Leblanc, service du Loisir, de la Culture et de la Vie communautaire de la Municipalité des IDM, Yolande Pinchaud, directrice du Centre Culturel du Havre Aubert... et tous les Madelinots que nous avons rencontrés ou côtoyés ! Merci à Steve Normandin, Bernard Lafargue, Denis Pepin et Sélim, qui nous ont rejoints l'espace d'une soirée... Merci à Félix Leblanc et Bertrand Deraspes, bien connus ici, qui ont accompagné nos musiciens et fait "chanter" leurs violons ! Nous tenons à remercier la Municipalité de Miquelon-Langlade, le Conseil Territorial, le Febecs, le Ministère de la Culture et M. Frédéric Mitterrand (ancien ministre), le syndicat d'initiative de Miquelon par l'intermédiaire d'Annaïs Llorca, Air Saint-Pierre et SPM 1ère. Une pensée pour Alain, Suzie, Yolande, Isabelle pour avoir pensé la chorégraphie, ... et tous les membres, danseurs et musiciens, qui grâce à leur disponibilité et leur enthousiasme ont rendu ce déplacement possible ! » Pascale Coste, Présidente de l’association MCP.

Nouvelles recrues à la brigade La gendarmerie de Miquelon fait peau neuve avec l’arrivée de 2 nouveaux gendarmes de la police judiciaire, Pascal Mazeau et Philippe Chauvin. M. Mazeau, fraîchement arrivé, se présente à la population. Pascal Mazeau, gendarme à la Brigade de Miquelon, est arrivé avec son épouse courant juillet. Originaire d’un petit village de Dordogne, M. Mazeau sait apprécier la tranquilité, la proximité et la qualité de vie que l’on connaît ici. M. Mazeau et son épouse sont ravis de leur nouvelle vie sur la grande île, il faut dire que l’Outre-Mer et ses spécificités ne leur sont pas étrangers puisqu’ils ont vécu 4 ans à Mayotte. Après avoir découvert le Cap, Langlade,... le couple Mazeau, très actif, souhaite s’impliquer dans la vie locale, se joindre au tissu associatif et échanger avec la population. Le gendarme nous confie d’ailleurs avoir déjà rencontré beaucoup d’habitants. Il aime aller vers les gens et apprécie la gentillesse et l’authenticité des personnes qu’il rencontre. Souhaitons-leur de belles rencontres pour ces 3 années de service à Miquelon.

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

11


Actualité

Retrouvez toutes les photos en couleur au : www.miquelon-langlade.fr

Le guide nature, un travail de longue haleine Après un lancement à Saint-Pierre le 12 septembre et à Miquelon le 14 septembre, vient le moment pour nous de vous présenter un des grands projets de la Maison de la Nature et de l’Environnement. Qu’est-ce que le guide nature ? Le guide nature est un ouvrage de 152 pages, réalisé par la MNE, présentant 15 balades à effectuer à Saint-Pierre et Miquelon. Ce guide est imprimé avec des encres végétales sur un papier recyclé ; il est ainsi, de par sa composition et sa fabrication, représentatif des valeurs écologiques de la MNE. Chaque balade du guide est construite autour de multiples informations qui viennent l’illustrer et la compléter. Vous pourrez découvrir dans votre guide nature, à chaque promenade, les espèces que vous êtes susceptible de rencontrer, la durée et la difficulté du parcours, une carte vous indiquant le chemin, des photographies ou une illustration de M. Patrick Dérible, etc. Ce guide nature est un véritable outil d’interprétation de la biodiversité locale, accessible au grand public. Pourquoi avoir conçu ce guide ? Ce projet répond aux objectifs que la MNE s’est fixée depuis 2009, c’est-à-dire permettre au plus grand nombre d’acquérir une meilleure connaissance de la biodiversité locale, en lui fournissant les outils nécessaires. Ce document d’interprétation permet également de valoriser les sentiers de l’Archipel. Comment s’est déroulée la conception de ce guide nature ? La MNE travaille depuis 2009 sur la réalisation de ce premier guide nature. Ce projet important a nécessité la participation de beaucoup d’acteurs locaux : l’Arche, la Fédération des chasseurs, l’ONCFS, le CPPMA, le Conservatoire du littoral,… pour élaborer des thématiques. Le grand public a également pris part à la conception, en répondant à la demande de photographies de la MNE. Les naturalistes locaux ont eu aussi permis d’améliorer l’ouvrage en apportant leurs précisions, remarques… Sans oublier le soutien financier du Ministère de l’Ecologie, de l’Environnement, du Développement Durable, du Transport et du Logement qui a cru en notre projet. Selon Vicky Cormier, chef de projet de la MNE, « Ce guide nature est l’aboutissement d’un travail participatif et collectif de 3 années qui se concrétise aujourd’hui.» La MNE tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cet ouvrage. Le guide nature est en vente au Comité Régional du Tourisme de Miquelon et de Saint-Pierre et à la librairie Lecturama.

