Page 1

à qui appartient ce livret ? Merci d’indiquer vos prénom, nom et groupe. Ainsi il pourra vous être restitué si vous l’égariez

SOMMAIRE Texte du pape François

2

La prière du chapelet

5

samedi 11 juillet 9 dimanche 12 juillet 13 lundi 13 juillet 21 mardi 14 juillet Vivre ... ... Le sacrement de réconciliation ... La démarche des piscines ... La procession eucharistique ... La procession mariale

32 36 39 48

Les prières majeures

54

Ordinaires des célébrations

63

Les chants 65

-1-

La joie de la mission


Chers frères et soeurs,

La fête de la Pentecôte nous fait revivre les débuts de l’Église. Le livre des Actes des Apôtres raconte que, cinquante jours après Pâques, dans la maison où se trouvaient les disciples de Jésus, « un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent… et tous furent remplis d’Esprit Saint » (2, 1-2). Cette effusion transforme complètement les disciples : la peur est remplacée par le courage, la fermeture cède le pas à l’annonce, et une foi pleine d’amour chasse tous leurs doutes. C’est le « baptême » de l’Église, qui commençait ainsi son chemin dans l’histoire, guidée par la force de l’Esprit Saint. Cet événement change le cœur et la vie des apôtres, et des autres disciples, se répercutant aussitôt à l’extérieur du cénacle. En effet, cette porte gardée fermée pendant cinquante jours, est finalement ouverte en grand et la première communauté chrétienne, qui n’est plus repliée sur elle-même, commence à raconter aux foules de différentes provenances les merveilles de Dieu (cf. v. 11), c’est-à-dire de la résurrection de Jésus, qui avait été crucifié. Et chaque personne présente entend les disciples lui parler dans sa langue. Le don de l’Esprit rétablit l’unité de langage, perdue après Babel, et préfigure la dimension universelle de la mission des apôtres. L’Église ne naît pas isolée, elle naît universelle, une, catholique, avec une identité précise mais ouverte à tous, non fermée, une identité qui embrasse le monde entier, sans exclure personne. La mère l’Église ne ferme sa porte à La joie de la mission -2-


personne, à personne ! Pas même au plus grand des pécheurs, à personne ! Et ceci par la force, par la grâce de l’Esprit Saint. La mère Église ouvre, elle ouvre grand ses portes à tous parce qu’elle est mère. L’Esprit Saint, descendu dans le cœur des disciples le jour de la Pentecôte, marque le début d’une nouvelle saison : la saison du témoignage et de la fraternité. Une saison qui vient d’en haut, qui vient de Dieu, comme les langues de feu qui se posèrent sur la tête de chaque disciple. C’était la flamme de l’amour qui brûlait toute âpreté ; c’était la langue de l’Évangile qui franchit les frontières tracées par les hommes et qui touche les cœurs des multitudes, sans distinction de langue, de race ou de nationalité. Comme ce jour-là, jour de Pentecôte, l’Esprit Saint descend aujourd’hui sur l’Église et sur chacun de nous pour que nous sortions de notre médiocrité et de nos fermetures, et que nous communiquions au monde entier l’amour miséricordieux du Seigneur. Communiquer l’amour miséricordieux du Seigneur, voilà notre mission ! La « langue » de l’Évangile et le « feu » de l’Esprit Saint nous ont été donnés à nous aussi pour que, au moment où nous annonçons le Christ ressuscité, vivant et présent au milieu de nous, nous réchauffions nos cœurs et celui des peuples en les rapprochant de Lui, chemin, vérité et vie. Nous nous confions à l’intercession maternelle de Marie qui était présente comme Mère au milieu des disciples dans le Cénacle: c’est la mère de l’Église, la mère de Jésus devenue mère -3-

La joie de la mission


de l’Église. Nous nous confions à Elle afin que l’Esprit Saint descende en abondance sur l’Église de notre temps, remplisse les cœurs de tous les fidèles et allume en eux le feu de son amour. Pape François, Regina Cœli en la solennité de Pentecôte, 24 mai 2015

La joie de la mission

-4-


La prière du chapelet

« La chapelet est ma prière préférée. C’est une prière magnifique, magnifique par sa simplicité et sa profondeur…» (Jean-Paul II, 9 oct. 78) Pourquoi? La prière du chapelet est à la fois une prière et une méditation biblique. De par la simplicité des prières, elle laisse l’esprit entièrement libre pour la méditation des scènes bibliques. C’est la prière du pauvre, comme Marie. -5-

La joie de la mission


Comment? • Credo • Notre-Père • 3 Je vous salue Marie • Gloire au Père, au Fils et au SaintEsprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours pour les siècles des siècles. Amen • 5 dizaines avec la méditation d’un mystère comprenant chacune: • 1 Notre-Père, • 10 Je vous salue Marie et, • 1 Gloire au Père Les mystères Les mystères joyeux (lundi & samedi) L’annonciation : l’ange Gabriel annonce à Marie qu’elle aura un fils (Luc 1, 26-38) La visitation : visite de Marie à sa cousine Élisabeth (Luc 1, 39-56) La naissance de Jésus à Bethléem (Luc 2, 1-20) La présentation de jésus au Temple : Marie et Joseph emmène Jésus au Temple de Jérusalem pour le présenter au Seigneur comme tous les garçons premiers-nés de son époque (Luc 2, 22-35) Les retrouvailles au Temple : Marie et Joseph ont cherché Jésus pendant trois jours, il était resté au Temple avec les docteurs de la loi (Luc 2, 41-52)

Les mystères lumineux (jeudi) Le baptême du Christ dans le Jourdain (saint Paul aux Corinthiens 2 Co 5, 21, Matthieu 3, 17)

La joie de la mission

-6-


Les noces de Cana (Jean 2, 1-12) L’annonce du Royaume de Dieu (Marc 1,15 ; Marc 2, 3-13 ; Luc 7, 47-48 ; Jean 20, 22-23) La Transfiguration du Christ (Luc 9,35) L’institution de l’Eucharistie (Jean 13,1)

Les mystères douloureux (mardi & vendredi) Gethsémani : prière de Jésus au mont des Oliviers, la veille de son arrestation (Matthieu 26, 3646 ; Marc 14,32-42 ; Luc 22,40-46)

La flagellation : après son arrestation, Jésus est flagellé (Matthieu 26,67-68 ; Marc 14, 65 ; Luc 22, 6366)

Le couronnement d’épines (Matthieu 27, 27-31 ;

Marc 15, 16-20 ; Jean 19, 2-3) Le portage de la Croix (Matthieu 27,32-33, Marc, 15, 16-20 ; Luc 23,26 ; Jean 19,17)

La crucifixion : les soldats crucifient Jésus au Golgotha (Matthieu 27, 32-43 ; Marc 15, 21-27 ; Luc 23, 33-34 ; Jean 19, 17-24)

Les mystères glorieux (mercredi & dimanche) La Résurrection (Matthieu 28, 1-8, Marc 16,1-8 ; Luc 24, 1-10 ; Jean 20,11-18) L’Ascension (Marc 16, 19 ; Luc 24, 50-52 ; Actes 1,3-14) La Pentecôte (Actes 2, 1-13) L’Assomption de Marie (Apocalypse 12, 1) Le couronnement de Marie au ciel (Apocalypse 12, 1)

-7-

La joie de la mission


Prière pour le voyageur

Ô

Aumônerie de l’aéroport de Paris

toi Dieu très présent Guide-nous dans la paix Vers laquelle nous voulons aller. Permets que nous atteignions Notre but sans encombre. Protège-nous de tous les dangers Pendant que nous voyageons Sur terre, sur mer ou dans les airs. Ouvre nos yeux et notre cœur Afin que nous voyions ton visage A travers la beauté du monde et De la rencontre du prochain. La création que nous découvrons Avec étonnement, Jour après jour, C’est la tienne, Seigneur. Tu es merveilleux. Nous te remercions. Amen.

La joie de la mission

-8-


(Mt 18, 16-20)

Matinée Accueil des participants

14h00 Temps de groupe

Prairie

15h00 Célébration d’ouverture

sainte Bernadette côté Carmel

adultes 17h00 Temps de groupe

jeunes

Accueil Notre-Dame

17h00 Temps de groupe

Prairie

soirée libre

-9-

La joie de la mission

samedi 11 juillet

La mission des 12


Célébration d'ouverture Chant d'entrée : Je veux chanter Ton amour Seigneur Appel des nouveaux hospitaliers : Des millions (refrain) Remise des croix : Tu peux naître de nouveau Alléluia : Alléluia psaume 117

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt. 28,16-20) Les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Chant : De tous les peuples, de toutes les races Chant final : Un grain de sel La joie de la mission

- 10 -


On pourra lire : Actes des apôtres, Chap 9, 03-18

D

ieu a choisi la lumière pour se révéler. Une lumière éblouissante; aveuglante; qui fit de Saul le tortionnaire, St Paul l’immense missionnaire. Mais n’oublions pas dans cette conversion la figure d’Ananie, l’anonyme, le discret Ananie qui pourtant bravant sa crainte guida Saul, lui rendit la vue et transforma par la grâce de Dieu cette lumière éblouissante en clarté ; clarté de l’entendement, clarté de l’évidence... Nous même chaque jour sur les pas d’Ananie et à la suite de St Paul convertissons nous et devenons missionnaires afin de faire grandir cette lumière de Dieu dans le monde afin qu’elle devienne clarté, répandant ainsi dans le monde des milliers de petites lumières pour lui rappeler une chose : l’Espérance. Avec l’intercession de la Vierge Marie, ce soir en procession ne portons pas de simples bougies mais l’Espérance du monde. Amen.

Chant : Marie, douce lumière

- 11 -

La joie de la mission

samedi 11 juillet

Prière du soir


Prière du matin

avec saint Benoît-Joseph Labre

P

ar un parcours étonnant, marchant toute sa vie sur les chemins del’Europe,vivantdemendicité,connu sous le nom de « pouilleux de Dieu». Saint Benoît-Joseph Labre nous enseigne qu’il n’y a pas un unique chemin de sainteté . L’important est de s’abandonner à la volonté divine . Il est le saint Patron des hospitaliers et hospitalières de Notre-Dame-deLourdes , des pèlerins, des exclus.

Ô

mon bien-aimé, j’ai pensé à vous cette nuit où vous m’avez causé de vives peines et où vous avez fait couler mes larmes. Je m’imaginais que mes ingratitudes vous avaient forcé de prêter l’oreille à votre justice et de vous éloigner de moi. Je soupirais et je criais après vous, et je ne rencontrais que ténèbres. Ne doutez pas, mon Divin Sauveur, que je ne sois tout à vous, puisque vous voyez que le premier mouvement de mon coeur est de me persuader que vous m’aimez encore aujourd’hui et que vous n’êtes pas aussi loin de moi que je me le figurais par une vaine terreur. Amen. saint Benoît-Jospeh Labre La joie de la mission

- 12 -


samedi 11 juillet

La mission de St Pierre & St Paul

6h40 Prière avec tous les hospitaliers disponibles Chapelle du 5ème étage

adultes

jeunes

adultes

8h30 Prière du matin

Chapelle saint Joseph

9h30 Temps de groupe Accueil Notre-Dame

jeunes

8h30 Prière du matin

10h Temps de goupe Prairie

11h00 Messe

sainte Bernadette, côté Grotte

14h30 Temps de groupe sainte Bernadette, côté Carmel jeunes 14h30 Temps de louange adultes

jeunes

adultes

Salle Mgr Théas

15h30 Temps de groupe Prairie

17h00 Procession eucharistique

20h30Soirée de rencontre & de partage

Hémicycle

- 13 - La joie de la mission

dimanche 12 juillet

(Act 2, 14-36)


Messe diocésaine Chant d’entrée :

Je veux chanter ton amour Seigneur Kyrie - Gloria : Messe des Espélugues

Lecture du livre du prophète Amos (Am 7, 12-15)

En ces jours-là, Amazias, prêtre de Béthel, dit au prophète Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète. Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. » Amos répondit à Amazias : « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores. Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau, et c’est lui qui m’a dit : ‘Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.’ »

Psaume 84 R/ . Fais-nous voir Seigneur ton amour, et donne-nous ton salut. J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles. Son salut est proche de ceux qui le craignent, et la gloire habitera notre terre. R/ . Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent ; la vérité germera de la terre et du ciel se penchera la justice. R/ . Le Seigneur donnera ses bienfaits, et notre terre donnera son fruit. La justice marchera devant lui, et ses pas traceront le chemin.R/ . La joie de la mission

- 14 -


Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour. Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. En lui, par son sang, nous avons la rédemption, le pardon de nos fautes. C’est la richesse de la grâce que Dieu a fait déborder jusqu’à nous en toute sagesse et intelligence. Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ : pour mener les temps à leur plénitude, récapituler toutes choses dans le Christ, celles du ciel et celles de la terre. En lui, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé : il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ. En lui, vous aussi, après avoir écouté la parole de vérité, l’Évangile de votre salut, et après y avoir cru, vous avez reçu la marque de l’Esprit Saint. Et l’Esprit promis par Dieu est une première avance sur notre héritage, en vue de la rédemption que nous obtiendrons, à la louange de sa gloire. Alléluia : Messe des Espélugues

Évangile selon Saint Marc (Mc 6, 7, - 13)

En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité

- 15 - La joie de la mission

samedi 11 juillet

Éphésiens (Ep 1,3-14)

dimanche 12 juillet

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux


dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient. Prière universelle : Sur la terre des hommes, fais

briller, Seigneur, Ton amour.

