Page 1

Ensemble LE JOURNAL TRIMESTRIEL DE L’HOSPITALITÉ LANDAISE DE NOTRE-DAME-DE-LOURDES

Edito

Mai 2016

B

ernadette, Massabielle, Lourdes... tous ces mots n’évoquaient que peu de chose pour moi, à part les références à un vieil oncle, brancardier de la première heure, très fier de ses « bretelles de cuir ». Puis j’ai eu l’opportunité de venir à Lourdes, d’abord pour accompagner les organisateurs d’un pèlerinage d’un autre diocèse. Puis encore pour accompagner l’organisatrice des pèlerinages de notre diocèse. Et donc pour ne pas rester inactif, je me suis finalement « enrôlé » comme hospitalier. Cela m’a permis de fréquenter ce sanctuaire au quotidien et de pouvoir vivre au milieu de toutes ces personnes qui le fréquentent : malades, accompagnants, hospitaliers, pèlerins d’un ou plusieurs jours, touristes… Au-delà de la ferveur des uns ou des autres, ce qui me touche c’est l’attention à l’autre, exprimée par tout un chacun, la foi sereine des malades, la bienveillance tournée vers les malades, le don de temps et d’efforts pour les accompagnants, en particulier les jeunes des différents pays, revêtus de signes distinctifs de leur origine. Enfin, dernièrement, pour un autre pèlerinage, était inscrite une handicapée en fauteuil. A cette annonce, j’étais très circonspect en raison des embarras que cela aurait provoqué pour les déplacements en groupe de 40 dans une ville pleine de touristes et avec des trajets en transports en commun. Puis, je dois avouer que la présence de cette personne en fauteuil a conféré au groupe une cohésion et une ambiance à laquelle je ne m’attendais pas, comme quoi, il faut changer son propre regard… Jérôme BARROIS

1


«Pour comprendre l’autre, il ne faut pas se l’annexer mais devenir son hôte» Louis Massignon

Ensemble Avec notre président ...

J

e voudrais tout simplement et tout bêtement commencer par vous raconter un rêve. Oui j’ai rêvé ça m’arrive. Oui j’ai rêvé ! J’ai rêvé Lourdes et son sanctuaire, sa procession des lumières, milliers de petites âmes scintillantes dans la nuit. J’ai rêvé O Cebreiro et son église perdue dans les brumes matinales de Galice où soudain l’amour perdu redevient nourriture. J’ai rêvé Buglose et sa basilique déserte en ce matin d’automne mais si propice au recueillement et à la prière. J’ai rêvé La Romieu et sa collégiale, vaisseau imposant, havre de paix et d’espoir sur la route des pèlerins de saint Jacques. J’ai rêvé l’Hospitalité unie. J’ai rêvé les hospitaliers priant leur dame blanche. J’ai rêvé les malades. J’ai rêvé les handicapés. J’ai rêvé leur souffrance indescriptible. J’ai rêvé leur doute. J’ai rêvé leur certitude. J’ai rêvé leur foi. J’ai tout simplement rêvé de pouvoir partager leur foi. Cette foi, oui cette foi en l’amour du Seigneur, cet Amour immense qu’Il nous donne sans retenue et que souvent nous ne savons pas lui rendre ou refusons de lui rendre… Et pourtant, dans son immense bonté et pour nous aider dans ce nécessaire « retour d’amour », Dieu s’est fait homme ! Avouez alors que tout devient plus facile puisque pour aimer Dieu, il nous suffit tout simplement de servir les hommes ! Vous ne trouvez pas que notre Hospitalité landaise devient alors un merveilleux tremplin pour réaliser ce rêve ? Vous êtes tous ici pour essayer de rendre un peu de cet amour et, en le rendant à toutes ces personnes qui souffrent dans leur chair et dans leur esprit, vous le rendez à Dieu. Ce don que vous lui faites aussi infime soit-il vous entrouvre la porte du chemin qui mène à la foi. Nous venons pour la plupart d’horizons différents mais tous animés de la même espérance. Souvenez-vous de ce magnifique texte de saint Paul aux Corinthiens « Dieu a voulu qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie » (1 Co 12, 25).

