Page 1

Ensemble Le journal trimestriel de l’Hospitalité landaise de Notre-Dame-de-Lourdes

Edito

Juin 2014

J’ai fait un rêve Oui, j’ai fait un rêve. J’ai rêvé d’une hospitalité où l’âge ne serait plus une référence ou une appartenance. Une hospitalité où certaines expressions seraient bannies. Il n’y serait plus question de pèlerinage des anciens, de pèlerinage des jeunes, mais de pèlerinage de l’Hospitalité landaise. Une hospitalité où nous ne nous comporterions pas comme des « propriétaires » ou des gens « indispensables ». Une hospitalité où comme dans la vie, il y aurait le temps de l’apprentissage avec l’aide bienveillante des plus anciens, puis le temps de l’action tous ensemble, et pour finir le temps du détachement avec le sentiment de n’avoir accompli que son devoir. Oui j’ai fait un rêve et en me réveillant j’ai réalisé qu’il ne faudrait pas grand chose pour que ce rêve devienne réalité, un simple petit effort individuel et collectif. En commençant par nous faire confiance, en acceptant l’idée que nous ne sommes pas indispensables, que nous ne détenons pas toujours la vérité, en n’ayant pas peur de nous bousculer ou de nous laisser bousculer. Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés, pour que chacun à sa place apporte sa pierre à l’édifice. Avons-nous réfléchi que notre engagement faisait de nous des hospitaliers pour servir et non pas pour se servir ? Oui j’ai rêvé que je faisais partie de l’Hospitalité landaise. Brigitte de Sorbier

1


«Pour comprendre l’autre, il ne faut pas se l’annexer mais devenir son hôte» Louis Massignon

Ensemble Avec notre président ...

Nous sommes tous égaux devant Dieu

Q

ui que nous soyons et quoi que nous soyons, bien portant ou malade nous sommes tous égaux devant Dieu. »

Une hospitalière vient de me faire part d’un bel exemple : « Marie-Claire, atteinte de trisomie 21, a été abandonnée à sa naissance. Mais sa maman adoptive a toujours été surprise par sa gentillesse, sa simplicité, et sa foi profonde. « J’ai toujours eu Jésus en moi » explique simplement Marie-Claire. C’est comme cela qu’elle a demandé à son évêque de s’engager en Eglise, encouragée par un message du Pape François à qui elle avait écrit. Aujourd’hui, Marie-Claire transmet sa foi aux autres. Elle « évangélise » sur les marchés avec ses qualités : une grande spontanéité et beaucoup d’affection. » Nous allons nous retrouver au mois de juillet à Lourdes pour servir, pour nous servir les uns les autres. A travers le service, nous sommes, avant tout, pèlerins. C’est pourquoi nous devons être particulièrement attentifs à ce que nous disent ou transmettent – comme Marie-Claire – nos frères et sœurs pèlerins malades ou handicapés qui nous permettent ainsi d’avancer dans notre foi de chrétien. « L’Esprit-Saint, présence vivante de Dieu dans l’Église, qui guide l’Église... fait des choix impensables ! Pour reprendre une parole de saint Jean XXIII : c’est l’Esprit-Saint qui met l’Église à jour, et la fait avancer. Toujours plus, au-delà de ses limites, toujours plus loin ». (Pape François homélie du 12 mai 2014 – Zénith) Hugues de Lestapis

2

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... & notre aumônier Faites que je vous connaisse !

L

e thème pastoral retenu par les sanctuaires de Lourdes, cette année, est la CONVERSION ! Parlons alors de la seconde naissance selon l’Esprit dont Jésus entretient Nicodème (Jn 3,3). Si chaque être humain est aimé de Dieu, sont requis chez lui, l’accueil actif de cet Amour et sa liberté. Alors toute la vie terrestre devient cette adhésion toujours plus profonde, vivante et vraie ! Et c’est dans cette progression que le chrétien voit ses attentes les plus intimes se combler ! Il trouve ce qu’il a toujours cherché et l’obtient en abondance ! Nous pourrions appeler cela, la CONVERSION ! Comment ne pas penser, ici, à Charles de Foucauld qui écrit : « à 17 ans j’étais tout égoïsme, tout vanité, tout impiété, tout désir du mal, j’étais comme affolé… » « J’étais dans la nuit. Je ne voyais plus Dieu ni les hommes : il n’y avait plus que moi. » En octobre 1886, « une grâce intérieure me poussait : je me suis mis à aller à l’église, sans croire, ne me trouvant bien que là et y passant de longues heures à répéter cette étrange prière : Mon Dieu, si vous existez, faites que je Vous connaisse ! » Il décida d’étudier cette religion qui l’attirait…L’Abbé Huvelin le reçoit et le fait agenouiller pour qu’il se confesse ! « Mon Dieu Jésus, vous avez mis en moi ce tendre et croissant amour pour vous, ce goût de la prière, cette foi en votre Parole, ce sentiment profond du devoir de l’aumône, ce désir de vous imiter, cette soif de vous faire le plus grand sacrifice qu’il me fut possible de vous faire. » Devant la Grotte, chacun pourra dire cette même prière pour en vivre après ! Père Christian Coucourron

