Page 1

Ensemble LE JOURNAL TRIMESTRIEL DE L’HOSPITALITÉ LANDAISE DE NOTRE-DAME-DE-LOURDES

Edito

V

Août 2014

oilà moins d’un an qu’on l’a appelé à devenir hospitalier. Spontanément, il a dit « oui ». Bien avant le pèlerinage, il était là, prêt et présent. Pendant quatre jours, sans compter ses forces, il s’est plongé dans le service ; le sourire ne l’a pas quitté un seul instant. Joie ! Cela fait longtemps qu’elle vient en tant que personne malade au pèlerinage de l’Hospitalité landaise. Sans effusions, elle s’est très souvent contentée de dire « oui » ou « non » lors des conversations. Accompagnée par les hospitaliers du service jeunes, elle a chanté, participé avec enthousiasme au rallye … Voilà qu’au moment du départ, sur le quai du 5e étage, elle court vers un hospitalier, lui saute dans les bras : « Au revoir ! » lui dit-elle, dans un immense sourire. Joie ! Ses craintes étaient grandes. Sa volonté aussi, avec dans son cœur blessé les mots de l’Hospitalité : générosité, disponibilité, tolérance, humilité, charité, etc. Et tout naturellement, elle a servi avec courage et bonne humeur. Joie ! Il y avait plus de six mois qu’il attendait un mot, un signe. Rien. Enfin, à Lourdes, tout va trop vite de toute façon ; c’était terminé. Au tout dernier moment, contre toute attente, les yeux se sont tournés vers lui. Il a parlé. Ils se sont tous retrouvés pour prier. Joie ! Il n’y avait pas grand monde dans les rues de Lourdes. Ce soir-là, télé et radio ne faisaient que cracher des mauvaises nouvelles. Et moi, en arrivant, j’étais un peu triste et anxieux. Mais j’ai été témoin de ces quatre expériences, j’ai vu surgir cette joie de la conversion. Dans ce qu’il m’a été donné d’entendre, de voir, de toucher, j’ai ressenti l’action manifeste de Dieu invisible et présent, là et maintenant. Que nos prières soient louanges pour cette abondance de grâces. Vincent Guichenuy

1


«Pour comprendre l’autre, il ne faut pas se l’annexer mais devenir son hôte» Louis Massignon

Ensemble Avec notre président ... « De Lourdes à Buglose ... »

D

e Lourdes à Buglose où nous allons nous retrouver pour la journée diocésaine des personnes malades ou handicapées. Durant notre pèlerinage diocésain à Lourdes nous avons médité le thème de « la conversion », le thème de l’Octave de Buglose sera cette année « Dieu nous fait signe ». Nous sommes tous invités à participer à cette Octave et à réfléchir sur ce thème et le jour de clôture verra l’ordination, par Monseigneur Gaschignard, de cinq diacres permanents pour le diocèse des Landes. « Dieu nous fait signe » dans notre mission d’hospitaliers landais au service des personnes malades ou handicapées et de l’Église diocésaine. Le discernement de notre engagement n’est pas toujours aisé. Une prière simple de Saint Jean XXIII peut nous y aider : « Seigneur, en ta bonté, donne-moi la claire vision de ce que je dois faire et la force de l’accomplir. » Hugues de Lestapis

2

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... & notre aumônier Résurrection !

L

’ambiance de ce pélé était excellente, disaient plusieurs participants au moment du retour ! La joie se lisait sur les visages. Et nous de nous demander : Quelle en est la raison ? Les cérémonies captivantes ? Les jeunes avec leurs instruments ? La gentillesse et le dévouement vécus dans le service ? Tout cela ... Certainement ! N’empêche qu’une autre question surgit encore : Pourquoi tant de gentillesse, de joie ? Lourdes parle à chacun de résurrection ! En effet, à dix-huit reprises, le voile de la mort s’est écarté pour laisser apparaître Marie, vivante et extraordinairement belle ! C’est ce visage que Bernadette a vu et qu’elle a imprimé dans son cœur de fillette ! Et lorsqu’on lui présente toute statue de la Dame, chaque fois elle dit qu’elle n’en est que le pâle reflet. Mais peut-on décrire le monde de la Résurrection ? Contentons-nous de dire que la Résurrection n’est pas une puissance qui écrase mais qui réconforte. C’est un sourire qui compatit. Ce n’est pas un soleil qui éblouit mais une lumière qui réchauffe, une beauté que nulle beauté, ni de chair ni de marbre, ne saurait approcher ! Chacun a été sensible à ce Message et le garde dans un coin de son cœur en vue d’une conversion ! Que la Belle Dame de Lourdes nous donne d’y croire encore plus fort ! Père Christian Coucourron

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

3


Ensemble Témoignages ... JOIES de la conversion

J

OIE des retrouvailles avec nos frères pèlerins qui nous donnent mille fois plus avec leur sourire et leur gentillesse que ce que nous pouvons leur apporter.

