Page 1

5

Kadeau À (ne pas) Oublier

NOVEMBRE-DÉCEMBRE


Bienvenue dans le cinquième numéro de KAO, le bimestriel révélateur de talent créé et rédigé par Hoax Paradise. Nous tenons tout d’abord à remercier celles et ceux qui sont venu communier avec nous à la Kao_Party#1 : artistes, bénévoles, amis de longue date ou tout simplement connaissances d’un soir. C’est tous ensemble que nous avons répandu le KAO ce soir là… Quid de la #2 ? Vous trouverez dans ce numéro pêle-mêle : ToybloÏd, Minuit, Hanna Featherstone, Klink Clock et bien d’autres, ainsi que nos coups de cœur du moment ! Il nous reste donc à vous souhaiter bonne lecture et bonne(s) écoute(s) avant de vous retrouver en janvier pour le prochain numéro. Tendrement, Hoax Paradise


L’OEIL DU KAO SWEET POP & DOUCEUR JAZZ Ses harmonies florissantes et sa voix au timbre si maîtrisé nous ont séduits à la première écoute. Elle est franco-britannique, son groove est généreux, ses mots sweet et elle se nomme Hannah Featherstone ! Elle cultive le contraste, sa voix en est témoin, elle livre les mots tout autant qu’elle les retient habilement, créant une tension mesurée à chaque phrase. Son nouvel album “Word Bound” nous fait voguer entre jazz, pop et electro, un voyage doux et riche en bonnes vibes telles que le titre “Solo” où la voix d’Hannah s’envole tout autant qu’elle se voile avec douceur. A suivre de très près ! Retrouvez son album “Word Bound” sur toutes les plate-formes.

BACK TO ‘69 Nul besoin de vous le présenter, Woodstock est LE festival qui a définit toutes les règles pour tous les autres à venir ! A l’occasion du demi-siècle de cet événement historique, l’auteur et guitariste Julien Bitoun revient en détail sur les plus grands instants, ceux qui ont forgé l’inoubliable. Du 15 au 17 août 1969, entre les Who, Jimi Hendrix ou encore Jefferson Airplane, chaque heure a son histoire, chaque concert ses récits et ce livre est une pépite qui vous permettra de revivre l’atmosphère de ces 3 jours de festival légendaires.

En librairie depuis le 18 Octobre 2018 Prix : 29,95 €


O

“CRY BABY” AMBIANCE FEUTRÉE Loin des corps entrelacés et des couleurs sucrées des deux clips de “Les Garçons”, Hoax Paradise vous invite à une toute autre destination en dévoilant le second extrait de leur futur EP… L’intime, un doux voile de lin sur l’image d’un corps qui s’exprime, qui se livre. “Cry Baby”, c’est une histoire partagée par toutes et tous, ce souvenir qui fait couler tant d’encre et froisse l’âme mais face auquel les mots se dressent pour faire corps et donner un coup de fouet introspectif. Un drap en lin, de beaux projecteurs et un tournage maison de nuit sans café, voilà la recette pour cette nouvelle réalisation signée Hoax Paradise. Rdv intime le 28 novembre...


TOYBLOÏD Trio rock survolté, Toybloïd survole les scènes de France à un rythme fou. Et ceux qui les ont vu sont unanimes : ça décoiffe ! Nous leur avons posé quelques questions pour la sortie de leur nouvel album : MODERN LOVE Salut Toybloïd ! Ça va ? Alors ça y est, votre nouvel album “Modern Love” va sortir, comment le décririez-vous ?

Et du coup vous avez utilisé le même matériel qu’en live ou aussi des trucs différents et/ou insolites ?

Salut ça va carrément ! On a hâte de présenter notre prochain album “Modern Love“ qui sera bien différent du précédent. En fait on a décidé pour celui ci de bosser avec notre ingé son live et ami Fred Lefranc qui est plutôt partisan du numérique que de l’analogique. Le son sera plus actuel que notre premier album.

