Page 1

JAliilta SOlO

dans le Centre

5

DOSSIER

A DROITE• Entretien avec Hervé Noveffi (UMP), secrétaire d’État et chef de file de I’UMP aux régionales

«

II faut changer pour mieux vivre ici »

Hervé Novelli, ministre et élu de Richelieu (lndre’et’talre), est le chef de file de l’WAF poiu la région centre. li veut

HERVÉ NOVEW

étre offensif, tafreltea Beemœd Stipl.o’ ~

øuel est votre état d’as’ prit? Combatif? Attentif? Attentiste 7 Je suis dans un état d’esprit très détermlné et très serein. J’ai le sentiment que celte élection régionale est très importante, elle va soit conduire à une continuité des années que l’on vient de connaltre, soIt il va y avoir un vrai changement. Et moi je suis convaincu que les habitants ont intérêt à changer pour mieux vivre en région Centre. Ce sera d’ailleurs le thème de ma campagne. Os, potinait tous uemo,, der pesa’ quel choeger7 Il ~ a aujourd’hui des objectifs qui pourraient être aIteints et qui ne le sont pas. Il y n donc un intérêt stratégique à changer et je pense que c’est vraiment vital, au sens d’existence. Car la région Centre n’existe pas. Et pourtant, elle est composée de provinces avec une existence emblématique Inscrite fortement dans l’histoire. Et quand on les additionne aujourd’hui, on aboutit rien, C’est tout de même très inquiétant. Et moi je souhaite avant tout redonner une lisibilité, une fier’ té. une envie d’entreprendre. Et si nous n’avons pas ce changement à la tête de la région, je suis persuadé qu’elle va se déliter sous nos yeux, en tout cas poli’ tiquement. Car qui peut croire que l’on peut assumer une gestion commu-

ne, faire liste à part et donc ne pas avoir la même vIsIon, celle que l’on a pourtant sol-dIsant partagé pendant dou ze ans? Il y a là une con tradiction majeure. rfl’ «‘t-Il pas .nvprobIême d’identité de cette ré’ glon 7 lI y a le problème des territoires qui ne se reconnaissent pas dans une région quI ne les re connait pas elle-même. je pense à l’Eure-et-Loir et au Loiret qui sont tentés de regarder ailleurs.., sauf sI le gagne. C’est donc une responsabilité forte pour moi qui justifie mon engagement total dans cette campagne qui sera sans doute la plus énergique que je n’aurais jamais me née, On e du mol à noIre ô cette Idée de le partition eu de l’éclot.ment... Je ne dis pas, c’est moi ou le chaos. Je dis que ma conviction, nourrie d’échanges avec des personnalités impor’ tantes de la région, est qu’une victoire socialiste entrainerait fatalement cette partition dépariementale. le reste persuadé que l’identité fonde l’appartenance. voilà pourquoi, dès que je serai élu, je fonderai une nouvelle gouvernance des territoires réconciliant les éche’ Ions des collectivités et ~. sionnant les politiques, Elle sera la préfiguration de aussI la réforme territonale discutée au Parlement. Pourquoi vous réunldez lé où tees les outres présidents

Naissance le 6mars. l,l~tje wéœaomleàporislv

°mt~~’~~ llewhe des &~ enaqusa~

foaiillefes spédansées dom lepwwnédlcolà Richelieu (lns,re’et’tztre). Cite! de ~lnetdti.mlittm Aisée Madella. Député d’lret,toke (réélu en 21J02 et ~c~4

conseiller générai du canton de Rldtelleavlc.préddent du dépademetit en 1998• Député e consetler régIonal de la région Centre,

-“ -

Sea’étoire d’État et’ diarge des entreprises et du commente extérieur, Secrétaire d’État en charge du commette, de rattisonat des FIéE, du tourisme, des

.

services et de la ‘

consommation,

Où en sont vos relatIons

avec Sesge Lnpeltler? C’est toujours le vainqueur qui tend la main au vaincu. je Je n’ai aucune rancune, trouvais que te ton de la pré-campagne n’était pas

ment en mosv et soàs’dé-

gionale. Il faut que l’on

risme. Ce que je reproche aux exécutifs qui te sont succédés, c’est qu’ils n’ont pas su créer cette identité

veloppé 7 Il est parfaite ment impliqué dans cette identitéla régionale. veux éviter partition etJe donc

celui qu’il fallait. Dont acte. Mon ambitIon n’est pas de gagner contre Serge Lepeltier mais de gagner la région en rassemblant.

qui fonde l’appartenance.

concerner les départe

développe dans cette partie de la région une pollti’ que touristique forte avec une mise en réseau de plusieurs monuments. Ce