Tout commence par un immense « qui fait quoi, où vais-je » le matin du 18 juillet quand les cars arrivent avec leurs pèlerins. Puis la ruche s’organise mais reste en pleine effervescence ordonnée ; et le premier repas est servi. Suit l’entrée de 75 nouveaux hospitaliers animée par Joe, le « bagnard converti » délivré de son immense boulet et remplacé le dernier jour par les insignes de l’Hospitalité remis par le Père Coucourron. Acte de foi et de confiance pour ceux qui ont désiré aller aux piscines : JOIE d’y chanter l’AVE MARIA avec un groupe de jeunes chinoises (les couplets dans leur langue), et de réciter des « Je vous salue Marie » dans plusieurs langues même en gascon. Grande messe internationale, à la basilique Saint-Pie-X, présidée par Mgr Gaschignard : plusieurs diocèses français étaient tous réunis pour célébrer l’Eucharistie. JOIE de retrouver la basilique restaurée. Plaisir de descendre et de remonter avec… le souffle court. Grand moment de ferveur autour du Saint Sacrement et JOIE de chanter Tantum Ergo et Lauda Jerusalem. La bannière de l’Hospitalité landaise en tête suivie de la statue mariale, c’est l’heure de la procession. Que c’est beau quand les flambeaux se lèvent tous ensemble dans un même chant et une même prière ! Nous y unissons nos absents. Le lundi, 25 hospitaliers prononcent leur engagement puis vient le moment de l’envoi. Merci Marie, toutes les grâces que nous t’avons demandées, nous savons que ton cœur de mère et ton sourire les transmettront à Ton Fils. Merci de toutes ces JOIES données par l’accueil de nos frères pèlerins ; même si nous ne sommes ni la Samaritaine ni Zachée, c’est notre rencontre avec le Christ (« ce que vous ferez au plus petit… ») A l’année prochaine pour un envoi en mission et pour continuer la conversion de cette année. Geneviève Labeyrie

4

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Témoignages ! A la hauteur ... de l’humilité.

C

e qui fait vraiment du bien à Lourdes, c’est de voir tous ces hospitaliers qui se mettent à la même hauteur que la personne dont ils s’occupent.

Moi, en tant que sœur de personne handicapée, je connais mieux le monde du handicap ; j’ai donc plus de facilité à parler, m’exprimer et partager avec des personnes handicapées. Mais voir l’amour que peuvent porter les hospitaliers et les malades, c’est MAGIQUE ! Parce que quand on connaît le handicap et qu’on le côtoie tous les jours, on sait que le chemin est semblable à une montagne, il y a énormément de hauts et de bas et la montagne est très souvent enneigée. Alors, lorsqu’on peut avoir le soleil de l’Amour pour nous aider, on prend ce soleil pour faire fondre la neige et avoir plus de hauts que de bas. Et si on peut offrir ce soleil aux autres familles, c’est génial ! VIVE L’HOSPITALITÉ LANDAISE ! Domitille Saillet

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

5


Ensemble Partageons ... Naissances

Maël,

arrière-petit-fils de Maïté LALANNE

(Biscarrosse)

Théo,

petit-fils de Jean-Pierre BERNOS

(Biscarrosse)

Mathis, Valentine,

fils de Jérémy et Claire DUTREY petit-fils de Marilys DUTREY fille d’Elodie LABARTHE petite-fille de Dominique LABARTHE

(Montfort-Mugron) (Amou)

Se sont unis devant Dieu ...

Anne DUBÉGUIER et Brice SELLAMI, hospitaliers (Hagetmau) Anne est la fille de Pierre et Isabelle DUBÉGUIER et la petite-fille de Michou MARCUSSE «Adieu dit le renard. Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.»

