Page 1

Ensemble LE JOURNAL TRIMESTRIEL DE L’HOSPITALITÉ LANDAISE DE NOTRE-DAME-DE-LOURDES

Edito

Août 2016

En avant la musique !

A

vez vous déjà vu passer ce tringlot rigolo ? Il est couvert d’instruments de musique, de partitions et de pupitres. Il va et vient à travers le sanctuaire le temps du pèlerinage. De l’Accueil Notre-Dame à l’église Sainte-Bernadette, de la Grotte à l’esplanade, il roule, il roule. Ceux et celles qui le poussent quittent souvent rapidement leur groupe pour aller installer ce matériel avant l’arrivée des pèlerins ou écourtent un peu leur temps de sommeil pour une longue répétition ! Ils chargent et déchargent, montent et démontent, préparent tout pour les musiciens qui arriveront au dernier instant et négocient patiemment quelques micros et branchements avec les sonoristes de Lourdes. Chorale et instruments de musique participent ainsi à la beauté de nos célébrations, portent notre prière et favorisent aussi bien le recueillement que l’expression de notre joie. Ces musiciens itinérants ne sont pas des professionnels. Tout n’est pas parfait, il y a des fausses notes certes, des imperfections dans le rythme parfois, mais, de tout leur cœur, ils recherchent ce qui est beau et harmonieux et tissent aussi des liens particuliers de jours en jours et d’années en années. Participer humblement à l’animation musicale c’est aussi l’occasion de belles rencontres qui dépassent les sensibilités et les générations. La musique au sein de notre hospitalité est un service pour tous. Maylis Tachon

1


«Pour comprendre l’autre, il ne faut pas se l’annexer mais devenir son hôte» Louis Massignon

Ensemble Avec notre président ...

J

’étais seul dans le corridor de Sainte-Bernadette acharné à résoudre un hypothétique problème d’intendance auquel je ne comprenais rien, ce qui somme toute n’était pas très grave puisque le rôle d’un président n’est-il pas de faire semblant de comprendre même s’il ne comprend rien ? Imaginez ma surprise quand une petite voix derrière moi me demanda : - S’il vous plait monsieur, prouve moi que Dieu existe. J’avais devant moi une petite bonne femme qui me considérait gravement. Oh, elle devait bien avoir dix ans sous sa belle chevelure blonde. Etonné, je me permis de lui demander : - Mais que fais-tu là ? Tu n’es pas avec les autres ? La petite voix me répéta doucement et avec gravité : - S’il vous plait monsieur, prouve-moi que Dieu existe… Devant une telle question, comment ne pas s’exécuter ? … mais répondre à une enfant avec le raisonnement d’une grande personne, ce n’est pas chose aisée… Un raisonnement de grande personne reste un raisonnement de grande personne et, bien vite, je vis que mes explications de grande personne la plongeaient dans un abime d’incompréhension totale … - Je ne comprends rien à ce que tu me racontes mais si Dieu existe comme tu le dis, dessine-le moi tout simplement. Je répondis avec une pointe de mauvaise humeur : - Je ne sais pas dessiner ! - Ça ne fait rien, sois gentil essaye de le dessiner quand même ! Mais comment dessiner Dieu ? Je savais dessiner des moutons, des chapeaux, des boas, mais Dieu ? Alors, je fis la seule chose dont j’étais capable : je griffonnais rapidement un visage sur un bout de feuille de papier en me référant, dans mon esprit, aux images que l’on pouvait trouver dans les livres de catéchisme. Elle regarda attentivement mon œuvre et dit d’un air un peu dépité : - Mais c’est Jésus que tu as dessiné là !

