Page 1

Pélerinage Diocésain Aire & Dax Du 15 au 18 juillet 2008

Bie nheure

âges me

diro

nt

T

les ous

us e !

HOSPITALITÉ LANDAISE NOTRE DAME DE LOURDES

carnet2008.indd 1

21/06/2008 16:55:23


LA VIERGE A MIDI Il est midi. Je vois l’église ouverte. Il faut entrer. Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier. Je n’ai rien à offrir et rien à demander. Je viens seulement, Mère, pour vous regarder. Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela Que je suis votre fils et que vous êtes là. Rien que pour un moment pendant que tout s’arrête. Midi ! Etre avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes. Ne rien dire, mais seulement chanter Parce qu’on a le coeur trop plein, Comme le merle qui suit son idée En ces espèces de couplets soudains. Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée, La femme dans la Grâce enfin restituée, La créature dans son honneur premier Et dans son épanouissement final, Telle qu’elle est sortie de Dieu au matin De sa splendeur originale. Intacte ineffablement parce que vous êtes La Mère de Jésus-Christ, Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance Et le seul fruit. Parce que vous êtes la femme, L’Eden de l’ancienne tendresse oubliée, Dont le regard trouve le coeur tout à coup et fait jaillir Les larmes accumulées, Parce qu’il est midi, Parce que nous sommes en ce jour d’aujourd’hui, Parce que vous êtes là pour toujours, Simplement parce que vous êtes Marie, Simplement parce que vous existez, Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée ! Paul Claudel

carnet2008.indd 2

21/06/2008 16:55:24


►Du 15 au 18 juiillett 2008

1858

2008

DIOCÈSE D’AIRE & DAX carnet2008.indd 1

21/06/2008 16:57:38


La prière du jubilé

Dieu notre Père, parmi toutes tes créatures, tu as fait éclore Marie, la créature parfaite, « l’Immaculée Conception ». Ici, à Lourdes, elle a prononcé ce nom et Bernadette l’a répété. L’Immaculée Conception, c’est un cri d’espérance : le mal, le péché et la mort ne sont plus les vainqueurs. Marie, signe précurseur, aurore du salut ! Marie, toi l’innocence et le refuge des pécheurs : nous te prions.

Ave Maria, gratia plena ! Seigneur Jésus,

tu nous as donné Marie comme Mère. Elle a partagé ta Passion et ta Résurrection. Ici, à Lourdes, elle s’est montrée à Bernadette, attristée de nos péchés mais rayonnante de ta lumière. Par elle, nous te confions nos joies et nos peines, les nôtres, celles des malades, celles de tous les hommes.

carnet2008.indd 2

Marie,

notre sœur et notre mère, notre confidente et notre soutien : nous te prions.

Ave Maria, gratia plena ! Esprit Saint, tu es Esprit d’amour

et d’unité. Ici, à Lourdes, par Bernadette, Marie a demandé de bâtir une chapelle et de venir en procession. Inspire l’Eglise que le Christ construit sur la foi de Pierre : rassemble-la dans l’unité. Guide le pèlerinage de l’Eglise : qu’elle soit fidèle et audacieuse !

Marie,

toi qui es comblée de l’Esprit Saint, tu es l’épouse et la servante. Tu es le modèle des chrétiens et le visage maternel de l’Eglise : nous te prions.

Ave Maria, gratia plena !

21/06/2008 16:57:39


Pour tant de grâces reçues ici,

Pour toutes les conversions, tous les pardons, toutes les guérisons, pour les vocations et les promesses que tu as confirmées ou que tu as fait naître ici pour la joie du service que tu nous donnes de goûter, Notre-Dame de Lourdes, nous te remercions !

Notre-Dame de Lourdes, nous te prions !

Ora pro nobis ! Parce que tu es le sourire de

Dieu, le reflet de la lumière du Christ, la demeure de l’Esprit Saint, parce que tu as choisi Bernadette dans sa misère, que tu es l’étoile du matin, la porte du ciel, Benedicta tu in mulieribus ! et la première créature ressuscitée, Avec tous nos frères et sœurs Notre-Dame de Lourdes, nous t’admirons, humains, nous t’acclamons avec les peuples en mal de paix et avec toi nous chantons les et de justice, avec les jeunes qui cherchent leur merveilles de Dieu : voie, Magnificat ! toi qui t’es montrée toute jeune à la jeune Bernadette, avec les victimes d’un deuil, d’une maladie, d’un handicap, d’un échec, avec ceux qui auraient un motif de désespérer,

Le sens du logo du jubilé (en couverture) : Les « Apparitions » de Lourdes, c’est un long dialogue, parfois sans paroles, entre la Vierge Marie et Bernadette Soubirous. L’artiste les a donc représentées toutes les deux. La courbe de leurs vêtements dessine une grotte. La simple mention des dates (1858-2008) et l’emploi d’un mot latin « Jubilate » règle le problème des traductions.

carnet2008.indd 3

21/06/2008 16:57:39


LOURDES 2008 : NOUS SOMMES ATTENDUS…

C

haque année, le pèlerinage diocésain à Lourdes est un grand rendezvous de notre vie ecclésiale. L’Église est réunie là dans sa grande diversité : malades et bien portants, jeunes et moins jeunes, «gens de la ville» et «gens de la campagne». L’année 2008 est une année particulière, l’année du 150ème anniversaire des apparitions. Notre diocèse, comme beaucoup d’autres, veut faire du pèlerinage de cette année un temps fort qui rassemble largement, un temps fort pour ceux qui iront à Lourdes et pour ceux qui resteront, car le message de Lourdes n’est pas réservé à ceux qui se retrouvent à la grotte. Il est normal que chacun reçoive le message de Lourdes «dans sa propre langue», c’est-à-dire selon sa propre sensibilité, selon ce qu’il cherche. Mais c’est aussi ensemble que nous sommes invités à accueillir ce qui s’offre à nous dans ce lieu de grâce. Qu’allons-nous donc rencontrer à Lourdes ? L’immaculée Conception Nous allons y rencontrer Marie, celle qui a dit à Bernadette, dans son patois : « Je suis l’Immaculée Conception ». Bernadette n’a probablement rien compris de ce que lui disait «la Dame». Elle avait déjà bien du mal avec son catéchisme. Et c’est tout juste quatre ans avant que le pape Pie IX avait défini que « la bienheureuse Vierge Marie a été au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, préservée intacte de toute souillure du péché originel ». Bernadette ne connaissait pas le dogme de l’Immaculée Conception. Mais elle vivait pleinement les rencontres qu’elle faisait à Massabielle et elle avait perçu que le message qu’elle recevait était l’événement lui-même qu’elle était en train de vivre, le fait qu’on s’adresse à elle pour transmettre ce que Dieu attendait de son Église et du monde. Dès lors, cette Parole devenait très importante pour elle : elle n’était pas chargée de dire un dogme, elle était chargée de témoigner de ce que Marie disait aux hommes par elle. Pour nous, Lourdes devrait être d’abord aussi la rencontre et l’accueil de ce que Marie dit d’elle-même. Ce que nous en savons se résume en sept paroles dont celle qui est évoquée plus haut est la dernière. C’est sur elle que je voudrais m’arrêter un instant, en la resituant par rapport au lieu où elle est dite et par rapport à celle à qui elle est dite.

carnet2008.indd 4

21/06/2008 16:57:40


Que dit Marie ? Elle exprime le dessein de Dieu qui a voulu qu’une femme soit la demeure de son Fils venu comme un homme dans le monde des hommes, pour les libérer de tout ce qui les empêche de vivre de la vie de Dieu. Ce que Dieu a voulu c’est que cette venue de Dieu dans le monde des hommes s’accomplisse en pleine lumière, dans une totale transparence à sa lumière sans qu’aucune ombre ne vienne troubler cette œuvre d’amour. Marie est cette totale transparence ; par la grâce de Dieu, elle rayonne du mystère de son amour, depuis le commencement de sa vie. Elle n’en est pas moins humaine, elle n’en a pas moins été cette jeune fille de Nazareth, pleine de questions, devant le mystère de Dieu. Mais elle a laissé Dieu la traverser de sa grâce, parce qu’elle avait perçu que par elle devait parvenir au monde, sans altération, sans atténuation, ce message d’amour. « Je suis l’Immaculée Conception » veut dire que, dès l’origine, l’amour de Dieu l’a façonnée pour nous sans tache, qu’elle nous est donnée dans son absolue intégrité comme signe de ce que Dieu veut faire pour chacun de nous : nous arracher aux ténèbres, nous faire entrer dans cette lumière dont elle rayonne. A Massabielle, au bord du torrent Le décor de ces apparitions n’est pas non plus anodin. Il est lui aussi message. L’apparition se fait au bord du Gave. Mais la source qui jaillit manifeste que cette eau n’est pas le symbole d’une vie qui s’écoule, mais d’une vie sans cesse renaissante. Le décor de la montagne qui rapetisse l’apparition dans la grotte, exprime aussi l’éternité de la présence de Dieu à la vie des hommes. La grotte elle-même, avec son aspect sauvage, manifeste également que l’amour de Dieu est comme un roc éternel. La lumière du message change aussi la tonalité du décor. Même si celle-ci est plus difficile à percevoir dans l’encombrement actuel de la grotte, nous sommes invités à nous laisser prendre à notre tour par les lieux et la manière dont le message de Lourdes les transforme. Bernadette A Lourdes, le message est adressé à une petite fille sans instruction, sans relief social, mais riche de ce que son baptême a inscrit en elle de disponibilité à l’Esprit. C’est ce qui a fait qu’elle a été à son tour prise dans cette lumière dont rayonnait la Vierge et entraînée dans la certitude de la foi. A Lourdes, nous est offert pendant cette année de faire un itinéraire jubilaire. C’est cet itinéraire de Bernadette que nous ne devons pas faire seulement physiquement, mais spirituellement dans notre propre vie.