Alors c’est un mix entre les deux. On a utilisé les mêmes amplis qu’en live, une batterie différente (mais la batterie on s’en fout ça fait poum et tchak) sinon oui on s’est essayé à faire des trucs marrants à enregistrer (caisse claire jouée avec les doigts, etc,...) Fred aime bien ce genre de choses. Y’aura des claviers saturés aussi.

(ndlr : le précédent album “Toybloïd” a été enregistré au Toe Rag Studio de Londres, où du très beau monde a enregistré (The Kills, Metronomy, Tame Impala…).

En gros on voulait un son moins garage. Grosso modo un son plus années 90 que 60 et ça s’est fait un peu naturellement car il a vu nos nouveaux morceaux évoluer, bref il est là depuis le début de la fabrication de “Modern Love“. Et puis on s’entend très bien niveau arrangement et vision artistique, du coup on n’a pas vraiment hésité à le faire avec lui. Au niveau de la composition on s’est plus laissé aller au niveau des envies, y’aura des morceaux carrément pops et d’autres carrément énervés. Au niveau des textes, Lou s’est chargé de l’écriture donc on abordera des thèmes plus personnels. Ce sera un album qui nous ressemblera vraiment vu qu’en direction artistique on a tout fait à 4.

C’est le premier album avec Greg à la batterie, un petit commentaire ? Greg est un être exceptionnel, c’est donc un réel plaisir de le côtoyer même s’il est vrai qu’on est un peu intimidées à l’idée de partager un album avec lui. Mais il aura 100% des recettes de l’album du coup on est tranquilles.

Madeleine, jouer la note la moins jouée au monde de l’univers d’une basse, la dernière case de la dernière corde... ça va c’était pas trop bizarre ? Depuis je ne joue que cette note. A part la France où vous jouez beaucoup, vous avez un pays en particulier dans le viseur pour la suite ? Oui carrément ! Chaque chose en son temps mais on pense très sérieusement à sortir de l’hexagone. En commençant par nos voisins belges et allemands, puis bien sur la Grande Bretagne. Et puis on se renseigne pour aller faire un tour chez les cousins québécois et canadiens. Et pourquoi pas le Japon aussi ! Tu l’auras compris on a ÉNORMÉMENT envie d’aller jouer à l’étranger ! Un groupe que tout le monde devrait connaître ? U2, je crois que beaucoup de monde connaît ! Votre blague sur les musiciens préférée ? Combien faut-il de guitaristes pour changer une ampoule ? Réponse : 6 ! Un qui change l’ampoule et cinq autres qui disent que Jimi Hendrix l’aurait mieux fait.


Ce sera un album qui nous ressemblera vraiment.


Renco Salut Romain ! Chargé de mission auprès des artistes, c’est mystérieux ! Concrètement, comment définirais-tu ce que tu fais ? Salut KAO ! Bon, oui je te l’accorde, c’est assez mystérieux ! Les artistes sont au cœur de mon activité. Mon rôle est de concevoir et mettre en œuvre des programmes personnalisés qui répondent aux besoins des artistes et aux problématiques qu’ils rencontrent dans leur parcours artistique et/ou professionnel. Je peux être sollicité directement par les artistes ou bien sur des projets à l’initiative de partenaires professionnels : managers, tourneurs ou encore les Salles de Musiques Actuelles comme c’est le cas par exemple avec l’Empreinte à Savigny le Temple ou le Forum à Vauréal pour les groupes qu’ils accompagnent. Pour chaque projet, je mobilise toutes les ressources nécessaires dont nous disposons au SDV… Voilà, telle est la mission dont je suis chargé ! Qu’est ce qui t’a amené à faire cela ? Parcours logique ou suite de hasards ? Un peu des deux ! J’ai suivi un cursus en Musicologie, je faisais de la musique, je rencontrais plein de musiciens, j’avais un groupe et je jouais aussi sur d’autres projets. Je me suis orienté vers un cursus métiers de la musique et du spectacle vivant durant lequel j’ai fait des stages et commencé à avoir quelques expériences de terrain en accompagnant divers projets d’artistes. J’ai choisi de suivre cette voie ! Qui peut venir te voir ? Et à quel moment ? Artistes ou professionnels, tout le monde peut venir me voir !  Mais mieux vaut m’appeller avant pour prendre rendez-vous ;-) Y a-t-il un groupe en particulier qui t’épate en ce moment ? Que ce soit niveau musique ou stratégie de communication ? En ce moment je suis attentivement Billet d’Humeur que j’ai découvert en live puis récemment sur disque avec la sortie de leur premier album. Le projet est vraiment