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

3


Ensemble Témoignages ... Zoom sur le secteur Monfort-Mugron

C

‘est dans une ambiance détendue et conviviale que s’est déroulée cette réunion d’information et de partage des hospitaliers du secteur de Montfort-Mugron en présence des prêtres de nos paroisses respectives Philippe Carrère et Jean-Jacques Saint-Martin. Apres une prière et une pensée toute particulière pour ceux qui nous ont quittés, à savoir Charlotte Sourigues, une malade de notre secteur qui nous avait accompagnés dans notre pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle ainsi que l’abbé Daverat, ancien professeur au collège Cendrillon, le responsable de secteur ouvrait la séance en accueillant deux nouveaux hospitaliers Odile Saint-Paul et Jean-Claude Keloch. Au cours de la réunion plusieurs sujets ont été abordés.. Ils ont fait l’objet de discussions et de réflexions notamment : le compte rendu du pèlerinage de Lourdes 2013, le pèlerinage des aînés de 2013, le compte rendu financier et l’évolution des secteurs en pays. Des remarques et des idées ont été émises sur ces divers points, elles seront transmises au Président et au Bureau de l’Hospitalité. Un pique-nique partagé a clôturé ce moment ma foi fort sympathique !

I

ls étaient nombreux à s’être déplacés au foyer rural du petit village chalossais de Goos pour participer au goûter offert par les bénévoles du Secours Catholique et de l’Hospitalité landaise de la paroisse Sainte-Thérèse-de-Chalosse. Goûter assorti d’un spectacle théâtral, s’il vous plait ! « Le curé de Cucugnan » d’après une nouvelle d’Alphonse Daudet. La bonne humeur régnait partout à la fois dans la salle, sur scène et dans les coulisses. Un grand moment de convivialité et d’échange. Rire ensemble, c’est aussi un moyen de faire oublier un instant, qui de son isolement, de sa précarité ou de son handicap.

4

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Retour en images ! Grenade, Aire & Geaune

L

e secteur a gardé, depuis les origines, c’est-à-dire les années 60, l’habitude d’organiser une rencontre, généralement un peu après Noël avec toujours une messe plutôt festive, suivie d’un goûter, dans une salle chauffée et accueillante et pratiquement jamais au même endroit. Rares sont les communes qui n’ont pas été visitées. Depuis la mise en place des nouvelles paroisses les responsables ont aussi veillé à les alterner. Cette année c’était le tour de Tursan-Sainte-Marie et nos hospitaliers ont sollicité la municipalité de Saint-Loubouer où nous avons été aimablement reçus. Il devient difficile de trouver une salle libre, et prêtée par les municipalités surtout à cette époque. Nous n’étions plus en période de vœux puisque c’était le samedi 1er février, mais aussi la fête de la Présentation et des lumières. Nous avons commencé, malgré tout par un échange de vœux, une petite présentation de nos pèlerinages, suivie du goûter et à 17 heures la messe avec la bénédiction des cierges qui a contribué à donner une note chaleureuse au milieu de cet hiver pluvieux.

Pendant ce temps à Amou !

Une reine et des roses pour le secteur d’Amou !

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

5


Ensemble Partageons ... Naissances

Camille, Alban, Léonie,

arriere-petite-fille de Monique CHAGUE arrière-petit-fils de Janine BAHEIGNE petite-fille de Marianne NOUTARY

(Linxe) (Peyrehorade) (Tyrosse)

Se sont unis devant Dieu ...

Ginette MAUBOURGUET, hospitalière avec Vincent JURBÉ «Adieu dit le renard. Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.»

(Tartas)

Hospitaliers, membres de nos familles décédés

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

Marie DELOS, maman de Régine Christian GOUSSEBAIRE, mari d’Annie Jean-Marie CASTETS fils de René Paulette DEZES, hospitalière honoraire Christian LABORDE frère de Christiane DEPIETS Etienne BROQUÈRES, mari de Michelle et frère d’Etiennette Gérard LEROUX, époux de Monique Cyprien, fils de Véronique ROUMAZEILLES et frère de Domitille & Vianney

6

Au

cours

des

jours,

au

fil

(Grenade) (Linxe) (Mimizan) (Mimizan) (Mimizan) (Montfort) (Tarnos) (Compiègne)

des

rencontres,


Ensemble Méditons !