Offertoire : Mon Père, je m’abandonne à Toi Sanctus - Anamnèse - Agnus : Messe des Espélugues Communion : Tu fais Ta demeure en nous Seigneur chant de sortie : Ne rentrez pas chez vous comme

avant

La joie de la mission

- 16 -


F

rançois d’Assise, né Giovanni di Pietro Bernardone à Assise (Italie) en 1181 ou 1182 et mort le 3 octobre 1226, est un religieux catholique italien, diacre et fondateur de l’ordre des frères mineurs (OFM, communément appelé Ordre franciscain) caractérisé par une sequela Christi dans la prière, la joie, la pauvreté, l’évangélisation et l’amour de la Création divine. Il est canonisé dès 1228 par le pape Grégoire IX et commémoré le 4 octobre. Saint François d’Assise est considéré comme le précurseur du dialogue interreligieux. C’est la raison pour laquelle sa ville natale a été choisie par JeanPaul II comme siège de la journée mondiale de prière en 1986. Cette journée a été suivie d’autres journées de prière connues sous le nom de rencontres d’Assise. «Mon Dieu et mon tout ! Qui êtes-vous, très doux Seigneur mon Dieu, et qui suis-je, moi, pauvre vermisseau, votre serviteur ? Très saint Seigneur, je voudrais vous aimer... Seigneur mon Dieu, je vous ai donné tout mon coeur et tout mon corps et je désire ardemment faire davantage, si du moins je pouvais le savoir ! Amen.»

- 17 - La joie de la mission

samedi 11 juillet

Saint François d’Assise

dimanche 12 juillet

Petites vie de saints


Petites vies de saints Sainte Thérèse de Lisieux

T

hérèse Martin est née le 2 janvier 1873. Tombée malade à 10 ans, elle est guérie par «le sourire de la Vierge». Le 9 avril 1888, Thérèse entre au carmel de Lisieux à 15 ans. Décédée le 30 septembre 1897, elle est béatifiée en 1923 et canonisée en 1925 par Pie XI. Proclamée patronne des Missions en 1927, elle porte désormais le titre de Docteur de l’Église, conféré par saint JeanPaul II. «Je puis donc, malgré ma petitesse, aspirer à la sainteté. Me grandir, c’est impossible, mais je veux chercher le moyen d’aller au Ciel par une petite voie, bien étroite, bien courte et toute nouvelle. Et j’ai lu «Si quelqu’un est tout petit, qu’il vienne à moi.» Alors, je suis venue».

Saint Maximilien Kolbe

R

aymond Kolbe, en religion Maximilien Marie Kolbe, est né le 7 janvier 1894 en Pologne. Frère mineur, fondateur de la milice de l’Immaculée, il est mort martyr au camp de concentration d’Auschwitz, le 14 août 1941. «Seul l’Amour est une force de création» La joie de la mission

- 18 -


Ô

Vierge toute donnée à Dieu, arrache-nous au péché, transforme nos coeurs. Reine des apôtres, fais de nous des artisans du Royaume, Que notre vie témoigne de l’Évangile au milieu de notre monde en quête de lumière, de vérité et d’amour. Partage avec nous le souci de ton coeur maternel et aussi ta vive espérance : qu’aucun de tes enfants ne soit perdu. Ô Mère de Jésus, tendresse de l’Esprit-Saint, que la création entière puisse avec toi célébrer la louange de la miséricorde et de l’amour infini de Dieu. Saint Maximilien Kolbe

- 19 - La joie de la mission

samedi 11 juillet

avec saint Maximilien Kolbe Vierge immaculée, choisie entre toutes les femmes pour donner au monde le Sauveur ; toi qui fus la fidèle servante du Seigneur, donne-nous de répondre à l’appel de Jésus et de le suivre sur le chemin de la vie qui conduit au Père.

dimanche 12 juillet

Prière du soir


Prière du matin

Esprit d’Amour éternel, qui procèdes du Père et du Fils, nous te remercions pour toutes les vocations d’apôtres et de saints qui ont fécondé l’Église. Continue ton oeuvre, nous t’en prions. Esprit Saint, source éternelle de joie et de paix c’est Toi qui ouvres le cœur et l’esprit à l’appel divin; c’est Toi qui rends efficace tout élan vers le bien, vers la vérité, vers la charité. Regarde ton Église qui a aujourd’hui un besoin particulier de prêtres saints, de témoins fidèles et autorisés de ta grâce, qui a besoin d’hommes et de femmes consacrés. Ouvre le cœur et l’esprit des jeunes gens et des jeunes filles pour qu’une nouvelle floraison de saintes vocations montre la fidélité de ton amour, et que tous puissent connaître le Christ, vraie lumière venue dans le monde pour offrir à chaque être humain l’espérance assurée et la vie éternelle. Amen. Prière de saint Jean-Paul II à l’Esprit Saint

La joie de la mission

- 20 -


(Act, 1-30)

6h40 Prière avec tous les hospitaliers disponibles Chapelle du 5ème étage

adultes

Accueil Notre-Dame

9h45 Messe

11h Temps de méditation Podium

adultes

Podium

jeunes

Chapelle saint Joseph

9h30 Temps de groupe

adultes

8h Prière du matin

jeunes

Prairie

14h Passage aux piscines jeunes

11h Temps de groupe

adultes

14h Grand jeu

Salle de la forêt

15h Catéchèse te

S Bernadette côté Grotte

16h30 Passage à la

Grotte

21h Procession mariale

- 21 - La joie de la mission

lundi 13 juillet

samedi 11 juillet

mission

dimanche 12 juillet

Histoire de la


Célébration eucharistique Chant d’entrée : Marie témoin d’une espérance Kyrie : Messe de saint Boniface

Kyrie eleison (ter), Christe eleison (ter), Kyrie eleison (ter)

Lecture du livre de Sophonie (2, 13,16-19)

Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira, comme aux jours de fête. » J’ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l’humiliation.

Psaume (Cantique Isaïe 12, 2, 4b-5a, 5b-6) Il est grand pour toi, Ton Dieu ton sauveur

Voici le Dieu qui me sauve: j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur: il est pour moi le salut. R/ . Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits! Jouez pour le Seigneur. R/ . Il montre sa magnificence, et toute la terre le sait. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de vous, le Saint d’Israël ! R/ . La joie de la mission

- 22 -


Prière universelle : Ô Marie prend nos prières Sanctus : saint Boniface - Sanctus (ter) Deus Sabaoth (bis) .. Anamnèse : Messe de saint Boniface Gloire à Toi, qui étais mort Gloire à Toi qui es vivant. Notre Sauveur et notre Dieu, viens Seigneur Jésus.

- 23 - La joie de la mission

dimanche 12 juillet

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

lundi 13 juillet

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 39-56)

samedi 11 juillet

Alléluia : Alléluia de l’alliance - Alléluia (x6)


Agnus : Messe de saint Boniface Agnus Dei, qui tollis pecata mundi, miserere nobis (bis) Agnus Dei, qui tollis pecata mundi, dona nobis pacem. Communion : Tu fais ta demeure en nous Envoi : Magnificat

Prière du soir avec sainte Marie-Madeleine et sainte Thérèse Sainte Marie Madeleine et sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, Vous qui avez suivi le Christ jusqu’à la croix, Aidez-nous à donner gratuitement notre vie. Aidez-nous à croire que la Vie a vaincu la mort, Aidez-nous à annoncer que l’Amour de Dieu triomphe de tout et peut guérir les cœurs les plus blessés. Intercédez auprès de Jésus pour que notre pèlerinage soit pleinement son œuvre : que par lui nous nous engagions à être d’intrépides témoins du ressuscité pour bâtir la civilisation de l’Amour. Faites naître dans le cœur des chrétiens ce feu missionnaire qui vous brûlait tant. Que Dieu fasse de nous des missionnaires audacieux ! Que Dieu fasse de nous des témoins de l’Amour ! Que Dieu fasse de nous des saints ! Sainte Marie Madeleine et Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, priez pour nous ! Amen. La joie de la mission

- 24 -


6h40 Prière avec tous les hospitaliers disponibles Chapelle du 5ème étage jeunes

adultes

8h30 Temps de groupe Chapelle saint Jospeh

8h30 Temps de groupe

11h Messe

14h

samedi 11 juillet

Transit

sainte Bernadette côté Grotte

célébration d’envoi & engagement des hospitaliers

basilique saint Pie X, autel central

Retour vers les Landes ... - 25 - La joie de la mission

mardi 14 juillet

dimanche 12 juillet

(Lc 24, 44-48)

lundi 13 juillet

La Mission de Lourdes


Prière du matin Dieu tout-puissant et éternel, daignez regarder le visage de votre Christ, l’éternel Souverain Prêtre, et, par amour pour Lui, ayez pitié de vos prêtres. Souvenez-vous, ô Dieu miséricordieux, qu’ils ne sont que de faibles et fragiles créatures. Maintenez vivant en eux le feu de votre amour. Gardez-les près de vous pour que l’ennemi ne prévale pas contre eux et pour qu’ils ne soient jamais indignes de leur sublime vocation. Ô Jésus ! Je vous prie pour vos prêtres fidèles et fervents ; pour vos prêtres tièdes et infidèles ; pour vos prêtres qui travaillent proches de nous ou dans les missions lointaines ; pour vos prêtres qui subissent la tentation ; pour vos prêtres qui souffrent de la solitude et du délaissement ; pour vos jeunes prêtres, pour vos prêtres âgés ; pour vos prêtres infirmes ; pour vos prêtres agonisants ; pour les âmes de vos prêtres qui souffrent dans le purgatoire. Mais surtout, je vous recommande les prêtres qui me sont le plus cher ; le prêtre qui m’a baptisé, ceux qui m’ont absout de mes péchés ; les prêtres aux messes desquels j’ai assisté et qui m’ont donné votre Corps et votre Sang dans la Sainte Communion ; les prêtres qui m’ont enseigné et instruit, m’ont encouragé et conseillé ; tous les prêtres auxquels me lie une dette de gratitude. A. J. Cushing archevêque de Boston de 1944 à 1970

La joie de la mission

- 26 -


Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 3-8)

C’est à eux que le Seigneur s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu et leur a parlé du royaume de Dieu. Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours.» Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

Psaume 66 R/ . Dieu, que les peuples T’acclament ! Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, que son visage s’illumine pour nous ; et ton chemin sera connu sur la terre, ton salut, parmi toutes les nations. R/ . Que les nations chantent leur joie, car tu gouvernes le monde avec justice ; tu gouvernes les peuples avec droiture, sur la terre, tu conduis les nations. R/ .

- 27 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet

Kyrie - Gloria : Messe des Espélugues

lundi 13 juillet

Chant d'entrée : Chantez, priez, célébrez

mardi 14 juillet

Célébration eucharistique


La terre a donné son fruit ; Dieu, notre Dieu, nous bénit. Que Dieu nous bénisse, et que la terre tout entière l’adore ! R/ . Alléliua : Messe des Espélugues

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 20, 19-23) Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus.» Prière universelle : Seigneur écoute tes enfants, car tu

es l’amour

Sanctus - Anamnèse - Agnus : Messe des Espélugues Communion : Comme Lui chant d’entrée : Terre entière, chante et jubile

La joie de la mission

- 28 -


Chant d’entrée : Hymne à la charité

samedi 11 juillet

Cérémonie d’envoi & d’engagement

Chant : Mon Père, je m’abandonne à toi (refrain) Chant d’engagement : Laudate dominum Chant de sortie : Ils deviennent chemin

- 29 - La joie de la mission

lundi 13 juillet

Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. » Ses disciples lui disent : « Voici que tu parles ouvertement et non plus en images. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. » Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez ! Voici que l’heure vient – déjà elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage ! Moi, je suis vainqueur du monde. »

mardi 14 juillet

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (Jn 16,28-33)

dimanche 12 juillet

Alléluia : Alléluia Psaume 117


Petites vies de saints Saint Charles de Foucauld

C

harles de Foucauld, en religion Frère Charles de Jésus est né à Strasbourg, le 15 septembre 1858. Orphelin à six ans, il fut élevé, avec sa soeur Marie, par son grand-père. Adolescent, il s’éloigna de la foi. Connu pour son goût de la vie facile. Il entreprit une périlleuse exploration au Maroc (1883-1884). Le témoignage de la foi des musulmans réveilla en lui la question de Dieu : «Mon Dieu, si vous existez, faites que je vous connaisse». De retour en France, touché par l’accueil affectueux de sa famille profondément chrétienne, il se mit en quête. Guidé par un prêtre, l’abbé Huvelin, il retrouva Dieu en octobre 1886, à 28 ans. Un pèlerinage en Terre Sainte lui révéla sa vocation : suivre Jésus dans sa vie de Nazareth. Il passa sept années à la Trappe, d’abord à Notre-Dame des Neiges, puis à Akbès, en Syrie. Il vécut ensuite seul dans la prière et l’adoration près des Clarisses de Nazareth. Ordonné prêtre à 43 ans (1901), il partit au Sahara parmi les Touaregs. Il voulait rejoindre ceux qui étaient le plus loin, «les plus délaissés, les plus abandonnés». Il voulait que chacun de ceux qui l’approchaient le considère comme un frère, «le frère universel». Le soir du 1 décembre 1916, il fut tué pas une bande qui avait encerclé sa maison. «L’Eucharistie, c’est Jésus, c’est tout Jésus.» La joie de la mission

- 30 -


arol Józef Wojtyła est né en Pologne, 18 mai 1920. Étudiant, amateur de théâtre, il entre au séminaire clandestin en 1942. Ordonné prêtre en 1946, après des études à Rome et en France, il est prêtre en Pologne communiste en 1948 auprès de la jeunesse. Il devient en 1958 le plus jeune évêque polonais. Archevêque, puis cardinal en 1968 (le plus jeune) il défend les ouvriers face au régime communiste, défendant les droits de l’homme. Il reçoit des voix lors du premier conclave de 1978. Il est élu le 16 octobre, après la mort brutale de Jean-Paul Ier. Son pontificat (26 ans, 5 mois et 18 jours) est à ce jour le troisième plus long de l’histoire catholique après celui de saint Pierre et Pie IX (31 ans, 7 mois et 23 jours). C’est le premier pape polonais de l’histoire. Il parcourut plus de 129 pays pendant son pontificat, et institua de grands rassemblements comme les Journées mondiales de la jeunesse. Il béatifia 1 340 personnes et canonisa 483 saints, soit plus que pendant les cinq siècles précédents. Jean-Paul II est présenté de plus en plus comme le modèle de la nouvelle évangélisation, portée par l’ensemble de sa vision pastorale et incarnée jusque dans sa sainteté de vie. A son décès au Vatican le 2 avril 2005, la foule scande «santo subito» ce qui signifie «saint tout de suite». Béatifié le 1er mai 2011 par son successeur le pape Benoît XVI, puis canonisé par le pape François le 27 avril 2014, il est fêté le 22 octobre, date de son intronisation pontificale. « N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ !»