atypique, le live bourré d’énergie et ce sont 4 garçons vraiment attachants. J’aime aussi la folie de Moha la Squale, il a une interprétation percutante et très facétieuse, il peut balancer une phase rageuse qu’il termine avec un grand sourire, je trouve ça délirant ! Pour la stratégie de com, je fais une mention spéciale à Hoax Paradise. Avec KAO vous avez créé votre propre média, c’est une belle initiative. Je suis toujours épaté par les artistes qui arrivent à faire des choses innovantes avec peu de moyens. L’idée folle que tu as eue mais que personne n’a encore suivie ? Travailler une vraie stratégie de diffusion au titre par titre !!! Les artistes émergents sont encore très attachés au format EP et album, or ce n’est pas le cas du public qui écoute la musique sur youtube ou sur des playlists (Spotify, Deezer, Etc..) Le public va accéder a une découverte sur 1 titre puis s’intéresser à un 2ème, etc. Les artistes devraient sortir leurs créations titre par titre, d’une part pour donner une chance à chacune de leurs œuvres d’être entendues mais aussi pour fidéliser le public en créant un rendezvous régulier avec un planning de sortie, comme un artiste en tournée annonce toutes ces dates de concert. Ça permettrait aux artistes d’avoir un taux d’écoute et de vente en ligne plus homogène et ainsi sortir du schéma où l’artiste sort un EP ou un album puis doit retourner en création et attendre plusieurs mois avant de sortir de nouvelles choses.


ontres ROMAIN DE COK

Aujourd’hui nous rencontrons Romain De Cok, qui officie au Studio des Variétés (SDV) à Paris en tant que chargé de mission auprès des artistes.

Pour toi c’est plus dur maintenant pour un groupe d’émerger ? Ou c’est juste de la nostalgie ? Ce n’est pas plus dur d’émerger aujourd’hui. La nostalgie vient de la grande époque du disque, avant si tu n’avais pas un label ou un producteur de disque il était presque impossible d’arriver à produire ta musique tout seul et la diffuser. C’est sûrement pour ça que les artistes pensent (à tort) qu’il faut tout de suite un label pour émerger et se faire connaître du public. Aujourd’hui les outils de productions sont accessibles aux artistes, internet offre des possibilités infinies, des réseaux sociaux au mastering en ligne, un artiste peut composer, enregistrer, mixer, masteriser, diffuser et vendre sa musique dans le monde entier sans sortir de chez lui… c’est une révolution !

Ce n’est pas plus dur d’émerger aujourd’hui. C’est une idée de stratégie qui s’adresse essentiellement aux artistes en développement qui sortent en autoproduction. Un titre par mois me semble un bon rythme, j’en ai deja parlé à quelques artistes …. L’idée fait son chemin ! Ton meilleur souvenir au Studio des Variétés ? J ‘ai plein de bons souvenirs liés aux artistes qui sont passés au SDV. Celui qui me vient en tête : quand Vitalic m’a invité à déjeuner au resto à l’époque où il avait son studio chez nous. C’était un super moment … et une bonne bouffe.

Bien sûr, ça ne suffit pas pour faire carrière. Le métier s’est adapté à ces changements et il existe de nombreux dispositifs et structures consacrées aux artistes émergents, les salles de Musiques Actuelles font aussi un travail remarquable dans l’accompagnement des jeunes talents. Je suis convaincu qu’il est plus facile d’émerger aujourd’hui, mais cela demande aux artistes de maitriser de nombreux aspects de leur projet et pas uniquement sur l’artistique : démarcher, informer, communiquer, organiser, planifier… En gros, concevoir et mettre en oeuvre une stratégie de développement de leur projet. Ce sont des compétences du métier qui leurs seront indispensables pour travailler avec des partenaires professionnels. Je crois que le vrai changement est là : la relation entre l’artiste et les partenaires professionnels n’est plus la même, aujourd’hui les partenaires apportent des compétences complémentaires à celles des artistes mais ne font plus tout le boulot à leur place. Tu fais aussi de la magie, ça aide avec les filles ? (On demande pour un pote) Quand tu es célibataire oui ! Mais en ce qui me concerne, ma femme a plutôt envie de me butter quand je passe trop de temps avec mes cartes en main.