A

u soir du 11 février 1960, alors que dans les Sanctuaires, venait de s’achever la procession aux flambeaux, la Télévision Françoise a diffusé ce message du Saint-Père que les Catholiques de France ont reçu avec respect et reconnaissance. Chers fils de France, Il y a un an à peine, nous clôturions par un message, l’année du Centenaire des apparitions de Lourdes. Et voici que la fête liturgique du 11 Février ramène à nouveau en ce jour béni notre pensée et notre cœur vers votre chère patrie, et en particulier vers ce Sanctuaire où nous eûmes le bonheur de venir nous agenouiller bien des fois. Que de souvenirs cette évocation fait revivre dans notre mémoire ! Au temps où nous étions encore jeune prêtre. Nous prenions contact avec la Grotte de Massabielle. Les douces et fortes impressions que nous emportâmes de cette première visite n’ont fait que s’imprimer plus profondément dans notre âme au cours des suivantes, jusqu’à la toute dernière où il nous fut donné, en l’année centenaire des Apparitions de consacrer de nos mains la basilique souterraine Saint-Pie-X venue compléter l’imposant ensemble des Sanctuaires dédiés à la Vierge Immaculée dans la Cité Mariale. Mais nous ne pouvons oublier que par le choix du lieu de ces apparitions comme par le choix de l’innocente enfant dont elle fit la confidente, la Vierge Immaculée a voulu manifester bien clairement sa particulière sollicitude pour votre patrie, et récompenser sans doute la foi et la piété de tant de générations qui, depuis des siècles, l’invoquaient sur la terre de France. « Regnum Gallane, Regnum Mariae », comme aimaient à dire vos ancêtres. Aussi, lorsque nous faisions envoyer, ces jours derniers, dans les principaux Sanctuaires du monde, les cierges qui nous avaient été offerts le jour de la Chandeleur, le nom de la Grotte bénie de Massabielle s’est tout de suite présenté à notre esprit. Nous avons voulu manifester par ce geste notre grande dévotion et notre entière confiance envers Notre-Dame.

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

7


Ensemble Méditons ! Comme nous voudrions que vous partagiez, vous aussi ces sentiments, chers Fils ! Tournez-vous souvent, comme nous aimons tant à le faire nous-même, aux heures difficiles, vers la Mère de Dieu et notre Mère, mais présentez-vous à elle comme des enfants fidèles, soucieux avant tout du retour à une pratique assidue des sacrements, du respect de la morale chrétienne dans toute la vie, de l’engagement dans les rangs de l’Action Catholique et des diverses œuvres recommandées par l’Église. Ces exhortations de notre vénéré prédécesseur, Pie XII, sont plus actuelles que jamais aujourd’hui encore, tandis que chacun s’interroge avec inquiétude sur les chances de l’avènement tant désiré d’une véritable paix entre les hommes et les nations. Notre-Dame-de-Lourdes vous invite à approfondir et à raffermir votre foi, sans vous laisser ébranler par les fausses opinions si répandues aujourd’hui. Qu’à votre foi s’unisse une confiance filiale en celle qui s’est montrée tant de fois dans votre histoire, votre avocate, votre juge, votre protectrice. Continuez à Lui adresser avec ferveur vos prières et confiez-Lui les grandes intentions de l’Église, celle en particulier du concile œcuménique qui est maintenant au centre de nos préoccupations et dont nous attendons de si grandes choses pour le bien des âmes. Dans le vaste panorama de toutes les nations du monde qu’évoque à notre esprit la perspective de ce concile, nous pensons avec une affection particulière à la France, la « dulcis Francia » comme elle est appelée dans l’office liturgique de la fête de Sainte Geneviève, patronne de Paris, la France des apparitions du Sacré-Coeur à Paray-le-Monial, la France des apparitions de la Vierge à Lourdes. Nous demandons à Dieu pour elle et nous avons confiance qu’elle obtiendra par l’intercession de Notre-Dame-de-Lourdes, les grâces de paix et d’union fraternelle. Dans cette assurance, nous vous accordons à tous, de bien bon cœur, chers fils de France, en gage de notre constante bienveillance, une paternelle bénédiction apostolique. Amen

8

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble Faisons connaissance ! L’AUMONIER