Hospitaliers, membres de nos familles décédés

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

Aline PEYROUX, venue longtemps au pèlerinage en tant que pèlerine malade, mère de Viviane NOLIBOIS, hospitalière (Linxe) Gaby CAMPUS, frère de Christiane DUCOUT hospitalière

(Mimizan)

Mme ORDONNES épouse de Serge ORDONNES, hospitalier soeur d’André TOUYA, hospitalier

(Bon Pasteur)

Alain LARRIEU, frère de Pierrette BALESTE hospitalière

(Biscarrosse)

Bertrand PINSOLLE, frère de Florence PETRAU, hospitalière

(Tyrosse)

M. LABASTE, frère de Jean-Claude LABASTE, hospitalier

(Dax)

Geneviève LESTAGE

6

Au

cours

mère d’Ingrid Lestage (Bon Pasteur) sœur de Florence Lesparre et Geneviève Lesparre

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Retour en images !

Avant le pélerinage !

Le groupe de bénévoles du secrétariat prépare les impressions, courriers, badges, étiquettes, et pochettes en tous genres en vue de la journée de préparation et du pèlerinage.

Premiers en chemin Bus, matériel (caisses, cartons, cantines, portants, etc.), valises et service général. Top dès le départ.

C’est parti ! 7

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Retour en images !

Lourdes 2014

8

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Faisons connaissance ! LA TRÉSORIÈRE

S

elon le petit Larousse illustré, le trésorier est la personne chargée de détenir, de comptabiliser et parfois de gérer les deniers d’un État, d’une communauté, d’une société, etc. Ainsi donc, avec l’habile Geneviève Baille, nous détenons, comptabilisons et gérons les deniers de l’Hospitalité landaise au rythme des différents évènements de notre association : - Les grands rendez-vous hospitaliers : l’Assemblée générale, la récollection, le pèlerinage diocésain, la journée de Buglose et le pèlerinage des aînés. Pour chacun de ces rendez-vous, en étroite collaboration avec la sympathique équipe du secrétariat (que nous remercions au passage pour son formidable travail de collection d’informations), nous encaissons les paiements à la Banque, payons les fournisseurs et inscrivons toutes ces opérations dans les livres comptables de l’association. - Les quêtes : tout le mérite revient ici à l’important travail de coordination fourni par les responsables de secteurs. Qu’ils en soient, eux aussi, ici vivement remerciés. Ils sollicitent les curés de paroisses pour obtenir une date de quête (parfois à de nombreuses reprises), mobilisent les hospitaliers pour qu’ils soient présents et enfin assurent le dépôt des fonds récoltés. Notre rôle est de comptabiliser ces différents mouvements et de les analyser afin de porter notre attention sur les paroisses dans lesquelles nous devrons avoir une plus grande vigilance l’année suivante. En effet, le produit des quêtes est la principale ressource qui finance les activités de notre association : 80% des quêtes financent près de la moitié du pèlerinage diocésain de nos amis malades ou handicapés. Si nous voulons que notre association perdure nous devons absolument TOUS nous en sentir responsable et œuvrer auprès de notre responsable de secteur pour que les quêtes nous rapportent autant que possible ou pour proposer de nouvelles idées pour solliciter les habitants de nos villages. Nous en avons besoin de cet argent, non pas pour « le mettre de côté » mais pour financer les activités au service de nos amis malades ou handicapés. - La présentation des comptes annuels : elle consiste à compiler toutes les informations de dépenses et de recettes des 12 mois de l’année. Cette analyse, faite au mois de janvier, est présentée au conseil d’administration, contrôlée par un expert-comptable puis vous est présentée en assemblée générale. Par soucis de transparence, il nous est important de préciser que les dépenses qui ne relèvent pas du fonctionnement courant de l’association ou qui sont engagées à moyen terme (ex : les dons exceptionnels faits à Lourdes suite aux inondations, la décision de renouveler un ordinateur…) sont toutes validées par le conseil d’administration. Pour conclure, je dirais qu’être trésorière de l’Hospitalité landaise, c’est un peu être l’oncle Picsou de la bande ! Toujours veiller à ce que l’argent rentre et contrôler qu’il sorte uniquement pour le bien commun que nous servons : le bonheur et l’épanouissement de ceux que nous chérissons !