soyons vulgaires Le Mastering

Le mastering est au mixage ce que le contouring est au maquillage aujourd’hui : la touche finale et indispensable. Lorsque l’enregistrement est fini, et une fois que l’ingénieur du son a terminé son “mix”, c’est-à-dire traiter le son pour par exemple ajuster les aigus, doser les graves, adoucir la voix du chanteur et (évidemment) complètement couper les choeurs du batteur, il n’est pas encore temps d’envoyer les bandes au pressage ou de publier le tout sur internet ! Et oui, un titre est considéré comme terminé et apte à être diffusé seulement après son ultime étape de création : le mastering. Le rôle principal d’un mastering est de permettre à un titre ou un album de bien sonner sur tous les supports possibles, que cela soit un autoradio, une paire d’écouteurs cheap ou alors un système HI-FI de la plus haute qualité à plusieurs milliers d’euros… Comme ça si jamais Kanye West écoute ton son dans sa voiture, en faisant son jogging ou à une soirée chez lui, pas de stress : ta prod’ sonnera bien à chaque fois et tu n’auras jamais des aigües trop perçants ou des basses de moustique anémique, ce qui le ferait probablement zapper et ça, ce serait dommage non ? Ceci étant la première facette du mastering, la seconde est de composer avec la : LOUDNESS WAR.* *Guerre du volume

Depuis que la musique enregistrée existe, il y a eu des radios pour la diffuser… Et donc des producteurs malins qui ne voulaient surtout pas que leur tube sonne moins fort que la chanson d’un concurrent ! Ils ont donc incité les ingénieurs du son (décidément dans tous les mauvais coups ceux-là) à utiliser au maximum une technique de traitement sonore appelée la compression, phénomène qui donne l’impression subjective que “ça sonne mieux” et “plus fort”. Toutefois, l’utiliser de manière excessive a un prix : la perte de certaines nuances. Car en touchant à l’amplitude des volumes, et si l’on abuse du potard de compression sur un titre, on peut vite en sacrifier la dynamique, la “vie”… Comme souvent en musique, tout est affaire de dosage ! Ainsi, en plus de gérer l’homogénéité de la qualité sonore à travers les différents systèmes de diffusion, Mr Master doit donc aussi composer avec l’air et les tendances de l’époque : il y a en effet des modes dans le mastering, ainsi le niveau sonore des productions ne cesse d’augmenter. (C’est pour ça qu’il faut remonter le volume lorsqu’une chanson des Doors débarque dans la playliste après une de Maître Gims).

Moralité : si un pote vous fait écouter une maquette à lui et que vous savez pas quoi lui dire tellement ça sonne mal, n’hésitez pas à un dégainer un petit : “Pas mal, vivement le mastering !”... Avec de la chance il prendra ça comme un compliment.


Top

s

jeanne added - Radiate

La reine de la synth pop française signe un nouveau chef d’oeuvre ! Tout y est, surtout le génie. Préparez-vous à prendre de l’altitude car le groove est aérien et impossible de redescendre avant la dernière note de l’album tant il est maîtrisé.

Minuit - vertigo

Souvenez-vous, dans un mois de juin déjà torride, leur clip “Paris Tropical” nous avait rendu moites et ardents… Et bien “Exil”, “Blondie” et les autres chansons de VERTIGO, le nouvel album de Minuit ne manquent pas de nous faire danser à nouveaux ! Nous y retrouvons avec plaisir les claviers miroitants, les lignes de chant délurées et les parties de guitare dantesques de leur premier EP, sorti il y a déjà 3 ans. Ils joueront le 20 novembre à La Cigale (Paris).