2

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble N’est-ce pas ce que doit être notre Hospitalité : un corps dont tous les membres sont unis dans une même communion ? Le pèlerinage, cette pièce que nous jouons chaque année, a déjà été jouée des centaines de fois ; le magnifique texte de base reste toujours le même mais il faut savoir changer de temps en temps la mise en scène, les acteurs, le décor et les costumes pour l’adapter à l’épreuve du temps. La troupe qui la joue c’est l’Hospitalité landaise mais nos rôles petits ou grands sont tous tellement importants et dépendants tant les uns des autres que le succès ne peut être que collectif. Au mois de juillet, nous allons franchir tous ensemble la Porte de la miséricorde ; ce franchissement doit être le symbole de la réconciliation et du retour à l’amitié afin de mieux servir nos frères malades et handicapés. Longue vie à l’Hospitalité ! Jean-Marie Dulhoste

Ensemble ...

D

ans quelques jours, nous allons enfin nous retrouver, ENSEMBLE ! Quel bonheur ! Une nouvelle fois, nous allons oser la rencontre de notre frère pèlerin, malade ou en bonne santé, jeune ou plus âgé... ENSEMBLE, nous allons vivre 4 jours de prières, de chants et de joie, autour de NotreDame de Lourdes. Nouveaux ou bien habitués, notre pèlerinage aura un goût particulier cette année. Plus que jamais, il sera placé sous le signe de la fraternité et de la rencontre. Nous sommes invités dès aujourd’hui à nous préparer intérieurement à cette démarche. Cette année, oublions que nous sommes «jeunes» ou «adultes» : rassemblons-nous autour d’un même état d’esprit. De façon concrète, chaque groupe sera composé d’hospitaliers anciennement nommés « jeunes » et d’hospitaliers anciennement nommés « adultes ». Dans la plupart des cas, les groupes de pèlerins malades ou handicapés resteront les mêmes. Ainsi, durant les temps de groupes, les différentes générations se rencontreront. Profitons de ces moments pour apprendre à nous connaître, soyons attentifs au bienêtre de chacun. Avec confiance et générosité, osons cette rencontre fraternelle ! Entrons tous dans ce pèlerinage en ayant à cœur de nous rapprocher, de partager nos expériences et de nous enrichir de celles de nos frères, autour du thème « Miséricordieux comme le Père ». Pauline Lafargue et Claire Labarthe

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

3


Ensemble Avec notre aumônier ...

N

otre Pape, pour cette année sainte, a parlé de l’indulgence ! Des noms, des faits ont remonté alors dans notre mémoire comme John WYCLIF, John HUS, Martin LUTHER avec ses 95 thèses... Chacun dénonçait les abus pratiqués par certains responsables de l’Église… Et nous, de dire que nous devrions rayer définitivement cette pratique de notre foi ! Demandons-nous, plutôt, s’il faut rejeter ce que l’Église enseigne en ce domaine depuis le IIIe siècle ? Le Droit canonique (livre IV, chapitre IV), au canon 992, définit ainsi l’indulgence : « La rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l’action de l’Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints. » Cette Année sainte pourrait être le moment d’approfondir notre attachement au Père miséricordieux plus fort que le péché, au Christ sauveur venu non pas « pour condamner mais pour sauver » et à l’Église, porteuse du pardon divin ! Père Christian Coucourron

Extrait de la créanciale des sanctuaires de Lourdes délivrée aux pèlerins à l’occasion du jubilé de la miséricorde.

4

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Faisons connaissance ...