Julie Perromat

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

9


Ensemble Méditons ! Le retour à la maison

A

vec ses gestes de tendresse Jésus ne nous laisse jamais seuls et nous fait toujours revenir à la maison, en nous appelant à faire partie de son peuple, de sa famille : l’Église. Pour sa méditation, le Pape s’est inspiré du passage évangélique de Marc (9, 14-29) qui raconte la guérison d’un jeune garçon possédé par le démon. En effet, « quand Jésus guérit il va parmi les gens et guérit une personne, il ne la laisse jamais seule ». Car « ce n’est pas un magicien, un sorcier, un guérisseur qui vient et qui guérit » mais qui continue ensuite sa route. Lui, en revanche, « il fait revenir chacun à sa place, il ne le laisse pas sur la route ». [...] « Et si chacun de nous a la possibilité de s’en aller de chez lui, ou le fait en réalité, à la suite d’un péché ou d’une erreur, Dieu le sait, le salut est de revenir à la maison : avec Jésus dans l’Église ». Donc, à travers « des gestes de tendresse, un par un, le Seigneur nous appelle ainsi au sein de son peuple, au sein de sa famille : notre mère, la sainte Église ». Pape François, extrait de la méditation du lundi 24 février 2014

Septembre

Générale - Les réfugiés Pour que les réfugiés, contraints d’abandonner leur maison à cause de la violence, soient accueillis avec générosité et que leurs droits soient respectés. Missionnaire - L’Océanie Pour que les chrétiens d’Océanie annoncent la foi avec joie à toutes les populations du continent. Générale - Les personnes déficientes mentales Prions pour que les personnes souffrant d’une déficience mentale reçoivent l’amour et l’aide dont elles ont besoin pour une vie digne. Missionnaire - Le service des pauvres Pour qu’inspirés par la Parole de Dieu, les chrétiens s’engagent au service des pauvres et de ceux qui souffrent.

Octobre

Août

INTENTIONS DE PRIÈRE DU SAINT PÈRE LE PAPE FRANÇOIS POUR CE TRIMESTRE

Générale - La paix Pour que le Seigneur accorde la paix aux régions du monde les plus atteintes par la guerre et la violence. Missionnaire - La jounée missionnaire mondiale Pour que la Journée missionnaire mondiale réveille en chaque chrétien la passion et le zèle nécessaires pour porter l’Évangile au monde entier.

10

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Notre histoire

L

a tradition du pèlerinage diocésain de 1906 ne sera pas reprise les années suivantes mais l’élan des doyennés va continuer jusqu’en 1914. Seuls les pèlerinages de Buglose et Maylis portaient ce titre. Grand fervent de Lourdes Mgr Touzet en accompagne certains et participe régulièrement au pèlerinage national du 15 août. A cette époque la plupart des diocèses français avaient leur pèlerinages et leurs hospitalités, même des diocèses voisins comme Auch et Toulouse mais ils regroupaient moins de participants et duraient généralement trois, voire quatre jours. Notre diocèse n’était pas la seule exception, le diocèse de Bayonne s’était organisé comme son voisin, avec il faut le noter beaucoup plus de pèlerins. Certaines années il y avait même celui du Pays Basque. Leur évêque, Mgr Gieure avait été archiprêtre de Saint-Sever. L’épiscopat de Mgr Touzet fut de courte durée, il devait décéder le 23 septembre 1911, un mois après une malencontreuse chute à Poyanne où il avait établi son séminaire. Durant sa maladie l’évêque de Tarbes lui rendit visite alors qu’une neuvaine était organisée dans le sanctuaire de Lourdes. Jean-Pierre Ducournau

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

11


Ensemble

Rendez-vous (n.m.): rencontre prévue entre deux ou plusieurs personnes à une même heure dans un même lieu Larousse, 2013

Les dates à retenir ! Journée de Buglose >dimanche 7 septembre

Pèlerinage des aînés - jeudi 16 octobre A NOTER DÉJÀ : Pèlerinage diocésain du samedi 11 au mardi 14 juillet 2015 Rendez vous sur notre site: www.hospitalite-landaise.fr

pour répondre à un sondage. Merci de votre aide !

Dans le prochain numéro de Ensemble à paraître au mois de novembre, nous reviendrons sur les journées mariales et la journée des aînés. Directeur de la publication : Hugues de Lestapis - Rédacteur en chef : Vincent Guichenuy - Commission du bulletin : Chanoine Christian Coucourron, Julie Perromat, Jean-Pierre Ducournau, Jacques Pons

Hospitalité landaise - 102, avenue Francis-Planté - 40100 DAX Permanence les lundis et vendredis : 14h30-16h30 Tél : 05 58 58 31 10 hospitalite@landes.cef.fr - www.hospitalite-landaise.fr

12

Ensemble Aout 2014  
Ensemble Aout 2014  
Advertisement