- 31 -

La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet

K

lundi 13 juillet

Saint Jean-Paul II

mardi 14 juillet

Petites vies de saints


Le sacrement de la réconciliation Aujourd’hui, je me confesse... Je vais rencontrer un prêtre de façon personnelle.

La préparation : Avant de venir rencontrer

ce prêtre, je choisis un texte de l’Écriture Sainte, par exemple dans ce livret. Je médite ce texte : que me révèle-t-il de Dieu ? Quels appels à la conversion contient-il pour moi ? Je repasse dans ma mémoire ce que j’ai vécu ces dernières semaines ou depuis ma dernière confession : quels évènements ont été marqués par un refus d’aimer, une rupture avec Dieu, un péché grave envers un frère ? Pour cela je peux m’appuyer sur l’examen de conscience suivant : Tu adoreras Dieu seul et tu L’aimeras plus que tout Me savoir aimé, aimer Dieu à mon tour, et le lui dire... Dans ma vie quotidienne, estce que cet amour inspire mes attitudes, mes actions ? Tu sanctifieras le jour du Seigneur Est-ce que je participe à la Messe ? Est-ce que je me nourris de l’Eucharistie ? Tu honoreras ton père et ta mère Quelles sont mes relations avec mes parents et les personnes plus âgées (famille, voisinage) ? Est-ce que je prends le temps de leur rendre visite pour écouter, comprendre, aider ? La joie de la mission

- 32 -


Tu ne commettras pas d’impureté Quelles sont mes attitudes envers mon corps et le corps des autres ?

samedi 11 juillet lundi 13 juillet

Afin que le Seigneur m’accompagne dans cette démarche, je peux lui adresser cette prière : « Seigneur ne me laisse pas devenir victime de l’orgueil quand je réussis ou de la déception quand j’échoue. Seigneur apprends-moi qu’être prêt à pardonner est l’une des plus grandes marques de la force et que le désir de vengeance est l’une des manifestations de la faiblesse. Seigneur, si j’ai blessé mon prochain, donne-moi la force de m’excuser ; si les gens m’ont fait du tort, donnemoi le courage du pardon. Seigneur, si je T’oublie, ne m’oublie pas. Amen »

L’accueil

: Je me présente brièvement au prêtre puis je conclus par « Bénissez-moi, mon Père, parce que j’ai péché » ou par la prière du Confiteor : - 33 - La joie de la mission

mardi 14 juillet

Tu ne porteras pas de faux témoignages Suis-je partisan de l’amour de la vérité ou du colportage de rumeurs, mensonges ?

moments forts & prières

Tu ne voleras pas Suis-je attentif au respect du bien des autres ? Fais-je don de mon temps aux autres ? Ou suis-je égoïste, voleur...

dimanche 12 juillet

Tu ne tueras pas Est-ce que je mets en danger la vie des autres par une conduite imprudente sur la route, par l’alcoolisme ? Par des jugements, des colères, de la haine ?


« Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission ; oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu ».

Le prêtre me répond, par exemple : «Que Dieu vous bénisse et que son Esprit nous éclaire l’un et l’autre pour célébrer le sacrement du pardon» ou il utilise une autre parole de son choix. Avec le prêtre je fais le signe de la croix.

La confession : Je lis quelques phrases du

texte que j’ai choisi puis exprime et nomme sobrement mais précisément les péchés que la Parole de Dieu et l’Esprit Saint m’ont aidé à découvrir. Je dis aussi le regret sincère que j’en ai (mon repentir), mon désir de ne pas les répéter, mon engagement à en réparer les éventuelles conséquences pour les autres et à continuer de me convertir, avec l’aide de Dieu et des autres. Je demande pardon en disant par exemple : «Père, j’ai péché contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé Ton fils. Prends pitié du pécheur que je suis » (Luc 15,18) ou bien l’acte de contrition: « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence. » La joie de la mission

- 34 -


L’envoi

: Dans une attitude fraternelle, le - 35 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet

de Dieu, mes péchés. Ils n’existeront plus pour lui, ni pour moi. C’est le sacrement du pardon. Pour recevoir l’absolution, je peux m’incliner ou m’agenouiller. La main droite ouverte vers moi, puis en faisant sur moi le signe de la croix, le prêtre prononce ces paroles (qu’il peut adapter en en respectant l’esprit et le contenu) : « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec Lui, et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés ». Je réponds : « Amen ».

mardi 14 juillet

L’absolution : le prêtre me remet, au nom

moments forts & prières

Le prêtre peut amorcer un dialogue, pour m’éclairer sur ma conduite passée ou à venir : comment le péché qui m’atteint atteint aussi Dieu, les autres, l’Église ; ce qui va dans le sens du mal mais aussi ce qui va dans le sens du bien ; ce qui est important et ce qui l’est moins … Le prêtre me propose alors d’accomplir, dans les heures ou les jours qui suivent la confession, un signe de conversion et de pénitence : un acte, une prière dont le but est d’inscrire le pardon reçu dans ma relation à Dieu, aux autres et à moi-même. Avec le prêtre, nous pouvons prier ensemble en disant le «Notre Père».


prêtre, au moment de nous quitter, m’invite à remercier Dieu pour le pardon reçu et m’encourage à poursuivre le chemin entamé. Il peut aussi employer une formule d’envoi, par exemple : « Allez dans la paix et la joie du Christ », à laquelle je réponds : « Béni soit Dieu, maintenant et toujours ». Après avoir quitté le prêtre (et l’avoir remercié simplement !), il est bon de prendre un temps de silence pour accueillir le pardon reçu de Dieu.

La démarche des piscines Tous les ans lors de notre pèlerinage, un temps aux piscines est proposé à chacun d’entre nous. Il peut nous paraître naturel ou difficile... Quel est le sens de cette démarche ? Jeudi 25 février 1858, Bernadette prie à la Grotte. Soudain elle se lève, se dirige vers le Gave sous le regard attentif de 300 curieux, puis se retourne et se rend au fond de la grotte boueuse. Elle s’agenouille, gratte le sol, mange de l’herbe et La joie de la mission - 36 -


- 37 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet mardi 14 juillet moments forts & prières

boit difficilement de ce qui jaillit d’un filet d’eau boueuse. Que s’est-il passé ? Marie vient de demander à Bernadette d’aller boire à la source et de s’y laver. Ne voyant pas de source dans ce lieu sombre et puant, Bernadette se dirige naturellement vers le Gave mais Marie lui fait signe de se rendre au cœur du rocher. Quand Bernadette est interrogée sur ce qui vient de se passer, elle répond simplement : « c’est pour les pécheurs ». Ainsi quand nous nous rendons aux piscines nous sommes au cœur du message de Lourdes, nous répondons à notre tour à l’invitation surprenante que Marie a lancée à Bernadette il y a plus de 150 ans. Chacun donne un sens particulier à cette démarche, il peut par exemple s’agir d’un acte d’obéissance en réponse à l’invitation de Marie, d’une démarche de conversion après avoir vécu le sacrement de la réconciliation, d’accompagner une personne qui nous le demande, de porter une demande au Seigneur en la confiant à sa tendre Mère ou encore d’une action de grâce, un simple mais beau merci. Quelle que soit la raison de notre démarche, on découvre au cours de ce bain trois trésors merveilleux que nous avions peut-être bien cachés ... L’abandon, la vérité et le silence. Lorsque nous nous laissons guider par ces femmes ou ces hommes qui nous accueillent, nous lâchons prise ! Il faut d’abord attendre à l’extérieur, puis enfin entrer et attendre à l’intérieur, passer derrière un premier rideau énigmatique, se laisser faire, laisser ces


hospitaliers bénévoles au service des piscines s’occuper de nous... Nous commençons ainsi petit à petit à nous abandonner dans les bras de la Vierge Marie. Cette attente terminée, nous nous laissons guider dans un ultime lieu, derrière un rideau blanc... Enfin le bain ! L’abandon est ici absolu. L’expérience est intime, unique et personnelle, elle ne peut être exprimée. Elle n’est à vrai dire que vérité. Tout au long de ce temps mystérieux, déroutant, parfois inquiétant nous échangeons quelques regards avec ces personnes souriantes qui nous entourent et cherchent à nous rassurer par leur présence aimante. Rien de plus, le silence est là en roi, en maître. Rien ne doit le briser, il nous permet enfin de créer le vide, de laisser la place au Seigneur et à Marie. Nous sommes donc là en vérité dans le silence tous abandonnés à la volonté du Seigneur. Mais ne nous y trompons pas, cette démarche n’est pas uniquement personnelle, elle est aussi une vraie démarche d’Église. Tout au long de ce temps que nous passons aux piscines, nous ne sommes pas seuls. A l’extérieur les personnes qui attendent chantent et prient avec nous, les personnes qui nous aident prient tout au long de leur service pour porter toujours davantage nos prières vers le Père. L’Église est là rassemblée. Que votre visite aux piscines soit une rencontre, un émerveillement, un temps de vérité et d’abandon, un temps d’amour inouï, surprenant et infini. La joie de la mission

- 38 -


La Procession eucharistique, l’adoration, la bénédiction du Saint Sacrement Le déroulement. À 17h00, le Saint Sacrement quitte la Crypte, traverse l’Esplanade du Rosaire, où sont rassemblés tous les pèlerins, puis est déposé sur

- 39 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet

Avant d’être une marche, une procession est un rassemblement du peuple chrétien autour de son clergé dans le but d'atteindre un lieu pour y accomplir une démarche précise. Une procession se déroule dans un climat de prière intense et solennel, permettant l’accueil du mystère de la foi. La procession n’est ni une course (il ne s’agit pas d’arriver avant les autres), ni un défilé (il ne s’agit pas d’être comme les autres), ni une parade (il ne s’agit pas de se montrer aux autres), mais une humble marche rythmée par la méditation, la prière et le chant. Ainsi la dimension religieuse de la démarche de procession s’enracine dans le plus commun, mais aussi dans le meilleur de l’humanité de chacun.

mardi 14 juillet

Les processions de Lourdes ont leur origine dans la demande que la Vierge Marie a adressée à Bernadette Soubirous le mardi 2 mars 1858 : « Allez dire aux prêtres que l’on vienne ici en procession ». Aujourd’hui encore, la réponse à la demande de la sainte Vierge comporte deux volets. Ce sont d’abord les pèlerins qui convergent vers le sanctuaire en une grande procession qui aboutit au passage à la Grotte. Ce sont ensuite les différentes processions qui ont lieu chaque jour, l'une dans l’après-midi, la procession eucharistique, conclue par l’adoration et la bénédiction du Saint Sacrement ; l'autre dans la soirée, la procession mariale aux flambeaux.

moments forts & prières

Qu’est-ce qu’une procession ?


l’autel situé sur le parvis du Rosaire (1). Commence alors la célébration par le signe de la croix, la salutation liturgique et le mot d’accueil du célébrant, puis la proclamation de l’Évangile (2). Aussitôt après débute la procession qui emprunte l’Esplanade des processions jusqu'à l'entrée dans la basilique souterraine Saint-Pie X par la porte aux épis (3). Là a lieu un temps d’adoration eucharistique (4), puis la bénédiction du Saint Sacrement (5).

1 - Le cortège du Saint Sacrement À 17h00 précises, au son de la trompe, le cortège du Saint Sacrement quitte la Crypte dans l’ordre suivant : la bannière de la Vierge, la croix et ses 4 bannières, l’Évangile porté par un diacre ou un prêtre entouré de la bannière de chacun des 4 évangélistes, les servants d’autel, les séminaristes, les diacres, les prêtres, les 8 thuriféraires (porteurs d'encensoirs), le Saint Sacrement porté par un évêque ou un prêtre, cheminant sous le dais porté par 4 hommes, entouré de 4 céroféraires (porteurs de cierges), suivi par les évêques et les prélats. Dès que le Saint Sacrement arrive sur l’Esplanade, le Père chapelain et le(s) prêtre(s) désignés, l’accueillent en disant : « Le Seigneur Jésus vient maintenant à notre rencontre. Si nous le pouvons, nous nous mettons à genoux ». Le chantre entonne alors le Lauda Sion, le Saint Sacrement est ensuite déposé sur l’autel installé sur le parvis du Rosaire. Le célébrant s’agenouille et encense le Saint Sacrement.

La symbolique de la bannière de la Vierge. À

travers sa venue à Lourdes, chaque pèlerin prolonge à sa manière l’expérience de Bernadette : il est conduit par Marie jusqu’à Jésus. C’est ce que signifie la présence de la bannière de la Vierge en tête de la procession eucharistique.

La symbolique de la croix. Signe parfait de l’amour La joie de la mission - 40 -


Pourquoi de la lumière autour du Saint Sacrement ?

La lumière des cierges qui entourent le Saint Sacrement symbolise la lumière qu’apporte le Christ, lui qui est « la lumière du monde » (Jn 8, 12). C’est, en effet, la lumière du Christ que diffusent la procession eucharistique, l’adoration et la bénédiction du Saint Sacrement.

Pourquoi le dais au-dessus du Saint Sacrement ?