12

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


Actualité « SPM de A à Z » Depuis le mois de septembre, vous trouverez dans les différentes structures d’accueil du public de l’Archipel le livret « SPM de A à Z». Qu’est-ce qu’ « SPM de A à Z » ? C’est un dépliant imprimé en recto-verso reprenant, à travers 26 mots correspondant à l’alphabet, des éléments emblématiques de l’identité de SaintPierre et Miquelon. « SPM de A à Z » est un document d’interprétation de 26 définitions représentatives de notre Archipel. Les mots choisis sont des pistes de recherche permettant de développer la curiosité des lecteurs et de leur donner l’envie d’en savoir plus. Les lecteurs pourront en apprendre plus en visitant les lieux historiques et culturels de l’Archipel. Pourquoi avoir conçu ce dépliant ? « SPM de A à Z » répond à un objectif que la MNE s’était fixé en 2010, suite à la formation d’Interprétation qu’elle avait organisé. De plus, le projet a été conforté par le séminaire sur le « Développement de l’écotourisme et la valorisation de la biodiversité » organisé sur l’Achipel en 2011, où les différents intervenants avaient encouragé les structures touristiques publiques et parapubliques à produire des documents d’interprétations locaux. Ce dépliant s’inscrit donc dans l’objectif de la MNE de développer des supports d’interprétations à visées éducatives, touristiques et environnementales. Un projet pédagogique a également permis la création de ce livret. La MNE a confié la traduction en anglais du dépliant à la classe de 1ère Scientifique de Mme Borotra. S’en est suivi le travail de relecture et d’infographie. Structures participantes au projet : Arche, Ecole municipale de voile de Saint-Pierre, Maison de la Nature et de l’Environnement, Comité Régional du Tourisme, Conservatoire du littoral, Syndicat d’Initiative de Miquelon et Centre Culturel et Sportif Territorial.

SPM représenté à la coupe de l’Outre-mer Les scores sont lourds : 13-0 contre la Guadeloupe, 10-0 contre la Réunion, 11-1 contre la Guyane et 16-1 contre la Nouvelle-Calédonie. Mais, peu importe, l’expérience est unique et les Saint-Pierrais et Miquelonnais en ont pris plein les yeux. La sélection de l’Archipel explique ces résultats par un niveau nettement inférieur à celui des autres territoires. En effet, le football chez nous se pratique uniquement pour le plaisir, à très petite échelle et surtout, 4 mois sur 12. Autant dire, rien à voir avec les équipes rencontrées. On notera le fair-play et la combativité de nos jeunes joueurs qui n’ont rien lâché malgré la défaite, sauf peut-être contre la Nouvelle-Calédonie. Selon Hervé Huet, président

Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

de la ligue de football de SPM, la faiblesse de notre équipe est évidemment la condition physique, c’est LE point à améliorer pour les prochaines participations. La sélection locale sauve tout de même l’honneur grâce aux buts de Mikaël Lucas et de Xavier Delamaire, les premiers pour SPM en Coupe de l’Outremer. Enfin, selon la ligue de football de SPM, l’objectif du voyage est atteint : les joueurs ont eu la chance de découvrir autre chose que le championnat local, ils ont pris conscience de l’écart qui les sépare des autres équipes et de l’effort à fournir. Enfin, les footballeurs locaux ont prouvé qu’à SPM aussi on aime le football et que l’on y joue malgré le peu de moyens.

13


Mais encore La recette du mois : Tomates farcies...

pour profiter des derniers fruits de saison.

Ingrédients : - 6 belles tomates - 400 g de chair à saucisse / porc hâché - 1 tranche de pain - un peu de lait - du basilic - du persil - du l’ail, du sel et du poivre - de l’huile d’olive

1. Laver les tomates, couper le chapeau et les vider en prennant soin de ne pas les casser. Garder la moitié de la chair. 2. Tromper le pain en morceaux dans le lait. 3. Mélanger le pain écrasé avec la chair à saucisse et la chair de tomates. 4. Ajouter à la farce un peu d’ail, du basilic et du persil, puis saler et poivrer au goût. 5. Huiler le fond d’un plat et remplir les tomates de farce et les déposer dans le plat. 6. Ajouter le petit chapeau et enfourner à 180°C pendant environ 3/4 d’heure. 7. Servir les tomates chaudes avec du riz ou une fondue de poireaux. Bon appétit !