2

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Avec notre président ... - Oui mais Jésus, c’est Dieu aussi !, répondis-je. - Ah ?????, dit-elle d’un ton un peu déconcerté. - Attends, tu vas voir. Au lieu de dessiner Dieu, je vais simplement te l’écrire c’est bien plus facile. Je repris la feuille et, sous le visage que j’avais dessiné, j’écrivis en lettres capitales tout simplement le mot AMOUR. Elle prit le papier, le regarda attentivement, eut un large sourire, prononça plusieurs fois le mot à haute voix puis elle le plia soigneusement et, le glissant dans sa poche, elle disparut en courant au fond du couloir. Pourquoi ce petit conte ? Simplement pour vous dire que notre toute jeune équipe « enfants » de l’Hospitalité landaise, au cours de ce pèlerinage, dans un groupe de parole totalement improvisé, tous assis autour d’une table dans le corridor de Sainte-Bernadette a vraiment posé cette question …« Peux-tu me prouver que Dieu existe ? » Et pour leur expliquer l’inexplicable, leur interlocutrice d’un jour ne fit appel ni à Nietzsche, ni à saint Augustin, ni à Teilhard de Chardin mais tout simplement à la belle dame blanche dont la statue se dresse au sommet de la Grotte. Oui, cette belle dame blanche qui, comme pour Bernadette, leur faisait découvrir dès cet instant le portail d’entrée donnant accès au long et sinueux chemin de la Foi. Ne trouvez-vous pas bouleversant et merveilleux que des enfants, âgés d’une dizaine d’années, participant à leur premier pèlerinage à Lourdes, osent se poser et réfléchir à cette question ? Jean-Marie Dulhoste

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

3


Ensemble Témoignages ...

V

oilà quelques jours qu’il est achevé et ce 3ème pèlerinage m’habite encore ; Le service manquant de bras, Nicole, notre chef d’orchestre, me demande de les rejoindre à nouveau cette année. Et j’ai aimé … beaucoup … J’ai aimé intégrer cette équipe sympa, efficace, « pêchue », soucieuse de bien faire ; et nous avons été ponctuellement épaulés par un groupe de jeunes énergiques et enthousiastes ; ça manquait par moment de concertation et donnait une joyeuse pagaille mais l’équipe jeunes-vieux a assuré ! J’ai aimé cette possibilité finalement de voir et de servir tous les malades de l’étage, 3 fois par jour ; et j’ai senti que ces moments de repas sont aussi des temps forts pour eux dans le pèlerinage ; des moments de convivialité, d’échange et de plaisir et il me semble qu’il faut soigner et respecter ces moments-là. Certains repas étaient très bruyants, beaucoup d’hospitaliers debout entre les tables, pleins de bonne volonté et de gentillesse mais entravant le service et donnant une impression de foire ; je crois qu’il faudrait les laisser manger tranquillement pour ceux qui n’ont pas besoin d’aide. J’ai aimé pouvoir rejoindre quand c’était possible le groupe de Maïté et MarieChristine, profiter, en « électron libre » des moments de groupe, les accompagner dans les activités, donner un petit coup de main, papoter, bref, me sentir faire partie d’un groupe. J’ai aimé ces 4 jours de promiscuité, les uns sur les autres, un melting-pot de caractères, d’âges, d’expériences, … Des speeds et des lents, des carrés et des cools, des bavards et des taiseux, des jeunes, des vieux, des corps tordus, des cœurs tordus, des fauteuils qui croisent des poussettes … Tout ce qui fait le quotidien de l’homme

4

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Témoignages ! incarné, les agacements, les incompréhensions, les jugements, les maladresses, les colères … avec, au milieu, des instants de complicité, de tendresse, des confidences, des rires, des petits gestes qui touchent, des regards bienveillants, des sourires qui ensoleillent, des bouffées de joie, des bouffées d’amour … J’ai aimé voir au milieu de nous les jeunes, accompagnants, accompagnés, je les ai trouvés beaux et m’ont inspiré du respect ; et ce qui m’a profondément touchée et je ne sais même pas y mettre des mots dessus c’est la présence des mamans : merci à vous d’avoir été là, vous avez ouvert une petite fenêtre dans mon cœur de mère et de grand-mère. J’ai aimé les processions ; les processions !!! C’est magique ! Cette foule d’êtres, tous égaux, tous malades aspirants à la santé, tous fondus dans la prière et ne faisant qu’un, UNIS, le miracle de Lourdes. « L’homme est conduit par deux sentiments : l’Amour et la Peur ; tout dépend par lequel il décide de se laisser mener ». Lourdes est de ces lieux exceptionnels où le choix de l’Amour se fait d’évidence, c’est sûrement pour ça qu’on a besoin d’y venir. Et dans cette période tourmentée, décidons du bon choix. A l’année prochaine … « si Dieu le veut » comme disait mon papa. Isabelle Darrigade

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

5


CARNET de

Ensemble Retour en images !