+ Philippe BRETON Évêque d’Aire et Dax

carnet2008.indd 5

21/06/2008 16:57:40


6

carnet2008.indd 6

21/06/2008 16:57:40


C

« Tous les âges me diront bienheureuse »

es mots sont ceux de Marie à sa cousine Elisabeth lui ayant déclaré : « Bienheureuse celle qui a cru à l’accomplissement de ce qui a été dit de la part du Seigneur ». Ils sont même précédés par l’adverbe « désormais », comme s’il en résultait un avant et un après. La tentation peut être grande de donner à Marie une place autre que celle qu’elle accepte lorsque l’ange Gabriel lui demande d’être la mère du Sauveur : « Je suis l’humble servante du Seigneur qu’il m’advienne selon ta parole ». Si Marie tient une place toute particulière dans l’histoire du salut, cela ne signifie pas qu’elle en est la source. Marie en est bien consciente et l’exprime sans ambiguïté : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! » Le centre de sa joie, c’est Dieu qui déploie « la force de son bras », « disperse les superbes », renverse, renvoie, relève et se souvient de son amour. Marie n’a que le désir d’accomplir la volonté de Dieu. Elle l’illustre en pratiquant le début du premier psaume : « Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des impies (…) mais se plaît dans la loi du Seigneur, mais murmure sa loi jour et nuit ! » Heureux. Toute la Bible est traversée par la bénédiction de Dieu, même si elle comprend des passages de malédiction. Dieu veut l’homme profondément heureux, épanoui. Aussi lui donne-t-il sans tarder un vis-à-vis en la personne d’Eve. Oui, Jésus nous a donné Marie, sa mère, avant de remettre son dernier souffle à Dieu son Père. Mais Marie ne pourra remplir pleinement son rôle de mère à notre égard que si nous ne la divinisons pas. Le privilège d’être « Immaculée Conception » n’a pas transformé sa nature de créature. Elle continue de la partager avec nous pour mieux nous conduire à Dieu. Ainsi Marie, durant ces quatre jours, va : - nous accueillir en nous saluant et en nous souriant (comme nous le faisons quand nous recevons quelqu’un), - nous inviter à nous tourner vers Celui qu’elle a mis au monde et vu grandir : « Faites tout ce qu’il vous dira » (au retour du pèlerinage à Jérusalem, « Marie gardait toutes ces choses en son cœur »), - venir chez nous à la demande de son Fils, - et nous proposer de demeurer en nous jusque dans la Vie éternelle. A toutes et à tous, excellent pèlerinage.

+ P. Olivier DOBERSECQ Aumônier de l’Hospitalité Landaise

carnet2008.indd 7

7

21/06/2008 16:57:40


EN RO ROU OUT UTE TE VE VER ERS

LOU OUR URD RDE DES ES...

8

carnet2008.indd 8

MARIE DE TOUTES LES SAISONS Marie, toi qui as accueilli le message de l’Ange avec humilité et confiance, prie avec nous le Seigneur, afin qu’il nous donne l’Esprit qui nous fera passer de la peur à la confiance, qui nous aidera à répondre « oui » aux appels entendus. Marie, partie en toute hâte servir Elisabeth, ta cousine plus âgée, prie avec nous le Seigneur, pour qu’il nous rende attentifs aux besoins de nos frères. Marie, debout auprès de la croix de ton Fils, prie avec nous le Seigneur, pour tous ceux qui meurent injustement de la main des hommes. Qu’avec ton Fils, ils puissent dire : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! ». Marie, Mère de l’Eglise, priant avec les Onze dans la chambre haute en attendant le don de l’Esprit, prie avec nous le Seigneur, pour notre pape, les évêques, les prêtres, les diacres qui nous sont donnés et pour les autres baptisés qui forment l’Eglise de Ton Fils en ce monde. Que l’Esprit accompagne et renouvelle cette Eglise, Marie, Mère de toutes grâces, qui a accueilli le don de Dieu, prie avec nous le Seigneur pour notre monde, pour ceux qui gouvernent les peuples, pour les enfants, les jeunes, les adultes, les personnes âgées, les malades. Que ton Fils donne aux humains qui habitent ce monde l’ Esprit d’amour et de paix. Marie, Porte du Ciel, participant déjà pleinement à la Résurrection de ton Fils, prie avec nous le Seigneur, pour ceux et celles qui nous ont précédés, pour nous mêmes, pèlerins sur cette terre. Que ton Fils nous donne l’Esprit pour faire de celle-ci l’avant goût des cieux nouveaux et de la terre nouvelle qu’il nous promet. Oui, Seigneur, envoie ton Esprit et nous vivrons de ta vie. A l’ image de Marie, nous ferons tout ce que ton Fils nous dira, et le vin nouveau de l’Evangile réjouira le monde entier.

21/06/2008 16:57:41


INFFO OR O RM R MA M AT A TIIIO T ON O NS

PR P RA R AT A TIIIQ T QU Q UE U ESS E

► Pèlerins et hospitaliers, jeunes ou adultes, nous formons un seul et même pèlerinage. Pour respecter le rythme de chacun, les programmes journaliers ne sont pas toujours identiques. Chaque jour le détail vous est précisé. ► Durant tout le pèlerinage, vous devez porter sur vous les insignes et le badge reçus : ils nous permettent de nous identifier, nous reconnaitre, nous saluer et nous entraider. ► Ne laissons jamais une personne malade ou handicapée seule, même si elle n’est pas dans notre salle ou notre service. Grâce à son badge, aidons-la à se retrouver. ► Pour faciliter le déroulement de notre pèlerinage et de tous les pèlerinages à Lourdes, il est impératif de respecter scrupuleusement les horaires. ► Chaque matin, tous les hospitaliers sont invités à démarrer la journée par une prière collective à 6 h 45 dans une des chapelles du 5ème étage de l’Accueil Notre Dame. ► A l’Accueil Notre Dame, nous occupons les : 1e étage : Sainte Bernadette 2e étage : Sainte Thérèse 3e étage : Sainte Anne (côté A) ► Heures de repas des pélerins : - 7h30 : Petit déjeuner. - 12h00 : Déjeuner. - 18h30 : Dîner. ► Deux services de repas pour les hospitaliers : Veillez à revenir dans votre service ou salle sans traîner. ► Le travail en salle et celui d’animation spirituelle demandent la participation de tous les membres des équipes. L’équipe d’organisation

9

carnet2008.indd 9

21/06/2008 16:57:52


Calendrier des Apparitions 1ère - Jeudi 11 février 1858 : Bernadette voit une Dame toute

habillée de blanc dans la Grotte de Massabielle.

2e - Dimanche 14 février : Bernadette jette de l’eau bénite à

la Dame et prie le chapelet avec elle.

3e - Jeudi 18 février : Bernadette prie le chapelet avec la

Dame et lui demande son nom : « Voulez-vous avoir la bonté de mettre votre nom par écrit ? » La Dame répond : « Ce n’est pas nécessaire. » « Voulez-vous avoir la grâce de venir ici pendant 15 jours ? » « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l’autre ». 4e - Vendredi 19 février : Bernadette vient à la Grotte avec

un cierge bénit et allumé.

5e - Samedi 20 février : Apparition silencieuse. 6e - Dimanche 21 février : La Dame apparaît à Bernadette le

matin de bonne heure. Elle est ensuite interrogée par l’abbé Pène et le commissaire de police Jacomet. A ce dernier, Bernadette parle d’ « Aquero » (cela) ne donnant ainsi aucune identité à celle qui lui est apparue. 7e - Mardi 23 février : L’Apparition lui apprend une prière

pour elle seule.

8e - Mercredi 24 février : La Dame délivre un message de

pénitence. « Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! Vous prierez Dieu pour les pécheurs. Allez baiser la terre pour la conversion des pécheurs ».

10

carnet2008.indd 10

21/06/2008 16:57:52


9e - Jeudi 25 février : « Elle me dit d’aller boire à la source

(…) Je ne trouvai qu’un peu d’eau vaseuse. Au quatrième essai je pus boire. Elle me fit également manger une herbe qui se trouvait près de la fontaine puis la vision disparut et je m’en allai ». La Dame dit à Bernadette : « Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là ». 10e - Samedi 27 février : Bernadette boit de l’eau de la source et accomplit des gestes de pénitence. 11e - Dimanche 28 février : Bernadette boit de l’eau de la source et accomplit des gestes de pénitence. 12e - Lundi 1er mars : Plus de 1500 personnes dont un prêtre entourent Bernadette à la Grotte. 13e - Mardi 2 mars : La Dame charge Bernadette d’un message pour les prêtres : « Allez dire aux prêtres qu’on vienne ici en procession et qu’on y bâtisse une chapelle ». Bernadette en parle au curé de Lourdes, l’abbé Peyramale. Il veut connaître le nom de la Dame. 14e - Mercredi 3 mars : Lorsque Bernadette demande à la Dame son nom, elle répond par un sourire. 15e - Jeudi 4 mars : Apparition silencieuse. 16e - Jeudi 25 mars : L’Apparition révèle son nom : “ Elle leva les yeux au ciel, joignant en signe de prière ses mains qui étaient tendues et ouvertes vers la terre, et me dit : « Que soy era Immaculada Councepciou »” (Je suis l’Immaculée Conception). 17e - Mercredi 7 avril : Pendant cette apparition, Bernadette tient son cierge allumé. La flamme entoure sa main sans la brûler. 18e - Vendredi 16 juillet : Bernadette, de la prairie de la Ribère face au Gave, voit la Vierge « plus belle que jamais ».

11

carnet2008.indd 11

21/06/2008 16:57:58


MARDI 15 JUILLET 2008

Elle nous salue et nous sourit

JEUNES

► 14 H ► Horaires différents ► 16 H ► 16 H 30 ► 21 H 30

ADULTES

Temps de groupe échange sur le thème Fontaine-Accueil ND En salle 14 h 20 15 heures Démarche Jubilaire Lancement de la démarche jubilaire

Passage à la grotte Temps de groupe Prairie Soirée rencontre Accueil des nouveaux hospitaliers

Hémicycle Ste Bernadette 12

carnet2008.indd 12

21/06/2008 16:57:59


Elle nous salue et nous sourit MARDI 15 JUILLET 2008

Pour un peu, on se serait manqués ! Voilà que nous arrivons à Lourdes, en ce 15 juillet, et Marie en part, puisque ce sera demain l’anniversaire de la dernière apparition. Mais non : Marie n’a jamais quitté Lourdes et nous venons à sa rencontre. Nous pensons avoir quitté nos lieux de vie habituels pour rendre visite à Marie ; pourtant, ici, c’est elle qui vient visiter les hommes. Marie vient visiter chacun de nous. Il y a 150 ans, la grotte est fermée par décision administrative, et c’est de loin, depuis la prairie, que Bernadette peut avoir ce dernier contact visuel avec la Dame de Massabielle. Peut-être nous sentons-nous un peu loin de Marie, nous aussi : manque de foi, perte de confiance, peu de goût pour la prière, trop grande fatigue ou souffrance ... Pourtant, Marie est là : « elle nous salue et elle nous sourit ! » Laissons-nous accueillir par son sourire : nous serons transformés ! Pour les 150 ans des apparitions, comme tous les pèlerins, nous allons parcourir le chemin du Jubilé. Jubiler, cela veut dire « se réjouir » : entrons vraiment aujourd’hui dans la joie de ce pèlerinage !

P. Dominique BOP

POUR APPROFONDIR...

1- Pendant ces quatre jours, comment vais-je prendre le temps de laisser Marie me sourire ? 2- Comment vais-je lui rendre ce sourire qu‛elle m‛adresse ? 3- Sur quel visage laissé à la maison, j‛aimerais voir se dessiner un sourire ? Je prie pour lui, pour elle, pour eux.