Avant la cuisson

à la façon de Sylvie Poillevé

Avis :

Chouette, c'est la rentrée J'aime bien jouer à la récré !

Le Foyer de l’Amicale du 3ème Age de Miquelon vous informe de sa réouverture le lundi 8 octobre 2012. Si vous avez 55 ans et plus et que vous souhaitez vous joindre au Club, passez leur rendre visite les lundi et jeudi de 14h à 18h30 ou appelez au 41 62 80 (pendant les heures d’ouverture) ou au 55 64 00.

« Chouette, c'est la rentrée »

Zut, c'est la rentrée Je ne peux plus aller en voilier ! ---------------------------------

Chouette, c'est la rentrée J'aime bien l'école ! Zut, c'est la rentrée Je ne peux plus jouer avec mes amis ! ---------------------------------

Chouette, c'est la rentrée J'aime bien travailler ! Zut, c'est la rentrée Je ne peux plus regarder la télé ! -----------------------------------

Chouette, c'est la rentrée Je retrouve tous mes copains ! Zut, c'est la rentrée Je ne peux plus jouer dehors !

L’association Miquelon Culture Patrimoine organise un stage de peinture acrylique, encadré par Mme Maureen O'Neill, du 6 au 26 octobre et un stage de sculpture sur bois, encadrée par M. Gilbert Leblanc, du 5 au 21 novembre. Les inscriptions sont prises au 41 63 44 ou 55 63 44. L'association Miquelon Culture Patrimoine a également le plaisir de mettre en vente le livret « Au Fil des Pages », retraçant les années de théâtre à Miquelon. Vous pouvez vous le procurer en appelant au 41 63 44 ou 55 63 44. Le Comité Régional du Tourisme de SPM vous informe de la venue du paquebot de croisière le Clipper Adventurer à Miquelon, le mercredi 10 octobre 2012 de 7h à 15h30.

Les élèves de CP des Quatre Temps.

14

Septembre 2012

Bulletin municipal n°160


A lire Vous trouverez à la bibliothèque en ce mois d’octobre tout pour fêter Halloween. Créer vos cartes d’invitations, menus, décorations pour l’extérieur, cadeaux et costumes,...

Comment trouver l’énergie nécessaire pour lutter contre la maladie. Comment trouver la force quand tout s’écroule. Comment accueillir le soutien de ses proches quand on sombre dans la solitude. Comment préserver son mari et continuer de sourire à son petit garçon ? [...] En racontant son histoire, Ségolène de Margerie nous prouve que rien n’est impossible que les pires épreuves peuvent être surmontées.

Ce livre se veut une première tranche de la vie de Théotiste Bourgeois. Son histoire et celle de milliers de femmes acadiennes qui ont traversé ces années de misère, fuyant la déportation, tentant de survivre aux privations de toutes sortes, s’accrochant à leur foi, à leur soif de vivre et n’ayant pour tout guide que l’amour des leurs. Nous retrouvons Théotiste sur les bords de la Miramichi au cours des terribles hivers de 1757-1758, tentant de secourir les malheureux réfugiés.Théotiste Bourgeois est l’ancêtre de presque tous les Arseneau vivant actuellement aux Iles-de-la-Madeleine. Aujourd'hui écrivain et conférencier, Maxime Arseneau fut professeur d'histoire, député des Iles-de-la-Madeleine et ministre de l’agriculture au gouvernement provincial du Québec. Il était présent à Miquelon lors du jumelage en 1984, est revenu nous visiter depuis et a toujours gardé des liens sentimentaux avec Miquelon.

Vous êtes commerçant, artisan, entrepreneur, ... Vous êtes à la recherche d’un emploi, ou souhaiter vendre ou acheter un bien... Faites partager vos bonnes affaires, ou tout simplement bénéficier de plus de visibilité auprès de votre population !

L’Horizon vous fait d’la pub ! pour plus d’info : 41 66 26 - horizon@miquelon-langlade.fr

Ouvrages disponibles à la bibliothèque municipale de Miquelon-Langlade Bulletin municipal n°160

Septembre 2012

15


Š photo T. Volgenstahl

Horizon n°160  

L'Horizon n°160 du mois de septembre

Horizon n°160  

L'Horizon n°160 du mois de septembre

Advertisement