La présence du dais souligne la dignité du Christ Jésus réellement présent dans l’Eucharistie.

Pourquoi le chant du Lauda Sion ? Écrite par saint

Thomas d’Aquin, cette prière manifeste avec force et douceur la foi de l’Église en la présence réelle du Fils de Dieu mort et ressuscité dans le sacrement de l’Eucharistie. Lauda, Sion, Salvatorem Loue, Sion, ton Sauveur, lauda ducem et pastorem,in hymnis et canticis, loue ton chef et ton pasteur par des hymnes et des chants.

- 41 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet

croix est entourée de 4 bannières représentant les symboles de la Passion de Jésus : 1. la couronne d’épines. 2. le voile de Véronique. 3. les clous. 4. la lance. Sur chaque bannière, l’un des 4 symboles de la Passion se détache sur fond de palmier. Dans l’Ancien Testament, en effet, le palmier représente l’arbre de vie. Le palmier annonce donc la croix, qui est, par la Passion du Christ, l’arbre de Vie véritable.

mardi 14 juillet

La symbolique des bannières de la croix. La

moments forts & prières

de Dieu pour l’humanité et de l’amour du Fils fait homme pour son Père, la croix est le lieu où tout être humain est appelé à être en communion d’amour avec le Père et le Fils dans l’Esprit Saint. Toute liturgie chrétienne exprime en le célébrant le mystère de la croix. C’est pourquoi la croix ouvre la procession eucharistique.


Le sens de l’agenouillement. Les chrétiens, se mettent à genoux pour prier, marquer leur respect, signifier leur adoration.

Pourquoi de l’encens devant le Saint Sacrement ?

L’Église offre l’encens pour signifier son adoration et sa prière . Lors de la procession les porteurs d’encens signifient l’adoration de Celui qui est réellement présent dans l’Eucharistie.

2 - Le début de la célébration Dès la fin du chant, le célébrant fait le signe de croix, dit un mot d’accueil qu’il conclut par une invitation à écouter la Parole de Dieu. Après le chant de l’Alléluia, l’Évangile est proclamé.

Sens du signe de la croix. Toute célébration

chrétienne commence et se termine par le signe de la croix. En effet, une célébration chrétienne est, sous une forme ou sous une autre, une célébration du mystère de la croix.

Sens de l’Alléluia. En hébreu, Alléluia signifie : « Louez le Seigneur ». Acclamation festive, le chant de l’Alléluia est non seulement un moment de préparation, mais aussi un acte par lequel les chrétiens expriment leur pleine adhésion de cœur à ce qui se célèbre et donc à la Parole qui va être proclamée.

Sens de la proclamation de l’Évangile. Dieu réunit son Peuple pour qu’il écoute sa Parole.

3 - La procession eucharistique La procession se met en marche dans l'ordre suivant: en tête, la croix, les bannières liturgiques et les autres bannières suivie de la succession des pèlerins des différents groupes ou diocèses conclue par le Saint Sacrement, précédé par l’Évangile et ses bannières, les servants d’autels, les séminaristes, les diacres, les La joie de la mission

- 42 -


samedi 11 juillet

prêtres, les thuriféraires, entouré de la lumière, suivi par les évêques, les prélats et les médecins. La procession est rythmée par des chants processionnels et eucharistiques et des acclamations qui prolongent la proclamation de la Parole.

lundi 13 juillet

4 - L'adoration du Saint Sacrement

Placée sous le signe de la croix et fondée sur la Parole de Dieu, toute célébration chrétienne accorde une large place au chant. En effet, si la Parole est proclamée pour être accueillie, elle est en même temps proclamée pour être méditée et ouvrir à une réponse. Cette méditation et cette réponse sont aidées par les paroles que l’Église met sur les lèvres des fidèles, notamment à travers le chant. Si cette première réponse n’est qu’un balbutiement, le chant engage le chrétien car il mobilise tout son être et se fait expression privilégiée de son âme. Dès que le célébrant a déposé l’ostensoir sur l’autel, les Pères chapelains invitent à s'agenouiller. Après un temps d’adoration silencieuse, la chorale chante l’Ave Verum. Ave Verum Corpus natum de Maria Virgine Salut Vrai corps né de la Vierge Marie O Iesu, Iesu, fili Mariæ. Ô Jésus, Jésus fils de Marie

- 43 - La joie de la mission

mardi 14 juillet

Pourquoi des chants lors de la procession ?

moments forts & prières

les enfants, le président de l’hospitalité, le directeur du pèlerinage s’il n’est pas prêtre et les autres responsables du pèlerinage, les pèlerins sur brancard (par 3), les pèlerins sur fauteuil (par 3), les pèlerins sur voiture (par 3), les hospitalières n’ayant pas de service (par 6), les hospitaliers n’ayant pas de service (par 6) et enfin les autres pèlerins marchant (par 6).

dimanche 12 juillet

Ordre de procession des pèlerinages : sa bannière,


À la suite du chant méditatif, les Pères chapelains lisent une prière d’intercession, à laquelle les pèlerins s’associent par le chant du Te rogamus audi nos, c’està-dire : « Nous te prions, écoute-nous ».

Pourquoi une prière d’intercession devant le Saint Sacrement ? Quand le Seigneur rassemble, on

ne le voit pas. Lorsqu’au début de la célébration le Seigneur rejoint les pèlerins, les pèlerins ne font que l’apercevoir. Avec l’invitation à partir en procession, la relation se prive de la visibilité du Saint Sacrement. Mais avec le temps d’adoration du Saint Sacrement, le Seigneur se donne à voir, à contempler, à adorer. Pour ce qui est de la réponse que l’Église manifeste à son Seigneur, la prière est d’abord louange, action de grâce, ce qui correspond au temps de la procession. Puis la prière se fait intercession, c’est-à-dire demande pour l’Église et pour le monde, pour les autres et pour soi-même, ce qui correspond à la fin du temps d’adoration.

Sens de l’adoration eucharistique. Le Seigneur

a d’abord convoqué son Peuple et les pèlerins ont répondu. Le Seigneur s’est ensuite rendu présent au milieu de son Peuple et les pèlerins l’ont accueilli. Enfin les pèlerins ont fait route avec leur Seigneur. Ces trois étapes successives préparent au cœur à cœur que propose le moment d’adoration eucharistique. Au cours de l’adoration eucharistique, le Seigneur Jésus pose son regard d’amour sur chacun de ses frères, chacune de ses sœurs, sans juger aucun d’entre eux. À partir de l’accueil de ce regard, chacun peut balbutier une réponse qui, aussi imparfaite soitelle, est déjà sur le même registre : celui de l’amour. Cette relation si intime et si personnelle que chacun expérimente alors est une relation vécue en Église, avec un grand nombre de frères et de sœurs de Jésus. Par Jésus Christ, dans l’Église, chacun entre aussi dans une relation nouvelle avec les autres. La joie de la mission

- 44 -


Pour donner la bénédiction du Saint Sacrement, le célébrant revêt le voile huméral. En le revêtant pour prendre en main l’ostensoir, il manifeste le grand respect dont l’Église entoure le Saint Sacrement. Sans précipitation aucune, le célébrant donne alors la bénédiction du Saint Sacrement, en traçant lentement le signe de la croix avec l’ostensoir dans la direction des personnes qui lui font face. Alors ceux qui l’entourent, comme ceux et celles qui lui font face, se signent en traçant sur eux un beau signe de la croix. Pendant la bénédiction du Saint Sacrement, les Pères chapelains prononcent une troisième série d’invocations. Il ne s’agit plus d’acclamations, comme pendant la procession, ni d’intercessions,comme pendant l’adoration, mais bien de supplications auxquelles chacun s’associe par le chant du Kyrie eleison. Aussitôt après la bénédiction du Saint Sacrement, le célébrant dépose sur l’autel l’ostensoir contenant le Saint Sacrement. Un chant final accompagne ce geste.

Pourquoi le chant du Tantum Ergo ? Composé au

XIIIe siècle par saint Thomas d’Aquin, le Tantum Ergo est centré sur la contemplation du Corps et du Sang du Christ, sous les espèces du pain et du vin.

- 45 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet

Seigneur Jésus-Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta Passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour le mystère de ton Corps et de ton Sang, quenouspuissionsrecueillirsanscesselefruitdetaRédemption. Toi qui règnes Avec le Père et le Saint Esprit, Maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

mardi 14 juillet

Pendant qu’est entonné le Tantum ergo (p.60), le célébrant impose et bénit l’encens, puis il encense le Saint Sacrement puis il prononce l'oraison suivante :

moments forts & prières

5 - La bénédiction du Saint Sacrement


Pourquoi une oraison ? Dans la liturgie de l’Église,

une oraison est une parole adressée à Dieu par le célébrant qui récapitule dans la formule prévue les demandes de tous.

Pourquoi une prière de supplication pendant la bénédiction du Saint Sacrement ? Dans l’Évangile,

l’attitude des foules et des personnes à l’égard de Jésus, connaît divers aspects. Jésus est acclamé, prié, supplié. Il y a un changement de niveau, d’intensité. Ainsi en est-il dans toute relation avec le Christ et donc lors de la Procession, adoration, bénédiction du Saint Sacrement. C’est au terme de l’adoration, lorsque Jésus s’approche exprimant ainsi sa miséricorde, que les pèlerins de Lourdes peuvent crier vers lui, le supplier d’une seule voix.

Le sens de la bénédiction du Saint Sacrement. Pour

être bien vécue, la bénédiction du Saint Sacrement doit être précédée de la célébration dont elle est à la fois l’aboutissement et le point d’un nouveau départ. Ainsi la procession, puis l’adoration permettent de mieux comprendre le sens de la bénédiction du Saint Sacrement. 1. Le Seigneur convoque son Peuple. Le Peuple répond en se laissant rassembler sur l’Esplanade 2. Le Seigneur se rend présent à son Peuple. Le Peuple répond en accueillant le Seigneur et en écoutant sa Parole 3. Le Seigneur invite son Peuple à marcher avec lui. Le Peuple répond en se mettant en marche devant le Seigneur 4. Le Seigneur pose son regard d’amour sur chacun. Chacun se laisse regarder et en réponse balbutie quelque chose en entrant pour cela sur le registre de l'amour 5. Le Seigneur s’approche, bénit, donne le signe de la croix. Chacun peut alors ouvrir son cœur pour : accueillir le Seigneur, se laisser toucher par La joie de la mission

- 46 -


L’hospitalier qui présente le Saint Sacrement représente tous les hospitaliers et hospitalières qui, à Lourdes, sont au service de l’accompagnement et de l’accueil des pèlerins malades ou handicapés. Par son geste, l’hospitalier présente au Seigneur ses frères et sœurs souffrants, dont il a contribué à rendre possible la venue en ce lieu pour y vivre cette rencontre.

samedi 11 juillet

Le sens de la présentation du Saint Sacrement.

dimanche 12 juillet

le Seigneur, tracer sur soi le signe de la croix pour signifier sa participation au mystère de l’Amour de Dieu manifesté dans la croix du Christ Jésus.

suivent toujours le cortège de la bénédiction du Saint Sacrement. Ils rappellent ainsi que, avant d’être « envoyés », les Apôtres, dont ils sont les successeurs, sont « appelés » pour être avec Jésus.

lundi 13 juillet

Le sens de la présence des évêques lors de la bénédiction du Saint Sacrement. Les évêques

- 47 - La joie de la mission

moments forts & prières

Médicales est l’institution la plus ancienne de Lourdes, plus ancienne encore que les hospitalités. En effet, puisque dès le commencement du pèlerinage des pèlerins ont été guéris physiquement, il a fallu que des médecins puissent le constater. Or, comme près de la moitié des guérisons de Lourdes sont en lien avec l’Eucharistie – et tout particulièrement avec la Procession eucharistique, l’adoration et la bénédiction du Saint Sacrement –, très tôt des médecins ont marché derrière le Saint Sacrement pour constater.

mardi 14 juillet

Le sens de la présence des médecins derrière le Saint Sacrement. Le Bureau des Constatations


La Procession mariale aux f lambeaux À 21h00, la croix, la statue de Notre-Dame de Lourdes, les pèlerins sur brancard, fauteuil, voiture rassemblés par pèlerinage, d’une part, puis, d’autre part, les pèlerins marchant de ces mêmes pèlerinages et des différents groupes, partent du grand pont. Le Père chapelain qui anime la procession fait le signe de la croix en chantant : In nómine Pátris et Filíi et Spíritus Sáncti.(Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.) et tous se signent en répondant : « Amen ! ». Aussitôt après avoir fait le signe de la croix, il entonne le Credo (p. 54), que tous chantent ensuite en alternance avec le chantre et la chorale. Puis il annonce le premier mystère. Cette annonce comporte trois parties : l’annonce elle-même (Premier mystère joyeux : L’Annonciation), un texte biblique ou un commentaire se rapportant au mystère annoncé (L’ange dit à Marie : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre». Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole.» et une intention de prière (Prions pour toutes les intentions qui nous sont confiées, les intentions que nous portons en notre cœur.) Le mystère est ensuite annoncé dans d'autres langues. Chaque dizaine au cours de laquelle est médité un mystère, commence par la prière du Notre Père (p. 59) entonné par le Père chapelain qui anime. Elle est conclue par la doxologie (p. 56), littéralement une « parole de gloire », chantée en latin. Pendant la méditation des quatre premiers mystères du Rosaire la procession rejoint l’Esplanade des processions et contourne le calvaire des Bretons. Arrivée à la Vierge Couronnée, la croix emprunte l’allée La joie de la mission

- 48 -


La célébration se termine par le chant de litanies, la bénédiction donnée par le célébrant, le chant du Salve Regina (p. 59) et l’invitation à partager un geste de paix, un geste d’amitié. Ainsi, après avoir été tous ensemble tournés vers Notre-Dame de Lourdes et à travers elle vers son Fils Jésus Christ, les pèlerins se tournent les uns vers les autres. En se terminant, la procession mariale aux flambeaux devient ainsi pour beaucoup le début d’une relation nouvelle.

