Page 1

Ensemble Le journal trimestriel de l’Hospitalité landaise de Notre-Dame-de-Lourdes

Edito

Mai 2013

Le catholique qui s’interroge a immédiatement senti des nœuds se défaire à l’intérieur de soi à la vue de François. Pourquoi ? Cela ne se décrit pas, mais se ressent… François, le choix de son prénom sonne déjà comme une première injonction. Pourquoi est-il le premier à avoir choisi ce prénom ? La réponse est peut-être dans la première des Béatitudes : « Heureux les pauvres en esprit, le royaume des cieux est à eux ». François d’Assise, ce n’est pas un homme riche qui a donné aux pauvres, mais un homme riche qui est devenu pauvre. Deuxième injonction : « Sans Jésus, l’Eglise n’est qu’une ONG » Ouah ! Décidémment ce pape, pardon l’évêque de Rome, me plait beaucoup. L’Église doit, selon lui rappeler le message du Christ : pour tous les hommes, à la suite du Christ, il faut nous aimer les uns les autres comme Lui nous a aimés. Impossible de ne pas relire la parabole des dix vierges (Mt 25, 1-13) si dérangeante. Pour saint Augustin la réserve d’huile des vierges sages n’est autre que la charité, la vraie. Autrement dit par J.-M. Bergoglio, ne soyons pas des « chrétiens amidonnés » ceux-là mêmes qui ont de bonnes manières, mais de mauvaises habitudes. Je n’ai pas fini d’y réfléchir… « Le pouvoir c’est servir ». Tous hospitaliers, jeunes ou moins jeunes, « de base », responsable, chef, devons servir notre prochain dans « le chemin de Jésus que sont les dix commandements et les Béatitudes ». Alors, comme François qui a une dévotion toute particulière pour la Vierge, confions-lui tout ce qui est compliqué, embrouillé. Xavier Mazet

1


«Pour comprendre l’autre, il ne faut pas se l’annexer mais devenir son hôte»

Ensemble

Louis Massignon

Avec notre président & notre aumônier ... La force de la fraternité

C

’est ce que nous vivons à chaque instant dans notre Hospitalité. C’est ainsi que nous sommes solidaires du mouvement Diaconia 2013.

Lorsque nous rencontrons une personne malade ou handicapée, quelle est notre capacité de regarder l’autre non seulement dans sa matérialité, mais aussi dans ses sentiments ? Cette capacité se révèle par notre approche physique, par une parole, par un sourire bienveillant qui efface la tristesse. Chacun de nous a cette capacité. Cette fraternité se prolonge dans nos échanges entre hospitalières et hospitaliers et elle se prolonge avec le service Jeunes. Cette fraternité se vit également entre personnes malades ou handicapées. Un bel exemple illustre cela : il y a quelques années, un jeune trisomique assis sur banc des sanctuaires de Lourdes voit venir vers lui un jeune handicapé avec des béquilles. Ce dernier s’arrête devant le jeune trisomique pour arranger l’appareillage qui soutenait ses jambes. Le jeune trisomique lui demande : « Ça te fait mal ? » - « Oh, non » lui répond le jeune adolescent. Et pendant quelques instants, ils se sont parlé comme de vieux amis. Cette simplicité et cette spontanéité sont en chacun de nous.

Hugues de Lestapis

Bien des choses changeraient...

S

i tous les saints ont le même cœur, un cœur que l’amour remplit à pleine mesure, ils n’ont cependant pas le même visage. Et heureusement. Il n’y a pas de « saint robot ». La sainteté ne vient pas d’un moule, mais d’une source. Ainsi, la figure de François d’Assise ne ressemble à aucune autre. De plus, il émane de lui, un charme très particulier qui explique, sans doute, l’espèce de fascination qu’il n’a cessé d’exercer depuis 900 ans sur une foule immense, y compris et surtout, sur ceux qui ne sont pas croyants ! Clémenceau, au début du XXème siècle, et dans le plein feu des luttes anticléricales, disait à Dom Chautard, l’abbé des Trappistes de Sept-Fons (03) : « Ah ! Si tous les catholiques d‘aujourd‘hui remplaçaient leur dogmatisme par un peu de l’esprit de François d’Assise, bien des choses changeraient…. » Icône byzantine, collection privée Caen

2

Est-ce ce même intérêt qui ouvre nos cœurs à la venue du nouveau Pape, François ? Père Christian Coucourron

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Témoignages ... Retour sur les goûters du sud !