S

uite à l’assemblée générale du 13 mars dernier, le conseil d’administration a été en partie renouvelé. Comme le prévoient les statuts, il s’est ensuite réuni afin de pourvoir les postes vacants aux diverses fonctions de l’association. Jean-Marie DULHOSTE (1) a été désigné président. Maurice NARRAN (2) a été désigné viceprésident. Christine DEPRETZ (4) a été désignée trésorière. Jacques GUESDON (6) a été désigné responsable des hospitaliers. Laurence ROUSSELON (7) a été désignée responsable des hospitalières. Pauline LAFARGUE (8) a été désignée responsable des jeunes. Anne-Marie MALFROY (3) et Anne-Marie VICTOIRE (9) demeurent respectivement secrétaire et responsable des personnes malades ou handicapées. L’abbé Christian COUCOURRON (5) accompagne l’association en tant qu’aumônier. Parmi les responsables de pays, Ugo VELLO (photo ci-contre) vient d’être élu responsable du pays Chalosse comme nous l’annoncions dans le prédédent numéro de Ensemble.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

5


Ensemble Partageons ... Naissances

Léopoldine, fille de Paul et Marie PERROMAT, hospitaliers, (PAYS DACQUOIS)

Petite-fille de Pierre et Brigitte PERROMAT, hospitaliers.

Margot, fille de François-Xavier et Ingrid BOULARD née LESTAGE, hospitalière. (PAYS DACQUOIS) Paulin, fils de Florence BORDES née SAINT-ORENS, hospitalière. (GAVE ADOUR) Jean-Baptiste, fils de Vincent et Marie-Vincente GUICHENUY, hospitaliers. (CHALOSSE)

Gabriel, fils de Brice et Anne SELLAMI-DUBEGUIER, hospitaliers, (CHALOSSE-TURSAN)

Petit-fils de Pierre et Isabelle DUBEGUIER, hospitaliers,

Arrière-petit-fils de Micheline MARCUSSE, hospitalière.

Margaux, fille de Guillaume et Hélène DEZÈS, hospitaliers, (CHALOSSE-TURSAN)

Arrière-petite-fille de Micheline MARCUSSE, hospitalière. Joies partagées

Baptême de Sarah CHAFIQUI, mère de Thomas DESJARDINS, jeune pèlerin. Marcel VEZZOLI, hospitalier honoraire a fêté ses 100 ans, le 13 mars 2016, jour même de son anniversaire et de l’Assemblée générale. Le comité de rédaction d’Ensemble lui adresse tout particulièrement, tous ses vœux à cette occasion.

6

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Nos joies & nos peines «Adieu dit le renard. Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.»

Hospitaliers, membres de nos familles décédés

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

Renée DUBO, hospitalière et ancienne responsable de secteur. (CÔTE-NORD) Huguette BONNEAU, hospitalière.

(CÔTE-NORD)

Roger ROUSSEL, hospitalier honoraire.

(CÔTE-SUD)

Henriette de BOUGLON, hospitalière honoraire.

(ALBRET-ARMAGNAC)

Simone LARTIGAU, hospitalière honoraire.

(MARSAN)

Jacques LABARTHE, hospitalier.

(PAYS DACQUOIS)

Philippe DANE, frère de Maryse SODE, hospitalière.

(PAYS DACQUOIS)

Albert SOUARN, hospitalier et ancien responsable de secteur. (CHALOSSE)

In memoriam Renée Dubo ❦ Renée Dubo nous a quittés il y a quelques semaines. Hospitalière de Biscarrosse, elle nous a accompagnés au pèlerinage des jeunes depuis les années 80, avec son neveu Patrice. Participante précieuse du groupe des parents, Lourdes était pour elle un moment de joie, de partage et de rencontres. Nous garderons de Nénée le souvenir de son espérance, son sourire, son attention aux autres et sa profonde gentillesse.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

7


Ensemble Retour en images !