La méditation du Rosaire (pp. 5 à 7) Pourquoi commencer la prière par le Credo ? Le

Credo inaugure la prière du chapelet. En effet, ce n’est pas à Marie que s’adresse cette prière, mais à Dieu, Père, Fils et Saint Esprit. Prier le chapelet, c’est prier AVEC Marie, en demandant à Marie de « prier pour nous pauvres pécheurs » et d’intercéder pour

- 49 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet mardi 14 juillet

Au début de la cinquième dizaine de prière du chapelet, les Pères chapelains disent en plusieurs langues : « La Vierge marchait en tête de notre procession. Maintenant, elle vient à nous, puisque Jésus nous l’a donnée pour Mère ». La statue de Notre-Dame de Lourdes emprunte alors la rampe et traverse l’allée centrale de l’Esplanade au chant du Magnificat, pour s’arrêter sur le parvis du Rosaire face à l’assemblée.

moments forts & prières

centrale de l’Esplanade, la statue de Notre-Dame de Lourdes s’engage sur la rampe et s’immobilise sur le parvis supérieur, au-dessus du parvis du Rosaire. Les pèlerins sur brancard, fauteuil, voiture s’arrêtent un instant devant la Vierge Couronnée, se disposent en lignes et se dirigent ensuite, ligne par ligne, vers la basilique Notre-Dame du Rosaire. Dès qu’ils arrivent à la hauteur de la Vierge Couronnée, les pèlerins marchant commencent les « M » et parcourent ainsi toute l’Esplanade du Rosaire avant de s’arrêter face au parvis du Rosaire, derrière les derniers pèlerins sur voiture.


nous. Prier le chapelet après le Credo inscrit la prière du chapelet dans la dévotion populaire de l’Église. C’est pourquoi, comme partout ailleurs, les pèlerins de Lourdes commencent par affirmer leur foi en confessant la foi de l’Église en Dieu Créateur, en son Fils Jésus Christ le Sauveur, en l’Esprit Saint qui fait toute chose nouvelle.

Prier le chapelet, c’est unir dans la prière et par la

prière, un moment de la vie de Jésus et une intention de prière concernant l’Église, le monde, nos proches ou nous-mêmes. C’est pourquoi, après l’énoncé du mystère qui va être médité, une parole biblique et (ou) son commentaire permettent à chacun de visualiser en son cœur l’épisode à contempler. L’intention de prière qui accompagne la méditation de chaque mystère fait partie de la pratique du Rosaire qui justement consiste à unir le mystère contemplé et l’intention pour laquelle on prie. Ainsi on fait en quelque sorte entrer notre intention dans le mystère et le mystère dans notre intention. Et tout cela se passe dans le coeur de chacun, à travers la participation active de tout son être, corps, cœur, âme, esprit.

Pourquoi prier le Notre Père ? Après la profession

de foi qui inaugure la méditation du Rosaire, la prière du Notre Père introduit chaque dizaine au cours de laquelle est médité un mystère. En effet, toute prière chrétienne s’adresse au Père, par le Fils, dans l’Esprit Saint. Et si la prière du chapelet est bien centrée sur le Fils, c’est parce que le Fils nous est envoyé par le Père pour que nous puissions revenir au Père. Prier le chapelet, méditer le Rosaire, c’est bien se situer, avec Marie, par rapport à Dieu, « le Père de Jésus et notre Père ».

Le Je vous salue, Marie. Formée de la salutation

de l’Ange à Marie à l’heure de l’Annonciation et des paroles d’Élisabeth à Marie au jour de la Visitation, la La joie de la mission

- 50 -


Le Chant de l’Ave Maria de Lourdes. Dû initialement à un prêtre vendéen, M. l’abbé Jean Gagnet, et reprenant une ancienne mélodie populaire, l’Ave Maria de Lourdes a été chanté pour la première fois le 27 mai 1873. Réactualisé en 1968 par M. le Chanoine Maurice Le Bas, son texte, qui comprend 60 couplets, raconte l’histoire des apparitions, de leur reconnaissance par l’Église, du pèlerinage de Lourdes. Le contenu exprime et diffuse en un simple chant toute la spiritualité de Lourdes.

Le cierge des pèlerins. La procession mariale étant en même temps une procession aux flambeaux, presque tous les pèlerins qui y participent, viennent avec un cierge muni d’une collerette blanche ou jaune. Cette collerette en papier, qui a la forme d’une pyramide tronquée

- 51 - La joie de la mission

samedi 11 juillet dimanche 12 juillet lundi 13 juillet

relation, la prière connaît toujours une progression. Ainsi, commencée par l’invocation « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit », elle se poursuit par la prière du Seigneur directement adressée au Père, et devient contemplation du Fils, reçu du Père. La prière est toujours vécue dans l’Esprit Saint. C’est pourquoi, au terme de chaque dizaine, si l’on peut dire la doxologie c’est parce qu’on est déjà quelque peu entré dans l’expérience à laquelle nous sommes promis : être inclus dans l’éternel échange d’Amour du Père et du Fils dans la communion de leur Esprit.

mardi 14 juillet

Pourquoi la doxologie ? Parce qu’elle est une

moments forts & prières

récitation de dix Je vous salue, Marie rythme lentement la prière du chapelet, la méditation du Rosaire. En effet, nul mieux que Marie peut aider chacun de ses enfants à se tourner vers Jésus, à regarder Jésus, à contempler Jésus, à se laisser rejoindre par Jésus, à aimer Jésus, et cela à travers un moment précis de son expérience en notre humanité.


et inversée, entoure, et donc protège, la flamme du cierge. Sur une face de la collerette est imprimé le texte du Credo. Sur les 3 autres faces sont imprimés 2 couplets de l’Ave Maria de Lourdes en 6 langues différentes, ainsi que quelques paroles de la Vierge Marie à Bernadette. La flamme du cierge éclaire le texte imprimé sur la collerette et le rayonnement du cierge contribue à faire rayonner l’amour de Dieu pour toute l’humanité confessé dans le Credo et illustré à travers l’expérience de Bernadette.

Pourquoi l’élévation du cierge ? La procession

aux flambeaux est d’abord une procession mariale, c’est-à-dire une procession en l’honneur de la Vierge Marie. C’est pourquoi très tôt les pèlerins de Lourdes ont pris l’habitude d’élever leurs cierges pour honorer la sainte Vierge. Le geste est donc accompli essentiellement lors du refrain de l’Ave Maria ou des chants du Magnificat et du Salve Regina.

Quel est le sens de la bénédiction ? La bénédiction donnée à la fin d’une célébration, d’un temps de prière, d’un temps pour Dieu et avec Dieu, exprime et procure la protection de Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Le signe de la croix, tracé par l’évêque ou par le prêtre, dans la direction de l’assemblée des pèlerins, comme le signe de la croix que chaque pèlerin trace sur soi, manifeste que tout don de Dieu vient toujours de la croix du Christ Jésus.

Sens du chant du Salve Regina. Ultime chant de la procession mariale aux flambeaux, le Salve Regina est une prière ancienne dédiée à la Vierge Marie. À la fin de nombreuses célébrations, l’Église aime à honorer la Vierge Marie, précisément par le chant du Salve Regina. Pendant le temps pascal où le Salve Regina laisse la place au chant du Regina cæli.

La joie de la mission

- 52 -


- 53 - La joie de la mission

moments forts & prières

mardi 14 juillet

lundi 13 juillet

dimanche 12 juillet

samedi 11 juillet


Credo, Je crois en Dieu Credo in unum Deum Je crois en un seul Dieu

Patrem omnipoténtem, factórem cæli et terræ, Le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre,

visibílium ómnium et invisibílium. de l’univers visible et invisible.

Et in unum Dóminum Iesum Christum, Je crois en un seul Seigneur Jésus Christ,

Fílium Dei unigénitum, le Fils unique de Dieu,

et ex Patre natum ante ómnia sæcula. né du Père avant tous les siècles.

Deum de Deo, lumen de lúmine, Deum verum de Deo vero,

Il est Dieu né de Dieu, lumière née de la lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu.

génitum, non factum, consubstantiálem Patri : Engendré, non pas créé, de même nature que le Père :

per quem ómnia facta sunt. et par lui, tout a été fait.

Qui propter nos hómines Pour nous les hommes

et propter nostram salútem et pour notre salut,

descendit de cælis. il descendit du ciel.

Et incarnátus est de Spíritu Sancto ex María Vírgine, Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie

et homo factus est. et s’est fait homme. La joie de la mission

- 54 -


Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,

passus et sepúltus est,

il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

samedi 11 juillet

Crucifíxus étiam pro nobis sub Póntio Piláto ;

et resurréxit tértia die, secúndum Scriptúras, et ascéndit in cælum, sedet ad déxteram Patris. et il monta au ciel. Il est assis à la droite du Père.

Et íterum ventúrus est cum glória, iudicáre vivos et mórtuos,

dimanche 12 juillet

Il ressuscita le troisième jour,conformément aux Ecritures

cuius regni non erit finis.

et son règne n’aura pas de fin.

Et in Spíritum Sanctum, Dóminum et vivificántem : Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur etqui donne la vie.

lundi 13 juillet

Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts,

qui ex Patre Filióque procédit.

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire.

qui locútus est per prophétas. Il a parlé par les prophètes.

Et unam, sanctam, cathólicam et apostólicam Ecclésiam. Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Confíteor unum baptísma in remissiónem peccatórum. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

Et expécto resurrectiónem mortuórum, J’attends la résurrection des morts

et vitam ventúri sæculi. Amen. et la vie du monde à venir. Amen.

- 55 - La joie de la mission

moments forts & prières

Qui cum Patre et Fílio simul adorátur et conglorificátur :

mardi 14 juillet

Il procède du Père et du Fils.


Doxologie Glória Pátri, et Fílio, et Spirítui Sancto, Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit,

Sicut érat in principio, et nunc et semper, comme il était au commencement,

et in saécula sæculórum.

maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen. Ainsi soit-il.

Gloria, Gloire à Dieu Glória in excélsis Deo,

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,

et in terra pax homínibus bonae voluntátis. et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Laudámus te, benedícimus te, adoramus te. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons.

Glorificámus te, gratias agimus tibi propter magnam glóriam tuam. Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

Dómine Deus, Rex cæléstis, Deus Pater omnípotens. Seigneur Dieu, roi du ciel, Dieu le Père tout puissant.

Dómine Fili Unigénite, Iesu Christe ; Seigneur fils unique, Jésus-Christ ;

Dómine Deus, Agnus Dei, Fílius Patris ;

Seigneur Dieu, agneau de Dieu, le fils du Père ;

qui tollis peccáta mundi, miserére nobis,

Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

qui tollis peccáta mundi, sucipe deprecationem nostram, Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière, La joie de la mission

- 56 -


Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

samedi 11 juillet

Qui sedes ad déxteram Patris, miserére nobis. Car Toi seul es saint, Toi seul es le Seigneur,

tu solus Altíssimus, Iesu Christe, cum Sancto Spíritu, toi seul es le Très-Haut Jésus-Christ, avec le Saint-Esprit,

dimanche 12 juillet

Quóniam tu solus Sanctus, tu solus Dóminus,

in glória Dei Patris. Amen.

Ave Maria, Je vous salue Marie Ave Maria,

lundi 13 juillet

Dans la gloire de Dieu le Père. Ainsi soit-il.

gratia plena

pleine de grâce,

Dominus tecum :

le Seigneur est avec vous.

benedicta tu in mulieribus,

mardi 14 juillet

Je vous salue, Marie,

et benedictus fructus ventris tui, Iesu. et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sancta Maria, mater Dei, Sainte Marie, mère de Dieu,

ora pro nobis peccatoribus,

priez pour nous pauvres pécheurs,

nunc et in hora mortis nostrae.

maintenant et à l’heure de notre mort. Amen. Ainsi soit-il.

- 57 - La joie de la mission

moments forts & prières

Vous êtes bénie entre toutes les femmes


Magnificat Magnificat anima mea Dominum, Mon âme exalte le Seigneur,

et exsultavit spiritus meus in Deo salutari meo. exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Quia respexit humilitatem ancillae suae. Il s’est penché sur son humble servante ;

Ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes. désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Quia fecit mihi magna qui potens est. Le Puissant fit pour moi des merveilles ;

Et sanctum nomen eius. Saint est son nom !

Et misericordia eius a progenie in progenies timentibus eum Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Fecit potentiam in brachio suo. Déployant la force de son bras,

Dispersit superbos mente cordis sui. il disperse les superbes.

Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Esurientes implevit bonis, et divites dimisit inanes. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Suscepit Israël puerum suum, recordatus misericordiae suae. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

Sicut locutus est ad patres nostros, La joie de la mission

- 58 -


Pater Noster, Notre Père Pater noster, qui es in cælis : Notre Père qui es aux cieux,

Sanctificétur nomen tuum ; que ton nom soit sanctifié,

Advéniat regnum tuum ;

samedi 11 juillet

de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

dimanche 12 juillet

Abraham et semini eius in saecula.

Fiat volúntas tua, sicut in cælo, et in terra. que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie ; Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

lundi 13 juillet

que ton règne vienne,

Et dimítte nobis débita nostra,

Sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris ; comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nos indúcas in tentatiónem ;

mardi 14 juillet

Pardonne-nous nos offenses

Sed líbera nos a malo. Mais délivre-nous du mal.

Salve Regina Salve, Regina, mater misericordiæ. Salut, Reine, Mère de Miséricorde,

Vita, dulcedo et spes nostra, salve. Vie, douceur, et notre espérance, salut.

Ad te clamamus, exsules filii Evæ.