L

e goûter de Noël du secteur de Grenade, fut servi cette année à Saint-Agnet. Remercions M. Jean-Paul Doreilh, maire de Saint-Agnet, pour le prêt de la salle et son implication personnelle dans l’historique du village et du pèlerinage dédié à sainte Anne, les deux officiants, Roger Laguian et Gilbert Lavigne, la centaine de participants dont 100% ont péché par gourmandise ( le goûter était si bon et les friandises si tentantes...) et l’équipe de Madeleine, celles de Grenade et d’Aire pour leur préparation et la réalisation de cet après-midi recueilli tout d’abord et festif ensuite. Anecdotes : Marie-Jeanne a laissé les phares de sa voiture allumés = batterie à plat = Marcel a toussé. Claudine a laissé ses lunettes sur une table = Michel a fait les poubelles = lunettes retrouvées = Michel a aussi toussé. Depuis, le rhume est passé. A l’année prochaine chez nos amis de Geaune ! Michel Lamothe

C

ette année le goûter des secteurs d’Hagetmau et de Saint-Sever a eu lieu le jour de l’Epiphanie. Pour cette grande fête, nous avons assisté à la messe de 11h de la paroisse. Le traditionnel goûter est donc devenu un déjeuner. Pour cela les hospitaliers ont dû se transformer en rois mages. Ils ont apporté des légumes pour la fameuse soupe de Jean-Marie, du pâté et des rillettes et, tradition oblige, les fameuses galettes avec aussi, petite entorse à la tradition, de succulents gâteaux basques maison. Dans une ambiance très conviviale, nous avons tiré les rois. Merci à Hugues, notre président, Maylis, notre vice-présidente, et à nos prêtres, Denis et Nicolas, d’être venus partager ce temps fort avec nous. Cette nouvelle formule est un essai concluant, à transformer l’an prochain ! Isabelle Dubéguier

L

e 27 janvier, avait lieu dans le secteur des Luys, le goûter annuel de l’Hospitalité landaise. L’office dominical célébré par le Père Portier, curé de la paroisse, a rassemblé une nombreuse assistance pour chanter et prier ensemble. S’en suivait un petit goûter à la salle communale, suivi de belles projections de photos sur le pèlerinage diocésain à Lourdes. Ce montage a été effectué avec beaucoup de talent et de générosité par Marie-Madeleine Motte et les compétences de son mari. Grand merci à tous les deux. Marie-Renée Dufourcq

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

3


Ensemble Témoignages ... Assemblée générale - bélus - 17 mars 2012

L

e 17 mars, pour son assemblée générale, l’Hospitalité landaise a été généreusement accueillie à Bélus (secteur de Peyrehorade). Après l’accueil d’Anne-Marie Lavignasse, responsable du secteur, le Père Egloff, vicaire épiscopal, a adressé les salutations de Mgr Gaschignard.

Outre les interventions statutaires, on retiendra le discours chaleureux du maire. Cette année voit le départ de Paul Perromat, prenant une « retraite » méritée de son poste de responsable des jeunes ; il a présenté la nouvelle équipe de neuf jeunes qui auront désormais le plaisir d’organiser le pèlerinage. Autre changement au bureau avec l’élection de Julie Lavigne-Perromat au poste de trésorière. A la messe, célébrée avec la paroisse NotreDame du Pays d’Orthe dans une église archicomble, les prières pour le pape François ont été soutenues par les belles voix remarquées de la chorale. Le très bon repas a précédé une méditation sur le thème annuel « Lourdes, une porte de la Foi », suivie des vêpres.

4

Au

cours

des

jours,

au

fil

Cédric Marquevielle

des

rencontres,


Ensemble ... Retour en images ! Histoire de garde de nuit à Lourdes

A

près une journée bien animée, le moment du repos arrive, l’équipe de garde de nuit se prépare, reçoit les consignes, fait le tour des chambres en écoutant les consignes du médecin de garde.