13

carnet2008.indd 13

21/06/2008 16:57:59


Elle nous salue et nous sourit MARDI 15 JUILLET 2008

Le chemin du jubilé

P

arcourir le chemin du Jubilé, c’est mettre nos pas dans ceux de Bernadette, pour avancer avec elle vers Dieu à travers Marie. Accepter de faire ce chemin, c’est découvrir les principaux lieux et moments de la vie de Bernadette, c’est progresser avec elle sur nos chemins de foi. Plusieurs étapes vont ainsi être marquées tout au long de cette route. - La grande vasque - baptême de Bernadette : Par le baptême, comme Bernadette, nous sommes tous devenus enfants du même Père, notre Dieu. - Le cachot : C’est la pièce insalubre et sans lumière où Bernadette a vécu avec toute sa famille dans la plus grande pauvreté. Marie, notre Mère, vient chercher sa messagère dans la plus grande simplicité. « Heureux les humbles ! ». - Les arcades, représentation de la Porte Jubilaire : En franchissant ces arcades, nous marquons notre volonté de passer du dehors au dedans, de notre vie antérieure marquée par les soucis quotidiens, les activités diverses à une vie nouvelle orientée vers Marie. - La grotte : C’est le cœur du Sanctuaire. Marie est là ; comme pour Bernadette, elle attend que nous venions à sa rencontre, que nous nous tournions vers elle. - La tente de l’Adoration : C’est le lieu de l’Eucharistie, il nous rappelle la première communion de Bernadette. Marie est venue à la rencontre de Bernadette pour lui montrer mais aussi pour nous montrer son Fils Jésus présent dans l’Eucharistie. Le « face à face » de Marie et Bernadette conduit au « cœur à cœur » avec Jésus.

14

carnet2008.indd 14

21/06/2008 16:58:00


Elle nous salue et nous sourit Seigneur Jésus, ma journée est terminée,

Avant de m’endormir, entre tes mains, je remets mon âme. Je t’offre ma nuit, mon sommeil, pour refaire mes forces, ainsi que mes rêves. Je te présente aussi cette journée terminée, telle qu’elle est: C’est moi qui l’ai vécue, Le bien que je n’ai pas fait, et le mal que j’ai fait. Prends-la dans toute sa vérité. Cette journée, j’en suis responsable. C’est moi qui l’ai vécue avec ma tête, mon cœur,

MARDI 15 JUILLET 2008

PR RIIIÈ ÈR È RE R E

R DU SOIIR DU

Avec mon expérience, mon savoir et mes talents. Je la soumets à ton jugement. Bien humblement. Crois-moi j’ai fait de mon mieux, j’ai fait mon possible. Cette journée est finie. Elle est inscrite au grand livre de l’éternité. Je ne peux rien y changer. Seigneur, Jésus, je ne sais pas ce qu’elle vaut à tes yeux. Mais tel que je te connais, elle est importante, elle a du prix. Puisque tu apprécies un simple verre d’eau donné à cause de Toi. En retour, je ne veux ni cadeau, ni salaire. Mais seulement la grâce de faire mieux demain. Amen.

carnet2008.indd 15

15

21/06/2008 16:58:01


MERCREDI 16 JUILLET 2008

Faites tout ce qu’il vous dira

JEUNES

► 6 H 40

Prière de tous les hospitaliers libres Chapelle du 5e étage - Accueil ND

► 9H : Prière du matin (St-Joseph) ► 10 H : Temps de groupe (Prairie) 14H ► Temps de groupe (Prairie) 16H30 Célébration (St Joseph)

► 20H30 ► 21H30

ADULTES

9H30 Messe internationnale St Pie X

14H30 Célébration de la Parole Ste Bernadette coté grotte 17H Procession eucharistique

Procession de la lumière

Retransmission des JMJ de Sydney

16

carnet2008.indd 16

21/06/2008 16:58:03


Faites tout ce qu’il vous dira MERCREDI 16 JUILLET 2008

« Faites tout ce qu’il vous dira ! » (Jean 2, 5) La noce est belle ! Les invités sont là, les époux sont radieux, le vin coule à flot… Que du bonheur ! Marie s’aperçoit cependant que le vin vient à manquer… C’est la « cata » ! « Faites tout ce qu’il vous dira ! » dit-elle aux serviteurs. L’eau est changée en vin, et la fête reprend de plus belle ! Merci Marie : tu as cru en ton fils ; merci les serviteurs : vous avez cru en Jésus. Nos vies ressemblent étrangement à cette noce ! Le bonheur que nous pensions avoir définitivement acquis est parfois brutalement remis en cause : l’accident, la maladie, l’échec scolaire, le chômage, la séparation familiale… Et pourtant, nous en étions convaincus : tout nous souriait, tout nous réussissait ! Une éternelle question revient alors : « que fait le bon Dieu ? » Aujourd’hui, comme hier Bernadette, accueillons la pertinente recommandation de la maman de Jésus : « Faites tout ce qu’il vous dira ! » Pour cela, trois exigences : > l’exigence de l’écoute : écouter Jésus, c’est bien sûr lire sa Parole ; c’est aussi ouvrir l’œil sur le monde et c’est tendre l’oreille aux appels de nos frères. > l’exigence de la confiance : croire que Jésus nous rejoint dans tout ce que nous vivons ; croire aussi que Jésus nous appelle au bonheur. > l’exigence de la réponse : Jésus a besoin de notre disponibilité. Marche avec nous, Marie : tu nous entraînes à risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu ! P. Gérard de RODAT

POUR APPROFONDIR...

1- Sommes-nous prêts à nous mettre à l‛écoute de Jésus mais aussi de nos frères ? 2- Sommes nous tout remplis d‛espérance et de confiance en Jésus ? 3- Sommes-nous prêts à engager notre vie à la suite de Jésus ?

carnet2008.indd 17

17

21/06/2008 16:58:04


DU D U

PR RIIIÈ ÈR È RE R E

MERCREDI 16 JUILLET 2008

Faites tout ce qu’il vous dira MAAT TIIIN T N

Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, Je viens te demander la paix, la sagesse, la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tout remplis d’amour, Être patient, compréhensif, doux et sage. Voir au-delà des apparences tes enfants Comme tu les vois toi-même, Et ainsi ne voir que le bien en chacun. Ferme mes oreilles à toute calomnie, Garde ma langue de toute malveillance, Que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit, Que je sois si bienveillant et si joyeux Que tous ceux qui m’approchent sentent ta présence. Revêts-moi de ta beauté, Seigneur, Pour qu’au long de ce jour je te révèle. Amen.

18

carnet2008.indd 18

21/06/2008 16:58:04


Faites tout ce qu’il vous dira

Il se fait tard ! Seigneur, Tu le sais déjà : la journée a été longue. J’ai reçu et j’ai donné, j’ai écouté et j’ai parlé ! Tu étais là à mes côtés : hôte considérable de toutes les rencontres de ce jour. Merci pour ce compagnonnage dont Tu as le secret.

MERCREDI 16 JUILLET 2008

IL SE FAIT TARD

DU D U SOIIR R

PR RIIIÈ ÈR È RE R E

Seigneur, il se fait tard... A Toi ces derniers mots du jour !

19

carnet2008.indd 19

21/06/2008 16:58:05


JEUDI 17 JUILLET 2008

Fils, voici ta mère

► 6 H 40

JEUNES ADULTES Prière de tous les hospitaliers libres Chapelle du 5e étage - Accueil ND Piscines

► 9H ► 9 H 45

Messeàlagrotte (aveclediocèsedeMeaux)

► 10 H 45

Temps de groupe Prairie

Temps de groupe

► 14 H

Temps de groupe Prairie

Diaporama sur les pas de Bernadette Ste Bernadette 15 H 30 : Chapelet

► 16 H 30 ► 18 H 30 ► 20 H 30

Célébration de la Parole

St Joseph

Temps de convivialité

Réunion des responsables de salle Transit Jeu : Qui veut gagner des apparitions ? (Transit) Transit)

Soirée libre

20

carnet2008.indd 20

21/06/2008 16:58:06


Fils, voici ta mère JEUDI 17 JUILLET 2008

«Fils, voici ta mère » Jn 19, 27 Cette parole de Jésus peut nous dire toute l’attention d’un fils face à une mère qui va se retrouver seule, dépendante de la générosité des autres. Mais Jean l’évangéliste, peut nous inviter à un autre regard, celui de la confiance et de la fidélité. Confiance de Jésus en ce disciple qui l’a accompagné jusqu’au pied de la croix. Fidélité de Marie qui reçoit ce disciple comme un fils à aimer et à réconforter. Seulement un ? Derrière ce disciple bien aimé, c’est tous les bien-aimés de Jésus Christ, c’est toute l’humanité que confie Jésus à sa mère. Oui, Marie n’est pas la seule mère des chrétiens. Elle est la confidente et le secours d’une multitude de croyants. Elle est à la fois cette jeune femme attentive qui se met au service de sa cousine Élisabeth et cette mère pleine de foi pour porter le salut au monde. Marie a ce regard tendre qui n’a pas effrayé Bernadette et auprès de qui des hommes et des femmes de tous âges viennent se confier, elle est cette voix qui ne cesse de nous rappeler, ‘‘venez boire à la source et vous y laver’’ celle de son Fils dans les sacrements.

P. Louis CAZAUX

POUR APPROFONDIR...

1. Fils ! Suis-je content que ce titre soit aussi le mien ? 2. Jusqu‛où vont ma confiance et ma fidélité au Christ ? 3. Jésus confie l‛humanité à sa Mère. Ma prière s‛ouvre t-elle au monde ?

21

carnet2008.indd 21

21/06/2008 16:58:07


Fils, voici ta mère PR RIIIÈ ÈR È RE R E

JEUDI 17 JUILLET 2008

DU D U

MAAT TIIIN T N

Cette journée qui commence Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu Fais-la heureuse pour tous ceux que j’aime; Riche en expériences; Claire comme les beaux jours d’été; Lumineuse comme les gerbes de blé, Comme le bleu des gentianes et l’or des soucis Bonne pour tous Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu Fais que je la vive avec conscience, Donnant aux petites tâches de la vie quotidienne Mon soin et mon souci ; Donnant à ceux que tu m’as confiés, Mon travail et ma patience Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu Fais que je la vive avec conscience, Lent dans mon action, attentif, réfléchi Semblable à ceux qui s’arrêtent pour penser, Qui regardent pour voir, qui écoutent pour entendre Et qui se penchent pour aider. Fais que je préfère toujours Une seule chose bien faite dans un jour tranquille A beaucoup de choses imparfaites dans un jour trépidant sans halte et sans repos Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu Enseigne-moi au travers de ses heures L’art de bien aimer et la vertu d’être juste Patient dans la souffrance, généreux dans la joie Jamais égoïste.

