Issuu on Google+

: I- la dérive des continents : Histoire ALFRED WEGNER (1880-1930) a proposé au début du 19 éme siècle la théorie de la dérive des continents selon laquelle les continents se déplacent les unes par rapport aux autres.

Théorie de la dérive des continents : Vers la fin du paléozoïque et le début du mésozoïque, la surface de la planète terre était formée d'un seul bloc continental appelée "LA PANGEE" qui été entourée d’un vaste océan "LE PANTHALISSA".Ce super continent s'est fragmente en plusieurs bloc de continents (Amérique ,Afrique ,Eurasie ,Australie,Inde )qui se sont éloignés les uns des autres ,et se sont sépares par des océans (Atlantique , Pacifique , Indien).

II- Arguments en faveur de la dérive des continents : 1-Arguments morphologiques : L'examen des cartes géomorphologiques montre un certain parallélisme des côtières entre l'Amérique et l'Afrique de part et d autre de l océan Atlantique.(figure 1)

Figure 1 : arguments morphologiques en faveur de la dérive des continents

2-Arguments paléontologiques : L'étude de la répartition de certaines fossiles sur les continents de part et d’autre de l'Atlantique à permis de retrouver les même fossiles d'animaux et de plantes terrestre datant 240 à 260 Ma ,ces organismes ne pouvaient pas traverser le large océan Atlantique , donc l'Amérique et l'Afrique formaient un seul continent présentant des aires de répartition des organismes plus cohérents que les aires actuels (figure.2)

Figure 2 : arguments paléontologiques en faveur de la dérive des continents

3-Arguments climatologiques et sédimentologiques : Les dépôts glacières: Certain région des continents actuels montrent des traces d’anciennes glaciation (Ex :Les Tillites) datant d'environ 250Ma .Ceci suggère que ces régions ont été recouverts par une calotte glacière .Le rassemblement des masse continentales donne un sens à la répartition de dépôt glacières datant d’environ 250 Ma , ainsi qu'aux directions d'écoulement de glace (Les Stries) , relevées sur plusieurs portion des continents . La répartition selon la géographie actuelle montre les zones recouvertes par cette glaciation, il est anormal que l’écoulement des glaces se fasse vers l’intérieur d'un continent (des points bas vers les points haut, cas de l'Amérique du sud de l’Afrique ?de l'Indes et

1


l'Australie).Une immense calotte glacière avait recouvert un seul et unique bloc correspondant à la juxtaposition de l' Amérique du sud , l'Afrique , l'Inde et l'Australie (figure 3)

Figure 3 : arguments climatologiques en faveurs de la dérive des continents

III- Tectonique des plaques : .Une plaque: Est un volume rigide, peu épais par rapport à sa surface -

:La tectonique des plaques La tectonique des plaques est une théorie scientifique planétaire unificatrice qui propose que les déformations de la lithosphère sont reliées aux forces internes de la terre et que ces déformations se traduisent par le découpage de la lithosphère en un certain nombre de plaques rigides qui bougent les unes par rapport aux autres en glissant sur l'asthénosphère(figure 4). : Actuellement 10 principales plaques tectoniques 1-P.Nord Américaine 2-P.Sud Américaine 3- P. Antartique 4-P Eurasienne 5-P.Africaine 6-P. du Pacifique 7P.Indo-Austraienne 8-P.de Nazca 9-P.Arabique 10-P.des Philippines.

Figure 4 : les principales plaques lithosphériques (position actuelle).

1 - Les frontières divergentes Il s'agit de zones d'écartement entre deux plaques lithosphériques .Dans une limite ou marge divergente, il y'a production et formation de nouvelle croûte océanique par des venues répétitives de magmas basaltiques. La formation d'une croûte océanique passe à quatre étapes : *Bombement et fracturation : L’accumulation de la chaleur sous la plaque lithosphérique continentale cause sa dilatation son bombement et sa fracturation (figure 5).

2


Figure 5 : bombement et fracturation de la plaque lithosphérique

*Rift continental : La poursuite des tensions distinctives produit un étirement de la lithosphère et produit une vallée appelée un rift continental avec épanchement de laves le long des fractures (figure 6).

Figure 6 : Rift continental avec volcanisme *Mer linéaire : L’étirement se poursuit, le rift s'enfonce sous le niveau de la mer et se remplie au fur et à mesure par les eaux (figure 7)

Figure 7 : apparition d’une mer linéaire au niveau d’un rift continental *Océan et individualisation de la ride médio océanique (RMO) : L'élargissement de la mer linéaire par l'étalement des fonds océaniques conduit) la formation d'un océan (figure 8)

Figure 8 : formation de l’océan et individualisation de la ride médio océanique

3


2-Les frontières convergentes " zones de subduction" : Sachant que le volume de la terre est constant, il est nécessaire que disparaisse une quantité de croûte équivalente à celle produite par les dorsales. Cette disparition se réalise dans les zones de subduction (enfoncement dans l'asthénosphère d'une plaque sous l'autre plaque),qui constituent des zones d'affrontement de plaques .Il existe deux types de frontières selon la nature des plaques lithosphérique qui entrent en collision:(figure 9). -convergence océan -continent : La plaque océanique plonge sous la plaque continentale mois dense. -convergence océan -océan : met en affrontement deux plaques océaniques. -Collision continental : la convergence de deux plaques lithosphérique, l'espace océanique disparaît.

Figure 9 : zone de divergence et convergence au niveau de la plaque lithosphérique

3-Les frontières transformantes "zones de coulissage" : Correspondent à de grandes fractures qui affectent toute l'épaisseur de la lithosphère. Il s'agit de failles verticales avec déplacement ou mouvement horizontal "coulissage" .Elles permettent de transformer le mouvement entre divergence et convergence, de là leur nom de failles transformantes. Leurs mouvements produisent des tremblements de terre Ex .la faille de San Andeas.

IV- Les mouvements de convections: La convection est un transfert de chaleur par mouvement de matière. Les mouvements au seine du manteau sont lents (quelques centimètres par an) et affectent un solide (déformable). Les nouveautés des modèles actuels sont principalement déduites des données de tomographie sismique qui interprètent les différences de vitesse de propagation des ondes sismiques dans le manteau par des différences de temperature (figure 10).

Figure 10: modèle global de courant de convections mantelliques

Conclusion : La théorie de la tectonique des plaques permet de fournir un schéma unique et cohérent expliquant divers phénomènes tels que l'expansion des fonds océaniques, la dérive des continents, la répartition des séismes, des volcans et du flux thermique à la surface de la terre, les anomalies gravimétriques .La formation et l'évolution des chaînes de montagnes.

4


Dérive des continents