A 21 heures extinction des feux, les lumières et les yeux doivent se reposer ; les anges de la nuit vont commencer à faire leur tour de garde. Ils vont veiller ensemble sur les pèlerins venus se ressourcer auprès de Notre-Dame de Lourdes. Une fois le premier tour (très calme) terminé, ils sont tous épuisés des retrouvailles et de la première journée bien remplie. Des petites mains ont préparé pour les anges de la nuit plein de petits en-cas. Pour rester bien éveillés, les anges vont plier leurs ailes pour enfin se mettre autour d’une table pour jouer aux cartes et goûter les bonnes petites choses préparées avec tant de gentillesse, ce qui parfois, est interrompu par quelques sonnettes. Quand les paupières commencent à peser, certains sont allés à la Grotte. Quand on va à la Grotte, la nuit, on est dans un calme absolu, reposant quelques minutes avec Marie, cela nous donne un ressourcement pour la nuit. « Faire des nuits » à Lourdes, c’est une mission que nous a donnée Marie. On ne voit pas la nuit passer, c’est même trop court. Il y a même des visitessurprises : le Père Gérard Laluque , le Père Fabrice Getten qui a appris à jouer au Uno. Faire des nuits, cela reste à jamais gravé dans notre mémoire. Pour moi, après avoir fait plusieurs pélés, je garde toujours d’excellents souvenirs. C’est pour cela que cette année, j’ai fait trois nuits, car ça m’a beaucoup enrichie dans la mission que me confie Marie : veiller sur son frère ou sa sœur malade nous donne parfois des leçons d’humilité. Faire des nuits, c’est une grâce ; à Lourdes, nous avons tous cette grâce. Vous, les jeunes, j’espère que vous tenterez cette belle et enrichissante expérience. Vous en garderez de très bons souvenirs. Nous sommes prêts à vous prendre la main pour vous donner cette chance.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

Marie-Béatrice Laborde

hospitalier

!

5


Ensemble Partageons ...

Naissances

Clément,

fils de Cathy et Hervé ROSSIGNOL

(Montfort-Mugron)

Rose,

arrière-petite-fille de Thérèse SOURIGUES

(Magescq)

Arthur, Augustin,

arrière-petit-fils de Jeanine BAHÈGNE arrière-petit-fils de Jeanine BAHÈGNE

(Peyrehorade) (Peyrehorade)

Manon, Sascha, Louis,

petite-fille de Dominique ARANGOIS petite-fille de Marianne NOUTARY petit-fils de Marie-Rose TORRENTE

(Tyrosse) (Tyrosse) (Tyrosse)

Se sont unis devant Dieu ...

Cécile,

6

Au

fille de Jean-Pierre et Mireille DUCOURNAU avec Emmanuel DUCOUSSOU

cours

des

jours,

au

fil

des

(Grenade)

rencontres,


Ensemble ... Nos joies & nos peines

«Adieu dit le renard. Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.»

Hospitaliers, membres de nos familles décédés

Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry

Marie-Lucie TARRADE, François PECCACHIO, Fernande BERTHES, Louise POIRAUD,

mère de Mireille DUCOURNAU père de Marie-José DULUCQ mère de Yves BERTHES belle-mère de Danielle POIRAUD

(Grenade) (Grenade) (Grenade) (Grenade)

Hélène HEGOBURU, Madame ELOY,

soeur de Christiane DEPIETS mère de Dominique ELOY

(Mimizan) (Mimizan)

Simone MALSAN,

hospitalière honoraire ancienne responsable du secteur

(Mont-de-Marsan)

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

7


Ensemble Méditons ! En 2013, le thème pastoral des pèlerinages de Lourdes est «Lourdes, une porte de la Foi.» Pour l’occasion, Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, a composé une prière.

S

eigneur Jésus, augmente en nous la Foi !