22

carnet2008.indd 22

21/06/2008 16:58:08


Fils, voici ta mère MESSE A LA GROTTE avec le diocèse de Meaux

La première en chemin (page 62)

Livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 12-14)

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel, retournèrent du mont des Oliviers à Jérusalem, qui n’est pas loin. (La distance ne dépasse pas ce qui est permis le jour du sabbat.) Arrivés dans la ville, ils montèrent à l’étage de la maison ; c’est là qu’ils se tenaient tous : Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. D’un seul coeur, ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères.

PSAUME 86

Elle est fondée sur les montagnes saintes. Lui, le Très-Haut, la maintient. Le Seigneur aime les portes de Sion plus que toutes les demeures de Jacob.

JEUDI 17 JUILLET 2008

Entrée :

Pour ta gloire on parle de toi, ville de Dieu ! On appelle Sion : « Ma mère ! » car en elle, tout homme est né.

Au registre des peuples, le Seigneur écrit : « Chacun est né là-bas. » Tous ensemble ils dansent, et ils chantent : « En toi, toutes nos sources !»

Alléluia :

Psaume 117 - Proclamez que le Seigneur est bon (page 47)

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en

23

carnet2008.indd 23

21/06/2008 16:58:09


Fils, voici ta mère JEUDI 17 JUILLET 2008

portèrent. Le maître du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Prière universelle :

Donne-nous Seigneur, un cœur nouveau, Mets en nous Seigneur, un esprit nouveau.

Offertoire : ♫ Ce que Dieu a choisi (page 56) Communion - Action de grâce :

VOICI LE CORPS ET LE SANG DU SEIGNEUR, LA COUPE DU SALUT ET LE PAIN DE LA VIE, DIEU IMMORTEL SE DONNE EN NOURRITURE, POUR QUE NOUS AYONS LA VIE ÉTERNELLE. 1. Au moment de passer vers le Père, le Seigneur prit du pain et du vin, Pour que soit accompli le mystère, qui apaise à jamais notre faim. 2. Dieu se livre lui-même en partage, par amour pour son peuple affamé, Il nous comble de son héritage, afin que nous soyons rassasiés. 3. C‛est la foi qui nous fait reconnaître, dans ce pain et ce vin consacrés, La présence de Dieu notre maître, le Seigneur Jésus ressuscité.

4. Que nos langues sans cesse proclament, la merveille que Dieu fit pour nous, Aujourd‛hui, il allume une flamme, afin que nous l‛aimions jusqu‛au bout.

O prends mon âme (page 35)

Sortie : ♫ Que mon cœur serve à te louer Seigneur (page 58)

24

carnet2008.indd 24

21/06/2008 16:58:11


Fils, voici ta mère

Seigneur, je viens ce soir, revoir ma journée avec toi.

JEUDI 17 JUILLET 2008

PR RIIIÈ ÈR È RE R E

DU D U SOIIR R

Et je veux d’abord te dire merci pour la vie que tu m’as donnée et pour ta présence à mes côtés aujourd’hui. Merci pour tous les bons moments, pour toutes les bonnes rencontres de cette journée, pour toutes les joies vécues. Merci aussi parce que tu étais proche de moi dans les moments difficiles, dans les déceptions, les humiliations vécues, lorsque des mots durs m’ont été adressés, lorsque j’ai été victime d’une injustice. Tu étais là pour me soutenir en ces moments-là, même si je n’en ai pas été conscient. Je te demande la grâce de pouvoir dès ce soir pardonner à ceux qui m’ont fait mal. Pardon pour tous mes manquements à l’amour aujourd’hui. Pardon pour tous mes replis sur moi-même, pour toutes mes attitudes égoïstes. Pardon de n’avoir pas reconnu ton visage dans ce petit que tu as mis sur ma route. Pardon pour mes paroles dures, mes attitudes peu charitables. Pardon de ne pas t’avoir donné une place dans mes activités, Je te présente toute ma journée, mes rencontres, mes activités, mes loisirs. Que ton Esprit Saint soit en moi comme une force qui me permette demain de vivre davantage comme ton disciple. Amen !

carnet2008.indd 25

25

21/06/2008 16:58:12


VENDREDI 18 JUILLET 2008

Elle est gravée dans mon coeur

JEUNES

► 6 H 40 ► 8 H 30 ► 9H ► 10 H 30 ► 12 H 30

ADULTES

Prière de tous les hospitaliers libres Chapelle du 5e étage - Accueil ND Temps de groupe Transit ou extérieur

Départ à pied : cité St Pierre puis temps de groupe Célébration eucharistique Ste Bernadette (côté grotte)

Pique-nique

► 14 H

Départ pour la cité St Pierre

► 15 H

Célébration de l’engagement des hospitaliers. Envoi Salle Padre Pio

► 16 H

Départ pour les Landes

26

carnet2008.indd 26

21/06/2008 16:58:13


Elle est gravée dans mon coeur

Nous n’avons pas eu le privilège de voir le visage de la Vierge Marie mais peut-être portons - nous une médaille sur laquelle son visage est gravé ou bien un chapelet que nous prions de temps en temps ? Ce sont des signes de notre confiance en Marie qui ne peut oublier ceux et celles qui la gardent au fond de leur cœur. Dans nos difficultés, nos souffrances, ayons toujours le réflexe de penser à Marie, de nous remettre entre ses mains ; en cela, nous pouvons imiter de la petite Bernadette qui en toute humilité recourait à la prière toute simple du chapelet. Ainsi, le chapelet doit peu à peu nous apprendre à faire la volonté de Dieu pour devenir des saints en suivant l’exemple de sainte Bernadette dont nous pourrons méditer et réfléchir sur ses trois grandes fidélités : - la fidélité à sa foi et aux rendez-vous que la Vierge lui fixa : • Suis-je toujours fidèle à la prière quotidienne, à la messe, à la confession ? - la persévérance à rechercher l’identité de cette Dame qui ne lui révèle son nom qu’à la seizième apparition : • Est-ce que je fais des efforts pour mieux connaître l’Evangile et m’instruire de la foi de l’Eglise ? - la fidélité à témoigner de sa foi, de ce qu’elle a vu et entendu à la grotte malgré les menaces de ses adversaires : • Suis-je fier de me montrer chrétien en toutes circonstances ?

VENDREDI 18 JUILLET 2008

Le 16 juillet 1858, en la fête de Notre Dame du Mont Carmel, Bernadette se sent attirée vers Massabielle. Dans la nuit tombante, devant la grotte, elle allume son cierge. Tandis qu’elle commence à prier le chapelet, la Vierge Marie lui apparaît une dernière fois sur cette terre. C’est alors que le visage de Bernadette resplendit de joie de sorte qu’à la fin de l’apparition elle dira : « Marie est gravée dans mon cœur. »

Que le visage de Marie gravé dans mon cœur m’éclaire. P. Fabr Fabrice GETTEN

carnet2008.indd 27

27

21/06/2008 16:58:14


DU D U

PR RIIIÈ ÈR È RE R E

VENDREDI 18 JUILLET 2008

Elle est gravée dans mon coeur MAAT TIIIN T N

AU PREMIER RAYON DU JOUR Dès le premier rayon du jour, dès que je m’éveille, ô Dieu fort, viens à moi, demeure avec moi, gouverne mes pensées, mes paroles et mes actes. Sois le gardien de tout mon corps, de tous mes sens. Sois le gardien de mes mains : qu’elles soient pures, sans taches et élevées vers Toi, ô mon Dieu. Sois le gardien de mes pieds, qu’ils n’aillent pas ça et là dans l’oisiveté; mais quand je serai debout, Seigneur, pour le travail ou la prière, sois le gardien de mes lèvres. Amen !

28

carnet2008.indd 28

21/06/2008 16:58:15


Chants

Chanter, c’est prier deux fois ! SAINT AUGUSTIN 29

carnet2008.indd 29

21/06/2008 16:58:16


♫ CELUI QUI A MANGÉ DE CE PAIN 1. Celui qui a mangé de ce pain, chargé de joyeuse espérance : Le corps du Seigneur ; Celui qui a mangé de ce pain, celui-là sans faiblir marchera. Aujourd‛hui, Seigneur, reste avec nous : Que ton peuple aujourd‛hui connaisse ta puissance. 2. Celui qui a reçu le soleil, au fond de son cœur misérable : Le corps du Seigneur ; Celui qui a reçu le soleil, celui-là dans la nuit chantera. Aujourd‛hui, Seigneur, reste avec nous : Que ton peuple aujourd‛hui habite dans ta gloire. 3. Celui en qui l‛eau vive a jailli, s‛il boit au Rocher qui nous sauve : Le corps du Seigneur ; Celui en qui l‛eau vive a jailli, celui-là jusqu‛en Dieu fleurira. Aujourd‛hui, Seigneur, reste avec nous : Que ton peuple aujourd‛hui renaisse à ton image. 4. Celui qui a goûté de ce fruit, mûri sur la croix pour le monde : Le corps du Seigneur ; Celui qui a goûté de ce fruit, celui-là dans l‛amour grandira. Aujourd‛hui, Seigneur, reste avec nous : Que ton peuple aujourd‛hui revive ton mystère.

30

carnet2008.indd 30

21/06/2008 16:58:16


5. Celui que l‛Esprit Saint a touché du feu d‛éternelle tendresse Le corps du Seigneur ; Celui que l‛Esprit Saint a touché, celui-là comme un feu brûlera. Aujourd‛hui, Seigneur, reste avec nous : Que ton peuple aujourd‛hui annonce tes merveilles.

♫ CHANTEZ, PRIEZ, CÉLÉBREZ LE SEIGNEUR CHANTEZ, PRIEZ, CELEBREZ LE SEIGNEUR, DIEU NOUS ACCUEILLE, PEUPLE DU MONDE. CHANTEZ, PRIEZ, CELEBREZ SON NOM, DIEU NOUS ACCUEILLE DANS SA MAISON. 1.Il a fait le ciel et la terre Éternel est son amour Façonné l‛homme à son image Éternel est son amour 2.Il sauva Noé du déluge Éternel est son amour L‛arc-en-ciel en signe d‛alliance Éternel est son amour 3.Il combla Marie de sa grâce Éternel est son amour Il se fit chair parmi les hommes Éternel est son amour 4.Dans Dans l‛Esprit Saint il nous baptise Éternel est son amour Son amour forge notre Église Éternel est son amour

31

carnet2008.indd 31

21/06/2008 16:58:16


♫ ÉCOUTE LA VOIX DU SEIGNEUR 1. Écoute la voix du Seigneur, Prête l‛oreille de ton cœur. Qui que tu sois, ton Dieu t‛appelle, Qui que tu sois, il est ton Père. TOI QUI AIMES LA VIE, O TOI QUI VEUX LE BONHEUR, RÉPONDS EN FIDÈLE OUVRIER DE SA TRÈS DOUCE VOLONTÉ. RÉPONDS EN FIDÈLE OUVRIER DE L‛ÉVANGILE ET DE SA PAIX

2. Écoute la voix du Seigneur, Prête l‛oreille de ton cœur. Tu entendras que Dieu fait grâce, Tu entendras l‛Esprit d‛audace. 3. Écoute la voix du Seigneur, Prête l‛oreille de ton cœur. Tu entendras grandir l‛Église, Tu entendras sa paix promise.