PELERINAGE

se o l g u à B

Enfin, Lourdes !

Le passage de la Porte Sainte

6

Au

cours

des

la créanciale du pèlerin

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Retour en images !

Processio

n maria le

à la Grotte bénie ...

is ? r p r u s s u l p Qui est le

soyons

La joie de l' engagement ! ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

7


Ensemble Partageons ... Naissances

Antonin et Juliette, petits-enfants de Jean-Marie BATS, hospitalier

T

«Adieu dit le renard. Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.»

( CHALOSSE-TURSAN)

Hospitaliers, membres de nos familles décédés

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

Abbé Jean MALFROY, hospitalier, frère et beau-frère de Dominique et Anne-Marie MALFROY, hospitaliers (PAYS DACQUOIS) Yvette COURALET, hospitalière

(ALBRET-ARMAGNAC)

Noëlle SOUQUET-BASIEGE, hospitalière

(CHALOSSE-TURSAN)

Jean Pierre LALANNE, mari de Maïté, hospitalière (CÔTE NORD) Mme VINCIGUERRA, mère de Geneviève VINCIGUERRA, hospitalière (CHALOSSE) Michel SADY, pèlerin de l’Hospitalité landaise et mari de Nicole, hospitalière (ALBRET-ARMAGNAC)

8

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Méditons !

«

J’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ». Cette phrase de l’évangile de Matthieu (Mt 25, 43) résume la tonalité de l’hospitalité : accueillir, ouvrir sa porte et son cœur, surmonter sa peur, se mettre en quatre pour l’autre, au risque d’y perdre la vie… Pratiquer l’hospitalité, nous dit la Bible, c’est faire preuve de la plus haute humanité. L’hospitalité est un exercice délicat qui implique bonté, discernement et attitude juste. Source : http://croire.la-croix.com/ ◄ Le Christ dans la maison de Marthe et Marie, J. Vermeer, vers 1655.

INTENTIONS DE PRIÈRE DU SAINT PÈRE LE PAPE FRANÇOIS POUR CE TRIMESTRE

Octobre

Septembre

Août

Générale - Sport et fraternité Pour que le sport soit l’occasion d’une rencontre fraternelle entre les peuples et contribue à la paix dans le monde.

Missionnaire - Vivre l’Évangile

Pour que les chrétiens vivent l’exigence de l’Evangile en donnant un témoignage de foi, d’honnêteté et d’amour envers leur prochain.

Générale - Pour une société plus humaine Pour que chacun contribue au bien commun et à la construction d’une société qui mette la personne humaine au centre.

Missionnaire - Mission d’évangélisation des chrétiens

Pour que les chrétiens, en participant aux sacrements et en méditant l’Ecriture, soient toujours plus conscients de leur mission d’évangélisation.

Générale - Journalistes Pour que les journalistes, dans l’exercice de leur profession, soient toujours conduits par le respect de la vérité et un réel sens éthique.

Missionnaire - Journée missionnaire mondiale

Pour que la Journée Mondiale des Missions renouvelle dans toutes les communautés chrétiennes la joie et la responsabilité de l’annonce de l’Évangile.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

9


Ensemble Méditons !

L

avec un moine bénédictin !

es rencontres de Jésus avec les femmes donnent toujours lieu à des scènes très délicates et très profondes. Il se passe et il se dit à ces moments des choses essentielles, notamment pour la vie spirituelle. L’épisode de l’accueil du Christ chez ses amies Marthe et Marie en est un bel exemple. [...] Jésus ne fait pas de jugement de personnes, bien sûr. Il montre juste l’essentiel. Il indique l’invisible, qui ne dévalue en rien le visible. Il met les priorités, manifeste un ordre à garder dans les préoccupations, conduit vers ce qui fait le cœur du service. Il ne reproche rien à Marthe affolée par tant de monde en sa maison, et on la comprend, car Jésus n’était pas seul. Il ne veut rien reprocher non plus à Marie assise et buvant les paroles de l’hôte, qui fait ce qu’elle doit faire, ce vers quoi son cœur et peut-être son tempérament sont inclinés. Jésus rend en quelque sorte son service d’accompagnateur spirituel, orientant vers les choses du Ciel et l’attention Celui qui vient du Ciel. Nous autres moines et moniales aimons beaucoup cette scène, et les deux protagonistes qui entourent le Christ. Sans y faire explicitement référence, St Benoit nous invite à vivre cette double dimension de l’accueil, en mettant les bonnes priorités : accueillir nos hôtes comme le Christ, prier et écouter la Parole de Dieu avec eux, et leur témoigner une grande humanité dans notre manière de les installer. Nous savons aussi que dans nos communautés, certains frères ou sœurs sont plutôt du tempérament de Marthe, et d’autres de celui de Marie, et nous connaissons bien le genre de tensions que cela peut créer parfois. Plus encore, chacun en nos cœurs, nous avons quelque chose de Marthe et quelque chose de Marie, et c’est pourquoi nous connaissons justement « par cœur » ce que ce genre de situation implique. Finalement sans cesse nous devons nous rappeler, comme tout chrétien, ce qui est le plus nécessaire, ce qui est la seule chose vraiment nécessaire et la meilleure part : se tenir en présence de Jésus, l’écouter, l’aimer. Extrait de la méditation du 16e dimanche du Temps ordinaire C (Luc 10, 38-42) par un moine de l’abbaye de Maylis. Retrouvez les méditations des dimanches sur : http://www.abbayedemaylis.org