Vers toi nous élevons nos cris, pauvres enfants d’Ève exilés. - 59 - La joie de la mission

moments forts & prières

Et ne nous soumets pas à la tentation,


Ad te suspiramus, gementes et flentes

Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant

in hac lacrimarum valle.

dans cette vallée de larmes.

Eia ergo, advocata nostra,

Tourne donc, ô notre Avocate,

illos tuos misericordes oculos ad nos converte. tes yeux miséricordieux vers nous.

Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, Et, Jésus, le fruit de tes entrailles,

nobis post hoc exilium ostende. montre-le nous après cet exil.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria ! Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie.

Tantum Ergo Tantum Ergo Sacramentum Un si auguste sacrement,

Veneremur cernui :

Adorons-le, prosternés ;

Et antiquum documentum Que les vieilles cérémonies

Novo cedat ritui :

Fassent place au nouveau rite ;

Præstet fides supplementum Que la foi de nos coeurs supplée

Sensuum defectui.

Aux faiblesses de nos sens.

Genitori, Genitoque

Au Père et à son Fils unique,

Laus et Jubilatio,

Louange et vibrant triomphe !

Salus, honor, virtus quoque

Gloire, honneur et toute-puissance ! La joie de la mission - 60 -


Bénissons-les à jamais !

Procedenti ab utroque

À l’Esprit procédant des deux,

samedi 11 juillet

Sit et benedictio :

Compar sit laudatio. Amen. Ainsi soit-il.

Veni Creator Veni, creator, Spiritus,

dimanche 12 juillet

Égale adoration.

Mentes tuorum visita,

Viens éclairer l'âme de tes fils ;

Imple superna gratia

Emplis nos coeurs de grâce et de lumière,

Quae tu creasti pectora.

lundi 13 juillet

Viens, Esprit Créateur nous visiter

Qui diceris Paraclitus,

Toi le Don, l'envoyé du Dieu Très Haut,

Altissimi donum Dei.

Tu t'es fait pour nous le Défenseur ;

Fons vivus, ignis, caritas

mardi 14 juillet

Toi qui créas toute chose avec amour.

Et spiritalis unctio.

Force et douceur de la grâce du Seigneur

Tu septiformis munere,

Donne-nous les sept dons de ton amour,

Digitus paternae dexterae.

Toi le doigt qui oeuvres au Nom du Père ;

Tu rite promissum Patris,

Toi dont il nous promit le règne et la venue,

Sermone ditans guttura.

Toi qui inspires nos langues pour chanter

Accende lumen sensibus - 61 - La joie de la mission

moments forts & prières

Tu es l'Amour le Feu la source vive,


Mets en nous ta clarté, embrase-nous,

Infunde amorem cordibus,

En nos coeurs, répands l'amour du Père ;

Infirma nostri corporis

Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,

Virtute firmans perpeti.

Et donne-nous ta vigueur éternelle.

Hostem repellas longius

Chasse au loin l'ennemi qui nous menace,

Pacemque dones protinus ;

Hâte-toi de nous donner la paix ;

Ductore sic te praevio

Afin que nous marchions sous ta conduite,

Vitemus omne noxium.

Et que nos vies soient lavées de tout péché.

Per te sciamus da Patrem,

Fais-nous voir le visage du Très-Haut,

Noscamus atque Filium ; Et révèle-nous celui du Fils ;

Teque utriusque Spiritum

Et toi l'Esprit commun qui les rassemble,

Credamus omni tempore.

Viens en nos coeurs, qu'à jamais nous croyions en toi.

Deo Patri sit gloria,

Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,

Et Filio, qui a mortuis

Gloire au Fils qui monte des Enfers ;

Surrexit, ac Paraclito

Gloire à l'Esprit de Force et de Sagesse,

In saeculorum saecula. Amen

Dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il. La joie de la mission

- 62 -


samedi 11 juillet

Seigneur accorde nous ton pardon, nous avons péché contre Toi montre nous ta miséricorde et nous serons sauvés. Seigneur prends pitié, Seigneur prends pitié, O Christ prends pitié, O Christ prends pitié, Seigneur prends pitié, Seigneur prends pitié.

dimanche 12 juillet

Ordinaires des célébrations Kyrie - Messe des Espélugues

- 63 - La joie de la mission

mardi 14 juillet moments forts & prières

Gloria gloria in excelsis Deo Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce, pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. Gloria gloria in excelsis Deo Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père. Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ; Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Gloria gloria in excelsis Deo Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ, avec le Saint-Esprit Dans la gloire de Dieu le Père. Amen Gloria gloria in excelsis Deo

lundi 13 juillet

Gloria - Messe des Espélugues


Alléluia - Messe des Espélugues Sanctus - Messe des Espélugues Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur, Dieu de l’univers ! Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire : Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur, Dieu de l’univers ! Hosanna au plus haut des cieux Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux

Anamnèse - Messe des Espélugues Nous proclamons ta mort, Seigneur ressuscité, Et nous attendons que tu viennes.

Agnus - Messe des Espélugues Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, Prends pitié de nous, Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, Prends pitié de nous, Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, Donne-nous la paix.

La joie de la mission

- 64 -


2. Voyez ! les affamés de Dieu : Ils font régner toute justice ! Voyez ! les amoureux de Dieu : Ils sont amis de tous les hommes ! Voyez ! ceux qui ont foi en Dieu : Ils font que dansent les montagnes ! - 65 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

1. Voyez ! les pauvres sont heureux : Ils sont premiers dans le Royaume ! Voyez ! les artisans de Paix : Ils démolissent leurs frontières ! Voyez ! les hommes au coeur pur : Ils trouvent Dieu en toute chose !

moments forts - prières

Au coeur de ce monde, le souffle de l´esprit Fait retentir le cri de la bonne nouvelle ! Au coeur de ce monde, le souffle de l´esprit Met à l´oeuvre aujourd´hui des énergies nouvelles.

Chants

Au coeur de ce monde

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Alléluia psaume 117 1 - Proclamez que le Seigneur est bon, Eternel est son amour. Que le dise la maison d’Israël, Eternel est son amour. Alléluia, Alléluia, Alléluia (bis) 2 - Dans l’angoisse, j’ai crié vers lui, Le Seigneur m’a exaucé. Le Seigneur est là pour m’abriter. J’ai broyé mes ennemis. 3 - Le Seigneur est ma force et mon chant, Le Seigneur est mon salut. Je vivrai. Non, je ne mourrai pas : Je dirai l’œuvre de Dieu. 4 - Ouvrez-moi les portes de justice : J’entrerai, je rendrai grâce. C’est ici la porte du Seigneur : Tous les justes y passeront. 5 - Oui, c’est Toi ! Je te rends grâce, ô Dieu. Je te loue, Seigneur mon Dieu. Proclamez que le Seigneur est bon : Eternel est son amour.

Changez vos coeurs Changez vos coeurs, croyez à la Bonne Nouvelle Changez de vie, croyez que Dieu vous aime !

La joie de la mission

- 66 -


Chante Alléluia Chante alléluia au Seigneur, Chante alléluia au Seigneur. Chante alléluia, chante alléluia. Chante alléluia au Seigneur !

Chantez, priez, célébrez Chantez, priez, célébrez le Seigneur, Dieu nous accueille, peuple du monde. Chantez, priez, célébrez son nom, Dieu nous accueille dans sa maison. 1. Il a fait le ciel et la terre, Éternel est son amour. Façonné l’homme à son image, Éternel est son amour. - 67 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

6. Qui croit en moi a la vie éternelle, Croyez en mes paroles, et vous vivrez !

lundi 21 juillet

3. Je ne viens pas pour juger les personnes : je viens pour leur donner la vie de Dieu.

moments forts - prières

2. Je ne viens pas pour les bien-portants ni pour les justes : je viens pour les malades, les pécheurs.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

1. Je ne viens pas pour condamner le monde : Je viens pour que le monde soit sauvé.


3. Il combla Marie de sa grâce, Éternel est son amour. Il se fit chair parmi les hommes, Éternel est son amour. 4. Dans l’Esprit Saint il nous baptise, Éternel est son amour. Son amour forge notre Église, Éternel est son amour. 5. Acclamez Dieu ouvrez le livre, Éternel est son amour. Dieu nous crée et Dieu nous délivre, Éternel est son amour.

Christ aujourd’hui nous appelle Christ aujourd’hui nous appelle, Christ aujourd’hui nous envoie ! Vive le Seigneur qui nous aime, Dieu nous donne sa joie. (bis) 1. Ses chemins vous conduisent vers la vie. Partez loin, l’aventure est infinie ! Vous serez ses témoins, Vous qu’il nomme ses amis ! 2. Ses chemins sont amour et vérité. Le bon grain, Dieu lui-même l’a semé. Vous serez ses témoins, La parole va germer. La joie de la mission

- 68 -


1. Offrir le pain de sa Parole Aux gens qui ont faim de bonheur. Être pour eux des signes du Royaume Au milieu de notre monde. 2. Offrir le pain de sa présence Aux gens qui ont faim d’être aimés. Être pour eux des signes d’espérance Au milieu de notre monde. 3. Offrir le pain de sa promesse Aux gens qui ont faim d’avenir. Être pour eux des signes de tendresse Au milieu de notre monde. - 69 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

Comme lui, savoir dresser la table, Comme lui, nouer le tablier, Se lever chaque Jour Et servir par amour Comme lui

lundi 21 juillet

Comme Lui

moments forts - prières

8. Ses chemins sont ouverts sur l’avenir ; par vos mains le bonheur pourra fleurir. Vous serez ses témoins, Dans un monde à rebâtir.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

7. Ses chemins vous apprennent à partager. Le vrai pain chaque jour vous est donné. Vous serez ses témoins, Dieu prépare son Banquet.


Couronnée d’étoiles Nous te saluons, Ô Toi Notre Dame, Marie vierge sainte que drape le soleil. Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas, En Toi nous est donnée, l’aurore du salut. 1. Marie, Ève nouvelle et joie de ton Seigneur, Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur. Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin

Guide-nous en chemin, Étoile du matin.

2. Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix. Soutiens notre espérance et garde notre foi. Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous L’eau et le sang versés qui sauvent du péché. 3. Quelle fut la joie d’Ève lorsque tu es montée, Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées, Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie De contempler en toi la promesse de vie. 4. Ô Vierge immaculée, préservée du péché, En ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux. Emportée dans la gloire, sainte Reine des cieux,

Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu.

La joie de la mission

- 70 -


4. Qu’il est bon, Seigneur, de vivre tous en frères,

De se savoir enfants d’un même Père.

Qu’il est bon Seigneur, de faire grandir ta paix,

Et de chanter que c’est toi notre sauveur !

- 71 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

2. Qu’il est bon, Seigneur, de se laisser aimer, De se laisser guérir par ton pardon. Qu’il est bon Seigneur, de vivre de ta paix, Et de chanter que c’est toi notre sauveur !

lundi 21 juillet

1. Qu’il est bon, Seigneur, de louer ton nom, De chanter ensemble tes merveilles. Qu’il est bon Seigneur, de vivre de ta joie, Et de chanter que c’est toi notre sauveur !

moments forts - prières

De tous les peuples, toutes les races, De toutes les nations, nous voici devant ta maison ! De tous les peuples, toutes les races, De toutes les nations, nous venons glorifier ton nom !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

De tous les peuples


Des millions Des millions, des millions, des millions d’hommes et de femmes Ont pris la route d’Abraham. Ils viennent de la nuit des temps Ils sont le peuple des croyants. 1. La voix des prophètes, Nous apprend ton Amour. (bis) Notre Dieu, notre Dieu. Comme Ezéchiel, ou Isaïe, (bis) Nous sommes messagers de Ton Royaume ! 3. Les saints de l’Eglise, Nous affament de Toi. (bis) Notre Dieu, notre Dieu ! Comme Thérèse, ou Augustin, (bis) Nous sommes les témoins de Ton Royaume !

Écoute en toi la source Écoute en toi la source qui te parle d’aimer, Écoute en toi la source de l’éternité, Écoute en toi la source qui te fait prier. 1. Ton coeur est comme une terre, Où le grain pourra lever, Si tu l’ouvres à la lumière, Si tu laisses l’eau couler. La joie de la mission

- 72 -


2. Écoute la voix du Seigneur, Prête l’oreille de ton coeur. Tu entendras que Dieu fait grâce, Tu entendras l’Esprit d’audace. 3. Écoute la voix du Seigneur, Prête l’oreille de ton coeur. Tu entendras crier les pauvres, Tu entendras gémir ce monde.

- 73 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

1. Écoute la voix du Seigneur, Prête l’oreille de ton coeur. Qui que tu sois ton Dieu t’appelle, Qui que tu sois, Il est ton Père.

lundi 21 juillet

Toi qui aimes la vie, O toi qui veux le bonheur, Réponds en fidele ouvrier De sa très douce volonté. Réponds en fidele ouvrier De l’Évangile et de sa paix.

moments forts - prières

Écoute la voix du Seigneur

Chants

2. On n’arrête pas l’eau vive, N’essaie pas de la freiner, En ton coeur elle ravive La tendresse et la beauté.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


4. Écoute la voix du Seigneur, Prête l’oreille de ton coeur. Tu entendras grandir l’Église, Tu entendras sa paix promise. 5. Écoute la voix du Seigneur, Prête l’oreille de ton coeur. Qui que tu sois, fais-toi violence, Qui que tu sois, rejoins ton frère.