32

carnet2008.indd 32

21/06/2008 16:58:17


♫F FAIS LEVER LE SOLEIL

FAIS LEVER LE SOLEIL NOTRE TERRE ATTEND L‛AURORE FAIS LEVER LE SOLEIL NOTRE VIE PROMET D‛ECLORE.

1.Prophète du Seigneur, lève-toi parmi tes frères ! Debout comme un veilleur, tu annonces la lumière. Ton étoile dans la nuit est témoin du jour qui luit. 2.Prophète de l‛amour, tu révèles sa présence. Dieu parle sans discours, guide-nous vers son silence. Par l‛Esprit du Dieu vivant, ton amour sera ferment. 3.Prophète de l‛espoir, va répandre la Nouvelle. Jésus défie la mort, sa jeunesse est éternelle. Dans un monde à découvrir, sois le chant de l‛avenir.

♫ MON PÈRE, JE M’ABANDONNE A TOI 1. Mon Père, mon Père, je m‛abandonne à toi Fais de moi ce qu‛il te plaira Quoi que tu fasses, je te remercie Je suis prêt à tout, j‛accepte tout CAR TU ES MON PÈRE, JE M‛ABANDONNE À TOI CAR TU ES MON PÈRE, JE ME CONFIE EN TOI 2. Mon Père, mon Père, en toi je me confie En tes mains je mets mon esprit Je te le donne le coeur plein d‛amour Je n‛ai qu‛un désir, t‛appartenir

33

carnet2008.indd 33

21/06/2008 16:58:17


♫ AU COEUR DE CE MONDE AU COEUR DE CE MONDE, LE SOUFFLE DE L´ESPRIT FAIT RETENTIR LE CRI DE LA BONNE NOUVELLE ! AU COEUR DE CE MONDE, LE SOUFFLE DE L´ESPRIT MET À L´OEUVRE AUJOURD´HUI DES ÉNERGIES NOUVELLES.

1. Voyez ! les pauvres sont heureux : Ils sont premiers dans le Royaume ! Voyez ! les artisans de Paix : Ils démolissent leurs frontières ! Voyez ! les hommes au coeur pur : Ils trouvent Dieu en toute chose ! 2. Voyez ! les affamés de Dieu : Ils font régner toute justice ! Voyez ! les amoureux de Dieu : Ils sont amis de tous les hommes ! Voyez ! ceux qui ont foi en Dieu : Ils font que dansent les montagnes ! 3. Voyez ! le peuple est dans la joie : L´amour l´emporte sur la haine ! Voyez ! les faibles sont choisis : Les orgueilleux n´ont plus de trône ! Voyez ! les doux qui sont vainqueurs : Ils ont la force des colombes !

34

carnet2008.indd 34

21/06/2008 16:58:17


♫ Ô PRENDS MON ÂME 1. Ô prends mon âme, prends-la, Seigneur, Et que ta flamme brûle en mon cœur, Que tout mon être vibre pour Toi, Sois seul mon maître, ô divin roi. SOURCE DE VIE, DE PAIX, D‛AMOUR, VERS TOI JE CRIE, LA NUIT, LE JOUR, GUIDE MON ÂME, SOIS MON SOUTIEN, REMPLIS MA VIE, TOI MON SEUL BIEN. 2. Du mal perfide, oh, garde-moi, Sois seul mon guide, chef de ma foi, Quand la nuit voile tout à mes yeux, Sois mon étoile, brille des cieux. 3. Voici l‛aurore d‛un jour nouveau, Le ciel se dore de feux plus beaux, Jésus s‛apprête, pourquoi gémir ? Levons nos têtes, il va venir.

35

carnet2008.indd 35

21/06/2008 16:58:18


♫ ÉCOUTE EN TOI LA SOURCE ÉCOUTE COUTE EN TOI LA SOURCE QUI TE PARLE D‛AIMER, ÉCOUTE COUTE EN TOI LA SOURCE DE L‛ÉTERNITÉ, ÉCOUTE EN TOI LA SOURCE QUI TE FAIT PRIER. 1.Ton cœur est comme une terre, où le grain pourra lever, Si tu l‛ouvres à la lumière, Si tu laisses l‛eau couler. 2.On n‛arrête pas l‛eau vive, N‛essaie pas de la freiner, En ton cœur elle ravive La tendresse et la beauté. 3.La source devient rivière Qui t‛emmène à l‛océan Ecoute bien les prières, Qu‛elle murmure en cheminant

♫ NOUS TE RENDONS GRÂCE, Ô NOTRE PÈRE ! NOUS TE RENDONS GRÂCE, Ô NOTRE PÈRE ! NOUS TE RENDONS GRÂCE, POUR TES MERVEILLES ! 1. Ô vous tous qui servez le Seigneur notre Dieu, Par des chants de joie louez-le sans vous lasser. 2. Rendez grâce au Seigneur et jouez pour son Nom, Par des chants nouveaux acclamez le Tout-Puissant.

36

carnet2008.indd 36

21/06/2008 16:58:18


3. La Parole de Dieu est plus sûre qu‛un roc, Toutes ses actions sont justice et vérité. 4. Bienheureux d‛âge en âge le Peuple de Dieu, Car il est comblé de sa grâce, chaque jour. 5. Que nos cœurs soient remplis de confiance et de joie, Car nous avons cru à l‛amour du Dieu vivant. 6. Gloire au Père très bon, à son Fils Jésus-Christ ; Gloire au Saint-Esprit maintenant et pour toujours !

♫ POUR L’AMOUR DE CET HOMME 1. Pour l‛amour de cet homme qu‛on appelle Jésus, Un homme pour son Dieu, un homme pour les autres, NOUS VOICI DEVANT TOI Ô NOTRE PÈRE RASSEMBLÉS DEVANT TOI SOUS SON NOM, NOUS VOICI DEVANT TOI Ô NOTRE PÈRE SERVITEURS, EN TOUT LIEU, DE TA PLUS GRANDE GLOIRE. 2. Pour l‛amour de ce monde où tu l‛as envoyé, Agneau parmi les loups, faire œuvre de justice, 3. Pour l‛amour de l‛Église qui est chair de sa chair, Son peuple sanctifié, le peuple de l‛Alliance, 4. Pour l‛amour des plus pauvres qu‛il a dit bienheureux, Son corps dans les douleurs, jusqu‛à la fin du monde.

37

carnet2008.indd 37

21/06/2008 16:58:18


♫ NOUS CHANTERONS POUR TOI 1. Nous chanterons pour toi, Seigneur : Tu nous as fait revivre : Que ta parole dans nos cœurs à jamais nous délivre. 2. Nous contemplons dans l‛univers les traces de ta gloire, et nous avons vu tes hauts faits éclairant notre histoire. 3. Les mots de Dieu ont retenti en nos langages d‛hommes et nos voix chantent Jésus Christ par l‛Esprit qu‛il nous donne. 4. Tu viens, Seigneur, pour rassembler les hommes que tu aimes sur les chemins de l‛unité, ton amour les ramène. 5. Des quatre points de l‛horizon les peuples sont en marche pour prendre place en la maison que, par nous, Tu prépares. 6. Tu prends la tête du troupeau comme un pasteur fidèle, et Tu le guides vers les eaux de la vie éternelle. 7. Ton cœur nous ouvre le festin des noces éternelles, et nous allons par les chemins annoncer la nouvelle. 8. Ta sainte vigne, ô Jésus Christ, sur les côteaux du monde, Tu la feras porter du fruit en récolte féconde. 9. Le monde attend de nous, Seigneur, un signe de ta gloire, que l‛Esprit vienne dans nos cœurs achever ta victoire. 10. Tu mets au cœur des baptisés ta jeunesse immortelle, ils porteront au monde entier ta vivante étincelle 11. Gloire éternelle au Dieu vainqueur, au maître de l‛histoire, que l‛Esprit chante dans nos cœurs sa louange de gloire !

38

carnet2008.indd 38

21/06/2008 16:58:18


♫ PEUPLE DE LUMIÈRE PEUPLE DE LUMIERE, BAPTISE POUR TEMOIGNER PEUPLE D‛EVANGILE, APPELE POUR ANNONCER LES MERVEILLES DE DIEU POUR TOUS LES VIVANTS 1. Vous êtes l‛Évangile pour vos frères Si vous gardez ma Parole Pour avancer dans la vérité. Bonne Nouvelle pour la terre ! 2. Vous êtes l‛Évangile pour vos frères Si vous suivez mon exemple Pour demeurer dans la charité. Bonne Nouvelle pour la terre ! 3. Vous êtes l‛Évangile pour vos frères Si vous chantez ma promesse De m‛établir au milieu de vous. Bonne Nouvelle pour la terre !

♫ JE VOUS SALUE MARIE Je vous salue, Marie, comblée de grâce. Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes, Et Jésus, votre enfant, est béni. Sainte Marie, mère de Dieu, Priez pour nous, pauvres pécheurs, Maintenant et à l´heure de la mort. Amen Amen Alleluia

39

carnet2008.indd 39

21/06/2008 16:58:19


♫ SEIGNEUR JÉSUS TU NOUS AS DIT 1. Seigneur Jésus tu nous a dit : «Je vous laisse un commandement nouveau, Mes amis, aimez-vous les uns les autres, écoutez mes paroles et vous vivrez.» 2. Devant la haine, le mépris, la guerre, devant les injustices, les détresses, Au milieu de notre indifférence, ô Jésus, rappelle-nous ta Parole ! FAIS-NOUS SEMER TON ÉVANGILE, FAIS DE NOUS DES ARTISANS D‛UNITÉ, FAIS DE NOUS DES TÉMOINS DE TON PARDON, À L‛IMAGE DE TON AMOUR 3. Tu as versé ton sang sur une croix, pour tous les hommes de toutes les races, Apprends-nous à nous réconcilier car nous sommes tous enfants d‛un même Père.

40

carnet2008.indd 40

21/06/2008 16:58:19


♫ EN TOI LA GRÂCE DU SEIGNEUR 1. En toi, la grâce du Seigneur, ô Maria ! Heureuse Mère du Seigneur, ô Maria ! BÉNIE SOIS-TU, MARIE ! PAR TOI NOUS VIENT LA VIE : JÉSUS-CHRIST, L‛EMMANUEL. SALVE ! SALVE ! SALVE REGINA ! 2. Merveille de l‛amour de Dieu, ô Maria ! Reflet de la beauté de Dieu, ô Maria ! 3. Sourire qui nous vient de Dieu, ô Maria ! Bonté qui nous révèle Dieu, ô Maria !