Envoie ton Esprit Saint dans nos cœurs et donne-nous une grâce de confiance et d’abandon ! Apprends-nous à voir les événements de notre vie dans ta lumière, à regarder les personnes dans ton amour, à envisager l’avenir dans l’espérance. Mets en nous le goût d’approfondir notre Foi, le goût de la recherche, le goût de la vérité. Dans la nuit, sois notre clarté ! Dans les épreuves, sois notre réconfort ! Dans le doute, sois notre force ! Fais de nous des disciples fidèles. Fais de nous des témoins de l’Evangile. Fais de nous des saints au coeur brûlant de charité ! Avec Marie, l’humble servante, avec Marie, Mère de l’Eglise, avec Marie, Notre-Dame de Lourdes, apprends-nous la disponibilité intérieure, l’humilité du cœur et la joie de l’action de grâce. En cette Année de la Foi, donne-nous l’amour de l’Eglise et conduis-nous au Père dans le feu de l’Esprit ! Amen

8

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Faisons connaissance ! Le responsable des hospitaliers

L

e responsable des hospitaliers est titulaire de l’Hospitalité landaise. Élu par les sociétaires, il est membre du Bureau et du Conseil d’administration.

Ses fonctions : 1 Avant tout, être au service des pèlerins malades ou handicapés de l’association 2 Avec l’aide des membres du Bureau concernés et pour certaines activités de l’association (Lourdes, Buglose), affecter les hospitaliers dans trois services : a Accueil-Notre-Dame; b Cérémonies (hospitaliers à l’œuvre pendant les célébrations); c Service général. 3 Pendant le pèlerinage : a Mobiliser les hospitaliers venus en voiture particulière pour l’accueil des pèlerins malades ou handicapés, venant par les cars; b Répartir à l’Accueil-Notre-Dame (divers étages); c Surveiller et renforcer, si besoin est, les équipes des trois services; d Organiser les déplacements groupés vers piscines, Grotte, basilique avec l’aide du service sécurité (Jacques Guesdon et Paul Moulian). Plus particulièrement, le service général s’occupe du tri des bagages à l’arrivée des cars et de leur répartition à l’Accueil-Notre-Dame, et dans les divers hébergements, et de la récupération du matériel venant de Buglose et mise en place dans les différents étages (secrétariat, tisaneries, matériel, intendance). Sans oublier les manœuvres inverses à la fin du pèlerinage ! Les équipes de l’Accueil-Notre-Dame mettent à disposition des voitures bleues lors des déplacements, distribuent des couvertures, bâches et ponchos en cas de pluie, aident à la montée et à la descente dans les voitures bleues, remettent en ordre le garage (voitures bleues), assurent le rangement des couvertures, ponchos et bâches (après séchage).

de gauche à droite : Jacques de Caupenne, Jacques Guesdon et Hugues de Lestapis

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

Jacques de Caupenne

hospitalier

!

9


Ensemble Méditons ! a et toi aussi fais de même. Cette parole du Christ conclut la parabole du Bon Samaritain.

Dans la suite de cette parabole, nous sommes invités à méditer sur la figure du Bon Samaritain qui exprime l’amour profond de Dieu envers chaque être humain, spécialement lorsqu’il se trouve dans la maladie et la souffrance. A l’approche du pèlerinage à Lourdes, chacun de nous doit être animé par l’amour de son prochain et faire en sorte que nos frères malades ou handicapés comprennent qu’ils sont les premiers protagonistes de notre démarche. Par cette implication, ils deviennent alors de vrais Samaritains pour les hospitaliers. Inverser le processus qui nous paraît logique, nous permettra d’entrer par une nouvelle porte, la porte de la Foi, dans le grand mystère de l’amour donné.

Père Philippe Carrère

Juin

Intentions de prière du Saint Père le Pape, François pour ce trimestre Générale - Ceux qui rendent la justice Pour que ceux qui administrent la justice œuvrent toujours avec intégrité et avec une conscience droite. Missionnaire - Les séminaires des jeunes églises Pour que les séminaires, spécialement ceux des églises de mission, forment des pasteurs selon le Cœur du Christ, entièrement consacrés à l’annonce de l’Évangile. Générale - Le respect des peuples Pour que prévale entre les peuples une culture de dialogue, d’écoute et de respect réciproque. Missionnaire - La nouvelle évangélisation Pour que là où l’influence de la sécularisation est la plus forte, les communautés chrétiennes sachent promouvoir efficacement une nouvelle évangélisation.

