Page 1

Iii

Hier au multiplexe de Chartres r

0V

er ré ionale

~cho

fl

2a.ig,ao09

I’ide

tié

Hervé Novelli était hier matin à Chartres pour la 4e convention du « Centre des idées ». Thème du débat: l’identité régionale.

C

doute « la plus importante» comme l’a declaré en pré ambule hier matin au était la 4 convention cinéma Les enfants et sans du paradis à Chartres, Hervé Novelli. Le secré taire dUrai UMP chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entre prises, du tourisme, des services et de la consommation poursuit son tour de la région Cenu~ clans le cadre de la campagne des élections régionales afin de « prendre conscience de certains problèmes et handi caps ». Accompagné de Jean-François Lamour, député de Paris et ancien ministre, il a abordé hier le thème de l’identité régio nale, précisément dans le département où elle est sans cloute le plus remise en cause, «Vu de la mairie de Charires, les socialistes à la tête de la région n’ont rien fait, a dénoncé Jean-Pierré Gorges, le député-maire (UMP) de Chartres. Ils sont responsables d’une vraie rupture entre l’Eure-et-Loir et le Centre. » Et d’enfoncer le clou en aflinnant que « l’identité régionale n’existe pas. Tant qu’il sera plus facile d’aller à Paris qu’à Tours, on regardera toujours vers l’lle-de-France ».

,

UN ENJEU RÉGIONAL ET TERRITORIAL

Le député-maire de Chartres l’a affirmé les élections de mars 2010 seront êelles « de la demière chance ». « On attend ce cordon ombilical qui va nous attacher à la région le fer, la route, a souligné Jean-Pierre Gorges qui a également évoqué les problèmes liés à l’université. Si on ne gagne pas ces élections. on regardera autre part. » Comment alors

Cliartres, hIer. Hervé Novelli (au centre) a lancé le débat sur l’identité régionale. Un défi à relever pour éviter que le député-maire de chartres (à gauche) ne soit tenté de rejoindre 111ede’ Fran ce. inciter les Euréliens à garder les yeux fixés sur le Centre ? « Nous avons besoin de nous animer à une région forte, a affirmé Laure de la Raudière, député (UMP) de la 3’ circon sciiption. Aujourd’hui, aucun lien n’est facile entre Chartres et Orléans. » Cette région Centre qui est pourtant « le coeur de la France » comme l’a rappelé 1-leivé Novelli après avoir écouté les experts invités à la convention va devoir surmonter trois handicaps. « Elle apparaît comme l’ad dition de trois tenitoires, a résumé le mm istre. Elle est illisible, sans projet structurant -

-

et elle est en danger avec la tentation de cer taines scissions. On a oublié que Chartres et Orléans étaient liées dans l’histoire. Le prochain président du conseil régional va devoir rétablir cette liaison. » Renforcer les liens entre les tenitoires et passer des con ventions avec les régions voisines, tels seront donc les défis à relever. « Ces projets devront être incarnés par une équipe et tin leader, a conclu Hervé Novelli. Nous devons être à la hauteur de cet enjeu régional et territorial. » LAURENOE FRANCESCIIINA

_2009.22.11 - Echo Républicain - Hervé Novelli et l_'identit%E9%20r%E9gionale  

Hervé Novelli était hier matin à Chartres pour la 4e convention du « Centre des idées ». Thème du débat: l’identité régionale. Hier au multi...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you