♫ HOSANNA OUVRONS LES PORTES AU ROI, AU DIEU DE GLOIRE LANÇONS DES CRIS DE JOIE, LAISSONS JAILLIR UN CHANT DE VICTOIRE, HOSANNA, HOSANNA, HOSANNA! 1. Marchons ensemble (bis), l‛ennemi tremble (bis) Dieu est avec nous, chassons les ténèbres. 2. Qui pourra taire (bis), notre prière (bis) ? Dieu est avec nous, levons sa bannière. 3. Dansons devant lui (bis), remplis de sa vie (bis) Dieu est avec nous, chantons sa louange.

41

carnet2008.indd 41

21/06/2008 16:58:19


♫ SAINTE VIERGE MA MÈRE 1. Sainte Vierge ma mère Laisse-moi te contempler Dans la douce lumière De ton coeur immaculé Dans la douce lumière De ton coeur immaculé 2. Viens éclairer ma route Toi l‛étoile du matin Et si jamais je doute Montre-moi le vrai chemin Et si jamais je doute Montre-moi le vrai chemin 3. Avec toi, fais-moi vivre En toi, à toi et pour toi Ô mère du silence Donne-moi ta grande paix Ô mère du silence Donne-moi ta grande paix 4. Que ta douce présence Nous protège à tout jamais Ô, Vierge du silence Donne-nous ta grande paix. Ô, Vierge du silence Donne-nous ta grande paix.

42

carnet2008.indd 42

21/06/2008 16:58:20


♫ MARIE DOUCE LUMIÈRE MARIE DOUCE LUMIÈRE PORTE DU CIEL TEMPLE DE L´ESPRIT, GUIDE-NOUS VERS JÉSUS ET VERS LE PÈRE, MÈRE DES PAUVRES ET DES TOUT PETITS. 1. Bénie sois-tu Marie, ton visage rayonne de l´Esprit Sa lumière repose sur toi Tu restes ferme dans la foi. 2. Bénie sois-tu Marie, en ton sein, tu portes Jésus-Christ Le créateur de tout l´univers Le Dieu du ciel et de la terre. 3. Bénie sois-tu Marie, la grâce de Dieu t´a envahie En toi le Christ est déjà Sauveur De tout péché il est vainqueur. 4. Bénie sois-tu Marie dans tes mains qui sans cesse supplient Tu portes la douleur du péché Le corps de Jésus déchiré. 4. Bénie sois-tu, Marie, toi l‛icône de l´église qui prie, Pour l‛éternité avec tous les saints, Les anges te chantent sans fin.

43

carnet2008.indd 43

21/06/2008 16:58:21


♫ COURONNÉE D’ÉTOILES NOUS TE SALUONS, Ô TOI, NOTRE DAME, MARIE, VIERGE SAINTE QUE DRAPE LE SOLEIL, COURONNÉE D‛ÉTOILES, LA LUNE EST SOUS TES PAS, EN TOI NOUS EST DONNÉE L‛AURORE DU SALUT. 1. Marie, Eve nouvelle et joie de ton Seigneur, tu as donné naissance à Jésus le Sauveur, par toi, nous sont ouvertes, les portes du jardin, guide-nous en chemin, Etoile du matin. 2. Tu es restée fidèle, Mère au pied de la Croix, soutiens notre Espérance et garde notre foi, du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous l‛eau et le sang versé qui sauvent du péché. 3. Quelle fut la joie d‛Eve, lorsque tu es montée plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées. et quelle est notre joie, Douce Vierge Marie, de contempler en toi la promesse de Vie. 4. O Vierge immaculée, préservée du péché, En ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux. Emportée dans la gloire,Sainte Reine des cieux, Tu nous accueilleras, un jour auprès de Dieu.

44

carnet2008.indd 44

21/06/2008 16:58:22


♫ MAGNIFICAT MAGNIFICAT, MAGNIFICAT, MAGNIFICAT ANIMA MEA DOMINUM (BIS) 1. Avec Marie, jubilons d‛allégresse, Et rendons grâce au Seigneur, le Très Haut, Au Dieu d‛amour dont l‛immense tendresse Offre à nos cœurs la joie d‛un renouveau ! 2. Bénie sois-tu, ô Vierge de l‛Alliance, Tu as dit ‘‛Oui‛‛, et le Fils Bien-Aimé, Par l‛Esprit Saint en ta chair prend naissance Pour le salut de notre humanité. 3. Mère souffrante, à l‛heure du Calvaire, Tu es debout près de ton Fils en croix. Tu l‛offres à Dieu et deviens notre mère, Garde en nos cœurs l‛espérance et la foi ! 4. Réjouis-toi, ô Mère bienheureuse : La mort est morte et Jésus est vainqueur. Ressuscité dans l‛aube radieuse Il nous libère à jamais de la peur.

45

carnet2008.indd 45

21/06/2008 16:58:22


♫ AVEC TOI, BERNADETTE AVEC TOI, BERNADETTE, NOUS MARCHONS VERS LA CLARTÉ DU CIEL 1. Conduis nos pas vers la montagne de clarté Où Dieu révèle son visage et sa bonté. 2. Conduis nos pas vers Notre-Dame de blancheur Dont le sourire est accueillant pour les pécheurs. 3. Conduis nos pas vers la fontaine de cette eau Coulant sans fin des meurtrissures de l‛Agneau. 4. Conduis nos pas vers le banquet des affamés Où le vrai Pain venu du ciel est consommé. 5. Conduis nos pas vers la souffrance des meurtris; Fais-nous comprendre la détresse des petits. 6. Conduis nos pas vers la Cité des Bienheureux Où Dieu efface toute larme de nos yeux.

♫ JOIE POUR LES PAUVRES JOIE POUR LES PAUVRES, GLOIRE À BERNADETTE ! ELLE A VÉCU L‛ÉVANGILE EN PLÉNITUDE, AIMER, IL SUFFIT D‛AIMER !

1. Bienheureux les pauvres en esprit, Bienheureux les cœurs purs et les humbles Car ils verront la Terre Promise, Et Dieu leur ouvrira son Royaume.

46

carnet2008.indd 46

21/06/2008 16:58:22


2. Bernadette nous a révélé De la part du Seigneur un message De conversion, de foi, de prière : À nous les baptisés de le suivre. 3. Si le grain de blé ne meurt pas, Il ne peut fructifier ni revivre ; S‛il meurt en terre, il revivra, Et portera un fruit qui demeure !

♫ PROCLAMEZ QUE LE SEIGNEUR EST BON 1. Proclamez que le Seigneur est bon, éternel est son amour, Que le dise la maison d‛Israël, éternel est son amour ! ALLÉLUIA, ALLÉLUIA, ALLÉLUIA (bis) 2. Dans l‛angoisse, j‛ai crié vers Lui, le Seigneur, m‛a exaucé. Le Seigneur est là pour m‛abriter, j‛ai bravé mes ennemis. 3. Le Seigneur est ma force et mon chant, le Seigneur est mon salut, Je vivrai, non je ne mourrai pas, je dirai l‛œuvre de Dieu. 4. Ouvrez moi les portes de justice, j‛entrerai, je rendrai grâce, C‛est ici la porte du Seigneur, tous les justes y passeront. 5. Oui, c‛est Toi, je te rends grâce, ô Dieu, je te loue Seigneur mon Dieu, Proclamez que le Seigneur est bon, éternel est son amour !

47

carnet2008.indd 47

21/06/2008 16:58:22


♫ PEUPLE DE FRÈRES 1. Dans la nuit se lèvera une lumière, l‛Espérance habite la terre, La terre où germera le salut de Dieu ! Dans la nuit se lèvera une lumière, notre Dieu réveille son peuple ! PEUPLE DE FRÈRES, PEUPLE DU PARTAGE PORTE L‛ÉVANGILE ET LA PAIX DE DIEU. 2. L‛amitié désarmera toutes nos guerres, l‛Espérance habite la terre, La terre où germera le salut de Dieu ! L‛amitié désarmera toutes nos guerres, notre Dieu pardonne à son peuple. 3. La tendresse fleurira sur nos frontières, l‛Espérance habite la terre, La terre où germera le salut de Dieu ! La tendresse fleurira sur nos frontières, notre Dieu se donne à son peuple. 4. Un soleil se lèvera sur nos calvaires, l‛Espérance habite la terre, La terre où germera le salut de Dieu ! Un soleil se lèvera sur nos calvaires, notre Dieu fait vivre son peuple.

48

carnet2008.indd 48

21/06/2008 16:58:25


♫ METS DANS TES MAINS METS DANS TES MAINS UN PEU DE JOIE METS DANS TON CŒUR UN PEU D‛AMOUR METS DANS TES YEUX UN PEU DE VIE VIENS PARTAGER ET CHANTER AVEC NOUS 1. Même si tu connais des jours de solitude Si l‛ami attendu ce soir ne viendra pas Même si tu connais la peur, l‛incertitude Sais-tu que quelque part, on a besoin de toi 2. Si l‛instant est trop long, si trop lourd est le doute Et si tu ne sais plus ni comment, ni pourquoi Même si tu ne vois plus où t‛emmène la route Sois sûr que quelque part on a besoin de toi 3. Même s‛il faut partir, s‛arracher à soi-même Si pour aller plus loin, il faut sortir de soi S‛il faut mourir un peu en quittant ceux qu‛on aime Allez, viens, quelque part on a besoin de toi 4. Sur le même bateau, nous hisserons la voile Le temps est incertain, qu‛importe on est tous là Tu accrocheras bien ton cœur à une étoile Regarde, c‛est devant qu‛on a besoin de toi

49

carnet2008.indd 49

21/06/2008 16:58:25


♫ UNE CATHÉDRALE QUE CHAQUE ENFANT, PORTE SA PIERRE, AU CHANTIER DE LA MAISON DU PÈRE, UNE CATHÉDRALE S‛ÉLÈVE DANS LE CIEL. 1. Ce Dieu qui descend dans nos vies, de liberté il est épris,

Chaque homme est homme à sa manière, pour servir Dieu comme un ami. C‛est dans le cœur des simples gens, qu‛il vient s‛asseoir naturellement, Ceux qui accueillent sans condition, ceux qui ont le sourire en avant.

2. Chacun de nous est invité, à marcher vers la sainteté. Et tous les saints de notre histoire ont mis l‛amour en primauté Le ciment qui unit nos pierres, résiste au plus dur de l‛hiver. L‛amitié versée sans mesure devient semence pour la terre. 3. Les pierres précieuses du pardon, pourront servir aux fondations. Elles sont les bases pour bâtir, pour s‛élever et tenir bon. Pour ceux qui ne le savent point, il y a des pierres en tous terrains,

Même si l‛on doit creuser profond (bis).