C

omme le sanctuaire de Buglose abrite bien l’Hospitalité landaise ! On sent que Notre-Dame veille sur cette association et favorise ses activités nombreuses et magnifiques : récollections, rassemblement pour préparer un pèlerinage, journée des malades lors de l’Octave, réunions du Bureau et du Conseil d’Administration ... Le recteur a senti cela et un jour de dire : « Que serait Buglose sans l’Hospitalité landaise ? » Aussi des liens amicaux se sont créés et quand l’heure est venue de succéder à Monseigneur Molères, aumônier, mon nom a été avancé et retenu. Et me voilà, après bien des atermoiements, nommé à ce poste. J’ai compris que le Seigneur m’envoyait vers vous et aussitôt j’ai voulu répondre à ce que, malades et hospitaliers, attendaient de l’aumônier ! C’est bien entendu, bâtir, avec une équipe, le pèlerinage de Lourdes et la journée de septembre à Buglose ... Mais aussi les journées d’amitié et de prière. J’ai voulu également me rendre aux goûters de Noël organisés par les secteurs et parler avec les différents membres comme redire, dans chaque paroisse, ce que nous faisons et solliciter alors la générosité des paroissiens ! A tous de comprendre que celui que je veux être au milieu de vous, c’est celui qui écoute les uns et les autres, qui rappelle parfois cette Parole de la part du Ressuscité : « Lève-toi » ... Bref l’aumônier est comme tout prêtre la présence – quelquefois maladroite - de Celui qui est uni au malade : « Je suis là avec toi, près de toi » ... et avec celui qui sert : « Faites comme moi j’ai fait pour vous ! » N’hésitez à venir vers moi ; croyez que je fais mon possible pour aller vers vous ! Père Christian Coucourron

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

9


Ensemble Méditons !

Juin

Générale - Les chômeurs Pour que les chômeurs obtiennent le soutien et le travail dont ils ont besoin pour vivre avec dignité. Missionnaire - La foi en Europe Pour l’Europe retrouve ses racines chrétiennes à travers le témoignage de foi des croyants.

Juillet

Intentions de prière du Saint Père le Pape François pour ce bimestre

Générale - Le sport Pour que la pratique du sport soit toujours une occasion de fraternité et de croissance humaine. Missionnaire - Les missionnaires laïcs Pour que le Saint-Esprit soutienne l’œuvre des laïcs qui annoncent l’Evangile dans les pays les plus pauvres.

10

Au

cours

des

jours,

au

fil

des

rencontres,


Ensemble ... Notre histoire

L

e successeur de Mgr Delannoy, Mgr Touzet ne sera nommé que le 21 février 1906 et sacré directement par le pape la semaine suivante, alors que les inventaires ont commencé non sans difficultés dans les diocèses. Le nouvel évêque était alors vicaire général de Toulouse après avoir été archiprêtre de Saint-Gaudens, d’où il conduisait régulièrement d’importants pèlerinages à Lourdes. Réunis en assemblée plénière à Paris, en mai, les évêques font le vœu d’organiser des pèlerinages « expiatoires » à Lourdes. Les prêtres de leur côté les avaient précédés puisqu’au début de l’été on estimait que 11 000 pèlerins landais avaient répondu à leurs appels. Mgr Touzet décida cependant l’organisation de ce 1er pèlerinage diocésain les 25 et 26 juillet. Les autorisations administratives tardèrent à venir, mais le pèlerinage eut lieu, réunissant 775 participants. D’autres difficultés attendaient l’évêque. Non seulement l’évêché, mais aussi les séminaires furent confisqués par la municipalité. Mgr Touzet dut quitter Aire en décembre pour s’établir à Saint-Sever. Jean-Pierre Ducournau

soyons

ensemble

,

témoins

de

l’esprit

hospitalier

!

11


Ensemble

Rendez-vous (n.m.): rencontre prévue entre deux ou plusieurs personnes à une même heure dans un même lieu Larousse, 2013

Les dates à retenir ! E OIR s T A le LIG OUS B et O r T x u o u p nts ea uv oigna o n s les ômés l dip

Journée de préparation à Buglose samedi 12 juillet

Pèlerinage diocésain du vendredi 18 au lundi 21 juillet 2014 Journée de Buglose dimanche 7 septembre Pèlerinage des aînés - jeudi 16 octobre

Nous avons besoin de blouses & de jupes bleu marine

pour alimenter une bourse de prêt pour les hospitalières de première année et les jeunes. Si vous ne pouvez plus assurer de service ou si …vous avez changé de taille, faites passer votre vêtement au secrétariat (ouvert les lundis et vendredis de 14h30 à 16h30). Nous comptons sur vous !

Rendez-vous sur notre site: www.hospitalite-landaise.fr pour accéder à nos dernières publications et

répondre à un sondage. Merci de votre aide !

Dans le prochain numéro de Ensemble à paraître au mois d’août, nous reviendrons sur le pèlerinage diocésain. Directeur de la publication : Hugues de Lestapis - Rédacteur en chef : Vincent Guichenuy - Commission du bulletin : Chanoine Christian Coucourron, Julie Perromat, Jean-Pierre Ducournau, Jacques Pons

Hospitalité landaise - 102, avenue Francis-Planté - 40100 DAX Permanence les lundis et vendredis : 14h30-16h30 Tél : 05 58 58 31 10 hospitalite@landes.cef.fr - www.hospitalite-landaise.fr

12

Ensemble Juin 2014  
Ensemble Juin 2014  
Advertisement