Goûter en Albret-Armagnac •

C’est le samedi 5 mars 2016 que s’est déroulé le traditionnel goûter du pays Albret-Armagnac. Les hospitaliers du pays avaient invité quelques amis fidèles, malades et membres bienfaiteurs à venir partager un goûter festif suivi de l’Eucharistie. Nous étions accueillis dans la très belle salle des fêtes de Pouydesseaux, généreusement mise à notre disposition par la mairie. Malgré un temps très incertain et plutôt frais, plus de 80 personnes ont fait le déplacement pour ce moment de convivialité et par affinité ou par paroisse tout le monde a pris place autour des tables joliment décorées et garnies par les hospitaliers. Les nombreuses pâtisseries, les ballotins d’œufs de Pâques et la bonne humeur amenés par tous ont permis le succès de cette après-midi de franche amitié. A 17h00, il était temps d’aller rendre grâces à l’église de Pouydesseaux, toute proche, où nous attendaient le Père Raymond Lafargue et le Père Pierre Daugreilh, curé de la paroisse Saint-Jacques-de-la-Douze-et-d’Albret, qui avait accepté d’avancer l’horaire de la messe anticipée paroissiale pour que tous ceux qui le désiraient puissent y participer. Gaston de Renty

A gauche, les organisateurs avant le goûter. A droite, les invités sont arrivés !

8

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Méditons !

N

ous publions régulièrement dans notre page méditation les intentions du Saint Père. En cette année de jubilé, et de passage de la Porte sainte, nombreux sont ceux qui s’unissent à ces intentions lorsqu’ils requièrent l’indulgence. Le Réseau mondial de prière du pape publie sur le site : http://thepopevideo.org/fr.html une vidéo pour chaque intention. N’hésitons pas à nous y rendre pour accompagner notre prière. INTENTIONS DE PRIÈRE DU SAINT PÈRE LE PAPE FRANÇOIS POUR CE TRIMESTRE

Mai

Générale - Les femmes dans la société Pour que dans tous les pays du monde les femmes soient honorées et respectées, et que soit valorisée leur contribution sociale irremplaçable.

Missionnaire - Prière du rosaire

Pour que la pratique de la prière du Rosaire se diffuse dans les familles, les communautés et les groupes, pour l’évangélisation et pour la paix.

Juillet

Juin

Générale - Solidarité dans les villes Pour que les personnes âgées, les marginaux et les personnes seules trouvent, même dans les grandes villes, des occasions de rencontre et de solidarité.

Missionnaire - Séminaristes et novices

Pour que les séminaristes, et les novices religieux et religieuses, rencontrent des formateurs qui vivent la joie de l’Evangile et les préparent avec sagesse à leur mission.

Générale - Respect des peuples indigènes Pour que soient respectés les peuples indigènes menacés dans leur identité et leur existence même.

Missionnaire - Mission continentale en Amérique latine

Pour que l’Eglise de l’Amérique Latine et des Caraïbes, à travers sa mission continentale, annonce l’Evangile avec un élan et un enthousiasme renouvelés.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

9


Ensemble Notre histoire ...

R

evenons sur le pèlerinage de 1936 dont nous fêtons le 80éme anniversaire. À partir de 1933 Mgr Mathieu avait voulu qu’un pèlerinage diocésain (qu’il présidait) soit organisé chaque année à Lourdes. Ce qu’il fit, jusqu’à la guerre. Mais ce pèlerinage ne durait que 24 heures. Les Landais étaient les seuls dont le pèlerinage était aussi court. L’évêque souhaitait une durée plus longue et demandait, comme cela existait déjà dans la plupart des diocèses français, l’organisation d’une association de brancardiers et d’infirmières de Notre-Damede-Lourdes, dont le but serait de rendre service aux malades du diocèse allant à Lourdes avec le pèlerinage diocésain. Il chargea quelques personnes, dont le docteur Vives et M. Dorlanne, d’étudier le projet. Finalement, ils proposèrent la création de deux associations : l’Hospitalité landaise de Notre-Dame-deLourdes et l’Association des Commissaires présidée par M. Dorlanne. La 1ère réunion de l’Hospitalité eut lieu, à Dax, le 9 mai 1936 sous la présidence du chanoine Bordes ; le pèlerinage étant fixé aux 27, 28 et 29 mai. Une trentaine de membres actifs étaient présents. M. Pierre de Javel, maire de Renung, fut désigné comme président. La plupart des participants étaient déjà hospitaliers de Notre-Dame-du-Salut (National) ou de l’Hospitalité de Lourdes en particulier des pisciniers, parmi lesquels Mme Delmas, de la Croix-Rouge de Dax. C’est là qu’elle recruta plusieurs infirmières (à cette époque, toutes les dames étaient qualifiées d’infirmières et les hommes de brancardiers). Nous trouvons là, l’origine de notre insigne qui a pour base la Croix-Rouge. Il fut décidé d’amener les 50 premiers malades inscrits et plus de 50 bénévoles s’inscrivirent pour les accompagner.