♫ JE VIENS VERS TOI, JÉSUS JE VIENS VERS TOI, JÉSUS, (BIS) JE VIENS VERS TOI, JÉSUS. (BIS) Comme un veilleur attend l‛aurore Ainsi mon âme espère en ta Parole. Car ta Parole est une lampe, Une lumière allumée sur mes pas.

50

carnet2008.indd 50

21/06/2008 16:58:25


Refra r ins & ra JUBILATE DEO OMNIS TERRA SERVITE DOMINO IN LAETITIA A ALLELUIA ALLELUIA IN LAETITIA (BIS) n LAUDATE, OMNES GENTES, LAUDATE DOMINUM ! LAUDATE, OMNES GENTES, LAUDATE DOMINUM ! t DANS NOS OBSCURITÉS, ALLUME LE FEU i QUI NE S‛ÉTEINT JAMAIS, QUI NE S‛ÉTEINT JAMAIS. e UBI CARITAS ET AMOR, UBI CARITAS DEUS IBI EST. n LA TÉNÈBRE N‛EST POINT TÉNÈBRE, DEVANT TOI, n LA NUIT COMME LE JOUR EST LUMIÈRE. e MAGNIFICAT, MAGNIFICAT, s MAGNIFICAT ANIMA MEA DOMINUM, MAGNIFICAT, MAGNIFICAT, MAGNIFICAT ANIMA MEA.

♫ LE SEIGNEUR M’A COMBLÉE

Le Seigneur m‛a comblée de joie, alléluia ! Il m‛a revêtue de sainteté, alléluia !

♫ JOYEUSE LUMIERE JOYEUSE LUMIÈRE, SPLENDEUR ÉTERNELLE DU PÈRE, SAINT ET BIENHEUREUX JÉSUS CHRIST ! C‛est toi qui éclaires ! C‛est toi qui réchauffes ! C‛est toi qui purifies ! C‛est toi qui consumes ! C‛est toi qui ressuscites ! C‛est toi qui transfigures !

51

carnet2008.indd 51

21/06/2008 16:58:26


♫ TU PEUX NAîTRE DE NOUVEAU 1.Tu peux naître de nouveau, Tu peux tout recommencer, balayer ta vie passée, Et repartir à zéro, et repartir à zéro | Avec Jésus pour berger. | (bis) 2.Tu peux être pardonné Pour tous tes péchés passés, car Jésus t‛a racheté, Tu peux recevoir la paix, (bis) | Source de la liberté. | (bis) 3.Tu peux boire de cette eau, Source de la pureté, source de la vérité, Tu peux boire de cette eau, (bis) | Source de l‛éternité. | (bis)

52

carnet2008.indd 52

21/06/2008 16:58:26


♫ C’EST TOI SEIGNEUR LE PAIN ROMPU C‛EST TOI, SEIGNEUR, LE PAIN ROMPU, LIVRÉ POUR NOTRE VIE. C‛EST TOI, SEIGNEUR, NOTRE UNITÉ, JÉSUS RÉSSUSCITÉ ! 1. Je suis le pain qui donne vie : Qui croit en moi vivra ; Et je le ressusciterai, Au jour de mon retour. 2. C‛est maintenant le temps de Dieu : Il faut nous préparer. C‛est maintenant le temps de Dieu : Il faut changer nos cœurs. 3. Si nous souffrons en Jésus-Christ, En lui nous règnerons. Si nous mourons en Jésus-Christ, En lui nous revivrons.

53

carnet2008.indd 53

21/06/2008 16:58:26


♫ JE VEUX CHANTER TON AMOUR JE VEUX CHANTER TON AMOUR SEIGNEUR, CHAQUE INSTANT DE MA VIE. DANSER POUR TOI EN CHANTANT MA JOIE ET GLORIFIER TON NOM ! 1. Ton amour pour nous est plus fort que tout Et Tu veux nous donner la vie, Nous embraser par ton Esprit Gloire à Toi ! 2. Oui, Tu es mon Dieu, Tu es mon Seigneur, Toi seul es mon libérateur, Le rocher sur qui je m‛appuie Gloire à Toi ! 3. Car Tu es fidèle, Tu es toujours là Tout près de tous ceux qui Te cherchent Tu réponds à ceux qui t‛appellent Gloire à Toi ! 4. Voici que Tu viens au milieu de nous Demeurer au cœur de nos vies Pour nous mener droit vers le Père Gloire à Toi ! 5. Avec Toi, Seigneur, je n‛ai peur de rien Tu es là sur tous mes chemins Tu m‛apprends à vivre l‛amour Gloire à Toi !

54

carnet2008.indd 54

21/06/2008 16:58:26


♫ VIERGE BÉNIE VIERGE BÉNIE ENTRE TOUTES LES FEMMES MÈRE CHOISIE ENTRE TOUTES LES MÈRES MÈRE DU CHRIST ET MÈRE DES HOMMES DONNE-NOUS TON FILS, DONNE-NOUS TON FILS. 1. Entre toutes les femmes du monde, le Seigneur t‛a choisie Pour que brille à jamais sur la terre la lumière de Dieu. 2. Comme coule la source limpide, la tendresse de Dieu Envahit chaque instant de ta vie et nous donne un Sauveur. 3. En ton cœur, ô Marie, nul obstacle à l‛Amour infini. Le Seigneur fait en toi des merveilles, il nous donne son Fils. 4. L‛univers tout entier te contemple, il acclame ton Fils. Grâce à toi, au milieu de son peuple, le Seigneur est présent. 5. Tu chemines avec nous sur la route, tu connais notre espoir. Au milieu de nos croix et nos larmes, tu nous montres ton Fils.

55

carnet2008.indd 55

21/06/2008 16:58:27


♫ ME VOICI SEIGNEUR ME VOICI SEIGNEUR JE VIENS FAIRE TA VOLONTÉ, QU‛IL ME SOIT FAIT SELON TA PAROLE. 1. Je te rends grâce de tout mon cœur, Tu as entendu le cri de ma prière, Je te chante en présence des anges. 2. Je te rends grâce pour ton amour, Près de Toi mon cœur est débordant de joie, Tu m‛exauces le jour où je t‛appelle. 3. Je te rends grâce pour ton alliance, Dans la joie, la peine, ne m‛abandonne pas, Ô mon Dieu, éternel est ton amour. 4. Je te rends grâce pour ta victoire, Ils chantent ton nom les peuples de la terre, Ô Seigneur, ils célèbrent ta gloire.

♫ CE QUE DIEU A CHOISI CE QU‛IL Y A DE FOU DANS LE MONDE, VOILA CE QUE DIEU A CHOISI. CE QU‛IL Y A DE FAIBLE DANS LE MONDE, VOILA CE QUE DIEU A CHOISI. Viens Esprit de feu Viens Esprit d‛amour Viens Esprit de Dieu Viens nous t‛attendons.

56

carnet2008.indd 56

21/06/2008 16:58:27


♫ RIEN NE CHANGERA RIEN NE CHANGERA SUR LA TERRE DES HOMMES SI LA JUSTICE MEURT ENTRE NOS MAINS. IL NOUS SERA VAIN DE PARLER DU ROYAUME SI LA RICHESSE ENCOMBRE NOS CHEMINS. 1. Tu parles de l‛affamé, là-bas Que défigure la misère. Mais à ta porte, n‛oublie pas Celui qui meurt de faim ! 2. Tu parles de l‛immigré, là-bas Qui doit quitter son coin de terre, Mais à ta porte, n‛oublie pas Celui qui n‛a plus rien ! 3. Tu parles du condamné, là-bas Que les tyrans font disparaître Mais à ta porte, n‛oublie pas Celui qui ne dit rien ! 4. Tu parles de l‛opprimé, là-bas Qui doit se soumettre et se taire Mais à ta porte, n‛oublie pas Celui qui n‛est plus rien ! 5. Tu parles du prisonnier, là-bas Qui ne peut plus voir la lumière Mais à ta porte, n‛oublie pas Ton Dieu qui tend la main !

57

carnet2008.indd 57

21/06/2008 16:58:27


♫ QUE MON COEUR SERVE A TE LOUER QUE MON CŒUR SERVE À TE LOUER, SEIGNEUR, QUE MON CORPS SERVE À T‛ADORER, MON DIEU, ET QUE TOUTE MA VIE SOIT UN CHANT DE RECONNAISSANCE CAR TU ES LA SOURCE DE LA VIE.

1. Tu es le semeur, Tu sèmes en abondance. Pour que lève en nous, Le grain de ta parole.

2. Tu es la lumière, Tu éclaires nos lampes, Pour que brille enfin Ton feu sur notre terre.

3. Tu es le repos, Et pour tous ceux qui peinent, Tu montres la voie, Doux et humble de cœur.

4. Tu es le Chemin, La Vérité, la Vie; Et pour les petits: La porte du Royaume.

♫ UN SEUL SEIGNEUR, UNE SEULE FOI UN SEUL SEIGNEUR, UNE SEULE FOI, UN SEUL BAPTÊME, UN SEUL DIEU ET PÈRE. 1. Appelés à garder l‛unité de l‛Esprit par le lien de la paix, nous chantons et nous proclamons … 2. Appelés à former un seul corps dans un seul Esprit, nous chantons et nous proclamons … 3. Appelés à partager une seule espérance dans le Christ, nous chantons et nous proclamons …

58

carnet2008.indd 58

21/06/2008 16:58:27


♫ VENEZ BOIRE A LA FONTAINE VENEZ BOIRE À LA FONTAINE, AU PUITS DE LA SAMARITAINE. VENEZ BOIRE AUX SOURCES VIVES DES FLEUVES JAILLIRONT DE VOUS. 1. Si vous saviez le don de Dieu Qui est Celui qui vous demande à boire Vous lui demanderiez de l‛eau Et il vous donnerait l‛eau vive. 2. Si vous saviez le don de Dieu Qui est Celui qui vous parle du Père Vous viendriez pour l‛écouter Sa parole en vous serait vie. 3. Si vous saviez le don de Dieu Qui est Celui qui vous aime en vous-même Vous lui ouvririez votre coeur La vie renaîtrait de vos cendres. 4. Si vous saviez le don de Dieu Qui est Celui qui vous donne sa vie Vous viendriez puiser en Lui La vie dont vous rêvez pour vivre.