Église aux cent mille visages Eglise aux cent mille visages, ouvre ton cœur, lève les yeux. Eglise aux cent mille partages, ouvre ton cœur au don de Dieu. 1. Approchez, Jésus Christ vous appelle, en ce jour, il partage le pain. Purifiez-vous du vieux levain, devenez une pâte nouvelle. 2. Approchez, Jésus Christ vous fait signe, son soleil transfigure le temps. Purifiez-vous des vieux sarments Le Seigneur vous attache à sa vigne

La joie de la mission

- 74 -


Esprit de Vérité 1 .Souffle imprévisible, Esprit de Dieu, Vent qui fait revivre, Esprit de Dieu, Souffle de tempête, Esprit de Dieu, Ouvre nos fenêtres, Esprit de Dieu ! 4. Voix qui nous rassemble, Esprit de Dieu, Cri d’une espérance, Esprit de Dieu, Voix qui nous réveille, Esprit de Dieu, Clame la nouvelle, Esprit de Dieu ! - 75 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

3. Par ce pain que nous mangeons Pain unique, pain rompu tu rassembles les croyants Peuple saint de baptisés appelés à l’unité.

lundi 21 juillet

2. Par ce pain que nous mangeons Pain des anges, pain du ciel tu nourris nos corps mortels tu nous ouvres le banquet qui n’aura jamais de fin.

moments forts - prières

En marchant vers toi, Seigneur, Notre cœur est plein de joie : Ta lumière nous conduit vers le Père Dans l’Esprit, au Royaume de la Vie.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

En marchant vers Toi Seigneur


5. Source de sagesse, Esprit de Dieu, Puits de la tendresse, Esprit de Dieu, Source pour ton peuple, Esprit de Dieu, Coule en nos demeures, Esprit de Dieu ! 8. Vent de Pentecôte, Esprit de Dieu, Force des apôtres, Esprit de Dieu, Vent que rien n’arrête, Esprit de Dieu, Parle en tes prophètes, Esprit de Dieu ! Tu entendras sa paix promise.

Estela de la mar Estela de la mar, en tot meishant passatge Guida lo ton mainatge, e nos que’t prometem

De’t servir, de t’aimar, tostemps, tostemps (bis) 1. Lo jorn on la sofrença En’s vienerà visitar, Apren’se dab paciencia A saber tot suportar. Vierje dolorosa E tant generosa, Au Golgotà. 4. A l’òra deu gran viatge Tentats pr’eu demon gelós Entà qu’ajim coratge Prega e pleiteja per nos. Tu, la mair deu Jutge, Tu, qui es lo refutge Deus pecadors. La joie de la mission

- 76 -


2. A l’heure du grand voyage Tentés par le démon jaloux Pour que nous ayons du courage Prie et plaide pour nous. Toi, la mère du Juge, Toi, qui es le refuge Des pécheurs. - 77 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet moments forts - prières

1. Le jour où la souffrance Viendra nous visiter, Apprend-nous avec patience A savoir tout supporter. Vierge douloureuse Et si généreuse, Au Golgotha.

Chants

Etoile de la mer, en tout mauvais passage Guide ton enfant, et nous, nous te promettons De te servir, de t’aimer, toujours, toujours (bis)

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Fais lever le soleil Fais lever le soleil Notre terre attend l’aurore Fais lever le soleil Notre vie promet d’éclore. 1. Prophète du Seigneur, lève-toi parmi tes frères ! Debout comme un veilleur, tu annonces la lumière. Ton étoile dans la nuit est témoin du jour qui luit. 2. Prophète de l’amour, tu révèles sa présence. Dieu parle sans discours, guide-nous vers son silence. Par l’Esprit du Dieu vivant, ton amour sera ferment. 3. Prophète de l’espoir, va répandre la Nouvelle. Jésus défie la mort, sa jeunesse est éternelle. Dans un monde à découvrir, sois le chant de l’avenir.

Fais paraître ton Jour Fais paraître ton Jour, et le temps de ta grâce, Fais paraître ton Jour : que l’homme soit sauvé ! La joie de la mission

- 78 -


7. Allélu, Alléluia, Alléluia, Allélu, Alléluia (ter) !

- 79 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

4. Par la croix de l’Homme-Dieu, arbre béni où s’abritent les oiseaux, Par le corps de Jésus-Christ recrucifié dans nos guerres sans pardon, Sur les peuples de la nuit et du brouillard que la haine a décimés.

moments forts - prières

2. Par la croix du Bien-Aimé, fleuve de paix où s’abreuve toute vie, Par le corps de Jésus-Christ, hurlant nos peurs dans la nuit des hôpitaux, Sur le monde que tu fis, pour qu’il soit beau, et nous parle de ton nom.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

1. Par la croix du Fils de Dieu, signe levé qui rassemble les nations, Par le corps de Jésus-Christ dans nos prisons, innocent et torturé, Sur les terres désolées, terres d’exil, sans printemps, sans amandier.


Hymne à la Charité Aimons-nous les uns les autres Car où est la charité, Dieu demeure. Aimons-nous les uns les autres, Plus on donne, plus on reçoit ! 1. L’amour prend patience, L’amour rend service. L’amour n’est pas jaloux, Il ne se vante pas. 2. L’amour prend courage, Ne fait pas le mal, Il prend soin des petits, Il ne s’irrite pas. 3. L’amour pardonne tout, Fait confiance en tout. L’amour espère tout, L’amour supporte tout. Pont : Car sans l’amour, je ne suis rien, Oh, oh, oh, Sans l’amour, je ne suis rien. Oh, oh ! (x2) L’amour jamais ne passera ! (x4)

La joie de la mission

- 80 -


3. Ton peuple a pris lumière, sa nuit ne sera plus sans fin, Lumière de Dieu au coeur de l’homme, Lumière de l’homme au coeur de Dieu. Ton peuple a pris lumière. 4. Ton peuple a pris son souffle, comme folie de trop d’amour, Le souffle de Dieu au coeur de l’homme, Le souffle de l’homme au coeur de Dieu. Ton peuple a pris son souffle. - 81 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

2. Ton peuple a pris la route, au désert ils t’ont tant cherché, La route de Dieu au coeur de l’homme, La route de l’homme au coeur de Dieu. Ton peuple a pris la route.

lundi 21 juillet

1. Ton peuple a pris naissance quand une étoile s’est levée, Naissance de Dieu au coeur de l’homme, Naissance de l’homme au coeur de Dieu. Ton peuple a pris naissance.

moments forts - prières

Pour un seul et même Dieu Ils deviennent chemin et portent la lumière. Pour un seul et même Dieu Ils deviennent chemin et partagent le pain.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

Ils deviennent chemin


Je veux chanter ton amour Je veux chanter ton amour, Seigneur, Chaque instant de ma vie. Danser pour toi en chantant ma joie Et glorifier ton nom. 1. Ton amour pour nous, est plus fort que tout Et tu veux nous donner la vie, Nous embraser par ton Esprit. Gloire à toi ! 2. Oui, tu es mon Dieu, tu es mon Seigneur, Toi seul es mon libérateur, Le rocher sur qui je m’appuie. Gloire à toi ! 3. Car tu es fidèle, tu es toujours là, Tout près de tous ceux qui te cherchent. Tu réponds à ceux qui t’appellent. Gloire à toi !

Je voudrais Je voudrais qu’en vous voyant vivre, Etonnés les gens puissent dire : Voyez comme ils s’aiment, Voyez leur bonheur. 1. Qu’il y ait dans votre langage Plein d’amour et de vérité Qu’il soit clair, simple et sans ambages ! Qu’il soit beau comme un soir d’été ! La joie de la mission

- 82 -


Jubilez criez de joie Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint ! Venez le prier dans la paix ; Témoigner de son amour Jubilez ! Criez de joie ! Pour Dieu notre Dieu. 1 - Louez le Dieu de lumière Il nous arrache aux ténèbres Devenez en sa clarté Des enfants de sa lumière. 2 - Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs Au Dieu de miséricorde Laissez-vous réconcilier Laissez-vous transfigurer. - 83 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

4. S’il est vrai qu’on reconnaît l’arbre En voyant la beauté des fruits, Je voudrais, quand ils vous regardent, Qu’ils y voient les fruits de l’Esprit.

moments forts - prières

3. Et devant tout ce que vous êtes, Ils pourront voir les traits de Dieu. En voyant tout ce que vous faites, Ils sauront qu’il est avec eux.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

2. Mais plus fort que bien des paroles, Vos regards toucheront les cœurs. Les plus simples des paraboles, C’est le chant de votre bonheur.


3 - Notre Dieu est tout amour Toute paix toute tendresse Demeurez en son amour Il vous comblera de Lui. 4 - À l’ouvrage de sa grâce Offrez toute votre vie Il pourra vous transformer Lui, le Dieu qui sanctifie. 5 - Louange au Père et au Fils Louange à l’Esprit de gloire Bienheureuse Trinité : Notre joie et notre vie !

La première en chemin 1. La première en chemin, Marie tu nous entraînes À risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu. Et voici qu’est semé en l’argile incertaine De notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu. Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 2. La première en chemin, joyeuse, tu t’élances, Prophète de Celui qui a pris corps en toi. La Parole a surgi, tu es sa résonance Et tu franchis des monts pour en porter la voix. Marche avec nous, Marie, aux chemins de l’annonce, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) La joie de la mission

- 84 -


Louez le Seigneur, louez le créateur, C´est lui qui nous bénit Et nous fait le présent de la vie ! 3. Il nous donne tout l´univers, Il nous donne la joie du salut, Il nous donne le feu de l´Esprit, -Louez la bonté du Seigneur ! 4. Louez-le pour toutes ses œuvres, Louez-le pour ce que nous sommes, - 85 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

Louez la bonté du Seigneur

moments forts - prières

4. La première en chemin, pour suivre au Golgotha Le fils de ton amour que tous ont condamné, Tu te tiens là, debout, au plus près de la croix, Pour recueillir la vie de son coeur transpercé. Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de croix, Ils sont chemins vers Dieu. (bis)

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

3. La première en chemin, tu provoques le signe Et l’heure pour Jésus de se manifester. « Tout ce qu’il vous dira, faites-le » et nos vignes, Sans saveur et sans fruit, en sont renouvelées. Marche avec nous, Marie, aux chemins de l’écoute, Ils sont chemins vers Dieu. (bis)


Louez-le pour l´éternité, Louez la bonté du Seigneur !

Marie, douce lumière Marie, douce lumière, Porte du ciel, temple de l’Esprit, Guide-nous vers Jésus et vers le Père, Mère des pauvres et des tout petits. 1 - Bénie sois-tu, Marie Ton visage rayonne de l’Esprit Sa lumière repose sur toi Tu restes ferme dans la foi. 2 - Bénie sois-tu, Marie En ton sein, tu portes Jésus-Christ Le créateur de tout l’univers Le Dieu du ciel et de la terre. 3 - Bénie sois-tu, Marie La grâce de Dieu t’a envahie En toi le Christ est déjà sauveur De tout pêché il est vainqueur. 4 - Bénie sois-tu, Marie Dans tes mains qui sans cesse supplient Tu portes la douleur du pêché Le corps de Jésus crucifié. 5 - Bénie sois-tu, Marie Toi l’icône de l’Église qui prie Pour l’éternité avec tous les saints Les anges te chantent sans fin. La joie de la mission

- 86 -


3. Tu donnes chair à la Parole, Jésus grandit dans ta maison. Lumière et vie pour tous les hommes Il vient t’ouvrir ses horizons. 4. Sur les chemins de l’Evangile Tu suis le Maître jusqu’au bout, Et tu rejoins sur la colline Ton Fils en croix souffrant pour nous. 5. Dans le matin du jour de Pâques Ton coeur exulte et crie de joie. Le Christ est là, sur nos rivages, Il est vivant et tu le crois. - 87 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

2. Quelqu’un t’appelle et te visite, Ton coeur frémit à sa venue. C’est à l’audace qu’il t’invite, Tu vas sans peur vers l’inconnu.

lundi 21 juillet

1. Mère du Christ et notre Mère, Tu bénis Dieu, printemps de vie. En toi l’Esprit fait des merveilles, Avec amour il te conduit.

moments forts - prières

Marie, témoin d’une espérance, Pour le Seigneur tu t’es levée, Au sein du peuple de l’alliance, Tu me fais signe d’avancer, Toujours plus loin, toujours plus loin.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

Marie, témoin d’une espérance


Moi, si j’avais commis 1. Moi si j’avais commis tous les crimes possibles, Je garderais toujours la même confiance, Car je sais bien que cette multitude d’offenses N’est qu’une goutte d’eau dans un brasier ardent. 2. Oui, j’ai besoin d’un cœur, tout brûlant de tendresse Qui reste mon appui, et sans aucun retour, Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse, Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour. 3. Non, je n’ai pu trouver, nulle autre créature Qui m’aimât à ce point, et sans jamais mourir, Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature, Qui devienne mon frère, et qui puisse souffrir. 5. Non, tu n’as pas trouvé créature sans tâche, Au milieu des éclairs, tu nous donnas ta loi, Et dans ton cœur sacré, Ô Jésus je me cache Non, je ne tremble pas, car ma vertu c’est ta Loi.

Mon père je m'abandonne à toi 1. Mon Père, mon Père, je m’abandonne à Toi Fais de moi ce qu’il Te plaira Quoi que tu fasses, je Te remercie Je suis prêt à tout, j’accepte tout Car tu es mon Père, je m’abandonne à Toi Car tu es mon Père, je me confie en Toi La joie de la mission

- 88 -


Ne rentrez pas chez vous comme avant Ne rentrez pas chez vous comme avant, Ne vivez pas chez vous comme avant, Changez vos cœurs, Chassez vos peurs, Vivez en hommes nouveaux ! 1. À quoi bon les mots si l’on ne s’entend pas, À quoi bon les phrases si l’on n’écoute pas, À quoi bon la joie si on ne partage pas, À quoi bon la vie si on n’aime pas ?

- 89 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

Nada te turbe, nada te espante ; Quien a Dios tiene nada le falta. Nada te turbe, nada te espante : Solo Dios basta.

lundi 21 juillet

Nada de turbe

moments forts - prières

Car tu es mon Père, je m’abandonne à Toi Car tu es mon Père, je me confie en Toi.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

2. Mon Père, mon Père, en Toi je me confie En tes mains je mets mon esprit Je Te le donne le cœur plein d’amour Je n’ai qu’un désir, T’appartenir


3. Je vais repartir et je veux te prier, Je vais repartir et je veux t’écouter, Je vais repartir et je veux te chanter, Je vais repartir et je veux t’annoncer !