Juillet

Mai

Le Christ, Bon Samaritain. Chapelle de l’hôpital “Beata M. Ana delle Hermanas Hospitalarias”, Madrid – Espagne. Mars 2007. © Aimable concession du P. Marko Rupnik, Centro Aletti, Rome

V

Générale - La Journée Mondiale des Jeunes Pour que la journée mondiale des jeunes qui se déroule au Brésil encourage tous les jeunes chrétiens à se faire disciples et missionnaires de l’Évangile. Missionnaire - Le continent asisatique Pour que dans tout le continent asiatique, les portes soient ouvertes aux messagers de l’Évangile.

10

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Notre histoire Retour aux sources ...

Q

uelques hospitaliers m’interrogent parfois sur les sources de cette chronique. La réponse est simple, mais c’est aussi un appel. À Lourdes, bien sûr, on ne compte plus les publications en vente dans la librairie des sanctuaires. En premier lieu, l’ouvrage de base d’un contemporain de sainte Bernadette, le journalisteécrivain Henry Lasserre, sans cesse réédité, en passant même par Émile Zola, jusqu’aux derniers chapelains. À l’intérieur des sanctuaires, entre l’ancienne chapelle des confessions et la maison des chapelains, se trouve un service, peu connu du grand public, mais très bien organisé : le service des « Archives et du Patrimoine » du sanctuaire où l’on croise des hospitaliers venus de différents pays, en quête de recherches semblables.

Dans les Landes, ensuite, le service des archives du département et celui de l’évêché, conservent des journaux relatant les pèlerinages, ainsi que quelques bulletins édités par l’Hospitalité landaise. Malheureusement, notre association a souvent changé de siège et beaucoup de documents ont disparu, mais il doit en rester encore au fond de quelques malles ou tiroirs d’anciens hospitaliers. D’ailleurs, certains nous ont confié des documents, des photos, des films, afin de les numériser. Des extraits paraîtront dans ces colonnes ou sur le site, comme le pèlerinage des hommes du canton de Pouillon de 1899 qui nous dit la foi de nos aïeux. C’est pourquoi nous lançons un appel à tous ceux qui voudront bien nous aider à continuer ces recherches. Nous vous en serions très reconnaissants. Jean-Pierre Ducournau

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

11


Ensemble

Rendez-vous (n.m.): rencontre prévue entre deux ou plusieurs personnes à une même heure dans un même lieu Larousse, 2013

Les dates à retenir ! IRE TO les A S LIG et OB r TOU x pou veau ants u gn no soi les ômés l dip

Journée de préparation à Buglose samedi 6 juillet Pèlerinage diocésain du samedi 13 au mardi 16 juillet 2013

Journée de Buglose dimanche 1er septembre Pélerinage des aînés - jeudi 10 octobre

Nous avons besoin de blouses pour alimenter une bourse de prêt pour les hospitalières de première année et les jeunes. Si vous ne pouvez plus assurer de service ou si … vous avez changé de taille, faites passer votre vêtement au secrétariat (ouvert les lundi et vendredi de 14h30à16h 30) Nous comptons sur vous !

INFORMATION IMPORTANTE Suite à des questions récentes, nous tenons à préciser que la cotisation de l’année couvre la période du 1er janvier au 31 décembre quelque soit la date de versement. Dans le prochain numéro de Ensemble à paraître au mois de juillet, nous reviendrons sur le pèlerinage diocésain. Directeur de la publication : Hugues de Lestapis - Rédacteur en chef : Vincent Guichenuy - Commission du bulletin : Chanoine Christian Coucourron, Julie Perromat, Jean-Pierre Ducournau, Jacques Pons

Hospitalité landaise - 102, avenue Francis-Planté - 40100 DAX Permanence les lundis et vendredis : 14h30-16h30 Tél : 05 58 58 31 10 hospitalite@landes.cef.fr - www.hospitalite-landaise.fr

12

Ensemble mai 2013  
Ensemble mai 2013  
Advertisement