59

carnet2008.indd 59

21/06/2008 16:58:28


♫ AVE MARIA AVE. AVE, AVE MARIA(BIS)

1.Ô Vierge Marie Le peuple chrétien A Lourdes vous prie Chez vous il revient

7. La blanche apparence Paraît à ses yeux Comme une présence Qui parle de Dieu

2. Chantons votre histoire Dans votre Cité : Du haut de la gloire Daignez l‛écouter

8. Avec la parure D‛un lys immortel Elle a pour ceinture Un ruban du ciel

3. Un jour Bernadette Ramasse du bois Avec deux fillettes Qui pleurent de froid

9. Au pied de sa Mère L‛enfant qui la voit Apprend à bien faire Le signe de croix

4. Jusqu‛à Massabielle L‛enfant veut passer Mais elle est si frêle Comment traverser ?

10.Les grains d‛un rosaire Couraient dans sa main Et de la prière Traçaient le chemin

5. Un froid l‛a saisie Un bruit la surprend Mais sur la prairie Ne souffle aucun vent

11.Longtemps Bernadette Devant le rocher Joyeuse, répète Le chant de l‛Ave

6. Le fond de la roche S‛éclaire l‛instant La Dame s‛approche Fait signe à l‛enfant

12.Les saints et les anges En choeur glorieux Chantent vos louanges Ô Reine des cieux.

60

carnet2008.indd 60

21/06/2008 16:58:29


♫ JE TE SALUE MARIE JE TE SALUE, MARIE, MÈRE DE JÉSUS-CHRIST, VIERGE BÉNIE, FEMME CHOISIE, AVE MARIA, AVE MARIA. 1. Je te salue, Marie, de tes mains tu caresses Les visages meurtris en quête de tendresse. 2. Je te salue, Marie, tes yeux pleins de mystère Font tomber les fusils et les genoux à terre. 3. Je te salue, Marie, tu conduis notre Eglise Vers un printemps fleuri vers la terre promise. 4. Je te salue, Marie, comme une eau de fontaine Tu soulages et guéris la souffrance et la peine. 5. Je te salue, Marie, tes bras s‛ouvrent, et tu donnes Cet enfant qui sourit, cet Enfant-Dieu fait homme.

61

carnet2008.indd 61

21/06/2008 16:58:29


♫ LA PREMIÈRE EN CHEMIN 1. La première en chemin, Marie tu nous entraînes À risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu. Et voici qu‛est semé en l‛argile incertaine De notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu. Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de foi, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 2. La première en chemin, joyeuse, tu t‛élances, Prophète de Celui qui a pris corps en toi. La Parole a surgi, tu es sa résonance Et tu franchis des monts pour en porter la voix. Marche avec nous, Marie, aux chemins de l‛annonce, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 3. La première en chemin, tu provoques le signe Et l‛heure pour Jésus de se manifester. «Tout ce qu‛il vous dira, faites-le » et nos vignes, Sans saveur et sans fruit, en sont renouvelées. Marche avec nous, Marie, aux chemins de l‛écoute, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 4. La première en chemin, pour suivre au Golgotha Le fils de ton amour que tous ont condamné, Tu te tiens là, debout, au plus près de la croix, Pour recueillir la vie de son cœur transpercé. Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de croix, Ils sont chemins vers Dieu. (bis)

62

carnet2008.indd 62

21/06/2008 16:58:29


5. La première en chemin, brille ton espérance Dans ton cœur déchiré et la nuit du tombeau. Heureuse toi qui crois d‛une absolue confiance, Sans voir et sans toucher, tu sais le jour nouveau. Marche avec nous, Marie, aux chemins d‛espérance, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 6. La première en chemin, avec l‛Église en marche, Dès les commencements … tu appelles l‛Esprit. En ce monde aujourd‛hui assure notre marche, Que grandisse le Corps de ton Fils Jésus Christ. Marche avec nous, Marie, aux chemins de ce monde, Ils sont chemins vers Dieu. (bis) 7. La première en chemin, aux rives bienheureuses Tu précèdes, Marie, toute l‛humanité. Du royaume accompli, tu es pierre précieuse Revêtue du soleil, en Dieu transfigurée ! Marche avec nous, Marie, aux chemins de nos vies, Ils sont chemins vers Dieu. (bis)

63

carnet2008.indd 63

21/06/2008 16:58:30


♫ VIERGE SAINTE, DIEU T’A CHOISIE 1. Vierge sainte, Dieu t‛a choisie Depuis toute éternité Pour nous donner son Fils bien-aimé, Pleine de grâce, nous t‛acclamons. AVE, AVE, AVE MARIA 2. Tu demeures près de nos vies, Nos misères et nos espoirs, Pour que la joie remplisse nos cœurs : Pleine de grâce, nous t‛acclamons. 3. Tu nous mènes auprès de ton Fils Qui nous parle de l‛amour Et nous apprend ce qu‛est le pardon : Pleine de grâce, nous t‛écoutons ! 4. Bienheureux le pauvre en esprit, Qui écoute le Seigneur ! Car avec toi il triomphera Près de ton Fils, pour l‛éternité. 5. Bienheureux le cœur affligé, L‛opprimé, le malheureux ! Car avec toi il exultera Dans le Royaume de toute joie. 6. Bienheureux le cœur assoiffé De justice et de bonheur ! Car le Seigneur le rassasiera Dans le Royaume de toute paix.

64

carnet2008.indd 64

21/06/2008 16:58:30


7. Bienheureux le cœur généreux Attentif à son prochain ! Quand il sera jugé sur l‛amour, Il obtiendra le pardon de Dieu. 8. Bienheureux seront les cœurs purs, Dont la foi ne tarit pas ! Car avec toi, aux siècles sans fin, Ils verront Dieu et le chanteront. 9. Bienheureux les persécutés Et les artisans de paix ! Car avec toi, ils partageront Le vrai bonheur des enfants de Dieu. 10. Exultez, soyez dans la joie : Dieu attend tous ses amis. Dans son Royaume, il les comblera Auprès de toi, pour l‛éternité. 11. Rendons gloire au Père très bon, À son Fils ressuscité, Au Saint-Esprit qui vit en nos cœurs, Dans tous les siècles des siècles, Amen !

65

carnet2008.indd 65

21/06/2008 16:58:30


♫ ESTELE DE LA MA ESTELE DE LA MA, EN TOUT MECHAN PASSATYE, GUIDE LOU TOUN MAYNATYE, E NOUS QU‛ET PROMETEM DET SERBI, DET AYMA, TOUSTEM, TOUSTEM (Bis). 1. Lou yourn oun la soufrénce es biénéra bisita, Aprén sé dat patiénce a sabé tout suppourta, Bierye doulourouse é tan générouse aou Golgotha ! 2. A l‛orfélin qui‛é ploure én sé créde abandounat, Dits qu‛ue may qu‛ou damoure, dé tu qué toustém aymat. Douce protectrice, é counsoulatrice, dé l‛afligeat. 3. Coan l‛aouratye ménaçi yiétan pertout la térrou, Chens ha nat maou qué passi, sou cam dou labourédou, Pèr ta boune ayude né sie pas pèrdude tan dé sudou ! 4. A l‛ore ou gran biatye, tentats prou démoun yalous, Enta qu‛ayim couratye, prègue é pleytéye per nous. Tu, la may dou yutye, tu qui ès lou refutye dous pécadous.

66

carnet2008.indd 66

21/06/2008 16:58:31


TABLE - SOMMAIRE Prière du Jubilé............................................................p. 2-3 Avant-propos de Mgr Philippe BRETON......................p. 4-5 Le mot du Père Olivier DOBERSECQ, Aumônier........ p. 7 En route vers Lourdes. Prière pour le trajet.................p. 8 Informations pratiques................................................. p. 9 Calendrier des apparitions...........................................p.10-11 Programmes journaliers...............................................p.12 LES CHANTS A l’image de ton amour................................................ p.40 Alléluia Ps 117............................................................. p.47 Au cœur de ce monde................................................. p.34 Ave Maria de Lourdes..................................................p.60 Avec Marie, jubilons d’allégresse.................................p.45 Avec toi Bernadette......................................................p.46 Bénie sois-tu Marie...................................................... p.41 Ce que Dieu a choisi....................................................p.56 Celui qui a mangé de ce pain...................................... p.30 C’est toi Seigneur le pain rompu..................................p.53 Chantez, priez, célébrez.............................................. p.31 Couronnée d’étoiles.....................................................p.44 Ecoute en toi la source................................................ p.36 Ecoute la voix du Seigneur.......................................... p.32 En toi, la grâce du Seigneur.........................................p.41 Estele de la Ma............................................................ p.66 Fais lever le soleil........................................................ p.33 Fais nous semer ton évangile......................................p.40 Hosanna.......................................................................p.41 Je te salue Marie..........................................................p.61 Je veux chanter Ton Amour Seigneur.......................... p.54

67

carnet2008.indd 67

21/06/2008 16:58:31


Je viens vers Toi..................................................... p.50 Je vous salue Marie................................................ p.39 Joie des pauvres, gloire à Bernadette.................... p.46 Joyeuse lumière...................................................... p.51 Jubilate Deo !.......................................................... p.51 La première en chemin............................................p.62 Le Seigneur m’a comblée de joie, alléluia !.............p.51 Magnificat - Avec Marie........................................... p.45 Marie, douce lumière...............................................p.43 Me voici Seigneur, je viens faire ta volonté............. p.56 Mets dans tes mains............................................... p.49 Mon Père, je m’abandonne à Toi.............................p.33 Nous chanterons pour Toi........................................p.38 Nous te rendons grâce, ô notre Père...................... p.36 Nous te saluons.......................................................p.44 Ô prends mon âme..................................................p.35 Ouvrons les portes.................................................. p.41 Peuple de frères...................................................... p.48 Peuple de lumière................................................... p.39 Pour l’amour de cet homme.................................... p.37 Proclamez que le Seigneur est bon (Alleluia)......... p.47 Que mon cœur serve à te louer...............................p.58 Refrains................................................................... p.51 Rien ne changera.................................................... p.57 Sainte Vierge, ma mère...........................................p.42 Seigneur Jésus, tu nous as dit................................ p.40 Tu peux naître de nouveau..................................... p.52 Un seul Seigneur..................................................... p.58 Une cathédrale........................................................ p.50 Venez boire à la fontaine.........................................p.59 Vierge bénie............................................................ p.55 Vierge Sainte, Dieu t’a choisie.................................p.64 Voici le corps et le sang...........................................p.26

68

carnet2008.indd 68

21/06/2008 16:58:31


carnet2008.indd 69

21/06/2008 16:58:32




ET APRÈS

RENDEZ-VOUS

carnet2008.indd 70

Octave de Buglose

Du 31 août au 8 septembre 2008

Dimanche 31 août 2008 Journée de l’Hospitalité Landaise

Venue du Saint Père Benoît XVI à Lourdes Du 13 au 15 septembre 2008 Pélerinage Diocésain 2009 Du 18 au 21 juillet 2009

21/06/2008 16:58:32

Profile for louis dubernet

Livret du pèlerinage 2008  

Livret du pèlerinage diocésain de Lourdes 2008

Livret du pèlerinage 2008  

Livret du pèlerinage diocésain de Lourdes 2008

Profile for hlndl
Advertisement