Ô Père, je suis ton enfant Ô Père, je suis ton enfant J’ai mille preuves que tu m’aimes. Je veux te louer par mon chant Le chant de joie de mon baptême. 1. Comme la plante pour grandir A besoin d’air et de lumière Tes enfants pour s’épanouir Ont ta parole qui éclaire Ceux qui ont soif de vérité En ton esprit se voient comblés 2. Comme le torrent et la mer Comme l’eau claire des fontaines, Comme le puits dans le désert À toute vie sont nécessaires Seigneur, tu nous combles toujours De la vraie vie, de ton amour. 3. L’oiseau construit pour ses petits La plus merveilleuse des crèches Il les défend, il les nourrit, Reflet d’amour dans tous les êtres Mais Dieu se livre sans partage À ceux qu’il fit à son image. 4. Beaucoup de grains font un épi Beaucoup d’épis font une fête La joie de la mission - 90 -


Quand il disait à ses amis 1. Quand Il disait à ses amis : «Si vous saviez le don de Dieu.» Si vous saviez le don de Dieu ! Nous avons asséché les sources de la vie. Mais ce matin, alleluia, notre naissance a jailli du tombeau. Alleluia, alleluia, Jésus est vivant ! (bis) 2. Quand Il disait à ses amis : «Venez à moi, je suis le jour.» Venez à moi, je suis le jour ! Nous avons sacrifié aux forces de la nuit. Mais ce matin, alleluia, notre lumière a jailli du tombeau. - 91 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

Ô, Père, voici tes enfants Formant une seule famille, Un même esprit les animant La même foi, la même vie.

moments forts - prières

5. Comme la maison qu’on bâtit Dans le travail et dans la peine Tu veux, Seigneur, que tes amis Ensemble marchent et puis s’entr’aident Et qu’ainsi notre foi grandisse Par Jésus Christ qui nous unit.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

Une moisson qui rassasie La faim des hommes sur la terre Unis comme les grains de blé Nous formons la communauté.


4. Quand Il disait à ses amis : «Heureux celui qui veut la paix..» Heureux celui qui veut la paix ! Nous avons déserté le lieu de nos combats. Mais ce matin, alleluia, notre espérance a jailli du tombeau. 5. Quand Il disait à ses amis : «Séchez vos pleurs, prenez ma joie.» Séchez vos pleurs, prenez ma joie. ! Nous avons perdu coeur à force de trahir. Mais ce matin, alleluia, notre bonheur a jailli du tombeau.

Saint Vincent, toi l’ami Saint Vincent toi l’ami des pauvres et des petits, Apprends-nous chaque jour à servir Jésus-Christ,

En accueillant le cri des blessés de la vie, En engageant nos mains au partage du pain. 1. Sur la route des hommes aux croisées des chemins, Des terres de Gascogne aux pays lointains, Ton regard a perçu la misère des pauvres Et en eux tu as vu les trésors du Royaume. 3. Sur la route des hommes enfermés dans la nuit Enfants qu’on abandonne, malade ou sans-abri, Ton regard a perçu dans leurs yeux la détresse Et pour eux t’as rompu le pain de la tendresse. La joie de la mission

- 92 -


Si le Père vous appelle 1. Si le Père vous appelle A aimer comme il vous aime, Dans le feu de son Esprit, BIENHEUREUX ETES-VOUS ! Si le monde vous appelle à lui rendre une espérance A lui dire son salut BIENHEUREUX ETES-VOUS ! Si l’Eglise vous appelle A peiner pour le Royaume Aux travaux de la moisson, BIENHEUREUX ETES-VOUS ! - 93 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

3. Donne-nous de partager la foi qui est dans nos cœurs, et fais-nous par ta bonté devenir meilleurs.

lundi 21 juillet

1. Nous marchons vers ton autel où nous attend ton pardon, répondant à ton appel, nous chantons ton nom.

moments forts - prières

Seigneur, tu nous appelles et nous allons vers toi ; ta Bonne nouvelle nous met le cœur en joie ! (bis)

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

Seigneur, tu nous appelles


Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie ! Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les cieux ! Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie ! Car vos noms sont inscrits dans le cœur de Dieu ! 3. Si le Père vous appelle A parler de ses merveilles A conduire son troupeau BIENHEUREUX ETES-VOUS ! Si le monde vous appelle A marcher vers la lumière Pour trouver la vérité BIENHEUREUX ETES-VOUS ! Si l’Eglise vous appelle A semer avec patience Pour que lève un blé nouveau BIENHEUREUX ETES-VOUS !

Signes par milliers Signes par milliers, traces de ta gloire, Signes par milliers, Dieu dans notre histoire. Signes par milliers, traces de ta gloire, Signes par milliers, Dieu dans notre histoire. 3. Jésus ton Fils, nous a donné des signes, Des signes de clarté (bis) : Par lui l’aveugle voit, le sourd entend sa voix, Zachée partage grand: Dieu, parole qui surprend! La joie de la mission

- 94 -


Terre entière chante et jubile en l’honneur de la Vierge Marie ; Terre entière exulte de joie, Alléluia. 1. Gloire à toi Vierge Marie, fille d’Israël, Ta splendeur couronne l’œuvre de notre Seigneur ! 2. Toi la Reine des Apôtres guide nos efforts, Qu’en nous brille l’espérance du triomphe de Dieu !

- 95 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

Terre entière chante et jubile

moments forts - prières

7. Par ton Esprit, tout homme soit un signe! Un signe de l’amour, (bis) : La source pour la soif, le rire d’un espoir, La paix à fleur de vie: Dieu, lumière d’aujourd’hui!

Chants

4. La croix levée, voici le nouveau signe: Le signe du pardon, (bis) : Scandale de la mort, faiblesse du Dieu fort, La Pâque libérée: Dieu, printemps ressuscité.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


5. Aujourd’hui voici la Reine au plus haut des cieux, Elle est vraiment notre Mère qui nous guide vers Dieu ! 6. Aujourd’hui c’est l’allégresse au plus haut des cieux, Qu’en nous brille l’espérance du triomphe de Dieu !

Trouver dans ma vie Ta Présence Trouver dans ma vie Ta Présence Tenir une lampe allumée, Choisir d’habiter la confiance Aimer et se savoir aimé. 1. Croiser ton regard dans le doute, Brûler à l’écho de Ta voix, Rester pour le pain de la route, Savoir reconnaître Ton pas. 2. Brûler quand le feu devient cendres, Partir vers Celui qui attend, Choisir de donner sans reprendre Fêter le retour d’un enfant. 3. Ouvrir quand Tu frappes à ma porte, Briser les verrous de la peur, Savoir tout ce que Tu m’apportes Rester et devenir veilleur. La joie de la mission

- 96 -


tu fais ta demeure en nous Seigneur. 2. Par le don de ta vie,

tu désires aujourd’hui reposer en nos cœurs

Brûlé de charité, assoiffé d’être aimé, tu fais ta demeure en nous Seigneur. 3. Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours ostensoirs du Sauveur, En notre humanité, tu rejoins l’égaré, tu fais ta demeure en nous Seigneur.

Tu peux naître de nouveau 2. Tu peux boire de cette eau Source de la pureté, source de la vérité Tu peux boire de cette eau (bis) Source de l'éternité Tu peux boire de cette eau (bis) Source de l'éternité. - 97 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,

lundi 21 juillet

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons, c’est ton corps et ton sang,

moments forts - prières

Tu es là présent, livré pour nous. Toi le tout petit, le serviteur. Toi, le Tout Puissant, humblement tu t’abaisses. Tu fais ta demeure en nous Seigneur.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

Tu fais ta demeure en nous Seigneur


3. Tu peux être pardonné Pour tous tes péchés passés Car Jésus a tout payé Tu peux recevoir la paix (bis) Source de la liberté Et repartir à zéro (bis) Avec Jésus pour berger

Un grain de sel 1.Tu gardes sur les lèvres Les deux mille saveurs, De ta vie, de tes rêves Mais au fond de ton cœur, N'oublie pas de goûter en toi La saveur de la foi, Dieu est là comme un grain de sel Qu'on ne voit pas. Un grain de sel, un grain de folie Qui donne goût à la vie Nous sommes sel de la terre Témoins de Jésus vivant (la, la, la…) 2. Dans ce monde qui change Qui bouge de partout, Les saveurs se mélangent Pour nous donner le goût, Le goût de tisser à chacun La toile de demain Chacun mettra son grain de sel Son coup de main. La joie de la mission

- 98 -


- 99 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet

5. Venez, la table est prête Chacun sera servi Dieu a ouvert la fête Venez goûter sa vie Venez goûter la joie sans fin D'un Dieu qui nous rejoint D'un Dieu qui met son grain de sel Dans nos matins.

moments forts - prières

4. Deux mille ans d'une histoire D'une Église en chemin Nous donnent le goût de croire En la joie d'un matin Car Jésus est saveur de vie Hier et aujourd'hui Et à jamais le grain de sel Qui nous unit.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chants

3. Quand la vie est malade Et n'a plus goût à rien Quand l'avenir est fade Et ne donne plus faim Pour rendre le goût de la joie Dieu a besoin de toi Il fait de nous son grain de sel Il nous envoie.


Un grand champ à moissonner Un grand champ à moissonner, une vigne à vendanger, Dieu appelle maintenant pour la récolte Un grand champ à moissonner, une vigne à vendanger, Dieu appelle maintenant ses ouvriers. 1. Vers la terre où tu semas le désir de la lumière : Conduis-nous, Seigneur. Vers les cœurs où tu plantas l’espérance d’une aurore : Nous irons, Seigneur ! 2. Vers la terre où tu semas le désir d’un monde juste : Conduis-nous, Seigneur. Vers les cœurs où tu plantas l’espérance d’une alliance : Nous irons, Seigneur ! 3. Vers la terre où tu semas le désir d’un monde libre : Conduis-nous, Seigneur. Vers les cœurs où tu plantas l’espérance d’une fête : Nous irons, Seigneur ! La joie de la mission

- 100 -


2. Que tu sois meneur ou mené, Aux vues de notre société, Il y a toujours un horizon, Un printemps à faire éclater. Les talents que tu as reçus, Un coffre d’or ou trois écus, Autant d’amour à fructifier, A faire valoir aux coins des rues. - 101 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet

1. Ce Dieu qui descend dans nos vies , De liberté il est épris, Chacun est homme à sa manière, Pour servir Dieu comme un ami. C’est dans le cœur des simples gens, Qu’il vient s’asseoir naturellement, Ceux qui accueillent sans condition, Qui ont le sourire en avant.

lundi 21 juillet

Que chaque enfant porte sa pierre au chantier de la maison du Père, Une cathédrale s’élève vers le ciel

moments forts - prières

Une cathédrale

Chants

4. Vers la terre où tu semas le désir de la rencontre : Conduis-nous, Seigneur. Vers les cœurs où tu plantas l’espérance d’un visage : Nous irons, Seigneur !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


3. Chacun de nous est invité, A marcher vers la sainteté, Et tous les saints de notre histoire, Ont mis l’amour en primauté. Le ciment qui unit nos pierres, Résiste au plus dur de l’hiver, L’amitié versée sans mesure, Devient semence pour la terre. 4. Les pierres précieuses du pardon, Pourront servir aux fondations, Elles sont les bases pour bâtir, Pour s’élever et tenir bon. Pour ceux qui ne le savent point, Il y a des pierres en tous terrains, Même si l’on doit creuser profond, Jamais personne ne cherche en vain.

Vierge de lumière Vierge de lumière, tu es le sourire D’un Dieu qui nous aime, O Notre Dame. 1. Vierge de lumière toute remplie de grâce Dieu vers Toi se penche, il t’a choisie avec amour. 3. Vierge de lumière, tu as donné aux hommes Le Sauveur du monde : Il a pris chair en notre chair. La joie de la mission

- 102 -


- 103 -

vendredi 18 juillet samedi 19 juillet dimanche 20 juillet lundi 21 juillet moments forts - prières

6. Vierge de lumière, tu es la source vive Où nous venons boire l’eau jaillissant de la Vie.

Chants

5. Vierge de lumière, change nos cœurs de pierre Mère de la grâce, force et refuge des pécheurs !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Venez chantons notre Dieu Venez, chantons notre Dieu, lui, le roi des cieux, Il est venu pour sauver l’humanité et nous donner la vie. Exulte pour ton roi, Jérusalem, danse de joie. 1. Il est venu pour nous sauver du péché, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Oui, par sa mort tous nous sommes libérés, Exulte, Jérusalem, danse de joie. 2. Oui, tous ensembles rejetons notre péché, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Dans sa bonté, tous nous sommes pardonnés, Exulte, Jérusalem, danse de joie. 3. Le roi de gloire nous a donné le salut, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Sa majesté, nous pouvons la contempler, Exulte, Jérusalem, danse de joie. 4. S’il est venu ce n’est pas pour nous juger, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Mais seulement pour que soyons sauvés, Exulte, Jérusalem, danse de joie. 5. Si nous croyons, par lui nous sommes guéris, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Oui nous croyons que c’est lui le pain de vie, Exulte, Jérusalem, danse de joie. 6. Dieu parmi nous, c’est Jésus Emmanuel, Exulte, Jérusalem, danse de joie. Par son Esprit il est au milieu de nous, Exulte, Jérusalem, danse de joie. La joie de la mission

- 104 -

Profile for louis dubernet

Livret de pèlerinage 2015  

Livret du pèlerinage diocésain 2015 de l'Hospitalité landaise Notre-Dame-de-Lourdes

Livret de pèlerinage 2015  

Livret du pèlerinage diocésain 2015 de l'Hospitalité landaise Notre-Dame-de-Lourdes

Profile for hlndl
Advertisement