Klink clock - accidents

C’est avec grand plaisir que l’on écoute ACCIDENTS de KLINK CLOCK, assortiment de tubes rock en puissance, aux riffs insolents et aux mélodies catchy. A noter : le groupe a disséminé au hasard plusieurs cadeaux dans les CD et vinyles : médiators, coupons de téléchargement de titres inédits voire carrément… un bon pour une guitare construite par Aurélien, guitariste du groupe et luthier ! Actuellement en tournée avec Trust, Klink Clock jouera notamment au Supersonic (Paris) le 04 décembre.


l e o n e l n o t s c e ’ n C ru u o p

ous ui n tir q e sen is c Ma se fait ns ta ! i a as xd e qu dp ran temp récieu g p la eà rriv tte sur ue un là ! a l q an est gou Noë de ’est la il te m KAO e ’ d squ eam ué c ério e p manq lon lor ue, la T l l e La b t moins réveil paniq idées… s i he Wall” ava ille du pas de meilleure Ecouter “T été aussi e s ai s s m i v ja e n’aura la e. Ma et pas l intense. t m t o r ho te p n is o Ma

Les enceintes Donald Trump

Pour ton tonton Michel, amoureux de la politique et du bon débat, qui a le don de faire des blagues toujours un peu limites entre le fromage et la bûche. Grâce à cette enceinte il pourra se déhancher avec Donny sur ses musiques préférées.

Le Petit + : Sans blaguer, une petite macarena ou

encore la danse des canards, cette enceinte a vraiment un mode danse intégré.

26,95 € - sur www.lavantgardiste.com

Les Gants de Air piano Parce que la musique n’a pas de frontières et que “winter is coming”, comme le disait Jean Neige, quoi de mieux que ces jolis gants pour te la jouer Airnadette ? De quoi impressionner tous tes potes au nouvel an.

Le Petit + : A chaque doigt sa note ! Et on va pas se le cacher, le noir & le blanc c’est mode.

47,59 € - http://commentseruiner.com


Les ecouteurs start strek Tu pensais que la dernière révolution en termes d’écouteurs c’était les Apple AirPods ? Et bien non ! La Team KAO t’a trouvé l’accessoire Fashion/High Tech/Big Bang Theory Lover’s qu’il te faut. Tu veux écouter du Booba oklm en ressemblant à un Vulcan ? Ces écouteurs sont faits pour toi ! (Ou pour un mec que t’aimes pas.)

Le Petit + : Tu pourras écouter du bon son en ayant l’air con.

$44.99 - Think Geek

Un Patrick Bruel Grandeur Nature (En Carton) Alors autant vous dire qu’à la rédac c’est notre coup de coeur ! Si tu as un vide dans ton salon, ou même dans ta vie, cette perle de Noël te permettra d’affirmer ton goût pour la chanson française et ton don pour la déco feng shui ! La silhouette en carton grandeur nature de Patrick Bruel est un si merveilleux cadeau qu’on se demande bien comment on a pu vivre sans.

Le Petit + : Tu ne te sentiras plus jamais seul. En carton, tu pourras transporter ton Patoche d’amour où bon te semble. Tu n’aimes pas aller au cinéma seul ? Prends ton Patrick. 46,97 € - Amazon

Le 1er album de Dave Tout simplement parce que nous sommes mélomanes, nous te le conseillons car il fera l’unanimité au pied de ton sapin.

Le Petit + : Le chien a une bonne tête. 26,00 € - Amazon


PROCHAIN RDV EN JANVIER


Crédits photos : To u s d r o i t s r é s e r v é s Contact : hoaxparadise@gmail.com


Profile for KAO Mag

KAO#5  

✨ KAO #5 ✨ Votre magazine bimensuel des cultures émergentes ! Au menu : de la musique, des interview, des rencontres et des surprises ! Vous...

KAO#5  

✨ KAO #5 ✨ Votre magazine bimensuel des cultures émergentes ! Au menu : de la musique, des interview, des rencontres et des surprises ! Vous...

Advertisement