Et le Sud? Quel projet pour k su4 quelle ottentlon pour ce sud qui est finale’

ments et notamment le Berry qui est un élément fort de cette identité ré’

qui m’intéresse c’est de développer les potentiels et les dossiers difficiles,

aujourd’hui le rassemble’ ment est historique dans cette région.

les têtes de liste départe’

tNStMaLt, A prAs’’. Ksrdi ND~I:[ mè~ -‘

mentales désignées. te MoDem écarté. Flervé No’ veNt va se lancer dans une campagne courte avec la promesse de faire changer la perception régionale, Pas simple. D’autant plus que le contexte national peu favorable à la majorité gouvernementale va sans aucun doute peser dans les urnes et que le second tour risque, une fois enco re, de couper l’élan de luMp Mais Hervé Novelil appa

Novelil ne veut en aucun cas entendre parler d’une alliance avec une forma’ lion qui n’a de cesse de critiquer le gouvernement dont il fait partie. Sentiment partagé par la gran’ de majorité des militants UMP qui préfèrent leurs

secteur est un scandale!

se le sur broedl en Seny comiee le penecée... estl hé ainsi dans votre projet? ii vaut mieux appartenir à la majorité nationale pour voIr ce dossier essentiel aboutir. Au regard de la mobilisation forte des élus, nous avons là un pack gagnant pour rem porter la donne. Et c’est inquiétant de ne voir aucune volonté de la part de l’exécutif régional de soutenir ce dossier. Quelle sera la port de l’enjeu natIonal dons ce scrutin? On sait bien que ce sont des élections sou’ vent défouloirs, Moi je considère que cette région se prive des outils natio naux par seul esprit de système. De toute façon, cela peut aussi être une élection sanction pour l’exécutifréglonal.

ont échoué? Par volonta-

Après la rudesse de Ici pré-campagne, la réalité des urnes Ii est plutôt rare d’assister à une précampagne aussi rude. Les primaires à lUMP pour la désignation du chef de file des régionales pour la reconquête politi’ que de la région Centre étaient originales à plus d’un titre. Elles ont tout d’abord opposé deux hommes, Serge Lepeltier et Hervé Novelli, qui n’ont pas ménagé leurs efforts. ni leurs mots, pour tenter de se démarquer l’un de l’autre. Elles auront été aussi l’occasion de marquer une différence notable entre les deux candidats la question du MoDem, Tan’ dis que le maire de Bourges met en avant l’expéri e n ce d e sa ges t t o n gagnante avec le parti de François Bayrou, Hervé

For exemple Je veux mettre au coeur7 de mon projet la politique agricole régionale. C’est aberrant de voir comment on traite les agriculteurs, simple. ment par un chèque. J’ai l’ambition que la région accompagne les agricul leurs et la modestie des polItIques Initiées vers ce

camarades du Nouveau

Centre, Finalement, et n’en dé’ plaisent à beaucoup, Serge Lepeltier a gagné son pari de conduire la liste du Cher. Une petite victoire en somme. Les primaires passées.

rait comme motivé pour conduire ses troupes à la victoire, Il promet de quit ter ses fonctions minitté riches s’il est élu à la tête de la région Centre. Un engagement qui est à ce prixF,e*ne.e

Nous y sommes arrivés et

La campagne lancée à Orléans en attendant les listes complètes Le candidat Hei’vé Novelli o vont être l’occasion pour souhaité faire une campa’ gne transversale dans les territoires, Une campagne effleurée avec la présentation des différentes tetes de liste départementales et qui va officiellement s’ouvrir demaIn avec la présentation du projet porté par le camp UMP pour les régio’ nales, Une présentation faite à Onléans en présen’ ce des six représentants

Hervé Novelli de se dépla’ cer dans les six départe’ ments notamment pour inaugurer les permanen ces de campagne- Samedi, ce sera celle de Bourges qui sera ouverte (à 15 h 30, place Sénaucourt) suivie par celle de CMreauroux (17h30).

départementaux. Cette rencontre orléanaIse aurait dû être le moment de la présentation des listes complètes mais il semble que ta dIrection natio’ nale de lUMP ait souhaité attendre la fin du mois pour officialiser l’ensem ble des régions. Les semaines qui suivent

ntms des différentes tétas de liste départementales qui accompagneront Hersé Novelli la conquête la région àcentre SergedeLe’ peitier (Cher), Nicolos Per’ ruchat (Loir’et’ctier), Pou’ lette Picard (Indre), cacherine Soullie (Lairet), Philippe Vigie, (turc-et’

TÈTES DE USTE Départements.Voici let

2010.13.01 - BR - Entretien HN - Il faut changer pour mieux vivre ici  

Elles auront été aussi l’occasion de marquer une Novelil ne veut en aucun camarades du Nouveau rait comme motivé pour aurait dû être le mome...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you