10

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Depuis 19366

Ensemble ... Notre histoire

E

n cette année où nous commémorons les 80 ans de notre association et la guérison qui avait marqué le pèlerinage de 1936, une expression qu’utilisaient encore il y a quelques années d’anciens hospitaliers landais, à une époque où il y avait plus de fumeurs, me vient à l’esprit : Miss cigarette. À l’origine, il y avait une petite anecdote arrivée bien des années auparavant à nos fondateurs : le premier président Pierre de Javel et le Dr Vives. Ils étaient hospitaliers de Lourdes et participaient assidûment aux deux grands pèlerinages : le National et le Rosaire. C’était au début des années 30. Ils étaient responsables d’une salle à l’accueil Marie-Saint-Frai, et, parmi les malades, se trouvait une dame à toute extrémité, atteinte du mal de Pott1. Elle ne s’alimentait plus et vivait allongée depuis des années dans une sorte Malades à Lourdes, vers 1930 de caisse. Il fallait l’amener à bras, car elle ne supportait même pas les cahots du tringlot. Un jour, les hospitaliers l’amenèrent aux piscines et, au retour, elle se relevait, manifestement guérie. Nos deux hospitaliers étaient de gros fumeurs. Voyant la scène, l’un tendit à l’autre son paquet de cigarettes en lui disant qu’il arrêtait de fumer, car il avait dit : « Si elle guérit, je veux bien arrêter de fumer. » Et tous deux ont arrêté définitivement. Quant à la malade, elle vécut normalement durant plusieurs années ; les deux amis l’appelèrent : « Miss cigarette ». Peut-être voit-on moins de fumeurs parmi les hospitaliers, il y a eu des campagnes anti-tabac, des lois, des alarmes dans les Accueils obligeant les fumeurs à aller sur les terrasses, mais les guérisons, les miracles, y pensent-ils ? Et s’ils en voyaient un que feraient-ils ? En tout cas, nos anciens y ont cru. Jean-Pierre Ducournau 1. Infection de tuberculose localisée autour des vertèbres.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

11


Ensemble

Rendez-vous (n.m.): rencontre prévue entre deux ou plusieurs personnes à une même heure dans un même lieu Larousse, 2013

Les dates à retenir ! Pèlerinage diocésain 2017 à Lourdes

Du vendredi 21 juillet au lundi 24 juillet Journée des aînés à Lourdes Jeudi 13 octobre

Journées mariales de Buglose 2016 Du samedi 3 au dimanche 11 septembre

Dans le prochain numéro de Ensemble à paraître au mois de novembre, nous reviendrons sur les journées mariales et la journée des aînés. Directeur de la publication : Jean-Marie Dulhoste - Rédacteur en chef : Vincent Guichenuy - Commission du bulletin : Julie Perromat, Jean-Pierre Ducournau, Jacques Pons

Hospitalité landaise - 102, avenue Francis-Planté - 40100 DAX Permanence les lundis et vendredis : 14h30-16h30 Tél : 05 58 58 31 10 hospitalite@landes.cef.fr - www.hospitalite-landaise.fr

12

Ensemble aout2016  
Ensemble aout2016  
Advertisement