10

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Depuis 19366

Ensemble ... Notre histoire

La Semaine-Religieuse qui suivit le pèlerinage écrivait : « En vérité, notre pèlerinage de 1936 n’a pas été seulement le plus pieux, le plus joyeux, le plus... long aussi de tous nos pèlerinages, il a été le plus favorisé, le plus utile et le meilleur : Une guérison à Lourdes pendant le pèlerinage des Landes le 29 mai 1936. » Madame Pouxvielh (voir photo, page précédente), née Degos de Saint-Paullès-Dax, venant de l’Hôpital de Dax où elle était hospitalisée depuis de longs mois. Couchée, ne pouvant même pas se tenir assise, embarquée dans le train, étendue sur une civière qu’il fallait manier avec précaution, tant la moindre secousse un peu brusque la faisant souffrir. Amenée aux piscines dès le 1er jour, il fallut la ramener d’urgence à l’Accueil. Pourtant elle voulait y revenir le lendemain, ce qui se passa mieux, mais dans la nuit, après des vomissements de sang rouge, son entourage craignait une issue fatale. Le jour du départ, on hésitait à la ramener aux piscines où elle désirait revenir, demandant la mort ou la guérison. Au retour, passant devant la Grotte elle ressentit une sensation indéfinissable selon ses dires. De retour à l’Accueil, elle voulut faire quelques pas hésitants autour de son lit ce qu’elle ne pouvait plus faire depuis sept mois. Elle prit même un léger repas et rentra à Dax assise sur son brancard. Le docteur Vives commença un dossier sans toutefois poursuivre toutes les formalités de reconnaissance. Ce dossier se trouve toujours dans le Bureau de Constatation des guérisons des sanctuaires. On y trouve plusieurs témoignages de médecins de l’hôpital de Dax attestant la guérison inexplicable d’une maladie qu’on ne savait pas soigner. Marguerite Pouxvielh était née en 1892, elle est morte dans les années 1960. Il est évident que cet évènement donna un bel élan à la nouvelle association. Jean-Pierre Ducournau

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

11


Ensemble

Rendez-vous (n.m.): rencontre prévue entre deux ou plusieurs personnes à une même heure dans un même lieu Larousse, 2013

Les dates à retenir ! Pèlerinage diocésain 2016 à Lourdes Du vendredi 8 juillet au lundi 11 juillet

Journées mariales de Buglose 2016 Du samedi 5 au dimanche 13 septembre

Journées des aînés à Lourdes Jeudi 13 octobre

 Avis aux hospitalières

Si vous avez besoin de blouses pour le pèlerinage, nous vous proposons d’en louer. N’hésitez pas ! Contacter Jany Lavit au 06.84.83.44.73. Dans le prochain numéro de Ensemble à paraître au mois d’août, nous reviendrons sur le pèlerinage diocésain. Directeur de la publication : Jean-Marie Dulhoste - Rédacteur en chef : Vincent Guichenuy - Commission du bulletin : Chanoine Christian Coucourron, Julie Perromat, Jean-Pierre Ducournau, Jacques Pons

Hospitalité landaise - 102, avenue Francis-Planté - 40100 DAX Permanence les lundis et vendredis : 14h30-16h30 Tél : 05 58 58 31 10 hospitalite@landes.cef.fr - www.hospitalite-landaise.fr

12

Ensemble mai2016  
Ensemble mai2016  
Advertisement